Ebooks Gratuits

Le plus grand univers d'ebooks au format PDF et EPUB

Trouver votre ebook...

Nous avons trouvé un total de 40 livres disponibles en téléchargement
L'usage du passé entre Antiquité tardive et Haut Moyen Âge

L'usage du passé entre Antiquité tardive et Haut Moyen Âge

Auteure: Claire Sotinel

Nombre de pages: 146

Parmi les nombreux apports de l’œuvre de Brigitte Beaujard sur le culte des saints en Gaule se dessine une réflexion sur les transformations de l’usage du passé à la fin de l’Antiquité. à certains moments de l’histoire des villes de la Gaule romaine, une solution de continuité dans la transmission du passé s’est produite, et la cité classique s’est effacée au bénéfice d’une construction chrétienne de l’histoire des origines. Telle est la piste qu’ont choisi de suivre quelques-uns de ses amis, collègues et élèves, au cours d’une journée d’étude organisée à l’université François-Rabelais-Tours par l’équipe HiSoMA-Tours (UMR 5189) et la Maison des Sciences de l’Homme pour lui rendre hommage. Cet ouvrage aborde des dossiers variés relevant de l’histoire politique, de l’hagiographie ou de l’histoire du christianisme. Si les questions de manipulation de la mémoire sont loin d’être propres à l’Antiquité tardive, elles y occupent une place particulièrement importante, liée à la définition même de la période. Celle-ci fait l’objet depuis plusieurs années d’un débat actif, dont les enjeux concernent l’hypothèse ...

L’Europe latine et le monde arabe au Moyen Âge

L’Europe latine et le monde arabe au Moyen Âge

Auteure: John Tolan

Nombre de pages: 230

Les douze essais de ce livre explorent les diverses manières dont des auteurs chrétiens d’Europe, entre le IXe et le XIVe siècle, percevaient ceux qu’ils appelaient les « Sarrasins ». À une époque où le monde arabe était plus riche, plus puissant et plus lettré que l’Europe latine, les « Sarrasins » provoquaient à la fois la fascination, l’envie et la peur. Nous verrons dans certains des essais comment divers auteurs chrétiens composèrent des traités polémiques, dont le but était d’attaquer ou de réfuter les doctrines et rites de l’islam. Ils s’attaquaient parfois aux bases mêmes de la religion rivale : le texte du Coran, la vie du prophète Mahomet. Certains de ces auteurs font état de tensions quotidiennes dans les sociétés où musulmans et chrétiens cohabitaient : dégoût ou mépris provoqué par le tintement des cloches ou la voix du muezzin ; incompréhensions causées par des barrières linguistiques. Mais pour d’autres auteurs latins, l’orient sarrasin était un espace onirique où chrétiens et musulmans partageaient des sites consacrés à la Vierge Marie et où se trouvaient des princes qui étaient des modèles de la chevalerie ...

L'Asie mineure dans l'Antiquité : échanges, populations et territoires

L'Asie mineure dans l'Antiquité : échanges, populations et territoires

Auteure: Hadrien Bru

Nombre de pages: 484

Asie Mineure et Anatolie sont deux termes qui prêtent volontiers à la rêverie. Ils sont d'ailleurs traditionnellement associés à la fascination de l'Orient dans l'imaginaire occidental, d'autant mieux quand ces termes se rapportent à l'Antiquité. Et de fait, en invoquant ces noms, nous avons déjà mis un pied sur le continent asiatique. On comprend alors que l'Asie Mineure peut être considérée comme un espace transitoire entre un monde égéen classique et un orient plus lointain. Et c'est ainsi que la péninsule anatolienne fut longtemps regardée dans les études anciennes. Pourtant, l'Asie Mineure est aussi un monde en soi, complexe, varié et digne d'intérêt pour elle-même. C'est dans cet esprit que s'est tenu le colloque de Tours consacré à cet espace géographique dans l'Antiquité, dont nous rapportons les actes dans ce volume. Les contributions du colloque international qui s'est tenu à l'université de Tours les 21 et 22 octobre 2005 peuvent se résumer en quatre axes à la fois distincts et complémentaires. Il s'agit tout d'abord d'évaluer les manières de penser, de décrire et de représenter l'Asie Mineure dans l'Antiquité en s'attachant...

Musiques et danses dans l’Antiquité

Musiques et danses dans l’Antiquité

Auteure: Marie-Hélène Delavaud-Roux

Nombre de pages: 336

La publication des actes du colloque qui s’est tenu à Brest en 2006 met en lumière les rapports complexes qui existent entre musiques, rythmes et danses : toute musique n’est pas forcément faite pour être dansée, mais lorsqu’une musique est composée pour l’orchestique elle est toujours vocale. La découverte de papyrus musicaux, les reconstitutions d’instruments antiques et leur pratique, la restitution de la métrique et des rythmes antiques, l’exécution de chorégraphies antiques sur des partitions musicales ont déjà renouvelé considérablement les connaissances sur le sujet. Il restait cependant à s’interroger sur des questions majeures telles que les mouvements des instrumentistes, l’utilisation de la métrique et du rythme pour danser sur un texte dont la musique n’est pas conservée (poésie ou théâtre), le rôle des accents grecs dans la mélodie et dans le rythme, l’utilisation de sources spécifiques telles que l’épigraphie. Les débats ont été orientés autour de quatre thèmes : musique et mouvement ; musique, rythme et métrique dans la danse ; des modèles dans la danse et la musique ; musique, rythme et danse face au...

