Trouver votre ebook...

Liste des livres et Ebooks trouvés
Nous avons trouvé un total de 40 livres disponibles en téléchargement
Critique de la raison nègre

Critique de la raison nègre

Auteure: Achille MBEMBE ,

Nombre de pages: 245

Dans l'ordre de la modernité, le Nègre est le seul de tous les humains dont la chair fut faite marchandise. Mais dans un retournement spectaculaire, ce nom honni est devenu le symbole du désir de vie, une force pleinement engagée dans l'acte de création. En analysant cette étonnante contradiction de l'" expérience nègre ", Achille Mbembe répond ici à quelques questions dérangeantes. De tous les humains, le Nègre est le seul dont la chair fut faite marchandise. Au demeurant, le Nègre et la race n'ont jamais fait qu'un dans l'imaginaire des sociétés européennes. Depuis le XVIIIe siècle, ils ont constitué, ensemble, le sous-sol inavoué et souvent nié à partir duquel le projet moderne de connaissance – mais aussi de gouvernement – s'est déployé. La relégation de l'Europe au rang d'une simple province du monde signera-t-elle l'extinction du racisme, avec la dissolution de l'un de ses signifiants majeurs, le Nègre ? Ou au contraire, une fois cette figure historique dissoute, deviendrons-nous tous les Nègres du nouveau racisme que fabriquent à l'échelle planétaire les politiques néolibérales et sécuritaires, les nouvelles guerres d'occupation et de...

Club Nation et développement du Sénégal

Club Nation et développement du Sénégal

Auteure: Babacar BA , Bara Diouf , Jacques Diouf ,

Nombre de pages: 338

Créé par des responsables sénégalais, le Club « Nation et Développement » veut être un lieu de réflexion et d’action. Sa vocation est d’œuvrer au renforcement de la conscience nationale et de promouvoir le développement. Entreprise politique, donc, et au meilleur sens du terme, puisqu’il s’agit, dans le cadre des institutions, d’engager librement, mais rigoureusement, la pensée en de grands problèmes, comme ceux de la souveraineté nationale ou de l’assistance technique étrangère, qui mettent en cause le destin même du Sénégal et de l’Afrique.

Réflexions sur l'esclavage des nègres

Réflexions sur l'esclavage des nègres

Auteure: Condorcet ,

Nombre de pages: 45

Date de première parution : 1781 « Je sais que vous ne connaîtrez jamais cet Ouvrage, et que la douceur d’être béni par vous me sera toujours refusée. Mais j’aurai satisfait mon cœur déchiré par le spectacle de vos maux, soulevé par l’insolence absurde des sophismes de vos tyrans. Je n’emploierai point l’éloquence, mais la raison, je parlerai, non des intérêts du commerce, mais des lois de la justice. » Condorcet

Réflexions sur l'esclavage des nègres

Réflexions sur l'esclavage des nègres

Auteure: Nicolas Condorcet (de) ,

Nombre de pages: 207

Publiées sous un pseudonyme en 1781 et rééditées à la veille de la Révolution, les Réflexions sur l'esclavage des nègres de Condorcet sont à ce jour le seul texte qu'un philosophe ait consacré de façon exclusive à l'esclavage. Ce livre de réflexion s'interroge sur les préjugés qui s'opposent à l'abolition de l'esclavage, et sur la meilleure méthode pour les combattre. Mais c'est aussi bien entendu un livre de dénonciation et de combat, au nom des lumières, pour lutter contre l'influence des intérêts esclavagistes dans l'opinion française, préparer cette dernière à l'abolition de l'esclavage des noirs et convaincre un législateur éclairé . Avec le recul, les limites de la pensée de Condorcet sont certes évidentes : il n'est lui-même pas exempt de préjugés à l'encontre des noirs esclaves, ne pense pas leur émancipation comme une entrée dans la citoyenneté, et ne se préoccupe pas sérieusement de leur éducation ou de leur situation économique. Pourtant, ces Réflexions sont bien un texte pionnier, sans doute le premier manifeste abolitionniste écrit en France. C'est aux hommes du XIXe siècle et pour une part aux esclaves eux-mêmes que...

