Ebooks Gratuits

Le plus grand univers d'ebooks au format PDF et EPUB

Trouver votre ebook...

Nous avons trouvé un total de 40 livres disponibles en téléchargement
La survie des Juifs en France 1940-1944

La survie des Juifs en France 1940-1944

Auteure: Jacques Sémelin

Nombre de pages: 453

Comment et pourquoi 75 % des juifs ont-ils échappé à la mort en France sous l'Occupation, en dépit du plan d'extermination nazi et de la collaboration du régime de Vichy ? Comment expliquer ce taux de survie inédit en Europe, dont les Français ont encore peu conscience ? Comment et pourquoi 75 % des juifs ont-ils échappé à la mort en France sous l'Occupation, en dépit du plan d'extermination nazi et de la collaboration du régime de Vichy ? Comment expliquer ce taux de survie inédit en Europe, dont les Français ont encore peu conscience ? Jacques Semelin porte un regard neuf et à hauteur d'hommes sur les tactiques et les ruses du quotidien qui ont permis aux persécutés d'échapper aux rafles et déportations. Au-delà du contexte international et des facteurs géographiques, politiques, culturels, il montre que les juifs ont trouvé en France un tissu social complice pour les aider, surtout à partir de l'été 1942, malgré l'antisémitisme et la délation. Entre arrestations et déportations d'une part, gestes d'entraide et pratiques de solidarité d'autre part, ce livre est tout sauf une histoire édulcorée des quelque 220 000 juifs toujours en vie en France à ...

La survie d’un juif de Radom pendant la Shoah

La survie d’un juif de Radom pendant la Shoah

Auteure: Szyja Opatowski

Nombre de pages: 73

Szyja Opatowski, surnommé Samy, a dix-sept ans lorsque les troupes allemandes envahissent la Pologne en septembre 1939. Pour ce jeune Juif, c'est un long combat pour la survie qui commence, une lutte de chaque instant pour échapper à l'extermination. Dès avril 1940, Samy est déporté à Belzec, alors camp de travail, à la frontière de l'URSS. Là, il va développer ses capacités d'analyse, sa « débrouillardise » et son instinct extraordinaire qui vont lui permettre de s'en sortir, sans compromission. Chaque fois qu'il ressentira la menace d'une mort imminente, il saura saisir l'opportunité qui lui permettra de fuir. Pris dans l'une des « marches de la mort », à partir de Dachau où son parcours chaotique l'a dirigé, il réussit à s'évader. Et c'est accueilli chez un habitant qu'il attend, deux jours, sa libération par les Américains... en compagnie de soldats allemands déserteurs. Son arrivée, illégale en France, est encore révélatrice de sa pugnacité et de son intelligence des situations. Samy nous livre ici un témoignage dense et implacable, un parcours particulier qui révèle les conditions de vie dans les ghettos et les camps nazis.

La guerre de survie juive

La guerre de survie juive

Auteure: Arnold S. Leese

Nombre de pages: 148

Écrit avant la Deuxième guerre mondiale, ce livre offre une analyse cinglante de la façon dont l'argent du pouvoir juif précipite les nations non-juives dans des guerres sans fin, du droit à la démocratie et à la liberté pour tous les peuples de la terre. Arnold Leese soutenait que, derrière les troubles du monde à cette époque, il y avait une conception judéocentrique qui avait pour objectif de construire un état policier mondial juif sur les ruines des nations non-juives. L'auteur réfute chaque argument donné à l'époque sur la raison pour laquelle la Grande-Bretagne a dû entrer dans la Seconde Guerre mondiale. Beaucoup sont semblables à celles qui ont été données plus tard sur l'invasion de l'Irak, de la Libye, de la Syrie, etc. Cet ouvrage, qu'Arnold Leese a écrit après avoir été emprisonné pour avoir parlé contre les juifs, montre comment Hitler voulait la paix avec la Grande-Bretagne, mais les juifs internationaux, eux, voulaient un conflit et une guerre, et ils ont obtenu ce qu'ils voulaient.

Persévérance du fait juif - Une théorie politique de la survie

Persévérance du fait juif - Une théorie politique de la survie

Auteure: Danny Trom

Nombre de pages: 350

" Sur le livre biblique d'Esther continuent à se brocher des discours contemporains, au contenu sans surprise. Ici, on célèbre une œuvre littéraire qui donne à voir, à travers une intrigue où la dissimulation et l'acceptation apparente de règles imposées servent d'armes aux dominés, un art ancien de la résistance. Là, on magnifie au contraire, dans l'esprit d'une politique qui met en concurrence États et nations dans un jeu à somme nulle, [...] la capacité à exploiter sans hésitation un rapport de forces favorable. Danny Trom se dissocie de ces lectures faciles, mais cherche lui aussi à percer le secret d'un art politique, moins dans le livre biblique que dans son commentaire rabbinique. Il trouve en effet dans le principal ouvrage renfermant les gloses des sages rabbiniques sur Esther – Esther Rabba – le dépôt d'un riche enseignement politique qui a déterminé sur le long terme les formes courantes de la pratique du politique dans le monde juif. Mieux, fidèle sur ce point aux positions d'Hannah Arendt et de Yosef Yerushalmi, il pense que d'anciennes manières de comprendre, de sentir et de faire ont représenté un outillage mental si puissamment...

