Ebooks Gratuits

Le plus grand univers d'ebooks au format PDF et EPUB

Trouver votre ebook...

Nous avons trouvé un total de 37 livres disponibles en téléchargement
Le commissaire de police au XIXe siècle

Le commissaire de police au XIXe siècle

Auteure: Collectif

Nombre de pages: 284

On connaît bien le commissaire de police du xxe siècle, devenu une figure familière grâce à la fiction, dans la littérature d’abord, au cinéma et à la télévision ensuite. On connaît beaucoup moins bien son devancier du xixe siècle, mal vu par ses contemporains et négligé par les historiens. Il ne correspond pourtant que peu à l’image du froid bureaucrate à laquelle on l’a souvent réduit. Si, contrairement à l’inspecteur ou au « limier » de la Sûreté, il n’a alors guère sollicité l’imaginaire, ce fonctionnaire moderne a constitué à partir de la célèbre loi de février 1800 (28 pluviôse an VIII) un rouage essentiel de la construction de l’État. Au contact de citadins de plus en plus nombreux, il a été un agent décisif de l’acculturation à la norme et à l’autorité, gérant au jour le jour les transgressions ordinaires, contribuant à l’édification d’un ordre quotidien. Homme de l’entre-deux — entre pouvoir central et pouvoir local, entre État et société, élites sociales et petit peuple urbain, politisation et professionnalisation —, il résume et accompagne bien des contradictions du siècle. Cet ouvrage collectif,...

Basse politique, haute police

Basse politique, haute police

Auteure: Hélène L'Heuillet

Nombre de pages: 440

La police est un élément de la politique devenue rationnelle, mais elle n'est pas une forme de gestion ni même seulement une administration. Occupée de « tout ce qui ne va pas », la police est au contraire une sorte de résidu de la politique devenue rationnelle. Mais plus l'emprise du rationnel s'étend, plus ce qui ne va pas est multiforme, et plus la tâche de la police est indéterminée. Par là même, sa fonction est de composer : basse politique, elle ne l'est pas au sens d'une politique appliquée, mais d'une politique qui compose avec les circonstances. Chargée de réaliser les conditions effectives de la politique, elle est un savoir et une intelligence de l'Etat. Elle doit prévoir, anticiper, protéger le politique en lui évitant les mauvaises surprises venues de la société. Si une telle fonction semble, du point de vue descriptif, correspondre à l'activité de renseignement, de collecte d'informations, voire de surveillance secrète de l'opinion publique, c'est que celle-ci est apparue comme fondatrice de la police dès la lieutenance de Paris. Dès cette époque, en effet, la police, créée par Louis XIV, est bien autre chose que la garde ou l'espionnage, ...

Les racines du judo français

Les racines du judo français

Auteure: Michel Brousse

Nombre de pages: 365

Analyse l'ancrage culturel des représentations collectives du judo dans la société française de la fin du XIXe siècle aux années 1950 en s'attachant plus particulièrement à l'histoire culturelle et à l'histoire des valeurs et des symboles. Montre comment cet art du combat est devenu une école de maîtrise de soi.

Juillet 1893

Juillet 1893

Auteure: Bernard HAUTECLOQUE

Nombre de pages: 120

Les émeutes étudiantes du Quartier latin, en Juillet 1893, sont aujourd’hui à peu près totalement disparues des mémoires. Les premiers jours de ce mois, à la suite d’une « bavure » policière, la communauté étudiante de Paris, alors peu nombreuse mais très solidaire, volontiers brutale et frondeuse, s’insurgea, érigea des barricades, pratiqua une véritable guérilla urbaine contre les forces de l’ordre. Fidèle à leurs traditions, les étudiants formaient une communauté fière de son originalité, souvent turbulente et il ne s’écoulait guère de mois sans qu’aient lieu des charivaris bruyants, des bagarres et des échauffourées qui pouvaient dégénérer et prendre la figure de véritables émeutes. La plus violente fut celle qui enflamma le Quartier latin, les premiers jours de juillet 1893. Bernard Hautecloque est un historien et écrivain français. Il est notamment l’auteur de biographies des célèbres criminels du passé, comme Antoine-François Desrues, Violette Nozière ou Frédéric Moyse.

