Trouver votre ebook...

Liste des livres et Ebooks trouvés
Nous avons trouvé un total de 40 livres disponibles en téléchargement
Vladimir Jankelevitch

Vladimir Jankelevitch

Auteure: Guy Suarès ,

Nombre de pages: 164

Vladimir Jankélévitch ne fait pas partie du troupeau. Il ne rompt pas avec la philosophie allemande, il fait pire, il l’oublie. C’est ce qu’on ne lui pardonnera jamais. Et le troupeau n’aura de cesse de l’isoler, de l’ignorer. Si le vrai sens de la philosophie est l’amour, l’amour est avant tout acte qui engage. Et l’engagement n’est pas pour le philosophe du « sérieux de l’intention », du « pur et de l’impur » un vain mot. C’est un mot grave, c’est un mot qui urge et brûle et consume, à l’image de l’amour. Il ne se galvaude pas. Il ne transige pas. Il s’oppose, il prend parti, il “engage” tout l’être : corps, âme, esprit. Jankélévitch s’oppose ici diamétralement à Sartre et à Merleau-Ponty, à propos desquels il ne livra jamais publiquement son sentiment sur cette question. Demeure un fait incontournable : ni Sartre, ni Merleau-Ponty ne s’engagèrent dans la Résistance. L’engagement est l’acte par lequel la liberté choisit.

La Philosophie de Vladimir Jankélévitch

La Philosophie de Vladimir Jankélévitch

Auteure: Isabelle de Montmollin ,

Nombre de pages: 400

Aborder la philosophie de Jankélévitch d'une manière globale, selon ses sources, son sens et ses enjeux, tel est le propos de cet ouvrage. L'auteur de ce livre, qui désirait mettre au jour la fécondité existentielle et spirituelle de cette philosophie, a privilégié une méthode heuristique, et non pas historique ou critique, au sens courant de ces termes. « Copyright Electre »

L'ironie

L'ironie

Auteure: Florence Mercier-Leca ,

Nombre de pages: 128

S'inscrivant dans la collection « Ancrages », l'ouvrage fait le point sur une grande notion linguistique et littéraire : l'ironie. Il propose ainsi sur la question des synthèses, des exemples analysés et des propositions d'exercices corrigés. Il présente l'histoire de la notion, ses grands enjeux philosophiques, sociologiques, psychologiques et rhétoriques : l'ironie est à la fois une vision du monde, un rapport aux autres et à soi-même, et un traitement particulier de la parole ; elle est omniprésente dans la vie courante, dans la presse, dans les arts et dans la littérature. Les exemples, nombreux et variés, sont donc empruntés ici à la fois aux journaux (Le Monde), au cinéma, à différents spectacles et aux textes littéraires. Introduction I. Approches de la notion : des définitions variées mais complémentaires II. Les moyens de l'ironie III. L'ironie et les fins IV. L'ironie dans l'art Corrigé des exercices

La fin du courage

La fin du courage

Auteure: Cynthia Fleury ,

Nombre de pages: 208

Chaque époque affronte, à un moment de son histoire, son seuil mélancolique. De même, chaque individu connaît cette phase d’épuisement et d’érosion de soi. Cette épreuve est celle de la fin du courage. Comment convertir le découragement en reconquête de l’avenir ? Notre époque est celle de l’instrumentalisation et de la disparition du courage. Mais ni les démocraties ni les individus ne peuvent en rester à ce constat d’impuissance. Nul ne résiste à cet avilissement moral et politique. Il s’agit de surmonter ce désarroi et de retrouver le ressort du courage, pour soi, pour nos dirigeants si souvent contre-exemplaires, pour nos sociétés livrées à une impitoyable guerre économique. Le plus sûr moyen de s’opposer à l’entropie démocratique reste l’éthique du courage et sa refondation comme vertu démocratique. Dans cet essai enlevé, Cynthia Fleury rappelle qu’il n’y a pas de courage politique sans courage moral et montre avec brio comment la philosophie permet de fonder une théorie du courage qui articule l’individuel et le collectif. Car si l’homme courageux est toujours solitaire, l’éthique collective du courage est seule...

Nocturne de l’âme moderne

Nocturne de l’âme moderne

Auteure: Corinne Bayle ,

Nombre de pages: 292

Inachevé et posthume, ce recueil en prose paru en 1869 est l’emblème de la modernité. La nouveauté de sa forme surprend par ses ruptures, du poème au conte, du discours à la fiction. Entre lyrisme et cynisme, sarcasme et mélancolie, il dessine la figure de l’artiste en promeneur solitaire de la métropole industrielle, baignant dans un univers hostile à l’idéal. C’est dans le renversement de cet exil que la littérature puise sa force de résistance. S’invente une poétique ou le prosaïque, la rêverie et l’ironie font pièce a la misère, la médiocrité ou la folie, dans le heurt d’images urbaines traversées par l’angoisse du Mal. Esquisses, scènes fugitives, ekphraseis contemporaines, promeuvent la poésie insolente d’un bizarre crépusculaire, au miroir d’un spleen dont l’intensité déchirante fait signe jusqu’à nous.

