Trouver votre ebook...

Liste des livres et Ebooks trouvés
Nous avons trouvé un total de 40 livres disponibles en téléchargement
Günther Anders

Günther Anders

Auteure: Thierry Simonelli ,

Nombre de pages: 98

Le témoignage existentiel d'un Européen qui reçut une éducation philosophique de l'entre-deux-guerres. Les textes de Günther Anders renferment le témoignage existentiel d'un Européen qui reçut une éducation philosophique de l'entre-deux-guerres. En effet, comme étudiant de Husserl et de Heidegger, Anders côtoya Hans Jonas et Hannah Arendt dont il fut l'époux de 1929 à 1937. Durant les années 50 et 60, Anders acquit une certaine renommée pour son combat contre les armes nucléaires, mené aux côtés de Primo Lévi et Bertrand Russell. Humaniste farouche, il aimait à dire, marquant ainsi sa rupture définitive avec le concept scolastique de la philosophie : " N'est-il pas plus important que l'humanité existe plutôt que la " philosophie " ? Bien que je sois classé comme " philosophe ", je ne m'intéresse que très peu à la philosophie. Mon intérêt appartient au monde, de même que l'intérêt des astronomes n'appartient pas à l'astronomie, mais aux étoiles. " Dans cet essai qui se veut une introduction à la pensée de Günther Anders, l'auteur s'attache tout particulièrement à mettre en perspective les analyses de Günther Anders portant sur l'obsolescence ...

Les irremplaçables

Les irremplaçables

Auteure: Cynthia Fleury ,

Nombre de pages: 224

Nous ne sommes pas remplaçables. L’État de droit n’est rien sans l’irremplaçabilité des individus. L’individu, si décrié, est souvent défini comme le responsable de l’atomisation de la chose publique, comme le contempteur des valeurs et des principes de l’État de droit. Pourtant, la démocratie n’est rien sans le maintien des sujets libres, rien sans l’engagement des individus, sans leur détermination à protéger sa durabilité. Ce n’est pas la normalisation – ni les individus piégés par elle – qui protège la démocratie. La protéger, en avoir déjà le désir et l’exigence, suppose que la notion d’individuation – et non d’individualisme – soit réinvestie par les individus. "Avoir le souci de l’État de droit, comme l’on a le souci de soi", est un enjeu tout aussi philosophique que politique. Après Les pathologies de la démocratie et La fin du courage, Cynthia Fleury poursuit sa réflexion sur l’irremplaçabilité de l’individu dans la régulation démocratique. Au croisement de la psychanalyse et de la philosophie politique, Les irremplaçables est un texte remarquable et plus que jamais nécessaire pour nous aider à...

Schizotopies

Schizotopies

Auteure: Fabio Merlini ,

Nombre de pages: 144

L'espace de la mobilisation est celui d'une exposition totale. Peu importe ce que je suis en train de faire, et où je suis en train d'aller : ce qui compte, c'est que je sois toujours présent, prêt à me laisser atteindre par des requêtes, des informations

Les hommes sont-ils obsolètes ?

Les hommes sont-ils obsolètes ?

Auteure: Laetitia Strauch ,

Nombre de pages: 220

Aux quatre coins du monde, la barbarie qui s’abat sur les femmes est terrifi ante et nécessite à tout prix d’être combattue. Mais elle ne doit en aucun cas nous empêcher de regarder l’autre mouvement d’émancipation et de progrès que celles-ci connaissent. En Occident, les femmes ont acquis une position sans précédent. Contrairement aux discours rebattus, c’est plutôt chez les hommes que le bât blesse. Échec scolaire, retrait du marché du travail, célibat. De plus en plus, les symptômes de leur malaise s’accumulent. Dans un monde où la réussite dépend des diplômes et des compétences interpersonnelles, leur sort ne fait qu’empirer... mais jusqu’où ? Les garçons sont-ils victimes d’une « féminisation » du monde ? Ou bien nostalgiques d’un privilège mâle injuste et révolu ? C’est à ces questions que tente de répondre Laetitia Strauch-Bonart dans cet essai informé et à contre-courant. Mêlant sociologie quantitative, économie et neurosciences, elle nous invite à explorer la « catastrophe silencieuse » à laquelle nous assistons, passifs. Et si, nous pousse-t-elle à concéder, les hommes non seulement n’étaient plus le «...

Dictionnaire des risques

Dictionnaire des risques

Auteure: Yves Dupont ,

Nombre de pages: 568

Nos sociétés qui se veulent les plus protectrices de la planète ont découvert qu'elles étaient essentiellement fragiles : risque industriel, écologique, épidémiologique, terroriste, etc. Pour ne pas céder à la panique, à l'irrationnel ou aux à-peu-près, et pour rendre possible un débat responsable et lucide entre citoyens, il importe de savoir de quoi on parle, et quels sont les liens entre les différents ordre de réalités et les différentes formes d'approches. Un dictionnaire est la formule idéale pour balayer l'ensemble du champ concerné par la notion de "risque". Cette 2e édition s'enrichit d'une vingtaine d'entrées traitant des nanotechnologies, des victimes, de l'origine environnementale des cancers, de la biopolitique, de la décroissance soutenable, de la crise de l'école, les catastrophes naturelles, etc., toutes questions qui se posent aujourd'hui dans l'urgence, inquiètent les populations et alimentent en permanence une actualité environnementale toujours plus présente.