Antijudaïsme et antisémitisme en Algérie coloniale

Antijudaïsme et antisémitisme en Algérie coloniale

Auteure: Geneviève Dermenjian

Nombre de pages: 356

Pendant la période française (1830-1962), les Juifs d’Algérie ont tout d’abord été soumis à un antijudaïsme qui prit la forme d’une forte hostilité de la part de nombreux Européens envers la personne des Juifs, puis à un antisémitisme fondé sur la haine de ces Juifs en tant que groupe ethnique ou racial. Antijudaïsme et antisémitisme ont donné naissance à des comportements, des mises à l’écart, des campagnes d’opinion agressives. Cette animosité éclata en crises violentes, à la fin du XIXe siècle et dans l’entre-deux-guerres, avec des manifestations, des émeutes, des » mesures antijuives », prises par les « conseils municipaux antijuifs », soutenus par des « députés anijuifs ». En dehors des moments de crise ouverte où la population descendait dans la rue, les relations interpersonnelles indiquaient la persistance de l’antisémitisme dans la population. Après avoir décrit les grandes périodes de cette « idéologie de masse » selon l’auteur, cet ouvrage détaille l’implication de la population européenne et musulmane dans cet antisémitisme et les conséquences qui en résultèrent pour les Juifs. Enfin, l’accent est mis sur ...

Politiques de la laïcité au XXe siècle

Politiques de la laïcité au XXe siècle

Auteure: Patrick Weil

Le projet de cet ouvrage est de porter un nouvel éclairage sur les faits qui se sont produits aux moments de l'élaboration de la Loi de séparation des Églises et de l'État, de son adoption puis de sa mise en oeuvre. Fondé sur de nouvelles recherches sur des domaines très variés, croisant les approches d'historiens, de sociologues, de politistes, de juristes, l'ensemble constitue une mise au point novatrice des points de vue juridique, politique, social et culturel. C'est toute une partie de l'Histoire de la France du XXe siècle qui est retracée.

La culture des députés français (1910-1958)

La culture des députés français (1910-1958)

Auteure: François Grèzes-Rueff

Nombre de pages: 221

L'homme politique doit-il être choisi pour sa compétence, parmi les plus savants et les plus intelligents des candidats, sélectionné par l'Université et les grandes écoles ? Ou bien, au contraire, le Parlement doit-il, pour bien représenter la nation, refléter dans sa composition les catégories culturelles, sociales et professionnelles du pays ? Et à quoi servent, dans les allées du pouvoir, ces connaissances acquises pendant les années de formation ? Ces questions, faussement naïves, sont posées par l'électeur et le citoyen. L'historien apporte ici son analyse propre concernant une époque (IIIe et IVe Républiques) où le Parlement détenait le pouvoir d'État. À travers les biographies et les récits d'enfance des députés, en étudiant les classes culturelles représentées à l'Assemblée, il cherche à comprendre les liens qui, en France, unissent culture et politique. Le résultat n'est pas sans surprises.

Les Fous de la République

Les Fous de la République

Auteure: Pierre Birnbaum

Nombre de pages: 512

Au commencement est l'émancipation, oeuvre de la Révolution. Ayant désormais accès aux grandes écoles comme à l'Université, quelques Juifs, sous la Monarchie de Juillet et davantage encore sous le Second Empire, entrent dans l'Administration ou siègent dans les Chambres. Mais ce n'est qu'avec la " République des Jules ", imbue de laïcité, d'universalisme, de méritocratie, que plusieurs Juifs d'Etat parviennent réellement aux sommets de l'appareil politico-administratif. Dans le sillage de Gambetta, de Jules Ferry ou encore de Clemenceau, ils entrent en politique, dirigent des préfectures, siègent au Conseil d'Etat, à la Cour de cassation ou dans des cours d'appel, deviennent même généraux. Cette émancipation par l'Etat est propre surtout à la France et résulte en droite ligne du siècle des Lumières. Les Juifs d'Etat dont on retrace ici l'histoire se montrent en retour littéralement fous de cette République ouverte à tous les talents. Ils la servent et l'honorent avec la foi et le zèle de ses admirateurs les plus dévots, affrontant ses ennemis les plus acharnés qui se recrutent du côté des droits nationalistes ou des gauches révolutionnaires,...

