Ebooks Gratuits

Le plus grand univers d'ebooks au format PDF et EPUB

Trouver votre ebook...

Nous avons trouvé un total de 40 livres disponibles en téléchargement
Un traître

Un traître

Auteure: Dominique Jamet

Nombre de pages: 397

Plus de soixante ans après, la collaboration française se résume dans la mémoire collective à quelques grands noms, figures emblématiques de la servilité et de la trahison. Ceux-là porteraient sur leurs épaules toute l’ignominie de l’époque. Or, il est d’autres parcours moins célèbres qui éclairent d’une lumière singulière ces années noires. Qui connaît le nom de Jean Deleau, rouage insignifiant de la grande machine nazie ? En juin 1940, il a vingt ans. Le plus bel âge de la vie ? Pas à l’époque, et pas à Neuville-sur-Loire. Deleau est un jeune homme sans histoires, happé par l’Histoire. Quatre ans plus tard, devenu le chef redouté de la « Gestapo française » de Neuville, il échappe de peu à la justice de la Libération. Recherché par toutes les polices, caché pendant vingt ans par sa mère, le traître est arrêté en... 1965. Il sera le dernier des collaborateurs condamné à mort avant d’être gracié, et libéré en 1985. Au-delà du cas dramatique et pitoyable de Jean Deleau, ce roman librement inspiré de faits réels incite à s’interroger. Choisit-on de devenir un traître ? Est-on le jouet d’événements qu’on ne maîtrise ...

Mémoires occupées

Mémoires occupées

Auteure: Marc Dambre

Nombre de pages: 256

Soixante-dix ans après la fin des hostilités, les tragédies et les questions liées à la Seconde Guerre mondiale continuent d’occuper les esprits et la culture, la création et le commentaire. Certaines de ces productions contestent des vérités admises, et jusqu’à la possibilité d’un accord. Des spécialistes d’origine et d’institutions très diverses sont réunis ici pour étudier un corpus qui va de l'après-guerre à nos jours, de Maurice Bardèche à Armand Gatti, couvrant tous les genres littéraires ainsi que les arts du spectacle. Se sont joints à ces chercheurs l’historien Henry Rousso, les écrivains Laurent Binet, Pascal Bruckner et Yannick Haenel. Loin de l’unanimité souvent trompeuse, les points de vue peuvent différer, ou diverger radicalement. Trois axes successifs relancent le débat et l’ordonnent : les hantises et recompositions imposées par le traumatisme, les écritures de l’Histoire aux prises avec la fiction, les implications et engagements suscités par l’événement.

Images des comportements sous l'Occupation

Images des comportements sous l'Occupation

Auteure: Jacqueline Sainclivier

Nombre de pages: 258

L'analyse des comportements collectifs en France entre 1940 et 1944 pose des problèmes de méthode et d'interprétation. Leur exposition a fait l'objet d'un premier ouvrage paru en 2015 aux Presses universitaires de Rennes, sous la direction de Pierre Laborie et François Marcot. Ces problèmes se posent de façon encore plus aiguë à propos des représentations de ces comportements depuis la fin de la guerre. C'est l'objet du présent livre. Il analyse de façon critique les reconstructions mémorielles qui tiennent lieu de grilles de lecture des comportements des Français sous l'occupation allemande. Sa première partie aborde de front les représentations dominantes et revisite celles des principaux producteurs de mémoire – de Gaulle, le parti communiste – souvent présentés comme les responsables du mythe du « peuple résistant ». Elle réexamine les représentations d'acteurs collectifs spécifiques aux années noires : l'occupant lui-même, les femmes résistantes, les déportés. Elle décentre enfin notre regard en s'attachant aux mémoires régionales, négligées bien que toujours prégnantes, et par une comparaison avec la Belgique voisine. La deuxième...

LE MAL une nouvelle approche

LE MAL une nouvelle approche

Auteure: Henry Thomas

Nombre de pages: 198

Suite au livre "Souffrances d'enfance" est une approche du mal comme conséquences d'un conditionnement précoce qui peut ètre abordé de façon indirecte au travers de la souffrance des héros de la mythologie grecque permettant la mentalisation de sa souffrance, le changement de ses mécanismes de défense et ce qui autorise la maturation de l'identité.