Questions ultimes

Questions ultimes

Auteure: Thomas De Koninck ,

Nombre de pages: 280

Le premier défi de la démocratie est de donner le «goût de l’avenir» (Alexis de Tocqueville), de générer l’enthousiasme qui poussera les jeunes d’esprit à progresser d’eux-mêmes vers de nouvelles quêtes de sens et de savoir, à renouveler peut-être surtout, dans le contexte des nouvelles connaissances et d’une prise de conscience accrue des richesses des différentes cultures, les questions que l’on appelle «ultimes et les plus hautes», pour citer Husserl, celles que la science exclut par principe et qui sont pourtant «les questions les plus brûlantes», portant «sur le sens ou sur l’absence de sens de toute cette existence humaine». Le simple mot question évoque d'emblée le vieux français queste, c'est-à-dire la quête, du latin quaerere, «rechercher», «aimer»; il traduit le désir de voir et de savoir, impliquant du coup les deux dimensions à la fois les plus essentielles et les plus grandes de notre être proprement humain, la capacité d’aimer et celle de penser. Une éducation qui exclurait, comme tranchées d’avance, ces questions ultimes, ne serait nullement à la hauteur de l’humain. Les essais composant ce livre explorent six...

La Musique et l'Ineffable

La Musique et l'Ineffable

Auteure: Vladimir Jankélévitch ,

Nombre de pages: 194

"Qu'est-ce que la musique ? se demande Gabriel Fauré à la recherche du "point intraduisible", de la très irréelle chimère qui nous élève "au-dessus de ce qui est...". C'est l'époque où Fauré ébauche le second mouvement de son premier Quintette, et il ne sait pas ce qu'est la musique, ni même si elle est quelque chose ! Il y a dans la musique une double complication, génératrice de problèmes métaphysiques et de problèmes moraux, et bien faite pour entretenir notre perplexité. Car la musique est à la fois expressive et inexpressive, sérieuse et frivole, profonde et superficielle ; elle a un sens et n'a pas de sens. La musique est-elle un divertissement sans portée ? ou bien est-elle un langage chiffré et comme le hiéroglyphe d'un mystère ? Ou peut-être les deux ensemble ? Mais cette équivoque essentielle a aussi un aspect moral : il y a un contraste déroutant, une ironique et scandaleuse disproportion entre la puissance incantatoire de la musique et l'inévidence foncière du beau musical."

Le meilleur de la méchanceté

Le meilleur de la méchanceté

Auteure: Sébastien Bailly ,

Nombre de pages: 96

Dire du mal, opter pour la mauvaise foi, l'insolence ou le mauvais esprit, manquer de respect, attaquer sous la ceinture... La limite de la méchanceté acceptable, c’est un spécialiste qui l’a fixée, Coluche : « Tant qu’on fait rire, c’est des plaisanteries. Dès que c’est pas drôle, c’est des insultes. » Drôle et méchant, c’est compatible, mais c’est du grand art. Sébastien Bailly retient le Meilleur de la méchanceté en 400 citations : de Jean Yanne à Jules Renard, en passant par Pierre Desproges et Gustave Flaubert.

Brel et l'ironie

Brel et l'ironie

Auteure: Amina El Fassi ,

Nombre de pages: 274

Jacques Brel a offert un miroir de la société à travers ses chansons poétiques, à la limite de l'expressionisme, ou le plus souvent satiriques. L'ironie que Brel semble porter en bandoulière, est d'une importance considérable dans sa façon de s'exprimer. Son vocabulaire tantôt soutenu ou archaïque et tantôt argotique, son style réaliste ou au contraire imagé, sa métrique parfois rigoureusement classique et parfois émancipée, la diversité des thèmes abordés, en font un véritable poète qui, pour pouvoir lancer son cri, a choisi d'écrire, et de chanter ce qu'il écrit.

Connais-toi toi-même

Connais-toi toi-même

Auteure: Lucien Jerphagnon ,

Nombre de pages: 382

Lucien Jerphagnon a publié tout au long de sa carrière nombre de textes enlevés : des articles grand public ou savants, légers et polémiques, drôles et inattendus. Ce livre se veut un choix des meilleurs inédits du Maître sur l’Antiquité, relus et retravaillés par ses soins. Lucien Jerphagnon nous entraîne de page en page à voir avec leurs yeux ce que voyaient les Anciens. Quoi qu’il traite, il nous entretient avec bonheur de la sagesse et de la mystique chez les Grecs et les premiers chrétiens. Car, pour Lucien Jerphagnon, il en va toujours de la recherche du Bien suprême - un Bien suprême qui n’exclut ni le rire ni l’humour. « Connais-toi toi-même » - phrase reprise de la devise qui ornait le fronton du temple de Delphes, et dont Socrate a fait son leitmotiv - est le vade-mecum parfait de ceux pour lesquels l’esprit n’a pas d’âge et appartient à tous les siècles - à aujourd’hui comme à demain.

