Trouver votre ebook...

Liste des livres et Ebooks trouvés
Nous avons trouvé un total de 40 livres disponibles en téléchargement
Un siècle de marxisme

Un siècle de marxisme

Auteure: Lucille Beaudry , Christian Deblock ,

Nombre de pages: 378

L'importante mobilisation intellectuelle des penseurs radicaux alentour du projet de Marx a produit une floraison d'«interprétations» et de «contributions» dans tous les domaines de la connaissance des faits sociétaux. Sans dénier l'importance historique de ces apports à la connaissance, la question reste encore ouverte : l'œuvre de Marx et de ses continuateurs constitue-t-elle une rupture épistémologique radicale avec la pensée «dominante» ?

Rousseau et le marxisme

Rousseau et le marxisme

Auteure: Luc Vincenti ,

Nombre de pages: 149

Le face-à-face entre Rousseau et Marx n'est pas un lieu très fréquenté. Pourtant Rousseau construit l'histoire des tensions sociales à partir de la propriété, et son commentaire reste très vivant dans la pensée marxiste contemporaine, de Louis Althusser à Fredric Jameson. Ce livre présente les thèmes qui font de la rencontre entre Rousseau et Marx un enrichissement réciproque : l'individualisme, de la synthèse du commentaire italien par Alberto Burgio à la relecture d'Althusser par Andrew Levine ; la dialectique de la nécessité et de la contingence présentée par Bruno Bernardi ; la pensée de l'histoire enfin, avec la mise en question d'une philosophie rousseauiste de l'histoire par Bertrand Binoche, une étude des rapports du Manuscrit de Kreuznach et de la Révolution française par jacques Guilhaumou, et du gouvernement révolutionnaire par Claude Mazauric. L'ouvrage s'achève avec une traduction inédite de Fredric Jameson, Rousseau et la contradiction, commentée par Luc Vincenti.

Histoire critique du marxisme

Histoire critique du marxisme

Auteure: Constanzo Preve ,

Nombre de pages: 312

Il s’agit d’une histoire du marxisme (et non d’une relecture ou d’une réinterprétation de la pensée de Marx) qui relance un débat nécessaire parmi les amis de Karl Marx et les penseurs qui se réclament du marxisme – deux catégories qui sont loin de se recouvrir. En effet, Marx et le marxisme n’ont pas grand-chose à voir. En France, il s’agit d’une problématique qui, pour rester très minoritaire n’est pas totalement inconnue. Parler du marxisme au singulier est sûrement abusif. Il y a des marxismes, souvent très différents et parfois radicalement opposés. Preve en fait le constat. Mais alors que les études marxologiques habituellement classifient les courants du marxisme en fonction des présuppositions théoriques ou des interprétations et réinterprétations de Marx, Preve tente d’appliquer au marxisme la méthode de Marx lui-même, c’est-à-dire la compréhension de la genèse sociale des catégories de la pensée. Malgré une œuvre déjà fort consistante qui fait de lui un des penseurs italiens importants parmi ceux qui se sont mis « à l’école de Marx », Costanzo Preve reste presque inconnu en France. La traduction en français et...

Le marxisme

Le marxisme

Auteure: Henri Lefebvre ,

Karl Marx – peu avant la révolution de 1848, et en rapport étroit avec la fermentation révolutionnaire de l’Europe – aperçut, d'abord dans l’indifférence générale, les grandes lignes de ce vaste ensemble théorique qui devait porter le nom de marxisme. Dès que l’influence et le rayonnement du marxisme commencèrent à s’imposer, les interprétations plus ou moins erronées et autres exégèses de son œuvre se multiplièrent. En partant de l’œuvre de l’auteur du Capital, Henri Lefebvre, dans cette introduction lue par des générations d’étudiants, expose la « conception du monde » développée par Marx, conception philosophique, morale, sociologique, historique, économique et politique qui a profondément marqué le monde contemporain.

Au delà du marxisme

Au delà du marxisme

Auteure: Henri de Man ,

Nombre de pages: 448

Cet ouvrage est une réédition numérique d’un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d’origine.

Le marxisme

Le marxisme

Auteure: Henri Arvon ,

Nombre de pages: 248

Cet ouvrage est une réédition numérique d’un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d’origine.

