Ebooks Gratuits

Le plus grand univers d'ebooks au format PDF et EPUB

Trouver votre ebook...

Nous avons trouvé un total de 37 livres disponibles en téléchargement
Les Veilleurs de Sangomar

Les Veilleurs de Sangomar

Auteure: Fatou Diome

Nombre de pages: 336

Nul ne s’aventure sans appréhension à Sangomar, ce bout de terre inhabitée où, dans la tradition animiste sérère, se rassemblent les djinns et les âmes des défunts. Sur l’île voisine, la jeune Coumba entame un long veuvage, recluse chez sa belle-mère. Elle vient de perdre son mari dans le naufrage du Joola, en 2002, au large du Sénégal. Dès la nuit tombée, après le cortège des prières rituelles et des visites obligées, Coumba peut enfin faire face à son chagrin, consigner les souvenirs heureux, invoquer les morts. Alors, sa chambre s’ouvre grand aux veilleurs de Sangomar, esprits des ancêtres et des naufragés qui lui racontent leur destin et la mèneront à la rencontre de son « immortel aimé ». Un grand roman de liberté et d’amour fou, porté par le souffle ensorcelant de Fatou Diome.

Impossible de grandir

Impossible de grandir

Auteure: Fatou Diome

Nombre de pages: 248

Salie est invitée à dîner chez des amis. Une invitation apparemment anodine mais qui la plonge dans la plus grande angoisse. Pourquoi est-ce si « impossible » pour elle d’aller chez les autres, de répondre aux questions sur sa vie, sur ses parents ? Pour le savoir, Salie doit affronter ses souvenirs. Poussée par la Petite, son double enfant, elle entreprend un voyage intérieur, revisite son passé : la vie à Niodior, les grands-parents maternels, tuteurs tant aimés, mais aussi la difficulté d’être une enfant dite illégitime, le combat pour tenir debout face au jugement des autres et l’impossibilité de faire confiance aux adultes. À partir de souvenirs personnels, intimes, Fatou Diome nous raconte, tantôt avec rage, tantôt avec douceur et humour, l’histoire d’une enfant qui a grandi trop vite et peine à s’ajuster au monde des adultes. Mais n’est-ce pas en apprivoisant ses vieux démons qu’on s’en libère ? « Oser se retourner et faire face aux loups », c’est dompter l’enfance, enfin. Portrait de Fatou Diome par Léa Crespi © Flammarion

Celles qui attendent

Celles qui attendent

Auteure: Fatou Diome

Nombre de pages: 145

Arame et Bougna, mères de Lamine et Issa, clandestins partis pour l’Europe, ne comptaient plus leurs printemps ; chacune était la sentinelle vouée et dévouée à la sauvegarde des siens, le pilier qui tenait la demeure sur les galeries creusées par l’absence. Coumba et Daba, jeunes épouses des deux émigrés, humaient leurs premières roses : assoiffées d’amour, d’avenir et de modernité, elles s’étaient lancées, sans réserve, sur une piste du bonheur devenue peu à peu leur chemin de croix. La vie n’attend pas les absents : les amours varient, les secrets de famille affleurent, les petites et grandes trahisons alimentent la chronique sociale et déterminent la nature des retrouvailles. Le visage qu’on retrouve n’est pas forcément celui qu’on attendait...

De quoi aimer vivre

De quoi aimer vivre

Auteure: Fatou Diome

Nombre de pages: 240

« Pour qui ne craint pas la noyade, la lune n'est jamais loin. Elle se reflète dans toutes les eaux, flotte entre toutes les paupières. N'est-ce pas son éclat qui fait briller les yeux des amants et leur donne le pouvoir ensorceleur ? » À partir de simples instants de vie, Fatou Diome scrute les comportements et sonde les coeurs d'une galerie de personnages rêvés ou croisés : qu'ils aient le coeur en berne ou comblé, tous savent, au fond, que l'amour est la grande affaire de nos vies. Vingt ans après La Préférence nationale, Fatou Diome renoue avec la nouvelle, genre dans lequel elle excelle, et nous démontre, avec brio et malice, que « chercher le bonheur c'est oser le vertige ».

