Ebooks Gratuits

Le plus grand univers d'ebooks au format PDF et EPUB

Trouver votre ebook...

Nous avons trouvé un total de 30 livres disponibles en téléchargement
La négociation sociale

La négociation sociale

Auteure: Pierre Bauby

Nombre de pages: 292

Nous sommes à l’âge de la négociation, estimait il y a une vingtaine d’années un politiste américain, William Zartman. En France, y serions-nous parvenus ? Oui, si l’on observe l’actuel mouvement de décentralisation et d’impulsion de la négociation collective d’entreprise. Non, ou pas encore, tant la négociation, comme mécanisme de prise de décision collective, semble peu pratiquée ou appréciée comme telle. Pour quelles raisons ? Associant réflexions de praticiens et analyses d’universitaires (juristes, sociologues, politistes, économistes) français et québécois, et à partir d’exemples concrets (RATP, EDF, etc.), ou d’expériences vécues de négociations professionnelles, cet ouvrage a pour ambition d’inscrire la négociation sociale à l’agenda scientifique et socio-politique français. Parmi les questions traitées : qu’est-ce que la « négociation stratégique » ou « interest-based » ? Peut-on négocier de bonne foi ? Quelle place accorder à la négociation dans la régulation des services et des entreprises publiques ? Ou dans la construction européenne ? La négociation se prête-t-elle à la modélisation ? Quels acteurs...

Dictionnaire biographique: Gh-Je

Dictionnaire biographique: Gh-Je

Auteure: Claude Pennetier

Nombre de pages: 462

Nouvelle étape de ce grand dictionnaire fondé par Jean Maitron et qui réunit les biographies des militants et personnalités du monde syndical, associatif ou intellectuel. Le CD-ROM joint comprend les biographies publiées plus un millier d'autres notices inédites ou révisées.

Les Mots de la nation

Les Mots de la nation

Auteure: Collectif

Nombre de pages: 326

Les évènements qui marquent la fin de ce siècle ont replacé la nation au cœur de nos doutes et de nos interrogations. Dans le foisonnement des études consacrées à ce thème, une voie peu explorée restait à prendre, celle des mots et des discours. Comment dit-on la nation, d'un pays à l'autre, en Europe et dans le monde arabe ? Comment dit-on la nation, selon les temps et les époques, de l'Antiquité à nos jours, de la France d'Ancien Régime à celle d'aujourd'hui ? Seule une approche transdisciplinaire pouvait permettre d'embrasser les dimensions multiples de ce champ de recherche. Une vingtaine de spécialistes de lexicologie, d'analyse du discours et de l'argumentation, d'histoire des idées, de politologie et de sciences de l'éducation, procède à l'étude systématique des « mots de la nation » . À partir d'un éventail de textes largement ouvert, les mots sont examinés et comparés dans leurs formes et leurs significations, suivis dans le maquis des réseaux contextuels, replacés dans les interactions, les stratégies, les pratiques et l'histoire. À côté de traits de signification relativement stables, se révèlent les glissements, les fractures, un...

Principes du droit de la guerre

Principes du droit de la guerre

Auteure: Jean-Jacques Rousseau , Bruno Bernardi , Gabriella Silvestrini

Nombre de pages: 342

Parmi les projets de Rousseau figurait un ouvrage intitule Principes du droit de la guerre. On a longtemps cru cet ouvrage perdu ou reste a l'etat d'ebauches fragmentaires. Or un travail sur des manuscrits (jusqu'alors publies separement et dans le desordre) a permis de reconstituer un texte tres abouti, qui est manifestement la premiere partie de cet ouvrage. La redecouverte de ce texte et son rapprochement avec les ecrits sur le Projet de paix perpetuelle de l'abbe de Saint-Pierre, sur lesquels Rousseau a travaille immediatement apres, eclairent d'un jour nouveau sa conception des rapports entre les Etats. Les commentaires proposes degagent l'originalite et l'actualite des questions posees par Rousseau sur la nature et la genese de la guerre et sur le statut d'un droit inter-etatique. L'Etat est-il ce qui empeche les hommes de se faire la guerre ou est-il la cause de l'apparition de la guerre? La guerre peut-elle etre soumise a des regles de droit? Peut-on esperer une fin de toute guerre? A quelles conditions une forme d'institution confederale pourrait-elle assurer, par le droit, une paix perpetuelle?

