Ebooks Gratuits

Le plus grand univers d'ebooks au format PDF et EPUB

Trouver votre ebook...

Nous avons trouvé un total de 39 livres disponibles en téléchargement
La sociologie du travail en France

La sociologie du travail en France

Auteure: Lucie TANGUY

Nombre de pages: 260

Mobilisant un vaste corpus d'archives, ce livre replace l'histoire de cette jeune discipline dans son contexte social et intellectuel, évoque ses déterminants et les luttes de courants qui l'ont traversée. Cette édition numérique reprend, à l'identique, l'édition originale de 2011. Discipline aujourd'hui très présente dans le monde académique, la sociologie du travail a également pénétré le monde de l'entreprise. Mais pour mieux comprendre la nature des apports et le rôle des sociologues du travail, il est important de connaître leur histoire. C'est ce que propose ici Lucie Tanguy : mobilisant un vaste corpus d'archives, elle replace l'histoire, en France, de cette jeune discipline dans son contexte social et intellectuel, évoque ses déterminants et les luttes de courants qui l'ont traversée. Elle retrace les actions des chercheurs pour définir un modèle scientifique, le faire reconnaître, s'organiser en communauté, débattre des perspectives érigées en théorie et faire admettre des normes de scientificité à destination des générations suivantes. Enfin, elle analyse les politiques et programmes de recherches impulsés par la gauche dans les années...

Sociologie du numérique au travail

Sociologie du numérique au travail

Auteure: Marie Benedetto-Meyer , Anca Boboc

Nombre de pages: 224

Comment évolue le travail aujourd’hui à l’heure du numérique ? Les espaces et les temps de travail se recomposent-ils ? Les salariés sont-ils plus autonomes grâce aux outils numériques ? Comment évoluent le rôle des managers et les modes d’organisation du travail ? Les sujets d’interrogations ne manquent pas concernant les mutations du travail en lien avec la diffusion des outils numériques, qu’il s’agisse de comprendre les transformations de l’activité des cadres, les mutations de certains métiers (comme ceux, par exemple, de la vente, du secrétariat ou de la formation), ou de certaines fonctions comme la GRH, le marketing ou le travail de conception en bureau d’étude. A travers des données récentes, l'ouvrage montre l’ambivalence des effets du numérique sur les organisations et les tensions qu’elle génère en matière de travail, entre autonomie et contrôle, nouveaux collectifs et isolement, injonction à collaborer et responsabilisation individuelle. .

Sociologie du travail salarié

Sociologie du travail salarié

Auteure: Sylvie Monchatre

Nombre de pages: 256

Que dit la sociologie du travail du travail salarié ? Cette question se pose car le salariat tend à être étudié en dehors de la sociologie du travail « classique », sous l’angle de la protection sociale ou de l’activité. Or la sociologie du travail est riche d’une tradition qui gagne à être redécouverte. À rebours des thèses qui annoncent le déclin d’un salariat rattrapé par la montée de l’entrepreneuriat, elle invite à le saisir au-delà de ses formes juridiques et institutionnelles et à changer de regard à son sujet. C’est ce que propose cet ouvrage, qui rend compte des débats suscités par le travail salarié au sein de la discipline. Il fait le point sur la pluralité des formes de mobilisation du travail et sur les mutations de l’organisation de la production des biens et des services. De plus, parce que le travail salarié n’est pas qu’une affaire d’homme blanc chef de famille, l’ouvrage donne à voir une dynamique salariale en plein essor, qui percute l’ordre social, national et sexué. Cette sociologie du travail salarié permet ainsi de saisir combien il contribue à la mise en mouvement des sociétés.

Introduction à la sociologie des sciences et des connaissances scientifiques

Introduction à la sociologie des sciences et des connaissances scientifiques

Auteure: Michel Dubois

Nombre de pages: 356

La sociologie des sciences a contribué, avec l’histoire et la philosophie des sciences, à enrichit notre connaissance des conditions d’exercice de la pratique scientifique. En analysant les formes de communication entre chercheurs, le rôle des normes professionnelles, la préparation des publications ou, le plus souvent, en entrant dans les laboratoires pour y suivre le cours ordinaire de l’investigation scientifique, les sociologues décrivent la complexité des mécanismes sociaux et cognitifs à l’œuvre dans l’élaboration et la diffusion des innovations. Cette dynamique de recherche sociologique relative aux sciences et aux connaissances scientifiques n’a toutefois pas suivi une voie unique. L’ambition de cet ouvrage est d’offrir au lecteur, profane ou averti, une représentation de l’évolution plurilinéaire de la sociologie des sciences tout en confrontant plusieurs approches, d’origines théoriques diverses, autour d’un certain nombre de grands thèmes, parmi lesquels : principes fondateurs de la communauté scientifique, formes organisationnelles du travail scientifique, implications épistémologiques de l’analyse sociologique des sciences,...