Kétala

Kétala

Auteure: Fatou Diome

Nombre de pages: 286

Que restera-t-il de nous ? Peut-être des souvenirs, magnifiés, interprétés ou, pire, falsifiés. Inanimés, nos meubles, nos habits, nos objets familiers jalonnent le sillage de notre vie. Ils sont les témoins silencieux de nos joies et peines. Le kétala, le partage de l'héritage, disperse tout ce que possédait celui ou celle qui n'est plus. Attristés par leur séparation imminente, les meubles et divers objets de Mémoria cherchent un moyen d'éviter l'éparpillement des traces de leur défunte et aimée propriétaire. Un roman virtuose, écrit avec poésie, dans une langue belle et musicale.

Sin imagen

Mauve

Auteure: Fatou Diome , Titouan Lamazou

Nombre de pages: 292

" Mauve, l'orée du monde pour le voyageur que personne n'attend. Mauve l'identité : je cherche mon pays là où les bras de l'Atlantique fusionnent pour donner l'encre mauve qui dit l'incandescence et la douceur, la brûlure d'exister et la joie de vivre. "

Inassouvies, nos vies

Inassouvies, nos vies

Auteure: Fatou Diome

Nombre de pages: 147

Betty, la trentaine solitaire, passe son temps libre à observer les habitants de l'immeuble d'en face. Pas dans une intention de voyeurisme mais pour créer des liens. Son attention se focalise sur une vieille dame qui vit avec ses chats. A cause de son air joyeux, elle la baptise Félicité et se prend d'affection pour elle. Lorsque Félicité est envoyée dans une maison de retraite, Betty, bouleversée, remue ciel et terre pour la retrouver. Une véritable amitié est née. Embrasser les joues ravinées d'une mamie, c'est tremper les lèvres dans un millésime de vie. Ça régénère ! Fatou Diomé

Marianne porte plainte !

Marianne porte plainte !

Auteure: Fatou Diome

Nombre de pages: 92

«Face aux attaques racistes, sexistes, islamophobes, antisémites, Marianne mérite mieux qu’une lâche résignation. Ne laissons pas les loups dévorer les agneaux au nom de l’identité nationale. Marianne porte plainte !»

Grand frère

Grand frère

Auteure: Mahir Guven

Nombre de pages: 241

Un premier roman plein de verve sur une famille de la région parisienne, confrontée au départ en Syrie d'un de ses membres devenu djihadiste Goncourt du premier roman 2018 Prix Première 2018 Prix Régine Deforges du premier roman 2018 Grand frère est chauffeur de VTC. Enfermé onze heures par jour dans sa " carlingue ", branché en permanence sur la radio, il rumine sur sa vie et le monde qui s'offre à lui de l'autre côté du pare-brise. Petit frère est parti par idéalisme en Syrie depuis de nombreux mois. Engagé comme infirmier par une organisation humanitaire musulmane, il ne donne plus aucune nouvelle. Ce silence ronge son père et son frère, suspendus à la question restée sans réponse : pourquoi est-il parti ? Un soir, l'interphone sonne. Petit frère est de retour. Dans ce premier roman incisif, Mahir Guven alterne un humour imagé et une gravité qu'impose la question du terrorisme. Il explore un monde de travailleurs uberisés, de chauffeurs écrasés de solitude, luttant pour survivre, mais décrit aussi l'univers de ceux qui sont partis faire le djihad en Syrie : l'embrigadement, les combats, leur retour impossible en France... Émerge ainsi l'histoire...

