Trouver votre ebook...

Liste des livres et Ebooks trouvés
Nous avons trouvé un total de 40 livres disponibles en téléchargement
La plus que vive

La plus que vive

Auteure: Christian Bobin ,

Nombre de pages: 120

Tu meurs à quarante-quatre ans, c'est jeune. Aurais-tu vécu mille ans, j'aurais dit la même chose : tu avais la jeunesse en toi, pour toi. Ce que j'appelle jeune, c'est vie, vie absolue, vie confondue de désespoir, d'amour et de gaieté. Désespoir, amour, gaieté. Qui a ces trois roses enfoncées dans le cœur a la jeunesse pour lui, en lui, avec lui. Je t'ai toujours perçue avec ces trois roses, cachées, oh si peu, dessous ta vraie douceur. Christian Bobin.

Geai

Geai

Auteure: Christian Bobin ,

Nombre de pages: 120

'Geai était morte depuis deux mille trois cent quarante-deux jours quand elle commença à sourire. Ce sourire, au début, personne pour le voir. Que deviennent les choses que personne ne voit ? Elles grandissent. Tout ce qui grandit grandit dans l'invisible et prend, avec le temps, de plus en plus de force, de plus en plus de place. Donc le sourire de Geai, noyée depuis deux mille trois cent quarante-deux jours dans le lac de Saint-Sixte, en Isère, commença à donner de plus en plus de lumière.'

Une petite robe de fête

Une petite robe de fête

Auteure: Christian Bobin ,

Nombre de pages: 96

"On ouvre des portes, une à une. La distance qui sépare une porte de la suivante, on met des mois à la franchir, parfois des années. On est sans impatience. On va d'un pas égal, ni trop lent, ni trop pressé. La main sur la poignée tremble à peine. Dans une pièce il y a un cerisier en fleur. Dans une autre trois flocons de neige. Dans une autre encore une chaise de lumière. On reste sur le seuil, on s'efface contre la porte. On laisse entrer ce qui est bien plus grand que soi - on laisse aller le ciel auprès du cerisier, l'enfance courir jusqu'à la neige, l'ombre s'asseoir sur la petite chaise. Et puis on repart ouvrir d'autres portes, un peu plus loin. C'est une activité somnambule, faussement calme, à peine consciente. On appelle ça : écrire." Christian Bobin.

L'inespérée

L'inespérée

Auteure: Christian Bobin ,

Nombre de pages: 120

'Je suis fou de pureté. Je suis fou de cette pureté qui n'a rien à voir avec une morale, qui est la vie dans son atome élémentaire, le fait simple et pauvre d'être pour chacun au bord des eaux de sa mort noire et d'y attendre seul, infiniment seul, éternellement seul. La pureté est la matière la plus répandue sur la terre. Elle est comme un chien. Chaque fois que nous ne nous reposons sur rien que sur notre cœur vide, elle revient s'asseoir à nos pieds, nous tenir compagnie.' Christian Bobin.

La dame blanche

La dame blanche

Auteure: Christian Bobin ,

Nombre de pages: 128

'Derrière la porte fermée à clé de sa chambre, Emily écrit des textes dont la grâce saccadée n'a d'égale que celle des proses cristallines de Rimbaud. Comme une couturière céleste, elle regroupe ses poèmes par paquets de vingt, puis elle les coud et les rassemble en cahiers qu'elle enterre dans un tiroir. Disparaître est un mieux. À la même époque où elle revêt sa robe blanche, Rimbaud, avec la négligence furieuse de la jeunesse, abandonne son livre féerique dans la cave d'un imprimeur et fuit vers l'Orient hébété. Sous le soleil clouté d'Arabie et dans la chambre interdite d'Amherst, les deux ascétiques amants de la beauté travaillent à se faire oublier.' Christian Bobin.

