Trouver votre ebook...

Liste des livres et Ebooks trouvés
Nous avons trouvé un total de 40 livres disponibles en téléchargement
Sociologie de la traduction

Sociologie de la traduction

Auteure: Shirley Strum , Michel Callon , Bruno Latour , Madeleine Akrich ,

Nombre de pages: 304

Au début des années 80, un groupe de chercheurs de l’École des mines se penche sur un aspect du monde contemporain négligé par les sciences sociales : les sciences et les techniques. Comment sont-elles produites ? Comment leur validité ou leur efficacité sont-elles établies ? Comment se diffusent-elles ? Comment contribuent-ils à transformer le monde ? Ces travaux donnent naissance à une approche aujourd’hui reconnue : la sociologie de la traduction, dite aussi théorie de l’acteur réseau, avec ses concepts clefs, la traduction, l’intéressement, le script, la controverse, etc. Cette théorie est si féconde que les sciences sociales mobilisent désormais très largement ses concepts, mais aussi ses règles de méthodes et ses outils de travail. Or, nombre de ses textes fondateurs n’étaient pas ou plus disponibles en français. En rassemblant des textes de trois de ses pionniers, Madeleine Akrich, Michel Callon et Bruno Latour, on permettra au lecteur de comprendre les développements de la sociologie de la traduction et la manière dont elle a interrogé le lien social, les machines, les objets, les usagers, les pratiques scientifiques. Pour montrer en...

Métaphysiques cannibales

Métaphysiques cannibales

Auteure: Eduardo Viveiros de Castro ,

Nombre de pages: 216

Constatant que l’anthropologie ne peut plus simplement prétendre reconstituer aussi « objectivement » que possible les cultures étrangères, puisqu’elle rencontre des cosmologies qui précisément excluent le partage entre nature et culture, Eduardo Viveiros de Castro propose d’y voir le lieu d’une expérimentation métaphysique où les « autres » sont non pas objets mais témoins de pensées et même d’images de la pensée alternatives. Montrant alors la complicité de cette anthropologie décolonisée avec la « métaphysique des devenirs » de Deleuze et Guattari, il en éclaire les enjeux dans le passage de l’Anti-Œdipe à Mille Plateaux, incompréhensible si on ne le replonge pas dans le savoir ethnologique qu’il charrie et à travers lui dans les ressources offertes par les pratiques conceptuelles de l’Afrique, puis de l’Amazonie. Il conclut par une relecture du structuralisme de Claude Lévi-Strauss qui dépasse l’opposition factice des pensées de la structure et de la différence, tout autant que de l’anthropologie et de la philosophie, du nous et des autres.

Le Jardin d’utopie

Le Jardin d’utopie

Auteure: Emma C. Spary ,

Nombre de pages: 407

Fondé en 1635, le Jardin des plantes a acquis, sous la direction de Buffon, une grande réputation. Contrairement à d’autres institutions monarchiques, il a non seulement survécu à la Révolution mais il y devint l’un des plus grands établissements scientifiques publics : le Muséum national d’histoire naturelle, aujourd’hui encore en pleine activité. L’ouvrage retrace les stratégies scientifiques, administratives et politiques à l’origine de cette transformation dans laquelle l’agriculture et l’élevage aussi bien que la classification et les collections occupaient une grande place. Ceci montre l’importance qu’accordaient à l’histoire naturelle les dirigeants politiques de la France d’alors. Emma C. Spary démontre dans cet ouvrage que la permanence de l’institution tout autant que sa transformation, le maintien de son emprise spatiale aussi bien que son accroissement, la conservation des spécimens comme leur entrée dans les collections, résultent de l’action constante de ses acteurs. On voit comment ceux-ci, après avoir inséré leurs activités dans le système de relations hiérarchiques de l’Ancien Régime finissant, ont négocié...

Quand la donnée arrive en ville

Quand la donnée arrive en ville

Auteure: Antoine COURMONT ,

Nombre de pages: 192

Gouverner la ville et /ou gouverner les données? En quoi les données participent-elles à recomposer la gouvernance urbaine? Ces dernières années, les données sont devenues un enjeu central pour de nombreuses métropoles, qui en fonction d’elles, développent des stratégies, mettent en œuvre des instruments, transforment leur organisation et créent de nouveaux métiers. En s’appuyant sur une enquête ethnographique de quatre années au sein d’une collectivité française, le livre propose une analyse, au plus près des acteurs, sur la manière dont la gouvernance urbaine est modifiée par ce phénomène nouveau de la mise en circulation des données. Au point de se demander si, à l’ère du numérique, les données ne sont pas devenues un outil de pouvoir à maîtriser pour gouverner la ville...

Presse en ligne en Afrique francophone (La)

Presse en ligne en Afrique francophone (La)

Auteure: Sokhna Fatou Seck - Sarr ,

Nombre de pages: 240

L'auteur présente ici les spécificités des médias en ligne africains parfois éloignées des références connues dans le domaine. Le terrain investi est celui de l'Afrique de l'Ouest francophone en l'occurrence le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire et le Sénégal. L'ouvrage envisage ces stratégies d'acteurs comme participant à une reconfiguration de l'espace médiatique numérique, avec des éditeurs de presse qui tâtonnent dans leur positionnement, des autoéditeurs originaux dans leur démarche mais qui peinent à trouver un modèle économique viable et des infomédiaires, dominés par les portails, aux stratégies relativement offensives.

