Trouver votre ebook...

Liste des livres et Ebooks trouvés
Nous avons trouvé un total de 40 livres disponibles en téléchargement
La France et l'Orient arabe

La France et l'Orient arabe

Auteure: Gérard D. Khoury ,

Nombre de pages: 448

À la fin de la Première Guerre mondiale, la France et la Grande-Bretagne se disputent l'héritage ottoman au Levant, et d'emblée l'Angleterre semble maître du jeu, car elle a largement profité en Orient de la faiblesse des moyens matériels et militaires des autres puissances européennes. Traditionnellement protectrice des Lieux saints et des chrétiens d'Orient, la France doit contrer l'hégémonisme britannique, les complicités anglo-arabes et le radicalisme des mouvements indépendantistes et en même temps ménager ses relations avec ses alliés et ses protégés. Elle va tenter de concilier ses acquis et ses intérêts de puissance coloniale avec les contraintes d'un nouvel ordre diplomatique, mais le départ de Clemenceau en 1920 marquera la fin des accords entre la France et l'émir Faysal. Dès lors, le rôle de la France en Orient se réduira à sa prépondérance au Liban. Fondée sur une documentation exceptionnelle, anglaise, française et arabe, qui révèle de nombreux inédits, l'enquête de Gérard D. Khoury éclaire ce moment si complexe du temps des mandats, quand la France fonda les Etats du Liban et de la Syrie.

Migrations et changements sociaux dans l’Orient arabe

Migrations et changements sociaux dans l’Orient arabe

Auteure: Élisabeth Longuenesse , André Bourgey , Philippe Gorokhoff , Michel Nancy , Alain Roussillon , Gilbert Beaugé , Issal Saleh , Salim Nasr ,

Nombre de pages: 331

Après un volume consacré à Industrialisation et changement sociaux dans l’Orient arabe, Beyrouth, 1982, le Centre d’édutes et de recherches sur le Moyen-Orient contemporain présente une série d’études sur les migrations liées aux mouvements de main-d’œuvre provoqués à travers la péninsule arabique, dans le Golfe et au-delà par l’exploitation des hydrocarbures, la mobilisation de la rente pétrolière et les phénomènes d’industrialisation, d’urbanisation et de «tertiairisation» qui en découlent: Migrations et changement sociaux... Il s’agit ici encore d’éclairer quelques-uns des aspects de la mutation des sociétés de l’Orient arabe. Échanges entre régions peuplées mais disposant de peu de capitaux et régions manquant de travailleurs mais regorgeant souvent de moyens de paiement, échanges entre sociétés riches de leurs institutions de formation et sociétés en rupture de tradition: les migrants sont aussi bien ici des travailleurs peu qualifiés recrutés en Asie, ou dans les anciennes sociétés paysannes locales, que des ouvriers des villes récemment grossies dans la région ou des cadres et des ingénieurs souvent originaires...

Les femmes-martyres dans le monde arabe : Liban, Palestine & Irak

Les femmes-martyres dans le monde arabe : Liban, Palestine & Irak

Auteure: Carole André-Dessornes ,

Nombre de pages: 318

L'intention de cet ouvrage est de montrer comment et pourquoi des femmes ont opté pour cette stratégie du martyre, de voir quelle place elles occupent dans cet engagement tout en veillant à bien différencier les situations selon un contexte propre à chacune des trois zones. L'auteure tend à montrer que la guerre est de loin le processus qui affecte le plus durablement le tissu social, les femmes étant, d'une manière ou d'une autre, les premières touchées.

Enseignement supérieur et marché du travail dans le monde arabe

Enseignement supérieur et marché du travail dans le monde arabe

Auteure: Boutros Labaki ,

Nombre de pages: 248

Cet ouvrage, qui est le fruit d’une coopération entre l’Ifpo et la Fondation Ford, examine le décalage existant dans la majorité des pays arabes entre les débouchés de l’enseignement supérieur et les besoins du marché de l’emploi. Sept études de cas sont présentées qui concernent le Maroc, l’Algérie, la Tunisie, l’Égypte, la Jordanie, la Syrie et le Liban. Toutes soulignent le chômage des diplômés, dont les causes sont multiples et pour partie liées au manque de croissance économique et aux politiques conduites en matière d’enseignement supérieur et de recherche. Tous les auteurs signalent le développement quantitativiste de l’enseignement supérieur au détriment de la qualité, son manque de relation avec le secteur privé et ses méthodes pédagogiques passives et déconnectée des réalités professionnelles d’aujourd’hui. Ces auteurs explorent aussi les pistes d’une sortie de crise pour l’enseignement supérieur en relevant tout de même l’amélioration globale des qualifications de la force de travail dans les différents pays.