Sur le passé de l'Afrique Noire

Sur le passé de l'Afrique Noire

Auteure: Georges Mazenot ,

Nombre de pages: 536

G. Mazenot nous livre ici un ouvrage de vulgarisation sur "le passé de l'Afrique noire" qu'il fait fort opportunément remonter aux premiers âges de l'Humanité, avant d'évoquer le problème des rapports de la civilisation égyptienne avec le reste du continent. Suit le délicat dossier de l'esclavage et de la traite des Noirs et cet autre temps fort du passé de l'Afrique que constitue sa mise en dépendance avec les résistances qu'elle a suscitées de la part des populations concernées. Le dernier chapitre est consacré à l'analyse de la situation du continent noir pendant les premières décades du XXè siècle.

Les écrivains afro-antillais à Paris (1920-1960)

Les écrivains afro-antillais à Paris (1920-1960)

Auteure: Buata Bundu Malela ,

Nombre de pages: 465

Ce livre est consacré aux écrivains originaires des colonies françaises d'Afrique et des Antilles qui ont vécu à Paris entre 1920 et 1960. Il s'agira notamment de chercher à comprendre comment les plus représentatifs d'entre eux - R. Maran. L.-S. Senghor, A. Césaire. E. Glissant, Mongo Beti - se sont construit une identité d'écrivain selon la logique propre au champ littéraire parisien. Du fait de leurs origines et de l'époque considérée, cela revient à étudier leur rapport à l'Afrique, tant d'un point de vue sociopolitique que littéraire. Les premières études qui leur ont été consacrées ont consisté en de vastes synthèses qui apportaient un éclairage historique, linguistique, psychologique et biographique sur une littérature qualifiée d'africaine. Les recherches récentes, au contraire, tendent de plus en plus à aborder les études littéraires dites " francophones " dans une perspective relationnelle et à rechercher le lien qui peut exister entre les œuvres qui occupent l'espace littéraire francophone. Ces nouvelles approches sont à compléter par une étude de la place qu'occupent les auteurs afro-antillais au sein de l'institution littéraire...

Régénération des colonies, ou, Moyens de restituer graduellement aux hommes leur état politique et d'assurer la prospérité des nations

Régénération des colonies, ou, Moyens de restituer graduellement aux hommes leur état politique et d'assurer la prospérité des nations

Auteure: Antoine-Jean-Thomas Bonnemain ,

Nombre de pages: 111

500 choses à savoir absolument

500 choses à savoir absolument

Auteure: Louis-Guillaume Kan-Lacas ,

Nombre de pages: 288

- Est-il possible de vivre sans boire ni manger pendant 14 jours ? - Faire l'amour permet-il de brûler davantage de calories qu'un jogging de 30 minutes ? - Pourquoi la Joconde de Léonard de Vinci n'a-t-elle pas de sourcils ? Chaque jour, le podcast Choses à savoir propose de répondre à trois questions de culture générale. L'audience est grandissante : on dénombre à ce jour 1 million de téléchargements par mois et le podcast est dans le top 10 du classement Itunes. Cet ouvrage compile les 500 chroniques les plus stimulantes diffusées à ce jour : les sujets sont vastes et variés, intrigants et étonnants. A picorer comme des amuses-gueules à l'apéritif.

Sortir de la grande nuit

Sortir de la grande nuit

Auteure: Achille MBEMBE ,

Nombre de pages: 227

Dans cet essai critique, Achille Mbembe montre qu'au-delà du mélange de choses qui prévaut aujourd'hui, le mérite de la décolonisation africaine fut d'ouvrir sur une multitude de trajets historiques possibles. À coté du monde des ruines et de la destruction, de nouvelles sociétés sont en train de naitre. La décolonisation africaine n'aura-t-elle été qu'un accident bruyant, un craquement à la surface, le signe d'un futur appelé à se fourvoyer ? Dans cet essai critique, Achille Mbembe montre que, au-delà des crises et de la destruction qui ont souvent frappé le continent depuis les indépendances, de nouvelles sociétés sont en train de naître, réalisant leur synthèse sur le mode du réassemblage, de la redistribution des différences entre soi et les autres et de la circulation des hommes et des cultures. Cet univers créole, dont la trame complexe et mobile glisse sans cesse d'une forme à une autre, constitue le soubassement d'une modernité que l'auteur qualifie d'" afropolitaine ". Il convient certes de décrypter ces mutations africaines, mais aussi de les confronter aux évolutions des sociétés postcoloniales européennes – en particulier celle de la...

