Ebooks Gratuits

Le plus grand univers d'ebooks au format PDF et EPUB

Trouver votre ebook...

Nous avons trouvé un total de 39 livres disponibles en téléchargement
Enfants de nazis

Enfants de nazis

Auteure: Tania Crasnianski

Nombre de pages: 288

Jusqu’en 1945, leurs pères étaient des héros. Après la défaite allemande, ils sont devenus des bourreaux. Eux, ce sont les enfants de Himmler, Göring, Hess, Frank, Bormann, Höss, Speer et Mengele, ces noms synonymes de l’horreur nazie. Ces petits Allemands ont vécu la seconde guerre mondiale en privilégiés, entourés par des parents affectueux et tout-puissants. Pour eux, la défaite allemande a été un coup de tonnerre. Innocents, inconscients des crimes paternels, ils en ont découvert toute l’étendue. Certains ont condamné, d’autres n’ont cessé de révérer ces hommes honnis par l’humanité entière. Enfants de nazis retrace l’ascension et le quotidien à la fois fastueux et banal de dignitaires accomplissant chaque jour leur travail de mort avant de s’égayer auprès de leurs familles, installées parfois à portée de vue des camps. Il dépeint ensuite les expériences uniques de ces enfants devenus adultes : la déchéance, la misère, la honte ou le repli. Quels liens ont-ils entretenu avec leurs pères ? Comment vivre avec un nom à jamais diabolisé par l’histoire ? Quelle part de responsabilité des crimes est-elle transmise aux...

Sin imagen

Car tu portes mon nom

Auteure: Norbert Lebert , Stephan Lebert

Nombre de pages: 199

A l'origine de ce livre se trouve une série d'articles, publiés en 1959 par le journaliste Norbert Lebert dans la revue Weltbild, sur les enfants des principaux dignitaires nazis. Quarante ans après, son fils Stephan Lebert, également journaliste, reprend contact avec ces mêmes personnes et, en les interrogeant sur leur parcours, complète le récit de son père. Ainsi se superposent deux instantanés de la vie de Wolf-Rüdiger Hess, Klaus von Schirach, Gudrun Himmler, Edda Görng, Niklas Frank et Martin Bormann : l'un, daté de 1959, relate d'une façon vivante et concrète leur enfance, leur vie après la défaite allemande en 1945 ainsi que leur jeunesse dans l'Allemagne de l'après-guerre, l'autre, daté de 1999, met en lumière, à travers les questions essentielles que pose Stephan Lebert, ce que fut leur relation avec leurs parents. Pour tous ces enfants, leur père était un être aimant et aimé. Quant à Hitler, il fut le parrain de la plupart des interviewés, qui gardent le souvenir d'un oncle gentil, toujours prêt à leur apporter des cadeaux. Mais comment réagirent-ils à la révélation des crimes de leurs pères, comment répondirent-ils aux persécutions et ...

Ces enfants qui nous manquent : Izieu, 6 avril 1944

Ces enfants qui nous manquent : Izieu, 6 avril 1944

Auteure: Antoine Spire

Nombre de pages: 169

En 1943, la « solution finale » est en marche. Depuis des mois, Madame Zlatin, une Polonaise, arrache des enfants juifs un à un au camp de Vichy. À Gurs, à Agde et à Rivesaltes, ils sont des milliers à croupir avec leurs parents dans un état de dénuement incroyable : nourriture insuffisante, baraques surpeuplées, paillasses pleines de vermine. Pour soustraire les enfants à cet enfermement, il est urgent de leur trouver des planques. La maison d’Izieu, dans l’Ain, les abrite et leur offre, pendant un temps, une paix et une sécurité précaires. Le 6 avril 1944, à l’initiative de Klaus Barbie, la Wehrmacht envahit cette colonie et déporte les 44 enfants et leurs 6 moniteurs. Ils sont conduits à Drancy, puis à Auschwitz. C’est l’histoire de ces enfants juifs, français, belges, allemands ou autrichiens qu’Antoine Spire retrace : avec l’auteur, nous leur tenons la main dans le train qui les mène vers l’horreur ; nous prêtons l’oreille à leurs jeux, à leurs rêves, à leurs projets d’avenir et, comme l’auteur, nous restons inconsolables. Mais ce livre n’est pas que le récit de cette odyssée des enfants juifs dans la France occupée. Antoine ...