Les Rêveries du promeneur solitaire de Rousseau (fiche de lecture de référence)

Les Rêveries du promeneur solitaire de Rousseau (fiche de lecture de référence)

Auteure: Jean-jacques Rousseau

Venez découvrir Les Rêveries du promeneur solitaire, l'autobiographie de Jean-Jacques Rousseau, grâce à une analyse littéraire de référence. Écrite par un spécialiste universitaire, cette fiche de lecture est recommandée par de nombreux enseignants. Cet ouvrage contient plusieurs parties : • la biographie de l'écrivain • le résumé détaillé • le mouvement littéraire • le contexte de publication de l'autobiographie • l'analyse complète Retrouvez tous nos titres sur : www.fichedelecture.fr.

Solo d'un revenant

Solo d'un revenant

Auteure: Kossi Efoui

Nombre de pages: 206

" Quiconque ne pouvait chanter sa généalogie et la faire remonter jusqu'à l'octave juste, jusqu'au Totem, était appelé l'Anomalie : quelqu'un dont l'apparence humaine allait compter pour contrefaçon. " La panique pour l'instant n'a gagné que les mots ", écrivait Mozaya, le ton toujours aussi buté que s'il avait parlé de ces pluies calamiteuses qui s'annoncent par de grands vents, mais qui ne s'abattent pas, que les hommes se préparent à fuir, avant de s'apercevoir que le ciel s'est à nouveau éclairci sans raison. " Et je sais que la fanfaronnade est la pudeur des grands blessés ". Le narrateur revient dans son pays après dix ans de massacres. Ce faisant, il cherche à comprendre comment son ami Mozaya est mort, et à retrouver un certain Asafo Johnson avec lequel il avait fondé une troupe de théâtre en ses années d'étudiant. La vie renaît, hantée par de vieilles et mortelles litanies, ces phrases-talisman qui se recourbent sur elles-mêmes comme la queue du scorpion. Kossi Efoui, né au Togo, se consacre en partie au théâtre. Ses pièces sont jouées sur les scènes européennes et africaines. Il a publié deux romans, La Polka (1998) et La Fabrique...

Le monde est mon langage

Le monde est mon langage

Auteure: Alain Mabanckou

Nombre de pages: 320

Né au Congo, partageant son temps entre la Californie où il enseigne comme professeur de littérature à UCLA (University of California – Los Angeles), Paris où il a fini ses études, et le monde qu’il parcourt pour présenter ses livres, Alain Mabanckou est un auteur en langue française pour qui sa langue n’est pas enfermée dans le carré français. Loin de là, elle est parlée dans le monde entier par les gens les plus passionnants et les plus inattendus. Le monde est mon langage est le tour du monde de la pensée et des émotions telles que la langue française les véhicule, par les gens les plus divers, célèbres ou inconnus, adolescents ou vieillards, Haïtiens ou Français. Alain Mabanckou les a rencontrés et nous les raconte, en une suite de portraits admiratifs et aimants. JMG Le Clézio ou un inconnu de la Nouvelle Orléans, Sony Labou Tansi qui, au Congo, écrivait dans des cahiers à spirales devant deux posters du Che Guevara, bien d’autres encore. Ils ont ces mots en partage et ils les partagent. Leur langage est notre monde.

L'île des rêves écrasés

L'île des rêves écrasés

Auteure: Chantal T. Spitz

Nombre de pages: 188

L’île des rêves écrasés met en scène ce malaise omniprésent qui déchire la Polynésie française d’aujourd’hui. Si son écriture semble agressive, c’est à une histoire d’amour que l’auteur nous convie. La publication en 1991 de L’île des rêves écrasés a suscité de nombreuses réactions dans la société tahitienne, variant des félicitations les plus élogieuses aux condamnations les plus frénétiques.