Mélanges d'économie politique: Essais sur le commerce, le luxe, l'argent, l'intérêt de l'argent, les impots, le crédit public, etc., par D. Hume. Principes économiques, par Forbonnais. Le commerce et le gouvernement, par Condillac. Mélanges d'économie politique, par Condorcet. De la richesse territoriale du royaume de France, par Lavoisier. Essai d'arithmétique politique, par Lagrange. Preuves arithmétiques, par Antoine Diannyère. La science du bonhomme Richard, et autres opuscules, par B. Franklin

Mélanges d'économie politique: Essais sur le commerce, le luxe, l'argent, l'intérêt de l'argent, les impots, le crédit public, etc., par D. Hume. Principes économiques, par Forbonnais. Le commerce et le gouvernement, par Condillac. Mélanges d'économie politique, par Condorcet. De la richesse territoriale du royaume de France, par Lavoisier. Essai d'arithmétique politique, par Lagrange. Preuves arithmétiques, par Antoine Diannyère. La science du bonhomme Richard, et autres opuscules, par B. Franklin

Auteure: Eugène Daire ,

Le nègre de Napoléon

Le nègre de Napoléon

Auteure: Raymond Chabaud ,

Nombre de pages: 143

L'histoire de Joseph Serrant débute dans l'époque troublée de la Révolution pour s'achever dans le morne conformisme de la Restauration. Cordonnier à Saint-Pierre, il s'active dans le Club des jeunes citoyens, se bat pour l'abolition avec Louis Delgrès : tous deux participent, dès 1792, à la première abolition qui ne durera guère. Puis c'est la guerre où il peut enfin exprimer sa bravoure : Napoléon le nomme général après la victoire d'Ostrovno. Peut-on être martiniquais, noir, abolitionniste, officier de la Légion d'Honneur, général nommé par Napoléon sur le front et membre de l'état-major de Louis XVIII ? L'histoire de Joseph Serrant débute dans l'époque troublée de la Révolution pour s'achever dans le morne conformisme de la Restauration. Cordonnier à Saint-Pierre, il s'active dans le Club des jeunes citoyens, se bat pour l'abolition avec Louis Delgrès : tous deux participent, dès 1792, à la première abolition qui ne durera guère. Puis c'est la guerre où il peut enfin exprimer sa bravoure : Napoléon le nomme général après la victoire d'Ostrovno. Joseph Serrant est le seul métis élevé au grade de général par Napoléon, le seul métis...

L’Europe entre cultures et nations

L’Europe entre cultures et nations

Auteure: Daniel Fabre ,

Nombre de pages: 343

De la nation moderne, telle que le siècle des Lumières l'engendre, ont été retenus deux actes fondateurs. Le premier ancre l'appartenance dans des références communes, une tradition reconnue, un patrimoine. Le second écarte plus ou moins de ce partage les non-originaires, voire les citoyens de second rang. Engendrer ses ancêtres et désigner ses étrangers sont les gestes qui inscrivent la nation au coeur de nos sociétés. Pourtant, dans l'Europe du xxe siècle, que de différences dans la mise en oeuvre de cette forme commune. Sous l'universalité du modèle national se dessine, dans la façon de traiter du patrimoine ou de l'étranger, une large diversité d'histoires et de cultures. Aujourd'hui, les bouleversements qui touchent l'Europe ont soudain ravivé un débat dans lequel l'ethnologie se trouve forcément embarquée. Ses mots les plus courants - « culture », « ethnie », « tradition », « patrimoine » - ne sont-ils pas parfois devenus des armes ? Venus de six pays, ethnologues et historiens de la culture ont dressé un bilan, ouvert un dialogue, et tracé les perspectives d'un nouveau chantier de l'ethnologie dont ce livre témoigne.