Un assassin blanc comme neige

Un assassin blanc comme neige

Auteure: Christian Bobin ,

Nombre de pages: 96

'L'encre fraîche de Rimbaud tache mes doigts. Ses proses font trembler l'air au-dessus de la page comme sur une route fondue au soleil d'été. Je vais chercher mon pain, mes nuages et mes étoiles dans l'unique librairie du Creusot. L'acacia au bas de la rue du Guide surgit comme un donateur fou. Son haleine sent le miel et l'or. Toutes les fleurs se ruent vers nous en nous léguant de leur vivant leur couleur et leur innocence. Les contempler mène à la vie parfaite. Les anémones sont si crédules que même l'enfer leur donne raison.'

Pour que vive la France

Pour que vive la France

Auteure: Marine Le Pen ,

Nombre de pages: 256

« Je ferai donc ici une analyse du projet mondialiste, du rôle joué dans sa réalisation par nos élites politiques, médiatiques et financières, de la guerre qu’elles meènent au peuple, à la République et à la Nation, et de la violence contre la démocratie à laquelle elles sont résolues pour se maintenir en place. Qui parle et pourquoi ? D’ où parlent-ils, de quels intérêts dépendent-ils ? Qui dirige vraiment la France, et avec quels objectifs ? Démonter les rouages d’une machine à; broyer les peuples, c’est le premier pas nécessaire d’un vrai changement et, j’ose le dire, d’une révolution, de la vraie révolution pacifique et démocratique que notre pays est en droit d’attendre. » Marine Le Pen

Le Très-Bas

Le Très-Bas

Auteure: Christian Bobin ,

Nombre de pages: 132

'L'enfant partit avec l'ange et le chien suivit derrière. Cette phrase convient merveilleusement à François d'Assise. On sait de lui peu de choses et c'est tant mieux. Ce qu'on sait de quelqu'un empêche de le connaître. Ce qu'on en dit, en croyant savoir ce qu'on dit, rend difficile de le voir. On dit par exemple : Saint-François-d'Assise. On le dit en somnambule, sans sortir du sommeil de la langue. On ne dit pas, on laisse dire. On laisse les mots venir, ils viennent dans un ordre qui n'est pas le nôtre, qui est l'ordre du mensonge, de la mort, de la vie en société. Très peu de vraies paroles s'échangent chaque jour, vraiment très peu. Peut-être ne tombe-t-on amoureux que pour enfin commencer à parler. Peut-être n'ouvre-t-on un livre que pour enfin commencer à entendre. L'enfant partit avec l'ange et le chien suivit derrière.' Christian Bobin.

La Part manquante

La Part manquante

Auteure: Christian Bobin ,

Nombre de pages: 108

'C'est par incapacité de vivre que l'on écrit. C'est par nostalgie d'un Dieu que l'on aime. Un livre, c'est un échec. Un amour, c'est une fuite. Nous ne pouvons entreprendre que de biais, nous ne pouvons vivre que de profil. Nous ne sommes jamais où nous croyons être. Notre désir est voué à l'errance. Notre volonté est sans poids. Parfois quand même, on approche quelque chose. Parfois quand même on reçoit des nouvelles de l'éternel. Le battement des lumières sur un visage. La tombée de la foudre dans une encre.'

Ressusciter

Ressusciter

Auteure: Christian Bobin ,

Nombre de pages: 176

'Il y a une étoile mise dans le ciel pour chacun de nous, assez éloignée pour que nos erreurs ne viennent jamais la ternir.'

Que vive la République

Que vive la République

Auteure: Régis Debray ,

Nombre de pages: 224

« La République n'est pas un régime politique parmi d'autres. C'est un idéal et un combat. Elle requiert non seulement des lois mais une foi, non seulement des services sociaux mais des institutions distinctes dont la première de toutes est l'École, non seulement des usagers ou des consommateurs mais des citoyens... » Un cri d'alarme, en forme de lettre ouverte « au Président respecté d'une République humiliée ».