Une histoire de l'Europe

Une histoire de l'Europe

Auteure: Michel Fauquier

Nombre de pages: 752

Comme toute histoire, celle de l'Europe a ses ombres, mais elles n'évincent pas les idéaux élevés nourris en son sein avant de contribuer à les faire croître : ces idéaux qu'elle a donnés en héritage au monde, il appartient plus particulièrement aux siens de continuer à les faire vivre. Pour cela il leur faut savoir d'où ils sont : c'est pourquoi le présent ouvrage raconte ce qui a fait l'Europe, depuis son émergence jusqu'au seuil de notre époque. La pédagogie retenue organise cette histoire en onze noeuds, c'est-à-dire autour de moments durant lesquels le sort de l'Europe s'est noué, pour le meilleur ou pour le pire. Bâtie à partir d'une trame chronologique forte, l'histoire de l'Europe racontée ici tient que cette histoire a un sens, qu'elle procède de l'avant à l'après, et est intelligible au prix d'une synthèse raisonnable.Après la prise de conscience des Grecs soudés par des valeurs communes les distinguant fortement des Orientaux qui ont alors la figure des Perses, l'Europe ainsi émergente prend sa première forme avec la constitution d'un Empire romain d'ampleur méditerranéenne mais qui reste occidental par bien des aspects, le christianisme...

Rome et l’Occident

Rome et l’Occident

Auteure: Frédéric Hurlet

Nombre de pages: 528

Cet ouvrage collectif étudie les relations multiformes qui se sont établies entre Rome et l’Occident depuis la création des provinces d’Hispanie en 197 av. J.-C. jusqu’à la mort de l’empereur Commode en 192 ap. J.-C. L’espace pris en considération comprend les îles de la Méditerranée occidentale (Sicile, Sardaigne, Corse), la péninsule Ibérique, la Gaule (Cisalpine exclue), la Germanie, les Alpes (provinces alpestres, Rhétie) et la Bretagne romaine. Au cœur des questionnements se trouve le mode de fonctionnement de l’Empire romain. La longue durée retenue – près de quatre siècles – permet de mieux saisir les évolutions qui se manifestèrent dans les régions occidentales en relation avec la conquête romaine et à sa suite, mais aussi les continuités que le passage de la République à l’Empire ne fit pas disparaître. Frédéric Hurlet a réuni une équipe internationale de chercheurs français, allemands et anglo-saxons. Dix-huit contributions ont été rassemblées pour analyser les différents aspects de l’emprise de Rome sur l’Occident dans une perspective qui mêle les approches thématiques et géographiques. Le manuel est divisé en...

Chemin faisant

Chemin faisant

Auteure: Lydie Bodiou

Nombre de pages: 318

Internationalement reconnu pour ses travaux sur la religion et la société grecques antiques, Pierre Brulé ne cesse de déconstruire le « miracle grec » en s'intéressant tout d'abord à ses marges, ses fractures, ses ombres. Les études rassemblées dans cet ouvrage s'inscrivent dans cette perspective en proposant de nouvelles approches, essentiellement dans trois domaines : l'histoire des femmes, l'histoire religieuse et l'histoire du corps. Ces trois domaines bien évidemment se recoupent, et l'analyse de la participation des femmes aux rituels et aux fêtes religieuses grecques, que ce soit à Athènes, à Olympie, à Delphes, ou bien encore dans les Lois de Platon, est complétée par l'étude d'associations, de magistrats, de l'usage du fouet... qui sont autant de manières de mettre en lumière comment les cités intégraient et contrôlaient leurs membres, quels que soient leur genre, leur identité, leur statut, n'hésitant pas à recourir à la violence s'il le fallait. De même, les réflexions proposées sur la médecine, les vêtements, les offrandes sacrificielles et le polythéisme, à partir de la prise en compte de mythes, de représentations, des noms des...

L’Europe en conflits

L’Europe en conflits

Auteure: Wolfgang Kaiser

Nombre de pages: 448

À l’aube des temps modernes, l’Europe est secouée par une série d’affrontements religieux. Par routine ou par paresse, on pense en premier lieu à l’irruption de Martin Luther et des autres protagonistes de la Réforme protestante et à la scission de la chrétienté latine. Mais toute l’Europe n’est pas chrétienne : les temps modernes s’ouvrent avec l’expulsion, les conversions forcées et la persécution des juifs et des musulmans dans la péninsule Ibérique de la Reconquista. Et il y a une Europe ottomane, elle aussi pluri-religieuse. L’expérience européenne des conflits religieux se fait en outre dans un horizon global de la rencontre avec d’autres religions et civilisations où les Européens découvrent leur propre barbarie. Celle-ci s’exprime dans les atrocités des guerres civiles, des guerres de religion en France à l’action des troupes de Cromwell en Irlande. Partant de la pluralité religieuse de l’espace européen, les affrontements de la première modernité se lisent comme un douloureux processus d’apprentissage d’accepter et de gérer cette pluralité irréductible. Ainsi naît une notion et forme historique, politique et...