Réflexions sur la traite et l'esclavage des nègres

Réflexions sur la traite et l'esclavage des nègres

Auteure: Ottobah CUGOANO ,

Nombre de pages: 85

Publié en Angleterre en 1787, l'ouvrage de ce Rousseau noir est considéré outre-Atlantique comme un classique des " récits d'esclaves ". Méconnue en France, cette pièce essentielle de l'histoire de la conscience noire est enfin rendue disponible, rééditée ici pour la première fois depuis deux siècles. À la fois récit et essai philosophique, ces Réflexions furent le premier texte abolitionniste à être écrit au XVIIIe siècle de la main d'un ancien esclave africain. Publié en Angleterre en 1787, l'ouvrage de ce Rousseau noir est considéré outre-Atlantique comme un classique des " récits d'esclaves ". Méconnue en France, cette pièce essentielle de l'histoire de la conscience noire est enfin rendue disponible, rééditée ici pour la première fois depuis plus de deux cents ans dans une belle traduction originale du XVIIIe siècle. Cugoano raconte comment, jeune garçon, il fut enlevé sur les côtes de l'Afrique et déporté dans la colonie britannique de la Grenade. Il témoigne directement de la violence des razzias, des conditions terribles de la traversée, des traitements inhumains à bord des bateaux négriers et de l'enfer de l'exploitation sur les...

La diaspora noire des Amériques

La diaspora noire des Amériques

Auteure: Christine Chivallon ,

Nombre de pages: 258

Migrations, diasporas, communautés : autant de notions, autant de concepts – pour le moins ambigus – qui concernent les populations noires des Amériques et s’inscrivent au cœur des grands débats actuels. Comment en effet envisager la notion de « diaspora » lorsque l’on est confronté à un tissu complexe de cultures diverses ? Comment parler de « communauté » lorsque des peuples ne semblent se conformer à aucun modèle stable d’identité, pas même à celui réputé dynamique de l’« hybridité » ? Utilisant les incertitudes de la notion de « diaspora », les ambiguïtés de son usage, Christine Chivallon s’appuie sur les faiblesses du concept pour proposer une approche inédite de la complexité des cultures noires américaines et tenter de cerner dans leur pluralité les lignes de force en jeu. Centré sur des exemples puisés dans la Caraïbe, l’ouvrage opère un va-et-vient entre théories et expériences sociales. Il envisage l’histoire de la transportation aux Amériques, la matrice des sociétés de plantations, les résistances culturelles des esclaves et de leurs descendants, les situations migratoires récentes depuis les Amériques, les...

Les nègres

Les nègres

Auteure: Maurice Delafosse ,

Nombre de pages: 82

Dernier ouvrage publié par Maurice Delafosse (1870-1926), les Nègres (1927) peut apparaître comme une synthèse de l'ensemble des recherches menées par celui-ci sur les sociétés de l'Afrique subsaharienne. On notera l'intérêt que Delafosse porte à l'histoire des constructions politiques de l'Afrique comme à l'art et à la littérature. Cette réédition des Nègres permettra de mieux saisir les raisons du prestige exercé par l'oeuvre de Delafosse sur les écrivains négro-africains des années 30.

V.Y. Mudimbe et la ré-invention de l'Afrique

V.Y. Mudimbe et la ré-invention de l'Afrique

Auteure: Kasereka Kavwahirehi ,

Nombre de pages: 421

V.Y. Mudimbe est connu comme une figure de proue de la pensée africaine. Avec L'Odeur du père, L'Écart et The Invention of Africa, il s'est frayé une trace toujours plus importante dans le cheminement des études africaines, dans le cadre des études littéraires et culturelles, de la philosophie et des théories postcoloniales. Auteur d'une œuvre romanesque et poétique remarquable, Mudimbe n'avait jamais à ce jour été présenté dans la totalité de son œuvre vaste, embrassant la philosophie et la fiction romanesque. La monographie de Kasereka Kavwahirehi vient combler cette lacune et, de surcroît, pour la première fois l'œuvre littéraire et scientifique, francophone et anglophone de Mudimbe est abordée dans ses liaisons organiques et ses lignes de force. Suivant Mudimbe dans sa traversée des frontières, territoriale et linguistique, générique et disciplinaire, Kasereka Kavwahirehi élucide les enjeux esthétiques, épistémologiques et existentiels de la démarche mudimbienne dont le but ultime est la fondation d'un nouveau discours africain sur le monde, libéré des pesanteurs coloniales. Les contextes existentiels, idéologiques et culturels africains,...