La grande vie

La grande vie

Auteure: Christian Bobin ,

Nombre de pages: 121

'Les palais de la grande vie se dressent près de nous. Ils sont habités par des rois, là par des mendiants. Thérèse de Lisieux et Marilyn Monroe. Marceline Desbordes-Valmore et Kierkegaard. Un merle, un geai et quelques accidents lumineux. La grande vie prend soin de nous quand nous ne savons plus rien. Elle nous écrit des lettres.' Christian Bobin.

L’épuisement

L’épuisement

Auteure: Christian Bobin ,

Nombre de pages: 96

"Je m’égare un peu, ce livre ressemble de plus en plus à ce que ma mère me disait en me voyant sortir : tu ressembles à l'orage. Ce livre ressemble à l’orage, mais, somme toute, une promenade sous la pluie n’est jamais mauvaise, la joie y vient avec la peur."

La folle allure

La folle allure

Auteure: Christian Bobin ,

Nombre de pages: 176

Il nous faut mener double vie dans nos vies, double sang dans nos cœurs, la joie avec la peine, le rire avec les ombres, deux chevaux dans le même attelage, chacun tirant de son côté, à folle allure. Ainsi allons-nous, cavaliers sur un chemin de neige, cherchant la bonne foulée, cherchant la pensée juste, et la beauté parfois nous brûle, comme une branche basse giflant notre visage, et la beauté parfois nous mord, comme un loup merveilleux sautant à notre gorge.

Autoportrait au radiateur

Autoportrait au radiateur

Auteure: Christian Bobin ,

Nombre de pages: 176

'Ce n'est pas un journal que je tiens, c'est un feu que j'allume dans le noir. Ce n'est pas un feu que j'allume dans le noir, c'est un animal que je nourris. Ce n'est pas un animal que je nourris, c'est le sang que j'écoute à mes tempes, comme il bat - un volet ensauvagé contre le mur d'une petite maison.'

La femme à venir

La femme à venir

Auteure: Christian Bobin ,

Nombre de pages: 144

'On est d'abord loin du livre, loin de la maison. On est d'abord loin de tout. On est dans la rue. On passe souvent par cette rue-là. La maison est immense. Les lumières y brûlent jour et nuit. On passe, on ne s'arrête pas. Un jour on entre. Dans la maison incendiée de lumière, dans le livre ébloui de silence, on entre. On va tout de suite au fond, tout au bout du couloir, tout à la fin de la phrase, tout de suite là. Dans la chambre aux murs clairs, dans le cœur noir du livre. On se penche au-dessus du berceau de merisier. On regarde, c'est difficile de regarder un nouveau-né, c'est comme un mort : on ne sait pas voir. On s'attarde, on se tait. On regarde la petite fille endormie dans le berceau de lumière. Albe, c'est son nom.'

La nuit du cœur

La nuit du cœur

Auteure: Christian Bobin ,

Nombre de pages: 208

Tout commence à Conques dans cet hôtel donnant sur l’abbatiale du onzième siècle où l’auteur passe une nuit. Il la regarde comme personne et voit ce que, aveuglés par le souci de nous-mêmes et du temps, nous ne voyons pas. Tout ce que ses yeux touchent devient humain – vitraux bien sûr, mais aussi pavés, nuages, verre de vin. C’est la totalité de la vie qui est embrassée à partir d’un seul point de rayonnement. De retour dans sa forêt près du Creusot, le poète recense dans sa solitude toutes les merveilles 'rapportées' : des visions, mais également le désir d’un grand et beau livre comme une lettre d’amour, La nuit du cœur. C’est ainsi, fragment après fragment, que s’écrit au présent, sous les yeux du lecteur, cette lettre dévorée par la beauté de la création comme une fugue de Jean-Sébastien Bach.