Serviteurs de l'État

Serviteurs de l'État

Auteure: Marc Olivier BARUCH , Vincent DUCLERT

Nombre de pages: 580

La France s'est construite autour de son État, et la période contemporaine ne fait pas exception. Tout au long de la Troisième République, et bien sûr sous Vichy, l'appareil d'État se renforce. L'administration joue ainsi un rôle décisif dans la mise en place des principales institutions sociales et politiques de la France républicaine. Mais cette administration est-elle pour autant " républicaine " ? La France s'est construite autour de son État, et la période contemporaine ne fait pas exception. Tout au long de la Troisième République, et bien sûr sous Vichy, l'appareil d'État se renforce. L'administration joue ainsi un rôle décisif dans la mise en place des principales institutions sociales et politiques de la France républicaine. Mais cette administration est-elle pour autant " républicaine " ? Autrement dit, qui les fonctionnaires entendent-ils servir en priorité : la Nation, la République, l'État ? La réponse n'est évidemment pas la même pour les conseillers d'État et pour les inspecteurs de la Sûreté, pour les officiers et pour les instituteurs, pour les magistrats et pour les ingénieurs des Ponts et Chaussées. Elle n'est pas non plus la même ...

Histoire de la police et de la gendarmerie

Histoire de la police et de la gendarmerie

Auteure: Georges-André Euloge

Nombre de pages: 374

Georges-André Euloge, journaliste de l'AFP, accrédité depuis quelque vingt ans auprès du ministère de l'Intérieur, à travers l'histoire du crime et des hommes chargés de le combattre, retrace une certaine histoire de la France. Des origines jusqu'à la dernière guerre, on voit la police et la gendarmerie être obligées de s'adapter à des situations nouvelles. Police à la fois crainte et méprisée, surtout lorsque le crime est lié à la politique.

Souvenirs de police

Souvenirs de police

Auteure: Bruno FULIGNI

Nombre de pages: 1026

Ils ont arrêté Ravachol, Landru et Mata Hari, démantelé la "bande à Bonnot", et leurs récits ont inspiré des personnages aussi mythiques que le comte de Monte-Cristo, Arsène Lupin, Fantômas ou Maigret. Qu'il s'agisse de vol, de crime, de moeurs ou de pouvoir, les "policiers-écrivains" nous ont laissé des textes passionnants. Policiers, ils ont découvert des corps, traqué des assassins, livré des coupables à la justice de leur temps. Écrivains, ils ont consigné leurs enquêtes, leurs intuitions, leurs idées. À l'âge de la retraite, ils ont publié, raconté, revécu les moments forts d'une carrière, non sans se donner le plaisir de régler au passage quelques comptes. En eux se révèlent des narrateurs efficaces qui ont le sens de l'image et du raccourci saisissant. De l'ancien préfet de police craint et respecté au petit inspecteur des moeurs qui se sait l'objet du mépris public, ces Souvenirs de police condensent un siècle et demi d'affaires criminelles et politiques.

Concordances des temps. Chroniques sur l'actualité du passé

Concordances des temps. Chroniques sur l'actualité du passé

Auteure: Jean-Noël Jeanneney

Nombre de pages: 360

Jean-Noël Jeanneney a publié dans le Monde, en juillet et août 1987, les chroniques qui forment la matière première de ce livre. L'idée de départ en est simple. Il s'agit de débusquer dans l'histoire des deux derniers siècles des similitudes méconnues avec nos conjonctures contemporaines, de faire surgir du passé des références inédites pour l'actualité française de nos années 1980, d'évoquer des événements et des querelles qui trouvent, par les temps qui courent, des résonances inattendues. Car les défaillances de la mémoire collective conduisent à exagérer d'ordinaire l'originalité de notre présent – qui est souvent moins neuf que ne le croient les commentateurs attentifs aux mouvements clinquants de l'instantané.