La mort

La mort

Auteure: Vladimir Jankélévitch ,

Nombre de pages: 700

Pourquoi la mort de quelqu’un est-elle toujours une sorte de scandale ? Pourquoi cet événement si normal éveille-t-il chez ceux qui en sont les témoins autant de curiosité et d’horreur ? Depuis qu’il y a des hommes, comment le mortel n’est-il pas habitué à ce phénomène naturel et pourtant toujours accidentel ? Pourquoi est-il étonné chaque fois qu’un vivant disparaît, comme si cela arrivait chaque fois pour la première fois ? Telles sont les questions que pose ce livre sur la mort. Dans chacun de ses ouvrages, Vladimir Jankélévitch a essayé de saisir le cas limite, l’expérience aiguë : à son point de tangence avec ces frontières, l’homme se situe à la pointe de l’humain, là où le mystère, l’ineffable, le « je ne sais quoi », ouvrent le passage de l’être au néant, ou de l’être à l’absolument-autre. Il s’attache ici à analyser un événement considéré dans sa banalité et dans son étrangeté à la fois, dans son anomalie normale, son tragique familier, bref, dans sa contradiction. « Si la mort n’est pensable ni avant, ni pendant, ni après, écrit Jankélévitch, quand pourrons-nous la penser ? » Et il entreprend cette...

Les agitateurs d'idées en France

Les agitateurs d'idées en France

Auteure: Jean C. Baudet ,

Nombre de pages: 339

Plus de trois-cents « intellectuels » sont ainsi replacés dans l’Histoire, formant plus qu’un simple dictionnaire des grands auteurs. La présentation des plus grands représentants de la Pensée française – depuis François Ier jusqu’à nos jours – constitue un voyage passionnant dans l’Histoire des grandes idées en France. Il s’agit en réalité d’une analyse de l’évolution de l’activité intellectuelle en France, depuis l’avènement de l’imprimerie jusqu’au développement actuel de la communication audio-scripto-visuelle. C’est en outre l’occasion d’analyser la notion si française d’« intellectuel » (avant et après Émile Zola). L’ouvrage peut se lire à la fois comme le « roman de l’intelligence » ou comme un dictionnaire des grands penseurs. EXTRAIT : Qu’est-ce qu’un intellectuel ? Qui sont les intellectuels français ? Quelle est leur mission sociale – à quoi servent-ils ? Quels sont les fondements de leur pensée ? Quel fut et quel est leur impact sur l’évolution de la société française, et peut-être même du monde, au moins du monde où l’on lit le français ? Quelle est leur part de responsabilité dans les ...

Je veux être futile à la France

Je veux être futile à la France

Auteure: François Morel ,

Nombre de pages: 286

"Auditeur assidu, attentif écouteur, ponctuel allocutaire, je t’imagine. Dans ta voiture ou dans ta salle de bains, dans ton lit ou dans ta cuisine, je te suppose. Tu prêtes l’oreille et tu t’interroges. De quoi va-t-il nous parler cette semaine ? Oui, car c’est la question que se pose chaque vendredi matin la France branchée sur France Inter. Comment va-t-il nous faire réfléchir en nous amusant ? Comment va-t-il nous émouvoir en nous bousculant ? Voici résumées les interrogations de la France la plus sagace, la plus éveillée, la plus dégourdie." Après L’Air de rien, véritable succès critique et public, François Morel a continué, chaque vendredi matin sur France Inter, à assaisonner l'actualité pour le bonheur de ses auditeurs et de ses lecteurs. Caustique, cinglant, émouvant, Morel, à la fois comédien, metteur en scène, chanteur et chroniqueur de radio, nous offre une nouvelle compilation de chroniques, véritable antidote à la morosité ambiante, préfacée par un de ses fidèles auditeurs, Jean Rochefort, et augmentée de deux chroniques inédites.

Le pardon

Le pardon

Auteure: Vladimir Jankélévitch ,

Nombre de pages: 287

«Le débat du pardon et de l’impardonnable n’aura jamais de fin. Insoluble est le cas de conscience qui en résulte : car si l’impératif d’amour est inconditionnel et ne souffre aucune restriction, l’obligation d’annihiler la méchanceté n’est pas moins impérieuse que le devoir d’amour ; l’amour des hommes est entre toutes les valeurs la plus sacrée, mais l’indifférence aux crimes contre l’humanité, mais l’indifférence aux attentats contre l’essence même et contre l’hominité de l’homme est entre toutes les fautes la plus sacrilège.» Lorsque Vladimir Jankélévitch publie ce livre en 1967, alors que le débat sur l’imprescriptibilité des crimes nazis agite l’opinion, il soulève cette question brûlante : qu’est-ce que le pardon? Cherchant à saisir le cœur de cette notion mal comprise, se heurtant au terrible paradoxe d’un pardon infini, sublime, et pourtant impossible, Le Pardon occupe une place centrale dans la réflexion morale d’un philosophe hanté par les problèmes de son temps.

L'Aventure, l'Ennui, le Sérieux

L'Aventure, l'Ennui, le Sérieux

Auteure: Vladimir Jankélévitch ,

Nombre de pages: 338

«L’Aventure, l’Ennui et le Sérieux sont trois manières dissemblables de considérer le temps. Ce qui est vécu, et passionnément espéré dans l’aventure, c’est le surgissement de l’avenir. L’ennui, par contre, est plutôt vécu au présent : dans cette maladie l’avenir déprécie rétroactivement l’heure présente, alors qu’il devrait l’éclairer de sa lumière. Quant au sérieux, il est une certaine façon raisonnable et générale non pas de vivre le temps, mais de l’envisager dans son ensemble, de prendre en considération la plus longue durée possible. C’est assez dire que si l’aventure se place surtout au point de vue de l’instant, l’ennui et le sérieux considèrent le devenir surtout comme intervalle : c’est le commencement qui est aventureux, mais c’est la continuation qui est, selon les cas, sérieuse ou ennuyeuse.» Publié en 1963, L’Aventure, l’Ennui, le Sérieux est un jalon majeur de la pensée de Vladimir Jankélévitch. Cet ouvrage constitue une première synthèse de sa pensée, où l’on peut distinguer deux critères essentiels qui fondent l’unité de son œuvre : la dignité philosophique donnée à des objets...

