Trouver votre ebook...

Liste des livres et Ebooks trouvés
Nous avons trouvé un total de 40 livres disponibles en téléchargement
Petite poucette

Petite poucette

Auteure: Michel Serres ,

Le monde a tellement changé que les jeunes doivent tout réinventer ! Nos sociétés occidentales ont déjà vécu deux révolutions : le passage de l’oral à l’écrit, puis de l’écrit à l’imprimé. Comme chacune des précédentes, la troisième, tout aussi majeure, s’accompagne de mutations politiques, sociales et cognitives. Ce sont des périodes de crises. De l’essor des nouvelles technologies, un nouvel humain est né : Michel Serres le baptise "Petite Poucette" – clin d’œil à la maestria avec laquelle les messages fusent de ses pouces. Petite Poucette va devoir réinventer une manière de vivre ensemble, des institutions, une manière d’être et de connaître... Débute une nouvelle ère qui verra le triomphe de la multitude, anonyme, sur les élites dirigeantes, bien identifiées ; du savoir discuté sur les doctrines enseignées ; d’une société immatérielle librement connectée sur la société du spectacle à sens unique... Faisons donc confiance à Petite Poucette pour mettre en œuvre cette utopie, seule réalité possible !

Pantopie : de Hermès à petite poucette

Pantopie : de Hermès à petite poucette

Auteure: Michel Serres , Martin Legros , Sven Ortoli ,

Ce livre raconte la pensée de Michel Serres à travers des entretiens vivants où le penseur revient sur son itinéraire, depuis la traversée de la guerre au bord de la Garonne jusqu’à aujourd’hui. Passeur des savoirs, capable de faire comprendre l’histoire des idées au travers de récits savoureux, Michel Serres reste insuffisamment connu. Sait-on que ce philosophe pour qui "penser, c’est anticiper", a vu venir avant tout le monde toutes les grandes révolutions de notre temps : la fin de l’agriculture, l’avènement des communications, la crise de l’écologie, la révolution numérique, l’éloignement de la mort. Pour saisir ces événements, il a forgé des concepts nouveaux - l’Hominescence, le Contrat Naturel - mais également imaginé des personnages grâce auxquels ces expériences neuves de notre humanité s’incarnent : Hermès, Le Tiers-Instruit, Petite Poucette. Pantopie (du grec "pan-topos", "tous les lieux") est l’espace où tous ces personnages prennent sens. Martin Legros, philosophe, et Sven Ortoli, historien des sciences, ont su amener Michel Serres à organiser la présentation de son œuvre autour des grands personnages qui l'habitent et...

Temps des crises

Temps des crises

Auteure: Michel Serres ,

Nombre de pages: 84

Que révèle le séisme financier et boursier qui nous secoue aujourd’hui? Si nous vivons une crise, au sens plein du terme, aucun retour en arrière n’est possible. Il faut donc inventer du nouveau. Or, le nouveau nous submerge ! En agriculture, transports, santé, démographie, informatique, conflits, des bouleversements gigantesques ont transformé notre condition comme jamais cela n’était arrivé dans l’histoire. Seules nos institutions n'ont pas changé. Et voici l’une de ces ruptures profondes : notre planète devient un acteur essentiel de la scène politique. Qui, désormais, représentera le Monde, ce muet ? Et comment ? Michel Serres montre que nous sommes encore les acteurs de notre avenir.

Petites chroniques du dimanche soir

Petites chroniques du dimanche soir

Auteure: Michel Serres ,

Nombre de pages: 228

Les SDF, le droit d’auteur, le débat politique mais aussi l’identité, la poésie ou la gourmandise... sont au menu de ce nouvel opus.

Petites chroniques du dimanche soir

Petites chroniques du dimanche soir

Auteure: Michel Serres , Michel Polacco ,

Nombre de pages: 324

La liberté de la presse, la crise économique, l’Amérique d’Obama, le pouvoir du pape, les pirates ou le beau métier de professeur... sont au menu de ce troisième tome.

Musique

Musique

Auteure: Michel Serres ,

Nombre de pages: 160

"D’où jaillit la Musique ? Des bruits du monde ? Des clameurs issues des assemblées ? De nos émotions ? Et comment la définir ? Rien de plus difficile que de répondre à ces questions. J’ai préféré dire ce qu’elle est en trois contes. Légendaire, le premier suit la vie d’Orphée, son initiation auprès des Bacchantes et des Muses, puis sa plongée dans les Enfers à la recherche d’Eurydice, son amante. Comment aimer en Musique ? Autobiographique, le second envahit le Grand Récit de la connaissance qui devient ici une Grande Symphonie. Peut-on penser en Musique ? Biblique enfin, le dernier psalmodie, de la Genèse à la Nativité. Doit-on prier en Musique ?" Michel Serres