Évolution du communisme: Du pré-marxisme à la révolution russe

Évolution du communisme: Du pré-marxisme à la révolution russe

Auteure: Tobias Lanslor ,

Nombre de pages: 181

En 1985, un tiers de la population mondiale vivait sous un système de gouvernement marxiste-léniniste sous une forme ou une autre. Cependant, il y a eu un débat important parmi les idéologues communistes et marxistes sur la question de savoir si la plupart de ces pays pouvaient être considérés comme marxistes de manière significative, car bon nombre des composants de base du système marxiste ont été modifiés et révisés par ces pays. L'incapacité de ces gouvernements à être à la hauteur de l'idéal d'une société communiste ainsi que leur tendance générale à un autoritarisme croissant a été liée au déclin du communisme à la fin du XXe siècle. Contenu: Histoire du communisme, communisme pré-marxiste, communisme primitif, communisme religieux, Karl Marx, révolution russe.

Léopold Sédar Senghor, Majhemout Diop et le marxisme

Léopold Sédar Senghor, Majhemout Diop et le marxisme

Auteure: Thierno Diop ,

Nombre de pages: 204

L'auteur, par de subtiles analyses, instaure un dialogue critique entre d'éminentes figures telles que Léopold Sédar Senghor, le président poète, et Majhemout Diop, ancien dirigeant du premier parti marxiste sénégalais. Il dévoile leurs divergences sur des thèmes aussi fondamentaux que l'humanisme, la lutte des classes, l'Etat, le prolétariat, le communisme, la pratique théorique, le capitalisme, la dialectique, la dictature du prolétariat, le retard de l'Afrique. Le marxisme africain ou le marxisme en Afrique est abordé sans complaisance.

La tragédie du marxisme

La tragédie du marxisme

Auteure: Michel Collinet ,

Nombre de pages: 360

Cet ouvrage est une réédition numérique d’un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d’origine.

Histoire du communisme et du marxisme-léninisme: Des débuts au déclin

Histoire du communisme et du marxisme-léninisme: Des débuts au déclin

Auteure: Tobias Lanslor , Willem Brownstok , Martin Bakers ,

Nombre de pages: 484

L'histoire du communisme englobe une grande variété d'idéologies et de mouvements politiques partageant les valeurs théoriques fondamentales de la propriété commune de la richesse, de l'entreprise économique et de la propriété. La plupart des formes modernes de communisme sont fondées au moins nominalement sur le marxisme, une théorie et une méthode conçues par Karl Marx au XIXe siècle. En 1985, un tiers de la population mondiale vivait sous un système de gouvernement marxiste-léniniste sous une forme ou une autre. Cependant, il y avait un débat significatif parmi les idéologues communistes et marxistes sur la question de savoir si la plupart de ces pays pouvaient être considérés comme marxistes de manière significative, car bon nombre des composants de base du système marxiste ont été modifiés et révisés par ces pays.L'incapacité de ces gouvernements à être à la hauteur de l'idéal d'une société communiste ainsi que leur tendance générale à un autoritarisme croissant a été liée au déclin du communisme à la fin du XXe siècle.

Le Marxisme-léninisme : Éléments pour une critique

Le Marxisme-léninisme : Éléments pour une critique

Auteure: Georges Labica ,

Nombre de pages: 142

Le marxisme-léninisme conserve, dans notre présent, la force d’une évidence. C’est pourquoi il est suspect. Sa preuve, n’est-ce pas son existence massive, palpable, dans la doctrine des pays du « socialisme réel », dans la philosophie des partis issus de la IIIe Internationale, dans la mise en forme d’un ensemble de thèses développées, comme le nom l’indique, par Marx et par Lénine, dans des livres, des hommes, des sociétés, des politiques, qui sont des millions et forment une géographie planétaire, dans des espérances ou des peurs, la promesse des lendemains-qui ou le goulag ? Ne voit-on pas des partis communistes renoncer au marxisme-léninisme, comme on abjure une foi et d’autres s’en réclamer, comme on relève un drapeau ? Et qui saisit quoi, le mort le vif ou l’inverse ? Les éléments pour une critique, que nous livre Georges Labica, bouleversent allègrement nombre d’idées reçues. S’attachant à la reconstitution de la genèse du corpus, ils exposent les liens, jusqu’ici mal perçus, entre l’idéologique et le politique, notamment dans la conjoncture qui voit triompher la dogmatique stalinienne. D’un marxisme-léninisme dominant...

