Ebooks Gratuits

Le plus grand univers d'ebooks au format PDF et EPUB

Trouver votre ebook...

Nous avons trouvé un total de 40 livres disponibles en téléchargement
Rade Terminus

Rade Terminus

Auteure: Nicolas Fargues

Nombre de pages: 329

Diégo-Suarez, Madagascar. Une baie sur l'Océan indien, du soleil, des vestiges coloniaux, des filles, des ONG. Des Blancs en fin de course dont le monde blanc ne veut plus. Des voyageurs qui débarquent. Si ce roman a un but, c'est de bien faire comprendre au lecteur occidental que, considéré depuis tous les «bouts du monde» de la planète, l'Occident, c'est le bout du monde.

A l'abri de rien

A l'abri de rien

Auteure: Olivier Adam

Nombre de pages: 133

Marie se sent perdue. Son mari, ses enfants sont le dernier fil qui la relie à la vie.Ce fragile équilibre est bouleversé le jour où elle rencontre les « kosovars », ces réfugiés dont nul ne se soucie et qui errent, abandonnés, aux confins de la ville.Négligeant sa famille, Marie décide de leur porter secours.Et de tout leur donner : nourriture, vêtements, temps, argent, elle ne garde rien pour elle. Entraînée par une force irrésistible, elle s’expose à tous les dangers, y compris celui d’y laisser sa peau.Avec ce roman, Olivier Adam nous rappelle que la violence qui frappe les plus faibles est l’affaire de chacun. Et trace le portrait inoubliable d’une femme dépassée par la force de ses sentiments.

Hell

Hell

Auteure: Lolita Pille

Nombre de pages: 220

Elle s'appelle Ella mais Hell lui convient mieux : elle a dix-huit ans, prend de la coke comme vous fumez des clopes, passe ses nuits dans les boîtes les plus chères de Paris, est griffée de la tête aux pieds, ne fréquente que des filles et des fils de, dépense chaque semaine l'équivalent de votre revenu mensuel, fait l'amour comme vous faites vos courses. Sans oublier l'essentiel : elle vous méprise profondément - étant revenue de tout sans avoir été nulle part. Avec tout ça, Hell s'ennuie : au fond, c'est à elle-même et ses semblables qu'elle en veut, sans parvenir à échapper à sa condition de mutante matérialiste : une vie sans désir, monotone, où chaque jour est pareil au précédent. Jusqu'au soir où elle tombe folle amoureuse d'Andréa, son double masculin, diabolique comme elle, et comme elle désabusé. Ils ne veulent pas être dupes de sentiments qu'ils ressentent et qu'ils méprisent à la fois. Leur couple est un corps à corps. Ensemble, six mois durant, coupés du monde, ils s'affranchissent du malaise qu'ils partagent. Mais bientôt, Hell est rattrapée par son démon : la poudre, les nuits blanches, le sexe... Déchirée par ses contradictions, ...

Désintégration

Désintégration

Auteure: Emmanuelle Richard

Nombre de pages: 208

" Les gosses de riches gueulent en riant plus fort " Qu'est-ce que j'peux faire, j'sais pas quoi faire ", ritournelle en scie, scie qui vrille mes tympans, implante une graine de haine qui vient se loger très profond dans mon crâne loin après le cortex. " Pour payer ses études, elle enchaîne les petits boulots tout en cherchant quelque chose qui serait une place. Elle n'envie pas ces jeunes qui, d'un claquement de doigts, obtiennent tout de leurs parents. Ils n'ont de cesse de lui rappeler qu'elle est l'Autre. Mais il n'y a pas de neutralité possible. À force d'humiliations, le mépris s'inverse. La violence devient dignité. Et la colère monte, jusqu'à se changer en haine pure. Désintégration est l'histoire d'une femme qui sait qu'un regard peut tuer. D'une combattante habitée par la honte, et qui transforme la honte en arme de guerre. C'est un roman sur le sexe, le pouvoir, le succès. Et la fierté comme moyen de survie