Le dix-huitième siècle à l'étranger: histoire de la littérature française dans les divers pays de l'Europe

Le dix-huitième siècle à l'étranger: histoire de la littérature française dans les divers pays de l'Europe

Auteure: Pierre André Sayous

Socialisme et liberté

Socialisme et liberté

Auteure: Michel Mervaud

Nombre de pages: 596

L'un des tout premiers socialistes en Russie, Ogarev, est, avec Herzen, l'inspirateur du mouvement populiste. L'ouvrage retrace la formation et le développement de ses idées, étudie sa pensée (philosophie, conception de l'histoire, socialisme, etc.) et situe son action dans le mouvement révolutionnaire russe (activité à Londres et en Suisse, rapports avec la jeune émigration, positions d'Ogarev entre Herzen et Bakounine, collaboration avec Netchaiev et avec Lavrov).

Violences d'aujourd'hui, violence de toujours

Violences d'aujourd'hui, violence de toujours

Auteure: René Girard

Nombre de pages: 286

Avec une contribution de Pierre de Senarclens, professeur à l'Université de Lausanne : Débat sur la violence des pouvoirs aujourd'hui (p.55-84).

Le dix-huitième siècle à l'étranger

Le dix-huitième siècle à l'étranger

Auteure: Pierre André Sayous

Nombre de pages: 470

Analyse : Quelques chapitres sur Lausanne et des écrivains vaudois.

Construire l’Europe

Construire l’Europe

Auteure: Basil Germond

Nombre de pages: 302

Ce volume, publié sous forme d'hommage au professeur Pierre du Bois, décédé subitement en juin 2007, regroupe les contributions de ses collègues, amis et anciens doctorants sur le thème de la construction européenne qui était l'un de ses thèmes de prédilection. Cinq aspects de la question européenne sont mis en lumière par les différents auteurs : les origines de l'idée d'Europe (Bruno Arcidiacono, Jean-François Bergier, Lubor Jilek, Alfonso Mattera), l'Europe et ses constructeurs (André Reszler, Benedikt Schoenborn, Georges- Henri Soutou), l'Union européenne et les institutions (Marie-Thérèse Bitsch, Victor-Yves Ghebali, Gilles Grin), l'Union européenne et le monde (Franz Blankart, Mohammad-Reza Djalili et Thierry Kellner, Jussi Hanhimäki), et enfin l'élargissement de l'Union européenne (Adrian Ivan, André Liebich). L'ouvrage débute par un essai biobibliographique sur Pierre du Bois (Basil Germond et François Jequier). Ces Mélanges, riches et diversifiés, mettent en lumière une interrogation pluridisciplinaire sur la question européenne, où histoire, science politique, économie, droit et philosophie sont indissociables.

Le dix-huitième siècle à l'étranger, histoire de la littérature française dans les divers pays de l'Europe depuis la mort de Louis XIV jusqu' à la révolution française

Le dix-huitième siècle à l'étranger, histoire de la littérature française dans les divers pays de l'Europe depuis la mort de Louis XIV jusqu' à la révolution française

Auteure: Pierre André Sayous

Nombre de pages: 534
Aanwinsten van de Centrale Bibliotheek (Queteletfonds)

Aanwinsten van de Centrale Bibliotheek (Queteletfonds)

Auteure: Bibliothèque centrale (Fonds Quetelet)

La Crise de l'Etat-providence

La Crise de l'Etat-providence

Auteure: Pierre Rosanvallon

Nombre de pages: 192

Pendant presque un siècle, la construction de l'Etat-providence a constitué l'horizon naturel du progrès social dans les pays industriels. Cet Etat-providence est aujourd'hui mal en point. Il est d'abord devenu trop coûteux. Si elles continuaient à croître au rythme actuel, les dépenses de santé absorberaient dans trente ans la quasi-totalité des ressources des ménages ! Pour faire face à la hausse des dépenses sociales, les prélèvements obligatoires ont crû très rapidement, menaçant du même coup la compétitivité des entreprises et le dynamisme de l'économie. Mais l'Etat-providence est surtout devenu une machinerie de plus en plus opaque et bureaucratique. Les principes de solidarité et de redistribution qui le commandent, n'apparaissent plus clairement. La crise de l'Etat-providence est culturelle et morale plus encore qu'économique. Pierre Rosanvallon, né en 1948. Directeur d'études à l'Ecole des hautes études en sciences sociales. Ses recherches portent à la fois sur l'histoire des idées politiques et sociales (Le Libéralisme économique ; Le Moment Guizot ; L'Etat en France de 1789 à nos jours) et sur l'analyse des sociétés contemporaines...

