Trouver votre ebook...

Liste des livres et Ebooks trouvés
Nous avons trouvé un total de 40 livres disponibles en téléchargement
C.F. Ramuz : Qui êtes-vous ?

C.F. Ramuz : Qui êtes-vous ?

Auteure: Marianne Ghirelli ,

Nombre de pages: 314

Charles Ferdinand Ramuz est né le 2 septembre 1878 à Lausanne, d’une famille d’ascendance paysanne. De 1904 à 1914, il vit à Paris, où il fonde la revue La Voile latine, éditée à Genève et écrit un nombre impressionnant d’articles et de nouvelles pour des journaux suisses. Son premier roman, Aline, paru en 1905, annonce par son style concis, resserré, très plastique et tout en notations du visible, l’aboutissement de ses recherches stylistiques, la vision de l’objet traduisant les blessures et les mouvements intérieurs. Ramuz n’a jamais cessé d’affirmer que ses maîtres étaient les peintres, notamment Cézanne. En 1907, un voyage en Valais, avec un séjour prolongé à Lens, lui révèle la grandeur ancestrale du Vieux Pays, le caractère âpre, passionné, voire sauvage de ses habitants. De nombreuses nouvelles et plusieurs romans comme « Jean-Luc persécut頻 (1908), « Fariner ou La Fausse Monnaie », « Derborence ou Si le soleil ne revenait pas », une de ses dernières œuvres, en témoigneront. Ramuz habite toujours Paris, se renouvelant, mais angoissé et ne cessant de douter de soi d’une œuvre à l’autre. Il vit la guerre d’abord comme ...

C.-F. Ramuz, ouvrier du langage

C.-F. Ramuz, ouvrier du langage

Auteure: Donald R. Haggis ,

Nombre de pages: 184

Cet ouvrage est une réédition numérique d’un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d’origine.

Charles Ferdinand Ramuz

Charles Ferdinand Ramuz

Auteure: Yvonne Guers-Villate ,

Nombre de pages: 212

L’auteur considère l’œuvre du grand écrivain suisse sous différents angles : l’authenticité, l’amour, la mort, le surnaturel, l’esthétique. Elle nous montre comment l’œuvre de C. F. Ramuz assume la condition humaine, en s’attachant aux vérités profondes de la Nature et de l’Etre. Licenciée es-lettres de l’Université d’Aix-Marseille, l’auteur est actuellement professeur à l’Université de Wisconsin à Milwaukee aux États-Unis.

C.-F. Ramuz N' 175 (Juillet 1967)

C.-F. Ramuz N' 175 (Juillet 1967)

Auteure: Collectifs ,

Nombre de pages: 208

C.-F. Ramuz : Marcel Raymond, Le Rčgne de l'Esprit malin et la recherche de la cohérence Jacques Chessex, Ramuz élémentaire Georges Borgeaud, Un certain C.-F. Ramuz Pierre Bourgeade, Ramuz, adieu?... Charles-Ferdinand Ramuz, Celle qui a dormi trois nuits - Il regarda d'abord... Jean Tortel, Critique d'un jardin Dominique Fourcade, Adresse Michčle Delord, Cardinaux du jour Michel Planchon, Sous la neige Chroniques : Roger Laporte, Naissance de la littérature Jacques Borel, Un Éluard nocturne André Miguel, Joë Bousquet et le mythe de l'androgyne Jacques Bersani, Sagesse de Le Clézio Christine Brooke-Rose, Lettres d'Angleterre (Fin) Notes : la poésie : Jacques Borel, Airs, par Philippe Jaccottet (Gallimard) Claude Michel Cluny, Les Hautes Erres, par Roger Kowalski (Seghers) - Počmes, de Gérard Engelbach (Mercure de France) Notes : littérature générale et essais : Brice Parain, Rome devant César. Mémoires de T. Pomponius Atticus, par Pierre Grimal (Larousse) Yvon Belaval, Correspondance, XIII, de Denis Diderot (Éditions de Minuit) Willy de Spens, Le secret est dans les îles, par Gabriel Marcel (Plon) Pierre Chappuis, La Gravitation poétique, par Jacques Garelli...