La mauvaise conscience

La mauvaise conscience

Auteure: Vladimir Jankélévitch ,

Nombre de pages: 293

«Heureuse la malheureuse conscience, car son malheur n’est qu’une feinte, une ruse profonde de la vie ; heureuse la mauvaise conscience, elle qui connaîtra la joie violente de renaître...» La mauvaise conscience constitue le premier objet philosophique sur lequel le jeune Jankélévitch, à l’aube d’une brillante carrière académique, déploie dès 1933 sa réflexion propre. La thèse qu’il lui consacre, reprise trente ans plus tard pour donner naissance à ce livre, contient déjà non seulement les grands thèmes de son œuvre à venir mais aussi les piliers définitifs de sa philosophie morale. Au centre, l’étude du remords. Indissociable de l’expérience du temps, fugace et irréversible, le remords manifeste à nos yeux l’acte irrévocable ; par là même, il est la preuve de notre liberté, et porte en lui la consolation du temps qui passe.

Philosophie morale

Philosophie morale

Auteure: Vladimir Jankélévitch ,

Nombre de pages: 1179

Vladimir Jankélévitch, philosophe du devenir et grand théoricien de la morale, a laissé une œuvre immense. Composé de textes rares, jalons essentiels de sa pensée, cet ouvrage regroupe les premiers livres de morale du penseur. Entre le premier et le dernier écrit de cette somme, quelque trente ans se sont écoulés (1933, année de sa thèse, La Mauvaise Conscience, et 1967, parution du Pardon). Ce laps de temps équivaut à un nombre d’années qui pèse du poids de la douleur infinie. Avant, la vie d’un jeune et brillant universitaire, à la pensée nimbée d’irrationalisme. Après, l’existence continuée de celui que les épreuves de la guerre ont tant marqué. Le philosophe d’âge mûr, chassant les idéologies teintées de romantisme, unissant la pensée et l’action, fait de la volonté le commencement et la fin de tout car, dit-il, «la volonté peut tout, la volonté est plus forte que la mort».

Le sens littéraire de l'humour

Le sens littéraire de l'humour

Auteure: Jean-Marc Moura ,

Nombre de pages: 320

Y a-t-il une notion plus galvaudée que celle d’humour ? Tout le monde voudrait en avoir mais personne ne sait exactement en quoi il consiste. Le phénomène a suscité d’innombrables travaux en philosophie et dans la plupart des sciences humaines, sans que l’on s’accorde sur ses propriétés si déroutantes. Le domaine littéraire est en l’occurrence particulièrement intéressant, car il existe un ensemble d’œuvres majeures assez unanimement reconnues comme représentatives de l’humour occidental. À partir de la relecture de ces œuvres, cet ouvrage pose deux questions : qu’entendre exactement par humour en littérature et par quels moyens un texte réussit-il à nous faire sourire ? Caractérisé par une ambivalence foncière, l’humour littéraire manipule les discours, traverse les genres, recourt à la plupart des procédés rhétoriques et cultive n’importe quelle thématique, pour engendrer chez le lecteur un sourire qui se distingue clairement de l’ordre plus général du comique ou de la satire. Cet art de faire coexister les éléments textuels les plus contradictoires relève d’une poétique dont l’auteur met en évidence les grandes...

Pierre Brossolette

Pierre Brossolette

Auteure: Guillaume Piketty ,

Nombre de pages: 416

Pionnier de la résistance et artisan de son unification, haut responsable des services secrets de la France combattante, Pierre Brossolette fut, jusqu'à son arrestation le 3 février 1944, un homme traqué par la Gestapo. Torturé, il se suicida le 22 mars pour ne pas parler. S'appuyant sur de nombreux documents inédits, ce livre montre comment un jeune homme intellectuellement surdoué, journaliste renommé, s'est affirmé au cœur des années noires, comme l'un des cerveaux de la lutte clandestine. Il dévoile les hésitations, les doutes, les difficultés et les amitiés jusqu'à l'aveuglement, mais aussi rebelle, insaisissable , déconcertant qui aimait par-dessus tout vivre intensément. Il met également au jour les conflits violents qui l'opposèrent aux autres chefs de la résistance - le colonel Rémy, Emmanuel d'Astier de La Vigérie, Jean Moulin, etc. - , voire au général de Gaulle. Il s'attache enfin, à travers ce destin hors du commun, à comprendre qui furent les « soutiers de la gloire » qui insufflèrent vie à la Résistance, pourquoi ils choisirent de s'opposer et par quel cheminement il le firent. Guillaume Piketty, docteur en histoire est directeur de...

