Trouver votre ebook...

Liste des livres et Ebooks trouvés
Nous avons trouvé un total de 40 livres disponibles en téléchargement
Sin imagen

Nations nègres et culture

Auteure: Cheikh Anta Diop ,

Nombre de pages: 564

Avec quarante ans de recul on s'aperçoit que les grands thèmes développés dans NATIONS NÈGRES ET CULTURE, non seulement n'ont pas vieilli, mais sont maintenant accueillis et discutés comme des vérités scientifiques, alors qu'à l'époque ces idées paraissaient si révolutionnaires que très peu d'intellectuels africains osaient y adhérer. L'indépendance de l'Afrique, la création d'un Etat Fédéral continental africain, l'origine africaine et négroïde de l'humanité et de la civilisation, l'origine nègre de la civilisation égypto-nubienne, l'identification des grands courants migratoires et la formation des ethnies africaines, etc., tels sont quelques thèmes principaux explorés par Cheikh Anta Diop, l'historien africain le plus considérable de ce temps.

Antériorité des civilisations nègres

Antériorité des civilisations nègres

Auteure: Cheikh Anta Diop ,

Nombre de pages: 301

Cheikh Anta Diop

Cheikh Anta Diop

Auteure: Cheikh M'Backé Diop ,

Nombre de pages: 407

" Chaque peuple a un passé si modeste soit-il " et il est " possible de le découvrir par une investigation appropriée " écrivait Cheikh Anta Diop. Ainsi les recherches du jeune étudiant africain aboutissent à la publication, en 1954, de son premier grand ouvrage Nations nègres et Culture. Il y remet en cause les fondements mêmes de la culture occidentale relatifs à la genèse et à l'évolution de l'humanité, et démontre en particulier que l'Egypte ancienne, ses habitants et la brillante civilisation qu'ils ont élaborée sur les bords du Nil, appartiennent au monde négro-africain. Mais qui est Cheikh Alita Diop ? Dans quel contexte et dans quel milieu a-t-il grandi ? Quelle est sa formation ? Quels sont les différents aspects de son oeuvre historique et scientifique, de son combat politique ? Quelles sont les difficultés et oppositions qu'il a rencontrées ? Quels sont les débats qu'ont suscités ses travaux, ses idées et positions politiques ? Telles sont quelques-unes des questions auxquelles ce livre apporte des éléments de réponse, en retraçant les grandes étapes de la vie de cet homme qui s'est donné pour but d'œuvrer, sans répit, par la pensée et...

Sur l'origine de la philosophie

Sur l'origine de la philosophie

Auteure: Yette Bayika Bi Yede I Likale Li Job ,

Nombre de pages: 174

Le choc des civilisations dans le roman colonial français du XXe siècle

Le choc des civilisations dans le roman colonial français du XXe siècle

Auteure: Jean Bernard Evoung Fouda ,

Nombre de pages: 334

Au-delà de la simple remise en cause des aspects jugés négatifs sur les civilisations occidentales, africaines et asiatiques, cet ouvrage montre l'incompatibilité des réalités issues d'une civilisation précise avec celles des autres civilisations. Tel est le cas de la civilisation occidentale et des civilisations africaines et asiatiques. Beaucoup d'éléments les opposent, notamment les modes de production des biens et leur consommation, les modes de pensée, le rapport au sacré, l'usage des femmes, etc. Ainsi, la volonté du colon à imposer ses valeurs aux autres peuples, à travers la guerre, l'évangélisation, les brimades et autres mauvais traitements qui visaient en réalité la décivilisation et la recivilisation des peuples soumis et piétinés par la force, a montré ses limites et a échoué. Ce qui prouve que toute prétention à l'universalisme, à l'uniformisation du monde s'avère destructrice, voire appauvrissante pour l'humanité. D'où l'idée d'un monde multicivilisationnel et multiculturel où les différents peuples sont appelés à cohabiter sans se combattre, mais en s'influençant mutuellement dans tous les domaines de l'existence.

