Trouver votre ebook...

Liste des livres et Ebooks trouvés
Nous avons trouvé un total de 40 livres disponibles en téléchargement
Récidive. 1938

Récidive. 1938

Auteure: Michaël Foessel ,

« Populisme », « néolibéralisme », « nationalisme » : les mots se bousculent et pourtant l’insatisfaction demeure. Pour décrire ce qui nous arrive, nous ne manquons pas de savoirs. La crise de la démocratie fait l’objet de diagnostics récurrents. Mais c’est la stupeur qui domine, comme si la nouveauté du présent contribuait encore à accroître l’inquiétude. Et si cette nouveauté tant de fois mise en avant était un obstacle à la compréhension ? Ce livre décrit la rencontre entre un philosophe inquiet du présent politique et l’année 1938. Tombé presque par hasard sur la presse française de 1938, l’auteur est allé de surprise en surprise. Au-delà de ce qui est bien connu (les accords de Munich et la supposée « faiblesse des démocraties »), il a découvert des faits, mais aussi une langue, une logique et des obsessions étrangement parallèles à ce que nous vivons. L’abandon de la politique de Front populaire, une demande insatiable d’autorité, les appels de plus en plus incantatoires à la démocratie contre la montée des nationalismes, une immense fatigue à l’égard du droit et de la justice : l’auteur a vu dans ce passé une...

La presse face au surréalisme de 1925 à 1938

La presse face au surréalisme de 1925 à 1938

Auteure: Elyette Guiol-Benassaya ,

Nombre de pages: 268

Le Surréalisme, le plus souvent, n’est saisi qu’à travers ses propres œuvres (tracts, articles, livres, tableaux, etc.), on ne le perçoit qu’en fonction de ce qu’il veut être, et il arrive parfois que l’on crie à la contradiction. Il existe cependant une autre réalité du Surréalisme, plus subjective mais non moins réelle, celle que les autres : le public et la critique ont vécue et captée au moment même où il s’élaborait. Cette réalité-là, seule la presse de l’entre-deux guerres pouvait nous aider à la restituer. Les média « fixent le modèle du conformisme et de la rébellion ». Appliquée au Surréalisme, cette affirmation de Marcuse s’avère d’autant plus juste qu’elle pose le problème du rôle des média dans la diffusion de la culture d’avant-garde par définition anti-conformiste et minoritaire. La presse, principal détenteur du pouvoir de diffusion durant l’entre-deux guerres, va jouer un rôle capital dans la réception du Surréalisme par l’opinion publique.

La Récidive. Révolution russe, révolution chinoise

La Récidive. Révolution russe, révolution chinoise

Auteure: Lucien Bianco ,

Nombre de pages: 528

L’accession de la Chine au rang de deuxième puissance économique mondiale confère une meilleure image à la révolution chinoise qu’à la russe. Elles ont pourtant presque tout en commun : la révolution chinoise a d’abord été une copie conforme de l’autre, Mao Tsé-toung ne connaissant guère le marxisme qu’à travers la vulgate de Staline. Puis il a pris conscience moins des vices de son modèle que de son inadaptation à un pays surpeuplé du tiers-monde. Mais au lieu de corriger le modèle, il a prétendu aller plus loin et plus vite dans le même sens. À la différence de la réplique d’un séisme, d’ordinaire moins catastrophique, le Grand Bond en avant est une réplique aggravée du premier plan quinquennal soviétique (1929-1933), conçu en fonction d’une fin rêvée sans tenir compte des possibilités. Et c’est en tournant le dos à la révolution que la Chine se développe à vive allure. Finalement, le panorama que fait ressortir Lucien Bianco de son étude est assez similaire : système politique, surexploitation de la paysannerie, entraînant les deux plus grandes famines du siècle, mise au pas des intellectuels, répression, camps. La...

Sigmund Freud. Volume 4

Sigmund Freud. Volume 4

Auteure: Ruth Menahem ,

Nombre de pages: 128

Les deux dernières décades de la vie de Freud ont été marquées par les épreuves personnelles, en particulier par le cancer de la mâchoire qui finit par l'emporter. Il remet inlassablement les découvertes de la psychanalyse sur le métier, introduit la notion de pulsion de mort, révise ses conceptions sur la sexualité féminine et sur le processus analytique. C'est l'époque où il s'avance le plus sur le chemin qui mène de l'analyse de l'individu à la compréhension de la société et de la religion. Ce volume montre Freud au travail et le laisse s'exprimer lui-même sur ce qu'il pense de ses hypothèses, de ses découvertes et de leur devenir. Il se montre le critique le plus lucide et souvent le plus virulent de son œuvre. C'est parce que Freud a su ouvrir d'innombrables voies nouvelles que ses successeurs ont pu suivre leur propre chemin dans l'exploration du psychisme de l'homme. C'est aussi parce que Freud n'a jamais voulu constituer de dogme que l'évolution de ses idées a pu être si féconde et si diversifiée mais parfois aussi dénaturée.

