Ebooks Gratuits

Le plus grand univers d'ebooks au format PDF et EPUB

Trouver votre ebook...

Nous avons trouvé un total de 32 livres disponibles en téléchargement
L'industrie invisible

L'industrie invisible

Auteure: Jean-Michel Minovez

Nombre de pages: 594

La renommée des draps du nord de la France, d'Elbeuf, de Lille, de Reims ou de Sedan, leur domination et leur triomphe au xixe siècle, semblent avoir occulté et rendu invisible l'industrie du sud du pays. Et pourtant, le Midi fut l'une des grandes régions industrielles françaises. À partir du xviie siècle, en Languedoc, dans une partie de la Gascogne et des pays pyrénéens, la draperie joue un rôle économique majeur. La Révolution va bouleverser cette géographie industrielle, faisant disparaître ou marginalisant progressivement les plus petites manufactures au cours du xixe siècle. Parallèlement, d'autres territoires du textile émergent et se recomposent. Dans le Haut-Languedoc, dans le Tarn et l'Ariège, des transformateurs de laine se développent discrètement. S'adaptant sans cesse, réformant progressivement leur appareil de production, tissant des relations avec de nombreuses entreprises, ils prendront la tête de la production française dans le cardé et le tissage d'habillement de la laine au xxe siècle. En exploitant l'intégralité de la documentation, Jean-Michel Minovez rend enfin visibles ces industries longtemps ignorées et retrace des aventures...

Parler de soi sous Staline

Parler de soi sous Staline

Auteure: Brigitte Studer

Nombre de pages: 210

Contrairement à ce que l'on pense généralement, la société soviétique des années trente n'a pas retenti que de paroles officielles. De fait, elle a accordé une large place au discours individuel et, plus encore, au discours de soi. Pour encourager cette pratique, elle en a réinventé les formes et aménagé les lieux d'expression : du journal intime à l'autocritique publique, en passant par l'autorapport, l'autobiographie de parti ou encore le journal de production. Inscrites dans les routines administratives de la bureaucratie et du parti soviétiques, ces pratiques permettaient à l'appareil d'État de connaître et de reconnaître ses sujets, remplissant ainsi une fonction d'objectivation. Cependant, l'acte de parler de soi est ambigu : forme de dévoilement donnée à autrui, il est aussi, selon l'hypothèse de Michel Foucault, un acte de subjectivation. Cette tension conceptuelle s'inscrit au cœur du présent ouvrage. Elle permet de réviser l'interprétation du stalinisme comme un système uniquement coercitif, comme un ensemble de moyens de contrôle et d'interventions arbitraires dans la vie des citoyens, interprétation qui ne tient compte ni de la genèse...

Le passé mis en texte

Le passé mis en texte

Auteure: Philippe Carrard

Nombre de pages: 352

Comment les historiens français contemporains écrivent-ils l’Histoire ? Comment se mettent-ils en scène ou au contraire cherchent-ils à dissimuler leur présence ? À quelles stratégies recourent-ils pour garantir la validité de leurs descriptions du passé ? Donnent-ils aux acteurs leurs propres voix, et de quelle manière intègrent-ils ces voix dans leurs textes ? Se confrontant à ces questions, Philippe Carrard examine un large échantillon d’historiographie française contemporaine, allant des longues thèses d’histoire économique et sociale des années 1960 aux histoires culturelles d’aujourd’hui, en passant par les études centrées sur un événement et celles réhabilitant le rôle des acteurs. Examiner le dernier stade de ce que Certeau appelle l’« opération historiographique », celui de l’écriture, permet de reposer certaines questions centrales, notamment celles de l’appartenance nécessaire de l’Histoire au genre narratif, de l’objectivité censée caractériser ce discours et de l’appartenance de l’histoire à une science légitime, bien que distincte des sciences naturelles et théoriques. Sous l’angle qui lui est propre, ce...

Une rencontre

Une rencontre

Auteure: Guy Simonart

En résumé, le récit traite de la recherche des auteurs d’une agression mortelle commise sur un jeune garçon d’origine marocaine. Un couple de “psys” aide la police locale de Charleroi dans son enquête. Piste SDF ? Piste terroriste ? Autre ? La mère du garçon devient le centre du roman.

