Trouver votre ebook...

Liste des livres et Ebooks trouvés
Nous avons trouvé un total de 40 livres disponibles en téléchargement
Le confident

Le confident

Auteure: Hélène GREMILLON ,

Nombre de pages: 189

1975. Après la mort de sa mère, Camille reçoit une lettre d'un expéditeur inconnu. Puis, chaque semaine, de nouvelles lettres arrivent lui racontant une histoire débutée plus de trente ans auparavant, à l'aube de la guerre, jusqu'à la révélation d'un terrible secret qui la concerne. Au milieu des mots de condoléances qu'elle reçoit à la mort de sa mère, Camille découvre une étrange lettre envoyée par un expéditeur inconnu. Elle croit à une erreur mais, les semaines suivantes, une nouvelle lettre arrive, tissant le roman de deux amours impossibles, de quatre destins brisés. Peu à peu, Camille comprend que cette correspondance recèle un terrible secret qui la concerne. Machination diabolique sur fond de Seconde Guerre mondiale, ce roman mêle récit historique et suspens psychologique dans un scénario implacable. Hélène Grémillon a 32 ans. Le Confident est son premier roman.

La garçonnière

La garçonnière

Auteure: Hélène Grémillon ,

Nombre de pages: 361

Ce roman est inspiré d’une histoire vraie. Les événements se déroulent en Argentine, à Buenos Aires. Nous sommes en août 1987, c’est l’hiver. Les saisons ne sont pas les mêmes partout. Les êtres humains, si.

Le court métrage français de 1945 à 1968

Le court métrage français de 1945 à 1968

Auteure: François Thomas ,

Nombre de pages: 403

L'âge d'or : Georges Franju, Alain Resnais, Pierre Kast, Jean Mitry, Chris Marker, Agnès Varda, et un sens du collectif dont témoignent, dans les années 50, le groupe des Trente pour la défense du court métrage français ou les critiques de cinéma faisant leurs gammes dans le court métrage avant de lancer la Nouvelle Vague. Les contrebandiers : Luc Moullet, Jean-Daniel Pollet, Jean Eustache ou le producteur Barbet Schroeder qui, dans le contexte moins favorable des années 60, créent une œuvre personnelle en se jouant de la notion de commande et revendiquent les vertus de l'amateurisme. Ce volume n'entend pas seulement rendre hommage aux oeuvres courtes passées à la postérité. Il rappelle le contexte législatif et économique d'une production de films qui ne furent pas conçus pour être vus isolément, mais en « complément de programme » d'un long métrage. Il signale le rôle des producteurs aventureux. Il s'attache aux entrelacements de la fiction et du documentaire à une époque où court métrage était le plus souvent synonyme de documentaire. Il retrace la généalogie du film d'art ou du court métrage expérimental. Autour des grands noms consacrés,...

Le guide du cinéma mondial (1)

Le guide du cinéma mondial (1)

Auteure: Gaston Haustrate ,

Nombre de pages: 398

Il est troublant de constater qu’après cent ans d’existence, le cinéma, s’il a provoqué l’édition d’un vaste appareil critique et d’une énorme littérature monographique, a peu fourni l’occasion d’ouvrages historiques synthétiques réellement à la portée de tous. Ce Guide du cinéma mondial. répond à ce besoin. Résolument didactique, revendiquant un statut initiatique précis, il a opté pour une forme susceptible de rendre l’approche de l’histoire du cinéma plaisante et sérieuse à la fois. Gaston Haustrate a puisé dans son expérience critique et un solide passé de militant cinéphilique les données d’une mise au clair historique qui ne doit rien à la pédanterie ni à la schématisation abusive. Ce survol documenté fournit l’armature pédagogique indispensable à une approche juste et globalisante d’un mode d’expression qui, en l’espace d’une vie humaine, a su s’imposer au travers de mutations multiples et variées dont les étapes charnières sont racontées ici avec ferveur.

La femme et l'amour

La femme et l'amour

Auteure: Henri Grémillon ,

Nombre de pages: 196

Le 30 juillet 1860, Amiel écrivait dans son journal : « Les rapports de l’homme et de la femme sont l’axe de l’histoire privée et publique, et grâce à une sorte de conspiration universelle, les ténèbres de l’ignorance les enveloppent toujours. » Trente ans avant le « rapport Kinsey », le Dr Grémillon pouvait se vanter d’avoir « interrogé des centaines de sujets de tout âge, de toute classe... et consacré quinze ans à faire une enquête sur l’orgasme de la femme ». La conclusion de son enquête était : « Il y a entre l’homme et la femme un malentendu extraordinaire... Il y a sur le sens génésique du mâle et sur celui de la femelle un énorme quiproquo... Notre connaissance des conditions physiologiques de l’amour chez la femme est d’une stupidité fantastique... » Riche d’observations professionnelles, psychologiques, historiques et d’anecdotes, « La Femme et l’amour », du Dr Grémillon a été et reste, en dépit de la prolifération d’ouvrages de sexologie et de littérature psychanalytique, une authentique révélation au point de vue moral, médical et humain.

