Ebooks Gratuits

Le plus grand univers d'ebooks au format PDF et EPUB

Trouver votre ebook...

Nous avons trouvé un total de 39 livres disponibles en téléchargement
Dans la disruption

Dans la disruption

Auteure: Bernard Stiegler

Nombre de pages: 483

Pourquoi notre monde est-il en train de devenir fou ? Bernard Stiegler commet ici son livre fondamental sur les ressorts d’une société qui a vendu le souci d’humanisation au diable d’une technologie aveugle. Avec la connexion planétaire des ordinateurs, des smartphones et des foules que tout cela forme, les organisations sociales et les individus qui tentent de s’approprier l’évolution foudroyante de la technologie arrivent toujours trop tard – à tel point qu’elles sont à présent au bord de l’effondrement. C’est ce que l’on appelle la disruption. Cette immense puissance installe un immense sentiment d’impuissance qui rend fou.

Bifurquer

Bifurquer

Auteure: Bernard Stiegler , Collectif International

Nombre de pages: 347

Ce livre – remarquablement documenté tant dans les idées et les propositions que dans les pratiques qui essaiment déjà dans certaines villes ou pays – dessine le monde tel qu’il devrait être pour répondre aux grandes crises sanitaires, climatiques, sociales ou psychiques. En ces temps de graves périls , Il nous faut bifurquer c’est l’absolue nécessité.

Il faut s'adapter. Sur un nouvel impératif politique

"Il faut s'adapter". Sur un nouvel impératif politique

Auteure: Barbara Stiegler

Nombre de pages: 317

D’où vient ce sentiment diffus, de plus en plus oppressant et de mieux en mieux partagé, d’un retard généralisé, lui-même renforcé par l’injonction permanente à s’adapter au rythme des mutations d’un monde complexe ? Comment expliquer cette colonisation progressive du champ économique, social et politique par le lexique biologique de l’évolution ? La généalogie de cet impératif nous conduit dans les années 1930 aux sources d’une pensée politique, puissante et structurée, qui propose un récit très articulé sur le retard de l’espèce humaine par rapport à son environnement et sur son avenir. Elle a reçu le nom de 'néolibéralisme' : néo car, contrairement à l’ancien qui comptait sur la libre régulation du marché pour stabiliser l’ordre des choses, le nouveau en appelle aux artifices de l’État (droit, éducation, protection sociale) afin de transformer l’espèce humaine et construire ainsi artificiellement le marché : une biopolitique en quelque sorte. Il ne fait aucun doute pour Walter Lippmann, théoricien américain de ce nouveau libéralisme, que les masses sont rivées à la stabilité de l’état social (la stase, en termes...

Nietzsche et la vie

Nietzsche et la vie

Auteure: Barbara Stiegler

Nombre de pages: 225

Avec Nietzsche s’inaugure une philosophie nouvelle, centrée dorénavant sur le corps et la vie, qui appelle une nouvelle histoire de la philosophie. En parcourant les grandes étapes de cette histoire, Barbara Stiegler introduit le lecteur aux philosophies de Descartes, Kant, Schopenhauer, Hegel et Marx, ainsi qu’à quelques grandes figures de la philosophie contemporaine, proches ou héritières de cette nouvelle philosophie de la vie : William James, John Dewey, Bergson, Canguilhem et Foucault, sans oublier le contrepoint critique de la phénoménologie, de Husserl à Heidegger. Parce que le fil conducteur de cette nouvelle histoire suit la réalité concrète du corps et de la vie, son livre est aussi une introduction à l’histoire de la biologie, de la physiologie à la théorie de l’évolution, et jusqu’aux débats les plus brûlants de la biologie et des sciences médicales contemporaines. À la lumière de ce parcours, la philosophie de Nietzsche ne peut plus apparaître comme une météorite solitaire et fulgurante. Elle se situe bien plutôt au beau milieu d’un tournant : celui à partir duquel, sur fond de fin de la métaphysique et de crise des savoirs, le...

Mobilisation de l'objet technique dans la production de soi

Mobilisation de l'objet technique dans la production de soi

Auteure: Oumar Kane , Charles Perraton , Fabien Dumais

Nombre de pages: 267
Érotique de l’administration

Érotique de l’administration

Auteure: Ghislain Deslandes

Nombre de pages: 208

Assiste-t-on à ce qu’il faudrait appeler la fin du management ? Le désaveu qui le frappe ne cesse de s’intensifier en effet, jusqu’au phénomène de démission massive qui s’est produit dans le monde durant la période pandémique. Or ce que cette actualité met en évidence, ce n’est pas la fin-terme mais la fin-but, c’est-à-dire le déploiement de nouvelles aspirations et de nouvelles finalités : le management ne peut plus reposer sur un projet techno-scientifique se focalisant seulement sur l’utilisation systémique de « ressources », mais doit aussi compter sur une exigence éthique où prime le circuit des affects. Cette mutation profonde sonne comme une tâche pour la philosophie, afin de ne plus concevoir le management comme une science prédictive sur le mode de l’objet, mais pour revenir à la réalité même des acteurs et de leurs besoins. Une telle tâche passe par un renouvellement du langage managérial traditionnel dessinant les contours d’une érotique de l’administration.