Une histoire sociale de l'industrie en France

Une histoire sociale de l'industrie en France

Auteure: Pierre JUDET

Nombre de pages: 372

La France représente pour l’histoire sociale de l’industrie en Europe occidentale un objet d’étude central. C’est après une crise sanitaire (l’épidémie de choléra de 1832),sociale et politique profonde,celle des années 1830, que les travailleurs de l’industrie imposent leur présence dans la société contemporaine. Cette présence s’affirme pendant un siècle et la question ouvrière se confond bientôt avec la question sociale. C’est ce qu’illustre les grèves de 1936 qui sont en grande partie la réponse des travailleurs de l’industrie (et des services) à la grande crise économique des années 1930. A partir d’une double relecture-celle de la question du développement industriel et celle de l’histoire des catégories sociales-,ce livre s’appuie sur les avancées de l’historiographie dans les domaines de l’histoire des entreprises, des mobilités sociales et géographiques,des territoires, des risques sanitaires et industriels, de ’environnement et du genre,pour proposer une nouvelle vision de cette période de l’histoire sociale de l’industrie.

Serviteurs de l'État

Serviteurs de l'État

Auteure: Marc Olivier BARUCH , Vincent DUCLERT

Nombre de pages: 580

La France s'est construite autour de son État, et la période contemporaine ne fait pas exception. Tout au long de la Troisième République, et bien sûr sous Vichy, l'appareil d'État se renforce. L'administration joue ainsi un rôle décisif dans la mise en place des principales institutions sociales et politiques de la France républicaine. Mais cette administration est-elle pour autant " républicaine " ? La France s'est construite autour de son État, et la période contemporaine ne fait pas exception. Tout au long de la Troisième République, et bien sûr sous Vichy, l'appareil d'État se renforce. L'administration joue ainsi un rôle décisif dans la mise en place des principales institutions sociales et politiques de la France républicaine. Mais cette administration est-elle pour autant " républicaine " ? Autrement dit, qui les fonctionnaires entendent-ils servir en priorité : la Nation, la République, l'État ? La réponse n'est évidemment pas la même pour les conseillers d'État et pour les inspecteurs de la Sûreté, pour les officiers et pour les instituteurs, pour les magistrats et pour les ingénieurs des Ponts et Chaussées. Elle n'est pas non plus la même ...

Banlieues sous tensions : Insurrections ouvrières, révoltes urbaines, nouvelles radicalités

Banlieues sous tensions : Insurrections ouvrières, révoltes urbaines, nouvelles radicalités

Auteure: Eric Marliere

Nombre de pages: 126

L'objectif de cet ouvrage est de retracer l'évolution des conflits entre monde populaire (ouvriers, habitants des "quartiers", etc.) et institutions dans un quartier de "banlieue rouge" devenu, depuis les années 1980, un quartier prioritaire des politiques de la ville. En effet, les questions de pauvreté, de luttes, de précarité, de chômage mais aussi de violence, de délinquance, de déviance jalonnent l'histoire locale du quartier étudié depuis la période de l'entre-deux-guerres. Ainsi, l'appréhension des modes de vie et des représentations sociales d'une jeunesse ouvrière ou d'une jeunesse actuellement en difficulté est essentielle pour comprendre au mieux les stratégies de survie et aussi les formes de résistances que les enfants d'ouvriers mobilisent face aux institutions.

Empreintes - Saison 2, 1958-1965

Empreintes - Saison 2, 1958-1965

Auteure: Sylvain Braunstein

Nombre de pages: 344

Dans ce second opus, Sylvain Braunstein fait suite au récit de son enfance entamé dans la saison 1. Nous plongerons à ses côtés dans les affres de l’adolescence et les révoltes du jeune adulte face à la marche du monde. Il observe avec passion et esprit la paix cahoteuse et la guerre froide qui suivent la désolation de la seconde guerre mondiale. Incidemment, il livre quelques confidences sur son service militaire. Retour sur un morceau des Trente Glorieuses auprès d’un garçon comme les autres... mais pas seulement. Éclectique, dilettante et entièrement dégagé de tout phénomène de mode, ainsi se présente volontiers Sylvain Braunstein. Liberté de ton et d’esprit sont donc ses marques distinctives. Retrouvons-le à travers cette relation de sa propre histoire.