La différence des sexes. Questions scientifiques, pièges idéologiques

La différence des sexes. Questions scientifiques, pièges idéologiques

Auteure: Eliane Viennot , Nicolas Mathevon ,

Nombre de pages: 336

Qu’est-ce qu’être une femme ou un homme ? Ce que nous pensons « féminin » ou « masculin » l’est-il bien ? Est-ce conjoncturel, culturel, ou bien profondément inscrit dans nos corps et plus ou moins intangible ? Ces questions se posent de nos jours dans un contexte radicalement nouveau : celui de la remise en cause globale de la domination masculine, celui des recherches foisonnantes que cette contestation a engendrées, celui des politiques publiques qui tentent de mettre en œuvre l’égalité des sexes. Autant d’approches qui viennent bousculer les idées reçues et les pratiques sociales. Le domaine de la recherche scientifique n’échappe pas à ces tiraillements. Les études se sont multipliées depuis une trentaine d’années et aboutissent aux mêmes constats : l’inégalité entre femmes et hommes formate inconsciemment nos esprits, agissant jusque dans les opérations conçues comme les plus « scientifiques », les plus « objectives », quand elle ne conduit pas à de véritables blocages du fonctionnement de la pensée. C’est à l’exploration de ces questions que nous invite ce livre iconoclaste, auquel ont travaillé des spécialistes venus...

Cinéma. Scénarios inattendus

Cinéma. Scénarios inattendus

Auteure: Jacques Prévert ,

Nombre de pages: 400

Textes présentés par Carole Aurouet

Jean Gabin inconnu

Jean Gabin inconnu

Auteure: Jean-Jacques Jelot-Blanc ,

Nombre de pages: 483

Artiste de music-hall, résistant, flic, voyou, grand bourgeois, Jean Gabin a joué tous les rôles. Pourtant, l’homme aux 85 millions de spectateurs et aux plus de 90 films reste un mystère. Cette grande biographie de celui dont Jean Renoir disait qu’il était « un acteur unique » lève le voile sur la vedette aux multiples chefs-d’œuvre, de Pépé le Moko au Clan des Siciliens, en passant par La Grande Illusion, Le Quai des brumes, ou encore Un singe en hiver. L’homme discret dont la puissante silhouette, les pesants silences et les grands yeux bleus ont marqué le cinéma français, a enflammé le cœur des femmes, Michèle Morgan, Marlène Dietrich et d’autres. Mais délaissant ses folles amours, Gabin finira par mener une vie de famille exemplaire avec Dominique et leurs enfants. Après des années de recherches et d’entrevues, l’auteur retrace ici l’épopée incroyable d’un gamin de Clignancourt devenu grand et livre un vibrant hommage à ce comédien qui a incarné mieux que quiconque un cinéma populaire et sincère. Un sacré gars, le Gabin.

Minuit

Minuit

Auteure: Dan Franck ,

Nombre de pages: 512

Après Bohèmes, qui ressuscitait les années Montmartre et Montparnasse, et Libertad !, l’Espagne en feu des années 1930, Dan Franck poursuit son histoire des artistes et des intellectuels. Minuit court de la débâcle de 1940 à la Libération. Dans cette nuit qu’on pense bien connaître, ses personnages sont inoubliables : traîtres et héros, petites mains, grandes plumes. André Malraux et la belle Josette Clotis, qui mourra les jambes tranchées sous un train. Sartre qui écrit au Flore, cigarette à la main, sur l’engagement et sur l’être. Louis Aragon, Picasso, Marguerite Duras rue Saint-Benoît, mais aussi Jean Prévost, mort au maquis, ou Saint-Exupéry, pataud et courageux. Jeanson et Desnos, rebaptisant « Je suis partout » en « Je chie partout ». Une grande partie de la France qui peint, écrit, dessine, semble « faire avec ». Parfois elle trahit. Souvent elle collabore. L’horrible Jouhandeau crache sa haine. Drieu la Rochelle ne peut plus « baiser sa femme, parce qu’elle est juive. » Editeurs en quête de papier, cinéastes qui se cherchent de la bobine, écrivains apeurés, aventuriers ou coureurs, héros anonymes ou presque, comme Jean...