A la folle jeunesse

A la folle jeunesse

Auteure: Ann Scott

Nombre de pages: 156

« C’est le dernier jour, mais je ne le sais pas encore. Exactement comme au moment où a été pris ce Polaroïd. Je dois avoir dix ans, mes yeux sont plissés de fureur parce qu’on me force à me tenir face au soleil ou parce que je n’existe qu’en photo ; le tee-shirt bleu ciel des Dents de la mer ne me rappelle rien, le banc de sable qu’on devine flou derrière non plus, et du jour où cette photo a été prise, je ne sais que ce qu’on m’en a dit : qu’après l’avoir éventée pour la faire sécher, au lieu de l’empocher comme n’importe quel parent, ma mère me l’a tendue comme si elle ne voyait vraiment pas quoi en faire. Maintenant je la regarde sans me reconnaître tant je n’ai aucun souvenir d’avoir été aussi déterminée, aussi certaine, à cet âge, de ce que j’étais et de ce que je refuserais de devenir, et je finis par penser que si je dois quelque chose à quelqu’un, c’est à cette gamine énervée qui ne fixait pas sa mère mais un point déjà bien au-delà. » Au fil d’une journée où se croisent ceux qu’on a trop aimés ou pas assez, un passé resurgit et se déconstruit peu à peu. À la folle jeunesse exprime, avec le plus ...

Écrire à l'élastique

Écrire à l'élastique

Auteure: Nicolas Fargues , Iegor Gran

Nombre de pages: 196

Cher legor, Tout est trop calme ce matin au Mojo. Es-tu certain que ce séjour aux antipodes me remettra les pieds sur terre? Nicolas Écoute Nicolas, Tu devrais te décider à écrire et oublier Leonor. À trop tirer sur ta libido, tu rebondis vers le rien. Tu n'es pas parti en Nouvelle-Zélande pour geindre. Fais-moi rêver, mec. legor'

Thornytorinx

Thornytorinx

Auteure: Camille De Peretti

Nombre de pages: 256

Le roman choc qui a révélé Camille de Peretti. D’une plume percutante et crue, Camille de Peretti décrit une dure réalité, celle d’une boulimique-anorexique, mais aussi celle d’une jeune fille pleine de rêves. Elle livre sans détours les aléas d’une vie qu’elle voulait, comme tout un chacun, de paillettes et de strass, d’amour et de reconnaissance. « J’ai vomi partout. Partout où j’ai pu. Autant que j’ai pu. N’importe où, n’importe quoi, n’importe quand. J’ai vomi avec mon index et mon majeur agrippés au fond de ma gorge. J’ai vomi à Paris et à Londres, j’ai vomi à Tokyo. J’ai vomi au réveil, sous le soleil et sous la pluie. En plein jour. Je me suis relevée jusque tard dans la nuit pour vomir. J’ai vomi dans les toilettes de la maison de ma mère, dans les toilettes des appartements de mes copines, dans celles de mon école et dans celles des boites de nuit. Puis les toilettes elles-mêmes sont devenues obsolètes. Alors j’ai vomi partout. Dans les rues. » Camille est une princesse. Sa mère le lui a toujours dit, et elle le sait. La vie lui sourit, elle entre dans une grande école, elle voyage, elle fait la fête, elle...

L'enlèvement des Sabines

L'enlèvement des Sabines

Auteure: Émilie De Turckheim

Nombre de pages: 160

Avec impertinence et humour, L'Enlèvement des Sabines démonte la mécanique des rapports de force et opère une libération, aux confins du meurtre et de la folie. Pour son pot de départ, Sabine reçoit une sex doll. Stupéfaite, la jeune femme rentre chez elle accompagnée de sa poupée aux seins démesurés et au visage figé de manga. Un renversement s'opère face à cette étrange colocataire convoitée et confortablement installée. D'un naturel effacé, Sabine se confie et pas à pas s'impose dans le jeu mortifère de son couple avec Hans – un metteur en scène mondialement connu pour ses spectacles ultra réalistes, encensé par toute la critique qui veut y lire une dénonciation de la violence. Pourtant en coulisse sévit un monstre féroce protégé par son charme, son succès et son aura de créateur génial.

Au pays du p'tit

Au pays du p'tit

Auteure: Nicolas Fargues

Nombre de pages: 186

J’enseigne la sociologie à l’université et j’ai 44 ans. Je viens de publier une étude violemment critique sur la culture et les mœurs françaises et je n’accorde plus d’importance à grand-chose dans la vie. Sauf, peut-être, aux femmes et aux voyages. Je dis peut-être parce que ce n’est pas aimer les femmes que de jouer avec leurs sentiments à des fins exclusivement prédatrices. Quant aux voyages, si c’est par haine de mon propre pays que j’y consens, je n’en vois pas l’intérêt non plus.