Souvenirs d'une ambassade à Berlin 1931-1938

Souvenirs d'une ambassade à Berlin 1931-1938

Auteure: André FRANÇOIS-PONCET ,

Nombre de pages: 428

Un témoignage exceptionnel sur Hitler et le IIIe Reich, raconté de l'intérieur par l'ambassadeur de France à Berlin. Ambassadeur de France à Berlin de septembre 1931 à octobre 1938, André François-Poncet a été aux premières loges pour assister à la chute de la république de Weimar et à l'avènement du IIIe Reich. Ecrivain d'exception doté d'une plume acerbe, il décrit non seulement les événements d'envergure – avènement d'Hitler, nuit des Longs Couteaux, Jeux olympiques de 1936, conférence de Munich et marche à la guerre –, mais aussi les séides du nazisme, à commencer par leur chef, dont il dresse un portrait d'une force qui n'a d'égale que la finesse. Ses développements sur l'idéologie brune constituent un autre modèle du genre. On l'aura compris : ses souvenirs constituent un témoignage essentiel, " le meilleur publié sur l'agonie de Weimar et les premières années de l'Allemagne hitlérienne. Soixante-dix ans plus tard, leur réédition constitue un événement tant leur lecture s'impose à quiconque s'intéresse à l'histoire de la période ", résume Jean-Paul Bled qui a enrichi ce grand texte d'une présentation et d'un appareil critique...

Rester délinquant

Rester délinquant

Auteure: Géraldine Duvanel Aouida ,

Nombre de pages: 224

L'ouvrage a pour objectif de rendre intelligible le processus d'ancrage dans un parcours durable de délinquance juvénile et de mettre en lumière une forme d'agir explicative du « rester délinquant » : l'agir émancipatoire. Destiné aux chercheurs, aux praticiens et plus généralement à qui souhaite mener une réflexion poussée sur la récidive des mineurs, cet ouvrage propose une compréhension du le parcours de ces jeunes, ni victimes, ni coupables, mais à la fois acteurs et captifs.

Villes et culture sous l'Occupation

Villes et culture sous l'Occupation

Auteure: Françoise Taliano-des Garets ,

Nombre de pages: 384

« Toute la France, toute l’Europe est en prison » écrivait Jean Guéhenno dans Journal des années noires. Quelles furent les répercussions d’un tel contexte sur la vie culturelle ? En s’intéressant aux pratiques et aux politiques culturelles urbaines sous l’Occupation en Europe et dans l’empire français, cet ouvrage ouvre des perspectives de comparaison internationale inédites. Il livre, en effet, par une approche de terrain, une connaissance précise et différenciée des situations nationales. Tout en mesurant les degrés d’oppression et de résistance, variables selon les territoires et les moments de la guerre, on découvrira d’Athènes à Varsovie, de Prague à Lyon ou Turin, de Marseille à Dakar, d’Alger à Damas... une même vitalité culturelle et les mêmes subterfuges pour échapper aux contraintes de l’Occupation. Celles-ci ont pour nom censure, répression, propagande et pénuries. L’occupant, ainsi que les régimes de collaboration comme Vichy, s’emploie à créer un ordre nouveau où la culture fournit rêve et divertissement, rassemble et manipule. Mais elle s’avère également vecteur de résistance individuelle et collective,...

Notre cher cinéma

Notre cher cinéma

Auteure: Gilbert Gregoire ,

Nombre de pages: 275

Ecrit par l'un des ex-dirigeants du cinéma en France et en Europe, ce livre relate l'histoire de la profession pendant plus d'un demi siècle et l'action que celle-ci a menée avec le bienveillant appui des pouvoirs publics pour assurer la sauvegarde et le développement du cinéma français. Gilbert Grégoire trace le portrait de plusieurs centaines de professionnels producteurs, distributeurs, exploitants et ressortissants des industries techniques, ainsi que celui d'un plus grand nombre encore d'auteurs et d'artistes.

Insensiblement (Django)

Insensiblement (Django)

Auteure: Alain Gerber ,

Nombre de pages: 350

À la libération, les G.I.: ‘Where is Django?’ Sa renommée a franchi l’Atlantique depuis belle lurette. Mais pas lui. À cause de la guerre. La paix revenue, invité par Duke Ellington en personne, il s’embarque enfin pour l’Amérique, terre natale de la musique qui l’a rendu célèbre: le jazz. Pourtant, au fond, que lui importe, à lui qui a grandi dans une roulotte, que le jazz ait vu le jour ici ou là? Le jazz est partout. Ou plutôt: il est au bout de ses doigts. Le jazz est à lui, que ce soit à New York ou Paris. Ce qui, à sa connaissance, n’existe en revanche qu’à Paris, c’est la fille aux yeux noirs pour laquelle il a joué sans rien dire au Hot Feet, place de Clichy. Mais des yeux noirs peuvent-ils suffire à fixer un gitan? Alain Gerber a publié chez Fayard les portraits romanesques de Louis Armstrong, Chet Baker, Charlie Parker, Billie Holiday, Miles Davis et Frank Sinatra (entre autres). Jazz et roman vont depuis si longtemps de pair dans son inspiration que semblent s’y confondre leurs rythmes respectifs, leurs phrasés et leurs tempos – bref, la musique et la littérature.

