Trouver votre ebook...

Liste des livres et Ebooks trouvés
Nous avons trouvé un total de 40 livres disponibles en téléchargement
La Psychologie collective

La Psychologie collective

Auteure: Maurice Halbwachs ,

Nombre de pages: 379

« Père moderne des études sur la mémoire », Maurice Halbwachs est désormais un classique pour la sociologie et pour l’ensemble des sciences humaines. Philosophe de formation, passé à la sociologie en même temps qu’il ralliait les causes dreyfusarde et socialiste, il s’est imposé, dans l’entre-deux-guerres, comme une des principales figures de l’école sociologique française fondée par Émile Durkheim, avec en point d’orgue son élection au Collège de France en 1944 dans une chaire de « psychologie collective ». On attendait de son enseignement dans la prestigieuse institution qu’il apporte la touche finale à une oeuvre protéiforme. Mais, déporté à Buchenwald où il mourut le 16 mars 1945, Maurice Halbwachs n’eut pas même l’occasion de prononcer sa leçon inaugurale. Cette ultime synthèse existe pourtant bel et bien, dans un cours de psychologie collective donné en Sorbonne au tournant des années 1940, dont il n’existait jusque-là que quelques copies ronéotypées. Pensé comme une introduction générale à la sociologie, ce cours, dans lequel, préfigurant la démarche de Pierre Bourdieu, il se confronte à la question de la...

Morphologie sociale

Morphologie sociale

Auteure: Maurice Halbwachs ,

Nombre de pages: 232

Ce petit livre, « Morphologie sociale », l'un des derniers publiés par Maurice Halbwachs, n'est pas une œuvre de circonstance mais un aboutissement. Un savant y livre les réflexions qu'ont suscitées dans son esprit des années d'application. À la somme des connaissances du moment, dans le domaine traité, s'ajoute une pensée née dans le silence de la recherche, et qui la déborde. Plus de trente ans plus tard, malgré les progrès de la science, ce petit livre garde tout son prix.

Maurice Halbwachs

Maurice Halbwachs

Auteure: Yves Déloye ,

Nombre de pages: 203

Les écrits de Maurice Halbwachs sont aujourd'hui largement réédités. Relire Halbwachs, le méditer, tenter d'appréhender la modernité d'une œuvre magistrale : c'est à une telle relecture que ce livre souhaiterait contribuer. Qu'il s'agisse, en effet, des innombrables travaux contemporains sur la mémoire, de la prise en compte des dimensions matérielles des institutions et des sociétés, de l'analyse de l'imbrication entre composantes psychologiques et politiques, la pensée de Maurice Halbwachs conduit à une interrogation majeure, indissociablement anthropologique, historique, sociologique et politique. En la situant dans son contexte historique et politique, cet ouvrage entend retravailler la pensée d'Halbwachs sur la question du lien entre l'individu et le groupe, sur la construction de la mémoire collective, l'apprentissage et le contrôle des émotions... Au-delà de l'inquiétude qui se dessinait dans les interrogations et les intuitions de son œuvre, les contributions rassemblées entreprennent aussi de rappeler les composantes fondamentales de la démocratie en Europe.

Maurice Halbwachs : consommation et société

Maurice Halbwachs : consommation et société

Auteure: Christian Baudelot , Roger Establet ,

Nombre de pages: 128

Le développement de la consommation accroît-il la participation aux valeurs centrales de la vie sociale ? Y a-t-il encore aujourd'hui des classes sociales ? L'étude scientifique de leurs budgets donne-t-elle la clé de toutes les relations qu'elles entretiennent entre elles : ségrégation, exploitation, distinction, exclusion, voire imitation ou rattrapage ? La classe ouvrière est-elle intégrée à la société moderne ? L'impressionnante bibliographie de ses travaux atteste que la curiosité de Maurice Halbwachs s'est étendue aux domaines les plus divers de la vie sociale : du prix des loyers à Paris à la mémoire familiale, de la ségrégation urbaine à Chicago, aux avatars de la localisation des lieux saints, des changements produits par la guerre de 1914 sur l'âge respectif des époux, à l'homogénéisation des taux de suicide dans les différents comtés d'Angleterre. En articulant une théorie ambitieuse de la société, avec une investigation empirique riche et cohérente, Maurice Halbwachs (1877-1945) a donné le branle à la sociologie moderne des modes de vie.