La survie des Juifs en France 1940-1944

La survie des Juifs en France 1940-1944

Auteure: Jacques Sémelin

Nombre de pages: 381

Comment et pourquoi 75 % des juifs ont-ils échappé à la mort en France sous l'Occupation, en dépit du plan d'extermination nazi et de la collaboration du régime de Vichy ? Comment expliquer ce taux de survie inédit en Europe, dont les Français ont encore peu conscience ? Comment et pourquoi 75 % des juifs ont-ils échappé à la mort en France sous l'Occupation, en dépit du plan d'extermination nazi et de la collaboration du régime de Vichy ? Comment expliquer ce taux de survie inédit en Europe, dont les Français ont encore peu conscience ? Jacques Semelin porte un regard neuf et à hauteur d'hommes sur les tactiques et les ruses du quotidien qui ont permis aux persécutés d'échapper aux rafles et déportations. Au-delà du contexte international et des facteurs géographiques, politiques, culturels, il montre que les juifs ont trouvé en France un tissu social complice pour les aider, surtout à partir de l'été 1942, malgré l'antisémitisme et la délation. Entre arrestations et déportations d'une part, gestes d'entraide et pratiques de solidarité d'autre part, ce livre est tout sauf une histoire édulcorée des quelque 220 000 juifs toujours en vie en France à ...

Coupés du monde

Coupés du monde

Auteure: Yankev Celemenski

Nombre de pages: 496

" Dis-moi, lui demandais-je, est-ce que j'ai l'air d'un jeune Polonais ? " Il comprend tout de suite ce que je veux dire. Il me jette un regard assez trouble et me dit : " Non seulement tu ressembles à un jeune Polonais, mais tu as même l'air d'un antisémite. " C'est sa physionomie qui a permis à Yankev Celemenski de mener à bien les missions confiées par le Bund à travers la Pologne fragmentée sous domination nazie. Mais il a surtout fait preuve de courage, de détermination et de solidarité dans son engagement pour la défense du peuple juif assassiné, coupé du monde. Il nous entraîne dans ses actions clandestines dans les villes puis les ghettos où il délivre informations, littérature interdite, conseils, subsides et coordonne les actions de la résistance. Après le soulèvement du Ghetto de Varsovie, il soutient également les combattants et partisans juifs réfugiés dans les forêts. Dans l'action jusqu'au bout, il participe à l'insurrection de la capitale en 1944, y survit mais n'échappe pas à la déportation... comme prisonnier polonais. Acteur de l'Histoire, il a côtoyé les grandes figures socialistes de la résistance juive ou polonaise, tout en...

Vichy et les juifs (Nouvelle édition)

Vichy et les juifs (Nouvelle édition)

Auteure: Marrus M R Et Paxton R O

Nombre de pages: 600

Dans ce livre qui fut un événement lors de sa première parution en 1981, les deux historiens nord-américains révélaient que la politique antisémite menée en France dès l’été 1940 était due au seul gouvernement de Vichy, sans pressions directes allemandes. La législation de Vichy facilita même le projet d’extermination nazi lorsque les déportations à Auschwitz commencèrent en 1942. À l’époque, la question de la responsabilité du régime de Vichy n’était déjà plus complètement refoulée mais le sujet était traité en marge et l’accès aux archives françaises et allemandes extrêmement laborieux. Beaucoup de choses ont changé depuis (ouverture des archives, reconnaissance du rôle de l’État français dans la déportation des Juifs, etc.) et ont permis aux auteurs de traiter une matière abondante pour approfondir et affiner leur démonstration. Ainsi, l’idée qui se répand actuellement que la survie de 75 % des Juifs de France est un résultat louable, et que ce résultat heureux est en partie attribuable à Vichy qui aurait sacrifié les Juifs étrangers pour épargner les Juifs français, ne tient pas longtemps face à une analyse...

La résistance juive en France

La résistance juive en France

Auteure: Anny Latour

Nombre de pages: 348

Les historiens nous ont habitué à l’image du Juif martyr, du peuple qui, des siècles durant, a subi massacres et pogroms. Le livre d’Anny Latour ouvre un nouveau chapitre : sur le fond noir des souffrances se profile une nouvelle image, celle du Juif qui résiste, qui se révolte, qui combat. Anny Latour est un auteur engagé. Elle a elle-même participé à la Résistance juive en France, fabriqué des faux papiers, transporté des armes. Grâce à cette participation, son livre prend parfois un ton passionnel. Mais, historienne de formation universitaire, elle est allée à la recherche des faits, a consulté des documents et compulsé des archives. Son rôle de résistante s’efface pour donner la parole aux sauveteurs et aux combattants. Avec méthode et zèle, elle a été à la recherche des responsables qui ont sauvé d’innombrables persécutés, en les cachant, en leur confectionnant de fausses identités. Elle a longuement interrogé un très grand nombre de ceux qui ont abattu des traîtres, pris les armes contre l’ennemi, dirigé les opérations militaires dans les maquis juifs. C’est ainsi qu’elle a pu mettre en relief sous les aspects de la Résistance ...