Chercheur-e-s sous haute tension !

Chercheur-e-s sous haute tension !

Auteure: Bernard Fusulier , Maria del Rio Carral

Nombre de pages: 120

On s'intéresse ici de manière spécifique à une nouvelle génération de docteurs ayant obtenu un mandat postdoctoral temporaire: les chargés de recherches du Fonds national de la recherche scientifique en Belgique. Ces scientifiques occupent une position intermédiaire entre le chercheur doctorant et le chercheur confirmé, et se situent dans une période cruciale de leur parcours de vie. La combinaison du plaisir que procure le travail scientifique, de la liberté qui le caractérise, du désir de rester dans le métier et de la forte concurrence pour des postes définitifs met ces chercheurs sous haute tension. L'étude questionne les règles et pratiques instituées (notamment le 'publish or perish' et la mobilité internationale) qui filtrent l'accès des scientifiques aux rares mandats permanents. Ce filtre n'est pas socialement neutre car il implique des dimensions sociologiques telles que le genre, l'origine sociale ou la situation familiale des chercheurs.

Le travail de recherche. Production de savoirs et pratiques scientifiques et techniques

Le travail de recherche. Production de savoirs et pratiques scientifiques et techniques

Auteure: Caroline Lanciano-morandat

La recherche est un travail qui a été peu investigué jusqu'à présent par les sociologues. C'est pourtant une activité humaine productrice de savoirs jugés socialement utiles et une matrice incontournable de l'économie. La recherche est un travail qui a été peu investigué jusqu'à présent par les sociologues. C'est pourtant une activité humaine productrice de savoirs jugés socialement utiles et une matrice incontournable de l'économie. Cet ouvrage propose un voyage dans ce monde de la recherche à l'heure où les pratiques scientifiques et techniques sont fortement mondialisées. Souvent sublimé, alors même que de nombreux praticiens le ressentent comme contraignant, le travail de recherche n'en est pas moins singulier en termes de formation, de statut, d'évaluation et de spécialisation. De l'entreprise à l'université, d'une professionnalité à l'autre, les objets et les pratiques des travailleurs de la recherche, qu'ils soient industriels ou académiques, tendent à se confondre. Caroline Lanciano-Morandat montre, à partir d'études réalisées depuis trente ans dans différentes structures de recherche, comment émerge un dispositif de gestion qui leur est...

Genèse d’une discipline, naissance d’une revue : Sociologie du travail

Genèse d’une discipline, naissance d’une revue : Sociologie du travail

Auteure: Anni Borzei

Nombre de pages: 394

En 1959, Michel Crozier, Jean-Daniel Reynaud, Alain Touraine et Jean-René Tréanton prennent la responsabilité éditoriale d’une nouvelle revue : Sociologie du travail, publiée aux Éditions du Seuil. La « sociologie du travail » et sa revue éponyme incarnent alors le renouveau de la sociologie française fondé sur la démarche de « terrain » et la confrontation avec la « demande sociale » dans le contexte de la France de la Reconstruction. C’est à ce moment charnière de l’histoire de cette discipline qu’est consacré cet ouvrage. Les auteurs y dressent le portrait d’une communauté scientifique vivante où les sociologues académiques sont dans un échange permanent avec les acteurs sociaux de tous bords : hauts fonctionnaires, syndicalistes, dirigeants d’entreprises. Cet ouvrage est une contribution à l’histoire de la sociologie et de son institutionnalisation, mais aussi à l’histoire des intellectuels et de leur engagement dans la Cité. Les témoignages des quatre fondateurs qui s’expriment avec rigueur et sincérité et qui ne cachent pas leurs désaccords, constituent en eux-mêmes des documents de première importance. Ce livre porte...