Les causes du suicide

Les causes du suicide

Auteure: Maurice Halbwachs ,

Nombre de pages: 424

SOMMAIRE Préface de Serge Paugam -- Avant-propos de Marcel Mauss -- Introduction Chap 1 : Les méthodes appliquées pour le relevé des suicides dans les pays européens chap 2 : Un moyen de recoupement. L'étude des modes de suicide Chap 3 : Les tentatives de suicide Chap 4 : La répartition des suicides en Europe Chap 5 : La répartition des suicides en France Chap 6 : La répartition des suicides en Allemagne, Italie, Angleterre Chap 7 : La répartition des suicides dans les villes et à la campagne Chap 8 : Le suicide et la famille Chap 9 : Le suicide et la religion Chap 10 : Le suicide et l'homicide Chap 11 : L'influence des guerres et des crises politiques, le mouvement des suicides en France Chap 12 : L'influence des crises économiques, le mouvement des suicides en Prusse et en Allemagne Chap 13 : Le suicide, les maladies mentales et l'alcoolisme. Les données statistiques Chap 14 : Examen de la thèse psychiatrique. L'aspect pathologique et l'aspect social du suicide Chap 15 : Conclusion 1 - La définition du suicide, suicide et sacrifice 2 - Les causes du suicide

Classes sociales et morphologie

Classes sociales et morphologie

Auteure: Maurice Halbwachs ,

Nombre de pages: 461

On trouvera ici rassemblés, pour la première fois, des textes dispersés, inédits ou introuvables — articles, comptes rendus ou notes de recherche — d'un des continuateurs les plus originaux de Durkheim : tandis que la volonté de construire une théorie de l'intégration sociale, capable de contribuer à la cohésion morale et politique du corps social, portait Durkheim à négliger ou à minimiser les effets de la division en classes, Maurice Halbwachs aborde les sujets de prédilection de l'École française, comme la genèse sociale des fonctions mentales (mémoire, émotion, etc.) et la formation des représentations collectives, ou comme les indices d'anomie et les effets sociaux de la morphologie, en s'attachant aux conduites différentielles, qui sont corrélatives des différences de condition ; il ouvre, en même temps, à la recherche scientifique, des domaines traditionnellement laissés à la discussion politique, avec ses études, toujours actuelles, sur la classe ouvrière ou sur l'expropriation et le prix des terrains à Paris.

Le destin de la classe ouvrière

Le destin de la classe ouvrière

Auteure: Maurice Halbwachs ,

Nombre de pages: 620

Ce volume réunit pour la première fois deux livres depuis longtemps introuvables : La classe ouvrière et les niveaux de vie, recherche sur la hiérarchie des besoins dans les sociétés industrielles contemporaines (1912) et L’évolution des besoins dans les classes ouvrières (1933). Ces ouvrages ont en commun de traiter des ouvriers et de ce qu’ils consomment sur des bases statistiques de grande qualité. Ils constituent des jalons dans l’histoire sociale des ouvriers mais aussi de la consommation et des façons de l’appréhender : les différences de classe l’emportent sur les écarts de revenu. Une classe sociale ne se définit pas par un niveau de ressources mais par des conditions d’existence et de travail, une culture et des représentations sociales. Toutes dimensions qui se transforment au gré des grandes mutations économiques et sociales. En articulant une théorie ambitieuse du social avec une investigation empirique riche et cohérente, Maurice Halbwachs a donné le branle à la sociologie moderne des modes de vie. Nous devons aujourd’hui notre lucidité à la tradition qui s’est nourrie de son œuvre et de sa démarche intellectuelle.

La soif de Jérusalem

La soif de Jérusalem

Auteure: Vincent Lemire ,

Nombre de pages: 663

Voici un livre qui manquait. À travers une étude extraordinairement minutieuse, savante, documentée, Vincent Lemire ouvre de nouvelles fenêtres sur l’histoire d’une ville qui, à force d’être trop connue, a fini par être, à tant d’égards, méconnue. Et, au fil de ces pages où se rejoignent au plus haut degré les vertus exigeantes de l’érudition et un rare sens de la synthèse, le lecteur se confronte à l’Histoire dans ce qu’elle a de plus fondamental, au confluent de la nature et de la culture.

Citoyenneté en ville

Citoyenneté en ville

Auteure: Gülçin Erdi ,

Nombre de pages: 178

Dans un contexte de déterritorialisation progressive de la citoyenneté, les villes sont au cœur des luttes socio-politiques en raison des injustices socio-spatiales qui les fragmentent (ghettoïsation, gentrification, morcellement communautaire...). Des groupes citoyens revendiquent de plus en plus leurs droits culturels et politiques, prétendent à une certaine visibilité dans l'espace public et tentent d'investir les villes par leurs modes de vie spécifiques. Le « droit à la ville », qui se nourrit du concept de justice spatiale, amène les citoyens à refuser de se laisser écarter de la réalité urbaine par des logiques discriminatoires, inégalitaires et ségrégatives. Ce renouvellement de l'investissement politique des espaces urbains est au cœur de ce livre. À partir d'exemples recueillis dans des villes du monde entier (en Argentine, Inde, Turquie, Bulgarie, France...), des chercheurs interrogent les obstacles à la citoyenneté, mais aussi l'expression politique relative à cette citoyenneté, notamment à partir des affirmations et revendications identitaires contemporaines. Ils analysent les effets de la montée des identités collectives (ethniques,...