Sin imagen

Mon enfance en Allemagne nazie

Auteure: Ilse Koehn

Nombre de pages: 428

Ilse Koehn a six ans en 1935, quand Hitler promulgue les lois raciales qui mettent les juifs au ban de la nation allemande. Le père d’Ilse a une mère juive et un père allemand. D’après ces nouvelles lois, il est classé «Mischling (sang-mêlé) premier degré» et Ilse, «Mischling deuxième degré». Afin de protéger l’avenir d’Ilse, ses parents divorcent. Ilse reste un premier temps avec son père et sa grand-mère juive, mais la pression des nazis contre les juifs devient de plus en plus lourde. L’Allemagne entre en guerre. La propagande nazie s’introduit dans les écoles et la jeunesse hitlérienne enrôle... Puis les premières bombes tombent sur Berlin. Les enfants sont évacués à la campagne. De 1930 à 1945, d’année en année, la vie devient plus difficile. La guerre - d’abord peu perçue par les enfants allemands - se fait davantage ressentir. Ilse Koehn raconte simplement ce qu’elle a vécu jusqu’à la débâcle finale où, dans un Berlin en ruine et en flammes, les enfants se quittaient le soir en se disant : «Reste en vie».

L'héritage du silence

L'héritage du silence

Auteure: Dan Bar-On

Nombre de pages: 369

Le point de départ de cet ouvrage a été la volonté de Dan Bar-On de comprendre comment, surmontant le mur de silence dressé par leurs parents, des enfants de criminels nazis ont pu vivre avec leur héritage et trouver en eux-mêmes les forces pour tracer leur propre chemin. Au-delà des histoires émouvantes qu'il a su, par son écoute attentive, recueillir de la part de ses interlocuteurs, ces entretiens, reproduits ici dans leur littéralité, prolongent un travail de même ordre effectué antérieurement avec des descendants de victimes de l'Holocauste. Ils montrent la force destructrice qu'un passé traumatique refoulé, tant qu'il n'a pas été revisité et élaboré, est susceptible d'exercer à leur insu sur les générations successives. Déplaçant ses intérêts du passé vers le présent, ces réflexions l'ont conduit à mieux identifier les fondements psychologiques des conflits opposant des communautés, au Moyen-Orient notamment, et à les aider à trouver les voies d'une compréhension et d'une acceptation réciproques, après un travail intensif de confrontation à leurs passés respectifs de victimes.

Je revois... Un enfant juif polonais dans la tourmente nazie

Je revois... Un enfant juif polonais dans la tourmente nazie

Auteure: Henri Rozen

Un enfant juif polonais survivant de la Shoah est une exception et son parcours va de pair. Ainsi Henri, né à Demblin en 1933, a connu l'invasion nazie, les persécutions, la première déportation des Juifs de sa ville dont sa soeur et son frère sont victimes, le ghetto de Varsovie, puis la disparition de son père convoqué à la Kommandantur et la seconde déportation à laquelle il se soustrait de justesse. Il n'échappe pourtant pas au camp de travail de Demblin, à celui de Czestochowa où il est déporté avec son grand-père, et au camp de concentration de Buchenwald. Enfin, il vit la libération au camp-ghetto de Terezin, au terme d'un transport de trois semaines auquel son aïeul chéri ne survit pas. Après guerre, Henri, rétabli du typhus, retrouve sa mère avec qui il parvient à quitter la Pologne communiste pour Paris. Ce n'est que 50 ans plus tard qu'il accepte, pour ses petits-enfants, de raconter sa « guerre ». Le résultat est un cahier d'écolier manuscrit, bouleversant, où il retrace, avec un style poignant de sincérité, ce qu'il a vu et ressenti à hauteur de l'enfant qu'il était. Sans éluder les blancs de sa mémoire, il donne des flashs, analyse...

Des enfants en guerre

Des enfants en guerre

Auteure: Aude de Saint-Loup , Nicholas Stargardt , Pierre-Emmanuel Dauzat

Nombre de pages: 528

Dans le ghetto de Varsovie, les enfants juifs s'amusaient à imiter les gardiens SS quand les petits Polonais jouaient aux interrogateurs de la Gestapo. À Berlin, en 1945, des adolescents furent envoyés combattre les chars de l'Armée rouge avec des armes de fortune... Qu'ont vécu et ressenti les enfants, aussi bien en Allemagne que dans les territoires annexés, au cours de la Seconde Guerre mondiale ? Les plus jeunes incarnant l'avenir racial du Reich, les nazis commencèrent rapidement à écarter ou à tuer ceux qui le compromettaient : maisons de redressement pour délinquants ou supposés tels, stérilisation puis élimination des handicapés, extermination des indésirables... Si un sort privilégié était réservé aux représentants de la « race aryenne » - qui, dans leurs jeux, recréaient les victoires de la Wehrmacht -, ces derniers apprirent à grandir sous les bombardements avant, pour certains, d'être entraînés dans une fuite éperdue pour échapper à l'avancée des Alliés. Les liens familiaux explosant, les déracinements se multipliant, les enfants découvrirent l'impuissance et la vulnérabilité de leurs parents, le mensonge et la violence de la...

