Trouver votre ebook...

Liste des livres et Ebooks trouvés
Nous avons trouvé un total de 40 livres disponibles en téléchargement
La promesse de l'Est. Espérance nazie et génocide (1939-1943)

La promesse de l'Est. Espérance nazie et génocide (1939-1943)

Auteure: Christian Ingrao ,

Nombre de pages: 480

Comment les nazis ont-ils rêvé leur victoire et le " Reich de mille ans " ? Entre 1939 et 1944, l'utopie impériale nazie connut des débuts de réalisation dans les espaces conquis à l'Est, brutalement vidés de leurs habitants, déplacés, réduits en esclavage et, pour les Juifs, assassinés. Elle eut ses ingénieurs, ses agences et ses pionniers (pas moins de 27 000 jeunes Allemands). Elle suscita de la ferveur et de l'adhésion. Dans le Reich de mille ans aux frontières élargies par la conquête, une communauté racialement pure vivrait bientôt une existence réconciliée de prospérité sereine. Christian Ingrao examine pour la première fois, dans leur cohérence et dans leurs tensions, le travail des différentes institutions, le parcours des hommes et des femmes qui y ont pris part, l'ampleur des planifications successivement dessinées. Il poursuit une anthropologie sociale de l'émotion nazie et dévoile, à côté de la haine et de l'angoisse, la part de la joie et de l'attente, deux faces d'une même réalité. L'espérance nazie fut le cauchemar des populations. C'est ce que révèle crûment l'étude des violences déchaînées à l'échelle de la région de...

Les ombres d'Oradour

Les ombres d'Oradour

Auteure: Jean-Paul Picaper ,

Nombre de pages: 432

Début juin 1944, des éléments de la division blindée SS « Das Reich » remontent du Sud-Ouest vers la Normandie. Le soir du 9 juin, le commandement SS et la Gestapo choisissent le village d’Oradour-sur-Glane comme cible. Le lendemain, sur leur chemin, cent vingt Waffen-SS massacrent 642 habitants, dont 246 femmes et 207 enfants, à Oradour-sur-Glane. Seul, un sous-lieutenant SS a été condamné en 1983 à Berlin-Est avec le concours de Paris et de Prague, et a purgé quinze ans de prison. Autrement, ce crime et ses instigateurs sont restés impunis. Depuis un demi-siècle, historiens de fantaisie et négationnistes brodent des légendes et forgent des contrevérités sur le plus grand crime de guerre commis par l’Occupant en Europe occidentale. Plus que jamais, il importe de détruire ces manœuvres contre la mémoire et l’intelligence. Jean-Paul Picaper a donc mené l’enquête. Reconsidérant des faits pollués par mille scories et fictions, il a étudié le site, fait parler des survivants, leurs enfants, des témoins et des historiens. Sa connaissance de la langue allemande et sa notoriété outre-Rhin lui ont permis d’accéder à des documents inédits du IIIe...

Hitler

Hitler

Auteure: Johann Chapoutot , Christian Ingrao ,

Deux grands noms de l’histoire de l’Allemagne contemporaine dressent une biographie renouvelée du personnage le plus fantasmé du XXe siècle. D’où venait Hitler, quel était son véritable but et l’a-t-il atteint ? Plus qu’un portrait, c’est un parcours, entre échecs personnels et succès politiques, entre folles obsessions et pragmatisme froid, que Johann Chapoutot et Christian Ingrao retracent. L’une de ses prophéties était : « Il n’y aura plus jamais de novembre 1918 dans l’histoire allemande. » : lui et le peuple allemand ne survivront pas à la défaite. En déconstruisant méthodiquement le mythe – cette ambition ultime d’Hitler et de Goebbels –, le travail de l’historien peut aider à vaincre une dernière fois le nazisme : Hitler n’était ni brillant, ni même sain d’esprit ; son projet ne reposait sur aucune forme de rationalité ; l’ampleur de ses crimes est inédite et documentée. Comment alors a-t-il pu emmener toute une population aussi loin dans le meurtre et l’autodestruction ?

Repères

Repères

Auteure: Nicos Poulantzas ,

Nombre de pages: 192

L'équipe de la revue Dialectiques avait entrepris, depuis 1976, une discussion permanente, essentielle, avec Nicos Poulantzas, autour du problème de l'État. Ce sont les étapes mêmes de cet échange qui se trouvent présentées dans ce volume. S'y ajoute un repère important : une étude, aujourd'hui introuvable, parue en 1966 dans Les temps modernes, témoin de la place fondamentale de Gramsci dans l'élaboration des réflexions de Poulantzas sur l'État et la société. L'entretien accordé, en juillet 1979, à la revue anglaise Marxism Today relate un parcours, théorique, politique, d'action et de réflexion. Il est aussi profondément ancré dans la difficile actualité de 1979 : celle des conséquences de la défaite de la gauche, celle de la crise des partis et d'une certaine forme de représentation. Alors que passent les conjonctures, l'État demeure : merci à Nicos Poulantzas de nous y faire réfléchir, toujours.