Bâtiment en famille

Bâtiment en famille

Auteure: Manuela Martini

Nombre de pages: 472

Cavanna et Gouny, Ponticelli et Turquet, Aussudre et Taravella... étrangers et provinciaux, les migrants règnent sur le bâtiment tout au long du xxe siècle. Secteur-clé de l'économie française, le bâtiment a trouvé dans la banlieue parisienne un terreau fertile où des populations nouvelles ont fait de la petite entreprise un marchepied pour l'insertion, voire l'ascension. Migrants limousins et italiens s'y bousculent et créent un marché du travail inédit. Tour à tour salariés, intermédiaires, patrons, ces villageois d'origine transforment leurs savoir-faire paysans en qualifications professionnelles recherchées. Au cœur des entreprises, la famille fait office de soutien, d'associé, de main-d'œuvre. Frères et sœurs, épouses et enfants, jouent chacun leur partition dans des compositions changeantes qui traversent les crises des années 1930 et 1970 et qui, pendant la croissance de l'après-guerre, assurent des emplois stables. En détaillant les mécanismes du fonctionnement de l'entreprise familiale, en écartant les clichés qui demeurent attachés aux petites firmes, Manuela Martini renouvelle la compréhension et l'histoire de la « première entreprise » ...

La trame incertaine

La trame incertaine

Auteure: Corine Maitte

Nombre de pages: 496

Prato, petite ville toscane proche de Florence, est l’un des prototypes les plus connus des districts industriels italiens qui ont soutenu le dynamisme économique de la Péninsule dans l’après-guerre grâce à leur réseau dense et diversifié de micro-entreprises. Economistes et sociologues se sont naturellement intéressés à cette organisation industrielle alternative au modèle fordiste qui continue à vivifier l’économie italienne à l’heure de la globalisation. Mais les historiens de l’industrialisation, qui ont longtemps insisté sur le retard de la Péninsule par rapport au modèle anglais, ont eu tendance à envisager l’éclosion rapide après 1945 d’une nouvelle industrie dans une zone considérée jusque-là archaïque comme un « miracle ». Or, le miracle a une histoire qui le rend à la fois possible mais aussi un peu moins surprenant. Grâce à une enquête fondée sur les archives des corporations et de l’Etat, les papiers de notaires, les correspondances privées, ce livre retrace le parcours industriel de la ville à partir du nouvel élan des activités textiles au 18e siècle. Acteurs du dynamisme, les entrepreneurs pratésiens : aidés plus ...

Faïence fine et porcelaine

Faïence fine et porcelaine

Auteure: Collectif

Nombre de pages: 384

Au XIXe siècle, progrès techniques et mutation des goûts provoquent le déclin de la faïence stannifère. L’invention de nouvelles pâtes cuisant blanc et l’introduction au milieu du XVIIIe siècle en Angleterre des procédés de décor par impression ouvrent la voie à la mécanisation de la fabrication, au passage de l’artisanat à l’industrie, qui marqueront durant un siècle l’âge d’or de la faïence fine. Parallèlement, la mode pour les arts d’Extrême-Orient pousse aussi les céramistes à s’intéresser aux matières dures tels les grès et les porcelaines encore au détriment de la faïence stannifère. Toutefois, cette dernière ne disparaît pas pour autant ; aux ouvriers se joignent les peintres de renom qui optent aussi pour ce support et la main des maîtres artisans ou artistes demeure irremplaçable face à la machine qui reproduit à l’infini des motifs jugés sans âme. Négligée par les historiens pour lesquels elle a le défaut de ne pas appartenir aux secteurs leaders de ce qu’il est convenu de nommer « révolution industrielle », qualifiée longtemps « d’art mineur » par les historiens de l’art, la faïence fine – comme une...