L'obsolescence programmée de nos sentiments

L'obsolescence programmée de nos sentiments

Auteure: Zidrou ,

Nombre de pages: 147

Lui, il s'appelle Ulysse. Il est veuf depuis plusieurs années et lorsqu'il perd son travail de déménageur, à 59 ans, une grande solitude s'empare de lui. Impossible même de s'entourer de ses enfants : sa fille est morte dans un accident à l'âge de 16 ans et son fils est très pris par son travail. Elle, c'est Mme Solenza. Méditerranée de son prénom, 62 ans au compteur. Ancien modèle (elle a fait la couverture de Lui dans sa jeunesse !), elle ne s'est jamais mariée et tient la fromagerie de sa mère qui vient de décéder après une longue maladie. Si leurs jours s'écoulent tristement et leurs occupations ne suffisent pas à masquer l'isolement qui est le leur, c'était sans compter un miracle émotionnel. Car entre cette femme et cet homme va se tisser une histoire d'amour d'autant plus belle qu'elle est tardive, et merveilleusement porteuse d'avenir...

Günther Anders

Günther Anders

Auteure: Edouard Jolly ,

Nombre de pages: 128

Günther Anders reste connu principalement en Autriche et en Allemagne pour ses positions radicales en écologie politique. Il formula celles-ci à la suite de l'usage militaire de la force nucléaire pendant la Seconde Guerre mondiale, positions qui évoluèrent encore lorsque la catastrophe de Tchernobyl se produisit en 1986. La destruction de l'environnement vital, la durabilité des déchets, les pollutions à grande échelle, le réchauffement climatique, l'hostilité immanente au nihilisme technique ou encore la dégradation des relations entre exploitants et exploités, sont autant d'occasions de poser un problème philosophique : comment un monde technicisé, un monde qui tend à exclure ou détruire l'homme, laisse-t-il la possibilité d'une politique ? L'objectif de cet ouvrage sera d'offrir un parcours des thèses majeures du philosophe concernant la relation entre technique et politique. L'intérêt de son œuvre consiste en effet à intégrer des problématiques d'actualité en écologie politique et en critique sociale à des considérations anthropologiques et philosophiques.

Idéal Standard

Idéal Standard

Auteure: Aude Picault ,

Nombre de pages: 152

Claire, trentenaire, infirmière en néonatalogie, voit défiler ses relations amoureuses et désespère de construire un couple – le vrai, le bon, l'idéal. En choisissant de vivre avec Franck, elle croit enfin y être arrivée. Mais la réalité standardisée de ce qui l'attend n'est pas à la hauteur... Aude Picault aborde avec grâce et humour des thèmes essentiels aux femmes d'aujourd'hui : le couple, le désir, la recherche de soi, la jouissance, etc. Remarquable !

L'homme dévasté

L'homme dévasté

Auteure: Jean-François Mattéi ,

Nombre de pages: 288

Jean-François Mattéï n'a cessé, depuis sa thèse sur "La fondation de l'ontologie platonicienne", de poursuivre ses recherches sur "le fondement prémétaphysique de la métaphysique". Dans ce voyage philosophique, il a toujours cheminé en compagnie de Platon, de Heidegger, d'Hannah Arendt, d'Albert Camus et de Jan Patocka – et, surtout, de leurs concepts ou sensibilités face au monde moderne. Ces recherches l'ont amené, de proche en proche, à se quereller avec les tenants de "l'anti-humanisme" contemporain qui, fidèles à la leçon de Michel Foucault, ont cru devoir diagnostiquer "la mort de l'homme". Pour Mattéi, disciple en cela d'Albert Camus (dont il partage la naissance oranaise), l'humanisme n'a pas dit son dernier mot, au contraire, et à condition de ne pas réduire cet impératif éthique à un vague bouillon de bons sentiments. Dans ce dernier ouvrage – qu'il avait d'abord voulu intituler: "Essai sur la destruction de l'homme"- il revient donc sur les "idéologies de la mort de l'homme" et entend les combattre à partir de Camus et de Platon. Le titre ultime de son livre fait d'ailleurs écho à "L'homme révolté" de Camus. Testament philosophique, ce...

Les vertus de l'échec

Les vertus de l'échec

Auteure: Charles Pepin ,

Nombre de pages: 137

Un petit traité de sagesse qui nous met sur la voie d'une authentique réussite. Et si nous changions de regard sur l'échec ? En France, échouer est mal perçu. Nous y voyons une faiblesse, une faute, et non un gage d'audace et d'expérience. Pourtant, les succès viennent rarement sans accroc. Charles de Gaulle, Rafael Nadal, Steve Jobs, Thomas Edison, J.K. Rowling ou Barbara ont tous essuyé des revers cuisants avant de s'accomplir. Relisant leurs parcours et de nombreux autres à la lumière de Marc-Aurèle, Saint Paul, Nietzsche, Freud, Bachelard ou Sartre, cet essai nous apprend à réussir nos échecs. Il nous montre comment chaque épreuve, parce qu'elle nous confronte au réel ou à notre désir profond, peut nous rendre plus lucide, plus combatif, plus vivant. Un petit traité de sagesse qui nous met sur la voie d'une authentique réussite.

Pensez-vous vraiment ce que vous croyez penser ?

Pensez-vous vraiment ce que vous croyez penser ?