Émile de Girardin : Prince de la presse

Émile de Girardin : Prince de la presse

Auteure: Pierre Pellissier

Nombre de pages: 420

Émile de Girardin, en recourant à la publicité, a créé la presse moderne. Dans les colonnes de son journal paraissent les feuilletons d'auteurs débutants : Honoré de Balzac ou Eugène Sue. Girardin, toujours en avance d'une idée, a aussi imaginé la retraite pour tous, le congé maladie et même la participation. Lui qui voulait donner, voilà plus de cent ans, le droit de vote aux femmes, savait tout ce qu'il leur devait, et surtout à Delphine Gay, son épouse et son meilleur soutien. Né en 1806, mort en 1881, Girardin a participé à l'aventure du siècle, intervenant dans l'avènement puis dans l'abdication de Louis-Philippe, aidant à l'ascension de Louis-Napoléon Bonaparte, participant à la fondation de la IIIe République. Sa vie même est un roman, celui d'un enfant abandonné qui connaît la pauvreté et se bat en duel, avant d'atteindre la célébrité et la fortune. Le livre de Pierre Pellissier est l'hommage d'un journaliste à l'inventeur de la presse d'aujourd'hui.

Être dreyfusard hier et aujourd’hui

Être dreyfusard hier et aujourd’hui

Auteure: Gilles Manceron

Nombre de pages: 552

La particularité de ce livre, parmi tous les travaux parus à l’occasion du centenaire de l’affaire Dreyfus, est de lier les nouveaux regards sur cet épisode fondamental de notre histoire à la réflexion sur un certain nombre de débats actuels, notamment sur la question de l’approche universaliste ou communautaire de la lutte contre l’antisémitisme. En se plaçant sous l’égide de Pierre Vidal-Naquet, qui s’est défini lui-même comme, inséparablement, historien et citoyen engagé, cet ouvrage s’efforce d’ajouter à l’analyse proprement historique celle du sens qu’a pris, depuis l’Affaire et jusqu’à aujourd’hui, la notion d’engagement dreyfusard. À partir des travaux du colloque international organisé, en association avec plusieurs institutions et sociétés savantes, par la Ligue des droits de l’Homme les 8 et 9 décembre 2006, à l’École militaire, sur les lieux mêmes où s’était déroulée, un siècle plus tôt, après la dégradation du capitaine, la cérémonie réparatrice de juillet 1906, les directeurs de cet ouvrage ont introduit d’importants compléments qui en dégagent les problématiques et les principaux points en...

Histoire de la littérature libertaire en France

Histoire de la littérature libertaire en France

Auteure: Thierry Maricourt

Nombre de pages: 491

« La littérature anarchiste mériterait toute une étude », écrivait Michel Ragon. Cette étude, la voici, qui, de Jules Vallès à Henry Poulaille, de Louise Michel à Augustin Gomez-Arcos, rend compte de la richesse et de la vitalité du courant libertaire dans la littérature française. Se défiant des « étiquettes », refusant toute subordination à une idéologie, les écrivains libertaires sont convaincus de la fonction sociale et politique de l'art. La mission de l'écrivain est de troubler le lecteur, d'induire le doute à l'encontre de l'ordre établi. Par le biais des genres littéraires les plus divers, le roman bien sûr, mais aussi le théâtre, la poésie, le pamphlet, ils s'attachent à « réveiller les énergies », selon le mot d'Henry Poulaille. Qu'ils soient reconnus, comme Octave Mirbeau ou Albert Camus, méconnus comme Eugène Bizeau ou Maurice Joyeux, ces auteurs sont unis par leur commune répulsion de l'autorité et de l'injustice. A travers des thèmes récurrents et cruciaux : la guerre, le travail, l'utopie, l'enfance, ils veulent s'adresser d'abord aux défavorisés. « Avec les pauvres toujours », écrivait Séverine. « Une belle synthèse...

Politiques du désordre

Politiques du désordre

Auteure: Olivier Fillieule , Fabien Jobard

Nombre de pages: 304

Les affrontements entre la police et les manifestants se sont multipliés en l’espace de quelques années. Avec pour bilan un nombre effarant de blessés, mais aussi des décès. Comment en sommes-nous arrivés là ? Après Mai 68, la pacification du maintien de l’ordre avait fait la fierté des gouvernements français successifs. Mais, dans un contexte de tensions sociales accrues, de violences urbaines et de terrorisme, le maintien de l’ordre s'est militarisé et finalement brutalisé. La manifestation de rue se voit de moins en moins reconnue comme une expression légitime de la contestation. La violence de la répression, la simple vue de l’armement des forces de l’ordre exercent désormais, à elles seules, de puissants effets de dissuasion. Grâce à des enquêtes menées depuis plus de vingt ans, Olivier Fillieule et Fabien Jobard établissent le constat implacable de ces régressions successives et les analysent. Les nouvelles « politiques du désordre » qu’ils décrivent mettent au défi notre démocratie.