« Le rap, ça vient d’ici ! »

« Le rap, ça vient d’ici ! »

Auteure: Alice Aterianus-Owanga ,

Nombre de pages: 336

Depuis la fin des années 1980, le rap est devenu, au Gabon comme dans d’autres États du continent africain, le levier de constructions identitaires, de reconfigurations des rapports au politique et de transformations culturelles majeures. À l’inverse des discours abordant ce genre musical globalisé comme emblème de l’« occidentalisation » ou de l’homogénéisation culturelle, l’appropriation du rap a donné lieu, à Libreville, à des formes variées de réinventions de particularismes et de revendications de la localité, se déclinant dans le registre du genre, du religieux, du rapport à la nation, à l’ethnicité ou à l’africanité. Née d’une immersion de plus de huit années dans les réseaux du hip-hop gabonais et africain, l’ethnographie multisituée proposée dans cet ouvrage éclaire les entrelacements des pratiques musicales, des dynamiques identitaires et des rapports au pouvoir, en décrivant comment les rappeurs du Gabon se sont progressivement imposés comme des acteurs politiques majeurs d’un régime semi-autoritaire en mutation. Par le biais de l’anthropologie des pratiques musicales, cet ouvrage offre un axe de compréhension...

Le sable de Babel

Le sable de Babel

Auteure: Alain Ricard ,

Nombre de pages: 447

De la révolution haïtienne à la révolution sud-africaine, d’une révolution contrariée à une révolution réussie, de 1791 à 1994, l’histoire de la textualité en Afrique est celle d’une longue oppression. Une histoire inséparable de la traduction, au centre de la conversation qui s’établit, tant bien que mal, entre l’Europe et l’Afrique. La traduction pose ce que Paul Ricoeur appelle « un problème éthique ». L’Afrique du Sud, pays aux multiples traducteurs, est aussi celui qui a développé le plus les formes de séparation fondée sur des critères ethniques. La question des textes est nouée à la question des terres, la question des langues à celle de l’exclusion des peuples. Quand la traduction présuppose et affirme une commune humanité langagière, l’apartheid la nie. D’où l’urgence de reconsidérer l’immense aire (multi)linguistique africaine, sable de Babel, textualité proliférante, de la rumeur à la chanson et au roman.

L'Egypte ancienne

L'Egypte ancienne

Auteure: Florence Maruéjol ,

Nombre de pages: 256

Y-a-t-il un mystère des pyramides ?Comment le premier pharaon est-il monté sur le trône ?Quelle fut la découverte archéologique la plus spectaculaire ?Pourquoi doit-on le droit de grève aux Egyptiens ?Y-a-t-il eu des femmes pharaons ?Depuis l’expédition de Bonaparte, l’Egypte est une passion française. Pourtant, ce vaste continent englouti reste méconnu, complexe et l’égyptologie se renouvelle sans cesse grâce aux fouilles archéologiques qui sont très loin d’être achevées. Abordant tous les domaines, Florence Maruéjol, la spécialiste française de l’Egypte ancienne apporte dans cet ouvrage des réponses précises et clarifie bon nombre d’idées reçues.

Manuel du voyageur et du résident au Congo

Manuel du voyageur et du résident au Congo

Auteure: Albert Donny , Donny (General.) , Société d'études coloniales, Brussels ,

L'esprit du terrain

L'esprit du terrain

Auteure: Hassan Rachik ,

Nombre de pages: 600

Au début des années 1980, il était impudique et ascientifique de parler de soi, de son parcours, de son expérience. À partir des années 1990, on abandonne la dogmatique du détachement de l’observateur pour s’engouffrer dans une autre, faisant de l’engagement, de la réflexivité, de la maladie du journal, le credo du chercheur postmoderne. Hassan Rachik opte pour une solution médiane, ne retenant de son expérience que ce qui est susceptible de jeter un éclairage sur ses travaux de recherche. Dans ce livre, il revient sur les traces de son parcours anthropologique et sur les stations qui l’ont jalonné durant trois décennies.