Les nouvelles écritures biographiques

Les nouvelles écritures biographiques

Auteure: Frédéric Regard (dir.). Robert Dion ,

Nombre de pages: 264

La biographie d'écrivain (sur un écrivain par un écrivain) est un genre qui a de très longues racines historiques, mais qui a connu, au cours des vingt-cinq ou trente dernières années, un développement fulgurant. C'est sans doute la levée - poststructuraliste - de l'interdit concernant la personne de l'auteur qui a permis, tout au moins en France, la résurrection d'une écriture biographique légitimée. On date en général cette renaissance du mitan des années 1980 alors que, coup sur coup, Duras, Robbe-Grillet et Sollers donnaient des textes (auto) biographiques au statut certes problématique mais néanmoins assumé. Savamment entretenu par des incursions dans le romanesque, par des transpositions diverses et par des nostalgies génériques nombreuses, ce flou générique apparaît d'ailleurs comme une caractéristique majeure de la production biographique de l'après-1980 - de ces écritures que nous désignons comme « nouvelles ». Le lecteur trouvera ici des analyses d'une production qui veut bien renouer avec la figure de l'auteur, mais qui n'entend pas être dupe de ses chatoiements. L'« illusion biographique » (Bourdieu) a bel et bien vécu, et de nombreux...

Noireclaire

Noireclaire

Auteure: Christian Bobin ,

Nombre de pages: 88

"C’est si beau ta façon de revenir du passé, d’enlever une brique au mur du temps et de montrer par l’ouverture un sourire léger. Le sourire est la seule preuve de notre passage sur terre."

Les ruines du ciel

Les ruines du ciel

Auteure: Christian Bobin ,

Nombre de pages: 192

C'est autour d'un événement – la destruction de Port-Royal par Louis XIV – et d'une idée : retrouver dans les ruines de la société actuelle "les signes d'une vie heureuse, toujours possible", que l'auteur fait s'entrecroiser des portraits du XVIIe (saint François de Sales, Saint-Cyran, Pascal, Racine, etc.) et du XXe siècle (Dhôtel, un clochard, Genet, le grand-père de l'auteur, etc.). Leurs rencontres, leurs paroles, leurs visions tissent une tapisserie lumineuse, pleine d'espérance pour notre siècle en ruine.

Noireclaire - Carnet du soleil

Noireclaire - Carnet du soleil

Auteure: Christian Bobin ,

Nombre de pages: 144

"Le sourire est la seule preuve de notre passage sur Terre."

Pour que vive la rose

Pour que vive la rose

Auteure: Gérard Demarcq-Morin ,

Nombre de pages: 240

En 913, après l'annonce du débarquement d'une horde de Vikings, Bèra, jeune novice de l’abbaye de Landévennec est envoyé auprès d’un vieil ermite, Yfène Mérilig’n, pour y recueillir le secret qui fera de lui, après bien des péripéties, un architecte initié à l’art des constructeurs antiques.

Phénoménologie de la mort

Phénoménologie de la mort

Auteure: E. Feron ,

Nombre de pages: 202

Inspired by Levinas, but in constant dialogue with Heidegger, Feron considers death to be a phenomenon that lies within the reach of phenomenology. The act of the other's death is essentially a decease, a break affecting the identity. It forces man to consider the fundamental intersubjectivity inscribed in his temporality. Viewed in this way, death does not look merely like the term of life coming to an end. Nor is it a passage to `somewhere beyond'. Rather, it lies at the core of the act of relationship. In its search in the space between sense and non-sense, this phenomenology of death reveals the fundamentally relational dimension of the humane and sketches the main features of this paradoxical `intersubjectivity': the position of third party that is taken by man, the calling of son that he has been selected for and - midway between passivity (Levinas) and possibility (Heidegger) - the condition of `liability' to which he is dedicated and of which he is also worthy.