Une énigme française

Une énigme française

Auteure: Jacques Sémelin

Nombre de pages: 194

Tout a commencé par une question posée par Simone Veil à Jacques Semelin en 2008 : « Comment se fait-il que tant de Juifs ont pu survivre en France malgré le gouvernement de Vichy et les nazis ? » Un vrai défi pour cet historien spécialiste des crimes de masse et de la Shoah. Si Serge Klarsfeld a établi que trois quarts des Juifs en France ont échappé à la mort (chiffre exceptionnel en Europe), ce n’est en effet pas l’action des quelque 4 000 Justes français qui peut à elle seule l’expliquer. Et ce n’est pas davantage (comme certains le soutiennent à nouveau aujourd’hui) une imaginaire mansuétude de Vichy, dont l’implication criminelle n’est plus à démontrer. Il y avait donc bien une « énigme française » sur laquelle l’historiographie était encore très pauvre. D’une plume alerte, en collaboration avec Laurent Larcher, journaliste à La Croix, l’historien nous raconte son enquête passionnante dans la mémoire des Juifs non déportés, son analyse des circonstances de l’époque, ses rencontres avec Robert Paxton, Robert Badinter, Pierre Nora, Serge Klarsfeld... C’est une tout une autre histoire des Français sous l’Occupation qui...

En Pologne, après la Libération

En Pologne, après la Libération

Auteure: Jonas Turkow , Ionas Turkov

Nombre de pages: 316

En Pologne, après la Libération, les rares Juifs, " survivants par miracle " (Turkov) qui ont échappé à la Shoah, espèrent commencer une vie nouvelle. Leur désillusion est terrible, marquée par le retour d'un antisémitisme virulent, ponctué d'assassinats et de pogroms, et par la montée en puissance des communistes dans l'appareil d'État, au milieu de compatriotes dont beaucoup tentent de " terminer le travail " des nazis. Telle est la réalité dont témoigne ici Ionas Turkov. Celui que la presse juive considérait en 1944 avec son épouse Diana Blumenfeld, chanteuse de music-hall, comme " les seuls représentants du monde culturel juif à s'être sauvés du ghetto de Varsovie ", fait le tableau de la difficile reconstruction de la Pologne. Ionas Turkov raconte son quotidien à Lublin, l'angoisse de ne pas retrouver sa fille et la nécessité, constante, de dissimuler sa judéité. Il décrit ses tentatives pour faire connaître au monde la véritable situation des Juifs polonais et pour déconseiller aux expatriés de rentrer en Pologne. Il évoque les enfants juifs rescapés et les Tançons exigées pour leur restitution. Ce triste constat, cette " décevante...

Les juifs en Bretagne

Les juifs en Bretagne

Auteure: Annie Lambert , Claude Toczé

Nombre de pages: 440

Y eut-il jamais des Juifs en Bretagne ou, plus précisément, la Bretagne ne devint-elle pas une terre sans Juifs après l’édit d’expulsion du Duc Jean Ier en 1240 ? Les quelques lignes, au mieux les quelques pages que leur consacrent Bertrand d’Argentré, Dom Lobineau ou Arthur de la Borderie s’attachent surtout, en effet, à cette ordonnance de bannissement. Ensuite, et jusqu’à l’affaire Dreyfus, ils n’apparaissent plus guère qu’au XVIIIe siècle à travers les articles de l’historien Henri Sée ou d’érudits tels l’avocat nantais Léon Brunschwig ou le Malouin, Michel Duval. Toutes ces recherches sont d’un grand intérêt mais, publiées dans diverses revues savantes, Revue des Études Juives ou Annales des Sociétés d’Histoire et d’Archéologie, de Bretagne ou de Saint-Malo, elles restent d’accès confidentiel. Plus récemment, les travaux d’André Hélard, de Pierre Birnbaum et de Jean Guiffan ont renouvelé notre connaissance des violences antisémites de la dernière décennie du XIXe siècle, études passionnantes mais ponctuelles et qui laissent dans l’ombre la trame historique que nous avons cherché à reconstituer.Certes,...

La Roumanie et la Shoah - Destruction et survie des Juifs et des Roms sous le régime Antonescu 1940-

La Roumanie et la Shoah - Destruction et survie des Juifs et des Roms sous le régime Antonescu 1940-

Auteure: Radu Ioanid

Nombre de pages: 622

À la fin des années 1930, près de 760 000 Juifs vivaient en Roumanie. En 1945, ils n'étaient plus que 375 000. Fondé sur un accès privilégié aux archives secrètes du gouvernement roumain, ce livre offre une analyse sans précédent de milliers de documents délibérément cachés jusqu'aux années 1990. Pièces d'archives, rapports, mémoires de survivants, lettres privées, Radu Ioanid mobilise tous ces éléments pour restituer les politiques roumaines de persécution et d'extermination des Juifs sous le régime dictatorial de Ion Antonescu. Parmi les centaines de milliers de Juifs roumains disparus pendant la Seconde Guerre mondiale, les deux tiers ont en réalité péri sous les coups de l'administration d'Antonescu, et non dans les camps du Grand Reich, comme on l'a longtemps pensé. Ce sont ainsi au moins 250 000 Juifs qui moururent sur ordre direct des autorités de Bucarest. Déportations en masse vers la Transnistrie, massacres par la police et la gendarmerie à Jassy, Odessa ou Berezovka : il y eut une véritable " solution finale " à la roumaine. Radu Ioanid met en lumière la réalité des persécutions, la cruauté de leurs auteurs, leur opportunisme...