Migrations et sociétés

Migrations et sociétés

Auteure: François Héran

Les migrations internationales, au-delà des épisodes spectaculaires qui polarisent l’attention et soulèvent les passions, sont une composante ordinaire de la dynamique des sociétés, mais continuent de faire l’objet de visions très contradictoires. Si l’analyse démographique permet de cerner l’ampleur des migrations, il faut mobiliser d’autres disciplines pour saisir toutes leurs dimensions − géopolitique, historique, anthropologique, économique, mais aussi juridique et éthique. Car les migrations, liées à l’origine aux besoins des économies nationales, sont de plus en plus alimentées par la logique des droits universels. Une mutation à la fois décisive et fragile.

L'Europe, naissance d'une utopie?

L'Europe, naissance d'une utopie?

Auteure: Michèle Madonna Desbazeille

Nombre de pages: 211

"L'effrayante mécanique du pouvoir moderne qui parle continuellement de paix tout en se préparant continuellement à la guerre nous entraîne tous ensemble vers le même gouffre. Nous devons arrêter - nous tous et ensemble - la folie dévastatrice du monde en plaçant une folie différente et meilleure en travers de sa route : la folie de notre vision d'une communauté paneuropéenne pacifique, la folie de notre conscience européenne." Ainsi s'exprimait Vaclav Havel dans son discours de réception du prix Erasme 1986. C'est bien de cette folie positive et pacifique qu'il est question ici, dans cette genèse de l'idée d'Europe du XVIème au XIXème siècles, où l'Europe tente de définir son identité à travers des projets d'envergure pour la réalisation de la paix comme condition fondamentale de la naissance de l'Europe Une.

Les nouveaux enjeux de la concession et des contrats apparentés

Les nouveaux enjeux de la concession et des contrats apparentés

Auteure: Christian Bettinger , Gilles Le Chatelier

Nombre de pages: 208
Les idées politiques et sociales de Bernardin de Saint-Pierre

Les idées politiques et sociales de Bernardin de Saint-Pierre

Auteure: Anastase Ngendahimana

Nombre de pages: 288

De Bernardin de Saint-Pierre, on n'a généralement retenu que Paul et Virginie, la «pastorale à l'eau de rose», qui a connu un succès d'édition proprement phénoménal. Le reste de son oeuvre demeure largement ignoré du grand public car jugé de peu d'intérêt. Bien injustement, devra-t-on reconnaître désormais, car comme le démontre magistralement Anastase Ngendahimana dans cet ouvrage, l'auteur des Voeux d'un solitaire avait d'autres cordes à son arc, dont une, résolument politique et qui était probablement la plus vibrante de toutes. Oui, Bernardin de Saint-Pierre a longtemps caressé le rêve de b'tir une cité heureuse, régie par une constitution idéale, telle que l'avait suggérée Rousseau, l'ami et le maître. Plus tard, à la veille et au cours de la Révolution de 1789, l'écrivain s'illustrera par une série de propositions de réformes parmi les plus audacieuses. Alors que nous venons de célébrer (en 1998) le 150e anniversaire de l'abolition de l'esclavage, son combat contre la traite et l'esclavage ne prend que plus de relief.

Cinq types de paix

Cinq types de paix

Auteure: Bruno Arcidiacono

Nombre de pages: 468

Au cours des quatre derniers siècles, les projets de pacification permanente de l’Europe, ou du monde entier, ont constitué un véritable genre littéraire. À un premier niveau, le plus superficiel, le livre offre une vue panoramique de ces projets, depuis le « Grand Dessein » attribué (faussement) à Henri IV jusqu’à la Charte de l’ONU, en passant par les propositions de William Penn, de l’abbé de Saint-Pierre, d’Emmanuel Kant, du comte de Saint-Simon et de tant d’autres, célèbres, moins connus ou oubliés. De règle, ces auteurs sont qualifiés, non sans condescendance, d’utopistes : à un deuxième niveau, le livre est une critique de cet usage paresseux, et les traite comme membres de la famille des réformateurs radicaux. Ayant dressé, chacun à son époque, un réquisitoire sans indulgence contre l’état existant des rapports entre les nations, ils en proposent une réorganisation profonde. Ennemis de l’ordre international établi - un désordre intolérable à leurs yeux -, ils se font les architectes d’un monde nouveau, le meilleur des mondes possibles, dont ils précisent le mode de construction. Si différents soient-ils, leurs écrits se...