Africanité & Africanisation de l'Occident

Africanité & Africanisation de l'Occident

Auteure: Sidina Wane ,

Nombre de pages: 300

L’Afrique, berceau de l’humanité, est aussi le lieu où ont germé les pensées scientifique, artistique, philosophique, spirituelle et religieuse de l’Occident dont la Grèce aura été l’habile courroie de transmission. L’héritage de l’Occident n’est pas grec, il est foncièrement africain. De nombreuses sources - antiques, classiques, modernes et contemporaines - souvent occultées, l’attestent. Sur cet héritage, l'Occident a élaboré ses propres modes de construction des savoirs et d'appréhension de l'invisible. Aujourd’hui, le passé de l’Occident qui scelle son « africanité » resurgit dans le présent, comme par refoulement, dans diverses manifestations identifiables à un processus d’«africanisation». Dans ce livre, avec une volonté et un élan résolument vulgarisateurs, l’auteur examine l’entrelacement du passé et du présent de l’Occident, reflets de son «africanité» et de son «africanisation». Leur mise en regard révèle des codes à décrypter pour les projets d’avenir, pour se prémunir contre les écueils des dérives de l’irrationnel.

L'Afrique de Cheikh Anta Diop

L'Afrique de Cheikh Anta Diop

Auteure: François-Xavier Fauvelle-Aymar ,

Nombre de pages: 237

NOMADE : CHEIKH ANTA DIOP

NOMADE : CHEIKH ANTA DIOP

Auteure: Cheikh-Anta Diop ,

Nombre de pages: 304

" Les pharaons étaient des Noirs ". Pendant trente ans, Cheikh Anta Diop fut mis au ban des scientifiques pour cette affirmation pour le moins osée. Depuis, le questionnement scientifique a fait son chemin et Cheikh Anta Diop est cité dans des écoles prestigieuses (Louvre, Sorbonne). Redécouvrir sa pensée demeure indispensable à l'aube d'un nouveau siècle... la quête des racines étant éternelle.

Cheikh Anta Diop, Théophile Obenga

Cheikh Anta Diop, Théophile Obenga

Auteure: Doué Gnonséa ,

Nombre de pages: 344

Depuis la première moitié du XXIè siècle, deux forces idéologiques contrôlaient de façon complémentaire l'évolution culturelle et intellectuelle du Monde noir : l'africanisme, avec Lévy-Bruhl, et la Négritude, qui assumait les théories d'infériorités raciale et culturelle propagées par l'Europe dominante. Deux savants humanistes allaient s'opposer à ces deux formes insidieuses d'anéantissement des Noirs: Cheikh Anta Diop et Théophile Obenga. Ils vont restaurer l'Histoire intégrale de l'Afrique, et proposer les conditions d'une Re-naissance Africaine véritable.

Cheikh Anta Diop et la signification de son oeuvre

Cheikh Anta Diop et la signification de son oeuvre

Auteure: Cheikh Anta Diop ,

Nombre de pages: 48

Epistémè - figurations et transfigurations du mythe de Muntu

Epistémè - figurations et transfigurations du mythe de Muntu

Auteure: Raymond Mbassi Ateba ,

Nombre de pages: 17

Essai Scientifique de l’année 2009 dans le domaine Français - Litérature, Œuvres, note: keine, Universitatea Stefan cel Mare Suceava (Departement de Lettres et Communications), langue: Français, résumé: L’un des mythes cosmogoniques les plus répandus dans l’histoire culturelle de l’Afrique subsaharienne est sans nul doute celui de Muntu (l’Homme) – qui se décline au pluriel en Bantu, peuple qui formait depuis l’Antiquité le royaume de Kouch-Napata-Méroé et qui a éclairé l’essentiel de la philosophie égyptienne et, par extension, grecque. À travers une lecture ethnocritique révélatrice du symbolique et des idéosèmes culturels propres au contexte africain, il est possible de démontrer qu’une totalité spirituelle et socio-historique fondée sur les rémanences du mythe de Muntu traverse Onitsha et L’Africain de Jean-Marie Gustave Le Clézio. L’intertexte culturel et les savoirs africains s’inscrivent alors de façon massive et ostentatoire dans ces deux œuvres qui dévoilent l’authenticité culturelle longtemps bafouée et mésestimée, mais désormais désirée de l’Afrique. Ainsi, en transitant par la relation des personnages à...