L'Italie à vif

L'Italie à vif

Auteure: Jacques Nobécourt ,

Nombre de pages: 388

Les Français croient connaître l’Italie, la plus accueillante, la plus séduisante des nations voisines. Ses brusques explosions les déconcertent pourtant. La classe politique romaine leur semble plus byzantine encore que la leur et ils se demandent, non sans envie, comment ces jeux et ces fièvres permettent aux Italiens de donner des leçons d’expansion économique aux autres nations de la Communauté européenne et par quel « miracle » cette société à prédominance agricole est devenue en quelques années une puissance industrielle. Correspondant à Rome du journal Le Monde depuis l’automne 1965, Jacques Nobécourt a vécu les phases les plus récentes et les plus brûlantes de ces mutations. Sachant par expérience combien les données les plus élémentaires de la vie politique italienne risquent d’échapper aux observateurs attentifs, il a voulu donner dans ce livre une description des grandes forces de l’Etat et de la vie politique et peindre quelques-uns des protagonistes dont les noms reviennent quotidiennement dans les titres de nos journaux, poser enfin quelques-uns des problèmes-types de la vie politique et sociale italienne. C’est une clef pour...

La longue marche

La longue marche

Auteure: Marcelle Padovani ,

Nombre de pages: 294

Pénétrant tête haute dans les institutions de la bourgeoisie, le parti communiste italien, après trente années de longue marche vers le pouvoir, se trouve aujourd’hui en mesure de conditionner les choix politiques et économiques de la société italienne. En effet, le plus puissant des P.C. européens (1 750 000 adhérents ; 34,5 % des suffrages aux élections de 1976), le parti de Gramsci, Togliatti et Berlinguer, est tout simplement devenu un élément indispensable au fonctionnement de la démocratie. Auteur du « compromis historique » – la seule stratégie nouvelle élaborée par le mouvement communiste international depuis les “fronts populaires” de 1935 – il a été mal compris par la gauche européenne à laquelle il renvoie l’image de son sectarisme et de ses innombrables échecs. Cette voie démocratique, progressive, autonome à l’égard de Moscou, qui, pour éviter la coupure du pays en deux et la conquête du pouvoir avec 51 % des suffrages, prend à contre-pied l’union de la gauche et le programme commun de gouvernement, aboutit à ce résultat paradoxal de proposer une alliance avec l’adversaire, avec celui qui pense “autrement”,...

Terres de sang. L’Europe entre Hitler et Staline

Terres de sang. L’Europe entre Hitler et Staline

Auteure: Timothy Snyder ,

Nombre de pages: 848

« Voici l’histoire d’un meurtre politique de masse. » C’est par ces mots que Timothy Snyder entame le récit de la catastrophe au cours de laquelle, entre 1933 et 1945, 14 millions de civils, principalement des femmes, des enfants et des vieillards, ont été tués par l’Allemagne nazie et l’Union soviétique stalinienne. Tous l’ont été dans un même territoire, que l’auteur appelle les 'terres de sang' et qui s’étend de la Pologne centrale à la Russie occidentale en passant par l’Ukraine, la Biélorussie et les pays Baltes. Plus de la moitié d’entre eux sont morts de faim, du fait de deux des plus grands massacres de l’histoire : les famines préméditées par Staline, principalement en Ukraine, au début des années 1930, qui ont fait plus de 4 millions de morts, et l’affamement par Hitler de quelque 3 millions et demi de prisonniers de guerre soviétiques, au début des années 1940. Ils ont précédé l’Holocauste et, selon Timothy Snyder, aident à le comprendre. Timothy Snyder en offre pour la première fois une synthèse si puissante qu’un nouveau chapitre de l’histoire de l’Europe paraît s’ouvrir avec lui.

Croire et détruire

Croire et détruire

Auteure: Christian Ingrao ,

Nombre de pages: 580

Ils étaient quatre-vingts et avaient à peine trente ans lors de l’arrivée d’Adolf Hitler au pouvoir. Leurs études universitaires destinaient ces juristes, économistes, linguistes, philosophes ou historiens à de belles carrières. Ils ont choisi de s’engager au sein des organes de répression du Troisième Reich. Ils ont théorisé et planifié l’élimination de vingt millions d’individus de race prétendument « inférieure ». Ils ont organisé et assisté à l’extermination d’un million d’entre eux. Au long d’une enquête éprouvante dans les archives du SD et de la SS, Christian Ingrao retrace le destin de ces enfants de la Grande Guerre, s’intéresse à leurs réseaux – militants, universitaires ou amicaux –, étudie leurs manières d’envisager la guerre et le « Monde d’ennemis » qui, selon eux, les menace. Apparaissent alors les mécanismes de l’engagement, dans le nazisme puis dans le meurtre de masse. Grâce à cette étude pionnière, on comprend comment ces hommes ont fait pour croire et pour détruire. Car l’histoire du nazisme est aussi tissée d’expériences personnelles, de ferveur et d’angoisse, d’utopie et de cruauté....

Corps au paroxysme

Corps au paroxysme

Auteure: Collectif ,

Nombre de pages: 160

Corps au paroxysme : le numéro 3 de Sensibilités. Histoire, critique & sciences sociales, la revue de sciences humaines qui a pour cœur l'exploration des champs du sensible. Pour son troisième numéro, la revue Sensibilités explore la part obscure, souterraine, sinon maudite, de la vie sociale. Elle se met en quête des situations extrêmes et des expériences-limites qui dessinent les bords de l'humaine condition. À travers les visages de l'ivresse, de l'extase, de l'obscène, de la fureur ou encore de l'effroi-panique, dans les douleurs de l'accouchement ou les spasmes de l'agonie, dans les cruautés du massacre, dans les vertiges de la transe ou de la liesse, dans les secrètes voluptés de la luxure comme dans les puissances transgressives du délire, Sensibilités s'en va traquer les corps au paroxysme... Rien de commun ici, voudrait-on croire. Sinon peut-être ceci : désigner chaque fois la séquence la plus aiguë d'une affection. Et, par là, le comble du vivre. Soit ce point au-delà duquel quelque chose paraît s'arrêter. Soit ce qui dans l'expérience vécue peine toujours à se dire. C'est peut-être d'abord à cela que se reconnaît le paroxysme : sa...