Le Liban : construire l'avenir

Le Liban : construire l'avenir

Auteure: Amine Gemayel ,

Nombre de pages: 134

Amine Gemayel a été président de la République libanaise de 1982 à 1988. Dans des circonstances particulièrement difficiles, invasion par Israël du Liban en juin 1982, multiples entreprises de déstabilisation de la part de la Syrie et de l'Iran..., il a lutté pied à pied pour défendre la souveraineté de son pays. Sur le plan intérieur, son souci constant d'un véritable dialogue entre les communautés, l'a amené à mettre en œuvre deux conférences de dialogue national et à se battre pour préserver l'unité des institutions libanaises : armée, administration, justice. C'est la même démarche qui le conduit à condamner tout abandon de la souveraineté du Liban, des accords de Taëf (octobre 1989) au traité syro-libanais dit de fraternité (mai 1991). Aujourd'hui, Amine Gemayel cherche à mobiliser la communauté internationale, tant au niveau des gouvernements que de l'opinion publique, en faveur d'une certaine idée du Liban. Cet ouvrage constitue aussi bien un projet pour le Liban indépendant qu'un plan de reconstruction, politique et économique du pays. Il représente également une alternative réelle aux accords de Taëf, et à la consolidation des...

Liban, espaces partagés et pratiques de rencontre

Liban, espaces partagés et pratiques de rencontre

Auteure: Franck Mermier ,

Nombre de pages: 184

L’ouvrage inaugure la nouvelle collection de l’Institut, Les Cahiers de l’Ifpo. Cette première édition des Cahiers de l’IFPO est consacrée aux espaces partagés et pratiques de rencontre au Liban, sans que prédomine, à nos yeux, dans les notions de partage et de rencontre, le caractère positif ou neutre de l’un, la valeur de mise en commun ou de division pour l’autre. À travers ce recours à une métaphore idéelle qui relie espace et pratique, ce sont différentes formes de relations et de liens sociaux qui sont ici présentées, selon des échelles variées mais au plus près des situations de sociabilité, depuis l’usage du téléphone portable et les visites de condoléances jusqu’aux relations « inter-communautaires » au sein d’une entreprise ou dans la Montagne libanaise. La territorialisation des appartenances combine un registre complexe où se mêlent la symbolique des lieux, leurs liens à l’histoire communautaire et nationale, leurs formes d’appropriation, parfois violentes, et les réalités sociologiques par essence fluctuantes. Tel quartier de la capitale qualifié de « sunnite » ou de « chrétien » est en proie à des enjeux...

Ils sont fous ces Libanais !

Ils sont fous ces Libanais !

Auteure: Jérôme Colombain ,

Nombre de pages: 223

Dans quel pays trouve-t-on des églises et des mosquées côte à côte ? Des femmes voilées et des bimbos botoxées sur le même trottoir ? Des boîtes de nuit pleines à craquer tandis que des avions de guerre fendent le ciel ? Au Liban, bien sûr ! Ce petit pays, situé aux confins de l’Orient et de l’Occident, marie tous les contrastes et toutes les contradictions du monde. Violence et douceur de vivre, luxe et pauvreté, avant-gardisme et tradition. Posé sur une poudrière depuis quarante ans, le Liban n’a jamais cessé de vivre à cent à l’heure. Mais qui sont les Libanais, ces Orientaux si proches et si différents de nous ? Quelle est leur mentalité ? Comment s’arrangent-ils au quotidien avec une réalité si douce et si difficile ? Découvrez, à travers cet abécédaire léger et plein d'ironie, l’un des plus étonnants pays du monde peuplé de fous bien sympathiques !

Le choc des révolutions arabes

Le choc des révolutions arabes

Auteure: Mathieu Guidère ,

Nombre de pages: 271

Début 2011, première onde de choc dans le monde arabe. Le peuple se révolte pour se libérer du joug des dictateurs. Du Maroc au Yémen, en passant par l’Algérie et la Syrie, les événements se succèdent à un rythme soutenu : fuite du président tunisien Ben Ali, procès de Hosni Moubarak en Égypte, mort de Kadhafi en Libye, démission de Saleh au Yémen... Depuis, les élections libres en Tunisie, en Égypte et au Maroc ont profité aux islamistes. C’est le deuxième choc du « printemps arabe » : ceux qui apparaissaient hier comme des forces rétrogrades sont désormais perçus comme une alternative crédible et, pour les Occidentaux, comme un moindre mal étant donné l’anarchie potentielle et la radicalité des autres forces en présence. Partout, l’avenir inquiète. Pour chacun des 22 pays de la Ligue arabe, l’auteur expose les rapports de force entre les tribus, les islamistes et les militaires. Une vision de l’intérieur absolument unique qui donne les clés pour décrypter l’actualité, particulièrement tragique aujourd’hui.