Le Système de l'histoire

Le Système de l'histoire

Auteure: Robert Bonnaud ,

Nombre de pages: 338

Militant de toutes les formes du refus, praticien d'une histoire universelle ambitieuse, historien de la connaissance historique (notamment des efforts universalites de celle-ci), analyste attentif de la production historienne contemporaine, Robert Bonnaud apparaît dans ce Système de l'Histoire comme un " méta-historien ", un " philosophe de l'histoire ", un théoricien de l'évolution de la noosphère. La difficulté de l'entreprise, l'élévation du but justifient les vingt années passées par l'auteur à élaborer et à tester ses idées: conserver du marxisme et du léninisme ce qui doit ou peut être conservé, généraliser et dialectiser, historiciser le structuralisme, faire apparaître dans le chaos des événements des articulations, des régularités, un ordre (passablement discontinu, dissymétrique, non linéaire), avancer vers la constitution d'une science unitaire des phénomènes spécifiques de l'homme, d'une noologie. Aux lecteurs lassés par deux décennies de monographies et d'empirisme, d'histoire descriptive et éclatée, aux historiens désireux de s'aventurer hors du royaume du particulier, cet ouvrage propose une batterie de concepts nouveaux et une...

Les classes sociales dans la France contemporaine

Les classes sociales dans la France contemporaine

Auteure: Louise-Marie Ferré ,

Nombre de pages: 298

Cet ouvrage est une réédition numérique d’un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d’origine.

Brest en reconstruction

Brest en reconstruction

Auteure: Pierre le Goïc ,

Nombre de pages: 372

On ne trouvera pas ici une histoire de Brest depuis sa destruction en 1944, mais une tentative d’analyse historique du deuil collectif qui semble sur le point de s’achever aujourd’hui plus de cinquante ans après. La ville reconstruite, "Brest-la-Blanche", a été longtemps dénigrée, jugée laide, voire "stalinienne". Le lecteur découvrira qu’elle a été pourtant objet d’enthousiasme, que Jean-Baptiste Mathon, l’urbaniste en chef de la reconstruction, a été bien moins autoritaire qu’il ne fut dit, que les propriétaires locaux eurent leur part de décision et que nombre d’entre eux participèrent à une véritable création urbaine. Les archives des Associations syndicales, ainsi que celles de l’État, permettent de se faire une idée précise du jeu social que surent inventer, dans un cadre juridique relativement contraignant, les acteurs de la reconstruction. Les initiatives de ces acteurs se serait développées différemment si la ville détruite - jugée laide pourtant dès l’avant dernier siècle - n’avait suscité des rêveries. Brest bénéficie en effet d’un fécond destin littéraire et artistique qui a contribué à forger une identité...

La mémoire ouvrière

La mémoire ouvrière

Auteure: Laurent AUCHER ,

Nombre de pages: 254

Le thème de la mémoire a toujours été de mise en ce qui concerne les grands hommes et les grands événements, celui de la mémoire des gens ordinaires est aujourd'hui délaissé par la sociologie. Reprenant les premières formulations théoriques de Maurice Halbwachs, l'ouvrage de Laurent Aucher redonne de l'actualité à la question de la mémoire ouvrière. L'auteur s'appuie pour cela sur une enquête réalisée à Vierzon (Cher) entre 2006 et 2012 auprès de deux générations de métallurgistes.

Livres pillés, lectures surveillées

Livres pillés, lectures surveillées

Auteure: Martine Poulain ,

Nombre de pages: 768

Nouvelle édition revue et augmentée en 2013

HALBWACHS ET LA MEMOIRE SOCIALE

HALBWACHS ET LA MEMOIRE SOCIALE

Auteure: Gérard Namer ,

Nombre de pages: 250

C'est sa thèse de sociologie de 1925 " les cadres sociaux de la mémoire ", qui rendra célèbre Halbwachs pour avoir inventé la notion de mémoire collective. Dans ce livre centré sur la notion du lien entre la mémoire individuelle et la mémoire collective, il est question déjà de la mémoire sociale qui est pensée si ce n'est souvent nommée. Nous estimons que l'objet final totalisant de la vie intellectuelle de Halbwachs c'était la mémoire sociale.

La Théorie de l'homme moyen

La Théorie de l'homme moyen

Auteure: Maurice Halbwachs ,

Nombre de pages: 198

LE CALCUL DES PROBABILITÉS ET LA LOI DE RÉPARTITION DES TAILLES Ceux qui ont étudié de près la vie et l’œuvre de Quetelet s’accordent à reconnaître que c’est surtout sous l’influence de Laplace et des mathématiciens et statisticiens français de son temps qu’il en vint à appliquer à la détermination de l’homme moyen physique et moral les résultats du calcul des probabilités. La base de sa doctrine est que, dans les sciences biologiques et sociales, les observations, à mesure qu’elles se multiplient, dégagent des types, c’est-à-dire que les cas observés se répartissent autour d’une moyenne, et que la loi de leur répartition correspond à la loi de répartition des probabilités dont la courbe peut se déterminer par le calcul. Fruit d’une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

Le plafond de verre et l'état

Le plafond de verre et l'état

Auteure: Catherine Marry , Laure Bereni , Alban Jacquemart , Sophie Pochic , Anne Revillard ,

Nombre de pages: 224

Au-delà des discours et des chiffres, l’ouvrage, issu d’une enquête approfondie menée dans quatre directions ministérielles, offre une contribution originale sur la question des inégalités de carrières entre hommes et femmes, décrites par la métaphore du plafond de verre, et sur le monde des élites administratives. L’enquête s’appuie sur une centaine de récits de vie de femmes et d’hommes. Au-delà de l’éducation familiale et d’un inégal accès à la voie royale de l’ÉNA, les blocages de carrières des femmes sont décelés au cœur des administrations, à travers des règles de disponibilité, de mobilité géographique, qu’elles s’imposent. Le livre offre aussi des portraits d’hommes qui ne peuvent ou ne veulent pas devenir « chefs » et de femmes qui franchissent avec brio les étapes conduisant aux plus hautes sphères.