Qu'appelle-t-on Panser ?

Qu'appelle-t-on Panser ?

Auteure: Bernard Stiegler

Nombre de pages: 336

A-t-on bien entendu Frederic Nietzsche lorsqu’il posait en 1879 et comme point de départ que sa philosophie devait « commencer non par l’étonnement, mais par l’effroi » ? A-t-on vraiment compris Félix Guattari lorsqu’il pronostiquait en 1989 dans Les Trois Écologies que « l’implosion barbare n’est nullement exclue » (signalant dans le même ouvrage la dangerosité d’un businessman nommé Donald Trump) ? A-t-on mesuré l’enjeu de ce que Gilles Deleuze théorisait trois ans avant le lancement du world wide web comme avènement des sociétés de contrôle ? À présent que « l’événement Anthropocène » (dont Heidegger avait appréhendé les contours sous le nom de Gestell), l’épreuve de la post-vérité, le désespoir que cela suscite et tout ce qui constitue l’immense régression en cours accablent tout un chacun, il apparaît que la pensée sous toutes ses formes est absolument démunie. Elle arrive trop tard. Et cette fois-ci son retard serait fatal à l’humanité – et, au-delà, à toutes les formes supérieures de la vie. Il n’est cependant jamais trop tard pour panser. Et si la pensée est démunie, c’est parce qu’elle a cessé de se ...

Projet Athéna

Projet Athéna

Auteure: Brad Thor

Nombre de pages: 296

« Un thriller d’action au féminin : Brad Thor est un maître ! » James Rollins Le Projet Athéna est une unité d’élite des commandos Delta de l’armée américaine. Efficace, surentraîné et sans peur, il n’a qu’une seule particularité : il est composé exclusivement de femmes. Alors que les quatre femmes-soldat d’exception qui le composent viennent d’arrêter un dangereux trafiquant d’armes, elles sont envoyées en République Tchèque sur la piste d’un téléporteur révolutionnaire, inventé par les Nazis pendant la guerre. De mystérieux terroristes prétendent s’être emparés de cette invention et travailler à la remettre en marche pour envoyer des bombes EMP (qui détruisent tout appareil électronique) sur de grandes villes américaines. Le Projet Athéna commence immédiatement la traque...

Manifeste pour l'écologie humaine

Manifeste pour l'écologie humaine

Auteure: Jean-hugues Barthélémy

Nombre de pages: 81

Le consumérisme conduit à une inversion historique du sens de l’utopie. En effet, si l'utopie désignait jusqu'ici une possibilité (certes inatteignable), la catastrophe écologique que nous traversons nous met face à un risque plus grand : l'impossibilité de toutes les possibilités. Ce manifeste appelle donc à mettre en œuvre une écologie humaine qui, en plus de bouleverser nos modes d'organisation politique et économique, nous enjoint à repenser les fondements du droit qui définit notre statut et notre place dans le monde. L'urgence est au Grand Décentrement.

Les manuscrits de la main morte

Les manuscrits de la main morte

Auteure: Christophe Roux-dufort

Nombre de pages: 354

En 2030, à New York, une maladie incurable nécrose puis tue les mains de ceux qui cherchent, comme dans la légende du roi Midas, à transformer en or tout ce qu’ils touchent. Pour éviter la panique et l’effondrement des marchés financiers, le gouvernement dissimule les victimes afin de leur faire greffer de nouvelles mains, les transformant en robots. Éminent neurologue dont l’épouse a succombé à la maladie, William Stiegler conçoit un moyen révolutionnaire de guérir ce mal inédit. La paléoanthropologue Esther Merton, convaincue que des textes anciens récemment découverts soutiennent l’invention de Stiegler, ainsi que le journaliste controversé Carl Enderman, le rejoignent. Ensemble, ils devront démontrer que seul un changement de valeurs radical permettra à l’espèce humaine de survivre. Ils ne sont pas au bout de leurs peines: il reste bien des obstacles, secrets d’État et complots sinistres à contourner pour y arriver... Les manuscrits de la main morte: un thriller époustouflant, terriblement bien ficelé, qui met en lumière un Occident à bout de souffle, écrasé par la surconsommation et l’accumulation de richesses.