Migrations, exils, errances et écritures

Migrations, exils, errances et écritures

Auteure: Collectif

Nombre de pages: 360

Écrire les migrations, les errances et les exils, c’est se tourner vers les problématiques des déplacements et des passages. Se pose alors la question de la définition de l’écriture migrante, définition nécessairement mouvante selon que l’on s’intéresse aux artistes qui choisissent la problématique de l’exil pour mettre en scène un questionnement identitaire ontologique ou à ceux qui, ayant eux-mêmes subi ou choisi l’exil, transforment leur propre exil en un exercice d’espoir dans un double mouvement mnémonique et didactique. Qu’il s’agisse d’une littérature de migrants ou sur les migrants, d’exils politiques ou d’exils imaginaires, l’esthétique de la migrance se construit dans la fracture et dans la perte pour réaffirmer le droit à la vie à travers une nouvelle éducation du regard : celui du sujet sur lui-même et sur l’autre, celui de l’autre sur l’étranger. Dès lors l’exil ne saurait se concevoir simplement comme une expérience purement physique et accidentelle, mais devient la condition même de notre relation à autrui, bouleversant les frontières commodes entre le dedans et le dehors. L’expérience de l’exil...

Allô, Babou... Viens vite... On a besoin de toi !

Allô, Babou... Viens vite... On a besoin de toi !

Auteure: Janine Boissard

Nombre de pages: 264

C’est formidable, le téléphone portable, mais ça ne sert pas uniquement à annoncer de bonnes nouvelles. Ce jour-là, lorsqu’il sonne dans l’atelier de Babou, elle ne se doute pas que le ciel va lui tomber sur la tête. Serait-elle, comme son Pacha d’époux semble le penser, une mère et une grand-mère accaparante ? Mais comment dire non à un enfant qui crie à l’aide ? Et ne vaut-il pas mieux être trop présente plutôt qu’aux abonnés absents ?

L'Archipel du Chien

L'Archipel du Chien

Auteure: Philippe Claudel

Nombre de pages: 288

« Le dimanche qui suivit, différents signes annoncèrent que quelque chose allait se produire. Ce fut déjà et cela dès l’aube une chaleur oppressante, sans brise aucune. L’air semblait s’être solidifié autour de l’île, dans une transparence compacte et gélatineuse qui déformait ça et là l’horizon quand il ne l’effaçait pas : l’île flottait au milieu de nulle part. Le Brau luisait de reflets de meringue. Les laves noires à nu en haut des vignes et des vergers frémissaient comme si soudain elles redevenaient liquides. Les maisons très vite se trouvèrent gorgées d’une haleine éreintante qui épuisa les corps comme les esprits. On ne pouvait y jouir d’aucune fraîcheur. Puis il y eut une odeur, presque imperceptible au début, à propos de laquelle on aurait pu se dire qu’on l’avait rêvée, ou qu’elle émanait des êtres, de leur peau, de leur bouche, de leurs vêtements ou de leurs intérieurs. Mais d’heure en heure l’odeur s’affirma. Elle s’installa d’une façon discrète, pour tout dire clandestine. »

Jeune fille

Jeune fille

Auteure: Anne Wiazemsky

Nombre de pages: 211

'À mesure que le bac se rapprochait de La Rochelle, j'oubliais maman et la semaine auprès d'elle : c'était déjà du passé, cela ne comptait plus. Une nouvelle existence m'attendait, dont j'ignorais tout, mais qui allait modifier profondément le cours de ma vie, je le savais, je le voulais. Autour de moi, des vacanciers insouciants parlaient plages, météo, sorties en mer. En les regardant, en écoutant leurs propos, j'avais maintenant l'impression d'appartenir à un autre monde. Dans mon sac, il y avait une carte de Robert Bresson datée du 10 juillet : Je vous attends. Je suis sûr que tout ira merveilleusement bien. À jeudi.' Anne Wiazemsky.

Rêves de femmes

Rêves de femmes

Auteure: Fatima Mernissi

Nombre de pages: 292

Evocation d'une enfance dans la médina d'une des cités les plus traditionnelles du Maroc, au temps où Français et Espagnols se battaient pour le contrôle du pays ; plongée dans l'univers du harem tel qu'il existait encore dans les années 40 c'est-à-dire harem domestique constitué des femmes, mères, cousines, filles, tantes, servantes et esclaves.