Enfant volée

Enfant volée

Auteure: Marsha Forchuk Skrypuch

Nombre de pages: 160

Nadia Krawchuk arrive au Canada à la fin de la Deuxième Guerre mondiale après avoir passé cinq années dans un camp de réfugiés. Mais bientôt, des souvenirs troublants et des cauchemars viennent hanter son esprit. Elle se rappelle une famille... une famille de nazis portant l'uniforme... d'Hitler... Doitelle croire ce que lui révèlent ses rêves? Les nazis croyaient en la supériorité des peuples nordiques. Dans le but de faire croître sa population de « race aryenne », ils avaient mis sur pied un programme affreux appelé Lebensborn. On encourageait des soldats SS à se reproduire avec des femmes de la « race supérieure ». Les nazis croyaient aussi qu'il y avait, dans les pays Slaves, des sujets égarés de race aryenne. Pour en récupérer, des enfants étaient kidnappés, puis envoyés dans des maisons Lebensborn pour y être testés et soumis au lavage de cerveau.

Lebensborn - la fabrique des enfants parfaits

Lebensborn - la fabrique des enfants parfaits

Auteure: Boris Thiolay

Nombre de pages: 321

Erwin, Gisèle, Walter, Christiane ont aujourd’hui près de 70 ans. Ces Français, marqués à jamais par le sceau de leur étrange origine, sont nés dans une maternité SS. Leur secret renvoie à l’un des projets nazis les plus terrifiants entrepris entre 1935 et 1945 : créer une « race supérieure », future élite du IIIe Reich. Ce livre raconte la création de nurseries spéciales, les Lebensborn, par la SS. Les deux parents étaient sélectionnés selon leur « pureté raciale aryenne » : grands, blonds, les yeux bleus. les nourrissons pouvaient y être abandonnés, puis adoptés par des familles modèles. Leur véritable identité était alors falsifiée. Ces enfants devenus adultes dévoilent pour la première fois leur histoire, depuis leur naissance dans un établissement du Lebensborn jusqu’à la maison-mère de l’organisation, ainsi que leur quête vertigineuse pour retrouver, des décennies plus tard, la trace de leurs parents. Une enquête inédite qui met au jour une part sombre de l’histoire de France.

Les enfants du silence et de la reconstruction

Les enfants du silence et de la reconstruction

Auteure: Dominique Frischer

Nombre de pages: 640

Plus de soixante ans ont passé depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale et la libération des camps. Les survivants de la Shoah ont presque tous disparu, et bientôt, il n’y aura plus personne pour témoigner de cet événement tragique et fondateur de notre histoire. Pourtant, la mémoire de l’Holocauste n’a pas fini de marquer les esprits. Ce livre, fruit d’un impressionnant travail de recherche (150 entretiens), nous révèle comment, aujourd’hui encore, l’héritage de la Shoah continue de peser sur les générations successives nées après la guerre. Longtemps, les survivants ont préféré garder le silence sur ce qu’ils avaient vécu. Contrairement aux idées reçues, ce silence ne leur a pas été imposé de l’extérieur mais s’est au contraire imposé à eux, comme un principe de survie et de reconstruction – ce que l’auteur appelle le « silence structurant ». Nombre de rescapés mais aussi d’orphelins de la Shoah n’ont ainsi commencé à parler que sur le tard, quand l’essentiel de leur vie était derrière eux et qu’ils craignaient moins d’affronter le souvenir de cette expérience traumatisante. Or, ce travail de deuil s’est...

Enfants de survivants

Enfants de survivants

Auteure: Nathalie Zajde

Nombre de pages: 218

« Je fais de terribles cauchemars et j’aimerais savoir si d’autres enfants de survivants en font comme les miens. Je me dis que c’est fou de n’avoir jamais vécu la guerre et de faire des rêves aussi précis. » Pourquoi, dans les familles juives, les enfants des rescapés de l’extermination nazie font-ils les mêmes rêves que leurs parents alors que ceux-ci ont gardé le silence sur le traumatisme qu’ils ont vécu ? Étayé par des récits poignants, ce livre décrit précisément ce qu’on appelle le « syndrome du survivant », qui se manifeste par des cauchemars, un sentiment de terreur intense et d’abandon, une irritabilité particulière et incurable, des souvenirs récurrents, des peurs et des soucis injustifiés… Il montre qu’il est possible aux enfants de survivants de reprendre, grâce aux méthodes de l’ethnopsychiatrie, leur place parmi les vivants. Nathalie Zajde est maître de conférences en psychologie clinique à l’université Paris-VIII-Saint-Denis. Elle a publié Guérir de la Shoah.