Penser l’humain et la technique

Penser l’humain et la technique

Auteure: Anne Alombert

Nombre de pages: 351

Les pensées de Gilbert Simondon et de Jacques Derrida n’ont jamais été étudiées de manière conjointe, alors même que les deux auteurs partagent un contexte historique, un milieu théorique ainsi qu’un ensemble de problématiques communes qui animent leurs réflexions dans le champ philosophique des années 1960. Ce livre propose de remédier à ce manque en confrontant les pensées des deux auteurs autour de trois grandes questions : celle de la métaphysique et des rapports entre philosophie et sciences, celle de l’humain et des rapports entre vie et conscience, et celle de la technique et des rapports entre mémoire et archives. Autant d’interrogations qui ressurgissent aujourd’hui, face aux menaces de l’Anthropocène et du transhumanisme. L’articulation des pensées de Simondon et de Derrida constitue ainsi une ressource fondamentale pour dépasser les oppositions entre animalité et humanité, nature et culture ou nature et technique. Elle permet de repenser les rapports entre vie, technique et esprit hors des schémas dualistes, ainsi que d’appréhender les enjeux anthropologiques des mutations technologiques contemporaines.

Etats de choc

Etats de choc

Auteure: Bernard Stiegler

Nombre de pages: 360

L’impression que la déraison domine désormais les hommes accable chacun d’entre nous. Que la rationalisation qui caractérise les sociétés industrielles conduise à la régression de la raison (comme bêtise ou comme folie), ce n’est pas une question nouvelle : Theodor Adorno et Max Horkheimer nous en avertissaient déjà en 1944 – au moment où Karl Polanyi publiait La Grande Transformation. Cette question a cependant été abandonnée, tandis qu’au tournant des années 1980, la rationalisation de toute activité, rapportée au seul critère de la « performance », était systématiquement et aveuglément orchestrée par la « révolution conservatrice » – imposant le règne de la bêtise et de l’incurie. Tout en mettant en évidence les limites de la philosophie qui inspirait l’École de Francfort, le post-structuralisme laisse aujourd’hui ses héritiers désarmés devant ce qui s’impose comme une guerre économique planétaire et extrêmement ravageuse. Naomi Klein a soutenu que la théorie et la pratique ultralibérales inspirées de Milton Friedman reposaient sur une « stratégie du choc ». L’« état de choc » permanent règne cependant depuis...

L'empire du signal

L'empire du signal

Auteure: Pierre-antoine Chardel

Nombre de pages: 288

Les écrans numériques nous sont aujourd'hui devenus indispensables. Disponibles, rapides, ils répondent infailliblement. Leur omniprésence, leur usage coutumier, ne permettent pas, au-delà des rituelles proclamations de risques d'addiction, d'apprendre à discerner les métamorphoses de nos vies qui se produisent par eux. Cet ouvrage nous invite à quitter notre position d'utilisateur et à chercher des éléments de compréhension de la transformation digitale dans les théories de l'écriture. À l'heure où le traitement par le signal, la rationalité technique et l'automatisation investissent de plus en plus nos interactions sociales, l'art de lire et de déchiffrer les signes, le travail d'appropriation du sens, fournissent un antidote, offrent des ressources insoupçonnées pour nous aider à développer une intelligence des contextes. Nos petits écrans du quotidien sont ainsi interrogés par Pierre-Antoine Chardel comme des expériences existentielles à part entière, engageant notre condition d'être interprétant, tout autant que l'avenir de nos sociétés démocratiques. Il est encore temps d'intervenir sur l'évolution de nos sociétés hyper-connectées en...

Le Conflit des perceptions

Le Conflit des perceptions

Auteure: Elsa Boyer

Nombre de pages: 250

Nous sommes aujourd’hui confrontés, à travers les objets techniques comme la réalité virtuelle ou, plus quotidiennement les images des jeux vidéo, à un changement qui affecte non pas les objets de la perception mais la perception elle-même. Ce changement a un nom qui est aussi un des grands impensés de la philosophie du xxe siècle : la « perception artificielle ». À travers les textes d’Edmund Husserl, Jacques Derrida et Bernard Stiegler et en s’appuyant sur des cas empruntés tant aux jeux vidéos et aux dispositifs de simulation qu’au cinéma, Elsa Boyer se livre à une enquête philosophique à la fois radicale et profonde. Car c’est la perception elle-même que son artificialité l’amène à repenser, par-delà l’opposition entre le réel et l’imaginaire. Relisant Husserl après Derrida et confrontant ce dernier au fantôme du premier, Elsa Boyer nous montre comment la réalité virtuelle nous oblige à (re)faire de la philosophie. Le texte est accompagné d’une préface de Catherine Malabou, philosophe, auteur de nombreux livres dont Le Change Heidegger. Du fantastique en philosophie (Léo Scheer, 2004), Que faire de notre cerveau ? (Bayard,...