La Guerre dans le Haut-Pays

La Guerre dans le Haut-Pays

Auteure: Charles Ferdinand Ramuz ,

Nombre de pages: 244

En 1797, les idées révolutionnaires arrivent de France dans les Préalpes vaudoises, jusqu'à la vallée des Ormonts, dans le canton de Vaud. Le Bas de la vallée est déjà acquis aux nouvelles idées, mais le Haut, très conservateur, reste attaché au canton de Berne. Dans ce contexte historique tendu, les villages du Haut se rassemblent pour résister à l'ennemi du Bas ; seuls deux individus sont tentés par la Révolution : le vieux soldat un peu anarchiste Ansermoz et David, le fils du plus virulent conservateur antirévolutionnaire, qui va le renier pour ses idées libertaires. David quitte donc son père et son village pour aller s'engager avec les soldats du Bas.

Aline

Aline

Auteure: Charles-Ferdinand Ramuz ,

Charles-Ferdinand Ramuz (1878-1947) "Julien Damon rentrait de faucher. Il faisait une grande chaleur. Le ciel était comme de la tôle peinte, l’air ne bougeait pas. On voyait, l’un à côté de l’autre, les carrés blanchissants de l’avoine et les carrés blonds du froment ; plus loin, les vergers entouraient le village avec ses toits rouges et ses toits bruns ; et puis des bourdons passaient. Il était midi. C’est l’heure où les petites grenouilles souffrent au creux des mottes, à cause du soleil qui a bu la rosée, et leur gorge lisse saute vite. Il y a sur les talus une odeur de corne brûlée. Lorsque Julien passait près des buissons, les moineaux s’envolaient de dedans tous ensemble, comme une pierre qui éclate. Il allait tranquillement, ayant chaud, et aussi parce que son humeur était de ne pas se presser. Il fumait un bout de cigare et laissait sa tête pendre entre ses épaules carrées. Parfois, il s’arrêtait sous un arbre ; alors l’ombre entrait par sa chemise ouverte ; puis, relevant son chapeau, il s’essuyait le front avec son bras ; et, quand il ressortait au soleil, sa faux brillait tout à coup comme une flamme. Il reprenait son pas égal. ...

La grande peur dans la montagne

La grande peur dans la montagne

Auteure: Charles-Ferdinand Ramuz ,

Charles-Ferdinand Ramuz (1878-1947) "Le président parlait toujours. La séance du conseil général, qui avait commencé à sept heures, durait encore à dix heures du soir. Le président disait : "C’est des histoires. On n’a jamais très bien su ce qui s’était passé là-haut, et il y a vingt ans de ça, et c’est vieux. Le plus clair de la chose à mon avis c’est que voilà vingt ans qu’on laisse perdre ainsi de la belle herbe, de quoi nourrir septante bêtes tout l’été ; alors, si vous pensez que la commune est assez riche pour se payer ce luxe, dites-le ; mais, moi, je ne le pense pas, et c’est moi qui suis responsable..." Notre président Maurice Prâlong, parce qu’il avait été nommé par les jeunes, et le parti des jeunes le soutenait ; mais il y avait le parti des vieux. "C’est justement, disait Munier, tu es trop jeune. Nous, au contraire, on se rappelle." Alors il a raconté une fois de plus ce qui s’était passé, il y a vingt ans, dans ce pâturage d’en haut, nommé Sasseneire et il disait : "On tient à notre herbe autant que vous, autant que vous on a souci des finances de la commune ; seulement l’argent compte-t-il encore, quand c’est ...