La Nuit

La Nuit

Auteure: Michaël Fœssel ,

Nombre de pages: 253

La loi de la nuit se décline suivant une grande variété de situations : festives ou angoissées, solitaires ou politiques. Consentir à la nuit, c'est accepter de se soumettre aux expériences singulières qu'elle seule rend possibles. Bonne ou mauvaise, intime et sensible, elle ouvre un espace où l'on peut, enfin, vivre sans témoin. Au fil des pages, le lecteur s'apercevra qu'il peut être minuit à midi, et que les expériences nocturnes contribuent à montrer les choses sous un nouveau jour.

L'avenir de la liberté. Rousseau, Kant, Hegel. Une histoire personnelle de la philosophie

L'avenir de la liberté. Rousseau, Kant, Hegel. Une histoire personnelle de la philosophie

Auteure: Michaël Foessel ,

De 1750 à 1830, l’Europe traverse une époque d’intenses bouleversements politiques et sociaux. Entre ces deux dates, la Révolution française éclate comme un coup de tonnerre qui met à l’ordre du jour l’émancipation historique de l’humanité. Elle constitue un événement total : pour la première fois, la liberté devient, à la place de Dieu ou de la nature, le principal objet de la pensée, puisque la souveraineté du peuple et l’autonomie deviennent les horizons de la philosophie. De Rousseau, qui élève la liberté au rang de toute légitimité, à Hegel et aux idéalistes allemands pour qui l’esprit est liberté, en passant par Kant qui consacre le droit inaliénable des peuples à disposer d’eux-mêmes et fait de la liberté l’absolu à l’échelle de la finitude humaine, cet ouvrage revient sur les théories qui ont marqué cette période et continuent d’influencer notre histoire démocratique.

Jusqu'à ce que les pierres deviennent plus douces que l'eau

Jusqu'à ce que les pierres deviennent plus douces que l'eau

Auteure: António Lobo Antunes ,

Nombre de pages: 576

Un jeune sous-lieutenant, après avoir servi en Angola pendant vingt-sept mois, rentre au pays où il ramène un tout jeune orphelin. Il va élever cet enfant noir, qui a survécu à la destruction de son village et au massacre des siens par l’armée portugaise, comme son propre fils. Plus de quarante ans plus tard, le vétéran et sa femme font le trajet depuis Lisbonne pour rejoindre la vieille maison de famille, dans un village reculé, quasi abandonné, quelque part au pied des montagnes. Dans trois jours, conformément à la tradition, on tuera le cochon. Comme chaque année, leur fille, leur fils adoptif, son épouse les rejoignent pour l’occasion. Or ce jour-là, l’animal ne sera pas le seul à se vider de son sang. L’écrivain portugais a renoncé à parler comme un livre, mais il n’est pas question pour lui d’écrire comme on parle. Il invente un parler qui ramasse en lui tout le savoir-faire de l’écriture et la fait oublier. Hédi Kaddour, Le Monde

Quand l’Europe improvise. Dix ans de crises politiques

Quand l’Europe improvise. Dix ans de crises politiques

Auteure: Luuk van Middelaar ,

Nombre de pages: 416

Ce nouveau livre de Luuk van Middelaar fait suite au Passage à l'Europe publié précédemment dans la "Bibliothèque des Idées" en 2012. Son fil conducteur est la série de crises qui ont secoué la construction européenne depuis la grande crise financière de 2008 : la crise de l'euro, la crise ukrainienne, la crise des réfugiés, la crise du Brexit, et enfin la crise atlantique ouverte par l'élection de Donald Trump en 2016. Autant de chocs qui ont mis à l'épreuve les fondements de l'édifice et qui ont obligé les différents acteurs du processus européen à improviser pour maintenir la cohérence d'une union en proie à de puissantes forces contraires. Cest la leçon de politique incorporée dans ce travail d'équilibriste que Luuk van Middelaar s'efforce de dégager. Une nouvelle Union a pris forme dans les faits. Il faut aujourd'hui en saisir la nature pour assurer son avenir.

Joe SHUSTER

Joe SHUSTER

Auteure: Julian Voloj ,

Nombre de pages: 192

Jeune dessinateur de Cleveland issu d'une famille d'immigrés russes, Joe Shuster était loin de penser qu'avec la création de Superman, imaginé en 1938 aux côtés de son ami et scénariste Jerry Siegel, il allait donner naissance à un genre à part entière : le comics de super-héros. Leur concept sous le bras, les deux jeunes pionniers découvrent avec le succès éclair de leur création la réalité du monde de l'édition de l'époque et posent les bases créatives de ce qui est aujourd'hui connu comme l'Âge d'Or du comics.