La haine de la parole

La haine de la parole

Auteure: Claude Allione

Nombre de pages: 226

Quel est l’impact du capitalisme néolibéral sur nos modes de vie, sur la culture, sur les façons de vivre ensemble, en un mot : sur les sujets? Claude Allione s’attache ici à décrypter les effets de l’exacerbation de la logique commerciale sur nos modèles de penser, et sur notre faculté à les retranscrire : la parole. Dans cette étude brillante, l’auteur nous montre en quoi la perversion des trois domaines principaux de la parole ; la publicité, la politique et la psychiatrie (les 3P) est consécutive de ce consumérisme porté aux nus par le saint-Marché. Mais alors si la parole est pervertie, que restera-t-il de l’homme ? La haine de la parole explore cette situation en essayant d’en éclairer les mécanismes, et veut montrer qu’une véritable écologie politique de la parole est d’une impérieuse nécessité et sans doute d’une grande urgence.

L' Image paradoxale

L' Image paradoxale

Auteure: Caroline Chik

Nombre de pages: 296

À l'ère du numérique, les frontières entre les catégories, entre les états de l'image se sont ouvertes de manière évidente. L’image n’est plus nécessairement une image fixe ou une image animée mais, de plus en plus, les deux à la fois. Bien plus, il semble que le clivage « image fixe versus image animée » n’ait pas toujours eu cours. Un regard rétrospectif sur l’image optique nous enseigne qu’elle fut de tout temps travaillée par des liens étroits et féconds entre les deux états. Ce livre traite des relations entre fixité et mouvement qui se sont nouées tout au long de l’histoire de l’image optique, depuis ses origines jusqu’à ses formes les plus récentes. Il propose une analyse de ces nouvelles images au statut parfois ambigu entre fixité et mouvement, mais il s’interroge aussi, auparavant, sur les liens paradoxaux de la photographie au mouvement, et de l’image animée, à la fixité. S’appuyant sur de multiples dispositifs allant de la camera obscura aux animations interactives, il envisage l'image optique comme une et continue, sous un angle à la fois historique, esthétique et technique, libéré de certains schématismes. De...

Journal du palais

Journal du palais

Auteure: Ledru-rollin , Jean Antoine Lévesque , Jacques-a. Fabre , Édouard Louis Paul Fuzier-herman , Joseph Antoine Ruben De Couder , Stéph Cuënot , Th Gelle , C. L. Jessionesse , Olivier De Gourmont

Nombre de pages: 1326
Images de la photographie

Images de la photographie

Auteure: Bernd Stiegler

Il y aurait donc un cote leger dans ce livre, qui lui vient a la fois de sa modestie et de sa propension au jeu. Quelque chose entre des petites histoires de la photographie (pour le montage anachronique des exemples figuratifs au detriment de toute histoire deductive) et un livre des passages photographiques (pour le montage des citations glanees ici et la). Double hommage a Walter Benjamin, donc, et avec ce souci de noter consciencieusement modestement, a la fin de chaque bref chapitre, la litterature evoquee meme du bout des levres. Stiegler ne manifestant aucun narcissisme d'auteur ou de theoricien, il nous invite simplement, aimablement, a sortir de son propre livre et a reparcourir les labyrinthes de textes et d'images ou il aura lui-meme aime se perdre. Il ne veut rien dominer dans l'ordre de la doctrine. Il se contente de se deplacer dans l'immanence des photos et des mots, il court d'image en image, de metaphore en metaphore cette course ou translatio nommant, justement, la notion classique de metaphore et, tout en meme temps, de texte en texte dans une litterature photographique traversee comme le serait une jungle par quelque explorateur ou aventurier libre de tout...

De la misère symbolique

De la misère symbolique

Auteure: Bernard Stiegler

Nombre de pages: 637

Au XXe siècle, le capitalisme consumériste a pris le contrôle du symbolique par son appropriation hégémonique de la technologie industrielle. L’esthétique y est devenue à la fois l’arme et le théâtre de la guerre économique. Il en résulte de nos jours une misère symbolique où le conditionnement se substitue à l’expérience. Cette misère est une honte, la « honte d’être un homme » qu’éprouve parfois le philosophe, et qui est suscitée d’abord aujourd’hui par cette misère symbolique telle que l’ont engendrée les « sociétés de contrôle ». Il s’agit pour Bernard Stiegler de comprendre les tendances historiques qui ont conduit à la spécificité du temps présent, mais aussi de fournir des armes : de faire d’un réseau de questions un arsenal de concepts en vue de mener une lutte. Le combat à mener contre ce qui, dans le capitalisme, conduit à sa propre destruction, et à la nôtre avec lui, constitue une guerre esthétique. Elle-même s’inscrit dans une lutte contre un processus qui n’est rien de moins que la tentative visant à liquider la « valeur esprit », comme le disait Paul Valéry. En couverture : Andreas Locher,...