Les Arabes ou l'Histoire à contresens

Les Arabes ou l'Histoire à contresens

Auteure: Charles Rizk ,

Nombre de pages: 360

Au tournant du millénaire, les Arabes sont plus divisés, plus dépendants qu?ils ne le furent jamais dans leur histoire. Depuis l?effondrement de l?Etat islamique dans sa version ottomane, ils recherchent en vain un principe d?organisation politique stable. Du principe national en particulier ils ont, depuis le début du siècle, fait deux expériences successives également décevantes : celle du nationalisme arabe ou pan-arabe unitaire dont Nasser se voulut le champion, puis celle des nationalismes partiels, égyptien, algérien, irakien? dont Camp David fut la charte et qui se sont avérés plus subversifs que le nationalisme pan-arabe qu?ils étaient supposés remplacer. Guerre Iran-Irak, guerre du Liban, guerre du Koweit sont les sinistres illustrations de la désintégration, de la « libanisation », qui frappe les Arabes « du Golfe à l?Océan ». Après ces deux échecs du principe nationaliste, une voie tierce sollicite les Arabes aujourd?hui : le supra-nationalisme islamiste, la tentation irrésistible et désespérée du retour à l?âge d?or de l?islam originel. Ramenant les Arabes au point où leur histoire commence, cette négation du temps les enferme dans un...

L'exil palestinien au Liban

L'exil palestinien au Liban

Auteure: Jihane Sfeir ,

Nombre de pages: 281

En 1947, les premiers Palestiniens arrivent au Liban dans un pays fraîchement indépendant et au bord de la crise politique et économique. Ces exilés, originaires des grandes villes de la Palestine mandataire, sont perçus comme de riches touristes. Mais cette représentation va changer avec la création de l'Etat d'Israël et l'arrivée de plus de 100 000 Palestiniens originaires des villages de Galilée. Peuple de passage, ne cessant de penser au retour vers la patrie perdue, ces Palestiniens deviennent les " Absents " de Palestine, les étrangers du Liban, les habitants des camps, les réfugiés. L'exil palestinien au Liban retrace l'histoire de l'exode, du déracinement et de la recomposition de la société palestinienne. Histoire d'une rupture violente, il s'agit aussi de l'histoire paradoxale de la reconstruction forcée de liens entre deux sociétés, deux entités qui n'avaient jamais été hermétiquement séparées. Cet ouvrage met à la disposition du lecteur une perspective historique inédite sur la présence palestinienne au Liban. A travers une étude démographique et sur la base d'une approche anthropologique, il permet une nouvelle interprétation du "...

Atlas du Liban

Atlas du Liban

Auteure: Ghaleb Faour , Sébastien Velut , Éric Verdeil ,

Nombre de pages: 210

Offrir une vision nouvelle du territoire libanais et mettre en évidence ses transformations depuis une trentaine d’années : tel est le projet de cet atlas, produit d’une collaboration franco-libanaise. L’ouvrage repose sur une large collecte d’informations spatialisées à une échelle fine ; sa cartographie riche et inédite permet d’appréhender les dynamiques complexes à l’œuvre dans un pays qui, souvent, semble défier la compréhension. C’est donc une lecture originale du territoire libanais qui est proposée, indissociable d’une réflexion sur l’insertion du Liban dans la mondialisation et l’évolution de son rôle dans l’ensemble moyen-oriental. Les troubles qui secouent le Liban depuis 2005 sont une nouvelle expression de sa situation de nœud des tensions régionales et des difficultés que rencontre sa construction nationale et étatique. La période de la guerre et celle de la reconstruction ont provoqué des mutations territoriales majeures : déplacements de population, urbanisation, dégradation de l’environnement, réorganisation de l’économie. Beyrouth, divisée et endommagée par la guerre civile, a été largement reconstruite et sa ...

L’Orient-Express : Chronique d'un magazine libanais des années 1990

L’Orient-Express : Chronique d'un magazine libanais des années 1990

Auteure: Sandra Iché ,

Nombre de pages: 184

L’Orient-Express : du nom d’« un train qui se hâte lentement ». Dès sa naissance, le magazine jouait l’effronterie et la contradiction. Il affichait des ambitions assumées : « être un journal arabe en français », en renouant le lien rompu entre le Liban réel, « arabe d’identité et d’appartenance » comme le formule le texte constitutionnel, et un public francophone volontairement ou non ignorant de faits politiques, sociaux, culturels qui traversent le pays. Faire de la langue française un outil d’ouverture plutôt que d’exclusion. Faire qu’au sein du Liban, sédimenté de mémoires concurrentes et d’affrontements guerriers, un terreau commun se cultive, et que vers le reste du monde, les regards, rendus curieux, se tournent. Être « ici et ailleurs ». Créer des « transcultures » où se côtoieraient Fayruz et Patti Smith, Gilles Deleuze et Tayeb Salih, Portishead et Edward Saïd, Salman Rushdie et NTM, Allen Ginsberg et Ounsi El Hage. Cette identité multipliant les lignes, les facettes, n’empêchait nullement des prises de position continuellement réaffirmées. D’un mois à l’autre, L’Orient-Express n’a eu de cesse d’appeler de...