Critique de la raison orale

Critique de la raison orale

Auteure: Mamoussé Diagne ,

Nombre de pages: 600

A quelles conditions et selon quelles procédures spécifiques une civilisation, ne disposant pas du support objectif et indépendant qu'est l'écriture, arrive-t-elle à produire, à exprimer et à archiver son patrimoine culturel ? Voilà la question à laquelle l'auteur convie son lecteur. En interrogeant les différents discours de la tradition orale (contes, proverbes et dictons, textes épiques et initiatiques), ainsi que les " manières de dire " plus courantes, c'est à la fois la langue et le langage que Mamoussé Diagne embrasse dans sa quête. Il identifie non seulement les contenus de la pensée africaine mais aussi les modes de raisonnement et d'acquisition de la connaissance, les façons de la transmettre et de la conserver, compte tenu des handicaps et limites que comporte la (presque) absence du support matériel de l'écriture. Bref, c'est une véritable critique de la raison orale que l'auteur nous offre, telle que seul un philosophe pouvait effectuer. En effet, linguistes, ethnologues, anthropologues... ont collecté, enregistré, observé et décrit les productions de l'oralité, en demeurant presque toujours au niveau de leurs formes, au mieux de leurs...

ARTE ou méthodologie des termes techniques et scientifiques en langues africaines

ARTE ou méthodologie des termes techniques et scientifiques en langues africaines

Auteure: Gbédjínú G. Hùnkpónú Yakíte ,

Nombre de pages: 272

Hommage du Cameroun au professeur Cheikh Anta Diop

Hommage du Cameroun au professeur Cheikh Anta Diop

Auteure: prince Bétotè Dika-Akwa nya Bonambela , Cheikh Anta Diop ,

Nombre de pages: 239

Hommage à Cheikh Anta Diop

Hommage à Cheikh Anta Diop

Auteure: Mboka Kiese , Mawawa Mâwa-Kiese ,

Nombre de pages: 78

Le 07 février 2004, à l'occasion du XVIIIème anniversaire de la mort du professeur Cheikh Anta Diop, nous lui rendons cet hommage scientifique. Sa pensée multidimensionnelle se répercute sur plusieurs champs de la connaissance, notamment celui de l'économie politique panafricaine, de l'anthropologie, de l'égyptologie et des sciences exactes. La présente étude questionne l'épistémologie des mathématiques et des sciences physiques. Les deux textes de cet hommage ont été extraits d'un ouvrage collectif intitulé la Renaissance africaine et sa prospective, constitué de vingt communications, publié aux éditions Paari en juillet 2001. Cet ouvrage fut le fruit d'un colloque public tenu à Paris les 21 et 22 janvier 2000 sur " l'idée d'une Renaissance africaine comme paradigme de refondation du Droit, de l'Etat, de l'Economie, des Sciences et des Techniques. " Des plaignants, coauteurs, ont été en justice contre l'éditeur contestant son droit à publier leurs communications prononcées au colloque. Par jugement du Tribunal de Grande Instance de Paris, rendu le 13 janvier 2004, les magistrats ont ordonné la confiscation des ouvrages restés en stock en vue de leur...

Cheikh Anta Diop et l'Afrique dans l'histoire du monde

Cheikh Anta Diop et l'Afrique dans l'histoire du monde

Auteure: Pathé Diagne ,

Nombre de pages: 158

Ce livre introduit et commente succinctement la vie et l'oeuvre de Cheikh Anta Diop, auteur de "Nations nègres et culture" considéré comme un texte majeur dans la renaissance du monde noir. A travers ses ouvrages, il réinvente, au coeur des luttes de l'après Seconde Guerre mondiale, l'antiquité négro-pharaonique à la suite du jamaïcain Edward Wilmot Blyden et de Marcus Garvey. Une référence pour tous ceux qui désirent étudier son oeuvre et sa vie.