Je ne suis pas une héroïne

Je ne suis pas une héroïne

Auteure: Nicolas Fargues

Nombre de pages: 210

Tu as trente ans et tes aventures se suivent et se ressemblent. L’amour, tu commences chaque fois par t’en faire un film toute seule. Puis tu le portes à bout de bras jusqu'à ce que les masques tombent, surtout celui que tu t’es collé toi-même sur les yeux. Alors, imagine : entre ta petite vie sans histoire à Paris et une rencontre incertaine à l’autre bout du monde, toi, tu ferais quoi ? Ne me dis pas : « J’irais parce que je n’aurais rien à perdre. » Et si cette fois, justement, tu avais tout à y perdre ?

Le Malheur du bas

Le Malheur du bas

Auteure: Inès Bayard

Nombre de pages: 272

« Au cœur de la nuit, face au mur qu’elle regardait autrefois, bousculée par le plaisir, le malheur du bas lui apparaît telle la revanche du destin sur les vies jugées trop simples. » Dans ce premier roman suffoquant, Inès Bayard dissèque la vie conjugale d’une jeune femme à travers le prisme du viol. Un récit remarquablement dérangeant.

Mon frère

Mon frère

Auteure: Daniel Pennac

Nombre de pages: 108

"Je ne sais rien de mon frère mort si ce n’est que je l’ai aimé. Il me manque comme personne mais je ne sais pas qui j’ai perdu. J’ai perdu le bonheur de sa compagnie, la gratuité de son affection, la sérénité de ses jugements, la complicité de son humour, la paix. J’ai perdu ce qui restait de douceur au monde. Mais qui ai-je perdu ?" Daniel Pennac.

Bitna, sous le ciel de Séoul

Bitna, sous le ciel de Séoul

Auteure: J.m.g. Le Clézio

Nombre de pages: 272

Parce que le conte peut faire reculer la mort, Bitna, étudiante coréenne sans un sou, invente des histoires pour Salomé, immobilisée par une maladie incurable. La première lutte contre la pauvreté, la seconde contre la douleur. Ensemble, elles se sauvent dans des récits quotidiens ou fabuleux, et bientôt la frontière entre réalité et imaginaire disparaît. Un roman qui souffle ses légendes urbaines sur la rivière Han, les boulevards saturés et les ruelles louches. Sous le ciel de Séoul se lève « le vent de l’envie des fleurs »...

La Ligne de courtoisie

La Ligne de courtoisie

Auteure: Nicolas Fargues

Nombre de pages: 117

En famille comme à huit mille kilomètres, un homme est toujours tout seul au monde : voilà ce que je n'aurais pas imaginé démontrer si je n'étais, pour ma part, né à ce point soucieux du confort des autres. Ou moins craintif de leur déplaire, je ne sais jamais.'

Le COVID de l'apocalypse

Le COVID de l'apocalypse

Auteure: Philippe Granarolo

2025. Au lendemain de la pandémie de COVID-19 et des mouvements Black Lives Matter, des organisations racistes se rassemblent en Europe et aux États-Unis. Pour ces groupes persuadés qu’une menace plane sur les civilisations occidentales, le moment est venu d’agir. Un milliardaire américain s’allie aux suprémacistes et met sa fortune au service d’un fantasme : « sauver la race blanche ». Avec son argent, plusieurs laboratoires tentent de mettre au point des virus mortels, épargnant uniquement les personnes blanches. Mèneront-ils ce projet mortifère jusqu’au bout ? Dans cette fiction d’anticipation marquée par les pandémies et les fake news, Philippe Granarolo imagine les dérives d'une barbarie moderne et implacable. Un roman glaçant !

Viande

Viande

Auteure: Claire Legendre

Nombre de pages: 188

Quand une femme parle, on regarde sa bouche, ses jambes. On la juge. Quand une femme parle, est-ce qu'on l'écoute ? Suzanne parle, parle affreusement, jusqu'à nous envahir. Suzanne est une voix cassée par la vie. Son amant vient de mourir, Timothée, marié un enfant, un homme comme on en fait, vite mangé par la maladie. Avec son deuil et sa vie en morceaux, Suzanne se fait des idées, elle broie du noir, s'invente de nouveaux désirs, un corps neuf, un corps obsessionnel. Eglantine fait parler d'elle. Elle a une vingtaine d'années. Elle est insatiable. Elle vit près de Monaco, corps mince aux avant-gardes. Eglantine lit les magazines féminins, elle rêve d'être top model et de croiser Robin Flesh, mais elle échoue sans cesse. Bientôt les deux rivales, épuisées, se rencontrent dans la nuit de la Côte... Claire Legendre, 20 ans, l'auteur d'un premier roman, Making-of (éditions Hors Commerce).