Les Secrets de la guerre du Liban

Les Secrets de la guerre du Liban

Auteure: Alain Menargues ,

Nombre de pages: 554

Les réponses sont ici laissées aux bourreaux, aux victimes, et à ceux qui ont connu l'expérience de l'observance clandestine.

Une histoire du Liban

Une histoire du Liban

Auteure: David HIRST ,

Nombre de pages: 545

Une histoire magistrale du Liban (1860-2009), petit état stratégique du Proche-Orient, au cœur de bataille du maelström israélo-arabe, par David Hirst, l'un des meilleurs connaisseurs de la région. Le Liban, magnifique " petit pays " du Proche-Orient, est depuis ses origines traversé par des crises récurrentes, une longue et terrible guerre civile suivie de conflits sporadiques. Le pari du communautarisme fait lors de sa création rend le pays sensible aux influences extérieures, alors que chaque communauté cherche un appui au-delà des frontières libanaises pour maintenir sa place sur l'échiquier national. Mais l'événement qui eut les retombées les plus lourdes est sans aucun doute le conflit arabo-israélien, écrit David Hirst. C'est cette influence qu'il explore particulièrement, fort d'une longue expérience de terrain et d'un travail de recherche abondant.

Idées Reçues sur le monde arabe

Idées Reçues sur le monde arabe

Auteure: Pierre Vermeren ,

Nombre de pages: 480

Le monde arabe tient le haut de l’affiche de l’actualité internationale depuis près de deux ans. Révolutions, répressions, élections... ces différents épisodes sont relayés quasi quotidiennement par les médias occidentaux à la fois fascinés et inquiets de ce soudain « réveil » du monde arabe. C’est un peu comme si l’on redécouvrait ces peuples que l’on a pendant des années associés à leurs dirigeants, oubliant au passage leur diversité, leur culture et leur histoire. Cet ouvrage, écrit par les meilleurs spécialistes, est l’occasion de dépasser les idées reçues, anciennes ou récentes, que l’on a souvent entendues ces derniers temps sur le monde arabe : « La Syrie est l’âme de la nation arabe », « L’Andalousie était l’âge d’or du monde arabe », « L’Irak était une société laïque avant l’occupation américaine », « Les Monarchies du Golfe sont archaïques », « Les Chrétiens d’Orient sont menacés et quittent la région », « Les Arabes vivent de la rente pétrolière », « La France est l’amie du Maroc », « Le “Printemps arabe” est devenu un “hiver islamiste” »...

Molière et le théâtre arabe

Molière et le théâtre arabe

Auteure: Angela Daiana Langone ,

Nombre de pages: 344

Molière, often considered the ‘godfather of Arab theatre’, was first introduced to the Arab world in 1847 by Marun Naqqaš and his adaptation of The Miser. Since then, Molière has never ceased to influence Arab dramaturgy. Discussing a series of plays by authors from Lebanon, Egypt, Tunisia and Morocco, this study aims at defining Molière’s role in the development of a national Arab theatre.

La Ve République et le monde arabe

La Ve République et le monde arabe

Auteure: Ignace Dalle ,

Nombre de pages: 528

En 1958, quand de Gaulle revient aux affaires, la France n’a plus de politique arabe. La guerre d’Algérie, l’expédition de Suez et la livraison à Israël de sa technologie nucléaire ont réduit à leur plus simple expression ses relations séculaires avec le monde arabe. Le Général rétablit les liens en restaurant la paix en Algérie et en offrant une troisième voie entre le soutien inconditionnel de Washington à Israël et l’appui de Moscou aux régimes socialisants. Mais c’est à l’initiative de Georges Pompidou que l’Europe des Neuf évoque pour la première fois, en 1973, « les droits légitimes » des Palestiniens. Si, par la suite, Paris a pu parfois faire entendre sa voix en ce domaine, c’est grâce à d’éminents ministres comme Michel Jobert, Claude Cheysson, Hubert Védrine ou Alain Juppé. Cependant, la France – pas plus que l’Europe – n’a guère pesé dans le règlement du contentieux israélo-arabe, encore moins depuis le réalignement de Nicolas Sarkozy sur Washington. Est-ce cette impuissance qui l’a conduite à se montrer trop souvent aussi affairiste et indifférente au respect des droits humains que ses partenaires dans ses...