L’école et la nation

L’école et la nation

Auteure: Olivier Loubes ,

Nombre de pages: 508

Une vieille question, si nationale. « Et d’abord, l’école n’est pour rien dans la création de la nation française », affirme d’emblée Antoine Prost. Pourtant, en France, dès lors que la société et le pouvoir politique s’interrogent sur la nation et ses troubles, c’est à l’école qu’ils posent la question de l’identité collective et de sa construction, c’est vers elle qu’ils se tournent pour rechercher les responsabilités, imaginer les solutions. Ainsi, ce livre interroge, en s’en détachant, le débat français sur l’identité nationale, classique, ambivalent et propice aux instrumentalisations. Une réponse internationale, neuve. Dès lors, pour dépasser ces singulières ambiguïtés franco-françaises, et parce que l’école et la nation est un champ scientifique commun par-delà les frontières, cet ouvrage choisit de répondre à la (dé-)raison nationale par la comparaison internationale. Grâce à la mobilisation exceptionnelle du réseau de chercheurs de l’Institut national de recherche pédagogique (devenu Institut français de l’Éducation), de nombreux auteurs s’attachent à dépayser le cas d’école français en le...

Autour de l'« Atlantique noir »

Autour de l'« Atlantique noir »

Auteure: Livio Sansone ,

Nombre de pages: 221

En novembre 2008, lors de l’élection de Barack Obama, des millions de téléspectateurs du monde entier ont vu des images du Kenya et des Etats-Unis, reflets des liens historiques existant entre les continents africain et américain. ll ne manquait que les rivages de l’Amérique du Sud et les images de mégalopoles européennes pour que les contours complets de « l’Atlantique noir » apparaissent de manière tangible. Cette notion géo-historique, forgée par le sociologue anglais Paul Gilroy au début des années 1990, a doté l’anthropologie des sociétés et des cultures afro-américaines d’objets, de problématiques et de cadres théoriques nouveaux. Elle étudie les productions culturelles afro-américaines en évitant le piège des oppositions binaires (essentialisme/anti-essentialisme, tradition/modernité) et dessine les routes maritimes de la terreur esclavagiste comme étant une dimension consubstantielle de la modernité. Révélant l’océan Atlantique comme lieu de circulation, de création et de résistance culturelle, l’ouvrage de Gilroy est rapidement devenu un classique des sciences sociales, discute dans plusieurs pays, langues et disciplines....

De l'intérêt de la France à l'égard de la traite des nègres

De l'intérêt de la France à l'égard de la traite des nègres

Auteure: Jean-Charles-Léonard Simonde Sismondi , Jean-Charles-Léonard Simonde de Sismondi ,

Nombre de pages: 59

Noirs d'encre

Noirs d'encre

Auteure: Dominic THOMAS ,

Nombre de pages: 291

À partir d'une étude comparatiste d'œuvres littéraires d'écrivains africains, français ou antillais contemporains, une analyse des bouleversements qui ont résulté, en France, de la domination coloniale et postcoloniale, de l'affaiblissement de l'État-nation et de l'émergence de générations de jeunes exclus. Dans cet ouvrage original à plus d'un titre, Dominic Thomas explore les bouleversements qui ont résulté de la domination coloniale et postcoloniale, et les impacts sur les sociétés et populations africaines de la dissolution partielle des structures d'États-nations modernes en faveur de mécanismes supranationaux. L'auteur s'appuie sur une étude comparatiste d'œuvres littéraires et donne à voir les circonscriptions transnationales issues du colonialisme et de l'immigration. Ainsi que l'émergence d'une littérature " afro-française ", qui rafle les prix littéraires internationaux et fait connaître la la+ngue, plus profondément sans doute que ne le peuvent les institutions de la francophonie. En mobilisant les apports de différentes disciplines (anthropologie, sociologie, études francophones, Gender Studies, études sur les diasporas, études...