Autoportrait de Paris avec chat

Autoportrait de Paris avec chat

Auteure: Dany Laferrière

Nombre de pages: 320

Voici le roman le plus singulier de Dany Laferrière : un roman dessiné. Et écrit à la main ; comme tous les précédents, mais dans cet Autoportrait de Paris avec chat son écriture est reproduite en même temps que ses dessins, dans ce volume de grand format et de grande ambition. Et c’est guidés par la main du plus charmeur des académiciens français, ses lettres et ses couleurs, que nous pénétrons dans un Paris à son image, un Paris qui, d’une certaine façon, n’est autre que lui-même. Plutôt que « À nous deux Paris ! », voici « Nous deux à Paris ! ». Le narrateur, un grand rêveur, arrive dans la ville la plus réaliste du monde. Il en fait la découverte et nous avec lui, remontant ses rues et le temps à la rencontre de ceux qui ont fait sa gloire. Paris, ses monuments de pierre et d’intelligence, l’arc de Triomphe aussi bien que Balzac, ses cafés aussi bien que ses créateurs de mode, le Flore aussi bien que Gabrielle Chanel. Paris se nourrit aussi des étrangers qui cessent d’en être dès qu’ils l’aiment et contribuent à faire ce qu’il est. Et voici donc Hemingway, et voici donc Noureev, et voici donc Apollinaire... Et puis il y a...

Tu verras

Tu verras

Auteure: Nicolas Fargues

Nombre de pages: 210

Mon père me criait de remonter mon jean au-dessus de mes fesses, de cesser d'écouter des chansons vulgaires sur mon iPod, de rapprocher mes coudes à table et de ne pas faire la tête chaque fois qu'il voulait m'emmener au musée. Il ajoutait toujours : " Plus tard, tu comprendras que c'est pour ton bien que je te disais ça, tu verras. "

Boys, boys, boys

Boys, boys, boys

Auteure: Joy Sorman

Nombre de pages: 65

Quand il m'a quittée pour une autre vous étiez toutes là pour me dire combien il ne me méritait pas, quand j'ai échoué à mes examens vous étiez toutes là pour me dire qu'un concours c'est aléatoire, quand j'ai négligé de m'inscrire sur les listes électorales vous étiez toutes là pour me dire qu'il n'y avait plus de différence entre la droite et la gauche, quand j'ai eu ma période chanson française vous étiez toutes là pour pleurer avec moi au karaoké sur des tubes de France Gall, quand j'ai porté des jupes sur des pantalons vous étiez toutes là pour me dire que ça affinait ma silhouette. Vous n'avez jamais voulu me faire de la peine, vous m'avez protégée parce que c'est ça le boulot des copines. Maintenant je veux qu'on me pète la gueule. Boys, boys, boys est le récit d'une fille qui prend les armes et choisit son camp. Avec un projet, presque un projet secret : échapper au mutisme fatal de ses contemporaines, s'inviter chez les garçons, s'emparer de leur parole virile – être féministe autrement. Prix de Flore

Les Morues

Les Morues

Auteure: Titiou Lecoq

Nombre de pages: 274

"C'est un roman qui commence comme cela :« Au début, il y a la sonnette – et la porte qui s’ouvre et se referme sans cesse. Des pas qui résonnent dans l’entrée. Et des embrassades, des « ah », des « oh ». T’es déjà arrivé ? J’croyais que tu finirais plus tard le taff. Ouais, mais finalement j’ai bien avancé. Hé, Antoine on va pas parler boulot ce soir, hein ? Ça serait de la provoc ! Un brouhaha généralisé. Des verres qui tintent. T’as apporté les bougies ? Non c’était à Ema de le faire. »Et c’est un roman qui commence aussi comme cela :« Depuis une dizaine de minutes, Ema gardait la tête obstinément levée vers la voûte. En suivant des yeux les courbes compliquées des arches gothiques de l’église, elle espérait éviter de pleurer. Mais d’une elle commençait à avoir sérieusement mal à la nuque et de deux il devenait évident qu’elle ne pourrait pas échapper aux larmes de circonstance. » C’est donc l’histoire des Morues, d’Emma et sa bande de copines, de ses amis, et, si l’on s’y arrête une minute, c’est le roman de comment on s’aime en France au début du XXIe siècle.Mais c’est davantage.C’est un livre...