Ombre invaincue

Ombre invaincue

Auteure: Christophe BOURSEILLER

Nombre de pages: 383

Heurs et malheurs de la " génération de la Collaboration " dans la France de l'après-guerre. Après la Seconde Guerre mondiale, en dépit de l'Epuration, certains anciens collaborationnistes parviennent à se recycler et à faire vivre leurs idées. Trois mouvances spécifiques, très actives dans les années 1930-1945, perdurent : le Parti populaire français de Jacques Doriot, le Rassemblement national populaire de Marcel Déat, la nébuleuse " cagoularde " d'Eugène Deloncle. Si, en 1945, leurs chefs tutélaires ont disparu, une nouvelle génération leur succède : Georges Albertini, Guy Lemonnier, Georges Soulès, Maurice Bardèche, René Binet... Ce qui caractérise ces hommes âgé de vingt à quarante ans, c'est la souplesse, voire la plasticité. Il ne s'agit pas pour eux de renier leurs idées, mais bien au contraire de les adapter au règne des vainqueurs, de se glisser dans l'époque nouvelle en l'infléchissant. Dans ce monde bouillonnant de perpectives, on croise François Mitterrand et ses liens avec la Cagoule, des Français formés au camp de jeunesse à Auschwitz (1944), des commandos de miliciens parachutés en France à l'hiver 1945, des collaborationnistes...

Jean-Pierre Miquel, metteur en scène

Jean-Pierre Miquel, metteur en scène

Auteure: Lara Helou

Nombre de pages: 446

La mise en scène contemporaine et précisément celle de Jean-Pierre Miquel anime le présent sujet. Les pièces choisies tournent autour de la tragédie du XVIIème siècle, la comédie de Marivaux et des auteurs modernes. En ce qui concerne la tragédie, Corneille est la figure prédominante. Quatre pièces lui ont été consacrées dont Horace, Othon, Sertorius et Suréna. Britannicus est la seule pièce abordée de Racine. La comédie de Marivaux est centrée sur la Colonie, La seconde surprise de l'amour, La double inconstance, Les fausses confidences et Le legs. Quant aux auteurs modernes, ils sont axés sur les œuvres contemporaines à l'exception de Tchekhov. Max Frisch, Harold Pinter, Louis Calaferte, François Billetdoux et Jean-Claude Brisville occupent cette partie. Le but est de montrer le lien qui existe entre les textes proposés et leur réalisation scénique. Il s'agit de faire découvrir au lecteur la façon dont une mise en scène transforme un texte littéraire grâce au jeu des acteurs, au décor et aux costumes.

Une histoire politique de la littérature

Une histoire politique de la littérature

Auteure: Stéphane Giocanti

Nombre de pages: 336

François Ier fut roi de France et poète. Le cardinal de Richelieu institua quarante immortels pour fixer sa patrie sur un Olympe littéraire. Avant d’être empereur, Napoléon rêva d’être écrivain. Le romancier Malraux fit un inoubliable ministre de la Culture, pour la gloire d’un général publié lui-même dans la bibliothèque de la Pléiade... Nulle part ailleurs qu’en France politique et littérature ne forment un couple aussi singulier. Et les écrivains, font-ils bon ménage avec la politique ? C’est la question posée par ce livre irrévérencieux, qui invite le lecteur à découvrir des consanguinités surprenantes entre auteurs d’hier ou d’aujourd’hui, de droite ou de gauche, pour le meilleur et pour le pire. Car le peuple indiscipliné des écrivains regorge de courtisans et de guerriers, d’idéologues et de prudents, de sceptiques et de pamphlétaires, de vaillants et de lâches, de prophètes et de mystiques, sans oublier ceux que Stéphane Giocanti appelle joliment les plantés et les maudits : ceux qui se sont fourvoyés dans le ridicule ou le tragique... Une promenade inédite dans l’histoire littéraire, de Victor Hugo à Richard Millet.

Notre après-guerre

Notre après-guerre

Auteure: Dominique Jamet

Nombre de pages: 252

Incarcéré à Fresnes pour collaboration, Claude Jamet sort de prison le 15 février 1945, et tout recommence comme avant. Du moins, c'est ce que croient ses enfants, Jean, Alain et Benjamin (le narrateur). Mais quelque chose en lui est brisé. Désormais, il porte une étiquette réputée infamante dans la France de l'après-guerre. Pourtant, il refuse d'admettre de ne pas avoir eu raison contre l'événement. Le père se reconstruit une forteresse. Les siens en deviennent les gardiens fidèles. Ils portent le deuil de la Libération, la nostalgie des années sombres. Une autre guerre, domestique, misérable, se déroule à la maison. Une femme devient le cauchemar des enfants. Souffre-douleur et tortionnaire, elle détruira la famille.