Le marxisme après Marx

Le marxisme après Marx

Auteure: Pierre Souyri ,

Nombre de pages: 134

Depuis la mort de Marx et d’Engels, le marxisme n’a pris rang parmi les grandes idéologies mondiales qu’en se différenciant en plusieurs courants, qui sont devenus des systèmes de pensée et d’action irréductiblement distincts et antagonistes. Social-démocratie et bolchévisme, stalinisme et trotskisme, "révisionnisme" et maoisme, etc., ne recouvrent cependant pas tous les clivages qui se sont produits dans la pensée marxiste. C’est pourquoi on a fait place aussi aux courants radicaux qui se sont situés sur la gauche du léninisme et dont les apports théoriques originaux ne sont pas négligeables. Face aux amples transformations qui, depuis la dernière guerre surtout, se sont réalisées dans les sociétés contemporaines, un certain marxisme est apparu comme un dogmatisme pétrifié et dépassé. Mais le marxisme n’est-il que cela ?

Introduction au non-marxisme

Introduction au non-marxisme

Auteure: François Laruelle ,

Nombre de pages: 160

Plutôt que de compliquer le marxisme par des interprétations philosophiques destinées à le rendre concret et intelligible, on propose une autre voie de réforme : sa paupérisation philosophique, sa simplification interne, à la fois sa radicalisation et son universalisation pertinentes pour toute conjoncture possible, c'est-à-dire le capitalisme et la philosophie réunis dans la pensée-monde. Une axiomatisation, transcendantale plutôt que formelle, doit le désencombrer de ses postulats inutiles, historico-dialectiques, et du concept philosophique des postulats. À cette fin, quatre voies sont prospectées qui doivent instaurer une pratique non-marxiste du marxisme : la détermination-en-dernière-instance, dont les philosophies ont méconnu l'originalité non-philosophique de causalité par immanence unilatérale, et qu'ils n'ont pu élucider par ensorcellement dialectique ; l'infrastructure comme immanence radicale du Réel travestie en matière et matérialisme ; l'identité sans synthèse dialectique de la science et de la philosophie, donc une réforme de la théorie et une discipline inouïe qui use de la philosophie sans en être une ; un nouvel objet, posé comme...

Marxisme et conscience de classe

Marxisme et conscience de classe

Auteure: Henri Weber ,

Nombre de pages: 456

Sous l’effet de la Crise, la conscience ouvrière se modifie profondément, en même temps que se rapprochent les échéances. Le processus de radicalisation en cours aboutira-t-il à la résurgence d’un mouvement ouvrier révolutionnaire, ou restera-t-il contrôlé par les appareils réformistes ? La classe ouvrière demeure-t-elle potentiellement la force motrice de la révolution, ou bien n’est-elle plus qu’une force d’appoint des « marginaux », des « peuples du Tiers Monde », ou de la « classe technicienne » ? Pour répondre à ces questions, les marxistes-révolutionnaires ne partent pas absolument démunis. Ils disposent du riche apport méthodologique des classiques du marxisme. Apport généralement méconnu, au terme d’un demi-siècle d’obscurantisme stalinien. En étudiant la théorie marxiste de la formation de la conscience de classe — et son complément nécessaire, la théorie de non-formation — c’est cet apport que ce livre entend présenter. La méthode et les concepts ainsi dégagés permettent — et eux seuls — d’analyser l’évolution de la conscience ouvrière aujourd’hui, et les effets de cette évolution dans le champ...

Anthropologie et Marxisme

Anthropologie et Marxisme

Auteure: Marc Abélès ,

Nombre de pages: 240

L’anthropologie travaillée par le marxisme. Le marxisme agité par l’anthropologie. Des Ochollo aux Trobriands, des Kachin aux Nuer, une même exigence : l’analyse de la reproduction contradictoire des systèmes sociaux. En rupture avec le fonctionnalisme et le structuralisme, l’anthropologie d’aujourd’hui focalise ces contradictions. Résultat : un bouleversement de perspective sur des mondes trop souvent réduits au primitif et au sans histoire. S’en trouvent mis en question les concepts clés du matérialisme historique : mode de production, classe, superstructure, État. Repenser les rites, le fonctionnement de l’idéologie et son rôle déterminant dans l’apparition de l’État et des classes sociales, tels sont, parmi d’autres, les enjeux de ce livre. Mais l’anthropologie, c’est aussi une intervention permanente sur le « terrain ». Faut-il dénoncer les anthropologues comme des intrus et des voyeurs, ou des agents de l’impérialisme ? À quoi, à qui sert l’anthropologie ? L’anthropologie ça sert surtout à faire notre histoire.

Marxisme et structuralisme

Marxisme et structuralisme

Auteure: Lucien Sebag ,

Nombre de pages: 288

Cet ouvrage est une réédition numérique d’un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d’origine.