La drôle de guerre des sexes du cinéma français

La drôle de guerre des sexes du cinéma français

Auteure: Noël Burch , Geneviève Sellier ,

Nombre de pages: 400

nouvelle édition revue et corrigée La drôle de guerre des sexes du cinéma français propose une approche radicalement nouvelle de l'âge classique de notre cinéma entre 1930 et 1956. En mettant l'accent sur les rapports sociaux de sexe, les auteurs montrent qu'entre l'avant-guerre et l'Occupation, les représentations filmiques du masculin et du féminin sont fortement contrastées. On passe ainsi d'une relation de fascination et de domination entre un homme d'âge mur (Harry Baur, Raimu, Jules Berry...) et une jeune fille (Danielle Darrieux, Michèle Morgan...) à une situation où la femme incarne un nouveau type de personnage actif comme celui de Madeleine Renaud dans Le ciel est à vous de Jean Grémillon. À partir de la Libération, se déchaîne une violente misogynie qui se traduit par l'arrivée de véritables harpies persécutant des hommes dominés, à l'image de Simone Signoret et Bernard Blier dans Manèges d'Yves Allègret. En 1956, Brigitte Bardot dans Et Dieu créa la femme de Roger Vadim mettra fin à cette « drôle de guerre » des sexes. Tournant le dos à une pure histoire des formes et des seuls chefs-d'oeuvre hors du temps, les auteurs éclairent ces...

Chroniques d'Arts-Spectacles (1954-1958)

Chroniques d'Arts-Spectacles (1954-1958)

Auteure: François Truffaut ,

Nombre de pages: 528

En janvier 1954, un jeune critique nommé François Truffaut publie un violent pamphlet qui dénonce la "tradition de qualité française" et préfigure la Nouvelle Vague. Le retentissement est tel qu'il déchaîne contre lui la jalousie virulente de nombreux confrères, mais lui ouvre les portes de l'hebdomadaire Arts-Spectacles. Truffaut y publiera plus de cinq cents articles en cinq ans : une critique directe et sans concession. Il cultive ses goûts, affiche ses dégoûts, et le temps lui donnera souvent raison... Pour Truffaut, écrire sur le cinéma, c'est déjà en faire, mais la critique n'est pour lui qu'un viatique. Dès août 1957, il s'en éloigne en réalisant Les Mistons et ses derniers articles évoquent déjà le regard d'un cinéaste...

Le Banc

Le Banc

Auteure: Pascale Gremillon ,

Nombre de pages: 60

"Des événements, dont nous ne pouvions pas soupçonner l'ampleur, vinrent détruire l'harmonie que nous avions réussi à créer. Un premier drame s'abattit sur nous, telle la foudre. Il fut suivi de bien des moments d'angoisse. L'Histoire de mon pays en est l'instigatrice. Le désespoir, tout à fait compréhensible de tant de gens à travers mon pays, a bouleversé l'ordre établi. Hélas, il a engendré l'anéantissement de milliers de vies innocentes." Après le temps de l'innocence vint donc celui du chaos qui devait plonger Adelise Koant et ceux qu'elle aime dans la tourmente... En pleine tempête, qu'elle soit historique ou intime. Situé dans la Bretagne révolutionnaire, le texte de P. Grémillon met ainsi en scène une destinée féminine frappée par la violence, l'iniquité, la tragédie... Jalousie et exil, séparation et vilenie, âges ténébreux et nouveaux départs: autant d'éléments qui participent au caractère tragiquement romanesque de ce récit intense porté par une voix féminine humble et courageuse.

Mireille Balin

Mireille Balin

Auteure: Daniel Arsand ,

Nombre de pages: 276

Mireille Balin, l’une des plus grandes stars du cinéma français est morte en 1968, oubliée et dans la misère. Son destin, aussi tragique que celui de Rita Hayworth ou de Marilyn Monroe, fit de cette actrice suprêmement belle l’un des symboles des années 30. De G. W. Pabst à Jacques Becker, de Julien Duvivier à Jean Grémillon, elle a tourné avec les plus prestigieux cinéastes de son temps et fut l’héroïne de deux chefs-d’œuvre : Pépé le Moko et Gueule d’amour. Ses amis ? Eric von Stroheim et Raimu. Ses amants ? Jean Gabin et Tino Rossi. Son livre de chevet ? Les Pensées de Marc Aurèle. Son orgueil dévorant et son goût de l’indépendance mirent souvent en péril sa carrière : à Hollywood, elle refuse aux producteurs le droit de modeler son visage et fomente une grève. Incarcérée et jugée à la Libération pour avoir connu une passion avec un officier allemand, Mireille Balin mènera, pendant vingt ans encore, une existence dans la ruine, la maladie et la solitude. La beauté de celle qui fut la femme fatale du cinéma de l’entre-deux-guerres est foudroyée. Suivre pas à pas l’itinéraire de Mireille Balin c’est, à travers les...