Tu comprendras quand tu seras plus grande

Tu comprendras quand tu seras plus grande

Auteure: Virginie Grimaldi ,

Nombre de pages: 512

Quand Julia débarque comme psychologue à la maison de retraite Les Tamaris, elle ne croit pas plus au bonheur qu’à la petite souris. Pire, une fois sur place, elle se souvient qu’elle ne déborde pas d’affection pour les personnes âgées. Et dire qu’elle a tout plaqué pour se sauver, dans tous les sens du terme. Au fil des jours, Julia découvre que les pensionnaires ont bien des choses à lui apprendre. Difficile pourtant d’imaginer qu’on puisse reprendre goût à la vie entre des papys farceurs, des mamies fantaisistes et des collègues au cœur brisé... Et si elle n’avait pas atterri là par hasard ? Et si l’amour se cachait là où on ne l’attend pas ? C’est l’histoire de chemins qui se croisent. Les chemins de ceux qui ont une vie à raconter et de ceux qui ont une vie à construire. C’est une histoire d’amour(s), une histoire de résilience, une ode au bonheur. Un humour décapant, des personnages attachants et une profonde humanité. En le refermant, on n’a qu’une envie : celle de se délecter des petits bonheurs qu’offre la vie. Virginie Grimaldi passe son temps à écrire : de la liste des courses aux livres, en passant par son blog...

Vive l'Europe (et que) vive la France

Vive l'Europe (et que) vive la France

Auteure: Gilles Monnereau ,

Nombre de pages: 24

Cet ouvrage est un plaidoyer pour une véritable Europe unifiée avec une constitution fédérant les États adhérents autour d'une idée alliant liberté et solidarité. La seconde partie plaide pour une France véritablement réformée afin de trouver sa place dans cette Europe unifiée.

L'enfant du désert - Un troublant voyage

L'enfant du désert - Un troublant voyage

Auteure: Jennifer Lewis , RaeAnne Thayne ,

Nombre de pages: 432

L’enfant du désert, Jennifer Lewis Celia est persuadée que son histoire d’amour avec le prince Salim Al Mansour n’est qu’un lointain souvenir, et qu’elle n’éprouve plus rien pour cet homme qui n’a pas hésité à lui briser le cœur en lui préférant une autre femme, plus riche et plus sophistiquée. Pourtant, lorsque leurs chemins se rencontrent par hasard, elle est surprise par la force du désir qui la terrasse. Un désir violent, sauvage, auquel elle refuse pourtant de céder. Car elle sait qu’il lui faudrait alors avouer à Salim le secret qu’elle lui cache depuis maintenant quatre ans... Un troublant voyage, RaeAnne Thayne C’est avec l’espoir de profiter de la solitude et de prendre un peu de recul avec sa vie trépidante de femme d’affaires que Claire décide de passer quelques jours de vacances dans un coin reculé de l’Idaho. Mais sa tranquillité est de courte durée, car, à peine arrivée, elle se heurte à Nate Cavazos, un homme sombre et taciturne dont l’attitude méprisante l’agace, mais qui la trouble aussi bien plus que de raison....

Mary Wollstonecraft : aux origines du féminisme politique et social en Angleterre

Mary Wollstonecraft : aux origines du féminisme politique et social en Angleterre

Auteure: Nathalie Zimpfer ,

Nombre de pages: 250

La question du genre étant plus que jamais d’actualité, il n’est pas inutile de connaître les grandes figures qui marquèrent la naissance du féminisme. Destiné à un public français non spécialisé, l’ouvrage Mary Wollstonecraft : aux origines du féminisme politique et social en Angleterre offre une synthèse de la pensée de celle que l’on considère à juste titre comme la « mère du féminisme anglo-saxon » et propose des extraits traduits de ses œuvres. D’une modernité stupéfiante, les analyses de Wollstonecraft montrent qu’elle fut visionnaire par ses idées autant que par sa méthode, qui consiste à déconstruire les représentations de la féminité qui prévalaient alors afin de dénaturaliser les constructions idéologiques. Prélude indispensable à toute réforme sociale, ce travail de déconstruction est libération des esprits, « déploiement de l’imagination » qui, seul, conduit à la liberté.