Le Liban contemporain

Le Liban contemporain

Auteure: Georges CORM ,

Nombre de pages: 432

Au rebours des clichés, ce livre tente de dénouer les fils enchevêtrés de l'histoire du Liban depuis son ouverture sur l'Europe au XVIIe siècle jusqu'au début du XXIe siècle. L'histoire du Liban contemporain, ce petit pays clé du Moyen-Orient objet des convoitises des puissances régionales et internationales depuis trois siècles, est mal connue. Elle a trop souvent été écrite en fonction de la géopolitique internationale, interdisant ainsi de cerner la réalité complexe de cette société, marquée par l'interpénétration de l'islam et du christianisme depuis treize siècles. D'où de nombreux clichés, exploités pour stimuler la fièvre destructrice qui, entre 1975 et 1990, s'est emparée du pays, pris dans les affres du conflit israélo-arabe et de la guerre froide. De " Suisse du Moyen-Orient ", le Liban est devenu alors une sorte de repoussoir, archétype des situations de fragmentation et de communautarisation d'une société. Au rebours de ces clichés, ce livre tente de dénouer les fils enchevêtrés de l'histoire du Liban depuis son ouverture sur l'Europe au XVIIe siècle jusqu'au début du XXIe siècle. Georges Corm s'attache à forger des clés de...

Dictionnaire amoureux du Liban

Dictionnaire amoureux du Liban

Auteure: Alexandre NAJJAR ,

Nombre de pages: 612

Alexandre Najjar fait voyager le lecteur dans l'espace et le temps et lui permet de découvrir un pays méditerranéen très attachant qui, malgré ses contradictions, a toujours été un symbole de liberté dans le monde arabe. Alexandre Najjar fait voyager le lecteur dans l'espace et le temps et lui permet de découvrir un pays méditerranéen très attachant qui, malgré ses contradictions, a toujours été un symbole de liberté dans le monde arabe. " Au fil des siècles, le Liban a accueilli sur son sol plusieurs civilisations qui lui ont légué des vestiges archéologiques de première importance comme les temples de Baalbek, la citadelle de Byblos ou l'hippodrome de Tyr. J'ai voulu, à travers cet abécédaire, raconter ce qui constitue l'âme du Liban, loin de la politique et des querelles intestines, mettre en exergue son histoire, depuis les Phéniciens jusqu'à nos jours, décrire ses sites connus et méconnus, évoquer les personnalités qui l'ont visité et aimé, d'Alphonse de Lamartine à Ernest Renan, sans occulter les difficultés qu'il rencontre et ses contradictions. Kalil Gibran a écrit un jour : " Si le Liban n'était pas mon pays, je l'aurais choisi pour...

Pour le Liban

Pour le Liban

Auteure: Kamal Joumblatt ,

Nombre de pages: 288

Quelques tueurs ont transformé ce témoignage en testament politique. Kamal Joumblatt, chef de ce que certains appellent une nation, que d’autres considèrent comme une secte, les Druzes, avait clairement choisi son camp dans la tragique guerre libanaise. Il a noué alliance avec les Palestiniens dans un combat où, de plus en plus isolés, ceux-ci s’opposaient à une coalition d’intérêts et d’États. Combattre pour instaurer le socialisme et la laïcité dans l’État n’est pas chose facile dans le monde arabe. Ce livre est la première analyse du conflit libanais réalisée par un de ses principaux acteurs. Fruit de nombreuses heures de collaboration dans la demeure de Kamal Joumblatt à Moukhtara ou bien dans son P.C. de campagne, il ne se limite pas à l’étude du sanglant conflit libanais. Kamal Joumblatt expose ses vues sur le monde arabe de façon générale, sur l’État hébreu, sur les possibilités et les conditions de l’établissement d’une paix durable au Proche-Orient. Il émaille son discours de considérations très approfondies sur l’évolution des sociétés modernes, il esquisse l’avenir de la région. Beaucoup de gens ont écrit sur les ...

Municipalités et pouvoirs locaux au Liban

Municipalités et pouvoirs locaux au Liban

Auteure: Agnès Favier ,

Nombre de pages: 438

Huit ans après la fin de la guerre du Liban, les élections municipales de 1998, les premières depuis 1963, sont perçues comme un enjeu de représentation par l'ensemble des forces sociales et politiques au sens où elles consacrent dans le court terme l'émergence d'un nouveau personnel politique dans les instances locales. Elles sont vues aussi comme un moyen de redonner aux municipalités un rôle au niveau du développement local, dans le cadre plus général de la reconstruction des structures étatiques et du retour à la paix civile. Le rétablissement des autorités municipales par les urnes posait d'emblée la question du changement des modalités d'exercice du pouvoir local : Viennent-elles renforcer ou remettre en cause les processus en cours à l'échelle nationale ? Sont-elles productrices de nouvelles valeurs et représentations du politique ? Les relations qui se nouent entre ces nouveaux élus et leurs administrés reproduisent-elles des modalités d'allégeance de type clientéliste, bureaucratique, communautaire, ou se caractérisent-elles par l'émergence d'un autre modèle de « citoyenneté » ? Quelle est la nature de la relation entre élus municipaux et...