Yeux

Yeux

Auteure: Michel Serres ,

Nombre de pages: 128

"Au fond de leurs abysses maritimes, un cachalot et une pieuvre se croisent et s’ignorent en silence; telle mouche s’attache au plafond avant de zigzaguer dans la pièce, importune ; un vautour en chasse plane au-dessus de la canopée forestière ; souple, un crotale se glisse, vite, sous les lianes courbes de la jungle... puis-je imaginer voir les millions de mondes différents que chacune de ces bêtes voit ? Si leurs yeux reçoivent la lumière et la traitent à leur manière, que dire alors des feuilles qui font vivre arbres et plantes de la même clarté ? Que dire aussi des éclats de mica dispersés dans le rocher ou des coloris chatoyants déployés autour du diamant ? Des étoiles dans la nuit ? Certes, et chacun de nous à sa manière, nous voyons un monde, le nôtre. Et si nous changions de point de vue ? Et si nous considérions un monde qui voit, un monde ensemencé de milliards d’yeux qui nous regardent ?" Michel Serres

Rameaux

Rameaux

Auteure: Michel Serres ,

Nombre de pages: 228

À quoi reconnaître une authentique nouveauté ? Comment décrire une naissance ? Qu’est-ce qu’un événement ? Comment sort-il du quotidien ? Y a-t-il quelque chose de commun entre l’émergence d’une idée et l’apparition d’une espèce ? Comment l’histoire humaine bifurque-t-elle ? Comme le rameau s’élance de la tige, la nouveauté émerge du "format". Et de la philosophie "père", celle des dogmes et des lois, jaillit la philosophie "fils", celle du faible et de l’inventif, de celui qui prend des risques.

Morales espiègles

Morales espiègles

Auteure: Michel Serres ,

Nombre de pages: 96

« Pour chanter les vingt ans du Pommier, mon éditrice me demanda d’écrire quelques lignes. Les voici. Pour une fois, j’y entre en morale, comme en terre nouvelle et inconnue, sur la pointe des pieds. On disait jadis de l’Arlequin de mes rêves, bienheureux comédien de l’art, qu’il corrigeait les mœurs en riant. Devenu arrière-grand-père, son disciple a, de même, le devoir sacré de raconter des histoires à ses petits descendants en leur enseignant à faire des grimaces narquoises. Parvenus ensemble à l’âge espiègle, j’en profite pour leur dire de l’humain en pouffant de rire. » Michel Serres Un éloge de l’humilité et de l’espièglerie qui fait du bien en ces temps bousculés !

L'Incandescent

L'Incandescent

Auteure: Michel Serres ,

Nombre de pages: 360

"La mondialisation est-elle si nouvelle ? Non, les anciens empires pratiquèrent des expansions et des abus du même genre. En revanche, nous accédons aujourd’hui à un savoir universel dans l'espace, le temps, le monde, la vie – qui éclaire notre passé le plus long et le plus oublié. Certes, nos cultures restent singulières ; nous en jouissons, en défendons bec et ongles, l'originalité. Mais, nous le savons désormais, elles sortent d'ancêtres communs, eux-mêmes issus du code universel des vivants, lui-même construit de matériaux qui peuplent l'univers. Le Grand Récit qui raconte ces naissances nous entraîne, nous, nos langues et nos mœurs, dans un élan temporel et vital si large qu'il permet d’espérer un humanisme sans frontière. Ce Grand Récit nous permet enfin de répondre aux questions simples : D’où venons-nous ? De l’hydrogène et du carbone, de l’ADN aux quatre bases, de l’évolution des espèces, de la famille qui sortit d’Afrique et de celles qui restèrent... et ce processus dure depuis treize milliards d’années pour les choses, quatre pour les vivants et environ six millions d’années pour les hommes. Où allons-nous ?...

Petites Chroniques du dimanche soir

Petites Chroniques du dimanche soir

Auteure: Michel Serres , Michel Polacco ,

Nombre de pages: 324

Quatrième tome des Petites chroniques du dimanche soir, dont le premier tome courait de septembre 2004 au tout début février 2006, le deuxième de février 2006 à mars 2007 et le troisième de septembre 2007 à décembre 2008. Janvier 2009 – juin 2010 : 18 mois de chroniques hebdomadaires pour adopter un regard différent sur l’actualité, pour reconnecter les événements de notre monde à leur sens profond. Ce regard détonnant, plein d’intelligence et d’humanité, Michel Serres, en devisant avec Michel Polacco, le porte à nouveau sur des sujets brûlants comme la rigueur, les partis politiques, les kamikazes ou le culte de la performance, ou plus intemporels, comme les âges de la vie, l’humour, le bon sens, l’amour... Au fil de chaque chronique, conjuguant le recul nécessaire à l’analyse au refus de toute pensée unique, il rend à l’actualité sa portée véritable.