Sin imagen

Vichy Et Les Juifs (Ned)

Auteure: Michael Robert Marrus , Professor Of History Robert O Paxton

Nombre de pages: 601

En 1981, dans la premiere edition de ce livre, les deux historiens americains revelaient que la politique antisemite menee en France des l ete 1940 etait due au seul gouvernement de Vichy, sans pressions allemandes. A l epoque, la question de la responsabilite du regime de Vichy n etait deja plus completement refoulee mais le sujet etait traite en marge et l acces aux archives francaises et allemandes extremement laborieux.Beaucoup de choses ont change depuis. Les archives se sont ouvertes, notamment grace a la loi du 15 juillet 2008, autorisant aux chercheurs l acces a des dossiers ultra-confidentiels. Vichy est passe au centre des interets des historiens. Autres evenements majeurs de ces dernieres decennies: le gouvernement francais a reconnu le role de l Etat francais dans la deportation des Juifs; l Eglise de France a fait acte de repentance pour son silence initial; des citoyens francais ont ete accuses, juges, et punis pour crimes contre l humanite, ou pour complicite de crimes contre l humanite.Les auteurs ont donc trouve une matiere abondante pour enrichir et approfondir leur argument de base. Ainsi, l idee qui se repand actuellement que la survie de 75% des Juifs de...

Sin imagen

La Roumanie et la Shoah

Auteure: Radu Ioanid

Nombre de pages: 383

Trop peu d'historiens se sont penchés à ce jour sur la question de la Solution finale en Roumanie. Alors qu'on imagine que les centaines de milliers de Juifs roumains disparus pendant la Seconde Guerre mondiale ont été déportés et exterminés dans les camps du Grand Reich, les deux tiers des victimes ont en réalité péri sous les coups de l'administration du dictateur Ion Antonescu. Plus de 250 000 Juifs roumains et ukrainiens ont ainsi été soit déportés en masse, soit massacrés par la police et la gendarmerie a Iassy, Odessa, Golta et Berezovka, ou alors abandonnés à leur sort pour mourir en Transnistrie. Parler de la Solution finale " en Roumanie " exige donc de parler d'une Solution finale " à la roumaine " et de rompre le silence imposé des années durant par la guerre froide, la fermeture des archives roumaines et le national-communisme de Ceaucescu.

Clandestinités urbaines

Clandestinités urbaines

Auteure: Sylvie Aprile

Nombre de pages: 384

Si la discipline historique a déjà largement appréhendé le fait clandestin dans ses multiples composantes (origines, acteurs, esthétique, répression...), elle a plus rarement cherché à l'analyser dans le cadre d'un espace spécifique. Le colloque international « Clandestinités urbaines », qui s'est tenu à l'université François-Rabelais de Tours les 20 au 21 janvier 2006, s'est précisément donné pour ambition, à partir des approches croisées de l'histoire, de la littérature ou de la sociologie, d'aborder les pratiques clandestines dans leur dimension urbaine, avec la volonté d'en repérer les ressorts et les règles, les géographies et les itinéraires, les failles et les vulnérabilités. Les auteurs ont d'abord cherché à décliner différentes formes de pratiques qui, du commerce clandestin au cryptojudaïsme, en passant par l'usage de stupéfiants ou la contrefaçon de livre, posent l'enjeu du rapport entre clandestinité et illégalité. Cette première réflexion s'est prolongée dans l'évocation de figures ou de groupes particuliers qui, à une échelle plus fine, incarnent les stratégies d'évitement et de survie des différents acteurs concernés,...

Tribulations d'un jeune Juif polonais en Urss entre 1939 et 1946

Tribulations d'un jeune Juif polonais en Urss entre 1939 et 1946

Auteure: Sylvie Drumlewicz-lidgi

Nombre de pages: 233

Maurice Drumlewicz a 18 ans lorsque, le 6 octobre 1939, il prend la route à la recherche de son frère Henri, enrôlé dans l'armée polonaise. La guerre vient d'éclater et l'armée est prise en étau entre les Russes et les Allemands. Maurice quitte sa Pologne natale, muni d'un simple baluchon, ignorant encore l'incroyable voyage qui l'attend. Entre 1939 et 1946, Maurice parcourra ainsi plus de 11 000 kilomètres, en grande partie à pied. Un périple extraordinaire à travers l'Union soviétique, de Varsovie jusqu'au fin fond de la Sibérie, en pleine guerre, avant de rejoindre Paris en 1946. Comment survivre lorsque les dangers affleurent de toutes parts? Maurice raconte une vie au jour le jour: marcher, ruser, multiplier toutes sortes de travaux contre du pain, une soupe, des cigarettes, tout en évitant les rafles car, en fil rouge, se dessine la grande Histoire, ses enjeux et la réalité des camps de travail. Ces tribulations sont aussi celles de ces copains d'enfance qui furent ses compagnons d'infortune. La fraternité, la solidarité auront été le moteur de leur survie durant ces années difficiles. Un témoignage rare, nourri et complété des commentaires de sa...