Traîtres et trahisons

Traîtres et trahisons

Auteure: Sébastien SCHEHR

Nombre de pages: 251

La trahison est un phénomène omniprésent dans l'histoire, l'imaginaire et l'expérience sociale. Que l'on pense simplement aux figures qui l'incarnent - de la "balance" au déserteur, du "collabo" à la "girouette" - ou à des personnages dont le nom est à jamais associé dans notre mémoire collective à une trahison réelle ou supposée (Judas, Dreyfus, Philby...). On rappellera par ailleurs cette évidence : il nous est à tous arrivé un jour d'être trahis ou de trahir à notre tour, de révéler un secret, d'être infidèles, d'être pris dans des loyautés conflictuelles ou de faire défection. Plus banale et commune qu'on ne le croit généralement, cette expérience n'en est pas moins spectaculaire et bouleversante : la trahison frappe de stupeur et met en crise aussi bien l'individu que l'ensemble social qui en est la victime. Si la trahison hante nos relations avec les autres, même en tant que possibilité ou fantasme, si elle provoque effroi et désir de vengeance, c'est qu'elle constitue l'une des formes majeures de rupture affectant le lien entre les personnes : la trahison - montre l'auteur - est une violation des rapports de confiance et de loyauté. Cet...

Les services publics et la Résistance en zone interdite et en Belgique (1940-1944)

Les services publics et la Résistance en zone interdite et en Belgique (1940-1944)

Auteure: Robert Vandenbussche

Nombre de pages: 217

Des procès récents ont mis l'accent sur les responsabilités des services publics dans des exactions commises au cours de la Seconde Guerre mondiale. Il est vrai que les services publics sont au coeur des contradictions et des paradoxes qui caractérisent l'Occupation de 1940 à 1944. Se soumettre aux ordres de l'autorité d'occupation c'est accepter l'accomodement voire la collaboration. En revanche, s'y refuser c'est rompre avec une éthique classique chez les fonctionnaires et les personnels qui leur sont assimilés, c'est-à-dire celle du souci du service public dans le cadre de la loi et des réglementations. Dès lors, les choix sont difficiles et complexes. En confrontant des situations différentes, des administrations diverses, des chercheurs du CEGES de Bruxelles, des universités de Lille et d'institutions régionales, montrent que l'éventail des prises de position est large mais que les choix sont généralement individuels. Entrent en résistance non pas des services mais des fonctionnaires qui, tout en poursuivant leur mission ou leur fonction, font le choix de participer à des mouvements ou à des organisations de résistance extérieurs à leurs services....

Histoire des conditions de travail dans le monde industriel en France, 1848-2000

Histoire des conditions de travail dans le monde industriel en France, 1848-2000

Auteure: Hazem Ben Aissa

Nombre de pages: 195

Le monde industriel aujourd'hui est tiré par des enjeux d'innovation, de qualité et de réduction des délais. Ces enjeux économiques peuvent être associés à trois vagues de rationalisation qui ont touché, successivement, les activités de production, de conception et d'innovation. Or, une lecture des statistiques relatives aux conditions de travail dans l'industrie en France (Ministère de l'Emploi) nous mène au constat suivant : la question des conditions de travail, pourtant ancienne, est loin d'être maîtrisée et n'est pas prête de disparaître. Cet ouvrage a pour objectif de dresser l'histoire de la problématique des conditions de travail dans le monde industriel en France. Pour cela, nous regardons comment, dans les entreprises, les conditions du travail sont devenues un champ de réflexion, ont évolué et se sont muées en une variable d'action. Notre lecture s'effectue en analysant les politiques sociales, les grèves, les négociations collectives... D'une part, cette approche historique mobilise les concepts et les théories des organisations (Ecole classique, Ecole des relations humaines...) pour pouvoir saisir la question des conditions de travail du point ...

L'Usine et le Bureau

L'Usine et le Bureau

Auteure: Collectif

Nombre de pages: 198

“Depuis une dizaine d'années, les historiens européens ont développé des voies de recherches originales sur l'histoire de l'entreprise, se démarquant de l'historiographie américaine sur la business history. Ce volume, issue d'une Table-Ronde qui rassemblait des historiens américains, allemands, italiens, anglais et français, rassemble des articles qui illustrent en particulier une nouvelle histoire sociale des entreprises : on s'attache là à l'étude des itinéraires sociaux et professionnels en mettant en valeur les carrières, les mobilités, les sédimentations et aussi les manières entrepreneuriales pour créer une culture d'entreprise”.