Relire le relié

Relire le relié

Auteure: Michel Serres ,

Nombre de pages: 253

« Voici sans doute mon dernier livre. Il varie sur les deux origines du mot religion, l’une probable, l’autre usuelle : relire et relier. Il ne cesse, en effet, de relire les textes sacrés tout en cheminant le long des mille et une voies qui tissent le réseau global de nos vies, de nos actes, de nos pensées, de nos cultures. En cela, il conclut quelques décennies d’efforts consacrés à lier toutes opérations de synthèse. À l’âge analytique – celui des divisions, décompositions, destructions, y compris celle de notre planète – succède celui de la synthèse et de la reconstruction. Nos problèmes contemporains ne peuvent trouver que des solutions globales. Comment ne point finir par le religieux, dont on dit qu’il relie, selon un axe vertical, le ciel à la terre, et, horizontalement, les hommes entre eux ? » Michel Serres

La Guerre mondiale

La Guerre mondiale

Auteure: Michel Serres ,

Nombre de pages: 192

Les tueries sauvages qui ravagent, depuis des millénaires, les populations humaines se divisent en deux types : celles dont des lois, admises de tous, règlent les opérations, voilà justement les guerres ; et celles qui se propagent sans règle ni loi : violence aveugle ou terrorisme. Ou nous obéissons à un droit, même dans l’affrontement, ou nous laissons notre violence croître, sans frein, jusqu’à l’éradication. Disparaître de la terre : sans droit, nous nous exposons à ce danger majeur. Nous avons vécu deux guerres mondiales. Celle que nous livrons au monde : aux vivants, à l’air, à l’eau, à la terre elle-même... ne mérite-t-elle pas mieux un tel nom ? Quand le bateau menace de faire naufrage, l’équipage peut-il continuer à s’entrebattre ? Ce livre défend l’idée toute simple que le monde est un adversaire si puissant qu’il ne laisserait plus la place pour les guerres entre les hommes.

Qu'est ce que l'humain ?

Qu'est ce que l'humain ?

Auteure: Pascal Picq , Michel Serres , Jean-Didier Vincent ,

Nombre de pages: 120

L’éthologie, la paléoanthropologie, la linguistique servent ici de guides précieux dans une véritable enquête qui nous mène sur les traces des premiers humains.

Jules Verne, la science et l'homme contemporain

Jules Verne, la science et l'homme contemporain

Auteure: Michel Serres , Jean-Paul Dekiss ,

Nombre de pages: 216

Cette pérégrination dans les contrées imaginaires de celui qui fut un passeur entre la science et la société de son époque nous réconcilie avec la science d’aujourd’hui, incontournable et redoutée.

Récits d'humanisme

Récits d'humanisme

Auteure: Michel Serres ,

Nombre de pages: 240

"Qu’est-ce que l’homme ? Nul ne sait répondre à cette question. Mais : qui suis-je ? Qui es-tu ? Je te connaîtrai si tu m’avoues ta vie. Ne vous moquez pas de moi, je vais vous raconter ma vie. À la question : qui suis-je ? je ne puis répondre que par ce récit. Toute définition serait abstraite, injuste ou incomplète. Et qui sommes-nous ? De nouveau, notre histoire, dont le récit dépend du groupe : Gascons, Français, Européens, tous différents. Aussi partiale et subjective que le récit que je fais de moi, cette histoire ne concerne qu’une collectivité restreinte en proie à la passion chauvine de l’appartenance, mais qui n’a rien de plus à dire d’elle. Nous sommes le récit de nos histoires. Nos histoires et nos fables. Narrons-les à nos enfants. Un récit vaut mieux que cent idées abstraites. Mieux encore, depuis récemment, nous connaissons l’espèce humaine à entendre, avec un plaisir extrême, le Grand Récit de son aventure, issue du berceau africain et répandue sur la planète. Connectée à celle du monde et de l’univers, cette épopée grandiose répond pour la première fois, et sans concept, aux vieilles questions de la philosophie : ...

Le Mal propre. Polluer pour s'approprier ?

Le Mal propre. Polluer pour s'approprier ?

Auteure: Michel Serres ,

Nombre de pages: 96

Les tigres pissent pour délimiter leur niche. Ainsi font sangliers et chamois. Mimons-nous ces animaux ? Je le crains, je le vois, je le sens. Quiconque crache dans la soupe ou la salade s’en assure la propriété. Vous ne couchez pas dans des draps salis par un autre ; ils sont désormais à lui. Pour pouvoir recevoir ses clients, un hôtel, un restaurant, inversement, nettoient lit et serviettes. L’éthologie, science des conduites animales, comme les pratiques hospitalières – mais aussi l’histoire des religions, les techniques agricoles, même la sexologie... - montrent le rapport étrange et répulsif entre le sale et la propriété. Oui, notre propre, c’est notre sale. Poursuivant une méditation, commencée avec le Contrat Naturel, sur les risques d’aujourd’hui, ce livre dit que les pollueurs salissent le monde pour se l’approprier. Rien de changé depuis les chiens et les tigres ! Comment pollue-t-on ? Nous commençons à le comprendre. Mais pourquoi polluer ? Ce livre répond à la question. Attachées seulement aux questions de chimie et de médecine, les études actuelles sur l’environnement négligent ces projets, simplement humains,...