Marxisme et humanisme

Marxisme et humanisme

Auteure: Pierre Bigo ,

Nombre de pages: 296

Cet ouvrage est une réédition numérique d’un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d’origine.

Marxisme et informatique

Marxisme et informatique

Auteure: Jean-Claude Quiniou ,

Nombre de pages: 200

La lutte des classes, la bataille idéologique sont présentes tout au long des pages de ce petit ouvrage incisif. C’est tantôt un aspect technique ou économique du développement de l’informatique, qui illustre telle ou telle analyse générale du capitalisme, qui la confirme ; c’est tantôt un point du marxisme, une thèse des Communistes, qui éclairent telle ou telle contradiction du monde des ordinateurs.

Le Marxisme introuvable

Le Marxisme introuvable

Auteure: Daniel Lindenberg ,

Nombre de pages: 256

Le marxisme est à l'ordre du jour. Conquérant dans l'Université, mis à contribution dans les sciences sociales, il reste au cœur des débats politiques. Mais son succès est ambigu. Car il est, en France, l'objet de coups de foudre épisodiques. Daniel Lindenberg a voulu expliquer ce phénomène, en retrouvant les jalons de l'histoire de la diffusion du marxisme, recherche qui, curieusement, n'avait pas été faite. Depuis 1880 jusqu'à nos jours, le marxisme a été morcelé entre une doctrine savante - réservée aux intellectuels - et une pratique d'organisation appliquée par le mouvement ouvrier. Quelles sont les raisons de ce clivage ? L'auteur les a découvertes, en analysant les résistances au marxisme, organisées dans l'Université et au niveau politique. Ce livre a le mérite de rappeler les noms de Georges Sorel et de Lucien Herr, dont l'action a préparé l'œuvre des Nizan et des Politzer.

À la lumière du marxisme (2). Karl Marx et la pensée moderne

À la lumière du marxisme (2). Karl Marx et la pensée moderne

Auteure: Auguste Cornu , Armand Cuvillier , Paul Labérenne , Lucy Prenant ,

Nombre de pages: 258

Cet ouvrage est une réédition numérique d’un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d’origine.

Trois soulèvements

Trois soulèvements

Auteure: Denis Guénoun ,

Nombre de pages: 144

Dans cet essai d'autobiographie spirituelle, l'auteur tente de caractériser trois liens qui ont marqué son existence. De famille juive, marxiste par formation et par choix, Denis Guénoun n'a cessé d'être questionné par le christianisme. À chacune de ces pensées, il reste profondément fidèle, mais chacune soulève en lui une interrogation critique. Il n'esquive pas les errements historiques, les fautes, les chutes. Mais le regard lucide n'affaiblit pas la fidélité : au contraire, elle s'en nourrit. Entre tensions et failles, sans éclectisme, le livre décèle dans ces Trois soulèvements une source commune, une histoire partagée, une résonance intime. Récit et réflexion se croisent, dans une méditation sur une vie de notre temps : disparate et affamée d'unité.

Au-delà du marxisme : essai d'interprétation des transformations technologiques, économiques, sociales et politiques de notre époque à la lumière du matérialisme historique

Au-delà du marxisme : essai d'interprétation des transformations technologiques, économiques, sociales et politiques de notre époque à la lumière du matérialisme historique

Auteure: Maurice Bouvard ,

Nombre de pages: 360

Cet ouvrage est un essai d’analyse du fonctionnement des sociétés actuelles. Partant du principe marxiste que les types d’organisation politico-sociologiques sont déterminés par les facteurs économiques et techniques qui régissent ces sociétés, l’auteur compare les pays hyperdéveloppés (USA et Europe occidentale) et les pays en voie de développement (particulièrement ceux de l’Amérique latine et de l’Afrique) et arrive à la conclusion qu’à une société évoluée correspond un système parlementaire et qu’à une société insuffisamment évoluée correspond un système autoritaire. En ce qui concerne l’URSS, l’auteur constate l’échec de la Révolution d’Octobre qui n’a abouti qu’au remplacement de l’ancienne aristocratie par une nouvelle caste de politiciens bureaucrates. Évolution prévisible car selon l’auteur, le marxisme n’étant qu’un moment du raisonnement matérialiste formulé par Marx conformément aux faits qu’il pouvait observer à son époque, c’est-à-dire antérieurs à la révolution scientifique et technique du XXe siècle qui a modifié toutes les données en jeu. Une nouvelle analyse fondée sur le...