Réenchanter le monde

Réenchanter le monde

Auteure: Bernard Stiegler

Nombre de pages: 122

Paul Valéry, pressentant la catastrophe où menait le nazisme, constatait dès 1939 une « baisse de la valeur esprit ». Aurait-il pu imaginer dans quel état de déchéance généralisée tomberait l’humanité quelques décennies plus tard – là où nous en sommes ? En 1939, seulement 45 % des Français écoutent la radio, et la télévision n’existe pas encore. En ce début de XXIe siècle, les objets communicants poursuivent les temps de cerveaux disponibles où qu’ils aillent, du lever au coucher : un capitalisme s’est imposé, que l’on dit tantôt « culturel », tantôt « cognitif », mais qui est avant tout jusqu’à présent l’organisation ravageuse d’un populisme industriel tirant parti de toutes les évolutions technologiques pour faire du siège de l’esprit un simple organe réflexe : un cerveau rabattu au rang d’ensemble de neurones, un cerveau sans conscience. En 2005, le Medef réunissait son université d’été sous la bannière du «réenchantement du monde». Ce livre propose de le prendre au mot : réenchanter le monde, c’est nécessairement revisiter et réévaluer le rôle de l’esprit dans l’organisation de l’économie.

Humanités numériques

Humanités numériques

Auteure: Franc Morandi , Claude Baltz , Éric Delamotte

Nombre de pages: 332

Les humanités numériques relèvent du tissage des idées de technique, d’information, de social et d’engagement humain dans la réorganisation généralisée d’une culture. Elles représentent un mouvement épistémologique, culturel et informationnel majeur. Associées aux dispositifs numériques qui redéfinissent notre environnement et nos modes de connaissance, les humanités numériques constituent un ensemble de pratiques (englobant celles des humanités) et d’interrogations à explorer. Cet ouvrage offre un parcours épistémologique et critique sur le sens du nouvel ordre informationnel et sur la transformation que le numérique opère sur nos humanités. Il interroge, au-delà des conformismes, les reconfigurations épistémologiques liées à la recherche, les significations expérientielles au sein d’une écologie de l’information, ainsi que l’attention portée à l’humain et à son « intelligence ». Loin d’une zone de confort ou d’une « solution » technologique, il traite bien, au coeur de l’existence informationnelle, des enjeux d’une humanité.

L'avenir du passé

L'avenir du passé

Auteure: Jean-paul Demoule , Bernard Stiegler

Nombre de pages: 277

Philosophes, historiens, sociologues, psychanalystes, anthropologues et archéologues, de plusieurs pays, examinent les différents aspects de la relation de l'homme à son passé et les enjeux contemporains de l'archéologie. (Cette édition numérique reprend, à l'identique, l'édition originale de 2008.) Quels sont les apports de l'archéologie aux interrogations les plus récentes sur la trajectoire de l'humanité, son évolution biologique et cognitive, ses relations à l'environnement, l'histoire de ses techniques de production comme de destruction ? L'archéologie offre-t-elle des outils pour renouveler l'approche des notions de communauté et de territoire ? Peut-elle éclairer la réflexion sur les catégories de peuple et de nation ? Permet-elle de mieux appréhender les passions nationalistes et les intégrismes ? Quelle peut être la contribution de la connaissance des sociétés anciennes à la vie dans la Cité ? Comment se nouent les liens entre l'archéologie et les autres disciplines ? (Cette édition numérique reprend, à l'identique, l'édition originale de 2008.)

Rhétorique du texte numérique

Rhétorique du texte numérique

Auteure: Alexandra Saemmer

Nombre de pages: 280

Beaucoup de lectures s’effectueront dans les années à venir sur des dispositifs numériques, quels que soient les champs à l’œuvre. La sensibilisation aux spécificités du texte numérique est donc un enjeu important pour la recherche, la lecture et l’écriture. Cet ouvrage a pour objectif d’analyser comment le texte préfigure les pratiques, et comment le lecteur y répond en mobilisant ses imaginaires personnels. Il identifie, pour la première fois de façon exhaustive, les procédés rhétoriques de l’hyperlien et de l’animation textuelle, et propose à la fois des outils de défense contre certains effets de manipulation du texte numérique, et des repères pour permettre au lecteur de goûter à un nouveau plaisir du texte. L’objectif de Rhétorique du texte numérique est de sensibiliser lecteurs, chercheurs, auteurs et éditeurs aux possibles expressifs du texte numérique, et de leur permettre ainsi de mieux connaître et maîtriser ses procédés d’argumentation, de persuasion, de narration, de métaphorisation et de séduction. La connaissance de ce champ des possibles favorisera l’émergence d’une nouvelle culture de l’interprétation,...

Le numérique comme écriture

Le numérique comme écriture

Auteure: Emmanuel Souchier , Etienne Candel , Valérie Jeanne-perrier , Gustavo Gomez-mejia

Nombre de pages: 196

Ce manuel développe une théorie appliquée aux dispositifs, aux pratiques et aux langages des « médias informatisés ». Véritable manuel à destination de ceux qui ont besoin d'analyser les écrits sur tout type d’écran (ordinateurs, téléphones portables, tablettes, etc.). L’objet de ce livre est donc là : fournir à ses lecteurs une gamme de notions et de pratiques pour analyser, avec rigueur, pertinence et justesse, les textes numériques tels qu’ils se donnent à nous. Les auteurs proposent une approche simple, claire et pertinente, destinée aussi bien aux étudiants, aux rédacteurs web et tout professionnel de la communication numérique.