Travail, entreprise et société

Travail, entreprise et société

Auteure: Guy Minguet , Christian Thuderoz

Nombre de pages: 339

L'originalité de cet ouvrage est de réconcilier deux mondes qui se méconnaissent : les sciences humaines et sociales, d'un côté, les professionnels ingénieurs et scientifiques, les étudiants d'écoles d'ingénieurs et de gestion, de l'autre. Les sciences sociales doivent en effet prendre en compte les singularités des questions et des pratiques des ingénieurs et des techno-sciences. Les problèmes qui leur sont posés sont nombreux : techniques, certes, mais aussi gestionnaires, humains et sociaux. Face à des défis techniques et organisationnels inédits, dans des contextes devenus incertains, les sciences sociales peuvent leur proposer des méthodes et des outils pour rendre plus efficace leur action et plus légitime leur expertise.

La différence, la concurrence et la disproportion

La différence, la concurrence et la disproportion

Auteure: Pierre-Michel Menger

Nombre de pages: 80

Le travail crée et transforme le monde social. Son incarnation la moins prévisible et la plus admirée. Son incarnation la moins prévisible et la plus admirée, l'invention artistique et scientifique, semble défier l'analyse causale et les régularités statistiques. Bien plus que l'exploitation des processus conscients et l'infraconscients de l'inventivité individuelle, c'est l'écologie sociale du travail créateur qui donne prise à l'analyse sociologique. Celle que propose Pierre-Michel Menger distingue trois caractéristiques essentielles : une différenciation illimitée des productions, des mécanismes de concurrence exploitant l'incertitude de la réussite et une concentration disproportionnée des gains et des réputations.

Sciences de la nature, sciences de la société

Sciences de la nature, sciences de la société

Auteure: Marcel Jollivet

Nombre de pages: 589

La gestion « durable » des ressources naturelles renouvelables et des milieux est une question vive, plus que jamais actuelle. Les bases de la démarche véritablement interdisciplinaire qu’elle requiert restent à construire. Tel est l’objet de la réflexion menée ici par des spécialistes de disciplines aussi différentes que l’écologie, l’ethnologie, l’agronomie, la géographie, le droit, la sociologie ou l’économie. Cet ouvrage porte témoignage de la façon inhabituelle dont un certain nombre de connaissances et de démarche disciplinaires ont été sollicitées et mobilisées dans des programmes interdisciplinaires traitant de cette question. Il balise le champ scientifique ouvert, repère les questions théoriques et méthodologiques qui y ont une importance particulière, voire qui lui sont spécifiques, clarifie langages et procédures. Travail de synthèse, il tire de l’expérience réalisée les termes et les règles d’un questionnement clair et rigoureux qui peut servir de cadre aux recherches nouvelles. À travers les problèmes méthodologiques dont il traite, cet ouvrage aborde quelques-uns des grands débats contemporains sur la science tels...

Sin imagen

Les sciences sociales face à Vichy

Auteure: Isabelle Gouarne

Nombre de pages: 334

Persévérer malgré la défaite : ce mot d'ordre fut à l'origine de la journée d'étude qui rassembla, en 1941, les plus grands noms des sciences sociales françaises. Republiés ici pour la première fois, les actes de ce colloque constituent une des rares traces sur ce que furent leurs réflexions durant l'Occupation.

La différence, la concurrence et la disproportion

La différence, la concurrence et la disproportion

Auteure: Pierre-Michel Menger

Le travail crée et transforme le monde social. Son incarnation la moins prévisible et la plus admirée, l’invention artistique et scientifique, semble défier l’analyse causale et les régularités statistiques. Bien plus que l’exploration des processus conscients et infraconscients de l’inventivité individuelle, c’est l’écologie sociale du travail créateur qui donne prise à l’analyse sociologique. Celle que propose Pierre-Michel Menger distingue trois caractéristiques essentielles : une différenciation illimitée des productions, des mécanismes de concurrence exploitant l’incertitude de la réussite et une concentration disproportionnée des gains et des réputations.