L'extase totale

L'extase totale

Auteure: Norman OHLER ,

Nombre de pages: 268

Ce livre dresse un tableau inédit et fascinant de la toxicomanie massive qui a sévi dans l'Allemagne du III e Reich. Des étudiants aux ouvriers, des intellectuels aux dirigeants, ce phénomène n'avait jamais été analysé dans toute son ampleur. Mêlant rigueur de l'enquête et style narratif proche du nouveau journalisme, Ohler signe un grand livre d'histoire, captivant et novateur. La drogue est la continuation de la politique par d'autres moyens : telle est sans doute l'une des leçons les plus méconnues du IIIe Reich... Découverte au milieu des années 1930 et commercialisée sous le nom de pervitine, la méthamphétamine s'est bientôt imposée à toute la société allemande. Des étudiants aux ouvriers, des intellectuels aux dirigeants politiques et aux femmes au foyer, les petites pilules ont rapidement fait partie du quotidien, pour le plus grand bénéfice du régime : tout allait plus vite, on travaillait mieux, l'enthousiasme était de retour, un nouvel élan s'emparait de l'Allemagne. Quand la guerre a éclaté, trente-cinq millions de doses de pervitine ont été commandées pour la Wehrmacht : le Blitzkrieg fut littéralement une guerre du " speed ". Mais si...

Et moi, je vis toujours

Et moi, je vis toujours

Auteure: Jean d' Ormesson ,

Nombre de pages: 288

Il n’y a qu’un seul roman – et nous en sommes à la fois les auteurs et les personnages : l’Histoire. Tout le reste est imitation, copie, fragments épars, balbutiements. C’est l’Histoire que revisite ce roman-monde où, tantôt homme, tantôt femme, le narrateur vole d’époque en époque et ressuscite sous nos yeux l’aventure des hommes et leurs grandes découvertes. Vivant de cueillette et de chasse dans une nature encore vierge, il parvient, après des millénaires de marche, sur les bords du Nil où se développent l’agriculture et l’écriture. Tour à tour africain, sumérien, troyen, ami d’Achille et d’Ulysse, citoyen romain, juif errant, il salue l’invention de l’imprimerie, la découverte du Nouveau Monde, la Révolution de 1789, les progrès de la science. Marin, servante dans une taverne sur la montagne Sainte-Geneviève, valet d’un grand peintre ou d’un astronome, maîtresse d’un empereur, il est chez lui à Jérusalem, à Byzance, à Venise, à New York. Cette vaste entreprise d’exploration et d’admiration finit par dessiner en creux, avec ironie et gaieté, une sorte d’autobiographie intellectuelle de l’auteur.

Cet étrange nazi qui sauva mon père

Cet étrange nazi qui sauva mon père

Auteure: François Heisbourg ,

Nombre de pages: 416

C’est à un mystère que s’attelle ici François Heisbourg, relatant le parcours de l’étrange baron Franz von Hoiningen. Cet officier allemand qui traverse deux guerres mondiales, s’engage spontanément dans le parti nazi, puis sauve des centaines de Juifs et de résistants – dont le père de l’auteur –, qui s’évade d’Allemagne avec la Gestapo aux trousses après avoir été « mouillé » dans le complot contre Hitler, finit son odyssée dans les bras de sa femme au Luxembourg et disparaît de tous les écrans radar. Au point que ce récit aurait pu s’appeler « L’homme sans visage », tant il a été difficile de trouver une trace photographique de lui. Qui était-il ? Comment passe-t-on à un moment donné du mal au bien ? Quelle est l’alchimie de cette « banalité du bien » ?

Le peuple contre la démocratie

Le peuple contre la démocratie

Auteure: Yascha Mounk ,

Nombre de pages: 517

« Si vous n’avez pas encore entendu parler de Yascha Mounk, cela ne va pas tarder. » Francis Fukuyama Traduit dans le monde entier et enfin publié en France, le nouveau livre du jeune politologue Yascha Mounk, professeur à Harvard, explique avec clarté pourquoi le libéralisme et la démocratie sont aujourd’hui en plein divorce. Se basant sur de nombreux sondages, reportages et recherches inédites, il nous propose un nouveau modèle pour éclairer et appréhender la période politique complexe que nous traversons, pointant la nécessité d’un nationalisme contrôlé et de réformes radicales. Une contribution essentielle pour comprendre pourquoi notre liberté est en danger et comment la sauver.