La mort d'une princesse

La mort d'une princesse

Auteure: India Desjardins ,

Nombre de pages: 265

Alors qu'elle s'attend à ce qu'il la demande en mariage, Sarah, pétillante trentenaire, tombe de haut lorsque son amoureux de longue date lui annonce qu'il la quitte. Profondément blessée par cette trahison, elle fait un choix radical : renoncer à l'amour et se jeter à corps perdu dans son agence de relations publiques. Sept ans plus tard, Sarah enchaîne les succès professionnels et assume son célibat qui la protège d'une nouvelle désillusion amoureuse. Mais est-il si simple de renoncer à l'amour ? Le prince charmant n'est pas toujours celui que l'on croit...

C'était mieux avant

C'était mieux avant

Auteure: Jérôme Duhamel ,

Nombre de pages: 482

Où trouver tout, n’importe quoi et plus si affinités depuis la fin du catalogue Manufrance ? Quand auront disparu les gardiens de phare, les concierges et les petits artisans, aurons-nous gagné au change ? Écoles, bistrots, églises : on ferme. Nos villages deviendront-ils des déserts ? Le pays vivait de son agriculture : pourquoi les paysans en meurent-ils aujourd’hui ? La Poste et la SNCF étaient notre fierté : qui donc les a naufragées ? Est-ce un réel progrès que tant d’enfants ne sachent plus ni lire, ni écrire, ni compter à l’entrée en sixième ? Ils imposaient autorité et discipline : les parents d’hier étaient-ils pour autant des tortionnaires ? Nos sportifs récoltaient des médailles, pourquoi ne gagnent-ils plus que du fric ? Quand la politique fait bling-bling, on s’interroge : de Gaulle aurait-il épousé un top-model ? Léon Blum, qui n’avait pas de Rolex, a-t-il raté sa vie ? Louise Michel et Jean Jaurès méritaient-ils d’avoir Ségolène et Jack comme héritiers ? À quoi sert l’Académie française si elle ne dénonce pas un président qui massacre notre langue ? La politesse et le respect étaient-ils des valeurs moins sûres...

La science asservie

La science asservie

Auteure: Annie THÉBAUD-MONY ,

Nombre de pages: 270

Plusieurs scandales récents (amiante, pesticides, entre autres) ont dévoilé que des " savants ", travaillant pour des industriels, étaient impliqués dans une " stratégie du doute " quant aux risques et à leurs conséquences. Un climat de suspicion qui creuse le fossé entre chercheurs et citoyens. Chacun est alors confronté à ces questions essentielles, s'agissant de la vie, de la mort, de la santé : qui croire ? À qui profite la science ? Un réquisitoire engagé d'Annie Thébaud-Mony. Dans les discours politiques, la science est aujourd'hui de plus en plus convoquée pour énoncer des vérités incontestables. Pourtant, suite à de nombreux scandales sanitaires, un climat de suspicion s'est installé, creusant un fossé entre les chercheurs et les citoyens. Chacun est alors confronté à ces questions essentielles s'agissant de la santé : qui croire ? Que nous cache-t-on ? À qui profite la science ? Ces questions sont au cœur de ce livre, qui analyse comment de nombreux chercheurs ont participé à un processus de confiscation de la science au service des intérêts privés de grands groupes industriels, souvent avec la complicité active de l'État. Ils ont ainsi...