La Chute du président Caillaux

La Chute du président Caillaux

Auteure: Dominique Jamet

Nombre de pages: 324

Joseph Caillaux... Ce nom est aujourd’hui largement et injustement oublié. Oublié le grand ministre des Finances et le combat opiniâtre qu’il poursuivit de 1899 à 1914 pour doter la France d’une fiscalité moderne, techniquement efficace, socialement équitable, par la création de l’impôt sur le revenu. Oublié le « coup d’Agadir » de 1911 : confronté en tant que chef du gouvernement français à une crise majeure provoquée par l’empereur d’Allemagne, Caillaux sut éviter la guerre programmée par les boutefeux des deux côtés de la frontière. En revanche, on se souvient encore de l’assassinat, le 16 mars 1914, de Gaston Calmette, directeur du Figaro, par Mme Caillaux. Le quotidien menait depuis trois mois une campagne d’une violence inouïe contre son mari. Grand favori des élections législatives d’avril 1914, Caillaux était pour la droite et pour les partisans de la « revanche » l’homme à abattre. Derrière la campagne de Calmette, il y avait Raymond Poincaré, Louis Barthou, Aristide Briand et, selon toute apparence, la Russie tsariste. La preuve n’a jamais été apportée de la machination ourdie par ce clan contre Caillaux. Aussi bien ...

L'Épuration en France

L'Épuration en France

Auteure: Marc Bergère

Ni bain de sang ni absence totale de justice, l’épuration a eu lieu en France dans un temps éminemment troublé, marqué par le basculement soudain de l’Occupation à la Libération. Si, sans conteste, l’été 1944 reste la séquence de tous les dangers, favorisant la confusion entre justice et vengeance, l’État reprend vite son droit et ses droits dans une double dynamique de régulation et de légitimation. L’épuration légale qu’il instaure, pensée pour toucher le plus grand nombre, devient dès lors un phénomène social d’ampleur. Il a concerné, sous différentes formes, près de 500 000 Françaises et Français. Très vite, il est pourtant apparu aux nouvelles autorités que l’épuration devait avoir des limites, mais surtout une fin. Une dimension souvent sous-estimée qui a creusé un écart entre sanctions prononcées et sanctions subies. Dans ces pages, Marc Bergère montre combien l’épuration en France fut sans doute plus violente, plus profonde et plus durable qu’on ne l’a longtemps pensé.

À chacun son coup d'État

À chacun son coup d'État

Auteure: Dominique Jamet

Nombre de pages: 192

Il y a vingt ans, un homme dans un livre, jugeait avec sévérité, et même avec férocité, du haut de ses principes, le président de la République d’alors, et dénonçait l’exercice solitaire du pouvoir, sa dérive monarchique et même dictatoriale, le dessaisissement du Parlement, la mainmise sur l’audiovisuel, les atteintes incessantes aux textes constitutionnels, au droit, aux libertés. Cet homme s’appelait François Mitterrand. Ce livre s’appelait Le Coup d’État permanent. En relisant, à la lumière de 1984, Le Coup d’État permanent, en suivant pas à pas, comme un guide, ce livre malheureusement épuisé, et curieusement introuvable, comme s’il n’était plus à mettre entre toutes les mains, c’est en somme à François Mitterrand lui-même, autorité indiscutable, que Dominique Jamet a demandé d’apporter sa contribution critique et de l’aider à juger le président de la République d’aujourd’hui. L’opposition consisterait-elle à dire n’importe quoi et le pouvoir à faire n’importe quoi ? Il est permis de se poser la question en essayant de démêler ce que François Mitterrand signerait encore et ce qu’il ne pourrait plus...

Monsieur le Président... je vous fais une lettre

Monsieur le Président... je vous fais une lettre

Auteure: Dominique Jamet

Nombre de pages: 187

« Si je vous écris, ce n’est pas pour solliciter de vous une quelconque faveur, fût-ce celle d’un simple entretien. Ni pour porter à votre connaissance quelque fait grave, dont vous n’auriez pas été informé, et demander votre intervention, votre médiation, votre arbitrage, mais pour vous dire deux ou trois choses que j’ai sur le cœur... Vous avez été élu en 1995 sur la base d’un programme et de promesses qu’à peine en place vous vous êtes empressé d’enterrer et de renier. En 1997, vous avez provoqué des élections législatives anticipées qui ont précipité la défaite de votre majorité. Par la suite, vous avez semé le doute, la discorde et la division dans votre propre camp. (...) Vous avez affaibli la droite, les institutions, la France. « Votre bilan est-il si brillant qu’il vous autorise et qu’il nous incite à envisager votre réélection ? À trois ans du terme de votre mandat, vous voilà déjà en campagne, en selle et tout fringant, prêt à nous faire derechef don de votre personne. Merci du cadeau. Tenez-vous tant à couronner votre carrière en vous honorant d’être l’homme qui, après avoir fait battre Giscard et élire...