Friedrich Gentz 1764–1832

Friedrich Gentz 1764–1832

Auteure: Raphaël Cahen

Nombre de pages: 524

This extraordinarily rich study of Friedrich Gentz, an important figure in post-enlightenment European history, amplifies and corrects the conventional image of Gentz as "Europe’s Secretary." Using new sources from the Herterich Gentz Collection in Cologne and from archives throughout Europe, the author describes Friedrich Gentz’s networks around the world along with the diversity and visionary nature of Gentz’s oeuvre and thinking.

Du peuple-nation

Du peuple-nation

Auteure: Gabriel Galice

Nombre de pages: 284

Du peuple-nation - Essai sur le milieu national de peuples d'Europe est un livre de réflexion sur l'identité nationale qui sollicite l'histoire et l'économie, l'art, la politique, le droit et la philosophie. Il montre la construction des identités nationales par quelques peuples d'Europe et inscrit les nations dans l'économie mondialisée, sans céder aux sirènes de la modernité, de la mondialisation et du marché. Interrogeant les auteurs étrangers et la presse en Allemagne, en Italie, en Espagne, au Royaume-Uni et en Belgique, Gabriel Galice dessine le milieu national, " l'habitus " des peuples en distinguant les élites soucieuses du peuple des oligarchies dédaigneuses. Distinguant clairement le patriotisme du nationalisme, Gabriel Galice concilie la singularité nationale avec l'aspiration universelle et le souci d'internationalisme. Il rend compte de la façon dont " chaque Peuple voit l'Europe à son image ".

Les élites rurales

Les élites rurales

Auteure: François Menant

Nombre de pages: 334

Coq de village, batlle, serf opulent, paysan-marchand : voilà de bien singulières figures qui se détachent de la vision lisse des sociétés villageoises. Acteurs majeurs de la vie économique, ils mènent de subtiles stratégies d’accès pour conquérir et préserver les positions dominantes. Ils occupent une position ambiguë entre le seigneur et les habitants, représentants de leurs semblables, mais aussi au service du puissant. Pleinement insérés dans leur village, mais s’en distinguant par des pratiques sociales d’affirmation et de distinction, ils sont hors du « commun ». Historiens et archéologues ont recherché, sur la longue durée, mais aussi par études de cas significatives, moins à établir une nouvelle typologie de ces élites rurales qu’à penser plus globalement leur rôle, leurs manières d’exister au monde et d’animer son évolution.

Revue des Deux Mondes novembre 2015

Revue des Deux Mondes novembre 2015

Auteure: Marin De Viry , Patrick Kéchichian , Stéphane Guégan , Annick Steta , Eryck De Rubercy , Marc Ladreit de Lacharrière , Michel Onfray , Valérie Toranian , Jean-Luc Macia , Bertrand Raison , Hadrien Desuin , Henri De Montety , Frédéric Verger , Michel Delon , Frédéric Mitterand , Richard Millet , Hippolyte Taine , Robert Kopp , Olivier Cariguel , Laurent Gayard , Renaud Girard , Thomas Branthôme , Lucien Jaume , Ran Halévi , Franz-Olivier Giesbert

Nombre de pages: 200

→ Grand entretien avec Umberto Eco : « La France a subi un choc qu’elle n’a pas digéré » Umberto Eco évoque son amour de la littérature française et sa fascination pour le Moyen Âge qui, d’après lui, offre de nombreuses correspondances avec l’époque contemporaine. Fervent défenseur de l’Europe, il voit dans l’éducation et la culture des moyens de cimenter les peuples et de lutter contre les fondamentalistes. « Mais l’éducation peut prendre deux cents ans... » Dossier : L’héritage Robespierre, terrorisme intellectuel, soupçon, complot → Entretien avec Jean-Luc Mélenchon : « Le Parti de gauche est l’héritier de Robespierre » Passionné par la période révolutionnaire, Jean-Luc Mélenchon défend bec et ongles Robespierre, « le sujet qui gratouille ». Faire de l’Incorruptible l’étendard de la violence est, pour lui, une aberration ; son influence est très prégnante sur le Front de gauche et sur d’autres courants politiques actuels. Robespierre appartient à notre identité républicaine. → « Robespierre n’a pas eu lieu. Anatomie d’un cerveau reptilien » par Michel Onfray Pour Michel Onfray , la vie de Robespierre se...

Derniers livres et auteurs recherchés