Sin imagen

Le travail sociologique

Auteure: Charles-Henry Cuin , Patrice Duran

Nombre de pages: 230

La force du travail sociologique de François Chazel est d'avoir mis les concepts théoriques de sa discipline au service de - et en prise avec - l'analyse scientifique du monde social, dans des domaines aussi divers que l'histoire et l'épistémologie de la sociologie, la sociologie politique, celle du droit ou encore celle de l'action sociale. A l'instar de François Chazel, les auteurs entreprennent ici soit de revisiter un auteur classique de la sociologie afin d'en exprimer une ressource conceptuelle inédite, soit de poursuivre son oeuvre théorique dans le champ de la sociologie de l'action tant collective qu'individuelle, soit encore de continuer sa réflexion incessante sur les conditions de l'explication dans les sciences sociales. Ce témoignage s'annonce majeur pour rendre compte de la nécessité et de la fécondité d'une pratique sociologique tout à la fois ouverte dans ses références théoriques et exigeante dans sa rigueur analytique, au plus loin du " curieux mélange de relativisme et d'empirisme court " dont s'inquiète régulièrement François Chazel.

Sin imagen

Contribution de l'organisation scientifique à la réduction de la durée du travail

Auteure: Lucien Rousseau , H.. De Valkeneer

Nombre de pages: 142
Sin imagen

Contribution de l'organisation scientifique à la réduction de la durée du travail

Auteure: Lucien Rousseau , J.-L.. Quenon

Nombre de pages: 69
Sin imagen

Contributions de l'organisation scientifique à la réduction de la durée du travail

Auteure: Lucien Rousseau , H. de Valkeneer

La sociologie des professions

La sociologie des professions

Auteure: Florent Champy

uOpérant une relecture systématique et critique de la littérature sociologique sur les professions, ce manuel vise à dépasser les antinomies fondamentales entre les approches fonctionnaliste et critique. Il en présente les auteurs, les théories, les démarches et les thèmes (travail, carrières, statuts, inégalités de genre, etc.), et met en évidence l’émergence d’un troisième regard centré sur les évolutions actuelles des contenus du travail. Il montre ainsi comment les pressions productivistes et la bureaucratisation des contextes de travail menacent la place des « pratiques prudentielles » dans nos sociétés.

Le travail sociologique

Le travail sociologique

Auteure: Howard Saul Becker

Nombre de pages: 452

A partir des méthodes qualitatives utilisées lors de ses recherches, l'auteur analyse la société dans sa complexité, s'appuyant sur des exemples concrets et s'articulant autour de thèmes tels que l'expérience éducative, les processus de changement personnel ou la déviance.

Les étudiants et le travail universitaire

Les étudiants et le travail universitaire

Auteure: Mathias Millet

Nombre de pages: 253

S'appuyant sur une enquête comparative conduite entre les étudiants de médecine et de sociologie des universités lyonnaises, propose une analyse des apprentissages étudiants et examine successivement leurs emplois du temps, leurs dispositifs d'organisation écrits, ainsi que leurs pratiques de lecture et d'écriture.

L'indispensable de la sociologie

L'indispensable de la sociologie

Auteure: Thomas Gay

Nombre de pages: 191

Synthèse de la sociologie qui explique les grands mouvements de pensée sociologique du XIXe siècle à aujourd'hui, décrit les fondements de la démarche sociologique et propose une étude approfondie de deux thèmes : le travail et la politique.

Sociologie et normativité scientifique

Sociologie et normativité scientifique

Auteure: Gilles Houle

Nombre de pages: 265

La question de la capacité de la sociologie à se constituer comme science est banale et revient régulièrement. Comme souvent dans un tel cas, la multiplicité des réponses obscurcit d’autant plus le débat que chacun le croit définitivement tranché et se sent autorisé à camper sereinement sur ses positions. Le dossier est ici à nouveau ouvert, dans une perspective non plus polémique mais analytique. L’idée de normativité scientifique – c’est-à-dire de système de normes commentant l’activité des chercheurs – en est le fil conducteur. Divers auteurs, sociologues pour la plupart, mais aussi philosophe comme Gilles Gaston Granger ou Pierre Livet, ont accepté de confronter des points de vue issus des diverses traditions et pratiques de la recherche sociologique. Quantitativisme et qualitativisme, phénoménologie et positivisme, ces étiquettes qui, parmi tant d’autres, définissent souvent des camps retranchés et des langages irréductibles, ne sont ici que des positions également pertinentes à partir desquelles les divers auteurs engagent le dialogue. L’enjeu n’est pas de consacrer le triomphe d’une approche sur une autre ni de mettre en scène ...