Auteure: Marianne Chaillan ,

Nombre de pages: 111

Les débats de société sur les questions d'éthique se nourrissent bien trop souvent de bruit et de fureur, Marianne Chaillan invite, à travers des expériences de pensées aussi drôles que stimulantes, à reconnaître les grandes familles de la philosophie morale et à se mettre au clair avec ses propres pensées. Assiste-t-on réellement à des discussions ouvertes, raisonnées et raisonnables sur la P.M.A ou sur la question de la fin de vie ? Envisage-t-on sereinement les revendications des couples homosexuels qui souhaitent se marier et adopter des enfants ? Quelles réactions suscite la réflexion sur l'assistance sexuelle aux personnes handicapées ? Les débats de société sur les questions d'éthique se nourrissent bien trop souvent de bruit et de fureur. Parce que ces sujets touchent à la vie dans ce qu'elle a de plus intime, croyances, peurs et préjugés prennent souvent le pas sur la réflexion. " Pensez-vous vraiment ce que vous croyez penser ? " invite le lecteur, à travers des expériences aussi drôles que stimulantes, à reconnaître les grandes familles de la philosophie morale et à se mettre au clair avec ses propres idées. En se prononçant sur des...

L'Homme-machine II

L'Homme-machine II

Auteure: Coordonné par Florent Le Bot, Olivier Dard, Claude Didry, Camille Dupuy et Cédric Perrin ,

Nombre de pages: 290

Notre exploration des fantasmes idéologiques accompagnant la perpétuation du capitalisme se poursuit, et nous fait passer de l'utopie d'une production mécanisée toujours plus efficace où la machine libèrerait l'humanité du travail, à la recherche de la vie éternelle dans la multiplication de thérapies, de disciplines, de prothèses et de big data visant à porter les corps et les esprits vers les sommets. Il reste à en analyser la portée, en interrogeant ce que ce fantasme représente dans la justification actuelle du capitalisme. Passé un seuil, la capacité technique démesurée excède la condition humaine. Enfin, le transhumanisme suppose une nature humaine à dépasser mais c'est cette hypothèse d'une nature qu'il reste à interroger.

Bon pour la casse

Bon pour la casse

Auteure: Serge Latouche ,

Nombre de pages: 146

L’obsolescence programmée, c’est un processus stupéfiant qui, pour développer notre addiction à la consommation et donc nous rendre captif du système économique, fut conçu puis mis en application au milieu du xixe siècle aux États-Unis. Des trois formes d’obsolescence programmée, le recours aux techniques pour rendre un produit suranné, à la publicité pour nous convaincre d’acquérir de nouveaux biens dont nous n’avons nul besoin, le plus symptomatique et le plus pervers est le fait d’introduire dans les produits une pièce défectueuse pour en limiter la durée de vie. Ampoules (pourtant conçues par un ingénieur au xixe siècle pour avoir une vie illimitée) automobiles, appareils ménagers, ordinateurs... la plupart des biens que nous consommons sont sciemment affectés d’une durée limitée afin que nous soyons contraints de les renouveler ! C’est ce processus infernal que raconte Serge Latouche dans une société aujourd’hui en pleine "crise de croissance" et de gaspillage, dépassée par les déchets et les dégâts environnementaux qu’elle engendre. Serge Latouche est professeur émérite d’économie.

Un coeur intelligent

Un coeur intelligent

Auteure: Alain Finkielkraut ,

Nombre de pages: 288

« Le roi Salomon suppliait l’Éternel de lui accorder “un cœur intelligent”. Au sortir d’un siècle ravagé par les méfaits conjoints de l’efficacité technologique et de la ferveur idéologique, cette prière a gardé toute sa valeur. Dieu cependant se tait. Il nous regarde peut-être, mais Il ne nous répond pas, Il ne sort pas de son quant-à-soi, Il n’intervient pas dans nos affaires. Il nous abandonne à nous-mêmes. Ce n’est ni à Lui ni à l’Histoire, délégitimée par un siècle d’horreurs commises en son nom, que nous pouvons adresser notre requête avec quelque chance de succès, c’est à la littérature. Sans elle, la grâce d’un cœur intelligent nous serait à jamais inaccessible. Et nous connaîtrions peut-être les lois de la vie, mais non sa jurisprudence. » Tel est le postulat d’Alain Finkielkraut. Pour s’interroger sur les rapports de l’homme avec ce qui l’entoure, il a choisi neuf livres : La Plaisanterie de Milan Kundera, Tout passe de Vassili Grossman, l’ Histoire d’un Allemand de Sebastian Haffner, Le Premier Homme d’Albert Camus, La Tache de Philip Roth, Lord Jim de Joseph Conrad, les Carnets du sous-sol de Fédor...

Nihilisme et technique

Nihilisme et technique

Auteure: Édouard Jolly ,

Nouveau Prométhée, l’homme contemporain ressent de la honte face à la perfection des instruments nés de sa propre main. Symptôme du nihilisme, ce sentiment révèle un décalage plus profond entre l’homme et son monde, système des instruments. Afin d’éviter une désastreuse conséquence, de nouveaux outils esthétiques et moraux doivent être inventés. Cet ouvrage se propose d’offrir une introduction aux concepts et arguments forgés par Günther Anders dans le cadre de sa critique originale de la technique.