Arbres

Arbres

Auteure: Jacques Prévert ,

Nombre de pages: 72

Arbres arbres chevaux sauvages et sages à la crinière verte au grand galop discret dans le vent vous piaffez debout dans le soleil vous dormer et rêvez

Hebdromadaires

Hebdromadaires

Auteure: Jacques Prévert , André Pozner ,

Nombre de pages: 192

Nouvelle édition revue et augmentée d'inédits

Le grand livre des histoires drôles 2015

Le grand livre des histoires drôles 2015

Auteure: Mina Guillois , André Guillois ,

Nombre de pages: 480

Plus de 1 600 histoires drôles inédites pour rire toute l'année ! Best-seller des histoires drôles depuis une vingtaine d'années, ce recueil est devenu le rendez-vous incontournable de la rentrée pour tous les amateurs d'humour. Classées par rubrique, d'« Animaux » à « Vie conjugale », les histoires de Mina et André Guillois sont autant de clins d'oeil sur notre quotidien, illustrées avec brio par Bridenne...

Mon bel âge

Mon bel âge

Auteure: Alexandra Stewart ,

Nombre de pages: 256

Alexandra Stewart est un des mystères vivants du cinéma. Née à Montréal, d’ascendance irlandaise, elle s’installe en France en 1958. Cover girl pour les magazines, elle suit les cours du Conservatoire et décroche très vite un premier rôle. Bientôt, elle croise Jeanne Moreau et Gérard Philipe sur le plateau des Liaisons dangereuses de Vadim. Pierre Kast et Jacques Doniol-Valcroze en font une icône de la Nouvelle Vague. Son talent et sa beauté, qui préfigure les canons élancés de la décennie suivante, vont traverser les films de Godard, Truffaut, Chabrol, Rozier, Vadim, Lelouch, Mocky et Louis Malle – père de sa fille Justine –, mais aussi ceux de Luigi Comencini (L’Imposteur), Roman Polanski (Frantic) ou François Ozon (Sous le sable). En 1972, elle connaît le succès populaire grâce au feuilleton L’homme qui revient de loin, de Michel Wyn, au côté de Louis Velle. On la réclame jusqu’à Hollywood, où elle tourne avec Warren Beatty dans les films d’Arthur Penn, John Huston (Phobia), Otto Preminger (Exodus)... Star internationale, folle de tauromachie et d’art, elle se lie d’amitié avec des figures de proue de son époque : Orson Welles,...

Le cinéma dans le sang

Le cinéma dans le sang

Auteure: Bertrand Tavernier ,

Nombre de pages: 312

Dans la constellation des passionnés de cinéma devenus metteurs en scène, Bertrand Tavernier se distingue par la persistance d'une cinéphilie qui ne l'aveugle pas et un désir de comprendre les réalités du monde, passant de la fiction au documentaire avec une égale curiosité qui le rend inclassable... Érudit, révolté par les injustices et interrogeant sans cesse son art, cet agitateur d'idées est aussi un spectateur insatiable, toujours au service des auteurs. Scénariste et cinéaste (Le Juge et l'Assassin, Coup de torchon, La Vie et rien d'autre, Capitaine Conan, Ça commence aujourd'hui...), il a marqué un demi-siècle de cinéma. Il se raconte, évoquant sa famille, ses films et ses grandes rencontres : Aragon, Sautet, Schlöndorff, Melville, Chabrol, Godard, Rohmer, Rivette, Ford, Walsh, Aurenche, Soupault, Eastwood, Scorsese, Tarentino, Huppert, Noiret et bien d'autres...

Toute la mer va vers la ville

Toute la mer va vers la ville

Auteure: Hervé Hamon ,

Nombre de pages: 300

Dans ce récit, dont le titre est emprunté à un vers de Verhaeren, l’auteur nous livre son Comment peut-on être Breton ? Mais, à la différence de Morvan Lebesque ou de Pierre Jakez Helias, ce n’est pas un plaidoyer pour la Bretagne ou pour la province d’hier qu’il écrit, c’est un plaidoyer pour aujourd’hui, et pour l’ailleurs. Un plaidoyer contre les imbéciles heureux qui sont nés quelque part. Un plaidoyer contre ceux qui sont convaincus d’occuper le centre du monde. Hamon nous conte son enfance à Saint-Brieuc, dans l’après-guerre, ses démêlés avec l’école, avec la religion, sa formation politique dans une ville qui fut la première à basculer vers la gauche, ses allers-retours, très tôt, entre la Bretagne et Paris. Et puis le journalisme, l’écriture, l’édition qui « forcément » se passaient à Paris, et « forcément » à Saint-Germain-des-Prés. Comment il devient, à l’époque, un Breton saisonnier, un « touriste » chez les siens, heureux et malheureux à la fois. Puis, la Bretagne, il la retrouve. Sur un bateau de légende, l’Abeille Flandre, un remorqueur de sauvetage. Il devient Brestois d’adoption avec enthousiasme,...