Les Verrous inconscients de la fécondité

Les Verrous inconscients de la fécondité

Auteure: Joëlle Desjardins-Simon , Sylvie Debras ,

Nombre de pages: 256

Pour Joëlle Desjardins-Simon, psychanalyste dans un service d'assistance médicale à la procréation depuis quinze ans, l'infécondité est orchestrée par l'inconscient dans une dynamique de couple. Curieusement, il arrive qu'une femme et un homme se rencontrent pour ne pas concevoir d'enfant ensemble malgré leur désir affirmé. Ils se trouvent alors entraînés dans un parcours lourdement médicalisé.À partir de nombreuses histoires de couples, elle montre comment le psychisme verrouille l'accès à la maternité et à la paternité. Pour chaque personne en quête d'enfant, les mêmes questions se posent. Quelles relations infantiles a-t-elle établies avec ses propres parents ? Comment est composée sa fratrie ? La place de l'enfant n'est-elle pas déjà prise ? Que risqueraient le couple et l'enfant à naître ?Au-delà ce que chacun vit, l'histoire familiale, avec ses drames et ses secrets, pèse sur plusieurs générations. L'arrêt de la transmission est parfois moins coûteux pour la survie du sujet ou du couple.Par sa manière d'aborder l'infécondité, la psychanalyste donne toute sa chance à la parole. Sa réflexion aidera les professionnels de l'AMP et les...

La sente étroite au bout des Alpes - Carnets de voyage dans le Mercantour

La sente étroite au bout des Alpes - Carnets de voyage dans le Mercantour

Auteure: Caroline Challan Belval ,

Nombre de pages: 208

Les carnets illustrés d’une pérégrination sur les sentiers du Parc national du Mercantour, ce territoire préservé où les Alpes s’évanouissent dans la Méditerranée. Alors qu’il fête son trentième anniversaire, le Parc national du Mercantour confie à Caroline Audibert la mission de redéfinir le « caractère » de son territoire. Partie de Nice, la journaliste et philosophe a entrepris un périple au long cours, au fil des saisons, entre les monts des Alpes-Maritimes et des Alpes-de-Haute-Provence, sillonnant les routes étroites menant à la vallée de la Roya, empruntant les chemins de la Vésubie, passant les cols qui ouvrent sur la Tinée, l’Ubaye, le haut Verdon et le haut Var. Son voyage l’a conduite parmi les hommes, à travers une terre de mémoire singulièrement vivante. Son témoignage est nourri de rencontres avec les bergers, agriculteurs et artisans qui réinventent les pratiques traditionnelles dans ces vallées, mais aussi avec les historiens, géologues, ethnologues et conservateurs qui mettent en perspective les activités des habitants des 28 communes du Parc ainsi que les patrimoines culturel et naturel du Mercantour. Aux textes de Caroline ...

La diaspora haïtienne

La diaspora haïtienne

Auteure: Cédric Audebert ,

Nombre de pages: 195

Loin des images stéréotypées et parfois caricaturales auxquelles renvoie la migration haïtienne, la réflexion présentée entend démystifier une expérience collective souvent mal comprise et cristallisant nombre de fantasmes nourris par l'histoire singulière d'Haïti. Dans quelle mesure la société haïtienne peut-elle être repensée à partir d'une réflexion sur sa diaspora ? En quoi le prisme diasporique éclaire-t-il d'un jour nouveau la compréhension du fait migratoire ? Peut-on convoquer la notion de territoire pour décrire la spatialité d'une organisation sociale marquée par la dispersion, la fluidité, la discontinuité, la précarité ? L'auteur répond à la nécessité d'un renouvellement de la réflexion sur le rapport à l'espace haïtien en envisageant les expériences des migrants qui en sont originaires dans toute leur complexité, leur pluralité, leur fluidité, leurs nuances, leur universalité, et en concevant la diaspora comme un élément incontournable des mutations de la société d'origine. Les Haïtiens ont répondu à la contraction du champ des possibles dans leur pays par une projection de leur espace de vie et de leurs réseaux...