La Privation de l'intime. Mises en scènes politiques des sentiments

La Privation de l'intime. Mises en scènes politiques des sentiments

Auteure: Michaël Foessel ,

Nombre de pages: 160

Depuis quelques années, les politiques se sont décidés à nous entretenir d’eux-mêmes, en partie pour ne plus avoir à parler de nous. De quoi ces mises en scène de l’intime sont-elles le symptôme ? Ce livre montre que la « pipolisation » n’affecte pas seulement la politique, mais l’intime lui-même qui se trouve dévalué d’être ainsi donné à voir. L’intime désigne l’ensemble des liens qui n’existent que pour autant qu’ils sont soustraits au regard social et à son jugement. Ces liens sont le support d’expériences qui, contrairement à ce que l’on dit le plus souvent, entretiennent un rapport avec la démocratie. La privation de l’intime est d’abord sa « privatisation », c’est-à-dire sa confusion avec les propriétés du Moi. L’intime n’est pas le privé parce qu’il renvoie à des liens affectifs, amoureux, désirants où le sujet prend le risque de se perdre. On découvrira que la préservation de l’intime est aussi une manière de ne pas rabattre la démocratie sur une société de propriétaires. Michaël Fœssel interroge les ambivalences de la modernité libérale qui invente l’intime et l’identifie presque aussitôt...

La méchanceté

La méchanceté

Auteure: Michaël FOESSEL , Adèle Van REETH ,

Nombre de pages: 72

Deuxième volume de la collection "Questions de caractère" - dirigée par Adèle Van Reeth et publiée en co-édition avec France Culture - qui explore les passions humaines. Une exploration philosophique de la méchanceté à travers le temps, avec Michaël Fœssel, l'un des meilleurs philosophes de sa génération. Pourquoi sommes-nous méchants ? La méchanceté est-elle une faiblesse du caractère ou une intention morale ? Fait-on le mal volontairement ? Interroger la méchanceté aujourd'hui, c'est tenter de comprendre les tragédies humaines de l'histoire, mais aussi déjouer les mécanismes qui conduisent à la perpétuation du mal dans notre société. De l'Antiquité à nos jours, Michaël Fœssel, l'un des philosophes les plus brillants de sa génération et qui a beaucoup travaillé sur la question du mal en morale et en politique, nous aide à décrypter ce qui, plus qu'un sentiment, est un mal contemporain plus compréhensible qu'on le croit.

La grossesse incertaine

La grossesse incertaine

Auteure: Luc Roegiers ,

Un livre lisible par tous accompagné de nombreux témoignages émouvants. Il parle de la manière dont se débrouillent au XXIe siècle, les couples pour transmettre la vie pour lequel un savoir nouveau s'est développé. C'est une description du sens de la procréation élaboré par ces couples après leur expérience lié à l'utilisation d'une méthode "médicalisée". La conception artificielle est généralisée, un couple sur 5 consulte pour infertilité, 2% des naissances sont issues de fécondation in vitro, 20% des grossesses se terminent par une IVG, le diagnostic prénatal s'impose à toutes les femmes sous peine de passer pour négligentes, 3% des foetus sont atteints d'une malformation congénitale (la moitié de ces grossesses seront interrompues), 20% des accouchements se font par césarienne et près d'un bébé sur dix débute sa vie en néonatalogie. Le choix de mettre un enfant au monde est toujours un risque dans la mesure où les parents ignorent le retour à venir : attendre d'un enfant une gratification à la mesure de l'investissement parental serait une attitude d'exploitation destructive.

L'Europe est-elle chrétienne ?

L'Europe est-elle chrétienne ?

Auteure: Olivier Roy ,

Nombre de pages: 205

Depuis des années, le débat sur l'identité chrétienne de l'Europe va bon train. Olivier Roy prend la question de front : l'Europe est-elle chrétienne aujourd'hui, et comment ? Peut-elle le rester en adoptant des postures nostalgiques, autoritaires, identitaires ? De quel christianisme parlent donc ceux qui opposent, parfois de façon vindicative, les " valeurs chrétiennes " à deux vagues perçues comme également puissantes et menaçantes : une société très sécularisée et un islam conquérant, signes tangibles de l'effondrement en cours ? Quel sens, quels liens, quelle logique se repèrent dans la sarabande éclatée des réalités de l'héritage européen : christianisme, sécularisation, identité, culture, valeurs, normes, droit(s)... Au-delà du constat sans concession, le premier mérite de ce livre est d'éclairer notre condition d'Européens orphelins de leur passé chrétien. Lequel ne sera pas ranimé par des législations, mais, peut-être, par des prophètes. Olivier Roy, auteur de nombreux essais sur l'islam politique, prolonge ici la réflexion entamée avec La Sainte Ignorance. Le temps de la religion sans culture (2008 et " Points Essais ", 2012). Il...

En marche vers l immobilisme

En marche vers l immobilisme

Auteure: Agnès Verdier-Moliné ,

Nombre de pages: 286

Tout devait changer : allègement des normes, baisse des dépenses et des impôts... Mais 18 mois plus tard, la réalité est bien différente. Le décalage, pour ne pas dire le fossé, se creuse tous les jours. Certaines grandes réformes (prélèvement à la source, taxe d'habitation...) paraissent d'ores et déjà aussi ambitieuses qu'inutiles. D'autres réformes nécessaires (baisse des effectifs publics, réforme des retraites, réduction de la dépense sociale...) patinent dangereusement. Au-delà des mots rassurants, c'est bien un choc de complexité auquel sont confrontés les Français : multiplication des contraintes administratives et fiscales, organisation kafkaïenne des territoires... Où est la simplification sans cesse annoncée ? Cet ouvrage dresse, à travers de nombreux exemples souvent ubuesques, le tableau de l'ancien monde qui refuse de disparaître. L'heure tourne et malgré quelques mesures ponctuelles pertinentes, la grande transformation annoncée se fait attendre. La France va-t-elle encore rester immobile ou est-elle en marche ?