Edith et ses hommes

Edith et ses hommes

Auteure: Bernard Lonjon ,

Nombre de pages: 297

Il était une fois une unique voix. Porte drapeau de la chanson réaliste, Édith Piaf, personnalité déjantée, addicte à l'amour et à l'alcool, a porté au pinacle la chanson française de la première moitié du vingtième siècle. Elle a beaucoup aimé les hommes dont elle fut tour à tour pygmalion, amoureuse, maîtresse, amante d'un soir. Elle a aimé l'amour avant tout. Ce parcours d'une vie hors normes retracées au rythme de ses hommes, ses amis, ses amants, ses managers, ses musiciens, ses paroliers, permet de mieux cerner la personnalité de Piaf, la môme au cœur d'artichaut. Au détour de ce récit mêlé de chansons autobiographiques, on croise Yves Montand, Georges Moustaki, Charles Aznavour, Jean Cocteau, Sacha Guitry, Eddie Constantine, Bruno Coquatrix, Charles Dumont, Michel Simon, Jacques Canetti, Gilbert Bécaud, Georges Brassens, Paul Meurisse... mais aussi son père, son frère, son confident Jacques Bourgeat avec qui elle échangea plus de mille lettres. Les hommes ont aidé Édith Piaf à traverser ses nuits peuplées de morts vivants et de cauchemars insondables. Ils l'aident à combler ses vides et taire ses angoisses. Comme elle le chantait : " J'ai...

Au risque de la vie philosophique

Au risque de la vie philosophique

Auteure: Gala Naoumova , Constantin Von Barloewen ,

Nombre de pages: 260

Constantin von Barloewen est un philosophe et anthropologue de renom, mais sa vie à elle seule est bien plus qu’un roman : une véritable épopée. Né à Buenos Aires, ses parents ayant fui le régime nazi, son enfance est partagée entre l’Amérique latine, l’Allemagne et la France. Le jeune anthropologue poursuit ensuite ses études à Paris auprès de Michel Leiris dont il devient l’ami. Professeur honoris causa de plusieurs universités, dont Harvard et Princeton, il a œuvré toute sa vie au rapprochement entre les cultures. Ses voyages à travers le monde l’ont amené à vivre de grandes amitiés, avec Yehudi Mehunin par exemple, dont il a partagé la foi et les combats. Ce livre, Au risque de la vie philosophique, veut témoigner de ce que le partage entre les cultures, les peuples et les pensées n’est pas seulement une passion singulière à l’épreuve d’une existence mais une question fondamentale de notre temps face à la perte du sacré et aux mutations technologiques. En dialogue avec Gala Naoumova, anthropologue russe de renommée internationale, l’auteur nous fait partager, tout au long d’un abécédaire, une grande diversité d’expériences...

Schmutz

Schmutz

Auteure: Tony Cartano ,

Nombre de pages: 336

Schmutz, en yiddish, désigne la saleté. Et si notre XXe siècle, le monde tout entier se résumaient à ce seul mot : schmutz... ? Zack Wolfe est, pour sa part, tout près de le penser. La vie de cet Américain septuagénaire, riche romancier retiré sur la Côte d'Azur depuis les années trente, excuse bien des extravagances. Après les égarements de la jeunesse, le détour par l'anarchisme et l'ascèse d'un long séjour en prison, n'a-t-il pas connu la déchirure de l'exil, l'échec d'une grande passion amoureuse, les paroxysmes de la guerre et de l'Holocauste ? Face à lui, il y a Judith, une jeune femme de vingt-six ans, moderne et réaliste antidote à tous ces poisons distillés par le vieillard. Leur rencontre prend, au fil des pages, la forme d'un combat aux accents bibliques où s'opposent deux conceptions du monde. Schmutz apporte une note originale, un souffle nouveau dans le roman français d'aujourd'hui. Plus encore que dans ses livres précédents (Blackbird, Bocanegra), Tony Cartano y révèle son talent singulier pour ce que les Anglo-Saxons appellent le "thriller métaphysique".