Enfants de harkis et enfants d'émigrés. Parcours croisés, identité à recoudre

Enfants de harkis et enfants d'émigrés. Parcours croisés, identité à recoudre

Auteure: SPINA Rossella

Nombre de pages: 255

Le 5 juillet 1962, l’Algérie devient indépendante de la France. Cinquante ans après, les mémoires ne se sont pas entièrement apaisées sur les deux rives de la Méditerranée autour de la guerre d’indépendance algérienne et de ses suites. Touchés par les séquelles de ce conflit, au-delà bien évidemment des acteurs de terrain qui y ont participé et qui l’ont subi, on peut compter aussi les enfants de harkis et ceux d’émigrés économiques algériens. Confrontés à un déficit de reconnaissance sociale et au racisme ordinaire de par les origines de leurs parents et à cause du « choix » et/ou « non-choix » en temps de guerre de leur père, ils ont dû s’adapter à une société française qui ne les acceptait pas toujours à part entière, en construisant leurs propres stratégies identitaires et en brisant le silence du père et de la famille lié à la guerre. Le racisme subi par les enfants de harkis est souvent double, en parallèle avec celui des enfants d’émigrés économiques : ils/elles ne sont pas considérés comme des Français à part entière. Ils sont toujours perçus d’une manière ambivalente sinon négative, en dépit du choix fait...

Basse politique, haute police

Basse politique, haute police

Auteure: Hélène L'Heuillet

Nombre de pages: 440

La police est un élément de la politique devenue rationnelle, mais elle n'est pas une forme de gestion ni même seulement une administration. Occupée de « tout ce qui ne va pas », la police est au contraire une sorte de résidu de la politique devenue rationnelle. Mais plus l'emprise du rationnel s'étend, plus ce qui ne va pas est multiforme, et plus la tâche de la police est indéterminée. Par là même, sa fonction est de composer : basse politique, elle ne l'est pas au sens d'une politique appliquée, mais d'une politique qui compose avec les circonstances. Chargée de réaliser les conditions effectives de la politique, elle est un savoir et une intelligence de l'Etat. Elle doit prévoir, anticiper, protéger le politique en lui évitant les mauvaises surprises venues de la société. Si une telle fonction semble, du point de vue descriptif, correspondre à l'activité de renseignement, de collecte d'informations, voire de surveillance secrète de l'opinion publique, c'est que celle-ci est apparue comme fondatrice de la police dès la lieutenance de Paris. Dès cette époque, en effet, la police, créée par Louis XIV, est bien autre chose que la garde ou l'espionnage, ...

Réussir ses écrits dans le Supérieur. Examens et concours. Classes prépas-Université-Grandes écoles

Réussir ses écrits dans le Supérieur. Examens et concours. Classes prépas-Université-Grandes écoles

Auteure: Sisakoun Sylvie

Nombre de pages: 288

Maîtriser la langue française, la complexité de sa syntaxe, son orthographe et son lexique, est un atout considérable pour réussir et faire la différence le jour d’un examen ou d’un concours. En véritable guide pour réussir ses écrits dans le supérieur, cet ouvrage propose : • des rappels sur les savoirs fondamentaux de langue française : de la ponctuation aux principales règles de l’orthographe, en passant par les registres et les types de phrase ; • des points complets sur les compétences requises dans les examens du Supérieur, mais aussi dans les concours aux grandes écoles : introduire, conclure, synthétiser, analyser, argumenter... ; • des entraînements, exercices et sujets d’annales, tous corrigés et commentés.