Les musulmans et la machine de guerre nazie

Les musulmans et la machine de guerre nazie

Auteure: David MOTADEL ,

Nombre de pages: 493

L'enrôlement de légions musulmanes sous la bannière nazie est l'un des faits les plus méconnus de la Seconde Guerre mondiale. David Motadel dépeint magistralement cette entreprise d'instrumentalisation de l'islam, parmi les plus déterminées de l'histoire moderne, et propose sur une période pourtant abondamment documentée, un éclairage nouveau et signifiant. Au plus fort de la Seconde Guerre mondiale, après les premiers revers militaires subis en Union soviétique et l'enlisement dans des territoires abritant de nombreux musulmans – l'Afrique du Nord, le Caucase, les Balkans et la Crimée –, les dirigeants nazis ont cédé à une sorte d'urgence stratégique. Ainsi ont-ils mis de côté certains de leurs préjugés racistes et tenté d'instrumentaliser l'" islam " – religion que Hitler et Himmler, notamment, admiraient car ils la jugeaient " autoritaire ", " fanatique " et " conquérante " – pour en faire une force politique ralliée à leur cause. Les musulmans sont donc devenus la cible d'une propagande acharnée et sophistiquée, quoique totalement ignorante des cultures et contextes régionaux. Mais en postulant l'unité du monde musulman, en manipulant les...

Les villes en guerre

Les villes en guerre

Auteure: Philippe Chassaigne , Jean-Marc Largeaud ,

Nombre de pages: 352

Hiroshima, Verdun, Reims, Ypres, Guernica, Londres, Stalingrad, Hambourg, Madrid... Si, depuis qu'il existe des villes, leur conquête a été un des objets habituels de la guerre, l'une des transformations majeures des conflits modernes se lit dans le fait que, qu'il s'agisse de la guerre « classique » ou de la guerre civile, les populations urbaines sont devenues l'enjeu même des combats, les victimes désignées des stratégies d'anéantissement du moral et de la volonté de combattre de l'adversaire. Pourtant, la bataille n'est pas toute la guerre et les villes ont inégalement subi le temps des épreuves. Cet ouvrage, qui rassemble les communications présentées lors d'un colloque organisé par le Centre d'histoire de la ville (CEHVI), de l'Université de Tours, s'interroge sur les manières dont guerre et fait militaire irriguent l'espace urbain et sur les rapports entre guerre et identités urbaines. Les quelque 30 contributions ici rassemblées illustrent la richesse et le renouvellement d'une historiographie touchant à un grand thème de l'histoire.

Cahiers secrets de la Ve République

Cahiers secrets de la Ve République

Auteure: Michèle Cotta ,

Nombre de pages: 880

Cela fait bientôt quatre décennies que Michèle Cotta prend des notes dans les antichambres du pouvoir, les congrès des partis, les déambulatoires de l’Assemblée, les conférences de presse de chefs d’État et les déjeuners de notables. Cette matière première, elle y a certes puisé pour rédiger ses articles, nourrir ses commentaires à la radio et à la télévision, mais la partie non exploitée de cette montagne d’informations était restée enfouie. C’est désormais un gisement inédit inappréciable pour l’histoire contemporaine de notre pays, au même titre que le furent naguère les « secrets » de Raymond Tournoux sur la fin de la IVe et le début de la Ve République, ou plus récemment les Verbatim de Jacques Attali ou les gros volumes de Favier et Rolland sur la période mitterrandienne. L’abondance des matériaux réunis, même triés, a conduit à faire deux tomes, l’un de 1968 à 1981, le second de 1981 à la fin du dodécannat de Jacques Chirac (celui-ci paraîtra au printemps 2008).

La loi du sang. Penser et agir en nazi

La loi du sang. Penser et agir en nazi

Auteure: Johann Chapoutot ,

Nombre de pages: 576

Devant l’ampleur et le caractère inédit des crimes nazis – qu’ils soient collectifs ou individuels –, les historiens butent sur la causalité profonde, qui reste obscure. Ces comportements monstrueux s’appuient pourtant sur des fondements normatifs et un argumentaire juridique qu’il faut prendre au sérieux. C’est ce que fait ici Johann Chapoutot dans un travail de grande ampleur qui analyse comment les philosophes, juristes, historiens, médecins ont élaboré les théories qui faisaient de la race le fondement du droit et de la loi du sang la loi de la nature qui justifiait tout : la procréation, l’extermination, la domination. Une profonde intimité avec une immense littérature publique ou privée – correspondances, journaux intimes –, avec la science et le cinéma du temps, rend sensible comment les acteurs se sont approprié ces normes qui donnent un sens et une justification à leurs manières d’agir. Comment tuer un enfant au bord de la fosse peut relever de la bravoure militaire face à l’ennemi biologique. Si le métier d’historien consiste à comprendre et non à juger, ou à mieux comprendre pour mieux juger, ce livre jette une lumière...

L'Europe sortie de l'Histoire ?