Où atterrir ?

Où atterrir ?

Auteure: Bruno LATOUR ,

Nombre de pages: 127

Peut-on continuer à faire de la politique comme si de rien n'était, comme si tout n'était pas en train de s'effondrer autour de nous ? Dans ce court texte politique, Bruno Latour propose de nouveaux repères, matérialistes, enfin vraiment matérialistes, à tous ceux qui veulent échapper aux ruines de nos anciens modes de pensée. Cet essai voudrait relier trois phénomènes que les commentateurs ont déjà repérés mais dont ils ne voient pas toujours le lien –; et par conséquent dont ils ne voient pas l'immense énergie politique qu'on pourrait tirer de leur rapprochement. D'abord la " dérégulation " qui va donner au mot de " globalisation " un sens de plus en plus péjoratif ; ensuite, l'explosion de plus en plus vertigineuse des inégalités ; enfin, l'entreprise systématique pour nier l'existence de la mutation climatique. L'hypothèse est qu'on ne comprend rien aux positions politiques depuis cinquante ans, si l'on ne donne pas une place centrale à la question du climat et à sa dénégation. Tout se passe en effet comme si une partie importante des classes dirigeantes était arrivée à la conclusion qu'il n'y aurait plus assez de place sur terre pour elles et...

L'analyse qualitative interdisciplinaire

L'analyse qualitative interdisciplinaire

Auteure: Jacques Hamel ,

Nombre de pages: 254

Qu'est ce donc que l'analyse qualitative interdisciplinaire ? Les deux expressions, analyse qualitative et interdisciplinaire, font actuellement fortune en sociologie et plus largement dans l'orbite des sciences sociales, comme en anthropologie. Le présent recueil s'emploie dans la première partie à exposer les considérations théoriques et méthodologiques qui donnent son éclat à l'analyse qualitative interdisciplinaire. Suivent ensuite des études de cas susceptibles d'illustrer les notions et les méthodes qui lui donnent corps.

L' Univers exploré, peu à peu expliqué

L' Univers exploré, peu à peu expliqué

Auteure: Jean-Claude Pecker ,

Nombre de pages: 336

Jean-Claude Pecker nous fait entrer au cœur de la physique du XXIe siècle. Une histoire qui retrace, des origines à aujourd'hui, trois mille ans de sciences de l’Univers. Une histoire qui court des terrasses de Babylone aux observatoires interplanétaires, des mythes des Anciens au Big Bang des Modernes. Et qui, en passant par les représentations d’Augustin ou de Descartes, embrasse les intuitions de Pythagore, Platon, Aristote, comme les découvertes de Galilée, Newton, Einstein. Alternant la théorie et les exemples, l’illustration, l’équation ou l’anecdote, déchiffrant et expliquant chacun des grands systèmes cosmologiques, ce livre constitue une leçon vivante qui nous fait assister, pas à pas, à l’élaboration de la cosmologie... Avec, pour enseignement, que l’intelligence humaine ne cesse de montrer une extraordinaire continuité face à l’énigme du monde. Jean-Claude Pecker, membre de l’Institut, est professeur honoraire au Collège de France.

Philosophie de l'insecte

Philosophie de l'insecte

Auteure: Jean-Marc Drouin ,

Nombre de pages: 256

Petits et innombrables, les Insectes et autres Arthropodes terrestres forment une composante essentielle de la biodiversité et participent de manière décisive au fonctionnement des écosystèmes terrestres. Aussi leur étude a-t-elle joué un rôle pionnier dans le renouveau de la classification et dans l’observation des comportements animaux. Elle se retrouve en pointe dans des domaines de recherche tels que la biologie évolutive, l’écologie comportementale, la génétique moléculaire.Par-delà les seules études scientifiques, la philosophie trouve dans ces êtres vivants une forme d’animalité radicalement différente de celle qui nous est familière. Ainsi des fascinantes formes de vie sociale et d’intelligence collective que certains Insectes ont développées au cours de l’évolution. Encore faut-il s’interroger sur la pertinence des termes employés pour décrire les Insectes sociaux — société, souverain, monarchie, république, ouvrières, autant d’images contestables des sociétés humaines nous obligeant à mettre en cause notre anthropomorphisme spontané.L’univers des Insectes est finalement si éloigné du nôtre, ne serait-ce qu’à cause...

The Wagon Moves:

"The Wagon Moves":

Auteure: Frédérique Spill , Gérald Préher , Marie Liénard-Yeterian ,

Nombre de pages: 250

Publié en 1930, As I Lay Dying est un roman dont les facettes sont aussi multiples que les voix de ceux qui interviennent tout au long des cinquante-neuf monologues qui le composent. Faulkner décrivait ce roman comme un « tour de force », écrit de manière fulgurante et dont la technique narrative éclatée reflétait la mise en péril d'une famille, après le décès de la mère. Ces contributions montrent la richesse du texte Faulknérien et invitent à de nombreuses explorations d'une histoire désormais canonique.