Chéri

Chéri

Auteure: Colette

Nombre de pages: 222

Du même auteur chez Fayard: Julie de Carneilhan, roman Mitsou, roman Chambre d'hôtel, nouvelles Le képi, nouvelles La paix chez les bêtes Les heures longues, 1914-1917 Journal à rebours

Contours du jour qui vient

Contours du jour qui vient

Auteure: Léonora Miano

Nombre de pages: 178

Un roman initiatique, qui décrit le parcours intérieur d'une petite fille qui continue de croire à l'avenir d'une Afrique qui ne sait plus aimer ses enfants. Après la guerre qui a ravagé le Mboasu, cet état imaginaire et ô combien réel d'Afrique, le pays est exsangue. Les parents, incapables de prendre soin de leurs enfants, les chassent loin de chez eux, les accusant d'être la cause de leurs malheurs. Décidée à retrouver sa mère, la jeune Musango traverse un pays frappé de folie. Des rivages du fleuve Tubé aux bas-fonds de Sombé, métropole d'Afrique en proie à l'anarchie, Musango retrouvera-t-elle cette mère, symbole d'une Afrique à la dérive ? Sa rencontre avec le petit Mbalè, marquera-t-elle les prémices d'un jour nouveau pour tout un continent ?

L'amour et les forêts

L'amour et les forêts

Auteure: Éric Reinhardt

Nombre de pages: 337

À l'origine, Bénédicte Ombredanne avait voulu le rencontrer pour lui dire combien son dernier livre avait changé sa vie. Une vie sur laquelle elle fit bientôt des confidences à l'écrivain, l'entraînant dans sa détresse, lui racontant une folle journée de rébellion vécue deux ans plus tôt, en réaction au harcèlement continuel de son mari. La plus belle journée de toute son existence, mais aussi le début de sa perte. Récit poignant d'une émancipation féminine, L'amour et les forêts est un texte fascinant, où la volonté d'être libre se dresse contre l'avilissement. Prix Roman des étudiants France-Culture/Télérama. Prix Renaudot des lycéens. Prix LiRE : Meilleur roman français.

La vie heureuse

La vie heureuse

Auteure: Nina Bouraoui

Nombre de pages: 342

« Certaines personnes restent à l'intérieur de nous. Elles existent dans ce qu'on est, dans ce que nous faisons, dans la manière dont nous aimons. Par elles, nous avons une façon de nous inscrire au monde et une façon de nous en retirer. Elles nous absorbent ou nous révèlent. Elles sont "magnétiques ". Je crois que Diane a agi de cette manière-là dans ma vie. Je crois qu'elle m'a protégée de l'enfer, puisque je n'ai jamais cessé de suivre ses opposés. » Nina Bouraoui Le portrait de Marie, autoportrait en creux de l'auteur elle-même, l'été de ses seize ans, est un portrait sans concessions ni complaisance d'une adolescente dont l'enfance s'éloigne peu à peu. On la verra aborder sa première vie amoureuse. On la verra choisir, oser et exprimer ses amours plus belles, plus fortes, plus intenses, que celles des autres. Dans La vie heureuse, Nina Bouraoui nous plonge au coeur d'un univers singulier qui porte ses codes et ses coutumes, elle nous fait (re)vivre cette période de confusion extrême qui, malgré le tourbillon des amitiés et des rencontres, s'acccompagne d'une profonde solitude. Le roman cependant porte bien son titre, il s'agit de bonheur, de bonheur...

La note américaine

La note américaine

Auteure: David Grann

Nombre de pages: 324

1921 Les guerres indiennes sont loin. Leurs survivants ont, pour la plupart, été parqués dans des réserves où ils végètent, misérables, abandonnés à leur sort. Une exception à cette règle : le peuple osage. Il s’est vu attribuer un territoire minéral aux confins de l’Oklahoma. Or ces rochers recouvrent le plus grand gisement de pétrole des États-Unis. Les Osages sont millionnaires, roulent en voitures de luxe, envoient leurs enfants dans les plus prestigieuses universités et se font servir par des domestiques blancs. Le monde à l’envers. Un jour, deux membres de la tribu disparaissent. Un corps est retrouvé, une balle dans la tête. Puis une femme meurt empoisonnée. Et une autre. Plus tard, une maison explose. Trois morts. Qui commet ces assassinats ? Qui a intérêt à terroriser les riches Osages ? Les premières enquêtes, locales, sont bâclées, elles piétinent. C’est pourquoi, après une nouvelle série noire, ce dossier brûlant est confié au BOI (Bureau of Investigation, qui deviendra le FBI en 1935). À sa tête, un très jeune homme. Son nom est Hoover, Edgar J. Hoover. Il veut deux choses. La première : faire toute la lumière sur cette...