Jérusalem 1900

Jérusalem 1900

Auteure: Vincent Lemire ,

Nombre de pages: 254

Jérusalem n’a pas toujours été un champ de bataille. À l’orée du XXe siècle, une autre histoire se dessine, portée par l’émergence d’une identité citadine partagée, loin des dérives communautaristes qui semblent aujourd’hui l’emporter. Cette histoire a longtemps été oubliée et mérite à elle seule d’être racontée. On y croise un maire arabe polyglotte, un député ottoman franc-maçon, des Juifs levantins, mais aussi des archéologues occidentaux occupés à creuser le sous-sol pour faire ressurgir les lieux saints de la « Jérusalem biblique ». Vincent Lemire restitue cette période exceptionnelle en s’appuyant sur les recherches les plus récentes et sur de nombreuses sources inédites, notamment les archives de la municipalité ottomane de Jérusalem. Alors que la ville sainte est aujourd’hui à un nouveau tournant de son histoire et que la question de son partage se pose une fois encore, il faut se souvenir de cet « âge des possibles » qui peut livrer quelques clés pour mieux comprendre le présent et envisager l’avenir. Vincent Lemire, ancien élève de l’ENS Fontenay-Saint-Cloud, est maître de conférences à l’université...

La Société des consommateurs

La Société des consommateurs

Auteure: Robert Rochefort ,

Nombre de pages: 272

La panne de la consommation des années 1990 annonce-t-elle la fin de la société de consommation ? L'abstinence serait-elle devenue un vote de protestation des citoyens consommateurs ? Non, la société de consommation n'est pas morte, et elle accentue encore son emprise sur nos modes de vie. Les ménages équipés, les individus saturés, la consommation doit répondre maintenant à d'autres attentes beaucoup plus immatérielles dont ce livre donne la clé. Les nouveaux marchés porteurs sont ceux qui peuvent rassurer les individus : la santé, l'écologie, le terroir, la famille, et même la solidarité. Robert Rochefort est directeur du Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie (CREDOC).

Grands-Parents

Grands-Parents

Auteure: Claudine Attias-Donfut , Martine Segalen ,

Nombre de pages: 364

Grands oubliés de la société, les grands-parents reviennent en force. Parce que, les structures familiales s’étant fragilisées, ils servent de lien entre les générations. Mais aussi parce que les grands-parents d’aujourd’hui sont jeunes et actifs: la cinquantaine, ils travaillent sans pour autant cesser de naviguer entre leurs enfants, leurs petits-enfants et, souvent, leurs propres parents. Rien ne justifie plus l’image de vieillesse qui leur colle à la peau. Comment nomme-t-on aujourd’hui les grands-parents ? Quel rôle jouent-ils en cas de divorce ? Comment les femmes parviennent-elles à concilier travail professionnel et « grand-maternage » ? Issu d’une enquête – la première du genre – couvrant six générations, ce livre, qui bouscule les idées reçues, raconte le cheminement de la grand-parentalité, de la naissance du premier petit-enfant à celle du premier arrière-petit-enfant ?Claudine Attias-Donfut est directeur de recherche à la Caisse nationale d’assurance vieillesse (CNAV). Martine Segalen est professeur à l’université Paris-X-Nanterre.

La décennie

La décennie

Auteure: François CUSSET ,

Nombre de pages: 1058

Une chronique intellectuelle, politique et culturelle des dix années qui ont signé la perte de tout sens critique, l'acquiescement au libéralisme et une sinistre Restauration. Dans quelle mesure les années 1980 permettent-elles de comprendre la France actuelle ? (Cette édition numérique reprend, à l'identique,la 2 e édition de 2008) Les années 1980 évoquent quelques images rutilantes : les années fric et l'entrepreneur héros, les années strass et leurs stars kitsch, Le Pen et " Touche pas à mon pote ! ", Jack Lang et la Fête de la musique, Jacques Séguéla et sa " génération Mitterrand ", Bernard Tapie et les Restos du cœur, le Minitel et les pin's, le cynisme des ex-gauchistes parvenus au pouvoir et la bien-pensance du charity business... Que reste-t-il de cette décennie, qui est d'abord celle d'un affaissement général et du grand renoncement ? Pourquoi apparaît-elle à ceux qui l'ont vécue comme un cauchemar intellectuel et politique ? Dans quelle mesure les années 1980 permettent-elles de comprendre la France d'aujourd'hui ? François Cusset montre que cette décennie signe avant tout la disparition de tout sens critique : des " experts " se mettent à...