Sciences sociales et sport

Sciences sociales et sport

Auteure: Société de Sociologie du Sport de Langue Française ,

Nombre de pages: 180

Au sommaire : Editorial (Catherine Louveau) ; De la réciproque des relations? (Sylvain Ferez, Laurent Solini) ; Le sport - santé, un objet médical, social ou sportif ? Le dispositif strasbourgeois "sport - santé sur ordonnance" comme objet politique transversal (Christelle Marsault) ; Sport et prévention de la délinquance. Représentations et implications des acteurs municipaux de six communes d'Île de France (Coralie Lessard) ; Une nouvelle catégorie des politiques d' "intégration par le sport": les "filles de cités" (Carine Guérandel ; Monde du cirque et monde médico-social : connivences et ambivalences (Elise Lantz) ; Ce que le dialogue fait au sport (Sébastien Fleuriel)

Traces

Traces

Auteure: Diego Zenobi , Susann Ullberg , Telma Camargo Da Silva ,

Nombre de pages: 132

Ces quatre études s'inscrivent dans le champ de l'anthropologie des désastres : en 1987, au Brésil, des habitants sont contaminés au césium 137 ; le 29 avril 2003, une inondation catastrophique se produit dans la ville de Santa Fe ; le 3 décembre 2004, à Buenos Aires, un incendie durant un concert coûte la vie à 194 jeunes ; un dépotoir, à Buenos Aires, est le lieu de passage vers le cirujeo, devenir ramasseur d'ordures pour survivre. Ces études posent la question de la mémoire : comment l'organiser et la garder ?

Paris, capitale philosophique

Paris, capitale philosophique

Auteure: Stéphane Van Damme ,

Nombre de pages: 320

Comment Paris est-il devenu la capitale mondiale des Lumières ? La philosophie moderne serait-elle au fondement même de notre culture urbaine ? Une triple revendication a traversé les Lumières : faire de Paris une patrie de la philosophie, un modèle universel ; montrer qu’il est un laboratoire privilégié pour penser la société ; afficher une nouvelle figure du philosophe, entre solitude studieuse et sociabilité mondaine. On comprend que le philosophe écossais David Hume ait pu déclarer, lors d’un séjour sur les bords de la Seine : « Je suis citoyen du monde ; mais si j’avais à adopter la capitale d’un pays, ce serait celle où je vis à présent. » Stéphane Van Damme décrypte la généalogie de ce paradoxe entre patriotisme local et universalisme. Il décrit surtout les hauts lieux du savoir dans le Paris d’avant la Révolution et montre comment la vie de l’esprit a pesé sur la géographie urbaine. Agrégé et docteur en histoire, Stéphane Van Damme est chercheur au CNRS à la Maison française d’Oxford. Spécialiste des relations entre savoirs et cultures politiques dans les capitales européennes, il a publié Descartes, essai sur une grandeur...

Face à Gaïa

Face à Gaïa

Auteure: Bruno LATOUR ,

Nombre de pages: 368

À cause des effets imprévus de l'histoire humaine, ce que nous regroupions sous le nom de Nature quitte l'arrière-plan de notre décor séculaire et monte sur scène, au premier plan. L'air, les océans, les glaciers, le climat, les sols : tout ce que nous avons rendu instable, interagit avec nous. Gaïa est le nom du retour sur Terre de tout ce que nous avions envoyé off shore. Nous sommes ces Terriens, qui se définissent politiquement comme ceux qui se préparent à regarder Gaïa de face. James Lovelock n'a pas eu de chance avec l'hypothèse Gaïa. En nommant par ce vieux mythe grec le système fragile et complexe par lequel les phénomènes vivants modifient la Terre, on a cru qu'il parlait d'un organisme unique, d'un thermostat géant, voire d'une Providence divine. Rien n'était plus éloigné de sa tentative. Gaïa n'est pas le Globe, n'est pas la Terre-Mère, n'est pas une déesse païenne, mais elle n'est pas non plus la Nature, telle qu'on l'imagine depuis le XVIIe siècle, cette Nature qui sert de pendant à la subjectivité humaine. La Nature constituait l'arrière-plan de nos actions. Or, à cause des effets imprévus de l'histoire humaine, ce que nous...

Changer de société, refaire de la sociologie

Changer de société, refaire de la sociologie

Auteure: Bruno LATOUR ,

Nombre de pages: 409

" Il faut changer de société ", dit-on souvent, et on a bien raison. Mais, pour y parvenir, il faut d'abord s'efforcer de changer la notion même de société, et distinguer deux définitions du social. La première, devenue dominante dans la sociologie, le présente comme l'ombre projetée par la société sur d'autres activités (l'économie, le droit, la science, etc.). La seconde préfère le considérer comme l'association nouvelle entre des êtres surprenants qui viennent briser la certitude confortable d'appartenir au même monde commun. Dans ce second sens, le social se modifie constamment. Pour le suivre, il faut d'autres méthodes d'enquête, d'autres exigences, d'autres terrains. C'est à retracer le social comme association que s'attache depuis trente ans ce qu'on a appelé la " sociologie de l'acteur-réseau " et que Bruno Latour présente ici. Sa proposition est simple : entre la société et la sociologie, il faut choisir. De même que la notion de " nature " rend la politique impossible, il faut se faire à l'idée que la notion de société est devenue l'ennemie de toute pensée du politique. Ce n'est pas une raison pour se décourager... mais l'occasion de...