Les débats du numérique

Les débats du numérique

Auteure: Maryse Carmes , Jean-max Noyer

Nombre de pages: 284

Le « plissement numérique » du monde est en cours et ce processus affecte les socles anthropologiques de nos sociétés. Le tissage continu, des écritures, des flux et des données, des êtres et des objets, de leurs pratiques, bref l’écologie de ces relations, de ces nouveaux territoires, ne cesse de croître sous ces conditions. Ces transformations sont loin d’être consensuelles et elles mettent en tension les agencements socio-techniques, cognitifs, économiques, environnementaux, culturels, professionnels... Cet ouvrage a pour but d’appréhender des « débats du numérique » en les éclairant de regards issus de champs disciplinaires différents. Sont ici rassemblées des contributions de chercheurs et de praticiens analysant le passage à de nouveaux modes de gouvernance du web et des collectifs numériques, à de nouvelles économies politiques des savoirs et des « Data » : la régulation d’Internet et la complication croissante de ses infrastructures et des acteurs qui les produisent ; le renouvellement puissant des « Commons » et des intelligences collectives soutenu par le mouvement hétérogène de l’Open Data ; le web des données et la question...

Le Petit Surhomme des jeux vidéo et la gamification du monde

Le Petit Surhomme des jeux vidéo et la gamification du monde

Auteure: Benjamin Lavigne

Nombre de pages: 497

La notion de surhomme est principalement associée à la philosophie de Nietzsche notamment à travers la figure de Zarathoustra, prophète lucide qui agit selon sa volonté de puissance pour affirmer les valeurs de l'existence. Dire oui à la vie veut dire se dépasser, se surpasser, redoubler d'invention et de créativité à l'image de Dionysos, le dieu de l'ivresse et de la danse. « Devient qui tu es » devrait être le credo de chaque être humain. Dans sa thèse, Benjamin Lavigne établit un lien entre la notion nietzschéenne et le jeu vidéo. Si jouer est une activité bénéfique sur le plan cognitif et visuel, le jeu vidéo n'en est pas moins addictogène puisque le joueur est poussé à jouer au-delà du raisonnable. En laissant croire au joueur, à coup de récompenses et de gratifications, qu'il a « presque » gagné, le petit surhomme est plus occupé à devenir ce qu'il croit être qu'à chercher à devenir ce qu'il est. Au cours de chapitres d'une grande densité conceptuelle, l'auteur propose une critique des fondements technologiques de la société contemporaine. Les liens avec les arts et spécifiquement avec les arts plastiques lui permettent de...

Les philosophies des techniques

Les philosophies des techniques

Auteure: Xavier Guchet

Nombre de pages: 198

En un siècle, les techniques ont conquis une puissance inédite. Une nouvelle forme du monde en résulte. Ces mutations mettent à l’épreuve nos capacités et provoquent de nouvelles crises aux enjeux multiples. En convoquant l’histoire longue, Les philosophies des techniques interroge les continuités et les ruptures induites par la puissance des régimes techniques contemporains, sans les résumer au numérique. Il fait résonner treize auteurs de traditions différentes et propose des outils pour combiner techniques productives et durabilité, innovation et responsabilité. Cet ouvrage prend le pari que, face au déploiement tentaculaire et métamorphique des techniques, la philosophie est à même de répondre à des mutations qui sont autant de chances pour façonner notre avenir. Les techniques ont aujourd’hui besoin d’un moment philosophique.

Sujets et objets de la dévolution

Sujets et objets de la dévolution

Auteure: Pablo Buznic-bourgeacq

Nombre de pages: 232

Si la nécessité de laisser une part de responsabilité aux apprenants peut sembler évidente, ce qui est effectivement dévolué et l’activité du sujet dévoluant demeurent difficiles à appréhender. Il apparaît ainsi essentiel d’étudier les objets réels de la dévolution et les rôles joués par les sujets dans cette dévolution. Sujets et objets de la dévolution questionne le concept de dévolution introduit dans les années 1980 dans le champ de l’éducation depuis les didactiques disciplinaires, pour décrire, selon Brousseau (1988), l’« acte par lequel l’enseignant fait accepter à l’élève la responsabilité d’une situation d’apprentissage (adidactique) ou d’un problème et accepte lui-même les conséquences de ce transfert ». Il revisite ce concept via une diversité de domaines de savoir (mathématiques, français, EPS, SVT, numérique, jeu) et de domaines éducatifs (enseignement, formation, animation). Ces regards croisés interrogent alors les finalités et les temporalités d’un processus majeur pour penser l’autonomie et l’émancipation en éducation.