L’administration des faveurs

L’administration des faveurs

Auteure: François Buton

Nombre de pages: 334

Portant sur le long XIXe siècle, de la Révolution aux débuts de la Troisième République, l’ouvrage interroge tout à la fois le poids de l’État sur la société, son mode de fonctionnement et la place faite aux personnes handicapées en France. L’enquête montre que l’administration chargée d’accorder la faveur de l’éducation aux enfants sourds ou aveugles confère à l’activité éducative une stabilité et un prestige qui d’un côté favorisent l’innovation pédagogique et la construction d’identités collectives valorisantes, de l’autre font obstacle à la pleine reconnaissance du droit à l’instruction. C’est que « l’administration des faveurs » ne désigne ici pas seulement la distribution d’avantages par l’État (par opposition à la reconnaissance de droits), mais aussi les modes de recrutement et de fonctionnement d’une administration qui, bien que progressivement bureaucratisée, autorise des formes d’appropriation du pouvoir d’État susceptibles de résister avec succès aux propositions du pouvoir politique républicain. En traitant de questions concrètes (pourquoi pense-t-on ensemble les sourds et les aveugles ?...

Corps en jeu

Corps en jeu

Auteure: Collectif

Nombre de pages: 378

Un corps en jeu est un corps qui tient un discours visuel et sonore, se présente et se représente en mobilisant toutes ses capacités motrices (gestuelle, regard, respiration, voix), un corps qui construit un langage où l'apparence, qu'il s'agisse d'un dévoilement ou d'un déguisement, dit, trahit, contredit une vérité humaine, sociale ou politique dans une société donnée. C'est un corps dont les modalités d'exposition s'inscrivent sur un fond de consensus culturel pour produire un sens nouveau, que seul le contexte de la représentation rend déchiffrable. L'objet du colloque international qui s'est tenu à l'université de Toulouse II en octobre 2008 était d'envisager, pour l'Antiquité, cette question, sous ses aspects les plus divers, parfois les plus contradictoires. Un corps en jeu dans l'Antiquité se donnait à voir dans un contexte particulier, qui pouvait être celui de la scène, du stade ou de la cité, dans le cadre de manifestations fondées sur une représentation de soi et des autres, toujours en « s'adressant à » un public. Il ne s'agissait donc pas, à travers les différentes interventions, de disséquer ou de décrypter le sens de gestes, de...

L'épitaphe et la mémoire

L'épitaphe et la mémoire

Auteure: Nicolas Mathieu

Nombre de pages: 502

Fondé sur des monuments funéraires épigraphiques ou anépigraphes, cet ouvrage s'inscrit dans l'histoire sociale des trois premiers siècles de l'Empire romain. Le point de départ est un essai de définition de ce que représente l'épitaphe en tant que monument du souvenir, support d'informations entre les vivants et les morts et en conséquence véhicule de la mémoire. Pour y parvenir est étudié un corpus de plus de 700 attestations d'un vocabulaire spécifique de la parenté (ex. alumnus, genitor, nepta, etc.) et du vocabulaire de la famille nucléaire (pater, mater, frater, soror, etc.) selon trois axes : la construction du souvenir, la mémoire affichée, le miroir qu'elle offre pour soi-même et pour les autres. Au corpus d'épitaphes sont ajoutés également 51 arbres généalogiques (stemmata) reconstitués à partir des textes épigraphiques et une cinquantaine de photographies de monuments. Au fil des pages on observe la diversité dans l'expression écrite ou figurée de la parenté en tenant compte des différences locales, des degrés plus ou moins profonds d'accès à la romanité, des permanences culturelles antérieures à la conquête, le dialogue entre...

La justice dans les cités grecques

La justice dans les cités grecques

Auteure: Aude Cassayre

Nombre de pages: 560

Dans le nouveau contexte géopolitique engendré par la mort d'Alexandre, les évolutions lentes et progressives du droit et de la justice des cités grecques se sont brusquement retrouvées confrontées à un horizon juridique original dont les principes s'opposaient à ceux qui avaient fondé, jusqu'alors, l'exercice de la justice. À la cité même comme principe et source du droit appliqué par sa justice s'est substituée la personne du souverain hellénistique. Les cités prirent acte de cette incursion royale qui, selon les statuts et les situations locales, s'exprima de différentes manières dans la pratique judiciaire. La justice apparaît ainsi directement liée à la politique des cités dont elle constitue un enjeu fondamental et montre les limites de l'indépendance. À l'époque hellénistique, la justice ne peut plus s'envisager comme un domaine clos, mais s'inscrit dans un ensemble juridique géographiquement vaste et institutionnellement mobile. Avec pour toile de fond ce nouvel horizon juridique, une pratique judiciaire originale s'est développée dans des proportions importantes, contrôlées par les cités et marquées par un essor considérable des...