L'Europe sortie de l'Histoire ?

Auteure: Jean-Pierre Chevènement ,

Nombre de pages: 342

On peut prédire, sans risque de se tromper, que la commémoration, en 2014, du déclenchement de la Première Guerre mondiale sera instrumentée à des fins politiques. Au nom du « Plus jamais ça ! », il s’agira, pour nos classes dirigeantes, de justifier la mise en congé de la démocratie en Europe au prétexte, cent fois ressassé, de sauver celle-ci de ses démons. Même si comparaison n’est pas raison, il m’a paru éclairant, pour comprendre comment l’Europe a été progressivement sortie de l’Histoire, de rapprocher les deux mondialisations, la première, avant 1914, sous égide britannique, et la seconde, depuis 1945, sous égide américaine, chacune posant la question de l’hégémonie sans laquelle on ne peut comprendre ni l’éclatement de la Première Guerre mondiale ni l’actuel basculement du monde de l’Amérique vers l’Asie. La brutale accélération du déclin de l’Europe ne tient pas seulement aux deux conflits mondiaux qu’a précipités un pangermanisme aveugle aux véritables intérêts de l’Allemagne. Elle résulte surtout de la diabolisation de ces nations nécessaire à des institutions européennes débilitantes qui ont permis leur...

Une histoire du Troisième Reich

Une histoire du Troisième Reich

Auteure: François DELPLA ,

Nombre de pages: 557

La synthèse attendue. La synthèse attendue. Si la personne et la personnalité d'Hitler et de ses principaux lieutenants (Himmler, Goering, Heydrich, Goebbels) sont connus, il n'en est pas de même du régime qu'il a fondé et dirigé d'une main de fer. A l'exception de l'ouvrage de Richard Evans (mais il est en trois volumes); pas de synthèse récente notamment de la part des historiens français. Manque réparé par François Delpla qui a été le premier biographe français du Fürher et signe ici une synthèse exhaustive - englobant les hommes, la politique, la société et les institutions servie par une écriture limpide.

Le nazisme, régime criminel

Le nazisme, régime criminel

Auteure: Marie-Bénédicte VINCENT ,

Nombre de pages: 384

Le nazisme : les hommes, les idéologies, le châtiment, la mémoire. Le nazisme : les hommes, les idéologies, le châtiment, la mémoire. Un panorama du régime nazi à travers une analyse de ses adeptes (des personnages " célèbres " aux Allemands " ordinaires "), de l'idéologie qui le structure (son application à la lettre dans l'administration, sa culture visuelle au service de la propagande, son imprégnation jusqu'aux jeux des enfants) et enfin de la mémoire des crimes commis en son nom et la poursuite des criminels depuis la fin de la guerre. Autant de sujets traités avec attention et précision par les meilleurs historiens actuels.

Crime et utopie. Une nouvelle enquête sur le nazisme

Crime et utopie. Une nouvelle enquête sur le nazisme

Auteure: Frédéric Rouvillois ,

Nombre de pages: 365

La thèse est audacieuse : le nazisme était un projet utopique au sens fort du terme. Elle est audacieuse parce nous avons tendance à exonérer l’utopie pour n’en conserver que la dimension émancipatrice, en minorant les dérives, les erreurs, les meurtres qu’elle a aussi produits. À présent, mettons face à face la rhétorique nazie et les caractéristiques fondamentales de l’utopie : refaire l’homme par l’éducation, le travail et le sport ; bâtir une cité réconciliée, unie et heureuse, tenter de la rendre éternelle... Point par point, Frédéric Rouvillois démontre un emboîtement presque parfait – et mortifère. La volonté nazie de refaçonner le monde avait beau être délirante, elle était strictement réglée et se voulait rationnelle. L’idéologie national-socialiste était paranoïaque, théoriquement indigente, c’est vrai, mais elle aussi promettait l’épanouissement d’un peuple élu. Sinon, comment expliquer l’engouement des Allemands pour un projet aussi monstrueux ? Envisager le nazisme sous l’angle de l’utopie permet deux choses. De souligner le parallèle avec l’autre totalitarisme du XXe siècle, le communisme : il n’y a ...

Les Italiens

Les Italiens

Auteure: Gilles Martinet ,

Nombre de pages: 324

L'Italie sur les traces de Stendhal - Andreotti, Craxi, Berlinguer et les autres - La politique, l'amour - Scalfari - Le pape - Quelques madones de l'ancien temps - Princes et prélats - Le Roi Agnelli - Eco, Moravia, Fellini - La Mafia - Les nouveaux aristocrates - La Vierge - Le bonheur transalpin - La beauté, le pire, le meilleur - Turin, Venise - L'Ingegnere et Sua Emittenza - L'art, le pouvoir - Une certaine qualité de la vie - La force du destin. L'Italie, toute l'Italie, par l'un de ses plus fervents adorateurs, par le plus italien des Français.