L'Homme simplifié

L'Homme simplifié

Auteure: Jean-Michel Besnier ,

Nombre de pages: 208

Les transformations technologiques de notre environnement, qu’il soit professionnel ou quotidien, visent avant tout à nous simplifier la vie. Et elles y parviennent, au-delà de nos plus folles espérances. Mais ce faisant, dotés d’une multiplicité de prothèses toujours plus performantes, nous ne nous percevons pas que nous sommes ainsi toujours plus adaptés aux machines, c'est-à-dire à des logiques de fonctionnement qui se résument en séquences automatisables, en choix binaires, en injonctions dépourvues d’ambigüité. Dans ce livre, c’est à l’analyse de cet « homme simplifié » que se livre Jean-Michel Besnier, décrivant comment l’irritation qui peut nous saisir parfois devant la nécessité toujours renouvelée d’appuyer sur la touche étoile de notre téléphone portable, est emblématique d’une déshumanisation profonde de notre relation au monde et aux autres. Dans le conflit des deux cultures diagnostiqué par Edgar Snow, c’est la culture scientifique d’orientation déterministe qui a gagné, triomphant de la vieille culture humaniste, porteuse d’une exigence de réflexion intérieure surannée. Ce livre sonne ainsi comme un cri...

Technocritiques

Technocritiques

Auteure: François JARRIGE ,

Nombre de pages: 528

Depuis une trentaine d'années, les grands projets technologiques suscitent des critiques croissantes et de nombreux conflits. Cet essai d'histoire globale, pe premier ouvrage de référence sur la question, entend retracer l'évolution et les spécificités des contestations de la technologie, du XVIII e siècle à nos jours, en articulant une histoire des pensées critiques et une histoire sociale des contestataires, nourrie de très nombreuses anecdotes édifiantes et peu connues. Les techniques promettent abondance et bonheur ; elles définissent la condition humaine d'aujourd'hui. Pourquoi les contester, et à quoi bon ? Les discours technocritiques ne masquent-ils pas des peurs irrationnelles, un conservatisme suranné, voire un propos réactionnaire ? Pourtant, depuis que les sociétés humaines sont entrées dans la spirale de l'industrialisation, des individus et des groupes très divers ont dénoncé les techniques de leur temps et agi pour en enrayer les effets. L'introduction de machines censées alléger le travail, les macrosystèmes techniques censés émanciper des contraintes de la nature, la multitude des produits technoscientifiques censés apporter confort et...

L'intégration républicaine

L'intégration républicaine

Auteure: Jürgen Habermas ,

Nombre de pages: 576

La pensée du grand philosophe de l'école de Francfort, le "Kant du XXe siècle" est plus actuelle que jamais. Comment concilier l'universalité des principes sur lesquels reposent les Constitutions de nos sociétés avec la diversité des identités et avec les tendances centrifuges de la mondialisation, sources de fractures sociales ? Autrement dit : comment intégrer l'autre dans la communauté républicaine, fondée sur l'affirmation de l'égalité des droits et l'égal respect de chacun pour chacun, quand la force des choses conspire à dresser les uns contre les autres ? La réponse de Jürgen Habermas est fort audacieuse. Partisan résolu de l'intégration politique, en Europe notamment, convaincu que l'État-nation a fait son temps, attentif à la diversité culturelle, il défend ici un nouveau républicanisme à vocation mondiale susceptible de conjurer le double écueil du repli nationaliste et de la dilution du corps politique dans le marché mondial. Ouvrage paru en première édition française chez Fayard en 1998.

Une question de taille

Une question de taille

Auteure: Olivier Rey ,

Nombre de pages: 288

Pourquoi les araignées géantes des films d’horreur ou les Lilliputiens que découvre Gulliver au cours de ses voyages ne se rencontrent jamais « en vrai » ? Parce que dans la réalité, la taille n’est pas un paramètre que l’on pourrait fixer à volonté : chaque être vivant n’est viable qu’à l’échelle qui est la sienne. En deçà ou au-delà, il meurt, à moins qu’il ne parvienne à se métamorphoser. Il en va de même pour les sociétés et les cultures. La plupart des crises contemporaines (politiques, économiques, écologiques, culturelles) tiennent au dédain affiché par la modernité pour les questions de taille. Nous mesurons tout aujourd’hui, des volumes de transactions à la bourse aux taux de cholestérol, de la densité de l’air en particules fines au moral des ménages. Mais plus nos sociétés se livrent à cette frénésie de mesures, moins elles se révèlent aptes à respecter la mesure, au sens de juste mesure. Comme si les mesures n’étaient pas là pour nous aider à garder la mesure mais, au contraire, pour propager la folie des grandeurs. Ce livre s’attache à décrire et comprendre par quelles voies, au cours des derniers...

Demain les posthumains

Demain les posthumains

Auteure: Jean-Michel Besnier ,

Nombre de pages: 224

L’homme cédera-t-il la place dans un futur proche à des créatures de son invention, mi-machines, mi-organismes, posthumains issus du croisement des biotechnologies, des nanotechnologies, de l’intelligence artificielle et de la robotique ? Cette perspective est chaque jour un peu moins de la science-fiction et fait rêver les uns tandis qu’elle inquiète les autres. De fait, les spéculations sur les posthumains et l’humanité élargie, capable d’inclure autant les animaux que les robots ou les cyborgs, se déploient en rupture avec la perspective qui a longtemps été celle de Descartes : nous rendre « maîtres et possesseurs de la nature ». C’est au contraire un monde de l’imprévisible, du surgissement aléatoire qui se dessine, rendant inutile ou vaine l’initiative humaine. L’auteur propose ainsi de définir ce que serait une éthique délivrée des mythes de l’humanisme classique (l’intériorité et l’obligation morale), une éthique posthumaniste qui pourrait bien s’avérer nécessaire dans le monde d’aujourd’hui.