La France du temps présent (1945-2005)

La France du temps présent (1945-2005)

Auteure: Michelle Zancarini-Fournel , Christian Delacroix

Nombre de pages: 64

Dans cette histoire du temps présent, de l'après-Seconde Guerre mondiale au début du XXIe siècle, la France retrouve, après la Reconstruction, une croissance exceptionnelle bien qu'inégalement partagée. La figure du général de Gaulle, le sauveur de 1940, incarnant à partir de 1958 la grandeur de la nation, l'indépendance nationale, la modernité économique et le renouveau politique des institutions occulte le recul de la France devenue, avec la fin de son empire colonial, une puissance moyenne. Malgré la construction européenne qui dessine un autre paysage économique et politique, à géométrie variable, la crise profonde de 1968 inaugure une grande transformation et débouche, de fait, sur une crise économique et sociale, crise d'adaptation du capitalisme. La conscience de crise pèse sur les destins individuels et oblitère les tentatives giscardiennes de transformation moderniste, elle se conclut par une alternance politique incarnée par François Mitterrand, qui soulève d'immenses espoirs vite étouffés par le poids des réalités et des choix économiques. Malgré les prouesses technologiques et les réussites de tous ordres, malgré l'élévation du...

L'historiographie

L'historiographie

Auteure: Nicolas Offenstadt

L’objet de l’historiographie est d’explorer les conceptions de l’histoire, les pratiques et les manières de faire des historiens : comment ils interrogent le passé, avec quels outils et pour en comprendre quoi. Dresser aujourd’hui un panorama des recherches en histoire, c’est ainsi montrer comment cette discipline s’est constituée au fil du temps, mais aussi présenter l’histoire telle qu’elle se pratique aujourd’hui, en France et dans le monde. La nouvelle histoire mondiale (global history) ou encore l’histoire du genre (gender) illustrent le renouvellement récent des approches. En découvrant la fabrique de l’histoire, cet ouvrage questionne la place de l’historien dans nos sociétés si consommatrices d’histoire(s) et de « mémoire ». Une « Histoire de l’histoire » comme discipline en somme, qui éclaire notre rapport parfois douloureux au passé, et bien souvent aussi notre présent. À lire également en Que sais-je ?... L’histoire culturelle, Pascal Ory Le paléolithique, Boris Valentin

Vingt années d'histoire et de sciences humaines

Vingt années d'histoire et de sciences humaines

Auteure: Martine Grinberg , Yvette Trabut

Nombre de pages: 382

Cet ouvrage est une réédition numérique d’un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d’origine.

Enfants de harkis et enfants d’émigrés

Enfants de harkis et enfants d’émigrés

Auteure: Rosella Spina

Nombre de pages: 255

Le 5 juillet 1962, l’Algérie devient indépendante de la France. Cinquante ans après, les mémoires ne se sont pas entièrement apaisées sur les deux rives de la Méditerranée autour de la guerre d’indépendance algérienne et de ses suites. Touchés par les séquelles de ce conflit, au-delà bien évidemment des acteurs de terrain qui y ont participé et qui l’ont subi, on peut compter aussi les enfants de harkis et ceux d’émigrés économiques algériens. Confrontés à un déficit de reconnaissance sociale et au racisme ordinaire de par les origines de leurs parents et à cause du « choix » et/ou « non-choix » en temps de guerre de leur père, ils ont dû s’adapter à une société française qui ne les acceptait pas toujours à part entière, en construisant leurs propres stratégies identitaires et en brisant le silence du père et de la famille lié à la guerre. Le racisme subi par les enfants de harkis est souvent double, en parallèle avec celui des enfants d’émigrés économiques : ils/elles ne sont pas considérés comme des Français à part entière. Ils sont toujours perçus d’une manière ambivalente sinon négative, en dépit du choix fait...

Le Travail et la nation

Le Travail et la nation

Auteure: Bénédicte Zimmermann , Claude Didry , Peter Wagner

Nombre de pages: 402

Depuis plus de quarante ans, la construction européenne repose sur la fusion progressive, toujours plus avancée, de nos économies, de nos pratiques économiques liées à nos histoires nationales. En “croisant” les histoires allemande et française, les auteurs révèlent ce que nous avions perdu de vue : que les pratiques économiques, qui nous paraissent aujourd'hui si naturelles, ne sont pas issues d'une conscience nationale préexistante mais, au contraire, ont puissamment contribué à façonner ces identités française, allemande et d'autres bien sûr. Le livre met en évidence le lien entre le développement des institutions sociales et l'identité nationale. Les sociétés européennes se sont constituées autour du triptyque “Nation-Économie-Travail”, aujourd'hui en pleine mutation.