La coordination des transports en France

La coordination des transports en France

Auteure: Nicolas Neiertz ,

Nombre de pages: 798

Le chemin de fer, l'automobile, l'avion et la péniche sont-ils condamnés à une lutte sans merci ? En France comme dans de nombreux autres pays, l'État est intervenu au cours de ce siècle pour limiter les éventuels « méfaits » de cette concurrence intermodale et favoriser une collaboration ou « coordination » entre les modes de transports. Cette politique « globale » se met en place au début des années 1930 alors que la motorisation des transports routiers et fluviaux et l'apparition des transports aériens exacerbent la concurrence avec les chemins de fer. Elle s'appuie sur différents outils d'intervention : la réglementation des transports publics et privés de voyageurs et de marchandises, leur tarification, leur fiscalité, les investissements et les progrès techniques. Nicolas Neiertz nous montre comment la coordination réglementaire et tarifaire s'est instaurée par étape entre les années 1930 et les années 1900, pour régresser ensuite peu à peu. La coordination fiscale et celle des investissements n'ont jamais pu voir le jour, à cause du jeu des groupes de pression économiques et des enjeux politiques. La coordination technique (transports mixtes ou ...

Demain la Chine : démocratie ou dictature ?

Demain la Chine : démocratie ou dictature ?

Auteure: Jean-Pierre Cabestan ,

Nombre de pages: 304

Une thèse communément admise voudrait que le développement économique spectaculaire de la Chine et l'expansion d'une classe moyenne qu'il entraîne favorisent tôt ou tard une libéralisation de son régime politique et une évolution plus ou moins douce vers la démocratie. Est-ce si sûr ? Jean-Pierre Cabestan montre la fragilité de cette thèse en regard du fonctionnement réel du système politique chinois et de ses rapports avec la société. Il expose les raisons qui rendent beaucoup plus probable le maintien d'un régime autoritaire et modernisateur dirigé sans partage par le Parti communiste, la principale étant le large consensus des élites autour de ce projet.

Journal d'un observateur

Journal d'un observateur

Auteure: Alain Duhamel ,

Nombre de pages: 331

« L’avantage de l’âge – il y en a – est que le sentiment de liberté ne cesse de s’accroître, comme si l’on redoutait inconsciemment de gâcher une matière politique périssable. D’où ces souvenirs d’un vieux chroniqueur. » Lecteur insatiable, Alain Duhamel rêvait de devenir historien, mais un stage au Monde déclenche sa vocation : il sera journaliste. Dans la France bouillonnante des années 1960, ses éditoriaux sur les élections présidentielles, les événements de Mai 68 ou l’Europe sont déjà remarqués pour leur sérieux. La télévision, au moment où elle accueille le spectacle politique, appellera ensuite l’homme qui a interviewé cent fois Présidents et Premiers ministres : ce sera « À armes égales », « Cartes sur table », « L’Heure de vérité », « Le Club de la presse », et bien d’autres. Être l’un des éditorialistes les plus lus et écoutés des Français et les plus craints des hommes politiques a un prix : critiques injustes et tempêtes accompagneront le parcours d’un homme fidèle à son exigence et à son honnêteté intellectuelle. Dans ce livre d’une sincérité frappante défilent soixante ans de vie...

Cryptocommunisme

Cryptocommunisme

Auteure: Mark Alizart ,

Les crypto-monnaies sont en train de nous rendre fous. Investisseurs surexcités, nouveaux millionnaires en bitcoins, travailleurs des mines d’argent numérique, économistes effarés, cassandres de toutes sortes : les crypto-monnaies ont déjà bouleversé des pans entiers de la pensée économique, pour le meilleur et pour le pire. Mais est-ce tout ? N’ont-elles pour tout destin que celui de faciliter encore davantage des échanges qui n’en ont guère besoin ? Ne sont-elles que de la nourriture pour charognards avides de bénéfices soustraits à la gourmandise concurrente des États ? Pour Mark Alizart, il n’en est rien. Avec l’avènement des crypto-monnaies, c’est à un véritable bouleversement de la nature même de la valeur, de toute valeur, qu’elle soit financière ou autre, que l’on assiste. Désormais, la valeur n’est plus quelque chose qui est décidé par une institution ou un marché, mais quelque chose qui se construit et s’échange par le miracle d’une décision technique – rendant pour la première fois accessible un communisme qui ne soit pas utopie. Ce nouveau communisme, ce cryptocommunisme, ne sera pas celui de la propriété ; il sera...