Émile Durkheim

Émile Durkheim

Auteure: Marcel Fournier ,

Nombre de pages: 946

L’année 2008 marquera le 150e anniversaire de la naissance d’Émile Durkheim. Cet ouvrage de Marcel Fournier est la première grande biographie en français de celui qui est considéré comme le fondateur de la sociologie en France et dont l’œuvre, de La Division du travail social (1893) aux Formes élémentaires de la vie religieuse (1912), en passant par Les Règles de la méthode sociologique (1895) et Le Suicide (1897), le place au rang des grands auteurs classiques de sciences humaines et sociales. La contribution d’Émile Durkheim à la fondation de cette nouvelle discipline universitaire est d’autant plus importante qu’il crée en 1896 une revue, L’Année sociologique, qu’il fonde une nouvelle école de pensée (souvent qualifiée de holisme) et qu’il réunit autour de lui une équipe de collaborateurs qui forment ce qu’il est convenu d’appeler l’École française de sociologie : Marcel Mauss, Célestin Bouglé, Maurice Halbwachs, etc.

Paris 1900

Paris 1900

Auteure: Christophe Prochasson ,

Nombre de pages: 350

Et si Paris, comme d'autres métropoles de légende, vivait surtout d'images ? Si la culture pouvait construire l'espace ? C'est cette hypothèse que voudrait tester ce livre pour l'un des moments les plus forts de la capitale : les années 1890-1910, qui voient surgir la tour Eiffel, naître le métropolitain, tandis que triomphent, sur la scène, Feydeau, Courteline et Rostand. Comment ne pas être frappé par la multitude de textes, littéraires, journalistiques, scientifiques ou touristiques, qui s'emparent de Paris pour en bâtir le mythe ? Mais il y a plus ici qu'un simple miroir où Paris se contemple. En examinant le jeu des relations sociales, qui est celui des élites d'une capitale se piquant de ne vivre que de culture, on saisit le poids d'un spectacle qui offre, à tout moment, l'espace renouvelé de ses représentations. Chacun tient son rôle, s'appuie sur ses amis ou ses clientèles. Paris est un théâtre. La métaphore n'est pas sans vertu pour comprendre l'intimité du fonctionnement de la vie culturelle à Paris. En investissant les coulisses du petit monde parisien, on saisit mieux les mutations de la culture des élites face à la montée en puissance d'une...

L'Indignation

L'Indignation

Auteure: Christian Delporte , Anne-Claude Ambroise-Rendu ,

Nombre de pages: 254

Réaction de colère, bouffée de révolte, cri lancé contre l'injustice, expression brutale ou sourde du mépris et parfois de la haine, l'indignation est une émotion qui relève de la conscience morale mais aussi du sentiment politique. Mais elle est bien davantage encore car, en participant à l'exercice du jugement et de la raison, elle contribue également à fonder les identités collectives en termes moraux et politiques. C'est pourquoi l'indignation, actrice essentielle, ces deux derniers siècles, de multiples débats - littéraires ou médicaux, juridiques ou sociaux, politiques ou médiatiques -, fournit l'une des clés qui permettent de mieux comprendre comment les sociétés démocratiques se sont bâties jusqu'à nos jours. L'histoire de l'indignation est à construire: le lecteur en trouvera ici les premiers contours.

L'oubli de la cité

L'oubli de la cité

Auteure: Jocelyne DAKHLIA ,

Nombre de pages: 824

La méthode inaugurée ici est particulièrement précieuse : mêlant l'anthropologie à l'histoire, elle permet à l'auteur de s'interroger sur le sens d'un travail de la communauté d'une oasis du Jérid, dans le Sud tunisien, à s'oublier comme telle, sur le sens d'un oubli " actif " du politique que l'on ne saurait réduire au traumatisme, à la dépossession ou à la perte. (Cette édition numérique reprend, à l'identique, l'édition originale de 1990) De même qu'on admet aujourd'hui l'inexistence de " sociétés sans histoire ", on tient pour acquis qu'il ne saurait exister de sociétés sans mémoire : chacune viserait à perpétuer le souvenir du maghreb, affectées du double signe de la " tradition orale " et de la " communauté ", on attribue a fortiori une forte mémoire collective. Tout portait donc à croire que le oasis du Jérid, dans le Sud tunisien, recèleraient une forte mémoire de la communauté, exprimant le souvenir de leurs rapports tumultueux avec l'État aussi bien que la nostalgie des " lois de la cité ". Or le récit d'une histoire lignagère et privée y prend toujours le pas sur l'évocation d'un destin collectif. Revendiqué, cet oubli remet en...