La Beauté sur la Terre

La Beauté sur la Terre

Auteure: Charles-Ferdinand Ramuz , C.-F. Ramuz ,

Nombre de pages: 280

Texte intégral révisé suivi d'une biographie de Charles-Ferdinand Ramuz. Juliette, dix-huit ans, est né à Santiago de Cuba. Seule au monde après la mort de son père, elle accepte sans enthousiasme l'hospitalité que son oncle lui offre en Suisse romande. Qu'augurer d'un tel dépaysement ? Rien de bon. De surcroît Juliette est belle, si belle même qu'elle n'incarne rien de moins que la Beauté sur la Terre. Dans l'auberge de son oncle, on commence à lui faire une cour respectueuse, qui cède bientôt le pas à des sentiments moins avouables, puis finalement aux pires convoitises. Elle est désirée par toutes sortes d'hommes dont le nombre toujours grandissant l'étonne, la désole ensuite, et enfin la terrifie si bien qu'elle préfère s'enfuir. Le récit s'achève là. Apte comme aucun autre écrivain à saisir l'éternel sous la vie quotidienne, Ramuz nous montre ici comment se cristallise un état d'âme populaire et comment la beauté ne semble pas pouvoir demeurer chez les hommes car ils sont incapables de soutenir sa vue.

Jean-Luc persécuté

Jean-Luc persécuté

Auteure: Charles-Ferdinand Ramuz ,

Nombre de pages: 148

Charles-Ferdinand Ramuz (1878-1947) "Comme il avait été convenu qu’il irait, ce dimanche-là, voir une chèvre à Sasseneire, Jean-Luc Robille, après avoir mangé, prit son chapeau et son bâton. Il alla ensuite embrasser sa femme (car il l’aimait bien et il n’y avait que deux ans qu’ils étaient mariés). Elle lui demanda : – Quand seras-tu rentré ? Il répondit : – Vers les six heures. Il reprit : – Mais il faut que je me dépêche parce que Simon doit m’attendre, et il n’aime pas qu’on le fasse attendre. Cependant, avant de sortir, marchant sur la pointe des pieds, il s’en fut à la chambre et alla au berceau où le petit, qu’ils avaient eu ensemble l’année d’avant, dormait. « Fais attention ! » cria Christine. Et lui, s’étant penché, il ne l’embrassa point, comme il avait eu l’intention de faire, il le regardait seulement dormir. C’était un gros garçon de onze mois et deux semaines (car on compte les semaines et les jours au commencement), avec des joues comme vernies, et une grosse tête ronde, enfoncée au creux du coussin. Et, le berceau, c’était Jean-Luc qui l’avait fait lui-même de beau mélèze, ayant travaillé le...

Une Main

Une Main

Auteure: Charles Ferdinand Ramuz ,

Nombre de pages: 116

Ramuz vient d'emménager dans sa maison de la Muette à Pully lorsqu'il se casse le bras et reste immobilisé plus de deux mois. Dès qu'il peut reprendre l'écriture, il note toutes les sensations et les impressions qu'il a ressenties lors de cette épreuve. Plus qu'un journal de ses maux, c'est une réflexion générale sur la vie, sur l'écriture. L'aventure, banale en soi, prend une ampleur universelle. Ramuz doit apprendre la patience, la dépendance, l'humiliation des scènes de rééducation (racontées avec humour), supporter sa maladresse et son inactivité.

Si le soleil ne revenait pas

Si le soleil ne revenait pas

Auteure: Charles Ferdinand Ramuz ,

Nombre de pages: 194

Dans un hameau du valais suisse, adossé à la montagne, le soleil nest pas directement visible, caché par les crêtes, doctobre à avril. Cet hiver-là, Anzevui, le vieux guérisseur, un peu sorcier, consulte un vieux livre et annonce que le soleil séteindra au printemps. Il faut dire que des signes sont là, de la guerre dEspagne à une météo exceptionnelle. La menace de mort qui plane dans la petite communauté va bouleverser le comportement de ses membres. Certains cèdent à la panique, dautres font des réserves et les jeunes gens se moquent du vieillard. Seule, Isabelle va se dresser contre la fatalité.