La violence du voir

La violence du voir

Auteure: Gérard Bonnet ,

Nombre de pages: 288

La logique destructrice qui régit le voir humain n'a jamais été étudiée par la psychanalyse, pourtant la première concernée. Par contre, les légendes et la pathologie la clament sans équivoque : avec d'un côté la croyance au mauvais oeil, le mythe du BAsilic "qui tue par le regard" ; et de l'autre les phobies, l'angoisse du regard, les innombrables troubles de la vision, etc. Cette méconnaissance provient de ce que Freud s'est trouvé comme inhibé dans son élaboration sur ce sujet : G. Bonnet analyse les raisons et les méfaits de ce blocage en reprenant ses analyses du narcissisme, de l'hystérie, des perversions. Il démontre ensuite les effets de ce voir implacable dans la cure, dans l'oeuvre littéraire : celle de Bataille, et dans une affection étonnate : l'anémie provoquée ou "syndrome de Lasthénie de ferjol", dont il apporte ici la première étude psychanalytique exhaustive. Ce livre est d'actualité, car notre époque est dominée par une poussée à voir sans précédent : le problème ne vient pas tant de ce que l'on montre trop de violence, mais de ce qu'un voir sans limites est fondamentalement violence et qu'il fait constamment resurgir la...

Utopia XXI

Utopia XXI

Auteure: Aymeric Caron ,

Nombre de pages: 523

Il y a cinq cents ans, en 1517, l'Europe découvrait Utopia de Thomas More, publié à la fin de l'année précédente. Dans cet ouvrage visionnaire, More dénonçait les dérives des pouvoirs monarchique et religieux en vigueur et proposait un modèle de société radicalement nouveau, reposant sur la solidarité, le partage, la tolérance, l'éducation et le temps libre. L'Utopie était alors un nom propre inventé par More pour désigner une île où régnait le gouvernement idéal assurant le bonheur de tous. Cinq siècles plus tard, l'utopie est devenue un nom commun. Un nom que l'on hésite à utiliser, car il renvoie généralement à un projet coupé de la réalité. Pourtant, de nos jours, les irréalistes ne sont pas ceux qu'on croit : ceux qui sont aveugles sont les dirigeants actuels. La démocratie qu'ils promeuvent n'en est pas vraiment une ; la liberté, l'égalité et la fraternité constituent un slogan vide de sens ; l'argent règne en despote en consacrant des hiérarchies mensongères ; le productivisme et la croissance sont des objectifs destructeurs désormais inadaptés à notre époque ; l'exploitation animale repose sur un déni de réalité à l'égard...

Osons l'Europe des nations ?

Osons l'Europe des nations ?

Auteure: Christian Saint-Étienne ,

Nombre de pages: 212

Peut-on sauver la construction européenne ? Et faut-il sauver cette Europe maintenant vieillissante et impuissante ? À l’heure où les États-Unis et la Chine dominent la mutation numérique, son économie n’a pas effacé les effets de la crise. L’Union a été rejetée par ses propres citoyens. Et son influence internationale ne cesse de se réduire. Principal levier de la désintégration de l’Europe ? Maastricht. À l’origine d’une gigantesque faille dans la construction européenne, le traité de 1992 fut un véritable marché de dupes, plutôt que le ciment d’un bloc indestructible. La création d’un puissant noyau dur d’États européens prêts à relever le défi de notre époque (troisième révolution industrielle, nouvelle hiérarchie des nations) est une nécessité vitale si l’Europe veut continuer d’exister comme acteur de l’Histoire. Il est urgent de refonder une vraie puissance européenne, en faisant confiance aux nations ! Nous en avons actuellement l’opportunité. Mais la fenêtre d’action se refermera vite. Président de l’Institut France‐Stratégie, titulaire de la chaire d’économie industrielle au Conservatoire national des ...

La nouvelle question laïque

La nouvelle question laïque

Auteure: Laurent Bouvet ,

Nombre de pages: 331

La laïcité a longtemps été comme l’air que nous respirons : indispensable au bon fonctionnement de notre commun républicain sans que nous y pensions sinon lorsque la querelle scolaire venait régulièrement nous rappeler l’existence de «deux France», la catholique et la républicaine, que la loi de 1905 avait su concilier sinon réconcilier. Aujourd’hui, la question de la laïcité se pose à nouveau. L’installation de l’islam comme deuxième religion française depuis une trentaine d’années, tout autant que la montée en puissance d’un individualisme qui traduit la liberté par «c’est mon choix!» et d’un communautarisme qui traduit l’égalité par «c’est mon identité!» ont bouleversé l’équilibre qui avait été trouvé il y a un peu plus d’un siècle. La laïcité est devenue un enjeu majeur du débat public et, même, un sujet de polémique bouleversant les clivages classiques. Certains lui accolent des adjectifs pour l’amoindrir ou la détourner de son propos, d’autres voudraient la réduire à un simple œcuménisme. Pour répondre aux défis contemporains, ce livre entend promouvoir le caractère original de la laïcité, fondé...