Sin imagen

Parce Que Je Voulais Vivre!

Auteure: Haya Evelyne Berkowitz

Nombre de pages: 179

La survie d'un adolescent juif français seul pendant l'HolocausteUn extraordinaire mémoire qui vous remplira d'amertume, mais avec la compréhension profonde et réconfortante que la Providence mène la vie de chacun.Marcel a grandi, aimé et heureux, dans une famille juive immigrée de Roumanie en France. Quand l'armée allemande a envahi le nord de la France, la vie de Marcel a changé radicalement. Ce puissant mémoire montre les voies de la Providence qui ont joué dans la vie de MarcelUne histoire remarquable de courage et d'endurance. Un morceau d'histoire de France en devenir.

Les juifs au temps de Vichy

Les juifs au temps de Vichy

Auteure: Jean Estebe

Nombre de pages: 267

1940-1944. C'était hier. Toulouse voyait passer les Juifs par milliers, réfugiés de la région parisienne, internés transférés d'un camp à l'autre, fugitifs vers la frontière espagnole et les déportés vers les chambres à gaz en convois interminables. Le Midi toulousain est donc le lieu d'un concentré d'histoire juive. La livraison à l'ennemi des innocents par une bureaucratie impassible y a été contrecarrée par deux réflexes indissociables : l'auto-défense juive et la solidarité des gens ordinaires. À côté des premiers rôles, français ou allemands, qui attirent d'abord l'attention, ce livre met en lumière la masse des personnages anonymes. Des documents d'archives et des récits de vie y restituent la vie quotidienne des survivants de la Shoah dans leurs efforts pour sauver leur existence et leur identité. En annexe de cet ouvrage, est publié un texte inédit de Daniel Faucher, Étienne Borne et Vladimir Jankélevitch, rédigé en 1943 et édité clandestinement par la Résistance toulousaine en 1944 : « Le mensonge raciste : ses origines, sa nature, ses méfaits ».

Sin imagen

Vichy et les juifs. L'exemple de l'Hérault (1940-1944)

Auteure: Michaël Iancu

Réaliser une synthèse sur la situation des juifs dans l'Hérault, sous le régime de Vichy : voici l'objectif de cette enquête historique basée sur la lecture des principaux organes de la presse montpelliéraine, et sur les recherches dans plusieurs dépôts d'archives. L'analyse systématique des articles relatifs aux Juifs dans "Le Petit Méridional", "L'Éclair" et "La Croix Méridionale", a permis de faire ressortir l'image qui en est véhiculée, dans le contexte de la propagande antisémite officielle. Le deuxième volet met en évidence les conditions de vie des nombreux juifs étrangers ayant trouvé refuge dans plus de soixante localités, avant d'être incorporés dans les "Groupements de travailleurs étrangers", internés au camp d'Agde, dirigés vers d'autres camps, puis déportés. L'ampleur des spoliations dont furent victimes les Juifs français et l'examen du rôle joué par les organisations juives et les "Justes des nations" dans le combat pour la survie font l'objet d'une troisième partie.

39-45 : Sous terre pour survivre

39-45 : Sous terre pour survivre

Auteure: Gisèle Flachs

Nombre de pages: 105

Gisèle a 4 ans lorsque commence la Seconde Guerre mondiale. Polonaise, née dans une famille juive, elle échappe de justesse à la rafle de sa famille ; son grand-père et sa mère sont déportés au camp d’extermination de Belzec, dont ils ne reviendront jamais. Désormais orpheline, elle ne survit que cachée chez des membres et amis de sa famille, jusqu’au moment où elle est dénoncée à la Gestapo par une de ses « protectrices ». Alors qu’elle se réfugie dans les bois, elle est retrouvée et emmenée dans le camp de travail de Koszary-Boryslav où elle sera cachée à plusieurs reprises, échappant à la mort des dizaines de fois. Dans la furie nazie, un enfant n’avait presqu’aucune chance de survie ; considérés comme des bouches inutiles à nourrir, incapables de travailler, ils étaient impitoyablement tués. Parvenant à fuir le camp, elle rejoint une forêt où, avec d’autres juifs, elle se cache dans des souterrains où se forme, dans des conditions terribles, une communauté de survivants. Cet épisode de la Seconde Guerre mondiale qui illustre dramatiquement l’extermination des juifs d’Europe de l’Est était connu jusqu’à présent...