Le Tour du propriétaire

Le Tour du propriétaire

Auteure: Nicolas Fargues

Nombre de pages: 119

En s'embarquant pour l'Indonésie à l'aventure, afin d'éviter les tentations étriquées – la littérature, entre autres – propres aux jeunes Parisiens suffisants de son espèce, Alex se doutait quand même un peu qu'il ramènerait de son séjour un petit roman parisien à écrire, un roman plus ou moins étriqué, plus ou moins suffisant avec, comme dans tout petit premier roman bien parisien qui se respecte, des impressions démagogiques de voyage, des coups de gueule manichéens, une métaphysique convenue, de jolies filles rencontrées par hasard plus ou moins séduites, ainsi qu'une bonne surenchère bien française d'auto-dénigrement hypocrite.

Coeur R'Gulier(le)

Coeur R'Gulier(le)

Auteure: Olivier Adam

Nombre de pages: 224

Un accident de voiture qui ressemble à un suicide : Nathan est mort. Depuis, sa soeur Sarah ne se reconnaît plus dans sa vie. Le coeur en cavale, elle s'enfuit au Japon dans un petit village au pied des falaises. Nathan prétendait avoir trouvé la paix là-bas, auprès d'un certain Natsume. En revisitant les lieux d'élection de son frère, Sarah a l'espoir de se rapprocher, une dernière fois, de lui. Mais c'est sa propre histoire qu'elle va redécouvrir, à ses risques et périls.

Attache le cœur

Attache le cœur

Auteure: Nicolas Fargues

Nombre de pages: 93

« Ici, la galère, la vraie, tu fais avec. Les galères de transport, de job et de dot, les galères d’un peu tout et n’importe quoi, tu fais avec. Ton avenir aussi boîteux que la qualité du courant fourni par la compagnie nationale d’électricité, tu fais aussi avec. En Europe, les bonnes âmes nous plaignent : mais comment pouvez-vous accepter de vivre dans des conditions pareilles ? » En quinze récits et portraits à la première personne, Nicolas Fargues propose une formidable radiographie intime, personnelle, de la culture et de la société camerounaise, jusqu’à la satire féroce du « néocolonialisme deux points zéro », selon son expression. Attache le cœur signifie au Cameroun quelque chose comme « Serre les dents ». Hommes et femmes, jeunes et vieux, Noirs et Blancs, locaux, expatriés et diasporiques... Leur point commun est un attachement blessé au Cameroun, pays où la pudeur des gens ne donne pas une idée juste de l’enfer dans lequel souvent ils vivent. Mais pour Nicolas Fargues, ce livre est aussi un rendez-vous avec lui-même, son travail d’écriture et sa langue d’écrivain : « C’est avec des instantanés semblables à ceux-ci que...

La chamade

La chamade

Auteure: Françoise Sagan

Nombre de pages: 200

Paru en 1965 Lucile décide de quitter Charles, quinquagénaire élégant, pour Antoine, jeune éditeur parisien. Pourtant, Charles sait bien que Lucile lui reviendra, car Antoine ne la comprend pas et il finira par se lasser d’une femme-enfant. Il entend déjà la « chamade » ce roulement de tambour qui annonce les défaites.

La Légèreté

La Légèreté

Auteure: Emmanuelle Richard

Nombre de pages: 276

« Alors donc, au départ, il y a ça : la maison blanche simple et bourgeoise prêtée ou soldée, peu importe, et puis le reste, le fond : Antoine s’est jeté du pont de Normandie et elle ne sera jamais légère malgré ses quatorze ans et les champs de coquelicots rouges qui éclatent dans sa tête et l’écrasement du ciel délaissé, les vagues violentes des champs d’herbes sèches qui ondulent subitement, l’odeur de boucherie de ce mois de juillet vibrant. »Elle est rêche, nerveuse, tordue, électrique. Elle ne peut plus attendre, il faut qu’elle rencontre un garçon. D’errances en déplacements sur une île de vacances, dans un village où elle n’a pas sa place, l’adolescente marche. À la recherche d’autres, pour enfin être vue, car qui peut vivre sans être vu, aimé, désiré ?Emmanuelle Richard restitue admirablement la sauvagerie de l’adolescence dans ce roman déchirant mais dépourvu de toute forme de sensiblerie