Liban

Liban

Auteure: Encyclopaedia Universalis , Les Grands Articles ,

Nombre de pages: 60

Le Liban a toujours occupé à l'intérieur du Proche et du Moyen-Orient une place originale, en raison de sa diversité humaine et de ses liens privilégiés avec l'Occident. Aussi a-t-il longtemps joué un rôle important, sans rapport avec son poids démographique (environ 4 millions d'habitants au ...

Histoire du Liban contemporain

Histoire du Liban contemporain

Auteure: Denise Ammoun ,

Nombre de pages: 530

Soumis depuis l’Antiquité à de multiples dominations étrangères et en dernier lieu à celle des Turcs, le Liban voit s’éveiller un sentiment particulariste dès le xixe siècle. Ainsi une partie de la population, refusant la conquête de la Syrie et du Liban par l’Egypte de Méhemet Ali, se soulève-t-elle en 1840. Une période de troubles débouche sur les massacres de 1860 et provoque l’intervention des puissances européennes. La paix est rétablie, mais le Liban est réduit à sa Montagne. Au Levant, chez les chrétiens comme chez les musulmans, le nationalisme se développe à mesure que décline la puissance du sultan ottoman : l’action souterraine des sociétés secrètes se conjugue avec la lutte ouverte de groupes politiques ou intellectuels formés par des émigrés établis au Caire, à Paris ou en Amérique. Les nationalistes entendent en revenir aux « frontières historiques » du pays. En 1919, quand la Porte – qui fait partie des vaincus de la Première Guerre mondiale – se voit éliminer des pays arabes par la conférence de la paix, et quand Londres et Paris se partagent l’« influence » au Proche-Orient, un « Grand Liban » est créé et...

Le Nationalisme arabe

Le Nationalisme arabe

Auteure: Olivier Carré ,

Nombre de pages: 304

L'Orient arabe n'est plus celui du Nasser de Suez et de la guerre des Six Jours. La flamme panarabiste s'est éteinte. Les Etats et populations arabes, après l'échec global des expériences nassériennes ou baassistes, aspirent à une cohésion entre pays, sans hégémonie et sans conquérant. Un après-panarabisme se met en place. En ce sens, la dernière guerre de Saddam Hussein peut être considérée comme un soubresaut d'une utopie déjà morte. Prenant du recul sur les événements, c'est l'évolution de la pensée nationaliste arabe que retrace ce livre, depuis la naissance du Baas, à la fois philosophie et parti politique, jusqu'à l'effervescence de l'islamisme. Le nassérisme a marqué une époque et son retentissement perdure. Le nationalisme palestinien s'en est réclamé, tout en le contestant. Husri, Arsouzi, Aflaq, le poète Darwish et Qutb " le martyr ", entre autres, ont illustré ces courants de pensée politique. Mais, après avoir subi une influence marxiste, un nouveau courant, depuis les années 1980, prend en compte les minorités, qu'elles soient ethniques ou confessionnelles, et dénonce les " Etats de terreur " panarabes. Olivier Carré, chercheur au...

Journal d'un prince banni

Journal d'un prince banni

Auteure: Moulay Hicham el Alaoui ,

Nombre de pages: 368

Le « prince rouge » met le feu au palais ! Pour la première fois, un membre de la famille régnante au Maroc décrit la monarchie de l’intérieur. Cousin germain du roi Mohammed VI, Moulay Hicham el Alaoui raconte l’envers du « royaume exemplaire » dans un langage franc et profondément humain. Il a déjà payé le prix de ses convictions, à la mort de Hassan II en 1999 : ayant alors réclamé une vraie monarchie constitutionnelle – un royaume pour tous – à la place du makhzen, le pouvoir traditionnel, arbitraire et prédateur, il a été banni du palais. Harcelé et menacé dans son pays, il vit depuis 2002 avec sa famille aux États-Unis. Ce « journal » est bien plus qu’un manifeste politique. Fil d’Ariane dans les méandres du palais, conte fabuleux de mille-et-une anecdotes, tragédie shakespearienne pleine de fureur, de passions, de jalousie et de calculs, il raconte la jeunesse commune des princes, leur éducation au Collège royal, les arcanes du sérail qui auront raison de leur complicité. Il brosse un portrait de Hassan II étourdissant de vérité, de grandeur indéniable et de cruauté perverse. Ce souverain prêt à « pendre ses ennemis par les...