Transmettre, apprendre

Transmettre, apprendre

Auteure: Marcel Gauchet , Marie-Claude Blais , Dominique Ottavi ,

Nombre de pages: 264

Apprendre, qu’est-ce que cela veut dire ? Qu’est-ce que cela suppose ? Par quelles voies est-ce que cela passe ? À ces questions l’école contemporaine apporte une réponse catégorique : l’école traditionnelle s’est trompée, elle a voulu transmettre des connaissances détenues par un maître en les inculquant à des élèves passifs. Cette pédagogie de l’imposition ne marche pas. Il faut lui substituer une pédagogie active faisant de l’enfant l’acteur de la construction de ses savoirs. Nous sommes au moment où cette réponse se révèle aussi fausse, dans sa demivérité, que la philosophie antérieure. Il en résulte que l’école d’aujourd’hui est plongée dans une incertitude complète sur la nature de l’opération qu’il lui revient d’effectuer. Tout est à reprendre, à commencer par l’opposition supposée entre activité de l’élève et transmission du savoir. C’est ce problème fondamental que ce livre s’efforce d’éclairer. Il dégage les origines de ce nouveau modèle pédagogique. Il en montre les limites. Il ne prétend pas apporter des solutions toutes faites. Il en appelle à une réflexion sur cette expérience primordiale...

Jules Verne aujourd’hui

Jules Verne aujourd’hui

Auteure: Julien Gracq , Régis Debray , Michel Serres ,

Nombre de pages: 368

Trois conversations entre un spécialiste de Jules Verne et trois de ses amoureux nous permettent de redécouvrir ce grand écrivain de la modernité. Julien Gracq, tout en évoquant l’émerveillement de sa découverte, enfant, des Voyages extraordinaires, analyse les vertus littéraires et montre l’aspect géographique de l’œuvre. Michel Serres éclaire le pan scientifique, la communication, mais aussi les mythes, les religions, la littérature, la philosophie, etc. Régis Debray s’attache au côté humain, social, politique de l’œuvre et à son rapport à la démocratie. Tous trois nous offrent une longue promenade durant laquelle ils font voler en éclats bon nombre de lieux communs. En éclairant la magie particulière que l’on ressent à la lecture des Voyages extraordinaires, ils mettent en lumière l’entreprise infiniment précieuse de celui qui, un siècle durant, sut se faire le passeur entre la science et la société de son époque.

Michel Serres, la sage-femme du monde

Michel Serres, la sage-femme du monde

Auteure: Patrick Rödel ,

Nombre de pages: 176

Au départ de ce livre, une admiration. Celle du philosophe Patrick Rödel pour Michel Serres et sa pensée, sa langue, sa liberté d’esprit, son humour aussi... Et surtout pour cette étrange relation qui existe dans son œuvre entre fonds et forme, entre pensée et écriture, dont il tente ici de nous révéler les puissants ressorts. Une réflexion en deux parties, "Michel Serres-écrivain" et "Michel Serres-philosophe", complétée par un "gloserres" qui recense 350 mots du vocabulaire foisonnant que Michel Serres aime à dénicher. À ces mots s’ajoutent certains concepts-clefs de sa pensée, illustrés par des exemples tirés d’une œuvre résolument tournée vers l’avenir... Conjuguant l’école buissonnière aux bancs de l’université, Michel Serres parcourt les savoirs comme il arpente la langue, pour nous aider à mieux connaître et penser le monde d’aujourd’hui. L’image traditionnelle du sage cède la place à celle de la sage-femme qui aide la vie à éclore.

Le parasite

Le parasite

Auteure: Michel Serres ,

Nombre de pages: 352

Qui mange à table d'hôte, invité gourmand, parfois beau causeur, est dit parasite. La bête petite qui vit de son hôte, par lui, avec lui et en lui, qui change son état courant et le met en risque de mort, est dite, encore, parasite. Le bruit, rumeur diffuse ou bref éclat, qui interrompt sans cesse nos dialogues ou intercepte nos messages, voici toujours le parasite. Non, nous ne nous comprenons pas. Pourquoi nommer d'un même mot un homme, une bête et une onde ? Voici un livre d'images, d'abord, comme réponse à la question, une galerie de portraits. Il faudra un peu deviner qui se dissimule sous les plumes et sous les poils, et sous l'accoutrement du fabuleux. Des animaux, grands et petits, mangent ensemble, leur festin est interrompu. Comment ? Par qui ? Pourquoi ? Sortent les animaux, les repas continuent. Nous mangeons avec Jean-Jacques, avec Tartuffe, avec Socrate, avec les frères de Joseph. Ces banquets ne finissent pas, toujours, comme prévu. Le parasite prend et ne donne rien : des mots, du bruit, du vent. L'hôte donne et ne reçoit rien. Voici la flèche simple, irréversible, sans retour, elle vole entre nous, c'est l'atome de relation, et c'est l'angle de...