Ignorance scientifique et inaction publique

Ignorance scientifique et inaction publique

Auteure: Emmanuel Henry

Nombre de pages: 264

Sait-on quentre 14 000 et 30 000 nouveaux cas de cancers professionnels se déclarent chaque année ? Nest-il pas surprenant que lactivité économique soit la cause de milliers de malades et de morts et que personne nen parle ? Comment expliquer quà lexception du scandale de lamiante, la question des substances toxiques et processus industriels dangereux soit éludée du débat public ? En sociologue, Emmanuel Henry sinterroge sur les mécanismes qui aboutissent à cette occultation et analyse la façon dont sélaborent, en silence, les politiques de santé au travail en France. Il montre en quoi les instruments et les dispositifs de gestion des risques professionnels sont aujourdhui conçus par et pour des experts, ce qui rend leur appropriation par les représentants salariaux et par les citoyens très difficile. Devenus invisibles par méconnaissance, voire par production volontaire dignorance scientifique par les industriels, ces risques disparaissent purement et simplement des radars officiels, et cest linaction publique qui lemporte.

Sin imagen

Contribution de l'organization scientifique à la réduction de la durée du travail

Auteure: Lucien Rousseau , H. de Valkeneer , J. Quenon

Sociologie des organisations

Sociologie des organisations

Auteure: Philippe Scieur

Nombre de pages: 224

Une étude sur la variété de forme des organisations, éloignée de la sociologie des entreprises et de celle des grandes structures. Ce manuel propose un panorama des théories des organisations accompagné d'approches sociologiques critiques. Il analyse également les théories de régulation ou la place de l'acteur. Avec des études de cas commentées.

La sociologie et son enseignement

La sociologie et son enseignement

Auteure: Philippe Vitale

Nombre de pages: 254

L'enseignement de la sociologie a fêté, il y a peu, son centenaire. Depuis les premiers cours donnés en France par Emile Durkheim, la discipline a vécu une formidable institutionnalisation au sein de l'enseignement supérieur, du secondaire, mais aussi dans les écoles de travail social, de journalisme... Cette reconnaissance académique et sociale s'est accompagnée d'une multiplication de ses objets, de ses spécialités, de ses méthodes et, corrélativement, d'une segmentation et d'un brouillage de ses frontières. Comment expliquer cette énigme ? Existe-t-il un lien entre la pluralité évidente et proliférante de la sociologie et son institutionnalisation ? Doit-on imputer cette diversité à la forme scolaire de la discipline ou à son épistémologie ? Voilà des questions auxquelles Philippe Vitale tente de répondre dans cet ouvrage en conjuguant une réflexion théorique, qui s'inspire des travaux anglo-saxons autour de la question curriculaire, et sa mise à l'épreuve sur deux enquêtes : l'enseignement de la sociologie dans six universités anglaises, belges et françaises et la recontextualisation des savoirs sociologiques dans les manuels de sciences...

La signature scientifique

La signature scientifique

Auteure: David Pontille

Nombre de pages: 200

La science apparaît généralement comme issue d'esprits solitaires et géniaux qui ont façonné leur époque. Cette représentation laisse cependant dans l'ombre le travail collectif qui soutient l'entreprise de production des connaissances. En suivant les chercheurs de plusieurs disciplines dans leurs activités concrètes, David Pontille étudie avec minutie les négociations, les tensions et les justifications dont la signature des publications scientifiques est l'objet. Dans un contexte où la science est une entreprise de plus en plus collective — il n'est pas rare que des articles arborent une centaine de noms —, l'ensemble des participants doit s'accorder pour décider qui signe. Mais signer ne suffit pas toujours. La place occupée par chacun dans la liste des noms revêt elle-même une importance capitale : elle doit en effet refléter le travail exécuté et les compétences personnelles mises en oeuvre dans le projet collectif. Enjeu de prestige, la signature est simultanément le lieu d'expression d'un sens de la justice : l'ordre des signatures est tenu de garantir les « bonnes » attributions. Ce parcours dans l'activité scientifique fait apparaître la...