Accessibilité et handicap

Accessibilité et handicap

Auteure: Joël Zaffran ,

Nombre de pages: 208

À l’échelle européenne, l’égalité est au cœur des débats sur l’accès des personnes handicapées à l’espace public, au travail, à la culture, à l’école et à la formation. En France, la loi pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées promulguée le 11 février 2005 vise à garantir l’égalité des droits et des chances des personnes handicapées et la possibilité pour chacune d’elles de choisir son projet de vie. Dix ans après cette loi, qu’en est-il de la situation des personnes handicapées ? Où en sommes-nous de leur accès à l’emploi, aux biens et aux services, aux ressources culturelles, à une scolarité ordinaire et à la formation professionnelle ? Quels défis l’accessibilité dessine-t-elle pour les années à venir ? Les enseignants et les étudiants dans le champ du travail social, les travailleurs sociaux et toutes les personnes concernées par la question du handicap et de l’accessibilité trouveront dans cet ouvrage des éléments de réflexion et des réponses à leurs questions dans les trois grands thèmes qu’il aborde : l’accessibilité culturelle,...

Les agitateurs d'idées en France

Les agitateurs d'idées en France

Auteure: Jean C. Baudet ,

Nombre de pages: 339

Plus de trois-cents « intellectuels » sont ainsi replacés dans l’Histoire, formant plus qu’un simple dictionnaire des grands auteurs. La présentation des plus grands représentants de la Pensée française – depuis François Ier jusqu’à nos jours – constitue un voyage passionnant dans l’Histoire des grandes idées en France. Il s’agit en réalité d’une analyse de l’évolution de l’activité intellectuelle en France, depuis l’avènement de l’imprimerie jusqu’au développement actuel de la communication audio-scripto-visuelle. C’est en outre l’occasion d’analyser la notion si française d’« intellectuel » (avant et après Émile Zola). L’ouvrage peut se lire à la fois comme le « roman de l’intelligence » ou comme un dictionnaire des grands penseurs. EXTRAIT : Qu’est-ce qu’un intellectuel ? Qui sont les intellectuels français ? Quelle est leur mission sociale – à quoi servent-ils ? Quels sont les fondements de leur pensée ? Quel fut et quel est leur impact sur l’évolution de la société française, et peut-être même du monde, au moins du monde où l’on lit le français ? Quelle est leur part de responsabilité dans les ...

Changer de société, refaire de la sociologie

Changer de société, refaire de la sociologie

Auteure: Bruno LATOUR ,

Nombre de pages: 409

" Il faut changer de société ", dit-on souvent, et on a bien raison. Mais, pour y parvenir, il faut d'abord s'efforcer de changer la notion même de société, et distinguer deux définitions du social. La première, devenue dominante dans la sociologie, le présente comme l'ombre projetée par la société sur d'autres activités (l'économie, le droit, la science, etc.). La seconde préfère le considérer comme l'association nouvelle entre des êtres surprenants qui viennent briser la certitude confortable d'appartenir au même monde commun. Dans ce second sens, le social se modifie constamment. Pour le suivre, il faut d'autres méthodes d'enquête, d'autres exigences, d'autres terrains. C'est à retracer le social comme association que s'attache depuis trente ans ce qu'on a appelé la " sociologie de l'acteur-réseau " et que Bruno Latour présente ici. Sa proposition est simple : entre la société et la sociologie, il faut choisir. De même que la notion de " nature " rend la politique impossible, il faut se faire à l'idée que la notion de société est devenue l'ennemie de toute pensée du politique. Ce n'est pas une raison pour se décourager... mais l'occasion de...

Histoire des animaux domestiques. (XIXe-XXe siècle)

Histoire des animaux domestiques. (XIXe-XXe siècle)

Auteure: Damien Baldin ,

Nombre de pages: 384

On a peine à l’imaginer aujourd’hui : au XIXe siècle, en ville, les animaux sont partout. Chiens et chevaux d’attelage, veaux, vaches, cochons... peuplent les rues. Dans les campagnes, ils n’ont jamais été aussi nombreux. Une nouvelle familiarité se noue entre hommes et animaux dans les fermes et les appartements. L’intimité des sentiments qu'ils font naître s’exprime de plus en plus ouvertement dans la vie quotidienne, la littérature et la peinture. La sensibilité à leur souffrance se renforce et les mauvais traitements qu’ils peuvent subir commencent à être réprimés. La loi désormais les protège. Cette attention nouvelle n’empêche pas la recherche d’une maîtrise croissante et d’une amélioration de l’utilisation des animaux par le dressage et par la médecine vétérinaire, qui prend alors son essor. Dans le même temps, la saleté, l’errance des animaux, la vue de leur sang sont de moins en moins tolérés. Fourrières et abattoirs font leur apparition. Un partage se dessine entre les élus du cercle familier, choyés et protégés, et les autres. C’est tout un pan oublié de l'histoire culturelle et sociale dont nous sommes les...

Apprendre et enseigner dans la société de communication

Apprendre et enseigner dans la société de communication

Auteure: Conseil de l'Europe ,

Nombre de pages: 351

Les changements rapides qui affectent nos sociétés européennes rendent nécessaire l'évolution des systèmes éducatifs. Ce processus de transformation requiert des enseignants qu'ils assument des rôles nouveaux, et des élèves qu'ils s'initient à de nouvelles manières d'apprendre. La densité et la diversité de l'analyse des contributions de cet ouvrage collectif sur l'impact des technologies de l'information et de la communication et sur les méthodes d'enseignement et d'apprentissage dans nos sociétés modernes, mettent en évidence la complexité des questions en jeu ainsi que le besoin essentiel d'assurer une certaine cohérence entre les différentes composantes des systèmes éducatifs en Europe. Le Conseil de l'Europe a consacré un projet particulier sur l'impact des technologies de l'information et de la communication sur les systèmes éducatifs en Europe. Cette publication constitue l'un des principaux résultats de ce projet par lequel l'Organisation espère contribuer au développement des systèmes éducatifs.