Même les arbres s'en souviennent

Même les arbres s'en souviennent

Auteure: Christian Signol

Nombre de pages: 272

Lassé de la vie urbaine, Lucas, trente ans, rend régulièrement visite à Emilien, son arrière-grand-père, qui s’est retiré dans un petit appartement proche du hameau où il a grandi. Lucas est très attaché à la maison de famille qui le rappelle à ses origines car il sait que c’est là que s’est joué le destin des siens. Un jour, il décide de restaurer les vieux murs qui résonnent encore de l’histoire familiale et, pour mieux s’en imprégner, demande à son arrière-grand-père d’écrire le récit de sa vie. Emilien raconte alors comment il est né dans ce hameau du Limousin en 1915, et comment, malgré un travail acharné, il a assisté à la désertification des campagnes qui tentaient de basculer dans la modernité. C’est pourtant là, dans ces venelles qu’il faut aujourd’hui défricher, que Lucas et son arrière-grand-père aiment à rêver que tout n’est pas perdu. Dans ce roman sensible et plein d’espoir, Christian Signol évoque la transmission entre des générations que tout semble séparer mais qui ont en commun l’essentiel : le vrai sens de la mémoire et de la vie.

Habbat Alep

Habbat Alep

Auteure: Gustave Akakpo

Nombre de pages: 52

Pour sauver l'honneur de sa famille, Abou décide de marier sa fille enceinte à son jeune cousin. La fille a consacré toute sa vie à ses parents malades et à ses plus jeunes frères et soeurs. A quarante ans passés, elle n'a plus guère de chance d'intéresser les hommes du pays...

Marianne face aux faussaires

Marianne face aux faussaires

Auteure: Fatou Diome

Nombre de pages: 198

« Vivant en France depuis 1994, française depuis 2002, j'ai constaté l'évolution du discours politique qui n'a cessé de dériver, jusqu'à la cristallisation actuelle autour de l'identité. Pour la binationale que je suis, construite par la langue et les valeurs humanistes, la tristesse va crescendo. Bien que consciente de mon impuissance, j'ai la faiblesse de ne pouvoir être indifférente aux voix qui s'élèvent, prônant la haine. » Fatou Diome Dans cet essai personnel et émouvant, Fatou Diome renvoie dos à dos les identitaires étriqués et les opportunistes victimaires, qui monopolisent le débat politique. Elle défend Marianne contre les faussaires des deux camps et dessine une France ouverte, laïque, lucide et généreuse, celle qui lui donne envie de se sentir française et sénégalaise. La romancière Fatou Diome s'est fait connaître en 2003 avec Le Ventre de l'Atlantique, grand succès traduit en une vingtaine de langues. Plus récemment, elle a publié aux éditions Albin Michel un roman, Les Veilleurs de Sangomar, et un recueil de nouvelles, De quoi aimer vivre. Elle est aussi l'auteure de plusieurs essais dont, en 2017, Marianne porte plainte !, auquel ce ...

Contours du jour qui vient

Contours du jour qui vient

Auteure: Léonora Miano

Nombre de pages: 178

Un roman initiatique, qui décrit le parcours intérieur d'une petite fille qui continue de croire à l'avenir d'une Afrique qui ne sait plus aimer ses enfants. Après la guerre qui a ravagé le Mboasu, cet état imaginaire et ô combien réel d'Afrique, le pays est exsangue. Les parents, incapables de prendre soin de leurs enfants, les chassent loin de chez eux, les accusant d'être la cause de leurs malheurs. Décidée à retrouver sa mère, la jeune Musango traverse un pays frappé de folie. Des rivages du fleuve Tubé aux bas-fonds de Sombé, métropole d'Afrique en proie à l'anarchie, Musango retrouvera-t-elle cette mère, symbole d'une Afrique à la dérive ? Sa rencontre avec le petit Mbalè, marquera-t-elle les prémices d'un jour nouveau pour tout un continent ?