Les Circonstances de la Vie

Les Circonstances de la Vie

Auteure: Charles Ferdinand Ramuz ,

Nombre de pages: 430

Inspiré du réalisme des romans de Flaubert, cest le récit de la vie du notaire Émile Magnenat. Marié sans passion avec Hélène, une jeune fille de bonne famille, il mène une vie tranquille et morne dans une petite bourgade. Larrivée de Frieda, une employée de maison alémanique, ambitieuse et sans scrupules, va tout bouleverser.

L'Amour du Monde

L'Amour du Monde

Auteure: Charles Ferdinand Ramuz ,

Nombre de pages: 208

Dans une petite ville au bord dun lac, la vie se déroule calmement. " On vit entre soi, on sait qui on est. On a un petit monde à nous, devant une belle eau, parmi nos vignes ". Trois événements surviennent, qui vont tout bouleverser : linstallation dun cinéma dans la salle communale et lirruption, par les films, dun ailleurs rêvé ; le retour au pays de Louis Joël après cinq années de voyages autour du monde et enfin un illuminé qui se prend pour Jésus-Christ se met à déambuler dans les rues, insensible aux moqueries.Au fil dintrigues entre les multiples personnages, le monde onirique intérieur des protagonistes déborde et semble coloniser peu à peu le monde réel. Le désordre et la confusion sinstallent.

Paris, Notes d'un Vaudois

Paris, Notes d'un Vaudois

Auteure: Charles Ferdinand Ramuz ,

Nombre de pages: 263

Un " petit " Vaudois monté à Paris, tel se présente Ramuz dans une description pertinente et humble du provincial, de " l'étranger " pauvre. Il vient pour ses études et constate assez rapidement qu'il est là, en fait, pour observer Paris, pour écouter ses voisins et leur langage (Madame Sérieux, la concierge, un porteur de pierre) et redécouvrir son identité romande. Il invente des néologismes savoureux pour évoquer sa solitude et ses difficultés d'adaptation, il se sent " dépatrié " et " repaysé ".

Terre du Ciel

Terre du Ciel

Auteure: Charles Ferdinand Ramuz ,

Nombre de pages: 105

Chacun reprend son ancien métier, non plus par nécessité mais par plaisir. Chemin, le fabricant de cercueils, crée désormais de jolis meubles et peint des tableaux où tout est beau. Pitôme, distillateur de gentiane, s'émerveille de toutes ses cuvées qui sont parfaites. Augustin et Augustine, qui n'avaient pu se marier dans la vie d'avant, peuvent enfin être ensemble. Bé, né aveugle et mort aveugle, apprend " deux fois à voir ". Tous se racontent leurs histoires, revivent leurs souvenirs, stupéfaits de leur bonheur tout neuf et de la perfection de ce nouveau monde. Puis le temps passe, l'habitude s'installe, le bonheur devient normal. Trop.

Le Règne de l'Esprit malin

Le Règne de l'Esprit malin

Auteure: Charles Ferdinand Ramuz ,

Nombre de pages: 231

Le règne de lesprit malin a pour sujet lirruption dun principe maléfique dans une communauté paysanne. Comme dans une vieille légende, ce principe perturbateur nest personne dautre que le Diable, qui revêt pour loccasion la personnalité du cordonnier Branchu. Aveuglés par son pouvoir suborneur, les villageois ne reconnaissent pas le Malin. Il débauche ceux qui le suivent par les biens dont il les comble, tandis que les rares personnes qui lui résistent vivent dans une misère indicible.