La Guerre secrète des OGM

La Guerre secrète des OGM

Auteure: Hervé Kempf ,

Nombre de pages: 347

Entre 1973 et 2003, nous avons vécu un phénomène nouveau pour la première fois depuis les débuts de la Révolution industrielle, la société humaine a refusé une mutation technologique. Alors qu'elle promettait de transformer le monde, la dissémination dans l'environnement des organismes génétiquement modifiés (OGM) s'est heurtée à une contestation planétaire. Les OGM sont maintenant confinés pour l'essentiel en Amérique du Nord, et les firmes qui les promeuvent s'enfoncent dans la crise. Personne ne peut prédire l'avenir des OGM, des plantes transgéniques. Mais l'échec de leur lancement est riche d'enseignements: sur l'Europe, qui y a manifesté son unité, sur les États-Unis, qui y ont montré la maladie de leur démocratie, sur la redécouverte de l'agriculture par un monde urbanisé, sur les rapports entre la politique et la science. Mais l'histoire des OGM est d'abord une incroyable aventure, une véritable «guerre de trente ans» mêlant la passion et la cupidité, le commerce et la manipulation, l'enthousiasme scientifique et l'imprudence. Cette guerre fut aussi une guerre secrète et ce livre lève une partie du voile.

Écrits scientifiques et médicaux

Écrits scientifiques et médicaux

Auteure: Louis Pasteur ,

Nombre de pages: 399

Choix de textes, présentations, notes, chronologie et bibliographie par André Pichot, chercheur au CNRS en épistémologie et en histoire des sciences.

Chroniques d’un amateur de sciences

Chroniques d’un amateur de sciences

Auteure: Bruno Latour ,

Nombre de pages: 226

« Amateur de sciences » comme on dit « amateur d’art », Bruno Latour a rédigé chaque mois pour la revue La Recherche son journal de passion en nous parlant de la science en train de se faire, du travail des disciplines, de la profession de chercheur, mais aussi de politique des sciences, de controverses, de vaches folles, de momie... D'un ton vif, tantôt allègre et tantôt polémique, ces courtes chroniques très imagées sont une initiation plaisante et synthétique pour ceux qui voudraient goûter à cette nouvelle approche des sciences sociales, la sociologie de la traduction, qui remet en cause l’ennuyeuse distinction entre « littéraire » et « matheux ».

Le métier de chercheur. Regard d'un anthropologue

Le métier de chercheur. Regard d'un anthropologue

Auteure: Bruno Latour ,

Nombre de pages: 103

Cet ouvrage remet en cause beaucoup d'idées reçues sur l'activité scientifique. Il constitue une excellente introduction à l'oeuvre innovante du philosophe Bruno Latour, et plus généralement à la sociologie des sciences contemporaines. Destiné en priorité aux chercheurs, ce texte très accessible s'adresse aussi à un large public.

La fabrique du droit

La fabrique du droit

Auteure: Bruno LATOUR ,

Nombre de pages: 334

Le recours aux liens juridiques prend dans nos sociétés une importance grandissante. Il existe pourtant peu d'études empiriques sur la fabrique quotidienne du droit. Alors que la très grande technicité de la matière juridique réserve le droit aux juristes de profession, la sociologie l'explique trop rapidement par les rapports de forces qu'il ne ferait que dissimuler. La méthode ethnographique se trouve donc particulièrement bien ajustée à l'analyse du droit. C'est toute l'originalité de cette étude du Conseil d'État que propose Bruno Latour. Il porte une grande attention aux actes d'écriture, à la fabrication et à la manipulation des dossiers, aux interactions entre les membres, aux particularités du corps des conseillers d'État, et surtout à la diversité des ressorts qui permettent de bien juger. Par une grande qualité de style, l'auteur sait rendre compte de la technicité des jugements et renouer les nombreux liens entre le droit et cette société qui le nourrit et à laquelle il sert, en même temps, de garant. Après l'étude des laboratoires scientifiques, du discours religieux, de la parole politique, Bruno Latour continue, avec le droit, son...

Politiques de la nature

Politiques de la nature

Auteure: Bruno LATOUR ,

Nombre de pages: 325

Comment combler le fossé apparemment infranchissable séparant les sciences (chargées de comprendre la nature) et la politique (chargée de régler la vie sociale), séparation dont les conséquences deviennent de plus en plus catastrophiques ? La nature a toujours constitué l'une des deux moitiés de la vie publique – celle qui nous unit –, l'autre moitié formant ce qu'on appelle la politique, c'est-à-dire le jeu des intérêts et des passions – qui nous divise. L'écologie politique a prétendu apporter une réponse mais, à cause des controverses scientifiques qu'elle suscite, à cause de l'incertitude sur les valeurs qu'elle provoque, elle oblige à abandonner la nature comme mode d'organisation publique. Selon Bruno Latour, la solution repose sur une profonde redéfinition à la fois de l'activité scientifique (à réintégrer dans le jeu normal de la société) et de l'activité politique (comprise comme l'élaboration progressive d'un monde commun). Ce sont les conditions et les contraintes de telles redéfinitions qu'il explore ici.