Le Liban

Le Liban

Auteure: Daniel Meier ,

Nombre de pages: 128

« Les Libanais sont les descendants des Phéniciens », « Le Liban est une création de la puissance coloniale française », « Les réfugiés palestiniens sont responsables de la guerre civile », « Israël a occupé le Sud-Liban pour défendre la Galilée », « L’occupation syrienne du Liban avait pour objectif son annexion », « Derrière le Hezbollah, l’Iran » ... Auteur de plusieurs publications sur les relations libano-palestiniennes, Daniel Meier dresse ici un portrait vivant de ce pays meurtri, cette « Suisse du Moyen-Orient » devenue terre où les conflits ne semblent jamais vouloir finir.

Une certaine vision du Liban

Une certaine vision du Liban

Auteure: Frédéric Domont , Michel Aoun ,

Nombre de pages: 252

Figure emblématique de la résistance contre l’occupation syrienne du Liban, Michel Aoun s’est imposé au fil des années comme le personnage incontournable du paysage politique libanais. Ce « fougueux» militaire, élevé à la dure école de l’armée durant la guerre du Liban, entre en politique en 1988 lorsque Amine Gemayel, président de la République, le nomme Premier ministre. Michel Aoun n’aura de cesse, durant ses deux années de mandat, de rétablir l’autorité de l’État et de libérer le territoire de l’occupant syrien - en vain. Le 13 octobre 1990, une offensive syro-libanaise sur ce que l’on appelle le « réduit chrétien » sonne le glas de ces deux ans d’espoir. Le général est contraint à l’exil. Il passe quinze ans en France avant de rentrer au pays en mai 2005. Les Syriens sont partis et il ressent ce départ comme une victoire personnelle en affichant l’ambition de rassembler. La conclusion, au début de l’année 2006, d’une « entente » entre le Courant patriotique libre du général Aoun et le Hezbollah a suscité de nombreuses interrogations, tant au Liban que dans les rangs occidentaux. Michel Aoun propose, à travers cette...

La Guerre libanaise : aspect du conflit israélo-arabe ?

La Guerre libanaise : aspect du conflit israélo-arabe ?

Auteure: Joseph Yazigi ,

Nombre de pages: 220

Il n’y a sans doute pas à travers le monde de conflit qui donne comme celui du Liban le sentiment d’un imbroglio plus incompréhensible encore que sauvage. D’où provient ce sentiment ? de la réalité même ou de l’image qui en est obstinément donnée ? La lecture de ce livre permet de répondre. La tragédie libanaise a des causes parfaitement identifiables dans l’histoire du pays et du Moyen-Orient. Mais - sous nos latitudes du moins - une chape de silence recouvre des faits essentiels. L’implosion du Liban est une des manifestations de la crise aiguë provoquée dans tout le Moyen-Orient par l’entreprise de domination occidentale, relayée par Israël. Joseph Yazigi est libanais, juriste de profession, il a exercé dans son pays d’importantes fonctions, notamment conseiller à la Cour de cassation, puis procureur général du Liban sud. Son livre est une adresse aux Occidentaux, et notamment aux Français, sur le double registre du témoignage personnel et du rappel historique. C’est la prise de position d’un humaniste, attaché à l’idée que les différences ethniques ou religieuses n’ont jamais empêché à elles seules les humains de vivre...

Nasser

Nasser

Auteure: Éditions Chronique , Julien Jean Loup ,

Nombre de pages: 136

Présenté comme un document historique, cet ouvrage relate l'histoire de Nasser, personnification du rêve de liberté, de modernité et de puissance pour l'Egypte. Témoignages de proches, textes inédits et archives familiales vous font rentrer dans l’intimité d’un grand leader politique qui a révolutionné le monde arabe du XXe siècle. La collection "Histoire" des Éditions Chronique regroupe toute une série d'ouvrages relatant le parcours des principales personnalités qui ont marqué leur époque à travers les siècles. Pour découvrir tous les autres ouvrages de notre collection et l'ensemble de notre catalogue, venez consulter le site des Éditions Chronique.

Un siècle pour rien

Un siècle pour rien

Auteure: Jean Lacouture , Ghassan Tuéni , Gérard D. Khoury ,

Nombre de pages: 384

Que l'on évoque le temps des Croisades, les grandes heures de l'Empire ottoman et son démembrement au XXe siècle, l'éveil du nationalisme arabe ou l'émergence du projet sioniste, on est chaque fois confronté, avec les « questions d'Orient », à une histoire complexe où le religieux imprègne le politique. Dans ce livre à trois voix, les auteurs, ardents partisans de la paix au Moyen-Orient, s'interrogent sur le désarroi actuel du monde arabe en retraçant les grandes étapes du siècle écoulé : la création des États du Levant, la politique des mandats, les luttes d'indépendance, la création de l'État d'Israël, la succession des conflits israélo-arabes, la guerre au Liban, les guerres du Golfe, les Intifadas, le choc du 11 septembre et l'exacerbation du terro-risme. Compte tenu de sa double identité d'acteur et témoin de ces multiples crises, Ghassan Tuéni enrichit ce débat de sa propre expérience et d'éléments historiques. Le grand espoir de « Renaissance arabe » n'a connu qu'un élan éphémère. L'incapacité des nouvelles nations à relever les défis de l'indépendance et à surmonter leurs archaïsmes, le jeu hégémonique des grandes puissances,...