La Guérison des Maladies

La Guérison des Maladies

Auteure: Charles Ferdinand Ramuz ,

Nombre de pages: 250

Marie Grin est une jeune fille pauvre et malheureuse, qui a un père ivrogne, une mère épuisée par le labeur et un amoureux qui s'est suicidé. Mais elle va transcender son malheur en prenant sur elle tous les malheurs des autres. Tombée malade, elle va guérir un enfant gravement malade, une femme boiteuse, et peu à peu tout le village, les pauvres surtout. Les alentours viennent à son chevet se faire soigner ou juste se sentir bien auprès d'elle. Le père a arrêté de boire et se prend pour un guide spirituel, mais la jeune fille ne guérit pas seulement ses visiteurs, elle prend aussi en elle toutes leurs maladies et s'épuise rapidement.

Aimé Pache peintre vaudois

Aimé Pache peintre vaudois

Auteure: Charles Ferdinand Ramuz ,

Nombre de pages: 278

Aimé Pache est un enfant solitaire. Attiré par le dessin, on l'envoie prendre des leçons chez un professeur auquel il obéit sans plaisir. Son refuge : un espace au-dessus de l'ancien four banal, qu'il aménage comme un mini-atelier. L'école n'est pas son fort, mais il obtient néanmoins son baccalauréat. Sa mère voudrait qu'il devienne pasteur, comme c'est l'habitude dans les familles de campagne aisées. Mais sa vocation s'est inscrite au plus profond de lui : il veut devenir peintre. Son père tempête, les études payées à son fils n'ayant " servi à rien ". Docilement, il s'inscrit à l'université, mais la mort de son père le libère enfin : il part pour Paris.

Joie dans le ciel

Joie dans le ciel

Auteure: Charles-Ferdinand Ramuz ,

Nombre de pages: 182

A l'instant où sonnent les trompettes du Jugement dernier, les habitants d'un petit village ressuscitent et retrouvent l'âge qu'ils avaient en mourant. Le temps s'absente, les souvenirs disparaissent, les projets n'ont plus de sens. Un bonheur qui serait vite lassant, si tout le village n'avait, par accident, un aperçu de l'Enfer...

C.F. Ramuz et la sainteté de la terre

C.F. Ramuz et la sainteté de la terre

Auteure: Bernard Voyenne ,

Nombre de pages: 276

Cet ouvrage est une réédition numérique d’un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d’origine.

Les signes parmi nous

Les signes parmi nous

Auteure: C.F. RAMUZ ,

Nombre de pages: 176

« Et puis elle parut grandir, mais peut-être est-ce seulement que mes yeux prennent l'habitude et refont les choses, n'étant plus dérangés tout le temps dans leur besogne de voir ; et cependant, elle, elle renaissait ; sa hanche prit forme, son épaule blanche, la figure ensuite, qui était moins blanche ; et il vit qu'elle dormait, couchée sur le côté. » Dans ce « tableau » de 1919 que sont Les Signes parmi nous, Ramuz peint un orage d'été qui fait croire à la fin du monde. En prévision de cette apocalypse lémanique, Caille, le colporteur biblique, répand une parole défaitiste. Mais le dernier mot appartient au couple de jeunes amoureux qu'anime une confiance toute humaine. Écrit à la fin de la Première Guerre mondiale, tandis que la grippe espagnole ajoute ses calamités aux malheurs du conflit, ce roman virtuose célèbre l'éternel recommencement de la vie. Introduction de Gilles Philippe Charles-Ferdinand Ramuz, il est publié par Grasset. Son œuvre est une série de variations sur l’amour et la mort, seuls sujets vraiment dignes d’être traités, de l’aveu de Ramuz. Ses audaces stylistiques lui valent le reproche de mal écrire « exprès ». Mais ...

Le garçon savoyard

Le garçon savoyard

Auteure: Charles-Ferdinand Ramuz ,

Nombre de pages: 210

Joseph est un jeune homme taciturne. Il mène une vie paisible jusqu'au jour où il découvre la promesse de l'amour avec Annabella, la belle acrobate d'un cirque itinérant. Envoûté, fou d'amour, Joseph ira jusqu'au meurtre pour atteindre son idéal...