L'introduction du marxisme en France

L'introduction du marxisme en France

Auteure: Isabelle Gouarné ,

Nombre de pages: 288

Comment la pensée de Marx, encore largement ignorée parmi les intellectuels français des années 1920, a-t-elle pu s’imposer comme « la philosophie indépassable de notre temps », selon la célèbre formule de Sartre ? Rendre compte de ce renversement est la visée de ce livre qui propose une enquête de sociologie historique sur les milieux intellectuels philo-soviétiques de l’entre-deux-guerres. En croisant les archives internationales du communisme et les archives des sciences françaises, Isabelle Gouarné analyse ici les ressorts et les modalités de l’engagement en faveur de la Russie nouvelle, et aussi ses effets sur les pratiques de recherche et les courants de pensée. Par les circulations d’idées et les confrontations qu’elle a entraînées dans les années 1930, cette rencontre politico-intellectuelle a abouti, en effet, à de nouvelles lectures de Marx et Engels. Le marxisme fut alors défini comme la version moderne du rationalisme cartésien, devenant ainsi un véritable pôle d’attraction auquel s’associèrent des intellectuels d’horizons divers (Georges Friedmann, André-Georges Haudricourt, André Varagnac, Alexandre Kojève, par exemple),...

De l'introduction du marxisme en France

De l'introduction du marxisme en France

Auteure: Alexandre Zévaès ,

Nombre de pages: 240

Cet ouvrage est une réédition numérique d’un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d’origine.

Le marxisme devant les sociétés primitives

Le marxisme devant les sociétés primitives

Auteure: Emmanuel Terray ,

Nombre de pages: 200

Cet ouvrage est une réédition numérique d’un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d’origine.

La doctrine sociale de l'Église et le marxisme

La doctrine sociale de l'Église et le marxisme

Auteure: Jean Kanapa ,

Nombre de pages: 348

La doctrine sociale de l’Église est une question d’autant plus actuelle et importante que le pape Jean XXIII lui a consacré la plus longue encyclique que l’on connaisse et qu’un Congrès œcuménique se prépare. Par une analyse exceptionnellement fouillée et complète, par une confrontation permanente avec le marxisme et la pratique du mouvement ouvrier, Jean Kanapa, après l’avoir située dans son contexte historique et social, en expose les différentes thèses : sur le « droit naturel », la propriété, le capitalisme, les classes sociales, théorie de l’État, de la famille, etc... Il les confronte avec les enseignements du marxisme, la réalité du mouvement ouvrier et du monde moderne. Soucieux de fonder son analyse sur des sources incontestables, il utilise uniquement les documents pontificaux dans leur traduction autorisée, depuis l’Encyclique Rerum Novarum de Léon XIII (1891) qui donna le jour à la doctrine sociale de l’Église, jusqu’à l’Encyclique Mater et Magistra de Jean XXIII (1961). Il définit ainsi les traits fondamentaux et permanents de cette doctrine, cependant qu’il en relève les « adaptations » successives, adaptations dont...

Marxisme et critique de la modernité en Afrique

Marxisme et critique de la modernité en Afrique

Auteure: Thierno Diop ,

Nombre de pages: 274

Dans cet ouvrage, qui est la somme d'une expérience théorique d'une vingtaine d'années où sont en question, dans une problématique des enjeux, la philosophie, la politique et les idéologies, l'auteur, à partir de dix textes relatifs, entre autres, à la problématique de la philosophie africaine, à la dialectique marxiste, à Amilcar Cabral, aux positions de Cheikh Anta Diop sur le matérialisme historique, à la démocratie en Afrique... fait le procès lucide et sans complaisance des pratiques, des contradictions, des conflits, des illusions et des systèmes de pensée qui ont eu pour cadre le Sénégal, l'Afrique et le reste du monde. Ces textes rédigés entre 1980 et 2003 nous interpellent, peut-être aujourd'hui encore plus qu'hier, sur les considérations et les conflits théoriques caractérisés, d'une part, par l'ascension et le triomphe momentané du néolibéralisme et, d'autre part, par la succession des champs politico-idéologiques avec leurs dominants aspirant à l'hégémonie et leurs dominés contestant cette hégémonie.