Hannah Arendt ; Le temps politique des hommes

Hannah Arendt ; Le temps politique des hommes

Auteure: Marc Le Ny ,

Nombre de pages: 492

La pensée de Hannah Arendt n'est pas seulement une réflexion sur le totalitarisme et une philosophie de l'action politique. Elle est une philosophie politique originale dont la force repose sur la considération de la dimension temporelle de l'existence humaine et des phénomènes politiques.

Espérance, rêve, utopie dans la pensée d'Ernst Bloch

Espérance, rêve, utopie dans la pensée d'Ernst Bloch

Auteure: Arno Münster ,

Nombre de pages: 200

Comme « l'hérétique le plus productif » du marxisme, déterminé à faire une synthèse, dès L'Esprit de l'Utopie (1918), entre Karl Marx, la mort et l'apocalypse, Ernst Bloch a placé toute son oeuvre sous le signe de l'espérance, de la « station debout » (Aufrechter Gang), de la dignité humaine et de l'« utopie concrète ». Les six conférences réunies dans ce livre s'efforcent d'explorer en profondeur ces dimensions de l'univers philosophique blochien.

Médiarchie

Médiarchie

Auteure: Yves Citton ,

Nombre de pages: 413

Nous nous imaginons vivre dans des démocraties, alors que nous vivons dans des médiarchies. Car, plus que les peuples ou les individus, ce sont les publics formés par les médias qui sont les substrats de nos régimes politiques. Même lorsque nous dénonçons le " pouvoir des médias ", nous n'entrevoyons qu'à peine à quel point ceux-ci conditionnent nos perceptions, nos pensées et nos actions, individuelles et collectives. En reliant des courants de pensée étrangers à nos traditions critiques et universitaires, Yves Citton renouvelle considérablement notre boîte à outils conceptuelle et s'applique tournevis en main à recadrer nos débats. De l'écoféminisme à la sociologie des réseaux, des algorithmes de l'apprentissage profond à l'archéologie des infrastructures, de la démonologie au design d'ingénierie, du médiactivisme au médiartivisme, le parcours proposé élargit notre horizon théorique et notre imaginaire politique en explorant d'autres manières de penser les " médias ". Nous ne saurions échapper aux conditionnements opérés sur nous, entre nous, à travers nous et en nous par nos médiarchies. Ce livre espère toutefois nous aider à mieux...

Désastres urbains

Désastres urbains

Auteure: Thierry PAQUOT ,

Nombre de pages: 211

Grand ensemble, gratte-ciel, mall, gated community, " grand ceci et le grand cela "... autant d'" objets " architecturalo-urbanistiques propres à la société productiviste qui amplifient les déséquilibres sociaux, économiques, écologiques et communicationnels, et qui provoquent d'insoupçonnables dégâts au nom même du " progrès " et de la " marche de l'histoire ". Contrairement aux idées reçues, ils ne " font " pas ville. Bien au contraire, ils contribuent à l'effacement de l'esprit des villes. Grands ensembles, centres commerciaux, gratte-ciel, gated communities et " grands projets " sont les principaux dispositifs architecturalo-urbanistiques qui accompagnent l'accélération de l'urbanisation partout dans le monde. Emblématiques de la société productiviste et construits au nom du " progrès " et de la " marche de l'histoire ", ces désastres urbains n'ont en réalité comme seule fonction que de rentabiliser des territoires désincarnés et interconnectés. Cette enquête montre – visites de lieux et de bâtiments, romans, essais, travaux techniques, films ou rapports officiels à l'appui – comment ils façonnent l'uniformisation des paysages urbains,...

Chroniques marranes

Chroniques marranes

Auteure: Edwy Plenel ,

Nombre de pages: 324

« Durant vingt mois, j'ai été chroniqueur. C'était un genre auquel je ne m'étais jamais risqué. Je m'en méfiais, l'identifiant à ce journalisme d'opinion, de commentaire et de jugement qui égare et dégrade le métier, à rebours du journalisme d'information, froid, distant et tranchant comme le serait une lame aiguisée, qui a ma préférence. J'étais injuste, bien sûr. Très français, le genre n'en est pas moins noble. Camus faisait de ce "journalisme d'idées" l'arme idéale du "journalisme critique" et le "Bloc-notes" de Mauriac reste encore inégalé. En janvier 2004, je me suis donc résolu à écrire des chroniques en forme d'éditoriaux pour accompagner le lancement du Monde 2. Je les avais appelées "Au vif". Au vif, comme l'on dirait en venir au fait ou rentrer dans le vif du sujet. Jusqu'à mon départ du Monde en septembre 2005, je n'ai pas manqué un seul de ces rendez-vous. Aussi ces textes sont-ils en quelque sorte testamentaires. Ils disent une fin, l'organisent et la préparent. Sous l'actualité apparente qui motivait chacune de ces chroniques, je glissais des repères intimes, signaux d'alarme et avertisseurs d'incendie. C'est pourquoi, les publiant...