La technique et le temps

La technique et le temps

Auteure: Bernard Stiegler

Nombre de pages: 970

1. La Faute d’Épiméthée — 2. La Désorientation — 3. Le Temps du cinéma et la question du mal-être suivis de Le nouveau conflit des facultés et des fonctions dans l’Anthropocène L’objet de cet ouvrage est la technique appréhendée comme horizon de toute possibilité à venir et de toute possibilité d’avenir. La technique constitue ce que l’on a pris l’habitude d’appeler l’humanité – et cependant, tout aussi bien et tout aussi constamment, la technique destitue cette humanité « trop humaine », ne lui donnant son temps qu’en le lui retirant. Cette question paraissait encore seconde lorsque Bernard Stiegler en esquissa les premières formulations à l’aube des années 1980. Aujourd’hui, elle traverse tous les débats qui se tiennent anxieusement dans l’Anthropocène, quant au changement climatique, quant au transhumanisme, etc. Son énormité s’impose à tous. Le temps présent est emporté dans les tourbillons de processus dont les principes dynamiques et les tendances demeurent obscurs, et qu’il faut s’efforcer de rendre intelligibles – en vue aussi d’une « nouvelle sensibilité ». L’emportement du temps est d’autant plus...

Philosophie des milieux techniques

Philosophie des milieux techniques

Auteure: Jean-claude Beaune

Nombre de pages: 616

Il est beaucoup question dans ce livre de techniques, de technologie, de machines, d'outils, d'objets conçus et fabriqués, d'artifices, d'automates. Autant d'optiques qui se recouvrent en partie mais laissent, à travers cette pluralité revendiquée, entrevoir un point commun : un objet technique n'a pas de sens par lui-même mais par le fait qu'autour de lui se met en place un milieu de travail, de valeurs, d'images et de raisons. Chaque objet est ainsi porteur de cette qualité expressive dont la synthèse désigne "la technicité", sous ses formes multiples : du compagnonnage aux systèmes informatiques en passant par la manufacture, l'usine - sans oublier le musée et l'école car l'art et l'information sont également concernés par cette organisation -, ce sont des milieux qui tissent le cadre historique, social, politique et symbolique de notre existence. La philosophie, associée à l'histoire, à la science, aux mécanismes de conception, de classification, de constitution du monde sensible, nous propose quelques chances d'expérimenter, à travers ces milieux, certaines de ses propres questions fondamentales qui sont aussi celles que la technique est amenée à...

Fonction de la tripartition sémiologique chez Jean-Jacques Nattiez

Fonction de la tripartition sémiologique chez Jean-Jacques Nattiez

Auteure: Alexandre Ayrault

Nombre de pages: 181

Cette étude propose une synthèse ainsi qu'une discussion de l'une des théories les plus répandues en musicologie francophone. La théorie de la tripartition sémiologique fit une entrée remarquée en musicologie francophone à partir de l'année 1975, et l'objet d'une construction théorique conséquente appliquée à l'analyse musicale par Jean-Jacques Nattiez au nom d'une sémiologie de la musique. Cette théorie pose que tout fait symbolique est analysable selon trois niveaux : le niveau poïétique regroupant l'ensemble des processus de création d'une oeuvre musicale donnée, le niveau esthésique désignant les processus de réception de cette oeuvre et le niveau neutre enfin, ou niveau immanent, désignant le niveau matériel de l'oeuvre.

L'emploi est mort, vive le travail !

L'emploi est mort, vive le travail !

Auteure: Bernard Stiegler

Nombre de pages: 120

L’automatisation, liée à l’économie des data, va déferler sur tous les secteurs de l’économie mondiale. Dans vingt ans, pas un n’aura été épargné. Les hommes politiques sont tétanisés par cette transformation imminente, qui va marquer le déclin de l’emploi – et donc du salariat. Faut-il s’en alarmer ? N’est-ce pas aussi une vraie bonne nouvelle ? Et si oui, à quelles conditions ?Dans un dialogue très politique et prospectif avec Ariel Kyrou, Bernard Stiegler s’emploie à penser le phénomène qui, nous entraînant dans un déséquilibre toujours plus grand, nous place au pied du mur. La question de la production de valeur et de sa redistribution hors salaire se pose à neuf : c’est toute notre économie qui est à reconstruire – et c’est l’occasion d’opérer une transition de la société consumériste (la nôtre, celle de la gabegie, de l’exploitation et du chômage) vers une société contributive fondée sur un revenu contributif dont le régime des intermittents du spectacle fournit la matrice.Cela suppose de repenser le travail de fond en comble pour le réinventer – comme production de différences redonnant son vrai sens à la...