Le Nouveau Candide

Le Nouveau Candide

Auteure: Dominique Jamet

Nombre de pages: 249

On les avait quittés il y a deux cent cinquante ans sur lesbords du Bosphore où ils cultivaient paisiblement leur jardin. Chassés de Turquie par la montée de l’intégrisme, la hausse des impôts et la mévente des fruits confits, Candide, Cunégonde, Cacambo, la vieille, Pangloss et Martin embarquent pour la France. Ils y font connaissance avec les aéroports, les prisons, les énarques, les intellectuels, la Cour, l’action humanitaire, les organismes caritatifs, les syndicats, l’ANPE, la télévision, les élus locaux... C’est l’occasion, pour eux et pour le lecteur, d’un périple à travers les privilèges, les injustices, la corruption, l’hypocrisie, la sottise, le conformisme, les combines, bref, la société de notre temps. Voyage en Absurdie, ce roman pamphlétaire où l’on retrouve la plume acérée de Dominique Jamet est aussi un remède efficace contre la morosité. Voltaire, trois cents ans et toutes ses dents, ne s’y sentirait pas dépaysé...

Apprentis en politique

Apprentis en politique

Auteure: Dominique Jamet

Nombre de pages: 300

Qu'est-ce que le pouvoir ? Le choc, d'une ambition et de la réalité. La conquête du pouvoir est parfois une partie de plaisir, mais la prise de pouvoir ne couronne trop souvent que la reine d'un jour. « C'est maintenant », disait Léon Blum, au lendemain de la victoire du Front populaire, « que les difficultés commencent ». Car l'exercice du pouvoir est une impitoyable épreuve de vérité, au prisme de laquelle se forgent l'image, la légende, noire ou dorée, la gloire ou la honte de son détenteur. Certains, qui savent se gagner et conserver le cœur d'un peuple, laissent une trace où se conjuguent l'admiration et le regret. D'autres échouent de leur vivant, puis dans l'histoire. Christopher Clark, auteur d'une étude sur ces dirigeants de rencontre qui, les yeux grands fermés, conduisirent l'Europe et le monde à la Première Guerre mondiale, les englobait sous le nom de « somnambules ». Dominique Jamet évoque ici quelques-uns de ces gouvernants, parvenus au sommet par la grâce de l'hérédité ou du hasard, par la violence ou par l'élection, trop jeunes, mal préparés, mal formés, politiquement inexpérimentés, trop sûrs d'eux-mêmes ou dépassés, qui...

À l'amour comme à la guerre

À l'amour comme à la guerre

Auteure: Dominique Jamet

Nombre de pages: 217

« En amour » disait Bonaparte, « il n’y a qu’une solution : la fuite ». Faut-il retenir l’opinion lapidaire d’un stratège qui passe pour avoir manœuvré comme une huître sur la carte du Tendre ? On est toujours vaincu par l’amour, que ce soit par K.-O., par jet de l’éponge ou par forfait. Ces petites flèches empoisonnées ne pardonnent pas. Telle pourrait être la morale - l’une des morales – de ces quelques trente scènes de la vie de couple qui évoquent les enfers et les paradis dont est pavé notre purgatoire. Querelles de Brest ou d’ailleurs, brouilles sur canapé, réconciliations sur l’oreiller, coups de foudre, coups fourrés, amours toujours, amours défuntes, c’est le pain de ménage, la vie quotidienne du cœur. Il se peut qu’au bout du compte on se retrouve seul, mais c’est d’ordinaire à deux, à trois, ou davantage. Ces récits font-ils plus appel à l’imaginaire ou à l’observation ? Il n’importe. Chacun y retrouvera des situations qui sont notre lot commun, que nous les ayons vécues ou que nous en ayons été les témoins. Nous sommes tous des juifs amants, comme on disait dans les rues de Mai 68, et ce combat-là...