L'obsolescence du droit d'auteur et de sa philosophie

L'obsolescence du droit d'auteur et de sa philosophie

Auteure: Anna Mancini ,

Nombre de pages: 143

Marqui par le poids de l'histoire, le droit d'auteur fut inventi pour un monde de l'idition dans lequel les livres itaient tangibles, imprimis en un nombre limiti d'exemplaires, vendus sur des marchis territorialement cloisonnis. Les avancies technologiques font imerger un nouveau marchi dans lequel les livres sont immatiriels, existent en un nombre illimiti d'exemplaires et voyagent dans le monde entier au sein d'un marchi de plus en plus planitaire. Dans ce marchi, dont l'imergence a iti rendue possible par la conjonction de l'Internet, des livres ilectroniques, des logiciels de sicurisation, et des machines d'impression la demande, les trois concepts les plus importants du droit d'auteur sont devenus obsolhtes. Il s'agit de la territorialiti, de la propriiti et de l'idie traditionnelle de justice. Adaptis l'iconomie matirielle, ces trois concepts ne conviennent pas l'iconomie virtuelle dans laquelle ce sont les personnes et non les objets tangibles qui comptent le plus. Ce livre invite explorer le fonctionnement spicifique de la nouvelle iconomie du livre. Il propose des lignes directrices pour une modernisation du droit d'auteur, afin qu'il puisse accompagner une utilisation...

Le Téléviathan

Le Téléviathan

Auteure: Alexandre Lacroix ,

Nombre de pages: 127

« Le présentateur est le nouvel homme de pouvoir, l’alligator en chef, le terrible et redouté Téléviathan, roi incontesté du marécage. Il n’y a qu’une seule bonne résolution à prendre: jeter sa télé. »

Homo detritus - Critique de la société du déchet

Homo detritus - Critique de la société du déchet

Auteure: Baptiste Monsaingeon ,

Nombre de pages: 288

Stockés dans des décharges, éparpillés à la surface des océans ou dispersés en particules invisibles dans l'atmosphère, les déchets sont désormais des traces indélébiles de notre présence sur terre autant que des symptômes de la crise du monde contemporain. Après les avoir enfouis et brûlés, il est devenu impératif de les réduire, de les réutiliser, de les recycler. À l'heure de l'économie circulaire, cette promesse d'un monde sans restes rappelle un mensonge de la tribu Chagga, évoqué par l'anthropologue Mary Douglas : les mâles adultes de cette tribu affirment ne jamais déféquer ! De même, ce livre montre que la quête de pureté et de maîtrise technicienne du déchet dans nos sociétés industrielles fabrique un aveuglement collectif. Il raconte comment Homo detritus, face cachée d'Homo œconomicus, a cru sauver la planète en " bien jetant ". Un livre fort sur les impasses des approches " gestionnaires " de notre société du déchet. Baptiste Monsaingeon est chercheur postdoctoral à l'Ifris. Membre du conseil scientifique de l'exposition Vies d'ordures au Mucem à Marseille, il a notamment participé à la première expédition dédiée à...

L'île des hommes déchus

L'île des hommes déchus

Auteure: Guillaume Audru ,

Nombre de pages: 244

Une vraie révélation ! L'un des meilleurs polars de l'année ! Eddie Grist, ancien policier à Inverness. est de retour sur Stroma, son île natale, au nord de l'Écosse. Il y retrouve ses parents, avec qui il a noué des relations difficiles, ainsi que ses rares amis. Mais à peine a-t-il pris ses marques qu'un squelette est découvert sur le chantier d'une résidence secondaire. Malgré son père, notable influent de l'île, Eddie ne pourra s'empêcher de se mêler à l'enquête, enquête officiellement confiée à Moira Holm, amour de jeunesse d'Eddie, qui a, elle aussi, quelques comptes à régler avec la communauté silencieuse de Stroma.L'île des hommes déchus figure aussi parmi les finalistes du Festival de Cognac pour le Prix du meilleur polar francophone 2014 et a obtenu le troisième accessit au Prix Sang pour sang polar. Un roman policier sombre et inquiétant avec, en toile de fond, une mystérieuse et pittoresque île écossaise. EXTRAIT Le goût du sel se ravive sur mes lèvres. Revenir. Repartir du bon pied sur mon île natale. Tel est le défi qui m’attend alors que le ferry en provenance de Gills Bay s’apprête à accoster. Après treize années d’exil...

Sourdes contrées

Sourdes contrées

Auteure: Jean-Paul GOUX ,

Nombre de pages: 240

Vivien, le narrateur, est profondément troublé lorsque après tant d’années riches de leurs mémoires partagées, Julie, sa compagne architecte, évoque des souvenirs très précis de chantiers qui n’ont pour lui aucune réalité, et qu’il met en doute. Le monde clos de leur entente amoureuse se fragilise, soudain menacé par la traversée inquiétante de ces « sourdes contrées » que fabrique à notre insu le Temps qui passe. Qu’il s’agisse d’un être ou d’un projet d’architecture, quelle est la réalité de nos souvenirs dès lors qu’ils sont aussi nourris de nos rêves et de nos rêveries ? ce sont ces troublantes confusions que scrute Jean-Paul Goux dans ces « notes » teintées d’une mélancolie non dénuée d’ironie, et dans une langue somptueusement poétique. Né en 1948, Jean-Paul Goux est l’auteur d’une œuvre littéraire d’exception. L’essentiel des titres est rassemblé cjez Actes Sud. La Commémoration (1995 ; Babel, 2005), La Maison forte (1999), L’Embardée ou les Quartiers d’hiver (2005). Et dans la collection Babel Les Jardins de Morgante (1999) ainsi que Mémoires de l’enclave (2003). Chez Champ Vallon, La Jeune Fille en...