Écrivains, savants, philosophes font le tour du monde

Écrivains, savants, philosophes font le tour du monde

Auteure: Michel Serres ,

Nombre de pages: 160

Ce livre vous convie à plusieurs tours du monde. Et d'abord à celui que font les ethnologues pour découvrir les cultures dites «exotiques». Philippe Descola les ordonne en : totémistes, animistes, analogistes. Ces classes, Michel Serres les utilise pour lire nos propres créations. Étrange et joyeuse surprise, nos écrivains : Michelet, Proust, Flaubert, nos philosophes profonds : Bergson, Leibniz, nos inventeurs dans les sciences : Linné, Galilée, Euclide, voient le monde comme des Inuits du Grand Nord, des Aborigènes australiens ou certaines tribus amérindiennes d'Amazonie ! Nos génies inventeraient-ils, si, à l'écart de leur histoire et de leur société, ils ne pensaient pas autrement qu'elles ? De ce nouveau tour, les oeuvres de notre culture deviennent aussi rutilantes et chamarrées que des mappemondes.

Hominescence. Le grand récit

Hominescence. Le grand récit

Auteure: Michel Serres ,

Nombre de pages: 408

"Que retenir du XXe siècle ? Depuis 1945, la bombe atomique menace l’humanité d’extinction ; nous ne risquons plus la petite vérole, éradiquée en 1970 ; mangerons-nous des OGM ? Munie d’ordinateurs, notre pensée change-t-elle ? Voilà une mort, un corps, une agriculture et des réseaux nouveaux. Pour résumer ces innovations évolutives, j’ai forgé le mot d’hominescence. Des mots comme adolescence : encore enfant, l’adulte se forme ; ou luminescence : de faible lueur, naît la lumière... éclairent ce néologisme, étrange et exact, qui marque une émergence hominienne. Quand, par son corps et la mort, il change son rapport à soi, par l’agriculture et le climat, ses relations au monde, et par les communications, son entretien avec les autres, s’agit-il toujours du même humain ? Nous vivons un moment décisif du processus qui nous façonne. Inquiétante pour certains, cette naissance en enthousiasme d’autres. Nous la suscitons sans savoir quel homme elle crée, assassine ou magnifie."

L'Université 2.0

L'Université 2.0

Auteure: Michel Dupeux ,

Nombre de pages: 130

Comme toute la société française, l'Université est actuellement confrontée à la révolution numérique. Cet ouvrage dresse un état des lieux critique mais constructif de l'enseignement supérieur à l'heure des écrans omniprésents, tantôt indispensables, tantôt encombrants. Adressé aux étudiants (nouveaux ou actuels) et aux enseignants, il délivre un message optimiste et fournit des références documentaires précises.

Comment garder le moral (même par temps de crises)

Comment garder le moral (même par temps de crises)

Auteure: Patricia Delahaie ,

Nombre de pages: 224

Aujourd’hui plus que jamais, nous avons besoin de préserver notre bonne humeur. Or, certaines personnes parviennent à garder le moral même dans l’adversité. Patricia Delahaie a décidé de recueillir leurs témoignages. Elle en a retiré un enseignement précieux, qu’elle nous transmet dans ce livre inédit : le bonheur est un parti pris, un objectif à garder toujours en tête. Nous pouvons en effet cultiver notre joie de vivre en apprenant à relativiser nos émotions, à profiter des plaisirs de l’existence, à entretenir de bonnes relations avec les autres... Il est également temps de revoir nos valeurs : face à la crise, notre bonheur se construira de plus en plus dans le partage et la solidarité.Psychosociologue de formation, Patricia Delahaie est l’auteur de plusieurs best-sellers sur les relations humaines, dont Ces amours qui nous font mal et Comment plaire en 3 minutes. Elle est aujourd’hui conférencière et coach de vie.

La nouvelle controverse

La nouvelle controverse

Auteure: Yannick Roudaut ,

Nombre de pages: 176

Pendant des siècles et jusqu’à la Renaissance, l’homme a affirmé que la Terre était plate et que nous étions au centre de l’univers. Des générations ont ensuite soutenu que le recours à l’esclavage était indispensable, non négociable, pour développer l’économie du Nouveau Monde. Toutes ces vérités, considérées comme absolues, ont pourtant volé en éclats à partir du XVIème siècle. Et si nous commettions, de nouveau, de telles erreurs d’appréciation? Que penseront nos descendants de notre exploitation intensive du vivant sur l’autel d’une économie court-termiste? En interrogeant la finance, l’écologie, l’histoire et la philosophie, ce livre brosse un tableau sans concession des limites de notre modèle. Comme toutes les grandes civilisations passées, la survie du village monde est aujourd’hui menacée. Pour autant, l’humanité peut être à la hauteur de ces défis inédits. A propos de l’auteur Ancien journaliste économique, spécialiste des marchés financiers, Yannick Roudaut, explore de nouveaux modèles économiques soutenables. Adepte de la transversalité, il crée des passerelles entre le monde de la finance, les ONG,...