Ascension

Ascension

Auteure: Vincent Delecroix ,

Nombre de pages: 640

Le narrateur, Chaïm Rosenzweig, a publié sans grand succès quelques livres sous le pseudonyme de Vincent Delecroix. Pour gagner sa vie, il travaille dans la teinturerie de son père, à Paris. Inexplicablement, la NASA l’a désigné pour faire partie de l’équipage d’une navette spatiale qui doit, pour sa dernière mission, rejoindre la Station internationale. Après des mois d’entraînement émaillés d’incidents invraisemblables et de conversations délirantes, Chaïm finit par embarquer à bord de la navette en compagnie d’un équipage haut en couleur. Or ce voyage, sous son apparente bouffonnerie, a une dimension insoupçonnée. Peut-être cette mission est-elle vraiment la dernière. Il faut dire qu’un passager imprévu – et néanmoins célébrissime – vient soudain révéler sa présence en pleine ascension... Vincent Delecroix laisse souffler sur son roman un vent de folie. Sa vitalité, son inventivité et son humour sont ici mis au service d’une réflexion sur le mal et le renoncement.

Le Paradoxe de la morale

Le Paradoxe de la morale

Auteure: Vladimir Jankélévitch ,

Nombre de pages: 187

Le paradoxe de la morale " Plus il y a d'être, moins il y a d'amour. Moins il y a d'être, plus il y a de l'amour. L'un compense l'autre. Le problème scabreux de toute vie morale ressemble à un tour de force, mais on réussit ce tour de force presque sans y penser quand on aime : c'est, répétons-le, de faire tenir le maximum d'amour dans le minimum d'être et de volume, ou à l'inverse de doser le minimum d'être ou de mal nécessaire compatible avec le maximum d'amour. " Vladimir Jankélévitch Vladimir Jankélévitch (1903-1985) Philosophe et musicologue, il est l'auteur d'une œuvre considérable, traduite dans le monde entier, notamment Le Je-ne-sais-quoi et le Presque-rien.

L'Imprescriptible. Pardonner ? Dans l'honneur et la dignité

L'Imprescriptible. Pardonner ? Dans l'honneur et la dignité

Auteure: Vladimir Jankélévitch ,

Nombre de pages: 103

L'imprescriptible " Le pardon est mort dans les camps de la mort. " Qui a bien pu écrire une telle phrase ? Un philosophe, un Juif, un Français, un moraliste ? Oui, mais surtout un survivant, un survivant mystérieusement sommé de protester sans relâche contre l'indifférence. Sous le titre L'Imprescriptible se trouvent en effet réunis deux textes : Pardonner ? et Dans l'honneur et la dignité, parus respectivement en 1971 et 1948, qui tentent de maintenir " jusqu'à la fin du monde " le deuil de toutes les victimes du nazisme, déportés ou résistants. Jankélévitch, philosophe de l'occasion, n'a jamais cru bon d'attendre " l'occasion " d'exprimer sa colère et sa pitié. C'était toujours pour lui le moment de rappeler que la mémoire de l'horreur constitue une obligation morale. Vladimir Jankélévitch (1903-1985) Philosophe et musicologue, il est l'auteur d'une œuvre considérable, traduite dans le monde entier, notamment Le Je-ne-sais-quoi et le Presque-rien.

Stendhal et le comique

Stendhal et le comique

Auteure: Daniel Sangsue ,

Nombre de pages: 310

Stendhal - le sait-on ? - a passé une bonne partie de sa vie à étudier l'art de Molière et à essayer d'écrire des comédies. Si ses tentatives de comic bard ont toutes échoué, elles ont néanmoins laissé des traces profondes dans son œuvre, marquant en particulier ses romans. Les contributions réunies dans le présent ouvrage tirent les conséquences de l'intérêt manifesté par Stendhal pour toutes les formes de comique. Elles analysent l'empreinte de la comédie dans l'écriture romanesque, d'Armance à Lamiel, et la place du comique, ainsi que de catégories comme l'humour, l'ironie, l'autodérision, la satire, la parodie, la caricature ou le grotesque dans les écrits théoriques et autobiographiques de celui qui affirmait que « rien, ou presque rien, ne lui semblait valoir la peine qu'on en parle avec gravité ».

Lire les Carnets d'Albert Camus

Lire les Carnets d'Albert Camus

Auteure: Anne Prouteau ,

Nombre de pages: 238

Albert Camus a vingt-deux ans quand il commence à écrire régulièrement dans ses « Cahiers » ; il ne cessera pas jusqu’à sa mort. Il en préparait alors la publication ; elle sera posthume, sous le titre de Carnets. Ces textes, aussi inclassables que divers (laboratoire de l’œuvre, « choses vues », notes de lectures, impressions de voyages, réflexions philosophiques et, de plus en plus vers la fin de sa vie, notations intimes) sont souvent cités ; ils n’avaient jamais été étudiés en tant que tels. Ils le sont ici, par des chercheurs d’horizons divers, qui interrogent les modalités et les enjeux de cette écriture très spécifique. Les Carnets prennent ainsi toute leur place dans l’œuvre camusienne, dont ils mettent au jour les ressorts secrets. Au cœur de cette écriture fragmentaire, l’exigence artistique de Camus est aussi manifeste qu’ailleurs ; et c’est à ses Carnets qu’en 1937 - il a alors vingt-quatre ans - il confie sa certitude, qui ne se démentira pas : « Écrire, ma joie profonde ! ». Lire les Carnets se révèle indispensable pour qui veut vraiment connaître Camus...