Vous n'aurez pas les enfants

Vous n'aurez pas les enfants

Auteure: Valérie Portheret

Nombre de pages: 234

26 août 1942. Pour répondre aux exigences des nazis, le gouvernement de Vichy ordonne la rafle des juifs étrangers dans la région de Lyon. Au petit matin, ils sont 1 016 à être arrêtés et rassemblés dans un camp de « triage » à Vénissieux. Nuit du 28 au 29 août 1942. Des membres d’œuvres sociales présents dans l’enceinte réussissent à convaincre les parents d’abandonner leurs enfants et de les confier à une association, l’Amitié chrétienne, seule façon de les sauver de la déportation. Malgré les cris, les pleurs, les tentatives de suicide des mères, 108 enfants vont être séparés de leurs parents et exfiltrés du camp. de leur côté, 545 adultes sont conduits en autocar par les gendarmes à la gare de Saint-Priest, direction Drancy, puis Auschwitz où la grande majorité d’entre eux sera gazée. Dans les heures qui suivent, la police lance une chasse pour retrouver ces enfants cachés dans un ancien couvent. Mais dans des tracts, la résistance prévient : « Vous n’aurez pas les enfants. » L’histoire inédite du plus grand sauvetage d’enfants juifs entrepris en France pendant la Seconde Guerre mondiale. Une incroyable chaîne de...

Les enfants du dernier salut

Les enfants du dernier salut

Auteure: Colette Brull-Ullmann

Nombre de pages: 256

En 1942, Colette a 22 ans et elle est étudiante en médecine à l’hôpital Rothschild de Paris. En fait d'hôpital, c'est plutôt l'antichambre de l'enfer puisque les Juifs qui passent par cet établissement sont ensuite envoyés dans les camps de la mort. Face à l’atrocité de la situation, Colette intègre un réseau d’évasion qui permet aux enfants de l'hôpital d’échapper à la déportation. Car, si personne ne sait vraiment ce qui les attend, on connaît l’horreur du transport, entassés pendant des jours dans des wagons sans eau et sans vivres. Pour sauver ces enfants, le réseau truque les registres ou déclare décédés des nourrissons que l'on fait sortir en passant par la morgue... Malgré les soupçons des Nazis et plusieurs arrestations, des centaines d'enfants sont ainsi sauvés. Dernier membre vivant de ce réseau, Colette témoigne dans ce document bouleversant et essentiel. L’histoire de l’extraordinaire réseau d’évasion d’enfants Juifs à Paris.

Le sort des autres

Le sort des autres

Auteure: Nancy Lefenfeld

Nombre de pages: 347

Le sort des autres est l'histoire vraie d'un groupe de jeunes résistants juifs qui vivaient en France. En 1943, ils eurent pour mission de faire passer clandestinement en Suisse des enfants juifs. Basés dans les Alpes françaises, opérant au nez et à la barbe des Allemands, ils accueillaient des enfants envoyés de loin. Ils organisaient des convois d'enfants et les accompagnaient à la frontière. Aidés de Justes, de Catholiques et de Protestants de Haute-Savoie, ils esquivaient les patrouilles allemandes et faisaient passer les enfants sous les barrières de fils barbelés. Leur travail clandestin impliquait que ces hommes et ces femmes ne dévoilent pas leur nom ni celui de l'organisation à laquelle ils appartenaient. Soixante-dix ans après la Libération, ces "autres", ceux qui firent la dangereuse traversée, sont peu nombreux à connaître la véritable identité de ceux qui les ont sauvés de leur sort programmé par les Nazis. Depuis 1953, Yad Vashem a reconnu comme "Justes parmi les Nations" près de 25 000 hommes et femmes qui ont sauvé des Juifs pendant la Shoah. Cet honneur, à dessein, n'a été accordé qu'à des non-Juifs. Mais dans toute l'Europe nazie, des ...