L'Effet Domino

L'Effet Domino

Auteure: François Baranger

Nombre de pages: 640

UN THRILLER DÉBUT DU SIÈCLE ATYPIQUE ET MERVEILLEUX Paris, 1907. Un mystérieux « tueur à répétition » fait trembler la capitale en s’attaquant à l’entourage de personnalités célèbres et aux policiers qui enquêtent sur son cas. En plus de la terreur, il sème derrière lui de curieux symboles ésotériques et, dans la gorge de ses victimes, un domino double. La presse accuse « Double Six », un ancien bagnard au torse tatoué, dont la rumeur dit qu’il aurait plusieurs vies. Le préfet Lépine confie l’affaire à l’inspecteur Lacinière, un Rennais sans attaches ni famille, qui monte une petite équipe constituée d’une jeune femme noble aux élans féministes et d’un jeune agent qui n’a pas froid aux yeux. Lacinière est convaincu que Double Six n’est pas le coupable. Pour le prouver, il doit retrouver sa trace entre chien et loup, dans le Paris du début du XXe siècle, et résoudre les énigmes que le véritable tueur élabore à son intention... Dans la lignée de L’Aliéniste de Caleb Carr, ce thriller épique et sanglant joue brillamment du mystère aux frontières de l’étrange. Théâtre fascinant d’une époque en plein basculement,...

Naissance de la police privée

Naissance de la police privée

Auteure: Dominique Kalifa

Nombre de pages: 334

Le détective, le policier privé, est une figure mythique de la société et de la littérature. De Vidocq, sous la monarchie de Juillet, à la loi de 1942 reconnaissant officiellement cette activité, Dominique Kalifa montre le développement d'une profession qui reste encore mystérieuse. « Copyright Electre »

Histoire des détectives privés en France

Histoire des détectives privés en France

Auteure: Dominique Kalifa

Nombre de pages: 364

En novembre 1832, Vidocq, ancien chef emblématique de la Sûreté, crée le « Bureau de renseignements universels dans l'intérêt du commerce ». Ses agents ont pour mission de traquer dans le Paris de la monarchie de Juillet les escrocs en tout genre qui nuisent à la bonne marche des affaires. La police privée est alors une activité en plein essor. Peu à peu, les praticiens de ce nouveau métier passent de la surveillance des escrocs à la chasse aux criminels. Le détective devient une figure populaire incontournable, mais sa réputation sulfureuse le condamne à la marginalité. Loin de l'image prestigieuse associée aux figures de Sherlock Holmes en Angleterre ou de véritables détectives comme Allan Pinkerton aux États-Unis, le détective français ne s’est pas imposé sans peine dans le monde judiciaire hexagonal. Peut-être parce que comme nous le dit l’historien, cet homme de l’ombre, « qui détient l'explication du monde social, qui ouvre et qui referme les portes comme il l'entend », a très vite représenté aux yeux de l’institution policière, une concurrence difficile à tolérer. Ancien professeur d'histoire contemporaine à l'université de Paris ...

Les manifestations de rue en France

Les manifestations de rue en France

Auteure: Danielle Tartakowsky

Nombre de pages: 872

La manifestation de rue est une pratique minoritaire, antinomique au système parlementaire, longtemps dépourvue de tout statut juridique et qui ne doit qu’au vocable populaire de « manif » de s’être tardivement dotée d’une dénomination non polysémique. Et pourtant, plus de 15 000 manifestations recensées en France métropolitaine cinquante années durant, une assise sociale, politique et géographique potentiellement sans limite, des périodes de basses eaux mais jamais de disparition prolongée, pas même durant la guerre ou sous l’Occupation et une incontournable donnée de l’histoire politique et sociale contemporaine. C’est de ce paradoxe que cette histoire des manifestations de rue tente de rendre compte. Il s’agit de s’interroger sur la permanence du phénomène, son poids, son extension politique, sociale et géographique et leur pourquoi ; sur ce qui range la manifestation au nombre des causes pour la défense desquelles se mènent, parfois, des batailles. Que signifie le fait de privilégier parfois pareille forme d’action quand le droit de grève et le suffrage universel peuvent (et doivent), en droit, suffire à tout ? Comment, pourquoi et...