Une île magnifique dans le Pacifique

Une île magnifique dans le Pacifique

Auteure: Philippe Cerchiari ,

Nombre de pages: 176

Ce titre, inspiré par le refrain d'une chanson qui évoque le « doux secret » d'une île « aux plages enchantées » est ironique, eu égard au siècle mouvementé que ce roman fait revivre, sous la plume d'un narrateur polynésien lancé à la recherche de la jeune fille qu'il a rencontrée lors de l'Exposition coloniale de 1931. Ce roman célèbre l'amour, mais aussi l'Océanie, ce continent méconnu, sans s'interdire quelques détours par l'humour et le fantastique.

Mes amis mes amours

Mes amis mes amours

Auteure: Marc Levy ,

Nombre de pages: 218

Quand deux pères célibataires réinventent la vie en s'installant sous un même toit, ils s'imposent deux règles, pas de baby-sitter et pas de présence féminine dans la maison... Dans le Village français, au coeur de Londres, une histoire d'amitié, des histoires d'amour, des destins qui se croisent au fil d'une comédie tendre et enlevée.

Né d'aucune femme

Né d'aucune femme

Auteure: Franck Bouysse ,

Nombre de pages: 416

"Mon père, on va bientôt vous demander de bénir le corps d’une femme à l’asile. — Et alors, qu’y a-t-il d’extraordinaire à cela ? demandai-je.— Sous sa robe, c’est là que je les ai cachés.— De quoi parlez-vous ? — Les cahiers... Ceux de Rose." Ainsi sortent de l’ombre les cahiers de Rose, ceux dans lesquels elle a raconté son histoire, cherchant à briser le secret dont on voulait couvrir son destin. Franck Bouysse, lauréat de plus de dix prix littéraires, nous offre avec Né d’aucune femme la plus vibrante de ses oeuvres. Ce roman sensible et poignant confirme son immense talent à conter les failles et les grandeurs de l’âme humaine.

Le meilleur des mondes

Le meilleur des mondes

Auteure: Aldous HUXLEY ,

Nombre de pages: 234

Cinquante ans après la mort du très grand écrivain Aldous Huxley, son chef-d'oeuvre, Le Meilleur des Mondes, se lit et se relit, intemporel, visionnaire, absolument génial. 632 après Ford : désormais on compte les années à partir de l'invention de la voiture à moteur. La technologie et la science ont remplacé la liberté et Dieu. La vie humaine, anesthésiée, est une suite de satisfactions, les êtres naissent in vitro, les désirs s'assouvissent sans risque de reproduction, les émotions et les sentiments ont été remplacés par des sensations et des instincts programmés. La société de ce Meilleur des mondes est organisée, hiérarchisée et uniformisée, chaque être, rangé par catégorie, a sa vocation, ses capacités et ses envies, maîtrisées, disciplinées, accomplies. Chacun concourt à l'ordre général, c'est-à-dire travaille, consomme et meurt, sans jamais revendiquer, apprendre ou exulter. Mais un homme pourtant est né dans cette société, avec, chose affreuse, un père et une mère et, pire encore, des sentiments et des rêves. Ce " Sauvage ", qui a lu tout Shakespeare et le cite comme une Bible, peut-il être un danger pour le " monde civilisé " ?

La maîtresse de Rio d'Aquila

La maîtresse de Rio d'Aquila

Auteure: Sandra Marton ,

Nombre de pages: 160

Deux heures de retard..., se désole Izyy. Dans ces conditions, jamais l’homme d’affaires Rio d’Aquila, avec qui elle avait rendez-vous, n’acceptera de la recevoir ! Elle qui souhaitait tant lui présenter son projet de jardin pour sa magnifique demeure de Southampton, voilà qu’elle ne sera même pas parvenue à lui parler... Cependant, au point où elle en est, pourquoi ne pas tout de même sonner et voir si quelqu’un peut la recevoir ? Mais quand la porte s’ouvre, et qu’elle voit apparaître devant elle un homme beau à se damner, mais terriblement sombre et arrogant, Izzy est si bouleversée qu’elle en oublie les raisons de sa venue...



X
FERMER