La République des réseaux

La République des réseaux

Auteure: Jean Rognetta ,

Nombre de pages: 324

La crise va durer longtemps. Dix ans ou vingt ans encore, probablement. En 1873, après l’enthousiasme soulevé par les premiers trains, l’Europe et les Etats-Unis ont plongé dans une récession qui a duré jusqu’à l’orée du XXe siècle. En 1929, après l’émerveillement suscité par la fée électricité et le réseau automobile, le monde a connu une crise si terrible qu’elle a mené à la Seconde Guerre mondiale. Depuis 2007, alors qu’on commence à ressentir les conséquences sociales et économiques d’Internet, on entend en Occident des craquements de plus en plus effroyables dans les institutions qu’on croyait les plus solides. Tout change. Le nouveau siècle bouleverse nos vies quotidiennes, l’économie, les institutions, la guerre, les Etats : il suffit de se saisir des signaux dans les journaux – un téléphone mobile par-ci, un drone par-là – et d’en tirer la vision d’ensemble. Le réel et le virtuel se confondent dans le « numérique », les inégalités s’accroissent alors que la perception de l’espace et du temps se modifie : pour certains philosophes, comme Michel Serres, Internet apporte autant de changements que l’invention de...

Le monde expliqué aux vieux : la solitude

Le monde expliqué aux vieux : la solitude

Auteure: Anne de MALLERAY ,

Nombre de pages: 92

Au XXIe siècle, la solitude est individualiste et connectée. Les liens traditionnels se défont, d'autres se nouent et, dans cette ère de bricolage relationnel, le vide fait peur. Le trop-plein aussi. La solitude choisie côtoie l'isolement subi. Comment être libre et être ensemble ? En amour, comme en politique, c'est devenu tout l'enjeu, nous raconte Anne de Malleray.

Genèse

Genèse

Auteure: Michel Serres ,

Nombre de pages: 228

A l'origine ce livre avait pour titre : Noise. Noise est un vieux mot, de l'ancien français, qui dit le bruit et la fureur, le tumulte des choses et la haine des hommes. Noise désigne le chaos. Ce livre tente de décrire d'aussi près que possible ce qui, dans la nature ou la culture, est chaotique et multiple. C'est un livre des commencements. Parce qu'il essaie d'écouter la formation fragile des choses et messages à partir de cette rumeur, ses premiers lecteurs ont voulu qu'il se nomme : Genèse. Mieux vaut prendre ce mot dans son sens le plus humble et le plus foisonnant pour éviter la mésentente : petites naissances, devenirs nombreux, possibles abondants, évanouissements. Vénus apparaît, dit-on, au-dessus des eaux. Quel est donc l'état de la mer, à l'aube de sa venue ? Elle est tumultueuse, agitée, dangereuse. La mer est bruyante, Vénus est turbulente.

Les nouvelles superpuissances

Les nouvelles superpuissances

Auteure: Daniel ICHBIAH ,

Nombre de pages: 229

Sociétés sympathiques, avec des dirigeants jeunes, avenants et zélés, les Google, Amazon, Facebook, Apple, Wikipedia et autre Twitter sont en train de dresser un nouvel ordre des choses qui se révèle insidieux et bouleverse un grand nombre des principes de nos démocraties. Les nouvelles superpuissances Google, Facebook, Twitter, Amazon, Wikipédia, Yahoo!, Apple... Ils font partie de notre vie quotidienne. Nous avons adopté ces services et ce faisant, nous leur avons donné un pouvoir démesuré, qui aujourd'hui, va jusqu'à dépasser celui de bien des gouvernements. Ce que nous n'avons pas réalisé, c'est qu'au passage, nous avons opéré un changement de civilisation. Internet a fait vaciller un grand nombre de valeurs de nos démocraties, des valeurs acquises au fil de l'histoire. Celles-ci ont été bafouées, dédaignées, foulées au pied : - Google, Facebook, Twitter, Yahoo! et autres étant des sociétés américaines, estiment que par principe, elles n'ont aucun compte à rendre en France, en Belgique ou en Suisse. - Elles ont acquis et stockent un volume d'informations sur les individus qui surpasse tout ce qui a jamais existé dans l'Histoire humaine. Et sont...