Sur le culte des dieux faitiches suivi de Iconoclash

Sur le culte des dieux faitiches suivi de Iconoclash

Auteure: Bruno LATOUR ,

Nombre de pages: 141

En créant les notions de faitiche et celle d' iconoclash, Bruno Latour poursuit sa critique des " modernes " et remet ainsi en cause toute une partie de l'édifice sur lequel sont construites les sciences humaines. (Cette édition numérique reprend, à l'identique, la deuxième édition de 2009.) Ce livre marque une étape clef dans le projet de Bruno Latour : faire l'anthropologie des modernes. Il est composé de deux textes dont l'objectif est de remettre en cause des notions qui nous tiennent habituellement à coeur : celle de " croyance " et celle de " critique ". Le premier texte (publié une première fois en 1995 mais épuisé) a été rédigé après un long stage dans la consultation d'ethnopsychiatrie de Tobie Nathan ; le second (inédit en français) fut écrit pour l'exposition "Iconoclash", dont Bruno Latour a été le commissaire en 2002. Ce livre est original par son style. Il ne s'agit pas ici de faire un exposé exhaustif et pesant, mais de raconter des histoires, de commenter des images et, toujours, de se moquer de nous-mêmes, les modernes, imbus de notre supériorité sur les " païens qui, comme des enfants, se laisseraient prendre à leurs chimères,...

Bruno Latour

Bruno Latour

Auteure: Gerard de VRIES ,

Nombre de pages: 266

Gerard de Vries expose ici avec clarté le cheminement et la logique des travaux que Bruno Latour a menés pendant ces quarante dernières années. Depuis ses premiers écrits sur les sciences et les techniques jusqu'à son anthropologie des Modernes, on suit le développement de ses idées au fil de ses travaux ethnographiques, sans oublier les controverses qu'elles provoquent. Bruno Latour est un des philosophes contemporains les plus influents. Ses études ethnographiques ont révolutionné notre compréhension des sciences, du droit, de la politique et de la religion. Il nous propose une philosophie et une approche des sciences sociales radicalement nouvelles, fondées sur un point de vue réaliste, matérialiste sur le monde. Dans ses livres fondateurs, il proposait de renoncer aux vieilles distinctions propres à la pensée " moderne " occidentale – en particulier entre nature et société – au profit d'une nouvelle description du monde dans lequel nous vivons. Elle l'a conduit à accorder une importance considérable à la crise écologique et au rôle des sciences en démocratie. La " philosophie empirique " de Latour a évolué au fil du temps. Gerard de Vries expose...

Cogitamus

Cogitamus

Auteure: Bruno LATOUR ,

Nombre de pages: 146

À l'automne 2009, une étudiante allemande fait part à Bruno Latour de son désarroi devant les disputes qui font rage avant le sommet de Copenhague sur le climat. Il lui signale l'existence d'un enseignement qui porte sur les liens multiformes entre les sciences, la politique et la nature. Pour diverses raisons, l'étudiante ne peut pas suivre le cours, que le professeur lui résume en six lettres. Au fil de l'actualité que l'étudiante suit de son côté en tenant son " journal de bord ", elle découvre peu à peu comment se repérer dans ces imbroglios créés par le développement même des sciences et des techniques. D'Archimède à Avatar, c'est l'occasion pour le lecteur d'un époustouflant galop dans le domaine des " humanités scientifiques " : si la nature est entrée en politique, il faut bien que les sciences et les techniques fassent partie de ce qu'on appelait autrefois les " humanités ". Bruno Latour, dans ce véritable plaidoyer pour la " culture scientifique ", montre qu'il est impossible d'aborder les crises écologiques sans comprendre le caractère collectif et concret de l'acte de penser et de prouver. D'où le passage du cogito, cher à Descartes, à ce...

Pasteur : guerre et paix des microbes

Pasteur : guerre et paix des microbes

Auteure: Bruno LATOUR ,

Nombre de pages: 297

La découverte par Louis Pasteur des microbes dans les années 1870 fait partie des pages célèbres de l'histoire des sciences, et même de l'histoire de France. Loin des clichés et des mythes, Bruno Latour en propose dans ce livre une lecture originale. En étudiant le travail de Pasteur et des pastoriens entre 1870 et 1914, il montre comment la bactériologie et la société française se sont transformées ensemble. C'est ainsi l'invention proprement politique d'une science, d'un savant et d'une époque qui se trouve mise en évidence. Pasteur apparaît, dans les détails de son travail sur les microbes, comme un remarquable sociologue et un fin politique, puisqu'il parvient à ajouter les microbes au corps social. Entre épistémologie, histoire et sociologie des sciences, ce livre, devenu un classique de l'histoire sociale des sciences, invite à revenir sur la division entre rapports de forces et rapports de raison, entre politique et savoir. C'est l'objet de la seconde partie du livre, qui se présente comme un petit précis de philosophie dans lequel l'auteur se propose de pratiquer, au lieu des réductions qu'impose la division entre science, nature et société, des...

De l'histoire des transports à l'histoire de la mobilité ?