Farinet ou la fausse monnaie

Farinet ou la fausse monnaie

Auteure: Charles Ferdinand Ramuz ,

Nombre de pages: 232

Le récit biographique passionnant d’un faux-monnayeur dans le Valais du XIXe siècle. Joseph-Samuel Farinet a bel et bien existé. Né en 1845 et mort en 1880, ce faux-monnayeur est vite devenu un héros fabuleux. Ce n’est ni le héros de légende, ni le mythe folklorique valaisan, ni même le fait divers en soi, aux allures de roman policier, qui intéressent Charles-Ferdinand Ramuz. Farinet incarne cette liberté que veut célébrer le poète ! Au-dessus du village de Mièges en Valais, Maurice Farinet, fils de contrebandier, fabrique imperturbablement de la fausse monnaie avec de l’or qu’il recueille au sein de la plus haute montagne surplombant son village. Il écoule ses pièces d’or sans peine auprès des gens du pays, tous acquis à sa cause. N’est-ce pas de l’or pur officiellement attesté? Et cette monnaie n’est-elle pas plus fiable que celle du gouvernement? Arrêté à Aoste et condamné à six ans de réclusion, Farinet s’échappe de prison par deux fois et se réfugie toujours plus haut dans ses montagnes où il se croit invincible. Pourtant, malgré la solidarité villageoise, la proposition d’un compromis qui le fera renoncer à son or et...

Dictionnaire de la Littérature française du XXe siècle

Dictionnaire de la Littérature française du XXe siècle

Auteure: Encyclopaedia Universalis ,

Nombre de pages: 2167

Le Dictionnaire de la Littérature française du XXe siècle réunit près de cinq cents articles empruntés au fonds de l’Encyclopaedia Universalis, dressant un panorama de la littérature de langue française du XXe siècle, en France et dans les différents pays francophones. De Raymond Abellio à Paul Zumthor, on trouvera donc la présentation de la vie et de l'œuvre d'écrivains tels que Louis Aragon, Roland Barthes, Hervé Bazin, Simone de Beauvoir, Samuel Beckett, Albert Camus, Aimé Césaire, Hélène Cixous, Colette, Marguerite Duras, Jean Echenoz, Annie Ernaux, Jean Giraudoux, Édouard Glissant, Julien Gracq, Hervé Guibert, Michel Houellebecq, Eugène Ionesco, André Malraux, Patrick Modiano, Francis Ponge, Marcel Proust, Raymond Queneau, Jacques Réda, Nathalie Sarraute, Jean-Paul Sartre, Léopold Sédar Senghor, Georges Simenon, Claude Simon, Élie Wiesel, Marguerite Yourcenar, et bien d'autres. Des articles sont également consacrés à des revues littéraires telles qu'Acéphale, les Cahiers du Sud, Critique, la N.R.F. ou Tel Quel, au surréalisme ou à l'évolution du roman français. Un index facilite la consultation du Dictionnaire de la Littérature...

Stèle pour un bâtard

Stèle pour un bâtard

Auteure: Edmonde Charles-Roux ,

Nombre de pages: 280

Edmonde Charles-Roux ressuscite Don Juan d'Autriche (1545-1578), le bâtard de Charles Quint, avec élégance et pénétration. Elle reconstitue l'atmosphère d'une époque où les costumes, les ambitions, les passions rutilaient plus qu'aujourd'hui. Dominant sa documentation avec maîtrise, Edmonde Charles-Roux se fait successivement historien militaire, spécialiste des armes et des costumes, maître des cérémonies, théologien, mémorialiste, romancier d'aventures et d'amour. Elle réussit particulièrement bien ses « grandes scènes » : la bataille de Lépante ; l'entrevue entre Don Juan d'Autriche et une ancienne lavandière de Ratisbonne, Barbe Plumberger, qui est sa mère : « Une femme entra, lourde, la jambe courte, le sourcil épais, outrageusement fardée... » ; l'entrée de don Juan à Grenade, « coiffé d'un toquet de velours, orné d'une longue plume d'autruche que retenait une grosse émeraude ». Edmonde Charles-Roux suit à la trace le mystère de ce bâtard qui remporta à vingt-six ans, sur les Turcs, une des plus grandes batailles de l'histoire, qui fut le premier chevalier de la chrétienté, qui faillit épouser deux reines. Elle nous donne le tableau...