Entrons en dissidence

Entrons en dissidence

Auteure: Yannick JADOT ,

Nombre de pages: 159

Yannick Jadot développe à partir d'exemples concrets d'initiatives industrielles, agricoles ou citoyennes, les pistes d'une transformation écologique réussie pour notre économie et notre démocratie à l'échelle de la France et l'Europe. Il est urgent de penser le cadre dans lequel une nouvelle société pourra bientôt se déployer. La crise entamée en 2008 a signé la fin d'un monde. Effrayée à l'idée de disparaître avec lui, l'oligarchie politique et économique fait de l'existant le refuge de sa pensée. Libéraux-conservateurs comme sociaux-démocrates n'offrent plus aucune perspective à la société, et se cramponnent à un modèle économique qui nous a conduits à la perte. Le " système " décide finalement pour nous, et laisse chaque individu désemparé face à un avenir qui semble se faire sans lui. Tout ceci pourrait faire craindre le pire. Mais une autre réalité se développe, et contribue à l'avènement d'un nouveau rapport de forces démocratique. Partout des initiatives bourgeonnent, à la reconquête d'une souveraineté populaire oubliée au détour du virage néolibéral. Fondée sur les notions de réseaux et de partage, cette nouvelle société...

Rome. Le livre des fondations

Rome. Le livre des fondations

Auteure: Michel Serres ,

Nombre de pages: 288

La couverture du livre est un tableau de l'Ecole de Fontainebleau. Dans le fond, le Colisée, peut-être, cirque colossal, sorte de tour de Babel romaine. Derrière lui, un pont sur le Tibre, une mince pyramide, un temple, la ville de Rome : Rome qui, parce qu'elle a su bâtir des places, des villes, un Empire, a su les fonder. Quand Rome a décidé de construire le Capitole, on a découvert au fond des fondations une tête humaine au visage entier. On dirait que le soldat du premier plan, debout, triomphant sur un podium rond, vient de la retrouver. Il la montre, comme un trophée. On dirait que ces combats, ces assassinats ont lieu dans les soubassements, dans les soutènements de tous ces monuments. Ces batailles fondamentales sont le sujet de ce livre, nommé livre des fondations. Fondations des murs de pierre sur la chair. Genèse était le livre des commencements. Rome, qui le suit, est celui des fondations. Genèse était celui du multiple. Le livre des fondations fait voir dans le concret ces multiplicités : foules romaines, légions déployées, paysans égaillés, forces distribuées, clameurs, acclamations. Rome est un livre de philosophie de l'histoire ; il en annonce ...

Les cinq sens

Les cinq sens

Auteure: Michel Serres ,

Nombre de pages: 384

Le nouveau corps confie au sport son souffle, son coeur, sa sueur et ne travaille presque plus de force mais sur des codes ; sanitaire et aseptique, rectifié par les remèdes et la prédiction médicale, il repousse la mort de trente ans et l'antique souffrance quasi définitivement ; diététique, grignotant des calories du bout des dents, il absorbe ce que ses pères n'auraient pas reconnu pour nourriture ni pour breuvage ; nu et libre sur les plages mixtes, le nouveau corps sexuel se reproduit peu et artificiellement parfois ; toutes nouveautés contrebalancées par les squelettes ravagés d'épidémies sans recours, se multipliant et mourant par millions vers l'hémisphère Sud, livrés à toutes les horreurs dont nous nous délivrons ; comment ces corps si vite changés en moins d'un demi-siècle habiteraient-ils le même monde, sentiraient-ils par les mêmes sens, logeraient-ils la même âme ou une semblable langue que l'ancienne chair accablée de poids et de nécessités, malade, sale, affamée ou repue, verbeuse, soumise au labeur et non à l'exercice, à la morale plus qu'à la médecine, dont la philosophie de nos pères a parlé ?

L'état adolescent

L'état adolescent

Auteure: Daniel Marcelli , Anne Lamy ,

Nombre de pages: 216

L’adolescence tend à devenir un état : on y rentre de plus en plus tôt, on en sort de plus en plus tard. Si cette période de la vie s’étend, ce n’est pas le fruit du hasard. C’est le signe que le statut de l’adulte n’a jamais été aussi fragilisé et ébranlé qu’aujourd’hui, pendant que celui du jeune, à l’inverse, a gagné en popularité. Car c’est l’âge de tous les possibles, de la croissance. D’une certaine manière, les valeurs de la société (excitation, instantanéité, urgence, etc.) se rapprochent de plus en plus de ce qui caractérise l’adolescent lui-même, d’où un effet de miroir, fascinant et presque enivrant. L’adolescent apparaît comme un symptôme de la société actuelle, tout comme il tend à en devenir le modèle : un consommateur riche de sa seule illusion de toute-puissance personnelle. Daniel Marcelli nous propose une analyse inédite de l’impact des valeurs de la société actuelle sur les adolescents et nous invite à être attentifs à ce qui, dans la course de la modernité, peut bousculer cette phase singulière de la constitution des individus qu’est l’adolescence.

Le petit Poucet

Le petit Poucet

Auteure: Charles Perrault ,

Nombre de pages: 66

Poucet est le petit dernier d’une famille de sept garçons. Il n’est pas le plus grand ou le plus fort, mais il est rusé et courageux. Perdu dans la forêt avec ses frères, il va devoir employer toute son intelligence pour surmonter les dangers, notamment lorsque son chemin croise celui d’un ogre affamé...