De l'histoire des transports à l'histoire de la mobilité ?

Auteure: Vincent Guigueno ,

Nombre de pages: 334

La mobilité des personnes et des biens est l'un des traits les plus caractéristiques de nos civilisations urbaines et post-industrielles : containers, passagers aériens munis de leurs carte gold, pendulaires au long trajet quotidien, etc. Tous sont devenus l'essence de la mondialisation ainsi rendue visible. L'actualité la plus quotidienne se fait l'écho incessant des nouvelles échelles d'une part, des nouveaux modes et enjeux d'autre part, liés aux déplacements. Ce livre a pour ambition d'inscrire dans une histoire parfois de « longue durée » ces éléments constitutifs de notre modernité, de les rendre lisibles et compréhensibles au présent. L'histoire des transports existe depuis longtemps en France comme à l'étranger. À l'écoute des autres sciences humaines, cette histoire a connu depuis quelques années un profond renouvellement, dans ses objets et ses concepts. Devons-nous faire évoluer l'histoire des transports, souvent découpée par modes – rail, routes, air – et soumise aux systèmes techniques « dominants » vers une histoire de la mobilité ? Les enjeux contemporains liés au développement durable invitent à revisiter l'histoire de nos...

Nous n'avons jamais été modernes

Nous n'avons jamais été modernes

Auteure: Bruno LATOUR ,

Nombre de pages: 153

Pollution des rivières, virus du sida, trou d'ozone, robots à capteurs... Comment comprendre ces " objets " étranges qui envahissent notre monde ? Relèvent-ils de la nature ou de la culture ? Jusqu'ici, les choses étaient simples : aux scientifiques la gestion de la nature, aux politiques celle de la société. Mais ce traditionnel partage des tâches est impuissant à rendre compte de la prolifération des " hybrides ". D'où le sentiment d'effroi qu'ils procurent. Et si nous avions fait fausse route ? En fait, notre société " moderne " n'a jamais fonctionné conformément au grand partage qui fonde son système de représentation du monde, opposant radicalement la nature d'un côté, la culture de l'autre. Dans la pratique, les modernes n'ont cessé de créer des objets hybrides qu'ils se refusent à penser. Nous n'avons donc jamais été vraiment modernes, et c'est ce paradigme fondateur qu'il nous faut remettre en cause. Traduit dans plus de vingt langues, cet ouvrage, en modifiant la répartition traditionnelle entre la nature au singulier et les cultures au pluriel, a profondément renouvelé les débats en anthropologie. En offrant une alternative au postmodernisme,...

Les différents modes d'existence

Les différents modes d'existence

Auteure: Étienne Souriau ,

Nombre de pages: 220

Quel rapport entre l’existence d’une œuvre d’art et celle d’un être vivant ? Entre l’existence de l’atome et celle d’une valeur comme la solidarité ? Ces questions sont les nôtres à chaque fois qu’une réalité est instaurée, prend consistance et vient à compter dans nos vies, qu’il s’agisse d’un morceau de musique, d’un amour ou de Dieu en personne. Comme James ou Deleuze, Souriau défend méthodiquement la thèse d’un pluralisme existentiel. Il y a, en effet, différentes manières d’exister, et même différents degrés ou intensités d’existence : des purs phénomènes aux choses objectivées, en passant par le virtuel et le « sur-existant » dont témoignent les œuvres de l’esprit ou de l’art, tout comme le fait même de la morale. L’existence est polyphonique, et le monde s’en trouve considérablement enrichi et élargi. Outre ce qui existe au sens ordinaire du terme, il faut compter avec toutes sortes d’états virtuels ou fugaces, de domaines transitionnels, de réalités ébauchées, en devenir, qui sont autant d’« intermondes ». Servi par une érudition stupéfiante qui lui permet de traverser d’un pas allègre toute...

Gestes spéculatifs

Gestes spéculatifs

Auteure: Thierry Drumm , Emilie Hache , Vinciane Despret , Isabelle Stengers , Fleur Courtois-l'Heureux , David Jamar , Didier Debaise , Maryam Kolly , Claude de Jonckheere , Donna J. Haraway , Pierre Montebello , Bruno Latour ,

Nombre de pages: 352

Au cours de la dernière décennie s'est produit en France un renouveau d'intérêt pour des penseurs qui se sont vus accoler l'épithète de « spéculatifs », tels que William James, Gabriel Tarde, Alfred North Whitehead et Etienne Souriau. Ce renouveau semble indissociable de la mise en crise généralisée des modes de pensée qui, d'une manière ou d'une autre, devaient leur autorité à une référence au progrès, à la rationalité, à l'universalité. Mise en crise redoutable car on ne se défait pas sans danger de ce qui a servi de boussole à la pensée euro-américaine depuis qu'il est question de modernité. Mise en crise nécessaire car ces modes de pensée sont sourds à la nouveauté effective de cette époque marquée par la menace du désordre climatique, le saccage systématique de la terre, la difficulté d'entendre les voix qui nous engagent à penser devant le lien fort entre la modernité et les ravages de la colonisation. S'il faut parler de « gestes spéculatifs », c'est que la pensée spéculative est trop souvent définie comme purement théorique, abusivement abstraite, ou relevant tout simplement d'un imaginaire déconnecté de toute prise sur le...