Histoire de l'Algérie à la période coloniale, 1830-1962

Histoire de l'Algérie à la période coloniale, 1830-1962

Auteure: Jean-Pierre PEYROULOU , Abderrahmane BOUCHÈNE , Ouanassa Siari TENGOUR , Sylvie THÉNAULT

Nombre de pages: 782

Près de soixante ans après la fin de la guerre d'indépendance algérienne, cette vaste fresque de l'Algérie coloniale, replaçant la guerre d'indépendance dans le temps long – car c'est bien dans la longue durée que le conflit s'enracine – est plus que jamais essentielle pour mieux comprendre la situation actuelle de la France et de l'Algérie, ainsi que leurs relations depuis 1962. Dans ce cadre historique, cet ouvrage, écrit principalement par des historiens (algériens, français et d'autres nationalités), met à disposition les travaux les plus récents, qui tiennent compte des interrogations actuelles des sociétés sur ce passé en France comme en Algérie. Il montre comment l'histoire de ces deux pays et de ces populations s'est nouée, dans des rapports complexes de domination et de violence, mais aussi d'échanges, dans les contextes de la colonisation puis de la décolonisation. Enfin, ce livre interroge les héritages de ces cent trente-deux ans de colonisation qui marquent encore les sociétés.

Histoire anecdotique de la Belle Époque

Histoire anecdotique de la Belle Époque

Auteure: Gérard Guicheteau , Jean-Claude Simoën

Nombre de pages: 338

Cet ouvrage est une réédition numérique d’un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d’origine.

De Ravachol à la bande à Bonnot

De Ravachol à la bande à Bonnot

Auteure: Robert Le Texier

Nombre de pages: 236

Ravachol, Henry, Vaillant, Caserio, Bonnot et sa bande : du sang, des meurtres crapuleux, des attentats audacieux touchant passants, policiers, magistrats, parlementaires et allant jusqu’à tuer un Président de la République, des chasses à l’homme mouvementées, des procès retentissants, des têtes tranchées, des campagnes de presse, des implications politiques... Qui sont donc ces personnages qui répandent la terreur, mobilisent la police et enfièvrent la presse ? Des hommes exceptionnels, dignes de la légende ? De vulgaires bandits de droit commun ? Des illuminés voulant imposer les idées anarchistes ? Des malheureux poussés par la haine de la société ? De tout, un peu... Mais quels qu’ils soient, ils ne connaissent qu’un moyen, la violence, et ils ne croient qu’à la mort. Une mort violente, bien sûr, qu’ils trouveront sur l’échafaud ou les armes à la main face aux flics exécrés. À partir d’archives de toutes sortes — mémoires, rapports d’enquêtes policières, annales judiciaires, débats parlementaires, chroniques et articles de presse de l’époque — Robert Le Texier, commissaire divisionnaire honoraire, ancien rédacteur en chef de ...

Le Moment Macron

Le Moment Macron

Auteure: Jean-Noël Jeanneney

Nombre de pages: 224

Il nous a fait part de sa certitude, dès le 8 mai 2016, à Orléans : " Le passé, toujours, brûle notre époque et le présent est gros de ce qui a été. " Prenons-le au mot. Considérons les relations que ce destin à peine éclos entretient avec l'Histoire. Tempérament et attitudes du nouveau chef de l'État, doctrines de gouvernement, tactiques et stratégies dans la conduite de la nation, plasticité des institutions, jeu des forces politiques, pédagogie démocratique : des précédents éclairent la configuration imprévue, le "moment Macron", dans laquelle le nouveau président a saisi sa chance. En attendant de savoir ce qu'il en fera. Auteur de nombreux ouvrages et documentaires, Jean-Noël Jeanneney a été président de Radio France, de RFI, de la Mission du bicentenaire de la Révolution et de la Bibliothèque nationale de France et membre de deux gouvernements de François Mitterrand (1991-1993). Il est producteur de l'émission Concordance des temps, sur France-Culture, et professeur émérite des universités à Sciences-Po.