Eloge du cardinal de Bernis

Eloge du cardinal de Bernis

Auteure: Roger Vailland ,

Nombre de pages: 140

François Joachim de Pierre de Bernis (1715-1794) fut un intellectuel précipité sur la scène du pouvoir. Vailland trame autour de ce destin fastueux les questions de l'homme d'esprit tenté par l'action. Il songe aussi à Lawrence, Malraux ou Chateaubriand. Un Eloge, de 1956, fort peu académique.

L'île aux oiseaux de fer

L'île aux oiseaux de fer

Auteure: André Dhôtel ,

Nombre de pages: 140

André Gerlier, 25 ans, enseigne le dessin à Courbelles, paisible sous-préfecture française du début des années 1950. Peintre à ses heures, il a fait le portrait de Flo, treize ans, la petite fille des restaurateurs chez lesquels il prend ses repas. Flo lui voue un amour passionné (qu'il ne soupçonne pas) et rêve de se marier avec lui. Mais voici qu'un scandale éclate qui met Courbelles en émoi : des écolières prétendent avoir été débauchées par de mystérieux automobilistes. Gerlier est mis en cause par une camarade de Flo... Ce roman, publié pour la première fois en 1955, se lit comme un polar et se veut aussi une étude sur l'éveil des petites filles aux choses de l'amour (certaines sont des sentimentales et se déclarent, d'autres ont des curiosités précoces et affabulent). Il valut à Brenner une chaleureuse lettre de Roger Martin du Gard : « Je vous ai lu attentivement, n'ai pas trouvé une bavure, pas une défaillance, pas une gaucherie et, à aucun moment, je n'ai pensé que telle scène était moins bonne que la précédente, que, là il y avait une improvisation contestable, que ce chapitre était moins réussi que celui-là ! D'un bout à...

Dictionnaire amoureux de la Méditerranée

Dictionnaire amoureux de la Méditerranée

Auteure: Richard MILLET ,

Nombre de pages: 568

Dans un vagabondage souvent personnel et parfois intime, Richard Millet nous rappelle que nous sommes tous les enfants de la Méditerranée. Dans un vagabondage souvent personnel et parfois intime, Richard Millet nous rappelle que nous sommes tous les enfants de la Méditerranée. Deux rives, trois religions, vingt-trois pays riverains et une mer qui reçoit des noms divers selon les langues : Mare Nostrum pour les Romains, Mer blanche du milieu pour les Arabes, mer blanche pour les Turcs, mer du milieu des terres pour les Hébreux, les Serbes, les Berbères, les Arméniens, la Méditerranée se subdivise aussi en plusieurs mers : Adriatique, Tyrrhénienne, Egée, Ionienne... Jadis centre du monde, la Méditerranée reste un espace géographique et politique important, et le foyer de notre civilisation grâce à la Phénicie, à Jérusalem et Athènes, et bien sûr Rome. La division entre Orient et Occident tend aujourd'hui à s'estomper, à cause des migrations et de l'américanisation du monde. C'est pourquoi l'auteur préfère parler de Méditerranée au singulier, celle-ci étant envisagée dans sa dimension civilisationnelle plus que politique, et dans sa diversité toujours...