Docteur Herman et Mister Vautrin

Docteur Herman et Mister Vautrin

Auteure: Jean Vautrin ,

Nombre de pages: 264

Parcours peu banal que celui de Jean Vautrin : à quarante ans, jugeant ses films avec sévérité, ce cinéaste, naguère assistant de Rossellini, se tourne vers l'écriture et troque son patronyme - Jean Herman - pour celui d'un personnage balzacien. Quinze ans plus tard, le prix Goncourt viendra consacrer cette deuxième vie. Jean Vautrin s'est prêté au jeu de l'entretien avec Noël Simsolo. L'écrivain y évoque son enfance sous l'Occupation, ses lectures initiatiques, la découverte de l'Inde et son travail avec Satyajit Ray, puis Rivette, Rossellini, Minnelli et Zanuck sur Le Jour le plus long. Après une période nouvelle vague et Cahiers du cinéma, Vautrin connaît le succès commercial en travaillant pour Alain Delon, alors au sommet de sa popularité. À l'aube des années 1970, une grave crise morale l'oriente vers la littérature, tout d'abord par le biais de l'écriture scénaristique (pour Audiard), puis de la Série noire et du « néo-polar », dont il est l'un des créateurs. La découverte de Raymond Carver achève sa conversion, couronnée en 1989 par le prix Goncourt - l'occasion d'observer la faune des éditeurs, écrivains et critiques. Au fil de ces...

Raimu, un grand enfant de génie

Raimu, un grand enfant de génie

Auteure: Isabelle NOHAIN-RAIMU ,

Nombre de pages: 201

Prix Alain Terzian 2015 comme le meilleur ouvrage consacré au Cinéma. " Tu n'es pas fait pour ce métier ", lui dit le directeur du casino de Toulon. Et son père d'ajouter : " Mon pauvre enfant, quoi que tu fasses, tu finiras au bagne ! " On connaît la suite. Des centaines de succès au théâtre, et près d'une cinquantaine de films en seize ans ! En vacances, tous les jours il voulait repartir à Paris, de peur qu'on l'oublie. Il aimait jouer avec Fernandel, parce que justement, avec lui, il ne jouait pas, il parlait... Il s'ennuyait dès qu'il restait inactif. En bon Méridional, quand il se réveillait, il fallait que tout le monde soit debout. Son élégance était légendaire... C'était Raimu, et c'était mon grand-père. À l'occasion de l'ouverture de son nouveau musée en cette année 2014, je souhaite vous raconter comment j'ai découvert l'histoire de ce petit garçon qui ne rêvait que de jouer la comédie... et, ce faisant, rétablir une certaine vérité, nombreux documents et témoignages à l'appui. Partez à la rencontre de celui qui fut considéré par Orson Welles comme " le plus grand acteur du monde " et partagez un court instant le petit monde de Maurice ...

Guide de la zarzuela

Guide de la zarzuela

Auteure: Pierre-René Serna ,

Nombre de pages: 336

Portée par les plus grands chanteurs, de Pilar Lorengar à Teresa Berganza, de Plácido Domingo à Alfredo Kraus, glorifiée par des personnalités comme Camille Saint-Saëns ou Friedrich Nietzsche, la zarzuela demeure toujours dans nos contrées une belle inconnue. Ce n’est pourtant pas faute d’une longue et florissante carrière, qui parcourt près de quatre siècles, d’une production pléthorique où se chiffrent plus de 20 000 titres dans une facture qui embrasse toutes les formes, et environ 500 compositeurs autant différents par le style que l’ambition... Tout cela illustre la diversité de la zarzuela, comme aussi la difficulté à l’enfermer dans des schémas. Il convenait donc d’offrir enfin aux mélomanes francophones une présentation claire de ce théâtre lyrique intrinsèque à l’Espagne, mais également à l’Amérique hispanique et jusqu’aux Philippines. C’est l’objectif de ce livre, le tout premier guide pratique en français pour aborder et découvrir l’essentiel de ce versant opératique ibérique, de ce merveilleux conte musical aux mille épisodes, à travers une centaine d’entrées par ordre alphabétique et pris à rebours, comme...

Histoire du cinéma

Histoire du cinéma

Auteure: Encyclopaedia Universalis , Les Grands Articles ,

Nombre de pages: 60

La première projection du cinématographe Lumière a lieu le 28 décembre 1895, au Grand Café, boulevard des Capucines à Paris. Le nouvel art puisera abondamment dans le trésor dramatique aussi bien théâtral que romanesque, du XIXe siècle finissant. Il lui empruntera sa puissance d'évocation liée à l'appétit de conquête d'une...

Rue des Ravissantes

Rue des Ravissantes

Auteure: Boris Vian , Noël Arnaud ,

Nombre de pages: 480

L'intérêt de Boris Vian pour le cinéma a été précoce : dès l'Occupation, alors que le jeune écrivain n'a encore rien publié, il s'essaye à composer des scénarios. Sa rencontre avec le cinéaste Pierre Kast, en 1945, va déboucher sur de vrais projets... dont aucun n'aboutira. C'est ainsi : alors que la chanson, le roman ou le théâtre valurent à l'auteur de L'Écume des jours de spectaculaires réussites, le cinéma ne voulut pas de lui. Il nous reste à lire ces scénarios comme des oeuvres de Boris Vian. Fantastique avec Notre Faust, histoire d'une âme vendue au diable dans le Saint-Germain-des-Prés d'après-guerre, l'inspiration de l'écrivain se tourne vers l'espionnage avec Le Baron Annibal, la satire sociale avec L'Auto-stoppeur, et la chronique très parisienne avec Rue des Ravissantes... Mais quelle que soit la direction prise, Vian dépense des trésors de fantaisie, d'inventivité, de liberté d'esprit.