Madrid

Madrid

Auteure: Christine Mazzoli-Guintard

Nombre de pages: 270

Madrid naît au milieu du IXe siècle, fruit de la volonté du prince omeyyade de Cordoue Muḥammad Ier : vers 860, l'émir décide de fonder une fortification aux confins septentrionaux de son État sous le nom de Mağrīṭ « là où l'eau abonde ». Mağrīṭ fut une petite ville fortifiée de quatre hectares, auxquels s'ajoutaient des noyaux d'habitat ouverts et dispersés autour de l'enceinte. Elle était peuplée d'artisans, célèbres pour leur travail de l'argile, de paysans, mais aussi de savants et de fonctionnaires, le gouverneur et le cadi, qui représentaient la cour omeyyade et veillaient à la bonne marche des affaires urbaines. Après la conquête de Mağrīṭ par les Castillans en 1085, la ville conserve de ses origines islamiques son nom, qui devient Magerit, puis Madrid, et elle maintient le principal axe de circulation de la petite ville omeyyade, la grand'rue de Mağrīṭ formant aujourd'hui la partie finale de la Calle Mayor madrilène. Au bout de celle-ci, se dresse la cathédrale de la Almudena, dont le nom perpétue la mémoire d'un terme arabe, al-mudayna, la citadelle. À partir des sources textuelles et archéologiques, cet ouvrage s'efforce de...

Les prêtres des empereurs

Les prêtres des empereurs

Auteure: Gabrielle Frija

Nombre de pages: 328

Les cités grecques de la province romaine d’Asie ont fondé dès le début de l’Empire des cultes d’Auguste et de sa famille d’abord, de l’ensemble des empereurs ensuite. Elles ont ainsi intégré les empereurs à leurs panthéons locaux et leur ont fait une place dans la religion poliade, sans que cela limite pour autant la vitalité des activités religieuses plus traditionnelles. Pour assurer le culte impérial ainsi créé, la plupart des cités d’Asie ont désigné des grands-prêtres. Cet ouvrage étudie la fonction de grand-prêtre dans le contexte politique, institutionnel et religieux des cités grecques durant le Haut-Empire romain. Les sources montrent que la grande-prêtrise est une fonction très prestigieuse et qu’elle s’intègre dans les structures civiques, mais sans remettre en cause la primauté des magistratures et prêtrises traditionnelles. La plupart des grands-prêtres sont des notables locaux pour qui le culte impérial est un moment de la carrière politique civique ; rares sont ceux qui ont les moyens de faire une carrière en dehors de leur cité, dans la province ou l’administration romaine. Cet ouvrage met en lumière le caractère...

Les recteurs

Les recteurs

Auteure: Jean-François Condette

Nombre de pages: 256

Il y a deux cents ans, le décret impérial du 17 mars 1808, en 144 articles, organisait l’Université impériale fondée en 1806. Restaurant les facultés, précisant les grades mais aussi la hiérarchie interne du personnel administratif et enseignant, cet imposant décret jetait les bases de notre système contemporain d’Instruction publique. C’est aussi par ce décret qu’apparaît le recteur d’académie, défini comme le représentant direct du Grand-Maître parisien, chef d’un espace territorial nouveau, l’académie, composée d’un regroupement de plusieurs départements pour la gestion des affaires éducatives. Parfois menacée de suppression, souvent modifiée dans ses attributions règlementaires, la fonction rectorale a surmonté les multiples changements de régime qu’a connus la France depuis 1808, s’affirmant comme une spécificité française. Cet ouvrage revient sur les deux cents ans d’engagements polymorphes des recteurs d’académie au service du développement de l’Instruction publique. Il associe de larges synthèses sur la naissance de la fonction et les principales phases de son évolution, les analyses plus spécifiques sur certains...

Les chemins de verre

Les chemins de verre

Auteure: Corine Maitte

Nombre de pages: 378

Le verre à l'italienne fut la grande mode de l'Europe curiale, aristocratique et urbaine des XVIe et XVIIe siècles. Venise en était le principal centre de production et la rigueur de ses lois tentait de maintenir l'exclusivité de ses fabrications. Mais, au grand dépit des administrateurs de la République, les centres d'imitation se multiplièrent en Italie et en Europe grâce à la mobilité des verriers, dépositaires des secrets de fabrication. Une part importante de ceux-ci vinrent, non pas de Venise, mais d'Altare, petit bourg de l'ancien Montferrat. Ces mouvements n'ont jamais fait l'objet d'une enquête globale approfondie. En comparant les parcours des hommes, ce livre réinterroge les migrations artisanales anciennes en prenant en compte la diversité des trajets, la multiplicité des pôles de déplacement et la complexité des circulations techniques. Des problèmes trop souvent disjoints sont ainsi reliés : le travail du verre mais aussi sa consommation, les implantations « industrielles » et leurs enjeux, les phénomènes migratoires et leurs modalités, les institutions de l'économie – corporations ou privilèges –, les rapports entre acteurs politiques...