Qu'appelle-t-on Panser ? T2

Qu'appelle-t-on Panser ? T2

Auteure: Bernard Stiegler

Nombre de pages: 427

Après le succès de librairie de Dans la disruption, faisant même entrer le terme « disruptif » dans le Larousse, le philosophe Bernard Stiegler s’intéresse à l’ère de la post-vérité. Un ouvrage important pour comprendre les grandes mutations à l’œuvre dans nos sociétés contemporaines.

Le Sujet Digital

Le Sujet Digital

Auteure: Collectif

Nombre de pages: 274

À quelles recompositions du sujet la numérisation croissante de nos sociétés conduit-elle ? Comment le sujet s’éprouve-t-il lui-même ? Comment se construit-il ? Comment forge-t-il sa place au monde, dans ce nouveau paysage informé par l’ubiquité numérique ? En croisant les points de vue de la philosophie, de la logique, des sciences des médias et de la littérature, l’ouvrage apporte un faisceau de réponses à ce questionnement contemporain. Il explore les traces que l’humain laisse de lui-même - écriture ou archive -, pour les articuler à des problématiques plus larges, artistiques, financières, politiques et économiques.

Recherche qualitative en sciences sociales

Recherche qualitative en sciences sociales

Auteure: Richard Soparnot , Jean-luc Moriceau

Nombre de pages: 384

Un collectif de voix invite à composer, et non à appliquer, notre propre méthode de recherche qualitative. Être en recherche c’est vouloir comprendre, apprendre et penser et c’est en même temps lutter contre nos propres résistances, impatiences et préconceptions – et c’est pour tout cela que nous avons besoin de méthode. Apprenons à composer notre méthode de façon à ce qu’elle nous pousse à nous exposer d’une façon sincère et plurielle, à nous ouvrir à la rencontre et à l’inattendu, avant de vouloir prendre de la distance. Qu’elle nous amène à cheminer, à nous laisser emporter vers ce que nous ne savons pas encore, prêts à faire bouger le tenu pour acquis et non à seulement nous caler dans les théories établies. Qu’elle nous impose de réfléchir au contexte de notre recherche, à ses effets sur le monde étudié et sur notre communauté, à notre position, à notre façon d’enquêter, de penser et d’écrire. En effet, sans un contact profond, sensible, à l’écoute et réflexif, que pouvons-nous comprendre ? Si la recherche ne nous a pas dérangés, défiés, mis en mouvement, alors qu’avons-nous appris ? Et si nous n’avons...

Homo Strategicus

Homo Strategicus

Auteure: Alain Charles Martinet

Nombre de pages: 224

Plutôt qu’une réplique annoncée de la crise de 2008, c’est une pandémie qui est venue brutalement provoquer des pénuries de produits élémentaires, dont 40 ans de « globalisation » nous avaient convaincus qu’ils seraient toujours disponibles. 40 ans de financiarisation et de révolution numérique qui ont imposé la rentabilité et sa maximisation en dévaluant tout autre critère d’évaluation et notamment la précaution, le compromis et la justice sociale, inhérents au capitalisme industriel et managérial régulé qui avait produit les Trente Glorieuses. Homo œconomicus s’est fait chair et a diffusé, par mimétisme et alignements, son schéma mental simpliste, liquéfiant les entreprises, les organisations et les États, comme l’avait voulu le tandem Thatcher-Reagan, admiratif de la doctrine néolibérale Hayek-Friedman. Contraint de devenir entrepreneur de soi, tout un chacun a dû s’adapter à marche forcée à l’innovation technologique aveugle, l’invocation de la destruction créatrice de Schumpeter cautionnant le vide stratégique. Partout en Occident, bien qu’à des degrés divers, homo politicus, né sous Aristote, a dû s’incliner devant ...

Queeriser l'art

Queeriser l'art

Auteure: Jean-claude Moineau

Nombre de pages: 232

Queeriser l’art, ce n’est pas vouloir promouvoir un art queer, si tant est que cela existe ou que cela puisse exister, et encore moins vouloir esthétiser ou « artistiser » la pensée et la pratique queer. C’est renoncer définitivement à toute ontologie comme à tout paradigme, c’est rejeter toute prétention à la catégorisation, à commencer par les catégories d’art pur et même d’art. Ouvrir des pistes, mais pas pour les refermer aussitôt, le queer ne procédant pas de la vaine recherche d’une identité de plus, même minoritaire ou «mineure», mais tout au contraire d’une entreprise de désidentitarisation, de désidentification, de critique de toute identité. ... Non pas un roman-fleuve mais un livre-fleuve, pas si tranquille que cela, un livre-montage, une sorte de cut-up théorique mixant les références les plus diverses, les plus hétérogènes, voire les plus hétéroclites. « (...) Faut-il quitter le monde de l’art pour rester debout ? On pensera ici . Lee Lozano, Raivo Puusemp et beaucoup d’autres de cette première génération d’artistes qui avaient anticipé ce devenir de l’art toxique et obscène et ne voulaient s’y...

Derniers livres et auteurs recherchés