Sin imagen

Lebensborn : la fabrique des enfants parfaits

Auteure: Boris Thiolay

Nombre de pages: 319

Erwin, Gisèle. Walter et Christiane ont aujourd'hui près de 70 ans. Ces Français, marqués à jamais par le sceau de leur étrange parcours, sont nés dans une maternité SS : un projet terrifiant, invraisemblable, inédit dans l'histoire de l'humanité. Nom de code : Lebensborn. Entre 1935 et 1945, les nazis ont tenté de créer une "race supérieure de Germains nordiques ", des enfants "parfaits", blonds aux veux bleus, destinés à devenir l'élite du IIIe Reich. Ils devaient ensuite être adoptés par des familles dites "modèles". Environ 20 000 enfants ont vu le jour dans ces maternités SS. Certains d'entre eux se sont lancés dans une quête vertigineuse pour percer le mystère de leurs origines et être officiellement reconnus comme des victimes vivantes du régime nazi.

Questions d'enfants sur la Shoah

Questions d'enfants sur la Shoah

Auteure: Hédi Fried

Nombre de pages: 176

Hédi Fried a 19 ans quand elle est déportée avec sa famille à Auschwitz. Ses parents n’en reviendront pas ; seules elle et sa sœur survivent. Cette terrible histoire, elle n’a eu de cesse de la partager depuis lors en allant dans les écoles, à la rencontre des élèves. Dans ces pages, elle répond avec sincérité et sensibilité aux questions d’enfants et d’adolescents. Derrière leur apparente naïveté, celles-ci s’avèrent souvent plus directes et surprenantes qu’elle ne l’aurait imaginé. Pourquoi Hitler détestait-il les juifs ? Pourquoi n’avez-vous pas résisté aux nazis ? Y avait-il de gentils SS ? Est-ce que vous rêviez la nuit ? Aviez-vous tout le temps faim ? Ce livre, profondément humain et pédagogique, exhorte les jeunes générations à ne jamais oublier et à ne jamais réemprunter les chemins qui mènent à la barbarie.

De génération en génération

De génération en génération

Auteure: Wolf Glazman

Nombre de pages: 182

Ces 15 récits sont destinés aux enfants « de génération en génération », aux enfants de la Shoah, non seulement à nos enfants, petits enfants, arrières petits-enfants, mais aussi à ceux qui s'intéresseront à les transmettre.

Les enfants de Terezín et le monstre à moustache

Les enfants de Terezín et le monstre à moustache

Auteure: Henriette Chardak

Nombre de pages: 224

À Terezín, de nombreux enfants ont chanté pour les cadres nazis et la Croix-Rouge. Ils furent utilisés comme outils de propagande, entre 1943 et 1944, pour faire croire au monde qu’Hitler avait offert un « paradis » aux Juifs... Seulement une centaine d’êtres innocents sur les 15 000 passés par ce camp de transit ont survécu. Ela Stein Weissberger, déportée à 11 ans, est l’une des rares rescapées. Dans l’opéra Brundibár de Hans Krása joué dans le camp, elle tenait le rôle du Chat, l’animal rebelle qui s’attaque au monstre à moustache, avec l’espoir de gagner la guerre ! Son témoignage poignant redonne la parole à ces enfants courageux et pleins d’espoir qui ont laissé 4 500 dessins, journaux et poèmes à Terezín. Tel un road movie intérieur, l’auteure offre un récit parallèle : elle revient sur sa propre histoire familiale, son cheminement à la recherche d’Ela, ses anecdotes de tournage et se fait la porte-parole de tous les enfants visés par la haine. Le documentaire LES ENFANTS DE TEREZÍN ET LE MONSTRE À MOUSTACHE, produit par Artisans du Film, diffusé sur France 5 dans La Case du siècle en 2019. Écrivaine, journaliste,...

Le traumatisme de l'enfant caché

Le traumatisme de l'enfant caché

Auteure: Marcel Frydman

Nombre de pages: 251

L'auteur se propose d'appréhender le traumatisme des enfants cachés sous l'occupation nazie et d'analyser les répercussions à court et à long termes. Après avoir souligné le caractère indicible du traumatisme et son incidence au niveau de la personnalité actuelle de l'individu, il s'est également efforcé d'expliquer le long silence des enfants cachés dont la souffrance a été intériorisée. Enfin, il a fait apparaître le rôle crucial que présente le témoignage des enfants cachés en proposant de l'insérer dans une véritable préparation des jeunes à la vie sociale centrée sur la prévention du racisme et la construction d'un monde plus fraternel.

Sauvés ! Mais à quel prix ?

Sauvés ! Mais à quel prix ?

Auteure: Haïm Mizrahi

Nombre de pages: 268

Tous les persécutés de la terre doivent savoir qu'il ne faut jamais désespérer. Malgré la barbarie des nazis et la collaboration des traîtres, des Justes ont sauvé des Juifs en France: Robert et Edmond Mizrahi en témoignent. Ce livre retrace une tranche de leur vie, lorsque, après la déportation de leurs parents, ils furent contraints de devenir des enfants cachés, et furent ainsi sauvés.