Les usages sociaux de la science

Les usages sociaux de la science

Auteure: Pierre Bourdieu

Nombre de pages: 80

Les "champs scientifiques" sont, selon Pierre Bourdieu, le lieu de l'affrontement nécessaire entre deux formes de pouvoir correspondant à deux espèces de "capital scientifique" : un capital que l'on peut qualifier de social, et un capital spécifique qui repose presque exclusivement sur la reconnaissance par les pairs. La sociologie de la science peut aider à dépasser ces contradictions et à fonder en ce domaine les principes concrets d'une "realpolitik de la raison".

Le métier de sociologue

Le métier de sociologue

Auteure: Pierre Bourdieu , Jean-Claude Chamboredon , Jean-Claude Passeron

Nombre de pages: 352

La 4e de couv. indique : "L'oeuvre de Pierre Bourdieu compte parmi les contributions les plus importantes et novatrices de la sociologie contemporaine. Le métier de sociologue, paru d'abord en 1968, témoigne d'un travail d'auto-réflexion sur la pratique sociologique par ses auteurs Pierre Bourdieu, Jean-Claude Chamboredon et Jean-Claude Passeron à un moment où les débats épistémologiques en sociologie n'étaient pas très avancés. Formés dans la tradition philosophique de Bachelard, Canguilhem, Koyré qui devait amener au tournant relativiste de l'épistémologie, les auteurs visent les embûches de la pensée scolastique. Contre la primauté de la logique de validation, ils accentuent le rôle de la logique de l'invention ; contre la distinction rigide entre théorie et expérience, ils confirment l'unité de la réflexion théorique et du difficile travail de rendre intelligible la réalité concrète de la pratique sociale ; contre l'utilisation aveugle par la sociologie des prénotions de la pensée naïve ou naïvement savante, ils exigent la rupture avec ces prénotions et la construction consciente de l'objet scientifique. Le métier de sociologue est à la fois...

Clefs de sociologie pour ingénieur(e)s

Clefs de sociologie pour ingénieur(e)s

Auteure: Christian Thuderoz

Nombre de pages: 270

Procurer aux ingénieur(e)s, débutant(e)s ou confirmé(e)s, des outils et des clés de compréhension originales du monde social dans lequel ils évoluent, tel est l'objectif de cet ouvrage. Organisé en notices, de A (" action collective ") à W (e Watteau ou l'historicité "), il propose un regard sociologique sur divers problèmes ou phénomènes auxquels se trouve quotidiennement confronté tout ingénieur. Parmi elles : la prise de décision, l'obéissance, la responsabilité, la confiance, l'innovation, les exigences du management ou le sens du travail. L'ambition de cet ouvrage est ainsi d'interroger le lecteur, plutôt que de lui apporter des solutions, lui ouvrir de nouveaux horizons plutôt que clore des controverses. A l'aide de photographies, d'extraits littéraires, d'exemples issus du monde de la culture et de l'histoire, de comptes rendus d'expériences ou d'enquêtes de terrain, l'auteur décale le regard et offre une autre point de vue sur le monde social, loin des idées reçues et de la pensée unique. Ces Clés de sociologie n'exigent pas une lecture linéaire, car à l'instar de ce qu'indiquait Voltaire en préface de son Dictionnaire philosophique portatif,...

Retour sur l'objet de la sociologie

Retour sur l'objet de la sociologie

Auteure: Roch Yao Gnabéli

Nombre de pages: 138

Voici un manuel d'initiation à la démarche sociologique que l'auteur met à la disposition des étudiants et des jeunes chercheurs en sociologie. Ce projet pédagogique se traduit par de nombreuses illustrations, des exemples concrets et des schémas pour faciliter l'appropriation et la compréhension de l'objet - scientifique de la sociologie.

DISCOURS SUR L'ORGANISATION DU TRAVAIL

DISCOURS SUR L'ORGANISATION DU TRAVAIL

Auteure: Maurice De Montmollin

Nombre de pages: 142

Dans cet essai polémique, dont le titre complet pourrait être " Discours des sciences humaines et sociales sur l'organisation du travail ", l'auteur analyse les discours publiés traitant de l'organisation du travail : le Taylorisme, la Psychologie du travail, la Sociologie du travail, les Sciences de l'organisation, et l'Ergonomie. Il s'étonne que ces discours ignorent les besoins et les démarches réels des organisateurs, qui semblent d'ailleurs fort bien se passer de la connaissance de ces disciplines.