Le grand procès historique entre les Juifs et les Arabes

Le grand procès historique entre les Juifs et les Arabes

Auteure: Alain Jacques Lahmy Gentil

Nombre de pages: 536
Religion et État en Israël

Religion et État en Israël

Auteure: Ilan Greilsammer

Nombre de pages: 123

Le modèle français de la laïcité, impliquant une séparation entre Église et État, est-il exportable ? L’histoire des relations entre religion et pouvoir politique dans l’État moderne d’Israël est particulièrement remarquable, comme nous le fait découvrir ce livre. L’idée même d’un État juif naît, à la fin du XIXe siècle, dans un contexte européen où domine l’idée de nation et où, le « positivisme » aidant, on perçoit, dans certains milieux, une désaffection grandissante à l’égard du fait religieux. Les circonstances historiques contribuent à rendre séduisante l’idée d’un État juif. Mais pour la majorité des rabbins, elle paraît contraire à une conception théologique de l’histoire, qui voit dans la dispersion du peuple juif un châtiment qui ne pourra être racheté que par le pardon divin. Les événements du XXe siècle feront que cette idée d’une patrie juive sera acceptée par les courants religieux, au moins pour garantir la survie des juifs, au prix d’un compromis (le statu quo) entre les dirigeants de l’État et le judaïsme orthodoxe.

Sin imagen

Nous étions des géants

Auteure: Yehuda Koren , Eilat Negev

Nombre de pages: 297

Artiste et homme de foi juif, le nain Shimshon Eizik Ovitz vécut dans un village de Transyvanie où il eut dix enfants entre 1886 et 1921, dont sept de petite taille. Ces derniers fondèrent la Troupe lilliputienne et se produisirent à travers l'Europe centrale comme musiciens, chanteurs et comédiens. Au printemps 1944, tous furent déportés à Auschwitz-Birkenau avec plusieurs membres de leur famille. Dès leur arrivée au camp, ils furent sélectionnés pour servir d'objets d'étude au docteur Josef Mengele. Après leur libération en janvier 1945, frères et soeurs vécurent bien des aventures. Avant sa mort en septembre 2001, Perla, cadette et dernière survivante de la fratrie, a raconté l'histoire de la Troupe lilliputienne à deux journalistes israéliens, Eilat Negev et Yehuda Koren, qui collaborent au quotidien Yedioth Ahronoth et à plusieurs journaux britanniques.

La construction de la famille juive : Entre héritage et devenir

La construction de la famille juive : Entre héritage et devenir

Auteure: Collectif

Nombre de pages: 416

Des documents araméens d’Éléphantine dans l’Égypte du viie siècle avant l’ère chrétienne aux enquêtes ethnologiques du xxie siècle sur les juifs éthiopiens en Israël, cet ouvrage présente des problématiques historiques, ethnologiques, linguistiques et anthropologiques sur la famille juive à différentes époques, dans les espaces où les juifs ont su fonder des cultures originales. Comment les sociétés juives ont-elles adapté l’arsenal juridique hérité de la Bible et du Talmud relatif au mariage, au divorce, au lévirat ou à l’héritage des filles? Quelle mission éducative relève de la famille? Quel est le rôle de cette dernière dans la transmission de valeurs, rites et coutumes qui fondent l’appartenance ou l’identité? Quelles images apparaissent à l’écran, au théâtre ou encore à travers les stéréotypes de l’épigraphie funéraire ? La construction de la famille s’appuie-t-elle sur les représentations et modèles de parenté engrangés dans une mémoire collective et individuelle ? Ce livre, issu de la collaboration de quinze chercheurs spécialistes des études juives, s’efforce de répondre à ces questions avec clarté et...

Purifier et Détruire. Usages politiques des massacres et génocides

Purifier et Détruire. Usages politiques des massacres et génocides

Auteure: Jacques Sémelin

Nombre de pages: 598

La couleur des idées Ce livre, en tout point exceptionnel, est le fruit de plusieurs années de travail dans le cadre d'un programme de recherche au CNRS. Il propose une approche résolument transdisciplinaire et comparative pour tenter de " penser " les processus de violence qui aboutissent aux massacres et aux génocides de l'époque moderne. Comment de tels crimes de masse sont-ils possibles ? Quelles manipulations du langage et des esprits interviennent pour préparer le " passage à l'acte ", notamment en élaborant, préalablement, un imaginaire et une justification ? Comment s'enclenche et s'affole la mécanique du meurtre ? L'auteur fonde principalement son enquête sur plusieurs exemples : la Shoah, les nettoyages ethniques de l'ex-Yougoslavie, le génocide des Tutsis au Rwanda et encore les génocides arménien et cambodgien. Par l'ampleur de la documentation utilisée, la richesse des références bibliographiques, l'exigence permanente de l'analyse, ce livre est à la fois vertigineux et sans équivalent. On ne s'était sans doute jamais approché d'aussi près de cette énigme insondable, de ce " trou noir " devant lequel vacille l'entendement humain.