La foi dans le siècle

La foi dans le siècle

Auteure: Stéphane Tison

Nombre de pages: 400

Comment la foi s’est-elle inscrite dans le siècle ? À partir d’exemples empruntés aux différentes périodes de l’histoire, les auteurs de cet ouvrage collectif interrogent les modes d’interaction entre la religion chrétienne, la culture profane et la société. On redécouvrira ici sous de nouveaux traits l’empreinte culturelle du christianisme (musique, peinture, construction et restauration d’églises, travaux des clercs érudits). On comprendra, à travers des études de cas régionaux et de manuscrits inédits, comment la religion chrétienne diffuse ses valeurs de référence par le biais de réseaux et de relais spécifiques, comment elle inspire un certain type de rapports à la cité ou à la science, suscitant par là des pratiques sociales singulières mais aussi des controverses politiques et des confrontations intellectuelles passionnantes. Les conflits du XXe siècle sont des temps majeurs de cette histoire. On lira donc aussi dans ce volume de quelle manière ceux-ci pèsent sur l’expression culturelle, individuelle ou collective, de la foi. Cet ouvrage est un hommage à Brigitte Waché dont les travaux contribuent à faire sortir l’histoire...

Jeunesse(s) et élites

Jeunesse(s) et élites

Auteure: Christine Bouneau

Nombre de pages: 378

Si les jeunesses et les élites sont des sujets séparément bien étudiés, rares ont été les tentatives de confrontation de ces deux notions polysémiques. Vingt-trois historiens et chercheurs français et européens se sont employés à l’exercice. Des rives de la Hanse aux cours espagnoles, des ambassades romaines à Manchester, ce livre nous donne à connaître des destins aussi différents que ceux des gardes de la marine, des jeunes nobles sous la Révolution, des étudiants parisiens de la Belle-Époque, ou des jeunesses en régime totalitaire. Il s’emploie à reconstituer parcours individuels et destins collectifs, revisitant ainsi la notion de « génération », les phénomènes de rénovation des élites par la jeunesse ou encore les enjeux de la formation ; il aborde aussi le discours des élites sur la jeunesse, à travers la mise en œuvre de sources aussi variées que les correspondances, les mémoires, les affiches politiques ou les œuvres cinématographiques, offrant ainsi des mises au point méthodologiques précieuses. Les deux tables rondes qui clôturent l’ensemble permettent d’esquisser des perspectives de comparaison à l’échelle européenne...

De la religion de tous à la religion de chacun

De la religion de tous à la religion de chacun

Auteure: Gaël Rideau

Nombre de pages: 394

La vie religieuse d’Orléans au XVIIIe siècle est habituellement résumée autour de deux éléments majeurs : le jansénisme et la déchristianisation, ou du moins l’éloignement de la religion. Les figures épiscopales de L.-G. Fleuriau, pour le premier, et de L.-S. de Jarente, pour la seconde, incarnent cette réalité. Pourtant, au travers de la présentation de la vie paroissiale et de sa gestion quotidienne (comptes, délibérations, rapport avec le curé, aménagement de l’église), des fêtes, des processions, des confréries, des testaments, du jansénisme, de la vie des dévots, de la présence d’objets, d’images et de livres pieux dans les maisons et de leur localisation dans les intérieurs, la réalité religieuse s’avère beaucoup plus complexe. Non seulement l’importance du jansénisme est à nuancer, du moins à préciser, mais la déchristianisation n’est pas de mise. De nombreux Orléanais vivent à l’écart des querelles jansénistes. La religion de la croix et de la sensibilité, pourtant présentée comme l’opposé du jansénisme, se diffuse autour des jésuites. De ce point de vue, en poussant la porte des églises d’Orléans au XVIIIe...

Les ennemis de Paris

Les ennemis de Paris

Auteure: Bernard Marchand

Nombre de pages: 388

Avec les Lumières, les révolutions industrielle, politique, démographique ont vu réapparaître la grande ville millionnaire. Les révolutions du XIXe siècle ont éclaté dans les rues d'un Paris qui fascinait et effrayait à la fois. Après la Commune, la peur de Paris a suscité une haine croissante dans la littérature, les discours politiques, l'action de l'État. Celui-ci, depuis Pétain, s'est donné pour tâche de réduire l'agglomération parisienne. Cette politique, la seule menée continuellement par tous les régimes et tous les partis depuis un demi-siècle, est passée à peu près inaperçue, mais elle a eu des effets considérables, quasi suicidaires pour la nation. Elle pose des questions redoutables : sur 22 régions métropolitaines, 19 sont, chaque année, subventionnées ; l'Île de France paye 97 % de ces subventions ; comment a-t-on pu convaincre les Français que « la Province paye pour Paris » ? Faut-il réclamer l'égalité d'équipement des territoires, ce qui revient à assurer l'inégalité d'équipement des personnes quand la population est concentrée dans les villes ? Pourquoi, depuis un siècle, abandonner les banlieues alors qu'elles logent...