L'âge des transitions

L'âge des transitions

Auteure: Pascal Chabot ,

Nombre de pages: 192

La transition, c’est le changement désiré. Les transitions énergétique, démocratique et démographique sont des espaces où s’invente un nouveau rapport au futur. Des préférences s’y dessinent. Le progrès subtil, plus profond que l’ordinaire progrès utile, s’y affirme. La pla-nète, plutôt qu’une somme de ressources à exploiter, y devient le lieu où les humains se confrontent au mystère d’exister et rencontrent des questions fondamentales : quelle prise peut-on avoir sur l’évolution humaine ? Que faut-il changer pour que tout ne change pas à notre détriment ? Avec les transitions en cours, dont il est effectué ici un arpentage inédit, c’est à la naissance d’un nouvel imaginaire du changement que les sociétés contemporaines participent, en interrogeant les devenirs de la mondialisation technocapitaliste.

Read/Write Book 2

Read/Write Book 2

Auteure: Pierre Mounier ,

Nombre de pages: 264

Qu’est-ce que les humanités numériques ? Apparue en 2006, l’expression connaît depuis un véritable succès. Mais au-delà du slogan à la mode, quelle est la réalité des pratiques qu’il désigne ? Si tout le monde s’accorde sur une définition minimale à l’intersection des technologies numériques et des sciences humaines et sociales, les vues divergent lorsqu’on entre dans le vif du sujet. Les humanités numériques représentent-elles une véritable révolution des pratiques de recherche et des paradigmes intellectuels qui les fondent ou, plus simplement, une optimisation des méthodes existantes ? Constituent-elles un champ suffisamment structuré pour justifier une réforme des modes de financement de la recherche, des cursus de formation, des critères d’évaluation ? L’archive numérique offre-t-elle à la recherche suffisamment de garanties ? Quelle place la recherche « dirigée par les données » laisse-t-elle à l’interprétation ? Telles sont quelques-unes des questions abordées par ce deuxième opus de la collection « Read/Write Book ». Ces dix-huit textes essentiels, rédigés ou traduits en français par des chercheurs de différentes...

Les philosophes dans le métro

Les philosophes dans le métro

Auteure: Luc de Brabandere , Anne Mikolajczak ,

Comment présenter dans un même plan des sujets aussi différents que les débuts de l'informatique, la caverne de Platon, les règles de la logique ou l'éthique de Spinoza ? Par où commencer ? Comment terminer ? Le fil conducteur qui relie tous ces sujets est la créativité. Plus exactement la passion pour les idées nouvelles, qui a conduits les auteurs à découvrir les idées anciennes, tant en sciences qu’en philosophie, autour d'une question centrale englobant toutes les autres : comment pense-t-on ? La métaphore d'un réseau de transport, le plan de métro parisien, s'est alors imposée : chaque station porte le nom d’un philosophe ou d’un scientifique car l'histoire des Idées est avant tout celle des hommes et des femmes qui les ont eues ; les liens, les passerelles, les croisements expriment l’interconnexion des connaissances, car les disciplines n'ont pas de frontière précise et aucun géant de la pensée ne peut être enfermé dans un seul champ de recherche. Le résultat : 14 lignes thématiques, de "philosophie" à "humour" en passant par "logique", "épistémologie" ou "perception" et, bien sûr, "créativité" et "prospective", pour découvrir de...

La Petite Poucette et les Cailloux blancs

La Petite Poucette et les Cailloux blancs

Auteure: Sandrine Beau , Marie Desbons ,

Nombre de pages: 40

Il était une fois une petite fille qui vivait avec ses 6 soeurs dans une forêt de baobabs dans le sud de l'Afrique. Tout le monde la surnommait la Petite Poucette, en raison de sa très petite taille. Sa famille était pauvre. Si pauvre qu'un jour, les parents de la Petite Poucette, ne pouvant plus nourrir leurs enfants, décidèrent de les perdre dans la savane... Cette histoire vous semble familière ? Vous croyez connaître la suite ? Ne vous fiez pas aux apparences ! Il s'agit là d'une version totalement inédite du conte du "Petit Poucet"... réécrit avec beaucoup d'humour et de fantaisie !

Contes

Contes

Auteure: Hans Christian Andersen , Ligaran, ,

Nombre de pages: 342

Extrait : "L'INTREPIDE SOLDAT DE PLOMB. [...]La première chose qu'ils entendirent en ce monde, quand fut enlevé le couvercle de la boîte qui les renfermait, ce fut ce cri : “ Des soldats de plomb ! ” que poussait un petit garçon en battant des mains. On les lui avait donnés en cadeau pour sa fête, et il s'amusait à les ranger sur la table. Tous les soldats se ressemblaient parfaitement, à l'exception d'un seul, qui n'avait qu'une jambe."



X
FERMER