Vie de Léopold Sédar Senghor

Vie de Léopold Sédar Senghor

Auteure: Janet G. Vaillant ,

Nombre de pages: 448

Initialement publiée aux Etats-Unis, La vie de Léopold Sédar Senghor, Noir, Français et Africain constitue la bibliographie la mieux documentée sur une des personnalités africaines les plus marquantes du XXe siècle. Tout à la fois poète, homme politique et intellectuel, Léopold Sédar Senghor (1906-2001) a été, au cours de sa longue carrière, au centre de bien des controverses. Poète honoré par de nombreux prix, Senghor a été le premier Africain élu à l'Académie française pour sa contribution à la culture française; homme d'Etat, il a été de 1960 à 1980 le premier président du Sénégal indépendant, une nation qui reste l'une des plus démocratiques d'Afrique; comme intellectuel, il a été l'un des instigateurs de la négritude qu'il définissait comme " la manière de s'exprimer du Nègre, le caractère du Nègre, le monde nègre, la civilisation nègre" et aussi un de ceux qui ont mené l'Afrique de l'Ouest vers l'indépendance. Grâce à ses recherches, ses entretiens, sa collecte minutieuse des données sur une longue période, Janet G. Vaillant a pu dresser, avec le regard critique de l'historienne, un portrait captivant et complexe de cet homme...

Calcul et morale

Calcul et morale

Auteure: Caroline Oudin-Bastide , Philippe Steiner ,

Nombre de pages: 304

Des premiers textes abolitionnistes du début du XVIIIe siècle à son abolition finale en 1848, la question de l'esclavage resta au coeur de la science politique française. Cette discussion sans fin, dont les débats révolutionnaires et l'abolition de 1793 ne constituèrent qu'un moment, vit s'affronter valeurs morales et principe de réalité économique. Écrit par une historienne de l'esclavage et un sociologue de la pensée économique, ce livre retrace l'évolution de longue durée au cours de laquelle s'affirma progressivement la nécessité morale de l'abolition de la traite et de l'esclavagisme, à mesure que la pensée économique, armée d'instruments statistiques d'une précision croissante, démontrait l'efficience amorale de l'économie de plantation. Aujourd'hui connu des seuls historiens de l'esclavage et de la pensée économique, ce débat mobilisa les meilleurs penseurs français, de Turgot à Tocqueville en passant par Condorcet et Jean-Baptiste Say. Attentif aux conditions de l'affrontement intellectuel et à l'enchaînement des arguments et des oppositions, ce livre rappelle combien la naissance d'une science sociale quantitative, alors à ses débuts,...

Le pouvoir noir

Le pouvoir noir

Auteure: Malcolm X , George Breitman ,

Nombre de pages: 264

Malcolm X, assassiné en 1965, demeure comme le plus célèbre et le plus violent des militants noirs américains. L'un des chefs de file du mouvement des Musulmans Noirs (" Black Muslims "), il quitta celui-ci pour créer une organisation qu'il voulait plus politiquement engagée encore. Il avait découvert l'importance qu'il y avait à relier le mouvement noir américain à ceux qui ailleurs - dans le " Tiers-Monde " - combattaient la même forme de racisme et d'oppression. Ce recueil retrace cet itinéraire politique : les textes datant de la dernière année de sa vie nous montrent l'évolution d'un homme particulièrement sensible, marqué par l'amère condition des siens, décidé à en finir avec la ségrégation et la misère par d'autres moyens que la non-violence - mais refusant aussi toute forme de racisme. Il avait compris que le chemin de la libération passait pas la révolution noire : ce " pouvoir noir " qu'aujourd'hui, de plus en plus nombreux, les jeunes noirs américains revendiquent dans la rue.

De l'agriculture coloniale

De l'agriculture coloniale

Auteure: A. de Cools (baron.) , Jean-Charles-Léonard Simonde Sismondi ,

Nombre de pages: 32



X
FERMER