Les travailleurs chinois recrutés par la France pendant la Grande Guerre

Les travailleurs chinois recrutés par la France pendant la Grande Guerre

Auteure: Yves Tsao

Nombre de pages: 364

Résultant d’une convergence entre la recherche de main d’œuvre de l’administration de la Guerre française, malgré des désaccords au sein du gouvernement, et la volonté des autorités chinoises de se rapprocher des Alliés afin de se préserver des visées japonaises, environ 37 000 Chinois débarquèrent à Marseille à partir du 24 août 1916. L’auteur retrace au travers d’une approche chronologique et thématique le parcours de ces travailleurs, soumis à un encadrement militaire tenu d’exercer un contrôle étroit. Il étudie leurs conditions d’existence pour le moins difficiles, confrontés aux pénuries de toutes sortes et aux mauvaises volontés d’employeurs, publics ou privés, peu soucieux de respecter les engagements pris. Il explore l’environnement dans lequel ces Chinois furent immergés, environnement fréquemment hostile, marqué par une image dépréciative dont ils étaient porteurs et par la méfiance d’un monde ouvrier qui voyait en eux une concurrence déloyale, à l’origine de nombreux actes de violence souvent subis mais aussi commis par certains d’entre eux, y compris à l’encontre de leurs compatriotes. Étant considérés...

Clandestinités urbaines

Clandestinités urbaines

Auteure: Sylvie Aprile

Nombre de pages: 384

Si la discipline historique a déjà largement appréhendé le fait clandestin dans ses multiples composantes (origines, acteurs, esthétique, répression...), elle a plus rarement cherché à l'analyser dans le cadre d'un espace spécifique. Le colloque international « Clandestinités urbaines », qui s'est tenu à l'université François-Rabelais de Tours les 20 au 21 janvier 2006, s'est précisément donné pour ambition, à partir des approches croisées de l'histoire, de la littérature ou de la sociologie, d'aborder les pratiques clandestines dans leur dimension urbaine, avec la volonté d'en repérer les ressorts et les règles, les géographies et les itinéraires, les failles et les vulnérabilités. Les auteurs ont d'abord cherché à décliner différentes formes de pratiques qui, du commerce clandestin au cryptojudaïsme, en passant par l'usage de stupéfiants ou la contrefaçon de livre, posent l'enjeu du rapport entre clandestinité et illégalité. Cette première réflexion s'est prolongée dans l'évocation de figures ou de groupes particuliers qui, à une échelle plus fine, incarnent les stratégies d'évitement et de survie des différents acteurs concernés,...

Chroniques d'une frontière sous l’Ancien Régime

Chroniques d'une frontière sous l’Ancien Régime

Auteure: Serge Guiboud-Ribaud

Nombre de pages: 508

En 1349 le Dauphiné est « transporté » au fils aîné du roi de France. A cette époque Dauphiné et Savoie sont étroitement imbriqués, jusqu’au traité de Paris de 1355 résultant en une partition, effective en 1377. Nombre de communautés savoyardes dont celle de Pont de Beauvoisin, sont alors coupées en deux le long de la frontière sur le Guiers, affluent du Rhône. Ces « 2 Pont de Beauvoisin » (Isère et Savoie) vont vivre différemment entre deux états alliés mais aussi souvent ennemis. Même les disparitions épisodiques de la frontière bouleversent la vie locale. Point de passage obligatoire pour l’Italie, les évènements de la Grande Histoire vont rythmer dorénavant l’histoire quotidienne : « gens de guerre » en déplacement ou en garnison, invasions et batailles, épidémies et disettes, diplomates et grands de ce monde, remises de princesses, passages d’exilés, de pèlerins, de voyageurs et de marchands, contrebande sur une grande échelle... Cette étude, étroitement liée à l’évolution des institutions, franco-dauphinoises et savoyardes puis sardes, de la Renaissance à la veille de la Révolution française (1500 à 1788), utilise...

Derniers livres et auteurs recherchés