Aux sources de l'Europe

Aux sources de l'Europe

Auteure: Michel Fauquier

Nombre de pages: 416

On s'interroge beaucoup ces derniers temps sur les racines de l'Europe, à l'heure où celle-ci traverse une évidente crise d'identité. Mais chercher les origines de la construction européenne dans des racines suppose, soit de les accepter toutes sans discernement, soit de n'en retenir que quelques unes, ce qui déclenche inévitablement un débat aux relents idéologiques. Parler des origines européennes en terme de sources, permet de retenir de chaque expérience passée ce qu'elle a eu de bon, et d'écarter ce qu'elle a eu de mauvais, pour éclairer les générations présentes qui auront à bâtir l'Europe de demain en opérant des choix déterminants.Cet ouvrage propose d'analyser l'apport des temps antiques et médiévaux à la construction de l'Europe, à travers l'étude de moments décisifs où l'histoire de cette Europe s'est nouée : tour à tour, sont ainsi étudiées les contributions de la Grèce et de la Rome antiques, du christianisme, de l'empire (héritage romain et relectures médiévales), de la monarchie (à travers l'exemple capétien) et du monachisme.Chaque étude est illustrée par une oeuvre d'art majeure qui est commentée, ainsi que par des textes...

Aux sources de l'Europe, Les temps modernes

Aux sources de l'Europe, Les temps modernes

Auteure: Michel Fauquier

Nombre de pages: 476

D'une lecture aisée, cet ouvrage analyse l'apport des temps modernes à la construction de l'Europe au travers de l'étude de moments décisifs où l'histoire de cette Europe s'est nouée. Tour à tour, sont ainsi étudiés la série des ébranlements qui ont accompagnés l'entrée de l'Europe dans la modernité (conflit entre la science et la foi, défi du protestantisme), ainsi que le passage d'une logique de puissance (Espagne au XVIe siècle, France au XVIIe) à une logique d'équilibre. Est ensuite abordée l'histoire de ces deux derniers ébranlements majeurs que furent pour l'Europe la Révolution française, puis le règne éphémère mais meurtrier des grands totalitarismes qu'enfanta le premier XXe siècle. Après ce parcours historique, l'auteur dresse les raisons d'espérer dans notre monde contemporain. Plusieurs oeuvres d'art majeures, des textes et des documents essentiels qui ont fait date dans l'histoire européenne accompagnent le lecteur dans sa découverte du patrimoine européen et lui permettent de prolonger la réflexion ouverte.Cet ouvrage, loin de prétendre clore la discussion sur les origines de la construction européenne, veut au contraire la nourrir...

Notables des colonies

Notables des colonies

Auteure: David Lambert

Nombre de pages: 372

Qu’est-ce qu’un notable colonial ? Quels sont ces Français qui, sous l’égide de l’administration, exercèrent leur influence dans les protectorats tunisien et marocain jusqu’à la veille de la Seconde Guerre mondiale ? Comment caractériser et éclairer les rapports de force et de pouvoir qui se nouèrent, de la fin du XIXe siècle à la fin des années 1930, entre une communauté expatriée et une administration d’importation à l’intérieur d’un espace touché par l’expansion coloniale ? Élus ou désignés, citadins ou ruraux, des Français s’impliquèrent dans la vie publique et la gestion économique de la Tunisie et du Maroc. Ils étaient propriétaires agricoles, avocats, entrepreneurs, journalistes ou négociants ; autour des Résidents et des fonctionnaires coloniaux, ils constituèrent un pilier incontournable du système colonial. Pour dessiner les contours de ces figures disparues, David Lambert explore les dimensions du concept de notable, qu’il construit sans s’interdire ni intrusions fécondes dans le champ des sciences humaines ni parallèles avec d’autres périodes historiques. Il parcourt ensuite les archives françaises, tunisiennes...

Mobilité et transmission dans les sociétés de l’Europe moderne

Mobilité et transmission dans les sociétés de l’Europe moderne

Auteure: Anna Bellavitis

Nombre de pages: 292

Entre Paris et Genève, de Turin à Venise, cet ouvrage renouvelle les approches traditionnelles des sociétés de l’Ancien Régime en interrogeant la reproduction et la mobilité sociale associées à la mobilité géographique. Il insiste sur les difficultés rencontrées par les acteurs et les solutions qu’ils sont amenés à inventer. Comment les familles de la noblesse, du commerce et de l’artisanat organisent-elles la transmission de leurs patrimoines matériel et symbolique pour se perpétuer ? Comment les groupes (familiaux et socioprofessionnels) contrôlent-ils leur renouvellement ? Quelle est la part du libre choix et de la contrainte dans les trajectoires des individus qui migrent ? Pourquoi se convertit-on ? Les contributions des historiens et d’historiennes réunies dans ce volume proposent des réponses à ces questions en reconstituant les parcours d’humbles ouvriers, d’artisans, de marchands et de nobles, d’héritiers et d’hommes nouveaux. Elles établissent aussi un dialogue entre différents courants de l’histoire sociale, à la croisée de l’histoire du genre, des catégories sociales et de la micro storia. Grâce à des sources variées,...