La Maison de Claudine

La Maison de Claudine

Auteure: Colette

Nombre de pages: 234

Point de Claudine dans ce recueil de souvenirs. Et la maison est bien celle de Sido, la mère que Colette évoque dans ces pages pour la première fois et qu'elle désigne sous le vocable « ma mère », n'osant pas encore la nommer. La maison où règne la mère, le village où elle exerce son emprise, l'univers de la petite Colette tient en ces lieux : « la maison sonore, sèche, craquante comme un pain chaud ; le village... Au-delà, tout est danger, tout est solitude ». « Les souvenirs d'enfance sont toujours difficiles à définir et à décrire. [...] Qu'y a-t-il au fond des plus beaux de tous, qui sont ceux de Mme Colette ? Vraiment rien. [...] nulle part d'événements, seulement un mot, une attitude, une situation, qui sont demeurés dans l'esprit de l'adulte comme symboles de son enfance. Ils devraient ne rien signifier pour nous, ne nous intéresser aucunement. Par la magie d'un art incomparable, ces souvenirs deviennent les nôtres ». (Robert Brasillach)

Brillante

Brillante

Auteure: Stéphanie Dupays

Nombre de pages: 192

Claire est une trentenaire comblée. Diplômée d’une grande école, elle occupe un beau poste dans un groupe agroalimentaire où elle construit sa carrière avec talent. Avec Antonin, cadre dans la finance, elle forme un couple qui est l’image du bonheur parfait. Trop peut-être. Soudain, Claire vacille. Au bureau, sa supérieure hiérarchique lui tourne ostensiblement le dos, de nouvelles recrues empiètent sur ses dossiers, elle se sent peu à peu évincée. Après une phase de déni, Claire doit se rendre à l’évidence : c’est la disgrâce. Elle qui a tout donné à son entreprise s’effondre. Va-t-elle réussir à exister sans "briller" ? Que vont devenir ses liens amicaux et amoureux fondés sur un même idéal de réussite ? Satire sociale grinçante, Brillante traite de la place qu’occupe le travail dans nos vies, de la violence au travail – et notamment de celle faite aux femmes, et de ses répercussions intimes.

One Man Show

One Man Show

Auteure: Nicolas Fargues

Nombre de pages: 186

L’antihéros de cette histoire est un jeune écrivain, mari apparemment fidèle et père de famille modèle, qui essaie d’explorer ses mauvais côtés, ses mauvaises tendances, sans rien se cacher. Quelqu’un que les gens croient gentil et qui, en fait, est très très mauvais. Alors, il pense qu’en essayant de bien regarder en face tous ses défauts, sans oublier bien sûr de s’y adonner au passage, ça le rendra meilleur. Encore mieux, comme il n’est pas dénué de complaisance, il va même jusqu’à se dire que, puisqu’il a la chance de pouvoir prendre conscience de ses travers, c’est qu’il n’est pas si mauvais que ça, au fond. Parce qu’il est sûr que les hommes pensent comme lui mais n’en parlent à personne, avec une ambition sans doute démesurée et une obstination qui évoquerait presque l’énergie du désespoir, il se met en tête d’avouer ce qu’aucun, croit-il, n’osa jamais avouer. Tout cela sur fond de télévision française commerciale avec ses stars dérisoires, et une échappée un peu ratée vers une Amérique du Nord décevante. Étude de mœurs tout autant que chronique intimiste, on peut avancer que One Man Show parle sans...

Bonjour tristesse

Bonjour tristesse

Auteure: Françoise Sagan

Nombre de pages: 200

Paru en 1954 Cécile a dix-sept ans et passe ses vacances d’été avec son père dans une villa louée au bord de la Méditerranée. Mais l’arrivée d’Anne vient troubler ce délicieux désordre.

Truismes

Truismes

Auteure: Marie Darrieussecq

Nombre de pages: 151

Difficile d’écrire son histoire lorsqu’on habite dans une porcherie et, qui plus est, lorsqu’on est devenue une truie. Car telle est l’extraordinaire aventure de la narratrice de cette fable terriblement sensuelle, qui se métamorphose sous les yeux stupides de son ami Honoré, prend du poids, se découvre une soudaine aversion pour la charcuterie, se voit pousser des seins surnuméraires, et finit, bien obligée, par quitter la parfumerie dont elle était l’hôtesse très spéciale... Tantôt humaine, tantôt animale, elle erre dans les égouts et dans les jardins publics où elle se nourrit de débris végétaux, elle met bas ses porcelets, devient l’égérie du futur président de la République avant d’être la maîtresse d’un très séduisant loup qui se nourrit de livreurs de pizzas et manquer finir sa vie dans l’assiette de sa propre mère. Derrière ces aventures porcines se profile une société aux prises avec un extrémisme obsessionnel de la vie saine mais de fait corrompue, une vaste ferme des animaux où les achats se règlent en Euro ou en Internet Card, où charlatans et fous mystiques se disputent le pouvoir. Le récit de cette modification se...