Altermarxisme

Altermarxisme

Auteure: Gérard Duménil , Jacques Bidet ,

Nombre de pages: 304

Ce livre est issu de la rencontre de deux recherches indépendantes menées parallèlement depuis plusieurs années, par deux auteurs l'un philosophe, l'autre économiste. Il permet une confrontation entre des exigences disciplinaires diverses et des approches contrastées. Il propose une théorie de l'ordre social contemporain sur les plans national et mondial à partir d'une réinterprétation des traditions marxistes. Il témoigne d'une grande convergence dans l'argumentation et les conclusions politiques, les deux auteurs ayant également régulièrement confronté leurs idées et leurs analyses. Cette réappropriation du marxisme n'en cache pas les aspects obscurs.

Théorie générale

Théorie générale

Auteure: Jacques Bidet ,

Nombre de pages: 512

Se donne comme une tentative de refondation du marxisme, alternative à la reconstruction qu'en propose Jürgen Habermas. Jacques Bidet tente de formuler dans l'unité d'un même concept, mais sans confusion entre elles, une théorie de la société moderne et une philosophie politique, en intégrant diverses traditions antagonistes, notamment celles du marxisme et du contractualisme. « Copyright Electre »

L'exploitation capitaliste

L'exploitation capitaliste

Auteure: Pierre Jalée ,

Nombre de pages: 152

Cet ouvrage est une réédition numérique d’un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d’origine.

Phénoménologie et marxisme

Phénoménologie et marxisme

Auteure: Collectif ,

Nombre de pages: 264

Les rapports entre marxisme et phénoménologie ont constitué un axe fondamental du débat culturel européen, dans les années 1960 et 1970. Dans la France de l’après-guerre, Sartre et Merleau-Ponty faisaient déjà référence, sur le plan de la fondation théorique, à la tradition phénoménologique de Husserl et de Heidegger, et sur le plan de l’engagement civil, au marxisme. Trần Đức Thảo, élève de Merleau-Ponty, mettra en place dès 1951 une première synthèse de ces deux paradigmes dans son Phénoménologie et matérialisme dialectique. Onze années après, Jean-Toussaint Desanti reviendra sur l’exigence d’une convergence entre phénoménologie et marxisme. En Italie, puis en Allemagne, d’autres tentatives vont émerger. Ce volume a pour ambition de proposer une synthèse sur le sujet. Il vise également à promouvoir une première réflexion historique sur le courant philosophique qui, pendant au moins deux décennies, a occupé la scène intellectuelle, et à évaluer son héritage dans le débat contemporain.

Marxisme et pensée chrétienne

Marxisme et pensée chrétienne

Auteure: Raymond Vancourt ,

Nombre de pages: 328

Cet ouvrage est une réédition numérique d’un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d’origine.

Cuba et le marxisme

Cuba et le marxisme

Auteure: Jacques Arnault ,

Nombre de pages: 254

Cet ouvrage est une réédition numérique d’un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d’origine.

Judaïsme et marxisme

Judaïsme et marxisme

Auteure: Louis Massoutié ,

Nombre de pages: 248

Cet ouvrage est une réédition numérique d’un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d’origine.

Exposé du marxisme

Exposé du marxisme

Auteure: Jacques Rennes ,

Nombre de pages: 224

Cet ouvrage est une réédition numérique d’un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d’origine.

Au-delà du marxisme par l'organisation des familles

Au-delà du marxisme par l'organisation des familles

Auteure: Stanislas de Lestapis ,

Nombre de pages: 116

Cet ouvrage est une réédition numérique d’un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d’origine.

La sociologie chinoise avant la Révolution

La sociologie chinoise avant la Révolution

Auteure: Qu Jingdong ,

Nombre de pages: 146

« Pour qui ne serait pas effrayé par l'ampleur de la tâche, constituer une histoire de la pensée pose un problème important : comment assurer la narration simultanée des idées et des faits historiques ? Par souci de clarté, nous avons fait le choix de donner la priorité à l'analyse des courants de la pensée sociologique, et de reléguer la description des événements historiques au second plan. La pensée sociologique chinoise du début du xxe siècle peut être divisée en cinq grands courants : la sociologie marxiste, l'enquête sociologique, l'école chinoise de sociologie, l'école académique de sociologie, et l'histoire sociale. Cette division a le mérite d'introduire toutes les branches de cette discipline mais ne saurait prétendre à rendre fidèlement compte d'une réalité extrêmement complexe. Parmi ces courants qui ne cessent de dialoguer entre eux, certains se construisent à partir de la dialectique théorie/expérience, d'autres à partir des relations entre études chinoises et occidentales. »

Le marxisme et son ombre

Le marxisme et son ombre

Auteure: André Nataf ,

Nombre de pages: 216

Cet ouvrage est une réédition numérique d’un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d’origine.



X
FERMER