Clémenceau et la justice

Clémenceau et la justice

Auteure: Collectif

Nombre de pages: 194

Pour commémorer le cinquantenaire de la mort de George CLEMENCEAU, la Société des Amis de Georges Clemenceau organisa, en décembre 1979, au Palais du Luxembourg — dans les locaux du Sénat, qu’il avait marqué de sa puissante empreinte — un colloque historique international, animé par J. B. DUROSELLE. Son thème : « Clemenceau et la Justice » a été maintenu dans le présent ouvrage, car parmi toutes les facettes de la personnalité si riche, à travers toutes les péripéties de la vie et de la carrière, si longue, de Georges Clemenceau, on trouve constamment cette soif insatiable de justice. Les qualités des communications et de leurs auteurs, venus de divers horizons, montrent toute la vigueur des études clemencistes, qu’elles contribuent sans prétendre à une impossible exhaustivité, à puissamment renouveler. Cela suffit à expliquer la présente publication.

L' administration de Paris

L' administration de Paris

Auteure: Centre de recherches d'histoire et de philologie (ecole pratique des hautes etudes)

Nombre de pages: 146
Élites et sociabilité au XIXe siècle

Élites et sociabilité au XIXe siècle

Auteure: Hervé Leuwers , Collectif

Nombre de pages: 245

On connaît l’importance de la référence au passé dans la définition de l’identité nobiliaire ; c’est un trait qui traverse l’épisode révolutionnaire et impérial, se maintient, voire se renforce chez la noblesse « réinventée ». Mais la recherche d’une identité dans l’histoire, au début du XIXe siècle, ne concerne pas les seuls héritiers de l’ancien deuxième ordre. Certes, lorsque les élites nouvelles n’en sont pas issues, elles accordent moins d’importance au lignage ou à la terre familiale, mais dans leur vie associative ou professionnelle, il n’est pas rare qu’elles tentent de rattacher leurs pratiques culturelles, leurs usages ou certaines de leurs valeurs à une tradition d’Ancien Régime qui paraît leur donner plus de poids et légitimer leur action. C’est cette dimension traditionnelle de la sociabilité des élites recomposées que ce colloque souhaite analyser, que la tradition soit revendiquée ou simplement assumée, qu’elle permette effectivement de revenir à des usages passés ou qu’elle participe d’abord d’un discours de légitimation.

Boulanger : fossoyeur de la monarchie

Boulanger : fossoyeur de la monarchie

Auteure: Philippe Levillain

Nombre de pages: 250

Populaire mais antipathique, ambitieux mais lâche, magnifique mais misérable, le général Boulanger incarne dans l’Histoire de la IIIe République la figure ironique d’un avenir national qui, depuis 1870, oscillait entre le vraisemblable et le vrai. Dans une France humiliée par la défaite de Sedan, le général, qui cherchait l’accomplissement de son propre destin, contribua à installer la République parlementaire - dont nombre de ses partisans souhaitaient d’ailleurs la mort sans trop savoir par quoi la remplacer, si ce n’est par un régime boulangiste, dont le charme étrange provenait de son équivoque même. Boulanger emprunta au principe du succès bonapartiste l’éclat d’une popularité nationale, utilisa la tribune et la presse, maria la cocarde et la rhétorique. Il sauva la République en essayant de la coloniser, au point de croire que le coup d’État n’était pas indispensable à la réalisation de son destin. En cela il se trompait profondément. Quand, lucide sur les appuis positifs qu’il pouvait retirer de sa fidélité républicaine intéressée, le général se tourna vers les monarchistes pour tenter de s’imposer comme connétable...

La Garde républicaine

La Garde républicaine

Auteure: Fabien Cardoni

Nombre de pages: 336

Épouvantail contre-révolutionnaire inefficace au regard de l’histoire, la garde républicaine répond pourtant à une nécessité politique : contrôler Paris l’insurgée. Régiment atypique au sein de l’armée, ce corps élitiste joue le rôle de gendarme de la polis parisienne. La garde est le sismographe de l’histoire de la capitale au XIXe siècle. Son existence vacillante traduit les répliques successives du tremblement de terre de 1789. De 1848 à 1871, elle traverse non sans encombre deux révolutions, un coup d’État et diverses émeutes, et survit à deux conflits sanglants (une guerre civile et un siège). D’une République à l’autre, cet ouvrage retrace l’action de cette garde de la ville dans les théâtres et sur les barricades, dans ses casernes et sur les fortif’, des Champs-Élysées au faubourg Saint-Antoine, de la barrière d’Enfer aux Boulevards, et pour finir depuis Montmartre et Belleville jusqu’à Versailles.