Fauré et l'inexprimable

Fauré et l'inexprimable

Auteure: Vladimir JANKELEVITCH ,

Nombre de pages: 296

Vladimir Jankélévitch approfondit dans cet ouvrage ses réflexions sur le mystère d'ambiguïté qui rend si déroutante aux yeux de certains la musique de Fauré. Vladimir Jankélévitch approfondit dans cet ouvrage ses réflexions sur le mystère d'ambiguïté qui rend si déroutante aux yeux de certains la musique de Fauré et qui empêche de définir cet art autrement que par des couples de contradictions. Il retrouve ces paradoxes aussi bien dans l'œuvre de piano que dans les mélodies, aussi bien dans la musique de chambre que dans le Requiem. Évasif et précis, négligent et rigoureux, mystérieux et limpide comme un regard d'enfant, absent et présent comme une nuit d'été, lointain et proche comme une amie, distant et passionné comme un cœur secret, patent et latent comme une âme, tel est le langage de Fauré.

L'Enchantement musical

L'Enchantement musical

Auteure: Vladimir Jankelevitch ,

Nombre de pages: 304

L'oeuvre de Vladimir Jankélévitch mêle intimement philosophie et musique, régime de correspondance auquel le philosophe-musicien a toujours aimé se tenir. « La musique, rappelle-t-il, est un art temporel non point secondairement, comme la poésie, le roman ou le théâtre, mais essentiellement. » Son domaine est la « temporalité enchantée », le mystère de l'instant, le charme de la nostalgie, du nocturne et des parfums de la nuit, du lointain, du silence surtout, puisque la musique, née du silence, y retourne. Ce livre réunit des textes peu connus, inédits ou depuis longtemps inaccessibles. Comptes rendus de concerts et de festivals, évocations poétiques des musiciens chers à son coeur : les musiciens français, particulièrement Debussy, Ravel, Fauré ; les musiciens de l'Europe centrale, Chopin et Liszt, le rhapsode et baladin du monde européen, image même de notre modernité ; les génies de la musique russe, notamment Moussorgski et Rimski-Korsakov. Pour Vladimir Jankélévitch « on ne pense pas la musique », mais on peut penser en musique, ou musicalement. Le lecteur retrouvera dans ces textes le bonheur de la mystérieuse connivence d'une pensée sur la ...

Le sens de l'humour

Le sens de l'humour

Auteure: Anne-Marie Paillet , Florence Leca Mercier ,

Nombre de pages: 314

Ce livre propose une réflexion linguistique renouvelée sur l'humour, grâce à une synthèse théorique (distinction humour/ironie) et à des approches pragmatiques et discursives. Au-delà de la perspective littéraire (de Voltaire à Jean Echenoz), il embrasse des domaines allant du juridique au socio-culturel (humour anglais, humour juif, humour sur twitter, mots croisés), en passant par des lieux plus insolites ou moins balisés comme la grammaire, la publicité ou le rap.

À quoi sert la philosophie ?

À quoi sert la philosophie ?

Auteure: Robert Maggiori , Jacques Sojcher , Jean-Pierre Faye , François Dagognet ,

Nombre de pages: 28

À quoi sert la philosophie, dans un monde qui mise sur la science, la technique et l'économie, où l'éthique ne trouve plus que difficilement sa place ? À quoi sert la philosophie ? À comprendre ? À choisir des valeurs ? Les trois auteurs invités à répondre à ces questions ont un point commun : une volonté de faire comprendre le monde à un large public, de proposer une lecture, simple et accessible à tous, des thèses philosophiques et des idéologies qui régissent la société actuelle.

Vivre comme un prince

Vivre comme un prince

Auteure: Henry David Thoreau ,

Nombre de pages: 126

« La majorité des hommes sont trop facilement enclins à suivre tout ce qui s’accorde avec l’opinion générale. » À dix-sept ans, Henry David Thoreau compose ses premiers essais. Entre 1834 et 1837, de son entrée à l’université de Harvard à sa rencontre avec Ralph Waldo Emerson, son futur ami et mentor, Thoreau forge sa pensée, bien décidé à faire entendre une nouvelle voix philosophique. Ce volume contient l’« autoportrait du futur » de l’auteur de Walden et de La Désobéissance civile, déjà prompt à « refuser les fausses valeurs de la civilisation : la mode, l’argent, les honneurs, les richesses, le pouvoir, la réputation, les villes, l’art, l’intellectualisme, le succès, les mondanités ; et à vouloir les vraies valeurs de la nature : la simplicité, la vérité, la justice, la sobriété, le génie, le sublime, la volonté, l’imagination, la vie », selon les mots de Michel Onfray.

Perles de vie

Perles de vie

Auteure: René de Obaldia ,

Nombre de pages: 80

Chers lecteurs, Je vais bientôt me quitter. Oui, disparaître de cette planète. Et il m’est venu à l’idée de rassembler moult pensées, citations, engrangées tout au long de mon existence, et de vous les léguer, dans l’espoir que pour vous aussi, elles seront source de réflexions, méditations, voire matière à rire et à pleurer. Chers lecteurs, chers obaldiens, à vous, selon vos affinités, vos humeurs, de vous approprier une perle rare. Je vais maintenant prendre congé de vous non sans vous gratifier d’un proverbe bantou : « Mon ami n’est pas mort puisque je vis encore. »René de Obaldia