Petites leçons de sociologie des sciences

Petites leçons de sociologie des sciences

Auteure: Bruno LATOUR ,

Nombre de pages: 217

Porte-clefs, ralentisseurs, ceintures de sécurité, chatières, grooms de porte, nous entrons tous les jours en relation avec des dispositifs que l'on ne peut sans dommage réduire réduire à leur simple fonction d'objets techniques. Molécules, formules chimiques, cartes, diagrammes, microbes et galaxies, nous nous trouvons quotidiennement confrontés à des ensembles que l'on ne peut réduire sans risque à de simples faits scientifiques. Décidément, la connaissance est une affaire trop sérieuse pour être laissée aux seuls savants. Amateur de science (comme on dit " amateur d'art "), Bruno Latour nous invite à " goûter " avec lui les techniques et les sciences, à en apprécier les forces et les faiblesses, à en critiquer la forme et le facture. Dans ce recueil de chroniques, il nous promène du bureau de Gaston Lagaffe, nouvel Archimède, aux anges du paradis, an passant par Berlin, les sols d'Amazonie, le fonctionnement du rein, et les cornéliens dilemmes d'une ceinture de sécurité... Dans un style allègre, il nous fait partager sa jubilation devant des objets et des faits qui mêlent toujours plus intimement les choses et les gens. Conçues pour un large public, ...

Michel Callon et Bruno Latour - La théorie de l'Acteur-Réseau

Michel Callon et Bruno Latour - La théorie de l'Acteur-Réseau

Auteure: Paul Marc Collin , Eric Thivant , Yves Livian ,

Le but de ce chapitre n’est évidemment pas de résumer l’œuvre vaste, complexe de ces deux auteurs. Nous nous limiterons ici aux avancées qu’ils proposent à ceux qui s’intéressent au management de l’innovation, travaux connus sous l’appellation de théorie de l’acteur réseau (dans la suite du chapitre nous utiliserons TAR ou Théorie de l’Acteur-Réseau) ou sociologie de la traduction (et nous verrons que ces théories ont connu un très fort retentissement). Nous décrirons tout d’abord les origines de cette approche, issue de la sociologie des sciences et techniques. Puis nous montrerons en quoi elle constitue une vision nouvelle de l’innovation, et présenterons les principaux concepts (symétrie, acteur-réseau, traduction, intéressement, porte-parole). Nous étudierons ensuite quatre cas, étudiés par Michel Callon et Bruno Latour, ou des chercheurs en gestion qui s’en sont inspirés. Enfin, nous évoquerons les critiques dont cette théorie a été l’objet et ses développements actuels.

Sociologie des agencements marchands

Sociologie des agencements marchands

Auteure: Michel Callon , Madeleine Akrich , Vololona Rabeharisoa , Catherine Grandclément , Cécile Méadel , Alexandre Mallard , Bruno Latour , Fabian Muniesa , Antoine Hennion , Sophie Dubuisson-Quellier ,

Nombre de pages: 482

Qu'est-ce que le marché ? Depuis une quinzaine d'années, Michel Callon et les chercheurs du centre de sociologie de l'innovation (CSI) de l'école des mines se penchent sur cette question si peu discutée par les recherches en économie ; ils l'interrogent dans le prolongement des travaux qu'ils menaient autour de la sociologie de la traduction, dite encore théorie de l'acteur-réseau (ou Actor-Network Theory). Ces nouveaux travaux se caractérisent par l'attention accordée à l'ensemble des acteurs concernés par la formation des marchés, au rôle central des dispositifs techniques et des savoirs scientifiques, à l'importance des pratiques d'expérimentation et au processus de qualification des biens et des services. L'ouvrage présente une sélection de textes importants qui ont servi de jalons à cette réflexion collective et qui sont toujours d'actualité. Il se clôt par un texte original et fondamental de Michel Callon qui explore un nouveau concept, l'agencement marchand ; il propose de le substituer à celui de marché-interface pour rendre compte de l'ensemble des activités et processus désormais au cœur de l'action marchande.

Faire la paix au Moyen Âge

Faire la paix au Moyen Âge

Auteure: Nicolas Offenstadt ,

Nombre de pages: 512

« Quand ceux d’en haut parlent de paix, le petit peuple sait que c’est la guerre. Quand ceux d’en haut maudissent la guerre, les feuilles de route sont déjà remplies », écrivait Brecht. Pourquoi faut-il si souvent parler de la paix quand on prépare ou fait la guerre ? Comment doit-on, lorsqu’on détient le pouvoir, parler de la paix dans l’espace public ?Époque obscure et guerrière, le Moyen Âge ? Pas si sûr, tant on en appelle de toutes parts à la « concorde ». Aux XIVe et XVe siècles, pendant la guerre de Cent Ans, en particulier, tous les acteurs, toutes les catégories sociales parlent de paix, invoquent la paix, des princes en lutte aux sujets du royaume, des clercs de l’Université aux pouvoirs urbains. Le discours sur la paix est donc un élément central de sa mise en place ; elle passe également par des rituels qui ne sont pas de pure forme. Voici ce que le Moyen Âge a inventé pour faire la paix. Nous en portons encore la trace. Le Moyen Âge comme vous ne l’avez jamais imaginé. Nicolas Offenstadt est maître de conférences à l’université Paris-I. Il est l’auteur des Fusillés de la Grande Guerre, qui a connu un grand succès, ainsi...



X
FERMER