La philosophie africaine de la période pharaonique

La philosophie africaine de la période pharaonique

Auteure: Théophile Obenga ,

Nombre de pages: 567

Ce livre est une somme, d'une part, parce qu'il rassemble un nombre impressionnant de textes révélant la philosophie pharaonique - et quelle philosophie ! -, et d'autre part, parce qu'il restitue, en ces textes décisifs, produits en quelques siècles, le fondement du patrimoine intellectuel africain. Ce livre est donc aussi une source, celle à laquelle peut venir s'abreuver et se régénérer la philosophie africaine contemporaine. En effet, travail d'érudition, l'ouvrage répond à un ambitieux projet : rétablir la tradition réflexive de l'Afrique, dans le temps et dans l'espace. Il appartient ainsi à la catégorie des textes fondateurs, qu'il étaye et qu'il prolonge, tels le Cahier d'un retour au pays natal, La philosophie bantu-rwanaise de l'être, Nations nègres et culture, Le ansciencisme...

L'unité culturelle de l'Afrique noire

L'unité culturelle de l'Afrique noire

Auteure: Cheikh Anta Diop ,

Nombre de pages: 219

Tradition africaine et réalité scientifique

Tradition africaine et réalité scientifique

Auteure: Abel Afouda ,

Nombre de pages: 381

Contribution à l'étude des problèmes philosophiques en Afrique noire

Contribution à l'étude des problèmes philosophiques en Afrique noire

Auteure: Amady Aly Dieng ,

Nombre de pages: 181

Histoire de la philosophie africaine: Le berceau égyptien de la philosophie

Histoire de la philosophie africaine: Le berceau égyptien de la philosophie

Auteure: Grégoire Biyogo ,

Nombre de pages: 236

L'un des plus surprenants paradoxes de la philosophie africaine tient de l'absence d'élaboration de sa propre histoire, sans laquelle on ne saurait soupçonner la révolution silencieuse qui y est en œuvre. Car aucune philosophie ne peut vivre sans revenir sans cesse à sa propre histoire et à l'histoire générale de la philosophie. De la sorte, l'enseignement de cette philosophie ainsi que la recherche universitaire s'en sont privés, et sa réception en a longuement souffert. C'est cet oubli qu'entend corriger cette recherche qui écrit la première histoire complète de la philosophie africaine, en quatre livres. Il est question ici de sortir cette philosophie de son isolement, de retracer les séquences de sa naissance, de questionner ses objets, ses tâtonnements et d'élucider ses méthodes. L'oiseau de Minerve prend à nouveau son envol dans la nuit tombée sur la vieille terre d'Afrique.

L'affaire des momies royales

L'affaire des momies royales

Auteure: Aboubacry Moussa Lam ,

Nombre de pages: 158

C'est Gaston Maspero qui a identifié une grande partie des momies royales égyptiennes trouvées dans la cachette de Deir el-Bahari, située dans la Vallée des Rois, en Haute-Egypte. Voici l'important passage qu'il consacra à la momie de la reine Ahmès-Nefertari dans son fameux livre, Les momies royales de Deir el-Bahari : " On reconnut qu'elle était emmaillotée avec soin, mais le cadavre fut à peine exposé à l'air qu'il tomba littéralement en putréfaction et se mit à suinter un pus noirâtre d'une puanteur insupportable. On constata que C'était une femme d'âge mûr et de taille moyenne appartenant à la race blanche. Les bandelettes ne portaient aucune trace d'écriture. C'était probablement la momie de Nofritari. Ce texte qui date de 1889 n'aurait peut-être pas attiré notre attention si, en 1904, c'est-à-dire quinze ans après Maspero, l'anthropologiste Ernest Chantre n'avait consacré à la momie de la même reine cet autre passage dans un livre portant sur les populations égyptiennes. " La momie de cette reine qui fut la femme d'Ahmosis, le libérateur, et la mère d'Aménôthès 1er était admirablement conservée,- la tête seule avait été dégagée de...



X
FERMER