L' Éternité des Juifs

L' Éternité des Juifs

Auteure: Armand Laferrère , Moshe Sebbag

Nombre de pages: 205

Les civilisations naissent, se développent, déclinent et meurent. Le peuple juif, cependant, semble constituer une exception. En plus de trois mille ans d’existence – dont près de vingt siècles en exil –, il a maintenu presque inchangés ses traditions, son mode de vie et les principes de sa religion. Moshe Sebbag et Armand Laferrère explorent les raisons de cette exception historique. Leur enquête décrit le modèle familial du peuple juif, ses idéaux politiques et sociaux, l’importance donnée à l’étude, la relation du peuple avec sa terre, le système de valeurs morales élaboré à travers les âges. Ils décrivent aussi la relation unique qui unit le peuple avec son Créateur. En parcourant l’Histoire, mais aussi les textes de la Bible et du Talmud, les auteurs trouvent l’explication de la survie du peuple juif dans la vision unique du monde que ce peuple a forgée. Cette vision du monde a accompagné les Juifs à travers leur longue histoire et leur a permis d’échapper à l’extinction. Moshe Sebbag, études rabbiniques au séminaire israélite de France. Ancien rabbin de la communauté de Tours, puis de celle d’Avignon ; depuis septembre 2009,...

Le Sang et l'Or

Le Sang et l'Or

Auteure: Julein Unger

Nombre de pages: 239

Ce livre est la réédition du témoignage publié au sortir de la Seconde Guerre mondiale par un déporté juif de France. Au-delà de la précision de ce récit vécu, en raison de la proximité des événements qu'il a subis à Auschwitz puis d'autres camps, Unger fait montre de qualités littéraires et humanistes qui donnent toute la force de son texte. Ainsi, pour rendre perceptibles les incompréhensibles conditions de sa survie, l'auteur parle du quotidien et des sentiments de « l'homme » dans cet univers concentrationnaire où l'humanité lui est déniée parce qu'il est né Juif. À cela s'ajoute la pertinence de son analyse des méthodes de terreur et de mensonges déployées par les nazis pour asservir, traquer, spolier en masse les Juifs.

Les Juifs dans l'Histoire

Les Juifs dans l'Histoire

Auteure: Collectif , Antoine Germa , Benjamin Lellouch , Evelyne Patlagean

Nombre de pages: 868

Tout commence ici avec la naissance du judaïsme après l’exil à Babylone, la formation du corpus biblique, ainsi que l’élaboration d’une Loi religieuse qui parvient à maturité avec le Talmud, alors même que les Juifs s’affranchissent des cadres historiques partagés avec les peuples voisins. Une histoire d’une longue durée singulière s’ouvre alors, dont ce livre retrace les principales étapes : l’Antiquité, le Moyen Age, la première modernité (XVIe-XVIIIe siècles), l’âge des nations (1789-1945), pour aboutir au monde actuel, bouleversé de façon irréversible par la Shoah et la fondation de l’Etat d’Israël. De la mise en place de réseaux pour racheter les captifs dans la Méditerranée médiévale à la participation d’un demi-million de soldats juifs de l’Armée rouge à la Grande Guerre patriotique (1941-1945), es Juifs sont présentés ici non comme des étrangers à une histoire qui ne cesserait de les emporter, mais comme les acteurs de leur devenir et de celui des sociétés dans lesquelles ils vivent. Ce livre aborde aussi la géographie changeante des centres de peuplement juif, les relations avec le pouvoir politique et la...

Le juif errant ou l’art de survivre

Le juif errant ou l’art de survivre

Auteure: Marcello Massenzio

Nombre de pages: 144

Marcello Massenzio propose ici une analyse fascinante de "figures" du Juif errant. Condamné à une errance perpétuelle pour avoir frappé Jésus dans la montée au Calvaire, le Juif errant devient un mythe ambigu dès le XIIIe siècle, porteur à la fois du thème du Juif témoin de la Passion et de motifs antijuifs. Une fresque de Giotto rend compte avec nuance de cette ambivalence, que mettent encore plus en évidence deux textes peu connus de Goethe. Au début du XXe siècle, le mythe est réapproprié par la culture juive, notamment dans une série de tableaux saisissants de Chagall. Après la Shoah, le Juif errant est plus que jamais porteur du destin juif-trouvant peut-être son incarnation dans le personnage troublant et obsédant du maître d’Élie Wiesel et d’Emmanuel Lévinas, l’étrange Monsieur Chouchani...

Juifs en pays arabes

Juifs en pays arabes

Auteure: Georges Bensoussan

Nombre de pages: 713

Longtemps, l’histoire des communautés juives du monde arabo-musulman a fait l’objet de lectures idéologiques, parfois passionnelles. Sous l’effet des échanges économiques et de la pénétration européenne, les Juifs d’Orient ont accédé à une forme de modernité culturelle et économique en s’affranchissant, peu à peu, du statut de soumission codifié par l’islam des origines. Or, c’est cette émancipation même qui a compromis leur survie, a fortiori après les indépendances marquées par un climat de discrimination. Le conflit judéo-israélo-arabe, récurrent depuis la fin des années 1920, a aggravé la situation et, dans certains cas, a précipité l’exode et la spoliation des biens. Grâce à une documentation inédite, Georges Bensoussan envisage ce phénomène dans toute son épaisseur. Son livre, appelé à faire date, sera pour tous ses lecteurs une découverte, pour certains un véritable choc.

Les Juifs, ont-ils du cœur?

Les Juifs, ont-ils du cœur?