Après la fin du monde. Critique de la raison apocalyptique

Après la fin du monde. Critique de la raison apocalyptique

Auteure: Michaël Foessel ,

Nombre de pages: 304

Notre temps est, dit-on, celui des catastrophes. Face aux crises sanitaires, écologiques ou à la menace nucléaire, la croyance dans le progrès a cédé la place à l’angoisse. Cette résurgence des thèmes apocalyptiques est plus qu’un symptôme. La dissolution moderne des hiérarchies traditionnelles a provoqué une nouvelle inquiétude : devoir vivre « après la fin du monde ». Ce livre propose une généalogie de l’idée de fin du monde qui distingue deux voies de la modernité : celle qui privilégie la vie et sa conservation, aujourd’hui à l’œuvre dans la plupart des conceptions précautionneuses du réel ; celle qui fait du monde le thème principal de la philosophie en même temps qu’un enjeu politique primordial. Michaël Fœssel interprète les peurs apocalyptiques actuelles à partir d’expériences contemporaines où les sujets sont dépossédés du monde. Le triomphe de la technique sur l’action, du capital sur le travail, du besoin sur le désir sont autant de phénomènes qui expliquent pourquoi l’on est pressé de voir finir un monde que l’on a déjà perdu. Les théories de la catastrophe ne se soucient plus de savoir quel monde mérite...

Le Corps-marché. La marchandisation de la vie humaine à l'ère de la bioéconomie

Le Corps-marché. La marchandisation de la vie humaine à l'ère de la bioéconomie

Auteure: Céline Lafontaine ,

Nombre de pages: 281

Sang, tissus, cellules, ovules : le corps humain, mis sur le marché en pièces détachées, est devenu la source d’une nouvelle plus-value au sein de ce que l’on appelle désormais la bioéconomie. Sous l'impulsion de l'avancée des biotechnologies, la généralisation des techniques de conservation in vitro a en effet favorisé le développement d'un marché mondial des éléments du corps humain.Ce livre passionnant éclaire les enjeux épistémologiques, politiques et éthiques de cette économie particulière. Ainsi montre-t-il que la récupération des tissus humains promulguée par l’industrie biomédicale et l’appel massif au don de tissus, d’ovules, de cellules ou d’échantillons d’ADN cachent une logique d’appropriation et de brevetage. De même fait-il apparaître que, du commerce des ovocytes à la production d’embryons surnuméraires, l’industrie de la procréation assistée repose sur une exploitation du corps féminin. Et inévitablement dans notre économie globalisée, le capital issu de la « valorisation » du corps parcellisé se nourrit des corps des plus démunis, avec la sous-traitance des essais cliniques vers les pays émergents, ou le...

Au péril de l'humain - Les promesses suicidaires des transhumanistes

Au péril de l'humain - Les promesses suicidaires des transhumanistes

Auteure: Jacques Testart , Agnes Rousseaux ,

Nombre de pages: 269

Fabriquer un être humain supérieur, artificiel, voire immortel, dont les imperfections seraient réparées et les capacités améliorées. Telle est l'ambition du mouvement transhumaniste, qui prévoit le dépassement de l'humanité grâce à la technique et l'avènement prochain d'un " homme augmenté " façonné par les biotechnologies, les nanosciences, la génétique. Avec le risque de voir se développer une sous-humanité de plus en plus dépendante de technologies qui modèleront son corps et son cerveau, ses perceptions et ses relations aux autres. Non pas l'" homme nouveau " des révolutionnaires, mais l'homme-machine du capitalisme. Bien que le discours officiel, en France, résiste encore à cette idéologie, le projet technoscientifique avance discrètement. Qui impulse ces recherches ? Comment se développent-elles dans les champs médicaux, militaires et sportifs ? Comment les débats démocratiques sont-ils éludés ? Et comment faire face à des évolutions qui ne feront que renforcer les inégalités ? Surtout, quel être humain va naître de ces profondes mutations, de ces expérimentations brutales et hasardeuses sur notre espèce, dont l'Homo sapiens ne...

Le culte des droits de l’homme. Une religion républicaine française (XVIIIe-XXIe siècle)

Le culte des droits de l’homme. Une religion républicaine française (XVIIIe-XXIe siècle)

Auteure: Valentine Zuber ,

Nombre de pages: 416

La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen, œuvre éclair du mois d'août 1789, est devenue dès sa promulgation l'un des symboles révolutionnaires les plus populaires en France et à l'étranger. Véritable évangile des principes sacrés de la République française, elle a immédiatement été considérée comme l'indispensable abrégé, le catéchisme de la formation politique des futurs citoyens. Le souci constant de son affichage et de sa diffusion en France depuis la Révolution jusqu'à nos jours montre encore l'exceptionnalité conférée à ce texte singulier, finalement constitutionnalisé. La sacralisation implicite de la Déclaration des droits, credo révolutionnaire devenu républicain, pose la question de l'existence d'une forme de religion civile dans la République, en dépit de sa laïcité revendiquée. Le culte des droits de l'homme, élaboré dès les premiers mois de 1789, s'est en effet constamment perpétué dans la tradition républicaine, du centenaire de 1889 au bicentenaire de 1989, jusqu'à l'exaltation plus contemporaine de la France pays des droits de l'homme.