Histoire des droites en France (Tome 2) - Cultures

Histoire des droites en France (Tome 2) - Cultures

Auteure: Collectifs ,

Nombre de pages: 739

L'opposition entre droites et gauches est le grand clivage français. Jusqu'aujourd'hui, sa disparition, régulièrement annoncée, n'a cessé d'être différée : que soit proclamée une ère du consensus et toujours on observera concurremment une montée aux extrêmes de la vie politique et civique. Les droites parlementaires en offrent un nouvel exemple qui, après avoir prôné la fin des divisions idéologiques et l'union nationale autour d'un libéralisme tempéré, sont désormais flanquées d'une extrême droite rejetant la tradition républicaine. Cette Histoire restitue l'identité des droites françaises - contre-révolutionnaire, légitimiste, orléaniste, bonapartiste, libérale, révolutionnaire, fasciste, extrême et gaulliste - dans sa triple dimension de la politique (tome I : les mouvements et les partis, mais aussi les horizons idéologiques des théoriciens et des militants qui définissent les identités des grandes familles de la droite en termes de conception du monde, d'idées communes et de discours), des cultures (tome II : les formes de rassemblement, les moyens de diffusion de l'idéologie hors de la sphère politique, les visions de l'histoire...

Trente ans après La Distinction, de Pierre Bourdieu

Trente ans après La Distinction, de Pierre Bourdieu

Auteure: Julien DUVAL , Philippe COULANGEON ,

Nombre de pages: 459

Paru en 1979, et rapidement publié dans d'autres langues, le livre de Pierre Bourdieu La Distinction s'est imposé, à l'échelle internationale, comme l'un des ouvrages les plus cités en sciences sociales ces dernières décennies. Quel bilan tirer, trente ans après sa parution, de la postérité de ce livre ? C'est ce que propose le présent ouvrage qui réunit les contributions d'une trentaine de chercheurs contemporains. Cette édition numérique reprend, à l'identique, l'édition originale de 2013. Dès sa parution en 1979, le livre de Pierre Bourdieu, La Distinction, fait l'objet de vifs débats. Mettant au jour les déterminants sociaux de nos goûts et de nos choix dans des domaines très divers (culture, alimentation, politique...) et il montre la " lutte des classes " à l'œuvre dans les jugements les plus quotidiens. Il bouscule simultanément les routines de la recherche en sciences sociales. À partir des années 1980, les débats ont pris un tour international. Aujourd'hui, La Distinction est le livre de sociologie le plus cité au monde et il continue d'alimenter les discussions. Le présent ouvrage dresse un bilan de sa postérité et de son actualité. La...

Les religions africaines au Brésil

Les religions africaines au Brésil

Auteure: Roger Bastide ,

Roger Bastide étudie ce qui lie les valeurs religieuses aux structures sociales. Il s'emploie à saisir la réalité brésilienne dans toute son originalité, pour en dégager seulement à la fin ce qu’elle peut apporter de nouveau à une sociologie théorique des rapports dialectiques.

Le Manuel des inquisiteurs

Le Manuel des inquisiteurs

Auteure: Nicolau Eymerich , Louis Sala-Molins ,

Nombre de pages: 304

Ecrit au dernier quart du XIVe siècle, Le manuel des inquisiteurs était destiné, à l'origine, aux seuls évêques et inquisiteurs. Voici désormais à la portée de chacun la, pratique inquisitoriale imposée par Rome, éditée dès 1503 et rééditée cinq fois, après remise à jour sur ordre du Sénat de l'Inquisition romaine, au cours des XVIe et XVIIe siècles. Marqué du sceau de l'officialité, le Manuel dit le droit, établit la procédure - délation, poursuite, torture, aveu, prison, bûcher - et fournit la réponse papale à tous les problèmes que pouvaient avoir à résoudre les plus redoutables serviteurs de l'ordre catholique.

Devenir adulte

Devenir adulte

Auteure: Cécile Van de Velde ,

Nombre de pages: 288

Cette mise en perspective de la question des "jeunes adultes" se fonde sur l'exploitation du Panel européen des ménages (1994-1999), enquête longitudinale coordonnée par Eurostat, complétée par 135 entretiens auprès de jeunes de 18 à 30 ans (Danemark, Royaume-Uni, France, Espagne). L'auteur montre que, même à l'heure de l'internationalisation des systèmes éducatifs et des marchés du travail, l'empreinte des sociétés sur cette période de la vie est très profonde et résiste à l'emprise d'autres facteurs de différenciation (sexe ou classe sociale). Les quatre formes d’expériences qu’il met au jour renvoie pour chacune à des facteurs politiques, sociaux et culturels : une jeunesse longue et exploratoire (logique de développement personnel) prévaut au sein des sociétés nordiques ; un cadre libéral favorise le développement d'une jeunesse plus courte, tournée vers l'émancipation individuelle (Royaume-Uni) ; une société de type corporatiste et centralisée (France) induit l'existence d'une jeunesse orientée vers l'intégration sociale (détermination précoce par les études) ; enfin, les sociétés méditerranéennes favorisent une logique d'attente...

L'égalité, une passion française ?

L'égalité, une passion française ?