Le peintre dévorant la femme

Le peintre dévorant la femme

Auteure: Kamel Daoud ,

Nombre de pages: 140

« Je suis un “Arabe” invité à passer une nuit dans le musée Picasso à Paris, un octobre au ciel mauvais pour le Méditerranéen que je suis. Une nuit, seul, en enfant gâté mais en témoin d’une confrontation possible, désirée, concoctée. J’appréhendais l’ennui cependant, ou l’impuissance. Pour comprendre Picasso, il faut être un enfant du vers, pas du verset. Venir de cette culture-là, sous la pierre de ce palais du sel, dans ce musée, pas d’une autre. Pourtant la nuit fut pleine de révélations : sur le meurtre qui peut être au coeur de l’amour, sur ce cannibalisme passionné auquel l’orgasme sursoit, sur les miens face à l’image et le temps, sur l’attentat absolu, sur Picasso et son désespoir érotique. »

Étude historique et législative sur le duel, suivie d'un projet de loi

Étude historique et législative sur le duel, suivie d'un projet de loi

Auteure: F. Genaudet ,

Nombre de pages: 81

« Morts d'inanition »

« Morts d'inanition »

Auteure: Isabelle Von Bueltzingsloewen ,

Nombre de pages: 316

Pour la plupart des Français qui l’ont vécue, la période de l’Occupation évoque en premier lieu l’immense difficulté à vivre au quotidien. La pénurie des produits de première nécessité, soumis à un rationnement de plus en plus sévère, oblige nombre d’entre eux à élaborer de véritables stratégies de survie. La faim, dont le spectre avait cessé de hanter les imaginaires, redevient une expérience largement partagée et structure bien des existences recentrées sur la satisfaction au jour le jour des besoins vitaux. Or si les historiens admettent que les difficultés de ravitaillement et les « privations » ont joué un grand rôle dans la montée des oppositions au régime de Vichy, ils ne se sont guère intéressés aux victimes de la « famine lente ». Difficiles à dénombrer, celles-ci ne sont pas prises en compte dans les statistiques des victimes du conflit. C’est à cette lacune que remédie cet ouvrage qui tente d’identifier tous ceux qui, dans la France occupée, sont morts de faim, de froid mais aussi de pathologies afférentes à la dénutrition (tuberculose en particulier). Parce que, trop isolés ou trop fragiles, ils n’avaient pas les...

Après la fin du monde. Critique de la raison apocalyptique

Après la fin du monde. Critique de la raison apocalyptique

Auteure: Michaël Foessel ,

Nombre de pages: 304

Notre temps est, dit-on, celui des catastrophes. Face aux crises sanitaires, écologiques ou à la menace nucléaire, la croyance dans le progrès a cédé la place à l’angoisse. Cette résurgence des thèmes apocalyptiques est plus qu’un symptôme. La dissolution moderne des hiérarchies traditionnelles a provoqué une nouvelle inquiétude : devoir vivre « après la fin du monde ». Ce livre propose une généalogie de l’idée de fin du monde qui distingue deux voies de la modernité : celle qui privilégie la vie et sa conservation, aujourd’hui à l’œuvre dans la plupart des conceptions précautionneuses du réel ; celle qui fait du monde le thème principal de la philosophie en même temps qu’un enjeu politique primordial. Michaël Fœssel interprète les peurs apocalyptiques actuelles à partir d’expériences contemporaines où les sujets sont dépossédés du monde. Le triomphe de la technique sur l’action, du capital sur le travail, du besoin sur le désir sont autant de phénomènes qui expliquent pourquoi l’on est pressé de voir finir un monde que l’on a déjà perdu. Les théories de la catastrophe ne se soucient plus de savoir quel monde mérite...

Le Temps de la consolation

Le Temps de la consolation

Auteure: Michaël Foessel ,

Nombre de pages: 281

Un geste ou une parole devraient suffire, et pourtant... Consoler est une activité difficile qui implique de prendre la parole sur une souffrance que l'on ne partage pas, mais à laquelle on cherche à prendre part. Comment, sans la trahir, se frayer un chemin jusqu'à l'intimité de l'autre ? Quels mots employer qui ne suscitent pas le soupçon ? Ces questions relèvent aujourd'hui de la psychologie ou de la religion. Pourtant, la philosophie a longtemps été un baume pour les douleurs humaines. De Platon à Boèce en passant par les stoïciens, la raison s'impose comme la grande consolatrice. En s'appuyant sur cette tradition, ce livre propose dans un premier temps une grammaire de la consolation. Acte social qui mobilise le langage, la consolation dit quelque chose de la condition humaine. Si elle ne résorbe pas la souffrance, elle répond à la " souffrance de la souffrance " qui est solitude, honte ou culpabilité. Le consolateur apprend à vivre au-delà du point où cela semble impossible. Si l'homme est un animal qui a besoin de consolation, il reste que la philosophie moderne semble avoir abandonné le projet de satisfaire ce désir. Nous ne croyons plus qu'il existe...



X
FERMER