Villes et culture sous l'Occupation

Villes et culture sous l'Occupation

Auteure: Françoise Taliano-des Garets ,

Nombre de pages: 384

« Toute la France, toute l’Europe est en prison » écrivait Jean Guéhenno dans Journal des années noires. Quelles furent les répercussions d’un tel contexte sur la vie culturelle ? En s’intéressant aux pratiques et aux politiques culturelles urbaines sous l’Occupation en Europe et dans l’empire français, cet ouvrage ouvre des perspectives de comparaison internationale inédites. Il livre, en effet, par une approche de terrain, une connaissance précise et différenciée des situations nationales. Tout en mesurant les degrés d’oppression et de résistance, variables selon les territoires et les moments de la guerre, on découvrira d’Athènes à Varsovie, de Prague à Lyon ou Turin, de Marseille à Dakar, d’Alger à Damas... une même vitalité culturelle et les mêmes subterfuges pour échapper aux contraintes de l’Occupation. Celles-ci ont pour nom censure, répression, propagande et pénuries. L’occupant, ainsi que les régimes de collaboration comme Vichy, s’emploie à créer un ordre nouveau où la culture fournit rêve et divertissement, rassemble et manipule. Mais elle s’avère également vecteur de résistance individuelle et collective,...

L'Étrange Défaite

L'Étrange Défaite

Auteure: Marc Bloch ,

Ce témoignage sur la défaite de 1940, écrit sur le vif par un grand historien, est particulièrement précieux. Avec le recul, on ne peut qu'admirer la lucidité, la clarté d'esprit de Marc Bloch. Ces qualités, alliées à un vrai humanisme et à une qualité d'écriture certaine, font que nous vous conseillons vivement la lecture de ce texte. En seconde partie du livre, divers écrits de Marc Bloch vous sont proposés. Le dernier traite de la réforme de l'enseignement. Là encore, l'auteur nous propose un texte passionnant, qui n'a que très peu vieilli, et dont les ministres, toujours prompts à vouloir réformer l'Éducation nationale, pour l'amener de mal en pis, feraient bien de s'inspirer...

L'autre siècle

L'autre siècle

Auteure: Xavier Delacroix ,

Nombre de pages: 320

À quoi ressemblerait le monde si l’Allemagne de Guillaume II avait gagné la bataille de la Marne en septembre 1914 au lieu de la France ? Si finalement, un an plus tard, elle était sortie victorieuse de la Première Guerre mondiale ? Pour donner vie à cet autre xxe siècle, sept historiens et cinq auteurs de fiction se sont adonnés à l’exercice savoureux de l’uchronie. Du journal d’un psychiatre berlinois aux notes d’une mission chinoise sur le Reich asiatique. Du traumatisme des soldats français revenus du front vivants mais vaincus aux espoirs suscités par une Amérique gardienne de la paix. Sans oublier la New Wave américaine initiée par un certain François Truffaut. Tous nous plongent dans un monde à la fois étrange et familier. Cela non pour refaire l’Histoire, mais pour l’interroger. Et nous interroger sur notre rapport au destin et au hasard. Jubilatoire !

La mémoire de la Nakba en Israël

La mémoire de la Nakba en Israël

Auteure: Thomas Vescovi ,

Nombre de pages: 226

Plusieurs dizaines d'années après sa création, l'Etat d'Israël s'est doté d'une loi punissant la célébration de la Nakba, nom que les Palestiniens donnent à l'expulsion des trois quarts d'entre eux entre 1947 et 1949. C'est dire combien cet événement pèse dans la mémoire des deux peuples. En analysant les mécanismes de refoulement de cette mémoire, l'étude nous plonge au coeur de la mentalité juive israélienne, et nous montre que la paix au Proche-Orient est impossible sans un accord sur l'histoire.

Ruptures : explorations pluridisciplinaires

Ruptures : explorations pluridisciplinaires

Auteure: Daniel Leveque ,

Nombre de pages: 232

C'est autour du thème de la « Rupture » que le présent volume articule un éventail de dix textes de fond qui se rapportent à la littérature et au cinéma, aux arts – sous l'angle de la psychanalyse –, à l'histoire médiévale, moderne ou contemporaine, et cela sur une aire géographique très vaste, allant du Moyen-Orient à l'Argentine, en passant par l'Europe.

Émotions, représentations, discours

Émotions, représentations, discours

Auteure: Sophie Roch-Veiras , Hélène Favreau ,

Nombre de pages: 374

Nul ne peut nier le fait que la rédaction du mémoire universitaire, qu'il soit de recherche ou professionnel, constitue une étape essentielle et nouvelle dans le cursus d'un étudiant. Ce dernier s'est d'ailleurs déjà forgé des représentations à ce sujet. A l'heure actuelle, la littérature sur ces questions fait davantage état de l'aspect méthodologique. C'est pourquoi ces contributions ont pour objectif de faire émerger des discours d'étudiants et de directeurs de mémoire à propos des représentations et des émotions s'y rapportant.

Le voyage de Marcel Grob

Le voyage de Marcel Grob

Auteure: Sébastien Goethals , Philippe Collin ,

Nombre de pages: 192

Le destin tragique de Marcel Grob, jeune Alsacien de 18 ans, enrôlé de force en juin 1944, dans la Waffen SS. Philippe Collin et Sébastien Goethals se basent sur l’histoire vraie d’un de ces "malgré nous" pour raconter comment et dans quelles conditions ces jeunes Alsaciens furent incorporés et durent combattre dans la SS.