Auteure: Michel Forsé , Olivier Galland , Caroline Guibet-Lafaye , Maxime Parodi ,

Nombre de pages: 200

La société française traverse une crise économique majeure. Entre un chômage de « longue durée », pour les uns, et des revenus mirifiques pour les autres, les inégalités sont exacerbées. La « passion insatiable pour l’égalit頻, qu’Alexis de Tocqueville associait chez les peuples démocratiques à leur « goût naturel pour la libert頻, serait émoussée. Un tel constat mérite d’être questionné, car l’égalité n’est pas qu’une simple affaire d’arithmétique. Loin des jugements hâtifs, cet ouvrage montre, au contraire, que les Français ne cèdent pas à la facilité démagogique. Leurs souhaits sont aussi éloignés d’une pure méritocratie que d’un égalitarisme absolu. Certes, leur confiance est affectée par les difficultés actuelles, mais ils tiennent bon sur les principes de justice sociale. Dès lors, comment les inégalités sociales sont-elles perçues ? Quels principes de justice sont convoqués pour les juger ? Et quelles améliorations sont souhaitées ? Fondé sur un sondage représentatif et une série d’entretiens qualitatifs approfondis, cet ouvrage présente et analyse les réponses des Français à ces interrogations.

Dictionnaire des Notions

Dictionnaire des Notions

Auteure: Encyclopaedia Universalis ,

Nombre de pages: 3456

Premier ouvrage en son genre, le Dictionnaire des Notions répertorie et explique l’ensemble des notions qui permettent de comprendre le monde d’hier et d’aujourd’hui. Et ce dans tous les domaines du savoir : politique, économie, philosophie, religion, mais aussi arts, littérature, musique, physique ou chimie, astronomie, mathématique, etc. Entre les choses et les mots qui les désignent, il y a les notions, qui donnent du sens, permettent de connaître et de comprendre. Certaines d’entre elles, les plus importantes sans doute, viennent de loin et semblent avoir toujours existé : Beau, Bien, Désir, Être, Histoire, Justice, Matière, Progrès, Temps, Travail, Vérité, Vie... D’autres, plus récentes, reflètent des préoccupations plus actuelles : Analogique/Numérique, Biodiversité, Chômage, Développement durable, Inflation, Mondialisation... Quelle est leur histoire ? Comment ont-elles évolué au fil du temps ? Le Dictionnaire des Notions commente 700 notions clés issues de tous les champs du savoir.

La Chair du poème

La Chair du poème

Auteure: Colette Nys-Mazure ,

Nombre de pages: 238

Parler désarme : montrant le pouvoir des mots dans les moments traumatiques, Colette Nys-Mazure introduit la poésie là où on l'attendait le moins, dans l'agression, la guerre, l'oppression, comme une réponse nécessaire à la barbarie. La poésie se délivre ainsi du mièvre et de l'esthétique pour devenir cette pulsion salvatrice qui nous habite tous en tant qu'être parlants. Nous voici invités dans une dimension où la poésie investit les moindres replis de la réalité quotidienne : un matin d'hiver, un voyage en train, un moment fugitif de lumière ou d'anxiété... Et bientôt c'est l'existence tout entière qui trouve sa vérité dans l'expérience poétique. L'érudition se fait légère comme la vie, la parole ne s'impose jamais, ne vise que la justesse : Colette Nys-Mazure se fait ici médiatrice des poètes - ces médiateurs de l'âme.

La Première Guerre mondiale -

La Première Guerre mondiale -

Auteure: Jay Winter ,

Nombre de pages: 912

Voici l’ouvrage de référence sur la Première Guerre mondiale. Sous la direction de Jay Winter, professeur à l’université de Yale, avec le Centre international de recherche de l’Historial de la Grande Guerre et coordonné par Annette Becker, il réunit les plus grands spécialistes internationaux du confl it. Il paraît simultanément chez Fayard et dans la très prestigieuse collection « Cambridge History », au Royaume-Uni. Véritable oeuvre transnationale, et manifeste d’une génération d’historiens, ce livre englobe tous les espaces et les temps de la guerre qui, si elle est née en Europe, devient très vite mondiale par le jeu des Empires coloniaux des grandes puissances. Après le volume 1, Combats, qui déclinait les campagnes sur tous les fronts militaires et s’arrêtait sur les atrocités particulières dont le génocide dans l’Empire ottoman, et le volume 2, États, qui entrait dans la logique de la guerre totale telle que menée par tous ceux qui participent à l’effort de guerre et le fi nancent, dans les usines, les villes et les campagnes, le volume 3, Sociétés, montre que la guerre a bouleversé les sociétés encore largement...

Mélodie. Chronique d'une passion

Mélodie. Chronique d'une passion

Auteure: Akira Mizubayashi ,

Nombre de pages: 288

Dans un placard dont on a fait un sanctuaire ne ressemblant en rien à un sanctuaire et qui abrite discrètement quelques âmes inoubliables et inoubliées, il y a une petite boîte en bois laqué pour le thé en poudre. Elle contient une toute petite portion des cendres de mon père que j’avais prélevée dans son urne avant qu’elle ne fût mise en tombe. Lorsque j’ai préparé cette boîte mortuaire il y a déjà dix-huit ans, j’ai osé prendre une pincée de miettes d’os pour en goûter. Bientôt, je crois que j’en ferai autant pour Mélodie dont je garde toujours l’urne près de moi sur l’emplacement exact de son matelas. Je me procurerai une autre boîte en bois laqué pour y mettre quelques cuillerées de poudre d’os et une partie de l’omoplate ou d’une côte. Le reste sera répandu dans le jardin ou ailleurs pour retourner à la terre. Akira Mizubayashi