Et tu le raconteras à tes enfants

Et tu le raconteras à tes enfants

Auteure: Haya Armon-Spielmann

Nombre de pages: 240

L’opération de sauvetage des enfants nécessita le travail de plusieurs associations : des organisations juives et chrétiennes, avec des éducateurs et des travailleurs sociaux, ont agi pour sauver les enfants juifs des griffes des nazis et des collaborateurs français. Haya a été sollicitée, pendant des années, pour raconter son histoire, lors des commémorations de « la Shoah et de l’héroïsme ». Elle parlait de son enfance, de sa famille abandonnée dans la panique du départ en France. Elle racontait comment, restée seule avec son frère, elle avait échappé aux poursuites, comment elle était parvenue en Palestine sous mandat britannique. Elle a construit une nouvelle vie et une famille, au kibboutz Shloukhot. Ce livre, écrit du point de vue d’une enfant de douze ans, intéressera toutes les générations. Le travail d’écriture a permis à l’auteur d’exprimer les sensations et la compréhension d’événements enfouis dans la mémoire, et de rendre compte de tout ce qu’elle avait éprouvé à cette époque.

Mes enfants, il faut que je parte...

Mes enfants, il faut que je parte...

Auteure: Raymonde Novodorsqui-Frazier , Monique Novodorsqui-Deniau

Nombre de pages: 200

Cette correspondance familiale, constituée d'une centaine de cartes interzones écrite entre 1942 et 1943, raconte à travers la banalité de la vie quotidienne la déchirure de la déportation d'une famille de Juifs polonais arrivée en France en 1930. La plupart des lettres sont écrites par Raymonde, l'aînée de la famille. Elles sont adressées à leur père dans les différents GTE (groupements de travailleurs étrangers en zone libre), avant et après l'arrestation de leur mère, le 14 juillet 1942. Celle-ci sera internée au camp de Pithiviers et déportée à Auschwitz-Birkenau, le 17 juillet 1942. Elle laisse derrière elle quatre filles de 13 ans, 10 ans, 7 ans et 6 mois et demi. Les trois grandes sont arrêtées à leur tour à l'école le 9 octobre 1942, incarcérées à la prison de Montargis et internées dans le camp de Beaune-la-Rolande, puis sont placées dans les maisons de l'UGIF à Paris. C'est là que Raymonde commence son journal qui nous décrit au quotidien sa vie d'enfant otage des nazis, les rafles et ses 7 tentatives d'évasion. La dernière tentative réussie avec ses soeurs les mène en zone libre vers leur père, en semi-liberté au camp de...

Les Enfants d'Izieu. Suivi du témoignage de Sabine Zlatin

Les Enfants d'Izieu. Suivi du témoignage de Sabine Zlatin

Auteure: Rolande Causse

Nombre de pages: 104

Le 6 avril 1944, à Izieu (Ain), quarante-quatre enfants et sept adultes, tous juifs, furent arrêtés par les hommes de la Gestapo et des soldats allemands sur un ordre de Klaus Barbie. La plupart de ces jeunes avaient précédemment souffert dans les camps imposés par le régime de Vichy, en zone libre. Déportés, les quarante-quatre enfants furent gazés et brûlés à Auschwitz. Parmi les adultes seule l'éducatrice, Léa Felblum, survécut. Avec des mots surgis du fond de la douleur, Rolande Causse écrit ce qu'on n'a pas le droit d'oublier : mots d'ombre et de révolte, extirpés de la trappe de l'Histoire, grande amnésique, machine à broyer l'horreur, à gommer la honte. Phrases sans fin, sans point, litanie de pleurs, pour dire la mémoire des quarante-quatre enfants juifs qui vivaient cachés à Izieu et que les nazis sont venus chercher un matin de printemps 1944... Ce livre comprend le long poème des enfants d'Izieu, le livre d'opéra dont la musique est composée par Nguyen-Thien-Dao ainsi qu'un témoignage de Sabine Zlatin, fondatrice de la maison d'Izieu.