LSD 67

LSD 67

Auteure: Alexandre MATHIS ,

Nombre de pages: 393

Paris, 1967, le Quartier latin devient la scène des beatniks débarquant place Saint-Michel. Essaims de chevelus et de minettes en minijupes, entre la rue Saint-Jacques, l'église Saint-Séverin et la rue de Seine. Autour du Mazet, où l'on boit, fume, drague, gratte la guitare, écoute les Stones, Antoine ou LSD des Pretty Things dans les juke-box, le Quartier est envahi par toute une jeunesse livrée à la défonce, au cinéma et même à la littérature. Le roman, habité par le fantôme d'une jeune fille morte, s'arrête au début de 1968, avec " l'affaire Langlois ". Paradis artificiels, pop music, psychédélisme. Une pléiade de personnages plus vrais que nature : Liliane, Sonny, Dora (les LSD), mais aussi Chico, Cybèle, Gégé, JF, Doudou... Incursion dans le passé d'un Paris médiéval, gothique, touchant au fantastique sous l'effet des hallucinogènes. LSD 67, entre chronique historique et journal intime, a tous les parfums d'une époque révolue de jouissances immédiates, de mendiants et orgueilleux plongés dans des nuits sans fin pour vivre tous leurs désirs. Sans oublier Dylan, Hendrix, Burroughs ou Bukowski, l'auteur retrouve le pavé parisien sur les traces de ...

L'honneur de Sartine :

L'honneur de Sartine :

Auteure: Jean-François Parot ,

Nombre de pages: 450

1780, la France en guerre aux côtés des Insurgents américains peine à financer les opérations maritimes contre l’Angleterre. Alors qu’il affronte la colère du peuple au cimetière des Innocents où les cadavres croulent dans les maisons, Nicolas Le Floch est appelé pour enquêter sur la mort suspecte d’un ancien contrôleur général de la marine. Que dissimule cet apparent accident domestique ? Quels secrets divisent la famille de Ravillois ? Qu’a-t-on dérobé dans la chambre du défunt où se rencontrent tant d’étranges indices ? Pourquoi de précieux vases chinois disparaissent-ils? Que redoutent le roi, Sartine et Necker pour s’intéresser autant à l’affaire ? Dans cet imbroglio, quels rôles jouent financiers, traitants et l’ennemi anglais ? De Versailles aux Porcherons, de la basse-geôle aux hôtels particuliers du nouveau Paris, le commissaire des Lumières et ses amis, anciens et nouveaux, se mettront en chasse, affrontant les embûches d’un dangereux adversaire aux multiples apparences avant un dénouement surprenant. Face aux périls, aux cabales et aux menaces de défaveur, cette neuvième enquête sera aussi l’occasion pour Nicolas Le...

Soleil de nuit

Soleil de nuit

Auteure: Jacques Prévert ,

Nombre de pages: 320

"Soleil de nuit", pour manifester, au-delà de la mort et au milieu même de la nuit, la présence vivante et rayonnante de Jacques Prévert, de son humour éclatant, de sa tendresse chaleureuse mais aussi de ses colères ardentes. "Soleil de nuit" , parce que cette image, apparue dans Lumières d'homme, premier poème du présent recueil, désigne aussi, un peu plus tard et ailleurs, le mystérieux éblouissement de l'amour. "Soleil de nuit", tel est le titre sous lequel Arnaud Laster, avec le concours de Janine Prévert, a réuni les textes écrits par Jacques Prévert entre 1936 et 1977 qui composent ce volume.

Spectacle

Spectacle

Auteure: Jacques Prévert ,

Nombre de pages: 320

"Schneider et Krupp Monsieur le Président, Nous sommes désolés, Mais les munitions, On les a mélangées, Ça va faire mauvais effet !... Poincaré (avec un bon sourire) Mais non, ça ne fait rien. Les obus français et les obus allemands sont de la même famille. Vous n'avez qu'à partager." (La bataille de Fontenoy) Spectacle nous rappelle que Jacques Prévert, s’il a travaillé longtemps pour le cinéma, a écrit aussi, entre 1932 et 1936, un certain nombre de courtes pièces de théâtre, jouées à l’origine par le groupe Octobre.