Un officier français dans la guerre d’Espagne

Un officier français dans la guerre d’Espagne

Auteure: Anne-Aurore Inquimbert

Nombre de pages: 306

Ancien élève de l’École normale supérieure engagé dans les cadres de l’armée d’active au cours de la Première Guerre mondiale, Henri Morel apparaît d’emblée comme un personnage paradoxal. Dans les années d’après-guerre, marqué par quatre ans passés sur le front, il s’ouvre aux idées de l’Action française et remet en cause le système de la nation armée dans des articles originaux. « Analyste » au 2e bureau de l’état-major de l’armée puis attaché militaire près de l’ambassade de France en Espagne au premier jour de la guerre civile, le lieutenant-colonel Morel détonne par ses opinions antifascistes. En 1938, il suggère au président du Conseil, Léon Blum, d’intervenir militairement en faveur des républicains espagnols et s’oppose au haut commandement de l’armée française dans sa grande majorité favorable au général Franco. Lors de la Seconde Guerre mondiale, Henri Morel est l’un des rares officiers à suivre le général de Lattre de Tassigny, lorsque celui-ci tente de résister à l’invasion de la zone libre par les troupes allemandes. Arrêté puis déporté en Allemagne en juillet 1944, il meurt au camp de Neuengamme....

Lettre ouverte du dernier des chrétiens au premier des Français

Lettre ouverte du dernier des chrétiens au premier des Français

Auteure: Michel Fauquier

Nombre de pages: 96

Une école politique affirme sans sourire que le repos dominical est désuet voire néfaste en ces temps de crise économique.Or l'analyse des conséquences sociales de l'extension de l'ouverture des magasins le dimanche, démontre que cela nourrirait précisément les moteurs de la crise mondiale que nous traversons. Examinant les conséquences les plus concrètes comme les effets à long terme, Michel Fauquier appelle à une réflexion qui ne soit pas menée au nom des seuls impératifs économiques, mais qui prenne en compte le véritable intérêt humain.

Gladiateurs et chasseurs en Gaule

Gladiateurs et chasseurs en Gaule

Auteure: Kevin Alexandre Kazek

Nombre de pages: 389

Les gladiateurs sont intimement liés à l'amphithéâtre. A tel point qu'ils écrasent par leur omniprésence les autres protagonistes de l'arène. La gladiature n'est pourtant pas la seule exhibition qui électrise les foules dans les gradins de ces gigantesques édifices. Bestiaires et venatores de la chasse fictive, Paegniarii des jeux de midi, bêtes horrifiques ou animaux fabuleux, participent de la réussite d'une journée passée aux spectacles. Appréhendés grâce à des supports aussi variés que les lampes en terre cuite, la céramique sigillée ou les mosaïques, tous les acteurs de ce microcosme particulier sont présentés dans cette étude qui s'intéresse également à la rhétorique de l'image et à sa symbolique.

Marseille la violente

Marseille la violente

Auteure: Céline Regnard-Drouot

Nombre de pages: 360

" Il monta jusqu'au premier étage et trouva la dame Chalvet assassinée dans son lit. Elle avait sur la bouche un mouchoir roulé en épais bâillon noué derrière la tête. Entre les deux yeux, elle portait une profonde blessure d'où le sang avait abondamment coulé. Le cou portait des traces de pression, les jambes pendaient en dehors du lit. Les bras portaient des ecchymoses indiquant une résistance. Le grand désordre qui régnait dans l'appartement indiquait que celui-ci avait été fouillé et que le vol était le mobile de l'assassinat ", telle est la saisissante description que donne le procureur de la République de la découverte d'un cadavre à Saint-Louis, quartier de la périphérie marseillaise, en 1895 ; et telle est la matière de cet ouvrage. Issu d'une thèse de doctorat soutenue en 2006, fondé sur une enquête menée dans les sources judiciaires, il propose une étude des violences interpersonnelles (délits et crimes) dans la société marseillaise entre 1851 et 1914. Durant ce demi-siècle, Marseille est une ville en profondes mutations. La croissance économique est soutenue, principalement animée par le négoce et les industries de transformation....

La Cité à l'épreuve des rois

La Cité à l'épreuve des rois

Auteure: Isabelle Pimouguet-Pédarros

Nombre de pages: 408

Le propos de ce livre n’est pas tant de retracer le déroulement du siège de Rhodes par Démétrios Poliorcete (305-304 av. J.-C.) que de comprendre comment il s’inscrit dans l’histoire du pouvoir, en particulier dans le système de relations entre rois et cités. L’évènement se produit au moment où se forment les grandes monarchies hellénistiques, où la construction navale et le machinisme militaire sont marqués par le gigantisme, où l’art des fortifications et l’artillerie défensive se développent. Il s’agit donc d’observer en un point précis du temps et de l’espace l’évolution du politique et de sa manifestation la plus significative, la guerre.