Dreyfus, un innocent

Dreyfus, un innocent

Auteure: Jean-Denis Bredin

Nombre de pages: 998

A combined edition of two of his books: "L'Affaire" (Paris: Julliard, 1983; a new ed. appeared in 1993), pp. 7-608, and "Bernard Lazare" (Paris: Fallois, 1992), pp. 609-964. Includes subject indexes for the two books (pp. 965-991).

Une société en épuration

Une société en épuration

Auteure: Marc Bergère

Nombre de pages: 426

Première monographie départementale sur ce sujet, le choix du Maine-et-Loire souvent considéré comme « non remarquable » en raison de son calme et de sa modération pouvait paraître risqué. Mais c'est précisément ce caractère ordinaire qui renforce, malgré sa dimension géographique circonscrite, l'intérêt de son étude. Sans excès majeurs, l'épuration y fut plus violente, diffuse, profonde et durable qu'on ne le dit souvent. Au-delà, à la rencontre du local et du national, de la micro et de la macro-histoire, cet essai propose des clés pour comprendre sur quelles bases la société française s'est épurée. Le choix d'une coupe départementale de la société restitue en effet le phénomène épuration dans toute sa globalité et sa complexité. Dès lors, appréhendé comme « une société en épuration », le champ départemental angevin permet d'analyser comment l'épuration a été vécue et perçue par des Françaises et des Français ordinaires c'est-à-dire par celles et ceux qui, sans grade et anonymes, échappent le plus souvent à toute étude historique.Pour ce faire, après avoir défini les conditions propres à la Libération et à...

Un petit Parisien

Un petit Parisien

Auteure: Dominique Jamet

Nombre de pages: 254

Découvrir à la fois la vie et la guerre, c'est le lot de toute génération qui a connu le froid, la faim, la peur, les bombes, à l'âge des premiers jeux, des premières émotions, des premiers souvenirs. Être un petit garçon de cinq ans, en 1941, c'est se retrouver victime d'une bien mauvaise plaisanterie de l'histoire. Le mal ne serait pas si grand si la tendresse d'une mère, la chaleur d'un foyer protégeaient l'enfant et ses frères contre le vent mauvais d'un temps sans pitié. Mais entre une mère morte trop tôt et un père très occupé, l'une disparue, enfouie, apparemment oublié dans sa tombe, l'autre pris dans le tourbillon de ses amours, de ses ambitions et de ses dérives, tous deux absents, il n'y a personne pour tenir la main de ce petit Parisien -lui-même- dont Dominique Jamet évoque aujourd'hui le souvenir, personne pour l'aider à traverser ses années deux fois noires. Qu'est-ce, dira-t-on, qu'un malheur particulier dans le grand malheur général, quelques gouttes de plus dans un océan de larmes? Plus peut-être qu'on en peut supporter. Assez pour en rester marqué, blessé, glacé, toute sa vie. Il a fallut que le temps passe pour que Dominique...

Lettre ouverte à la droite la plus mal à droite du monde

Lettre ouverte à la droite la plus mal à droite du monde

Auteure: Dominique Jamet

Nombre de pages: 173
Ramon

Ramon

Auteure: Dominique Fernandez de l'Académie Française

Nombre de pages: 816

« Ce livre n’est ni à proprement parler une biographie de Ràmon Fernandez, mon père (1894-1944), ni un essai sur son œuvre, mais une sorte d’enquête sur sa destinée, qui reste en partie énigmatique. Je cherche à m’expliquer, en me mettant moi-même en scène, comment cet homme, un des plus brillants intellectuels de son temps, a pu être socialiste à 31 ans (1925), critique littéraire d’un journal de gauche à 38 ans (1932), communiste à 40 ans (1934), fasciste à 43 ans (1937), enfin collabo à 46 ans (1940). Le livre a trois centres d’intérêt. 1 – Histoire littéraire de la France : Ràmon Fernandez jeune, a été ami intime de Proust et, à la fin de sa vie, de Marguerite Duras. Il a croisé de près tous les grands acteurs de la vie littéraire : Gide, Mauriac, Paulhan, Céline, Bernanos, Saint-Exupéry, Malraux, etc. Lui-même, membre du comité de lecture des éditions Gallimard de 1925 à 1944, et critique attitré de La Nouvelle Revue Française, a été au centre de la vie intellectuelle française. Il est l’auteur d’études devenues classiques (dont Messages, Molière, Proust en Cahiers rouges) et de deux romans (prix Femina 1932). 2 –...

Derniers livres et auteurs recherchés