L'intoxication nazie de la jeunesse allemande

L'intoxication nazie de la jeunesse allemande

Auteure: Ralph Bernard Keysers

Nombre de pages: 261

A partir du constat que l'influence des livres de propagande conçus sous le Troisième Reich pour conditionner la jeunesse n'a pour ainsi dire jamais été analysée en France, Ralph Keysers montre dans cette étude comment le " message raciste " a été pour une large part médiatisé par quatre publications s'adressant aux enfants en fonction des étapes successives de leur évolution : de 3 à 5 ans, de 6 à 7 ans, de 8 à 9 ans, et enfin de 10 à 12 ans. La chronologie éditoriale des parutions (1934, 1936, 1938, 1940) illustre la stratégie énoncée par Hitler lors de son discours de Reichenberg, le 2 décembre 1938 : embrigader les jeunes pratiquement dès le berceau afin qu'ils ne soient " plus jamais libres leur vie durant " et deviennent des rouages fanatiques de l'Etat nazi. La révélation de ces quatre publications, dont R Keysers nous livre la traduction et la reproduction commentée des illustrations, est un voyage au coeur de l'horreur. On y voit naître pas à pas ce qui deviendra la Shoah : " Aucun peuple n'a réussi à ce jour à éliminer totalement le juif ", explique le médecin au petit Hans (chap. 5, texte 11) ; et de poursuivre : " Le bacille juif se...

Les enfants de la résistance - Le pays divisé

Les enfants de la résistance - Le pays divisé

Auteure: Cécile Jugla , Benoît Ers , Dugomier

Nombre de pages: 128

Septembre 1942. François a maintenant 15 ans et il poursuit son combat avec Eusèbe et Lisa. Leur réseau, dénommé Lynx, a désormais pour mission de protéger un opérateur radio qui permet à la résistance de la région de communiquer avec Londres. Une mission particulièrement dangereuse car les nazis mettent tout en œuvre pour découvrir l’endroit d’où les opérateurs émettent...

Naître ennemi

Naître ennemi

Auteure: Fabrice Virgili

Nombre de pages: 376

Entre 1941 et 1949, des dizaines de milliers d'enfants sont nés, en France, de père allemand soldat, puis prisonnier de guerre, ou en Allemagne, de père français prisonnier, puis soldat de la zone française d'occupation. Une histoire de ces pères, mères et enfants combinant l'histoire intime et l'histoire politique, entre secret et quête des origines, entre rejet et réconciliation entre pays.

Sur la trace des trésors nazis : l'or, la mort et la mémoire

Sur la trace des trésors nazis : l'or, la mort et la mémoire

Auteure: Jean-Paul Picaper

Nombre de pages: 366

Le IIIe Reich ne fut pas seulement cette grande machine de mort, l’État dont le délire raciste conduisit à la Shoah. Le Reich de mille ans voulu par Hitler fut aussi une immense entreprise de pillages qui enrichit quelques dizaines de dignitaires nazis dont le parcours après 1945 relève souvent du roman d’espionnage. Jean-Paul Picaper s’est donc lancé sur la trace de ces trésors nazis - métaux précieux, diamants, argent et autres biens dérobés notamment aux juifs - à travers le monde, pendant et après la guerre. À partir de l’or déposé par les SS dans les mines de Thuringe et découvert par l’armée américaine en 1945 puis remis à la future Bundesbank, ce livre dresse le portrait des spoliateurs - Bormann, Himmler, Pohl et bien d’autres – sans oublier leurs victimes ni négliger le rôle joué par les banques et les grandes entreprises allemandes et européennes encore en activité aujourd’hui. L’auteur analyse en particulier les méthodes à la fois subtiles et brutales employées par les nazis pour arriver à leur fin. Il apporte de nouveaux éléments sur le IIIe Reich, à travers le parcours des organisateurs de ce gigantesque brigandage et...

Le sauvetage des enfants juifs par l’OSE

Le sauvetage des enfants juifs par l’OSE

Auteure: Georges Garel

Georges Garel, un nom, un symbole, un « mentsch » dit-on en yiddish pour un homme au sens le plus noble du terme. Un homme qui décide de mettre sa vie au service des enfants juifs pourchassés durant la Seconde Guerre mondiale. Grâce au réseau clandestin qu'il met en place au sein de l'OEuvre de secours aux enfants (OSE), Georges Garel devient la providence de nombre d'entre eux, promis à une mort certaine par les nazis et leurs collaborateurs. La réédition de ses mémoires de guerre offre au lecteur un document de référence, une radiographie précise et détaillée de l'OSE, dans son organisation et son action. L'ensemble des annotations de l'historienne Katy Hazan apporte une compréhension plus précise du contexte dans lequel ces mémoires s'inscrivent, compréhension prolongée par les apports récents de l'historiographie qu'elle développe dans son étude sur les réseaux de sauvetage de l'OSE, région par région. Les textes de Lili Garel, l'épouse de Georges, de ses sept enfants et deux petits-enfants complètent le portait de l'homme « hors pair » qui se dégage de ces mémoires, celui d'un homme, modeste, courageux, droit, qui a façonné durablement le...