Guérir et mieux soigner

Guérir et mieux soigner

Auteure: Pascal Hammel ,

Nombre de pages: 306

Etre médecin, travailler dans un grand service hospitalier, diagnostiquer régulièrement des cancers, ordonner et surveiller des traitements chaque jour plus efficaces, guérir ou améliorer le sort de ses patients : tout cela ne met pas le soignant à l’abri d’une maladie qui frappe 350 000 Français par an. Sa connaissance scientifique, ses relations professionnelles et ses amitiés viennent-elles au secours du médecin lorsqu’il est frappé dans sa propre chair ? Sait-il mieux ce qui se passera pour lui de l’autre côté de la perfusion, dispose-t-il de ressources morales et intellectuelles particulières ? S’il recouvre la santé, le doit-il à ses confrères et au système de soins français, à lui-même ou bien encore à la chance, voire à la Providence ? Ou un peu à tout cela ? Autant de questions troublantes qui agitent le corps médical, mais aussi l’homme de la rue. Atteint lui-même d’un cancer, le professeur Hammel raconte ici au jour le jour les affres par lesquelles, comme tout un chacun, il est passé. Malade, il mesure les bienfaits de l’hôpital public qui l’a guéri, médecin, il tire de cette expérience des enseignements qui l’aideront...

Moi, l'homme qui rit

Moi, l'homme qui rit

Auteure: Serge Raffy ,

Nombre de pages: 192

« François Hollande, quand j’ai évoqué avec lui ce projet de L’homme qui rit, a eu ce sourire malicieux que ses plus proches savent lire. Il signifiait que cette idée loufoque le rebutait, voire l’agaçait. Depuis ce jour, il ne m’a jamais reçu, malgré mes demandes insistantes. Il avait raison. D’une certaine manière, il m’a donné carte blanche pour m’introduire par effraction dans sa zone sombre. Je n’ai pas bénéficié de sauf-conduit. Je suis entré dans le labyrinthe d’un homme insaisissable. » S. R. Portrait de François Hollande © Marc Chaumeil / Flammarion © Flammarion, 2014.

La pensée postnazie

La pensée postnazie

Auteure: Michel Onfray ,

Nombre de pages: 464

Une grande partie de l’histoire de la pensée occidentale s’est effondrée lors de l’ouverture des camps d’extermination nazis en 1945. La Raison occidentale semblait progresser depuis sa première formulation grecque en passant par la Raison renaissante, la Raison cartésienne, la Raison pure kantienne, la Raison des Lumières. Comment a-t-elle pu déboucher sur l’embrasement de l’Europe par le national-socialisme ? Hannah Arendt a pensé ce phénomène avec ses analyses sur le totalitarisme dont le projet est de créer des hommes superflus. Cette jeune femme juive, qui fut l’élève de Heidegger dont le nazisme fut incontestable, a également été sa maîtresse. Le totalitarisme ne pouvait donc rester une énigme pour elle qui en fit l’analyse. Au-delà du XX° siècle, elle a également pensé la Révolution française, égalitaire, matrice des totalitarismes, qu’elle oppose à la révolution américaine, libertaire et productrice de démocratie. Elle a également examiné ce qui accompagnait la crise de la culture, l’infantilisation des adultes, la science sans conscience, la crise de l’éducation. Hans Jonas a lui aussi pensé le monde postnazi en...

Détective de l'Histoire

Détective de l'Histoire

Auteure: Jean Tulard ,

Nombre de pages: 336

Au fil de ces entretiens avec un jeune historien qui fut son élève à la Sorbonne, Jean Tulard revient sur son enfance, ses lectures, ses études, sa carrière universitaire, son activité d'académicien. Dans une deuxième partie, il s'interroge sur le métier de l'historien, ses méthodes qui doivent être rigoureuses, son objectivité (il parle d'un « regard froid ») mais qui ne doit pas exclure une certaine passion. C'est un éloge de l'école positiviste fondée sur le culte du document. Mais Jean Tulard ne s'est pas enfermé dans sa spécialité : il fut conseiller historique à l'Opéra, membre du conseil d'administration de la Cinémathèque française, chroniqueur à Valeurs Actuelles. Passionné de cinéma (et auteur de dictionnaires des acteurs et des films, collection « Bouquins », qui font référence), il évoque ses amitiés, d'Abel Gance à Léo Malet.

Mutants. À quoi ressemblerons-nous demain ?

Mutants. À quoi ressemblerons-nous demain ?

Auteure: Jean-François Bouvet ,

Nombre de pages: 225

Au secours, les mutants sont parmi nous ! Saviez-vous que la taille moyenne des Français a augmenté de près de 5 cm en 30 ans, et qu’il y a désormais 15 % d’obèses parmi les adultes ? Qu’une petite fille afro-américaine sur quatre commence sa puberté vers 7 ans ? Qu’à l’échelle de la planète la concentration spermatique a baissé de près de 40 % en un demi-siècle ? L’être humain est manifestement en train de changer, et à un rythme qui n’a plus rien à voir avec l’évolution darwinienne. Dans ce nouvel essai, Jean-François Bouvet mène brillamment l’enquête et désigne le coupable : l’homme lui-même, qui a déclenché un véritable « big bang chimique » jusqu’à en devenir malade en retour... Questionnant l’avenir de notre espèce, l’auteur montre que, paradoxalement, la médecine du futur offre de stupéfiantes promesses d’immortalité. Fabriquer des spermatozoïdes en laboratoire est aujourd’hui à notre portée, tandis que l’utérus artificiel se profile à l’horizon, ouvrant la voie à une dissociation totale entre sexualité et reproduction. Homo perturbatus ou Homo technologicus : qui va l’emporter ?



X
FERMER