Les silences du colonel Bramble

Les silences du colonel Bramble

Auteure: André Maurois ,

Nombre de pages: 252

Ce premier roman de Maurois, publié en 1917, ausculte sur un ton d'ironie charmante la vie d'un état-major britannique pendant la Première Guerre mondiale. Une honorable galerie d'officiers -- gentlemen exposés à la mort, fantasques et spirituels, que l'auteur connaissait bien pour avoir servi comme agent de liaison en Flandres et en Normandie. Drôle, élégant, et finalement admiratif.

Domaine public

Domaine public

Auteure: Jean Dutourd ,

Nombre de pages: 354

Dans ce livre, Jean Dutourd oublie ses contemporains en relisant les auteurs du passé : Celui qui a pour principale lecture celle des auteurs morts n'a pour amis, voire pour interlocuteurs, que des hommes supérieurs. Il jubile avec La Vie de Rancé, de Chateaubriand : C'est mystérieux et savant comme les derniers quatuors de Beethoven.Il salue Paul-Jean Toulet, à propos des Œuvres complètes : Il enfonce Gide, Valéry, et quelques autres mastodontes. Il se réjouit en plongeant dans le journal de Boswell. Et réagit pareillement en ouvrant l'édition en trois volumes du Journal littéraire de Léautaud, Volupté de Sainte-Beuve, les romans de Kipling, la Vie de Rossini de Stendhal, Gobineau, Maurice Sachs, Conan Doyle, Vialatte ou Bernanos. On oublie trop souvent que Dutourd, célèbre pour sa causticité et ses tableaux de mœurs, a écrit l'un des plus beaux livres de critique littéraire du siècle, L'Ame sensible. Avec Domaine public, qui prend la suite d'un autre recueil de chroniques littéraires, Contre les dégoûts de la vie, il instruit, amuse et régale son lecteur. C'est un merveilleux professeur qui donne envie de partager ses plaisirs.

Nos vingt ans

Nos vingt ans

Auteure: Clara Malraux ,

Nombre de pages: 280

Nos vingt ans Clara fut la première femme d'André Malraux. Rebelle et passionnée, elle évoque ici leurs années de jeunesse, leur épopée amoureuse, des bals musette à la Cochinchine, des bouquinistes en bord de Seine aux prisons coloniales... Un témoignage décisif pour la compréhension du premier Malraux. Un livre merveilleux.

Maurice Zundel, un mystique contemporain

Maurice Zundel, un mystique contemporain

Auteure: Claudio Dalla Costa ,

Nombre de pages: 220

Courte biographie de l'abbé Maurice Zundel (1897-1975), axée sur sa mystique et sa vision prophétique.

Propos comme ça

Propos comme ça

Auteure: Jacques Chardonne ,

Nombre de pages: 126

Jacques Chardonne avait 82 ans quand parurent, en 1966, Propos comme ça. Paré de la sensibilité "refroidie" de la vieillesse, armé de son oeil "sec et perçant", il se promène dans un siècle qu'il va quitter en paix avec lui-même. C'est une suite de portraits, de pensées et d'anecdotes dans la lignée de La Rochefoucauld ou La Bruyère. "En France, le style est à peu près fixé depuis trois siècles". La phrase maigre de Chardonne en fait l'héritier des moralistes du Grand Siècle. Avec elle, il se permet d'aligner l'amour, les femmes, la solitude et même l'histoire de France. Il en revient souvent à la littérature. Faulkner et ses verres de Pernod, Morand et ses "éclairs sur fond noir", Balzac et son côté faussaire génial apparaissent fugacement. En homme d'édition qui connaît le "personnel", il déplore l'inflation des titres et les jeunes auteurs publiés à l'abattage - rien n'a vraiment changé depuis les années 1960, c'est drôle et effrayant. Mais la hauteur n'est pas le dédain et Chardonne est bien trop élevé, bien trop désinvolte, pour seriner des leçons. Détaché, il rêve encore, ce qui donne de la sève à ces Propos. Encore vert et toujours...



X
FERMER