La pluie et le beau temps

La pluie et le beau temps

Auteure: Jacques Prévert ,

Nombre de pages: 256

"Vous je ne vous regarde pas ma vie non plus ne vous regarde pas J’aime ce que j’aime et cela seul me regarde et me voit J’aime ceux que j’aime je les regarde ils m’en donnent droit." (Droit de regard) Alternant confidences personnelles et élans engagés, mêlant fables, poèmes et saynètes, Prévert déjoue toutes les classifications habituelles pour nous offrir un recueil d’une inaltérable actualité.

Paroles

Paroles

Auteure: Jacques Prévert ,

Nombre de pages: 256

Le cancre il dit non avec la tête mais il dit oui avec le cœur il dit oui à ce qu'il aime il dit non au professeur il est debout on le questionne et tous les problèmes sont posés soudain le fou rire le prend et il efface tout les chiffres et les mots les dates et les noms les phrases et les pièges et malgré les menaces du maître sous les huées des enfants prodiges avec des craies de toutes les couleurs sur le tableau noir du malheur il dessine le visage du bonheur

Agnès Varda : le cinéma et au-delà

Agnès Varda : le cinéma et au-delà

Auteure: Éric Thouvenel ,

Nombre de pages: 257

Littéraire, fictionnel, documentaire, poétique, politique, court, long, en couleurs, en noir et blanc, le cinéma d’Agnès Varda est de ceux qui incitent aux adjectifs, aux qualificatifs, par amour du mot ou du jeu mais surtout en raison de sa multiplicité et de sa complexité. Depuis 1954, avec près de quarante films, la cinéaste manifeste une liberté créatrice témoignant d’une démarche toujours innovante, d’une volonté d’explorer le cinéma dans toute sa richesse et de lui donner un prolongement par ses récentes installations. Ainsi, dès le début, si La Pointe Courte fut une tentative pré-Nouvelle Vague d’aller à la rencontre de la vie telle qu’elle est, cette intrusion dans le monde réel n’a jamais constitué une fin en soi pour Varda. L’originalité et l’imagination de la cinéaste l’inciteront toujours à dépasser les apparences pour leur préférer sa vérité. Ses films et installations font alors la part belle aux sentiments des protagonistes à travers lesquels elle nous convie à appréhender des univers divers et variés, quels qu’en soient les difficultés ou les drames : celui de Cléo comme en suspens durant une heure et demie...

Histoires et d'autres histoires

Histoires et d'autres histoires

Auteure: Jacques Prévert ,

Nombre de pages: 256

Histoires a paru la même année que Paroles, en 1946. On peut voir dans les courts textes que contient ce recueil une des raisons du succès de Jacques Prévert (né en 1900) : chacun de ces textes est une "histoire", il est vrai, et parfois une fable. On a dit : "Prévert est un des rares poètes qui, depuis longtemps, parlent à la troisième personne." En effet, il ne se raconte pas seulement lui-même, mais raconte "ce qui arrive" ou "est arrivé".

Opinion mining et ‎Sentiment analysis

Opinion mining et ‎Sentiment analysis

Auteure: Dominique Boullier , Audrey Lohard ,

L’ « opinion mining » est en passe de devenir une véritable industrie, tout aussi stratégique que celle des sondages. Les promesses avancées sont impressionnantes : la puissance de calcul des outils informatiques permettrait de suivre toutes les évolutions de l’opinion sur le web en temps réel, quel qu’en soit le volume. Plus encore, les capacités de traitement linguistique permettraient de détecter les tonalités de tous les verbatims recueillis, grâce aux méthodes dites de « sentiment analysis ». L’état de l’art des offres commerciales et technologiques présenté dans cet ouvrage rend compte de cette effervescence mais en souligne aussi la démesure, en veillant à distinguer les résultats réels des slogans promotionnels quelquefois trompeurs. L’ouvrage écrit par des chercheurs du médialab de Sciences Po, laboratoire spécialisé dans le traitement des masses de données disponibles sur le web pour les sciences sociales, permet aussi de resituer l’intérêt de ces nouveaux moyens techniques pour la recherche, dans le cadre de ce qu’on appelle désormais les « humanités numériques ». Enfin, soucieux de permettre à chaque lecteur de prendre...

Grand Bal du Printemps / Charmes de Londres

Grand Bal du Printemps / Charmes de Londres

Auteure: Jacques Prévert ,

Nombre de pages: 160

"Même si vous ne le voyez pas d’un bon œil le paysage n’est pas laid c’est votre œil qui peut-être est mauvais." (Graffiti) Paris, Londres et Prévert. Dans Grand bal du printemps, Prévert chante Paris, ses rues, ses marchés, les enfants, les chats et les chiens, les amoureux à Paris, les amoureux de Paris. Dans Charmes de Londres on voyage de Hyde Park aux docks de l'Est, de Portobello Road à Whitechapel, en rencontrant les lions de pierre ou les amants.



X
FERMER