Messagers du désastre

Messagers du désastre

Auteure: Annette Becker ,

Nombre de pages: 288

Dès 1941, une poignée d’hommes, dont Raphael Lemkin, un juriste juif, et Jan Karski, un catholique résistant, perçurent l’ampleur de la destruction des Juifs au sein des crimes de la Seconde Guerre mondiale. Mais ils ne rencontrèrent qu’incompréhension et rejet. Forte de son regard de spécialiste de la Grande Guerre, Annette Becker éclaire d’une façon inédite l’un des points les plus sensibles de l’histoire : comment convaincre de l’impensable ? Pendant la Première Guerre mondiale, les Arméniens avaient déjà été victimes d’une extermination comparable. Pourquoi alors n’a-t-on pas voulu voir ce que Lemkin cherchait à nommer et faire reconnaître depuis les années vingt et trente jusqu’à l’adoption par l’ONU en 1948 de la « Convention pour la prévention et la punition du crime de génocide » ? Ce livre replace dans le temps long, jusqu’aux films et fictions littéraires récentes – telles celles de Claude Lanzmann ou Yannick Haenel , le combat de ces hommes qui, du génocide des Arméniens à celui des Juifs, se sont battus pour faire voir au monde et condamner l’abominable. Depuis 1945, au vu de tant d’événements tragiques,...

La parole est un sport de combat

La parole est un sport de combat

Auteure: Bertand Périer ,

Nombre de pages: 250

Longtemps je n’ai pas pris la parole. Longtemps j’ai eu un rapport de méfiance avec l’oralité. Je trouvais cela suspect. J’ai compris par l’expérience, dans les concours d’entrée aux grandes écoles, dans les cours de justice, les concours d’éloquence, puis en tant qu’enseignant d’art oratoire, à quel point la parole est une arme, une force, qu’il ne faut jamais sous-estimer. J’ai une histoire d’amour contrariée avec la parole. J’ai l’impression d’avoir perdu des années alors je mets un point d’honneur à transmettre l’art de bien parler aux jeunes pour qu’ils se libèrent des déterminismes sociaux. Les mots pour s’émanciper et refuser l’aliénation. Nous avons tous le droit à la parole. Bien parler suppose un entraînement, des techniques pour être à l’aise en public, mais aussi pour structurer un discours, le délivrer avec aisance, convaincre en toutes circonstances. Puisez dans ce livre des bons conseils pour nourrir votre parole et votre esprit. Devenez orateurs, libérez votre parole ! Si moi j’y suis arrivé, vous pouvez le faire !

Lin Zhao

Lin Zhao

Auteure: Anne Kerlan ,

Nombre de pages: 388

La courte vie de Lin Zhao (1931 ou 1932-1968) pourrait s’écrire en lettres rouges : rouge pour cette Chine maoïste dont elle accompagna la naissance ; rouge du communisme qu’elle rejoignit alors et dont elle rêva qu’il transforme son pays ; rouge, enfin, comme ce sang, le sien, avec lequel elle dut parfois écrire textes et poèmes du fond de la prison de Shanghai où elle fut détenue de 1960 à sa mort, en 1968. Son histoire s’inscrit dans celle de cette génération d’intellectuels qui crurent qu’une place leur serait faite dans la société nouvelle, convaincus qu’ils pourraient continuer à occuper leur fonction de conseiller ou critique du gouvernant. Il n’en fut rien. Et si la vie de Lin Zhao nous frappe par sa force tragique et d’exemplarité combien de Chinois ont disparu depuis l’avènement de la Chine communiste ? , elle acquiert désormais une dimension autre, la jeune femme au visage d’ange ayant été élevée au rang d’icône de la dissidence au tournant des années 2000. La découverte du documentaire sur Lin Zhao du réalisateur chinois Hu Jie allait bouleverser Anne Kerlan et l’entraîner dans une enquête de longue haleine. Un livre...

Une initiation. Rwanda (1994-2016)

Une initiation. Rwanda (1994-2016)

Auteure: Stéphane Audoin-Rouzeau ,

Mais que s'est-il passé ? Après trois décennies d'un parcours de recherche entièrement consacré, dès l'origine, à la violence de guerre, un " objet " imprévu a coupé ma route. On aura compris qu'il s'agit du génocide perpétré contre les Tutsi rwandais entre avril et juillet 1994, au cours duquel huit cent mille victimes au moins ont été tuées, en trois mois. Ce qui se joue ou peut se jouer chez un chercheur, dans l'instant tout d'abord, dans l'après-coup ensuite, constitue l'axe du livre qui va suivre. Car l'objet qui a croisé ma route ne s'est pas contenté de m'arrêter pour un moment : il a subverti, rétroactivement en quelque sorte, toute la gamme de mes intérêts antérieurs. Stéphane Audoin-Rouzeau est directeur d'études à l'EHESS et président du Centre international de recherche de l'Historial de la Grande Guerre (Péronne-Somme). Il est notamment l'auteur au Seuil de Quelle histoire. Un récit de filiation (1914-2014) (2013 et " Points Histoire ", 2015, avec l'ajout d'un texte inédit " Du côté des femmes ") et de Combattre. Une anthropologie historique de la guerre moderne (xixe-xxie siècle) (2008).

Hippocrate aux enfers

Hippocrate aux enfers

Auteure: Michel Cymes ,

Nombre de pages: 216

« Ce livre est une pierre posée sur le fragile édifice de la mémoire de la Shoah. » M. Cymes Les médecins ont été parmi les premiers malades atteints de la Peste Brune : à Auschwitz, à Dachau, à Buchenwald ou à Strasbourg, les pires atrocités ont été commises par ceux qui avaient prêté le serment d’Hippocrate. Si le nom de Mengele est encore connu, il ne faut pas oublier les actes et les victimes de Rascher, Clauberg, Heim et Hirt : c’est à cet exercice de mémoire que nous convie Michel Cymes, qui jette son regard de médecin d’aujourd’hui sur une facette moins connue de la barbarie nazie, les expérimentations médicales pratiquées sans consentement sur les détenus. S’appuyant sur de nombreux témoignages ainsi que sur une documentation récente voire inédite, révélant des vérités qui ne sont pas toujours bonnes à entendre, Michel Cymes raconte avec franchise et passion comment Hippocrate est descendu aux enfers.