Les Enfants de la Résistance - Tome 1 - Premières actions

Les Enfants de la Résistance - Tome 1 - Premières actions

Auteure: Vincent Dugomier

Nombre de pages: 56

Dans un petit village de France occupé par l'armée allemande, trois enfants refusent de se soumettre à l'ennemi. Mais comment s'opposer à un si puissant adversaire quand on n'a que dix ans ?

Germaine et Jean

Germaine et Jean

Auteure: Claude Rieu

Germaine Bonnafon et Jean Rieu étaient deux jeunes gens de dix-huit et dix-neuf ans originaires de la région bordelaise engagés dès 1940 dans le combat courageux contre l'occupation nazie et la politique de collaboration. Après la vie clandestine, les arrestations, les années de prison et de camps de concentration, ils ont eu la chance de connaître le printemps 1945 et l'espérance des jours heureux promis par le Conseil national de la Résistance. Mais le retour à la liberté et à la vie « civilisée » après cinq années d'épreuves ne fut pas facile pour ces rescapés de la déportation. Le processus de résilience fut long à venir. Ils se sont rencontrés dans l'euphorie de la Libération. Leur fils Claude raconte... Germaine 18 and Jean 19 both from Bordeaux got involved as early as 1940 in the struggle against Nazi occupation and the Vichy state. After underground life, arrests, years in prison and concentration camps they were lucky enough to experience the spring of 1945 and the promise of happier days with the National Council of the Resistance. Nevertheless returning to freedom and “civilized” life after five years of ordeals was not easy for these...

Deux mètres carrés

Deux mètres carrés

Auteure: David Seuleman

Nombre de pages: 544

Il est fréquemment arrivé après la Shoah que des couples se forment sur un terrain de douleur commune. Fanny et David, enfants juifs pris dans la tourmente exterminatrice nazie, partagent plus que le traumatisme des persécutions et la disparition de leurs proches, ils ont en commun le même univers - le Paris du XIe arrondissement -, la même culture séfarade et la même langue : le judéo-espagnol de leurs ancêtres turcs et saloniciens. Tous deux ont vu leurs pères être victimes de la rafle dite « du XIe arrondissement » (20 août 1941), à la suite de laquelle la cité de la Muette inachevée devint le camp d'internement de Drancy : ils seront déportés treize mois plus tard et exterminés. Soixante-dix-sept lettres échangées par leurs parents lors de la détention à Drancy sont à l'origine de cette entreprise de mémoire qui a conduit Fanny et David à s'engager dans la recherche de leurs racines séfarades et à travailler sur leurs souvenirs. Grâce à ce livre, fruit de dix ans d'efforts, Fanny (décédée en 2001) et David ont creusé avec leurs mots une sépulture digne pour leurs chers disparus, ces disparus auxquels les nazis refusaient l'existence...

Qui sont les enfants cachés ?

Qui sont les enfants cachés ?

Auteure: Nathalie Zajde

Nombre de pages: 192

Qu’est-ce qu’un « enfant cach頻 ? Qu’a-t-il vécu ? Qu’est-il devenu ? Il a été caché pendant la Shoah pour échapper à l’extermination. Il a souvent été séparé de ses parents. Il a généralement été victime de frayeurs. Il a dû renoncer à son identité juive durant la période de persécution meurtrière. Au lendemain de la guerre, il était l’un des rares survivants de sa famille et a de nouveau dû changer d’identité. Pour la première fois en France, une rencontre pluridisciplinaire entre grands témoins, anciens enfants cachés en France et en Belgique, réunit des historiens, des psychologues, des sociologues, mais aussi des psychiatres, des ethnopsychiatres et des écrivains, pour tenter de mieux comprendre ce que fut la réalité singulière de ces enfants. Nathalie Zajde est maître de conférences en psychologie à l’université Paris-VIII. Elle mène ses recherches au Centre Georges-Devereux, au sein de l’équipe d’ethnopsychiatrie du professeur Tobie Nathan. Elle a créé en France les premiers dispositifs de prise en charge psychologique des enfants cachés et descendants de survivants de la Shoah. Elle a notamment publié Enfants...

Grand Père n'était pas un nazi

Grand Père n'était pas un nazi

Auteure: Harald Welzer , Sabine Moller , Karoline Tschuggnall

Nombre de pages: 353

Avec la collaboration de Olaf Jensen ert Torsten Koch

Derniers livres et auteurs recherchés