Les écritures migrantes

Les écritures migrantes

Auteure: Yao Louis Konan , Adama Coulibaly

Nombre de pages: 256

Probablement dernier avatar du questionnement de la migration en littérature, les écritures migrantes se présentent comme une figuration de l'entre-deux. Analysées à partir du trauma du départ, de la mobilité et de l'intégration dans le pays d'accueil, elles engendrent des configurations thématiques, narratives et discursives fécondes et problématiques. Les analyses de ce collectif migrent de la question de l'exil vers une mise en texte et en discours des conditions et circonstances de l'émigration/immigration dans la production littéraire.

Comment peut-on être français ?

Comment peut-on être français ?

Auteure: Chahdortt Djavann

Nombre de pages: 219

Roxane arrive à Paris. Comme bagage, elle n'a que son enthousiasme, sa naïveté, son désir et sa rage d'apprendre le français. Elle veut devenir française par la langue. Mais la langue française se révèle implacable, une compagne infidèle. Quelle belle garce cette langue, la plus belle. Quelle belle grâce cette langue, la plus belle. Les bribes d'une enfance iranienne troublent son monde parisien. Les souvenirs murmurent tout bas. Elle se découvre un confident mythique : Montesquieu. Elle se raconte et raconte le monde d'aujourd'hui à l'inventeur des Lettres persanes. Dans une écriture où l'imaginaire se confond avec le réel, où la drôlerie et la fantaisie le disputent à la mélancolie et à l'amertume, la vie d'une jeune femme est mise en scène une femme qui connaît le prix à payer pour ne pas perdre pied face à la réalité. Ce roman, souvent proche du conte, impressionne par la légèreté, l'humour et la sobriété de ton. Un roman de formation. Une histoire à suivre.

La Vie rêvée d'Ernesto G.

La Vie rêvée d'Ernesto G.

Auteure: Jean-michel Guenassia

Nombre de pages: 544

De 1910 à 2010 et de Prague à Alger en passant par Paris. La traversée du siècle de Joseph Kaplan, médecin juif pragois. De la Bohème et ses guinguettes où l'on croisait des filles qui dansaient divinement le tango en fumant des Bastos, à l'exil dans le djebel, de la peste d'Alger aux désillusions du communisme, voici la vie d'un héros malgré lui, pris dans les tourmentes de l'Histoire. Une vie d'amours et de grandes amitiés, une vie d'espoirs et de rencontres, jusqu'à celle, un jour de 1966, d'un certain Ernesto G., guerrier magnifique et terrassé, échoué au fin fond de la campagne tchèque après sa déroute africaine. On retrouve ici toute la puissance romanesque de Jean-Michel Guenassia qui, après Le Club des incorrigibles optimistes, nous entraine dans la délicate nostalgie des hommes ballottés par l'Histoire, les hommes qui tombent et qui font de cette chute même et de leur désenchantement une oeuvre d'art.

Mémoires de porc-épic - Prix Renaudot 2006

Mémoires de porc-épic - Prix Renaudot 2006

Auteure: Alain Mabanckou

Nombre de pages: 111

Alain Mabanckou revisite en profondeur un certain nombre de lieux fondateurs de la littérature et de la culture africaines, avec amour, humour et dérision. Parodiant librement une légende populaire selon laquelle chaque être humain possède son double animal, il nous livre dans ce récit l'histoire d'un étonnant porc-épic, chargé par son alter ego humain, un certain Kibandi, d'accomplir à l'aide de ses redoutables piquants toute une série de meurtres rocambolesques. Malheur aux villageois qui se retrouvent sur la route de Kibandi, car son ami porc-épic est prêt à tout pour satisfaire la folie sanguinaire de son «maître» ! En détournant avec brio et malice les codes narratifs de la fable, Alain Mabanckou renouvelle les formes traditionnelles du conte africain dans un récit truculent et picaresque où se retrouvent l'art de l'ironie et la verve inventive qui font de lui une des voix majeures de la littérature francophone actuelle.