Au cœur de l'Allemagne nazie

Au cœur de l'Allemagne nazie

Auteure: Xavier de Hauteclocque ,

Nombre de pages: 497

Dans la lignée d’Albert Londres ou Henri Béraud, Xavier de Hauteclocque est dans l’entre-deux-guerres un grand-reporter audacieux, auteur d’enquêtes dans le Grand Nord, sur la route de La Mecque ou aux confins de l’URSS. Ami de Kessel, parfaitement germanophone, il entame dans les années 1930, une série de reportages chocs dans une Allemagne en pleine crise. Cet ouvrage présente les trois enquêtes menées par Hauteclocque au cœur d’un pays gangrené par le nazisme. Ses textes sont tous d’une clairvoyance désespérée et d’un rare courage. Il multiplie les révélations sur les SA et les SS, les disparitions, les assassinats, les tortures, et sur la propagande du régime. Ses trois livres, À l’ombre de la croix gammée, La tragédie brune et Police politique hitlérienne, témoignages hors du commun, alertent l’opinion publique française et inquiètent le régime nazi, au point que les services spéciaux jurent sa perte.

Les Rivières pourpres

Les Rivières pourpres

Auteure: Jean-Christophe Grangé ,

Nombre de pages: 416

Un de ces livres qui vous entraînent dès la première page, vous bousculent, vous chavirent, vous engloutissent. Un thriller impeccable, tendu à l'extrême sur un fil incandescent, aux limites permanentes de la surchauffe et de la rupture. Le Monde Une histoire d'ogres sous influence, celle de James Ellroy et Thomas Harris. Le Nouvel Observateur Grangé, avec une sacrée maestria, réussit un roman affolant. Le lecteur en sort en grand état de choc et, déjà, de manque. Le Point On a souvent dit que le thriller était la chasse gardée des Anglo-Saxons. Avec Les Rivières pourpres, Grangé vient de prouver qu'un auteur français était non seulement capable de prendre place sur leur terrain favori mais également dêtre, sans rien leur devoir, un de leurs vrais rivaux. Le Magazine littéraire Le meilleur thriller depuis Le Silence des Agneaux. Le Figaro

Aktion

Aktion

Auteure: Michaël Tregenza ,

Nombre de pages: 528

Considérés par Hitler et ses proches comme des poids morts dans l’économie de guerre, les handicapés physiques et mentaux furent décrits auprès de l’opinion publique comme des êtres dont « la vie ne vaut pas d’être vécue ». De 1939 à 1943, le IIIe Reich mena à leur encontre une vaste entreprise de mise à mort. Le programme dit d’« euthanasie », ou T4 – en référence à l’adresse de l’administration : Tiergartenstraße 4, à Berlin –, fut élaboré par l’entourage du Führer dans une semi-clandestinité. Médecins, infirmiers, membres de la SS participèrent à cette opération, sous le contrôle du Kriminalinspektor Christian Wirth, et sous l’égide de proches d’Adolf Hitler (Philipp Bouhler, Viktor Brack, Martin Bormann...). Arrachés à leurs asiles, les malades furent conduits dans des centres spécialement aménagés en Allemagne et en Autriche (Grafeneck, Hartheim, Brandeburg, Hadamar...), où ils furent gazés puis incinérés. Plus de 100 000 personnes furent ainsi assassinées. L’« euthanasie » des malades mentaux et des handicapés allemands préfigure ainsi l’extermination systématique des Juifs mise en œuvre à partir de...

Les grandes guerres (1914-1945)

Les grandes guerres (1914-1945)

Auteure: Nicolas Beaupré ,

Nombre de pages: 64

Les deux Guerres mondiales du XXe siècle sont le cœur de ce livre. Le grand basculement de l'été 1914, les horreurs des tranchées, l'occupation d'une partie du pays et le "front de l'arrière" font comprendre le processus qui conduit à un conflit inédit par son ampleur et sa brutalité : une guerre totale. Sans doute, en 1918, la France émerge, victorieuse, mais "malade de la guerre" : profondément affectées, jusque dans leurs structures, l'économie et la démographie ne peuvent être "réparées", reconstruites ou "reconstituées" aussi rapidement qu'un pont, une route ou un bâtiment. Cette "reconstitution" progressive de la France se fait à des rythmes différenciés : rapide et efficace dans le cas des infrastructures, plus lente, incomplète et entravée par la crise dans le domaine économique et financier et, enfin, très partielle seulement et à peine entamée dans le domaine démographique, malgré la mise en place de politiques publiques spécifiques. Le monde rural entame sa lente mutation, le monde ouvrier augmente en nombre et se déchire sur les questions syndicalo-politiques, pendant que les classes moyennes, en expansion numérique, se fractionnent et...