Rapport de police

Rapport de police

Auteure: Marie Darrieussecq

Nombre de pages: 379

L'accusation de plagiat est peut-être l'archétype de l'accusation littéraire, une tentative de meurtre symbolique, qui réussit parfois. Ce Rapport de police étudie les attaques des dénonciateurs ; et aussi, d'Apollinaire à Zola, de Freud à Mandelstam, de Daphné Du Maurier à Paul Celan, les réactions des accusés. La plagiomnie – la calomnie plagiaire – manifeste une surveillance de la fiction, qui passe par la notion de crime, voire de blasphème, et pose la question du sacré en littérature. C'est cette surveillance, qui vaut pour toute écriture non appropriée, dont est retracée ici la longue histoire, de Platon au goulag.

Dora Bruder

Dora Bruder

Auteure: Patrick Modiano

Nombre de pages: 100

'J'ignorerai toujours à quoi elle passait ses journées, où elle se cachait, en compagnie de qui elle se trouvait pendant les mois d'hiver de sa première fugue et au cours des quelques semaines de printemps où elle s'est échappée à nouveau. C'est là son secret. Un pauvre et précieux secret que les bourreaux, les ordonnances, les autorités dites d'occupation, le Dépôt, les casernes, les camps, l'Histoire, le temps - tout ce qui vous souille et vous détruit - n'auront pas pu lui voler.'

Le ventre de l'Atlantique

Le ventre de l'Atlantique

Auteure: Fatou Diome

Nombre de pages: 254

Salie vit en France. Son frère, Madické, rêve de l'y rejoindre et compte sur elle. Mais comment lui expliquer la face cachée de l'immigration, lui qui voit la France comme une terre promise où réussissent les footballeurs sénégalais, où vont se réfugier ceux qui, comme Sankèle, fuient leur destin tragique ? Comment empêcher Madické et ses camarades de laisser courir leur imagination, quand l'homme de Barbès, de retour au pays, gagne en notabilité, escamote sa véritable vie d'émigré et les abreuve de récits où la France passe pour la mythique Arcadie ? Les relations entre Madické et Salie nous dévoilent l'inconfortable situation des " venus de France ", écrasés par les attentes démesurées de ceux qui sont restés au pays et confrontés à la difficulté d'être l'autre partout. Distillant leurre et espoir, Le Ventre de l'Atlantique charrie entre l'Europe et l'Afrique des destins contrastés, saisis dans le tourbillon des sentiments contraires, suscités par l'irrésistible appel de l'Ailleurs. Car, même si la souffrance de ceux qui restent est indicible, il s'agit de partir, voguer, libre comme une algue de l'Atlantique. Ce premier roman, sans concession, ...

Sin imagen

Une vieille histoire

Auteure: Jonathan Littell

Nombre de pages: 386

"Chapitre après chapitre, un narrateur sort d'une piscine, traverse un couloir et ouvre une porte. Derrière chacune, un nouveau territoire où se jouent à l'infini les rapports humains les plus élémentaires : la famille, le couple, la solitude, le groupe et la guerre. Le narrateur y prend part, jusqu'à épuisement, avant de replonger dans la piscine. Et de recommencer." --

J'étais derrière toi

J'étais derrière toi

Auteure: Nicolas Fargues

Nombre de pages: 186

C’est dans la trentaine que la vie m’a sauté à la figure. J’ai alors cessé de me prendre pour le roi du monde et je suis devenu un adulte comme les autres, qui fait ce qu’il peut avec ce qu’il est. J’ai attendu la trentaine pour ne plus avoir à me demander à quoi cela pouvait bien ressembler, la souffrance et le souci, la trentaine pour me mettre, comme tout le monde, à la recherche du bonheur. Qu’est-ce qui s’est passé? Je n’ai pas connu de guerre, ni la perte d’un proche, ni de maladie grave, rien. Rien qu’une banale histoire de séparation et de rencontre.'

Derniers livres et auteurs recherchés