Territoires palestiniens de mémoire

Territoires palestiniens de mémoire

Auteure: Nadine Picaudou ,

Nombre de pages: 379

L'histoire de la Palestine et de son peuple est inextricablement liée à celle de l'Etat d'Israël et à la nakba (catastrophe) de 1948. A l'heure où les historiens israéliens se penchent sur les récits fondateurs de leur pays, l'Etat palestinien n'existe toujours pas. Cette différence de statut, entre un Etat-nation et une nation sans Etat, pose un problème dans l'écriture et l'interprétation des faits historiques. Les historiens israéliens peuvent aujourd'hui " réviser " leur histoire dans la mesure où l'Etat israélien existe depuis 1948 et que les écrits se rapportant à la construction de cet Etat sont remis en cause. Pour les Palestiniens, l'enjeu est différent : avant de réviser leurs récits historiographiques, ils doivent constituer la base de leurs recherches à travers la collecte d'archives, revoir des périodes essentielles pour la constitution nationale, marquée par le désastre de 1948, pour enfin rédiger un récit historiographique fondateur d'un Etat palestinien. 1948 reste l'année de départ de l'historiographie palestinienne, car elle marque l'année de l'exil pour des milliers de Palestiniens expulsés de leur territoire. Pour se rappeler la...

L'interprétation sociologique des rêves

L'interprétation sociologique des rêves

Auteure: Bernard LAHIRE ,

Nombre de pages: 578

Le rêve peut-il être appréhendé par les sciences sociales ? Objet indissociable de la psychanalyse, étudié par la psychologie et les neurosciences, il reste largement ignoré des sociologues. Ce que propose Bernard Lahire ici, c'est d'entrer dans la logique même de sa fabrication, et de relier les rêves aux expériences que les individus ont vécues dans le monde social. Le rêve peut-il être appréhendé par les sciences sociales ? Objet devenu indissociable de la psychanalyse, étudié par la psychologie et les neurosciences, il était jusqu'à ce jour largement ignoré des sociologues. Certes, quelques chercheurs ont pu s'interroger sur la manière dont le rêve a été perçu selon les époques et les milieux. Mais ce que propose Bernard Lahire ici, c'est d'entrer dans la logique même de sa fabrication et de relier les rêves aux expériences que les individus ont vécues dans le monde social. L'ambition de cet ouvrage, inédit en sociologie, est d'élaborer une théorie générale de l'expression onirique. En partant des acquis du modèle d'interprétation proposé par Freud, Bernard Lahire s'efforce d'en corriger les faiblesses, les manques et les erreurs, en...

Une tombe au creux des nuages

Une tombe au creux des nuages

Auteure: Jorge Semprún ,

Nombre de pages: 335

L’histoire de notre XXe siècle peut se lire comme un roman. Comme un roman, elle s’est construite sur des rencontres, des luttes, des trahisons : Heidegger supprimant la dédicace de son livre, Être et Temps, à son ancien professeur de philosophie, Edmund Husserl, parce que ce dernier était juif ; Freud conversant avec Mahler dans les rues de Leyde, une nuit d’été de 1910 ; Husserl appelant à lutter, lors d’une conférence donnée en mai 1935, contre la chute de l’Europe « dans la haine spirituelle et dans la barbarie ». C’est cette même conférence que devait découvrir Jorge Semprún, alors interné à Buchenwald, par l’entremise d’un autre détenu, Felix Kreisler, au cours des heures de discussions dominicales volées à l’enfer du camp auprès de Maurice Halbwachs. Des années quarante à la chute du communisme, à la réunification allemande et à la construction européenne, ce livre lucide et passionné est le témoignage d’un grand intellectuel européen sur les épisodes les plus marquants de notre histoire.

La France de 1848 à 1914

La France de 1848 à 1914

Auteure: Jean-Charles Geslot ,

Nombre de pages: 132

De 1848, année de proclamation du suffrage universel, à l’Union sacrée de 1914, la deuxième moitié du XIXe siècle est marquée par l’installation et la consolidation du système démocratique. Au fil de trois régimes marqués par de nombreuses expériences politiques, et alors que se clôt l’ère des révolutions, le régime institutionnel de la France se stabilise. La République s’installe et se renforce, et avec elle les principes hérités de la Révolution, souveraineté populaire et séparation des pouvoirs. L’industrialisation qui prend vraiment son essor durant cette période modifie également en profondeur l’économie, la société et la culture françaises. La France entre progressivement dans l’ère de la production, de la consommation et de la culture de masse. Le chemin de fer, l’automobile, l’imprimé, l’école, l’électricité entrent dans le quotidien des Français. C’est le temps de la tour Eiffel, de Jules Verne, des colonisateurs, du tour de France, du cinématographe, autant de symboles d’une France en pleine recomposition.



X
FERMER