Transmettre les savoirs dans les mondes hellénistique et romain

Transmettre les savoirs dans les mondes hellénistique et romain

Auteure: Frédéric Le Blay

Nombre de pages: 417
Les terres du sauvage dans le monde franc (IVe-IXe siècle)

Les terres du sauvage dans le monde franc (IVe-IXe siècle)

Auteure: Fabrice Guizard-Duchamp

Nombre de pages: 283

Cet ouvrage propose de partir à la recherche de l'espace du sauvage au haut Moyen Age. Cette période a été souvent décrite comme un moment où l'emprise du sauvage était considérable : de vastes forêts percées par quelques clairières, des étendues désolées hantées par les ermites, les païens et les brigands, des lieux dangereux car on y rencontrait le loup ou le diable. C'était le temps des hommes soumis aux caprices de la nature, désarmés devant les catastrophes naturelles, souffrant de cruelles famines, terrorisés par la nuit et les bêtes sauvages... Ces images simplistes ont. alimenté récemment encore une légende noire faisant du haut Moyen Age une époque maudite. Il a fallu, pour parcourir ces Terres du sauvage, investir des sources qui n'en parlent guère. Pourtant, elles invitent le lecteur à considérer avec nuances ces espaces d'antimonde qui donnent à penser aux érudits de ce premier Moyen Age. La perception de la nature sauvage est une synthèse du savoir antique et de la conception de l'univers présentée par la Bible, puis développée par l'exégèse et les commentaires des Pères de l'Eglise. Cette vision finalement originale se retrouve...

Rome, la fin d'un Empire

Rome, la fin d'un Empire

Auteure: Claire Sotinel

Nombre de pages: 688

La longue période qui va de 212 à 527 a vu se produire des transformations impressionnantes : la fin d'une société d'ordres, l'implantation de populations exogènes, la déconstruction politique de l'Empire, la diffusion du christianisme devenu religion impériale...Ce livre restitue toute la richesse et la complexité des ces années tourmentées de l'Antiquité tardive.

Pouvoirs, Église, société

Pouvoirs, Église, société

Auteure: Myriam Soria Audebert , Cécile Treffort

Nombre de pages: 223

Court essai historique, cet ouvrage brosse le tableau des relations entre institution ecclésiastique et exercice des pouvoirs de l'époque carolingienne à la réforme grégorienne dans le cadre d'une société occidentale chrétienne en route vers le salut. Particulièrement dépendants de la conception trifonctionnelle de la société et d'une structure ecclésiale englobante, les rapports entre clercs et laïcs sont restés étroits, entre collaboration et collusion, jusqu'au moment où la papauté, en distinguant très nettement pouvoir temporel et autorité spirituelle, tendant à subordonner le premier à la seconde, rompt leur équilibre séculaire.

La mémoire d’Ambroise de Milan

La mémoire d’Ambroise de Milan

Auteure: Collectif

Nombre de pages: 631

Ce livre ne traite ni de la vie d'Ambroise (339-397), évêque et saint patron de la ville de Milan, ni de l'œuvre de celui qui fut considéré comme l'un des quatre Docteurs latins de l'Église latine. Il tente une archéologie historique de la mémoire ambrosienne, ou plutôt de la disponibilité sociale de son souvenir dans l'Italie médiévale et moderne. À travers l'étude de ses usages politiques, on tente de saisir le champ d'action d'une memoria patristique qui plonge ses racines dans la tradition ecclésiale, la science médiévale et la piété populaire. Résolument interdisciplinaire, cette enquête collective croise les apports des historiens et des archéologues, des philologues et des historiens de l'art, des spécialistes de la liturgie et de l'ecclésiologie, de la vie politique comme de l'histoire de l'érudition. Elle ne se contente pas de dresser la chronique des appropriations collectives d'un souvenir disputé à la faveur de la résurgence des « nouveaux Ambroise » qui s'autorisent de son nom, mais tente de cerner les lieux où s'ancrent le souvenir : lieux urbains et iconographiques formant une géographie monumentale du souvenir ambrosien, lieux de la...

Les cultes polythéistes dans l’Adriatique romaine

Les cultes polythéistes dans l’Adriatique romaine

Auteure: Christiane Delplace

Nombre de pages: 298

La rencontre organisée à Bordeaux au mois de mai 1997 sur les cultes polythéistes dans l’Adriatique romaine marque une étape importante dans la collaboration que l’Institut Ausonius a nouée depuis plusieurs années avec les organismes de recherche de plusieurs pays riverains du nord de l’Adriatique. Cette coopération trouve régulièrement une concrétisation dans la parution d’une chronique quinquennale publiée avec le concours de l’École Française de Rome et qui fait le bilan de la recherche sur l’Histoire Ancienne et l’archéologie de la zone adriatique à l’époque romaine. L’opportunité se présentait cependant de rassembler une bonne partie des partenaires de cette initiative.

La mémoire de l'antiquité dans l'antiquité tardive et le haut Moyen Age

La mémoire de l'antiquité dans l'antiquité tardive et le haut Moyen Age

Auteure: Michel Sot , Pierre Bazin

Nombre de pages: 159
Les frontières du profane dans l'antiquité tardive

Les frontières du profane dans l'antiquité tardive

Auteure: Éric Rebillard , Claire Sotinel

Nombre de pages: 372

Papers presented to various conferences, 2003-2006.

Économie et religion dans l'antiquité tardive

Économie et religion dans l'antiquité tardive

Auteure: Éric Rebillard , Claire Sotinel

Nombre de pages: 359

"Colloque de Bordeaux, 21-22 janvier 2005, Ausonius, Institut de recherches sur l'Antiquite et le Moyen Age; table ronde organisee et publiee par Eric Rebillard et Claire Sotinel"--p. [3].

Derniers livres et auteurs recherchés