Les saboteurs de l'ombre

Les saboteurs de l'ombre

Auteure: Giles Milton ,

Nombre de pages: 408

Au printemps 1939, une organisation très discrète est fondée à Londres, surnommée « l’armée secrète de Churchill » : elle a pour objectif de détruire la machine de guerre d’Hitler, au moyen d’actes de sabotage spectaculaires. Les opérations de guérilla qui devaient frapper au cœur du Troisième Reich étaient dirigées par six hommes atypiques. Churchill les avait choisis pour leur créativité et leur mépris des convenances. Millis Jefferis et Stuart Macrae s’occupèrent d’organiser les activités et de produire à grande échelle de nouvelles armes secrètes. Cecil Clarke était un ingénieur fou qui avait passé les années 1930 à inventer des caravanes futuristes ; c’est lui qui élabora la bombe destinée à assassiner le favori d’Hitler, Reinhard Heydrich. William Fairbairn était un retraité corpulent à la passion peu commune : il était le spécialiste mondial des techniques d’assassinat sans bruit. Avec son comparse Eric Sykes, il avait pour mission d’entraîner les hommes parachutés derrière les lignes ennemies. Menée par Colin Gubbins, un fringant Écossais, cette organisation fut si efficace qu’elle changea le cours de la guerre. ...

Les communistes et l'Algérie

Les communistes et l'Algérie

Auteure: Alain RUSCIO ,

Nombre de pages: 898

Dans cette somme exceptionnelle, Alain Ruscio propose une lecture érudite et accessible des actions et positions du communisme face à la question coloniale en Algérie. S'appuyant sur une quantité remarquable de documents, il nous permet d'appréhender cette question méconnue de manière dépassionnée, tout en restituant les faits selon leur chronologie propre. C'est un paradoxe : l'histoire du communisme reste aujourd'hui encore, alors que ce mouvement n'a plus dans la vie politique ni le poids ni la force d'attraction d'antan, un objet de controverses à nul autre pareil, en " pour " et en " contre ". Cet état d'esprit atteint un paroxysme lorsqu'il s'agit d'évoquer les actions et analyses du communisme – français et algérien – face à la question coloniale en Algérie, des origines dans les années 1920 à la guerre d'indépendance (1954-1962). Et s'il était temps, écrit Alain Ruscio, de sortir des invectives ? C'est l'ambition de cette somme exceptionnelle, qui propose une plongée dans les méandres – le mot s'impose – des politiques communistes des deux côtés de la Méditerranée (PCF et PCA) durant plus de quatre décennies. Des tout premiers temps,...

Kruger, un bourreau ordinaire

Kruger, un bourreau ordinaire

Auteure: Nicolas Patin ,

Nombre de pages: 308

Qui était Friedrich-Wilhelm Krüger ? Un officier allemand idéaliste qui entra à vingt ans dans la Première Guerre mondiale. Un soldat qui vécut le déshonneur de la défaite. Un homme nommé à la tête de la Pologne occupée en 1939, au service d’Heinrich Himmler et d’Adolf Hitler. Un bourreau dont les historiens n’avaient pas expliqué jusqu’ici le rôle majeur joué dans l’extermination de deux millions de juifs polonais. Le chef suprême de la police et de la SS, qui fit construire les camps de Be ec, de Sobibór, de Treblinka ; coordonna la destruction du ghetto de Varsovie ; organisa la destruction de la résistance polonaise... Comment ce jeune homme enthousiaste a-t-il pu devenir, en deux décennies, l’un des pires bourreaux de la Seconde Guerre mondiale ? Dans cette biographie captivante, Nicolas Patin convoque le Journal intime inédit de Krüger, des archives allemandes, polonaises, américaines, pour restituer le parcours nuancé d’un bourreau ordinaire, sculpté par trente ans de violence, d’une guerre à l’autre.

14-18 aujourd’hui

14-18 aujourd’hui

Auteure: Nicolas Offenstadt ,

Nombre de pages: 208

14-18, un sujet de savant ? Bien au contraire !Depuis une dizaine d’années, nombre de romans ont été publiés avec pour toile de fond la Grande Guerre, Un long dimanche de fiançailles a attiré plus de quatre millions de spectateurs, et même la chanson et la musique s’y mettent. D’innombrables associations animent aussi la zone de l’ancien front. Bref, 14-18 donne lieu à des pratiques sociales et culturelles d’envergure. Quant aux hommes politiques, ils ne sont pas en reste et s’emparent des hauts lieux de la guerre pour parler du présent. D’où vient cet intérêt ? Que nous révèle-t-il quant à la mémoire de cette guerre, à notre rapport au passé et au rôle que joue l’histoire dans notre société ?Auteur notamment des Fusillés de la Grande Guerre et du Chemin des Dames, Nicolas Offenstadt est maître de conférences à l’université Paris-I.

Les bienveillantes de Jonathan Littell

Les bienveillantes de Jonathan Littell

Auteure: Murielle Lucie Clément ,

Nombre de pages: 352

Les Bienveillantes (The Kindly Ones), caused a literary sensation in 2006. Described as “deliberately repellent” by The New York Times, Jonathan Littel’s novel tells the story of World War II through the eyes of former SS officer Maximilien Aue. This is the first academic study of this controversial, best-selling work. Twenty-one leading scholars discuss the aesthetics, themes and characters of the novel, as well as formal aspects of Littel’s writing. They tackle ideas surrounding parricide, genocide, ant-Semitism and the Holocaust as well as LIttel’s portrayal of both historical and fictional characters. The collection offers a deeply varied range of approaches to Littel’s work and is essential reading for anyone interested in representations of World War II, the Holocaust and contemporary French literature.



X
FERMER