Histoire du Liban

Histoire du Liban

Auteure: Xavier Baron ,

Nombre de pages: 592

Seul pays au Moyen-Orient à montrer un gout marqué pour la culture, à rejeter le radicalisme religieux, à n’avoir jamais connu de régime autoritaire, le Liban fait fi gure d’exception. Toutefois, cet équilibre fragile a été mis en péril par plusieurs guerres civiles, les occupations israéliennes et syriennes, la présence de réfugiés palestiniens, le fondamentalisme exacerbé de certains de ses voisins et les inégalités socio-économiques. Depuis trente siècles, le Liban a été traversé par de nombreuses civilisations – Phéniciens, Mésopotamiens, Romains. À partir du VIIe siècle, des populations chrétiennes et musulmanes trouvent refuge au Mont-Liban, coeur historique, où elles coexistent et s’affrontent épisodiquement. En 1920, après l’effondrement de l’Empire ottoman, la France crée un État-nation réunissant la Montagne, le littoral et la vallée orientale de la Békaa dans un seul nouveau territoire, le Grand-Liban. Dix-huit communautés cohabitent ainsi dans le seul pays arabe où l’exercice du pouvoir est réellement multiconfessionnel. Depuis les années 1970, le Liban est secoué par une guerre civile qui a été exacerbée par...

Le mouvement civil au Liban

Le mouvement civil au Liban

Auteure: Karam Karam ,

Nombre de pages: 361

Comment penser la paix, comment développer une réflexion sociologique, lorsqu'on est un jeune Libanais grandi pendant la guerre, éduqué sous les bombes et préparant une thèse de science politique dans les déceptions et les crises de l'après-guerre ? Karam Karam acquiert rapidement l'intuition que, derrière le théâtre politique traditionnel où se jouent et se rejouent les mêmes drames archaïques (la compétition entre les communautés, les conflits stériles de la " démocratie de consensus "), d'autres acteurs, d'autres institutions et d'autres modes de faire sont en train d'en renouveler le scénario. Observateur engagé, il étudie l'essor prometteur des associations civiles et les nouvelles dynamiques dont elles sont porteuses sur la scène libanaise. A la lecture des développements sans complaisance qu'il consacre à leur fonctionnement interne, et aux interactions entre les mouvements sociaux qu'elles organisent et les acteurs politiques, on sent la rigueur lucide de celui qui a payé tôt les illusions meurtrières de ses aînés. A l'instar des révolutionnaires des années 1960 qui rêvaient la politique autrement, Karam Karam a déplacé son regard et...

Monseigneur Auvergne ... ses voyages à Rome, à Naples, au Mont Liban, au Sinaï, sa mort ... d'après ses lettres, ses relations et les documents adressés par les consuls de Syrie

Monseigneur Auvergne ... ses voyages à Rome, à Naples, au Mont Liban, au Sinaï, sa mort ... d'après ses lettres, ses relations et les documents adressés par les consuls de Syrie

Auteure: Jean Baptiste AUVERGNE (Archbishop of Iconium.) ,

Nombre de pages: 296

Comprendre le monde arabe

Comprendre le monde arabe

Auteure: Béligh Nabli ,

Nombre de pages: 296

Le monde arabe est encore trop souvent perçu, en Occident, comme un bloc homogène et figé. Les clichés sont fortement ancrés dans les imaginaires collectifs. On assimile arabe et musulman et l’on ignore trop la diversité des peuples répartis de la Mauritanie au sultanat d’Oman. Malgré un patrimoine linguistique et historico-culturel commun, le monde arabe reste un espace fragmenté renfermant des sociétés mosaïques formées de minorités ethniques, religieuses et linguistiques. Si le mythe de l’unité arabe n’a pas résisté à la force des particularismes nationaux, les peuples arabes sont encore mus par une conscience collective et un sentiment de solidarité incarnés par la « cause » palestinienne. À défaut de destin commun, ce lien immatériel est perceptible dans le mouvement de mobilisations et de soulèvements populaires déclenché depuis 2011. Phénomène marquant de ce début de xxie siècle, ce « réveil » ouvre des perspectives nouvelles pour des Arabes appelés à repenser leur propre mode de développement politique, économique et social. De leur capacité à se redéfinir dépendra aussi la place des Arabes dans le nouvel ordre mondial.



X
FERMER