Debussy et le mystère de l'instant

Debussy et le mystère de l'instant

Auteure: Vladimir JANKELEVITCH ,

Nombre de pages: 262

Vladimir Jankélévitch, dont l'oeuvre a toujours mêlé philosophie et musique, perce dans cet ouvrage le mystère de l'instant qui est l'essence de la musique de Debussy. Deux mouvements inverses semblent, chez Debussy, parcourir l'espace musical : l'un est descente aux enfers de la profondeur ; l'autre remontée à l'air libre, ascension vers les grands espaces de lumière. Mais quand on étudie ces deux mouvements, on comprend bien vite que l'essentiel chez Debussy n'est ni l'un ni l'autre : l'essentiel est l'instant impalpable, celui-là même que nous appelons apparition disparaissante, surgissement sur fond de silence et de ténèbres ; cet instant est l'éclair, ou à l'inverse (ce qui revient au même) l'étincelle qui est l'apparition saisie à l'instant où elle disparaît : Midi est dans le même instant le comble de la lumière et la lumière saisie dans le premier instant de son déclin. Debussy donne une voix aux choses les plus impondérables et les plus précaires, les plus inconsistantes et les plus inexistantes de la création : une brève rencontre et une légère respiration, une réminiscence fugitive qui, comme l'étoile filante, traverse l'espace nocturne...

Migrations, exils, errances et écritures

Migrations, exils, errances et écritures

Auteure: Isabelle Keller-Privat ,

Nombre de pages: 360

Écrire les migrations, les errances et les exils, c’est se tourner vers les problématiques des déplacements et des passages. Se pose alors la question de la définition de l’écriture migrante, définition nécessairement mouvante selon que l’on s’intéresse aux artistes qui choisissent la problématique de l’exil pour mettre en scène un questionnement identitaire ontologique ou à ceux qui, ayant eux-mêmes subi ou choisi l’exil, transforment leur propre exil en un exercice d’espoir dans un double mouvement mnémonique et didactique. Qu’il s’agisse d’une littérature de migrants ou sur les migrants, d’exils politiques ou d’exils imaginaires, l’esthétique de la migrance se construit dans la fracture et dans la perte pour réaffirmer le droit à la vie à travers une nouvelle éducation du regard : celui du sujet sur lui-même et sur l’autre, celui de l’autre sur l’étranger. Dès lors l’exil ne saurait se concevoir simplement comme une expérience purement physique et accidentelle, mais devient la condition même de notre relation à autrui, bouleversant les frontières commodes entre le dedans et le dehors. L’expérience de l’exil...

Les Tribulations du dernier Sijilmassi

Les Tribulations du dernier Sijilmassi

Auteure: Fouad LAROUI ,

Nombre de pages: 238

" Adam réfléchissait. Et il n'arrivait pas à trouver de solution à cette énigme : pourquoi son corps se trouvait-il à une altitude de trente mille pieds, propulsé à une vitesse supersonique par des réacteurs conçus du côté de Seattle ou de Toulouse – très loin de son Azemmour natal, où les carrioles qui allaient au souk dépassaient rarement la célérité du mulet, où les voitures à bras n'excédaient pas l'allure du gueux se traînant de déboires en contretemps ? " Dans son style inimitable, Fouad Laroui nous entraîne à la suite de son héros – un ingénieur marocain décidé à rompre du jour au lendemain avec son mode de vie moderne et occidentalisé – dans une aventure échevelée et picaresque. Une tentative de retour aux sources semée d'embûches et à l'issue plus qu'incertaine, derrière laquelle se dessine une des grandes interrogations de notre temps : comment abattre les murs que l'ignorance et l'obscurantisme érigent entre les civilisations ?

La mort et le soin

La mort et le soin

Auteure: Jean-Philippe Pierron , Élodie Lemoine ,

Est-ce une sombre dialectique que de vouloir penser le soin à l’ombre de la mort ? La question est médicale, elle est aussi métaphysique. Elle instille au cœur du soin le plus technique, précis et rigoureux, des enjeux éthiques, mais aussi existentiels. Ils lestent la décision médicale et l’agir soignant d’une densité nouvelle : une méditation sur la condition mortelle de l’homme souffrant. Autour d’une analyse de Vladimir Jankélévitch, qui n’a pas connu ce que nous appelons aujourd’hui les soins palliatifs, mais qui a longuement médité sur la mort, médecins, oncologues, sociologues, bénévoles d’accompagnement et philosophes dialoguent et font résonner ses analyses, en leur donnant une nouvelle actualité. En effet, si pour tout homme « mors certa, hora incerta » – la mort est certaine, mais l’heure incertaine –, c’est encore plus vrai lors d’une maladie évolutive et incurable. Entre la certitude du fait et l’incertitude de la date s’engouffre l’espérance indéterminée, avec laquelle l’agir soignant et l’existant malade composent. N’est-ce pas alors le sens du soin que d’être une clinique de l’incertitude ?