Dans ma chair

Dans ma chair

Auteure: Katoucha

Nombre de pages: 354

Une petite enfance heureuse en Guinée, des parents érudits, aimants. Mais à neuf ans, l'horreur de l'excision. Personne ne l'a prévenue de cette pratique barbare. Sujet tabou. Katoucha se mure dans le silence ... Un an plus tard, sa famille est menacée de mort par le régime de Sékou Touré. Il faut s'enfuir, chacun de son côté pour ne pas éveiller l'attention. Expliquer ce projet aux enfants? Trop dangereux. Katoucha se retrouve exilée au Mali, seule, sans comprendre, dans une " concession " où elle subira d'autres offenses. Là encore, tout le monde se tait. Elle aussi. Mais de ce mutisme va naître la révolte, avec pour seul espoir la fuite. Et cette enfant sauvage va devenir l'une des reines de Paris! Egérie d'Yves Saint Laurent, mannequin favori des plus grands couturiers, elle promènera partout dans le monde ses allures de chat de tombeau, et aussi son goût de la fête, de ses éblouissements comme de ses excès. Pour oublier une blessure originelle? Aujourd'hui revenue dans son pays natal, la " princesse peule " se libère enfin de son intime secret, afin de mieux se battre pour que les petites filles d'Afrique aient droit à leur féminité et au respect de...

Les Agneaux du seigneur

Les Agneaux du seigneur

Auteure: Yasmina Khadra

Nombre de pages: 153

Avec Les Agneaux du Seigneur, on entre insensiblement dans la réalité du drame algérien qui semble pourtant défier l'analyse et la raison. De loin, Ghachimat est presque une image d'Epinal avec couchers de soleil sur les montagnes. De près, Ghachimat est un village comme les autres : on s'y côtoie depuis l'enfance, on se jalouse. On s'affronte en secret pour obtenir la main d'une fille. On déteste ceux qui ont réussi, on méprise ceux qui sont restés dans la misère. On étouffe sous le joug d'une tradition obsolète. On ne s'émeut guère des événements qui embrasent la capitale. Qui n'a rien à se reprocher peut dormir sur ses deux oreilles, se dit-on. Ceux qui ont été abattus n'étaient pas tous des anges. Mais il suffit du retour au pays d'un enfant fanatisé pour que les habitants de Ghachimat basculent dans le crime collectif, portés par le ressentiment et la rancoeur, pour que des garçons bien tranquilles deviennent des tueurs en série. Le printemps n'émerveillera ni les bêtes ni les hommes. Les coquelicots évoqueront des boursouflures écorchées. L'aile gauche du cimetière atteindra bientôt les murailles d'en face. Tous les jours, un conroi ira...

Le Moabi Cinéma

Le Moabi Cinéma

Auteure: Blick Bassy

Nombre de pages: 240

"Dites-moi, qui ? Répondez-moi, qui donc ? Qui a décidé qu’il fallait un visa pour aller d’un endroit à un autre ? Est-ce que Jules Verne ou Hergé ont dit ça ? De la Terre à la Terre, il n’y a pas besoin de visa. De la Terre à la Lune, il n’y a pas besoin de visa. Hein, mbenguiste, toi qui connais, dis-nous, qui... ? – Qui a fait quoi ? s’enquit le costumé tiré au moins à huit épingles. – Qui est venu ici ramasser nos ancêtres pour les vendre et en faire des esclaves ? Qui... mais... qui lui a donné un visa pour entrer dans ce "condrè" ? Et qui l’a autorisé à y pourchasser nos héros ? Les Nyobè, Wandjié, Félix-Roland Moumié... Qui ? Vous allez dire que je radote. Allez dire ! Car ces gens dont je parle, ont-ils eu besoin d’un seul visa pour nous humilier et nous ruiner ? Ont-ils fait la queue pour prendre un laissez-passer, un sauf-conduit, un sauve-qui-peut ? Répondez-moi avant que je ne fasse un malheur." Et en avant la musique !... La musique des mots avec notre drôle de héros, le candide et rusé Boum Biboum, et ses amis et sa famille hauts en saveur, qui nous projettent du cœur de la forêt africaine à travers la comédie du monde.