Auteure: Monique-lise Cohen

Nombre de pages: 278

Preceded by an essay by Henri Meschonnic, "Entre nature et histoire: Les Juifs" (pp. 5-29), in which he deals with arguments in support of Jewish emancipation during the French Revolution, as well as with the antisemitic discourse which followed, exemplified by French intellectuals such as Jean Giraudoux and Georges Bernanos. Cohen traces the perception of the Jews in French society from the Middle Ages to the Revolution, and analyzes the main ideas supporting their emancipation, especially the essay by Abbé Grégoire (1788) on the physical, moral, and political "regeneration" of the Jews. Enlightenment philosophy accepted the Jews on condition that they abandon their beliefs and particularities. Examines the moral "defects" attributed to Jews (especially usury), and the physical "degeneracy" which emancipation was supposed to eradicate. Mentions constant attacks against the Talmud, seen as an embodiment of Jewish "degeneration". Concludes that the generous ideas of the French Revolution tended, actually, to erase the Jews as a nation and to replace their religion, but at the same time created the civic premises for their survival.

La Vie juive à Berlin après 1945

La Vie juive à Berlin après 1945

Auteure: Laurence Duchaine-guillon

Nombre de pages: 464

Le 6 mai 1945, un rabbin polonais arrivé avec l'Armée rouge prie avec les Juifs de Berlin ; deux ans plus tard, on célèbre le premier mariage entre deux rescapés de Ravensbrück : dès la fin de la guerre, la vie reprend ses droits au sein de la communauté juive de l'ancienne capitale du IIIe Reich... Où les survivants de l'Holocauste ont-ils trouvé la force de se remettre à vivre dans le pays même qui a mis en oeuvre la Shoah ? Ce livre relate ce combat douloureux et fier. À la croisée de l'histoire allemande des cinquante dernières années, il raconte comment la communauté juive de Berlin est parvenue à se reconstruire malgré le Rideau de fer, la vague d'antisémitisme de 1953 en RDA et, plus tard, la construction du Mur. Sans gommer la différence de régime entre les deux Allemagne, Laurence Duchaine-Guillon rappelle que les Juifs de Berlin, trop longtemps séparés par le Mur, partageaient les mêmes valeurs et le même désir de renaissance. Dépassant lesrécupérations idéologiques, mais aussi les clichés d'un judaïsme " triste et délabré " à l'Est opposéà celui, " pimpant et astiqué ",de l'Ouest, elle retrace l'étonnante vitalité de la...

Spinoza au XIXe siècle

Spinoza au XIXe siècle

Auteure: Jean Salem

Nombre de pages: 494

On trouvera ici réunies les trente-quatre contributions présentées à la Sorbonne, au cours de quatre journées d'études organisées par le Centre d'histoire des systèmes de pensée moderne de l'université Paris I et le Centre d'études en rhétorique, philosophie et histoire des idées (École normale supérieure de Lyon). Le volume présenté illustre la force de décomposition et de recomposition de la philosophie de Spinoza, qui n'a cessé d'être présente durant tout le XIXe siècle - et particulièrement en ses points hauts. Spinoza, par le truchement de spinozismes plus ou moins fidèles, s'est constitué en agent de transmutation d'une toujours nouvelle puissance de penser et d'agir, en réponse aux défis des temps et des conjonctures. I. Spinoza au XIXe siècle : l'Allemagne Éditions de Spinoza au XIXe siècle (Piet Steenbakkers). - Sur le Spinoza du Pantheismusstreit (Pierre-Henri Tavoillot, Myriam Bienenstock). - L'idéalisme allemand et Spinoza (Jean-Marie Vaysse, Thomas Kisser, Klaus Hammacher, Wolfgang Bartuschat). - Thèmes spinozistes dans la gauche hégélienne (Gérard Bensussan). - Spinoza, Marx, marxisme (André Tosel, Jean Salem). - Spinoza à l'ombre ...

Écrire sous l'Occupation

Écrire sous l'Occupation

Auteure: Bruno Curatolo

Nombre de pages: 424

Qu'est-ce qui pousse des hommes et des femmes à écrire pour dire leur « mal vivre » sur un sol occupé ? La première originalité de cet ouvrage est de répondre à cette question en élargissant le plus possible le champ d'investigation. Ont été pris en considération les différents types d'écrits – publics, intimes, clandestins, dans ou hors du champ littéraire – qui manifestèrent en France, entre 1940 et 1945, un refus de la résignation et de la passivité face à l'occupation et incarnèrent tout l'éventail des comportements allant « du non-consentement à la résistance ». À cet objectif ambitieux correspond une approche interdisciplinaire inédite qui combine analyses littéraires et historiennes, ainsi qu'une dimension comparatiste : les cas belge et polonais ont permis de mesurer les effets des variations des conditions d'occupation et des contextes culturels nationaux. L'ouvrage s'organise autour de cinq axes : l'écriture intime, l'écriture clandestine (presse, tracts, chants des maquis), les formes littéraires (poésie, théâtre, roman), les modalités de l'engagement chez les écrivains, l'écriture face à la persécution et à la répression...

Derniers livres et auteurs recherchés