Mort aux bourgeois ! Nouvelle édition

Mort aux bourgeois ! Nouvelle édition

Auteure: Renaud Thomazo

Nombre de pages: 288

L’épopée meurtrière des « bandits en automobile » a été largement médiatisée, mais la presse savait-elle tout ? Pour la première fois, l’histoire de la bande à Bonnot est ici racontée à partir des archives inédites de la préfecture de police. Le 21 décembre 1911 se déroule en plein Paris un fait divers prodigieux : le premier hold-up motorisé de l’histoire. Ses auteurs : des anarchistes qui ont déclaré une guerre sanglante à la société ; leurs armes : le browning et l’automobile ! Durant cinq mois, toutes les forces de police traqueront Jules Bonnot, Octave Garnier et Raymond « la Science ». Pour les journaux de la Belle Époque, qui tirent à plus d’un million d’exemplaires et pour lesquels le fait divers est la quintessence du journalisme, l’affaire Bonnot devient un feuilleton qui tient le pays en haleine jusqu’à son dénouement spectaculaire : des centaines de policiers et de soldats pour s’emparer, à coups de dynamite, de deux hommes assiégés...

Un grand rabbin dans la Grande Guerre

Un grand rabbin dans la Grande Guerre

Auteure: Paul Netter

Nombre de pages: 143

Le 29 août 1914, au col d'Anozel, sur le front des Vosges, le Grand Rabbin Abraham Bloch, aumônier israélite et infirmier-brancardier volontaire, est tué par un éclat d'obus en portant un crucifix à un soldat catholique mourant qui l'a pris pour un prêtre. Cet acte héroïque et cette mort exemplaire vont faire de lui un symbole de l'Union Sacrée de tous les Français face à la menace allemande. Issu d'une famille alsacienne qui a opté pour la France en 1870, Abraham Bloch, diplômé du Séminaire Israélite de Paris, est d'abord rabbin à Remiremont en 1883. Grand Rabbin d'Alger en 1897, à une époque où les journaux et les ligues anti-juives se déchaînent, il est confronté à la violence politique et à des dromes personnels, et il est même victime d'une tentative d'assassinat. De retour en métropole, il est nommé en 1908 Grand Rabbin de Lyon. En 1913, malgré son âge - 53 ans -, Abraham Bloch se porte volontaire comme aumônier israélite aux Armées. La déclaration de guerre le ramène dans les Vosges et l'entraîne vers le destin hors du commun qui le mène au sacrifice suprême et à la gloire. Le récit de sa mort, annoncée à sa veuve par un Père...

Clemenceau

Clemenceau

Auteure: Jean-Baptiste Duroselle

Nombre de pages: 896

Convaincu que la vie publique était une lutte - pour la République, pour la laïcité et pour le capitaine Dreyfus -, Georges Clemenceau ne cessa par le verbe comme parlementaire, par la plume comme journaliste, écrivain et patron de presse, d'appeler à la vigilance et à l'effort. Quand, en 1917, tout parut perdu, il fallut bien se tourner vers le seul homme qui ne fut pas compromis dans les expériences antérieures. C'est lui qui mena le pays à la victoire, mettant un terme à d'indicibles souffrances. Jean-Baptiste Duroselle a restitué le destin exceptionnel d'un homme passionné et orgueilleux, qui sut incarner un temps la République et la France. Leur vie est un roman et ces romans ont changé le monde. Ils sont dix géants de l'Histoire qui ont fait de leur combat la plus palpitante des sagas. Ils ont façonné le XXe siècle et par là même marqué notre destin. Les éditions Fayard et le Nouvel Observateur se sont associés pour raconter leur histoire, qui a fait l'Histoire, à travers les meilleures biographies réunies dans cette collection : "les géants du XXe siècle". Essentiels pour comprendre le monde qui nous entoure, ces ouvrages de référence, très...

Derniers livres et auteurs recherchés