Comment tu parles de ton père

Comment tu parles de ton père

Auteure: Joann Sfar

Nombre de pages: 160

« Papa est né l'année où tonton Adolf est devenu chancelier : 1933. C'est l'année où pour la première fois on a découvert le monstre du Loch Ness. C'est l'année, enfin, où sortait King Kong sur les écrans. Mon père, c'est pas rien. » Tout le monde n'a pas eu la chance d'avoir et un père comme André Sfar. Ce livre pudique, émouvant et très personnel, est le Kaddish de Joann Sfar pour son père disparu. Entre rire et larmes.

Sin imagen

Anthologie de la nouvelle poésie nègre et malgache de langue française

Auteure: Léopold Sédar Senghor , Jean-paul Sartre

Nombre de pages: 227

Cette anthologie fut publiée pour la première fois en 1948 à l’occasion du centenaire de la Révolution de 1848 et de la publication des décrets abolissant définitivement l’esclavage et instituant l’instruction gratuite et obligatoire dans les colonies. «C’est ainsi que les hommes de couleur, singulièrement les Nègres, ont pu accéder non seulement à la liberté du citoyen, mais encore et surtout à cette vie personnelle que seule donne la culture.» «Voici des hommes noirs debouts qui nous regardent et je vous souhaite de ressentir comme moi le saisissement d’être vus.» Dans un texte préliminaire, Orphée noir, lu et discuté avec passion, notamment aux Etats-Unis, Jean-Paul Sartre témoigne avec lyrisme de «l’éminente dignité de la négritude» et analyse l’importance littéraire mais aussi politique de cette Anthologie, dont les oeuvres apportent «leur contribution à l’humanisme français d’aujourd’hui, qui se fait véritablement universel parce que fécondé par les sucs de toutes les races de la terre».

Nouvelles écritures africaines

Nouvelles écritures africaines

Auteure: Séwanou Dabla

Nombre de pages: 256

Cette étude constate l'avènement d'un "nouveau roman" africain d'expression française qui rompt à la fois avec la manière des premiers auteurs noirs et avec le modèle balzacien. Ces romancier développent une esthétique originale tenant en même temps de l'oralité, du Nouveau Roman occidental et évoquant à bien des égards le roman latino-amériain d'un G.G. Marquez. Ce faisant, c'est une image lucide que ces écrivains proposent de leur pays tout en indiquant les voies de la renaissance culturelle.

La plus secrète mémoire des hommes

La plus secrète mémoire des hommes

Auteure: Mohamed Mbougar Sarr

Nombre de pages: 365

Un magistral roman d'apprentissage, une saisissante enquête sur les traces d'un mystérieux auteur menée par un jeune écrivain africain à Paris Prix Transfuge du meilleur roman de langue française En 2018, Diégane Latyr Faye, jeune écrivain sénégalais, découvre à Paris un livre mythique, paru en 1938 : Le Labyrinthe de l'inhumain. On a perdu la trace de son auteur, qualifié en son temps de " Rimbaud nègre ", depuis le scandale que déclencha la parution de son texte. Diégane s'engage alors, fasciné, sur la piste du mystérieux T. C. Elimane, où il affronte les grandes tragédies que sont le colonialisme ou la Shoah. Du Sénégal à la France en passant par l'Argentine, quelle vérité l'attend au centre de ce labyrinthe ? Sans jamais perdre le fil de cette quête qui l'accapare, Diégane, à Paris, fréquente un groupe de jeunes auteurs africains : tous s'observent, discutent, boivent, font beaucoup l'amour, et s'interrogent sur la nécessité de la création à partir de l'exil. Il va surtout s'attacher à deux femmes : la sulfureuse Siga, détentrice de secrets, et la fugace photojournaliste Aïda... D'une perpétuelle inventivité, La plus secrète mémoire des...

Derniers livres et auteurs recherchés