Apocalypse du politique

Apocalypse du politique

Auteure: Vincent Delecroix ,

Nombre de pages: 368

On a coutume de voir dans la modernité occidentale le processus par lequel le politique s'est émancipé de la tutelle religieuse. Ce que les religions juive et chrétienne ont apporté, c'est une rupture des liens entre le politique et le sacré. Elles ont désacralisé le politique. Ce travail a compliqué voire inversé la fonction que l'Europe a donnée au religieux : celle de fonder et conserver l'ordre politique et juridique. Il y a, dans la parole biblique, une force de destitution de la puissance. Une face du théologico-politique regarde vers le passé et maintient l'ordre : la figure du Souverain divin sert les puissances de ce monde. Mais l'autre face, messianique, regarde vers l'avenir d'une justice inconditionnelle, et voit au-delà du politique. L'image du Royaume se substitue à celle du Roi des Cieux. La transcendance ne sert plus à fonder, mais à dénoncer l'injustice du présent : l'image du Royaume hante nos régimes. Sa présence paradoxale est une apocalypse du politique. Cette hantise s'appelle, peut-être, la démocratie.

Liszt et la rhapsodie

Liszt et la rhapsodie

Auteure: Vladimir JANKELEVITCH ,

Nombre de pages: 121

Plus qu'une biographie de Liszt, une promenade à travers son œuvre et surtout une réflexion sur la virtuosité. Vladimir Jankélévitch se demande si le culte de la virtuosité et la glorification du " solisme ", réhabilités par nos contemporains, ne traduisent pas à leur façon un attachement bien moderne à la chose précaire, à la féérie sans lendemain, à l'apparition disparaissante, éphémère et prestigieuse. Le culte de la virtuosité est en quelque sorte un hommage à la profondeur paradoxale de l'apparence.

Pour quoi serions-nous encore prêts à mourir ?

Pour quoi serions-nous encore prêts à mourir ?

Auteure: Alexandra Laignel-lavastine ,

Nombre de pages: 84

Une guerre se gagne d'abord dans les esprits. Mais au nom de quel héritage et pour quels idéaux les Européens seraient-ils encore prêts à se battre ? Cette question est la seule qui vaille. Surtout face à un adversaire qui possède, lui, de la transcendanc

Premières et Dernières Pages

Premières et Dernières Pages

Auteure: Vladimir Jankélévitch ,

Nombre de pages: 314

Ce recueil clôt la série qui comporte par ailleurs Sources et La Musique et les Heures. Certains textes sur Bergson ou la mystique russe portent la marque d'une extrême jeunesse, ils sont denses, complexes, mais augurent de l'orientation de la pensée de Jankélévitch, comme le souligne Bergson lui-même dont les lettres sont données en fac-similés. D'autres témoignent de sa fidélité amicale et fraternelle, telle son étude sur " Le diurne et le nocturne chez Jean Cassou ", ou de lectures " critiques " : Machiavel, Gracián. Enfin, on trouvera des écrits ponctuels sur les œuvres de musiciens qui le touchaient particulièrement : Gabriel Fauré, Manuel de Falla, Béla Bartók, Louis Aubert ou Joaquin Nin et auxquels, si l'on excepte Fauré, il n'a pas consacré de monographie complète. " Le bergsonisme veut être pensé dans le sens même de la futurition, c'est-à-dire à l'endroit ", se plaisait-il à souligner ; de même, il est bon de lire Vladimir Jankélévitch " des premières aux dernières pages ".

3 minutes de philosophie pour redevenir humain

3 minutes de philosophie pour redevenir humain

Auteure: Fabrice Midal ,

Nombre de pages: 139

" La philosophie nous bouscule. Elle ne nous laisse pas tranquille ; elle nous réveille et nous éclaire. C'est pourquoi nous en avons si profondément besoin. " Dans son nouveau livre, le philosophe Fabrice Midal décrypte 40 citations inspirantes de penseurs, d'écrivains, de peintres ou de poètes pour inviter les lecteurs à penser autrement et redevenir humain. Une expérience inédite et profonde de philosophie et de méditation. Philosophe et écrivain, Fabrice Midal, spécialiste des violences du quotidien, est l'un des principaux enseignants de la méditation en France. Il est notamment l'auteur du best-seller Foutez-vous la paix ! traduit dans le monde entier. Cet ouvrage est issu de l'émission radiophonique 3 minutes de philosophie pour redevenir humain diffusée sur France Culture pendant l'été 2019.

La Présence lointaine. Albeniz, Séverac, Monpou

La Présence lointaine. Albeniz, Séverac, Monpou

Auteure: Vladimir Jankélévitch ,

Nombre de pages: 160

"La vocation de la musique n'est pas de répondre à l'alternative du près et du loin. La musique n'a pas à choisir. Le logicien insiste, menace, s'impatiente, il nous dit : de deux choses l'une. Mais la musique, qui déploie toute sa finesse dans l'audition, fait ici la sourde oreille. Elle récuse les catégories tranchées et les disjonctions brutales, comme elle récuse tout ultimatum. Grâce à elle et à sa magie, le près et le loin peuvent se confondre comme se confondent le forte et le pianissimo contradictoirement mêlés dans l'ambiguïté insaisissable du pianissimo sonore et du forte con sordina. Le mystère de la sonorité est là tout entier. Le son est perpétuellement en mouvement. Le son se rapproche, s'éloigne, nous enveloppe entièrement, et puis nous quitte pour s'éteindre dans les lointains. Les ondes de la musique circulent dans l'espace sonore. De là ce charme captivant, mais aussi décevant, instable, problématique dont le nom est musique. Car la musique est un charme, charme nostalgique comme l'est toujours le charme. Ce charme de l'inachevé est celui de la présence absente." Vladimir Jankélévitch



X
FERMER