La sociologie et l'intervention

La sociologie et l'intervention

Auteure: Didier Vrancken , Olgierd Kuty

Nombre de pages: 357

La diversification des demandes des sociétés en crise incite de plus en plus les sociologues à un renouvellement de leur métier. La sociologie, initialement construite à partir du développement de la formation universitaire et de la recherche scientifique, est désormais confrontée à la mise en œuvre de nouvelles compétences opératoires. Ainsi, le sociologue se retrouve-t-il souvent en situation "d'intervenir" sur le terrain. Pourtant, la discipline souffre actuellement d'une difficulté à poursuivre et à renouveler une réflexion sur l'intervention, jadis florissante. Pour tenter de combler cette lacune, cet ouvrage propose un ensemble de réflexions, de conceptualisations, de perspectives de recherche illustrant à souhait combien l'intervention du sociologue est aujourd'hui devenue une question pertinente tant pour les sociologues que pour les usagers ou pour les commanditaires de recherche.

1895 Durkheim

1895 Durkheim

Auteure: Jean-Michel Berthelot

Nombre de pages: 186

Il y a exactement un siècle, Emile Durdheim publiait Les règles de la méthode sociologique. A l'encontre de ses contemporains, il cherchait à y définir le programme d'une discipline susceptible d'appliquer la méthode des sciences expérimentales à l'analyse des faits sociaux. Froidement accueilli, diversement apprécizé, le livre de Durdheim est, dès sa parution objet de commentaires et de controverses. Jean-michel Berthelot s'attache à retrouver l'économie complexe d'un texte souvent méconnu, à restaurer et resituer le programme d'analyse des faits sociaux qu'il propose. Il s'efforce de saisir, à travers les lectures successives et les appréciations diverses dont a été l'objet l'ouvrage, une image composite, instruisant tout autant sur le tourment d'une discipline en construction que sur la polysémie d'un texte fondateur.

Sociologie politique

Sociologie politique

Auteure: Émile Durkheim

L’ouvrage constitue une anthologie commentée de textes d’Émile Durkheim. Il vise à faire mieux connaître la portée politique de sa sociologie, souvent occultée derrière son ambition scientifique. Le fondateur de la sociologie française a beaucoup travaillé à la reconnaissance de la dimension politique des faits sociaux. Les principaux textes publiés ici sont des extraits de manuscrits de cours consacrés à l’État, à Rousseau ou au socialisme. S’y ajoutent des articles indépendants (« L’individualisme et les intellectuels » ou « L’élite intellectuelle et la démocratie ») ; des comptes rendus d’ouvrages ou la restitution de débats, et des extraits de ses deux thèses (sur la division du travail et sur Montesquieu). Chaque extrait est accompagné de notes et d’une courte présentation visant à le resituer dans l’œuvre du sociologue et à en éclairer la spécificité. L’ensemble est précédé d’une introduction de Florence Hulak et suivi d’une postface d’Yves Sintomer.

Questions de sociologie

Questions de sociologie

Auteure: Pierre Bourdieu

Nombre de pages: 290

« Ce qui circule entre les chercheurs et les non-spécialistes, ou même entre une science et les spécialistes des autres sciences, ce sont, au mieux, les résultats, mais jamais les opérations. On n'entre jamais dans les cuisines de la science. » Ce sont ces secrets de métier, ces recettes de fabrication, ces tours de main, que Pierre Bourdieu tente de livrer ici. En regroupant l'ensemble des réponses qu'il a faites, dans des exposés, des interventions orales ou des interviews, aux principales questions que pose la sociologie, il livre sous la forme à la fois directe et nuancée que permet le discours oral, des réflexions sur la méthode et sur les concepts fondamentaux de sa sociologie (champ, habitus, capital, investissement, etc.), sur les problèmes épistémologiques et philosophiques que pose la science sociale, en même temps que des analyses nouvelles sur la culture et la politique, la grève et le syndicalisme, le sport et la littérature, la mode et la vie artistique, le langage et la musique. En donnant accès au travail sociologique en train de se faire, il invite le lecteur non à s'identifier à une « pensée » toute pensée mais à se rendre maître...

Derniers livres et auteurs recherchés