Trouver votre ebook...

Liste des livres et Ebooks trouvés
Nous avons trouvé un total de 40 livres disponibles en téléchargement
Psychologie de l'argent

Psychologie de l'argent

Auteure: Georg SIMMEL ,

Nombre de pages: 80

Simmel démontre ici le mécanisme psychologique qui a permis de transformer l’argent de moyen en fin. Or, en servant quantité de fins, l’argent devient “incolore”, privé de valeur en soi. Simmel analyse des cas pathologiques, allant de l’avare au dépensier compulsif, aspects psychologiques complétés par de passionnantes observations d’ordre historique et sociologique. Il se penche également sur les liens générés par l’argent, source paradoxale de l’individualisme moderne. Si la possession d’argent procure une liberté personnelle, elle engendre une insatisfaction croissante, tant la dimension qualitative, inexprimable en termes économiques, s’efface au profit du quantitatif. L’argent n’en reste pas moins pour l’homme moderne un aiguillon de son activité, une promesse illusoire de bonheur. Philosophe et historien de formation, Georg Simmel (1858-1918) fut l’un des fondateurs, avec Max Weber, de la sociologie allemande. Auteur de Philosophie de l’argent(1900), il donna également des cours à l’université de Berlin et de Strasbourg. Son œuvre connut d’emblée une réception très favorable aux États-Unis, puis en France.

L'Etranger

L'Etranger

Auteure: Georg Simmel ,

Nombre de pages: 96

L'étranger : menace ou promesse ? Une étude magistrale d'un des pères de la sociologie moderne sur une question qui agite nos sociétés à l’heure des tensions communautaires et du scandale des migrants. Pour Simmel, dans ce texte culte, c’est quelqu’un qui appartient à un groupe sans en faire partie car, venu d’ailleurs, il n’en partage ni l’histoire ni la culture. Ce n’est pas un marginal, et pas non plus un exclu. Ce n’est pas un touriste. Il y a du positif en lui puisqu’il apporte au groupe des qualités étrangères à celui-ci. Ni là-bas, ni d’ici, il est l’intermédiaire idéal, le pont, entre deux groupes. Il importe des idées et des marchandises. Il est plus libre dans son jugement, moins empêtré dans les conventions et les habitudes. On se confie à lui, et il est bon juge. C’est d’ailleurs en Italie, pays de plus en plus violemment opposé aux étrangers, que certaines cités, autrefois, ont fait appel à des étrangers pour rendre la justice. Peut-être est-ce l’occasion de le rappeler.

Simmel, le parti-pris du tiers

Simmel, le parti-pris du tiers

Auteure: Denis Thouard , Benedicte Zimmermann ,

Nombre de pages: 449

Philosophe et sociologue, Georg Simmel (1958-1918) a développé une pensée originale qui se soustrait à la tentation des oppositions duales, telles qu'individu et société, expérience et structure. Sa pensée du tiers saisit la complexité des relations sociales à partir de la différenciation et de la réciprocité. Philosophe et sociologue, Georg Simmel (1958-1918) a développé une pensée originale qui se soustrait à la tentation des oppositions duales, telles qu'individu et société, expérience et structure. Sa pensée du tiers saisit la complexité des relations sociales à partir de la différenciation et de la réciprocité. Son approche se veut processuelle et relationnelle. Plus qu'un état de la société, ce sont les dynamiques qui la produisent, le " faire société " qu'il cherche à élucider. L'objectif de cet ouvrage est de montrer l'actualité et la fécondité des pistes ouvertes il y a un siècle par Simmel, pour penser des questions aussi décisives que la sociabilité, le pouvoir, la valeur de l'argent et du travail, la confiance ou la religion. Ces considérations se veulent des prolongements, des discussions à partir de Simmel plutôt qu'une...

Intuition de la vie

Intuition de la vie

Auteure: Georg Simmel ,

Nombre de pages: 316

Certains des plus beaux textes de la philosophie ont été écrits à l’approche de la mort. Ce livre ultime de Georg Simmel ne fait pas exception. Atteint d’un cancer, le célèbre philosophe et sociologue allemand, disparu en 1918, à soixante ans, se penche avec intensité, émotion et subtilité sur le mouvement de la vie, le temps et le dépassement de la mort. Inédit en français, animé par une vision sereine, non angoissante, de la mort, Intuition de la vie, où Simmel offre une alternative à l’impératif moral kantien et repense l’élan vital de Bergson, a suscité l’admiration de philosophes parmi les plus importants du XXe siècle, dont Martin Heidegger, Raymond Aron et Vladimir Jankélévitch.

Mélanges de philosophie relativiste: contribution à la culture philosophique

Mélanges de philosophie relativiste: contribution à la culture philosophique

Auteure: Georg Simmel ,

Nombre de pages: 268

Les fondements de la sociologie de Georg Simmel

Les fondements de la sociologie de Georg Simmel

Auteure: Fawzia Hachaichi Trimèche ,

Nombre de pages: 170

Sociologue et philosophe, Georg Simmel (1858-1918) fut sans aucun doute une des grandes figures de la transition socioculturelle de cette fin de siècle, face au désenchantement de cette époque où le développement technique a pris une telle ampleur que l'homme s'est senti écrasé par ses propres créations. Simmel s'est proclamé pour un renouveau dans la culture, « une spiritualité de la vie matérielle et une matérialisation de la vie spirituelle ». Cette nouvelle orientation permet à l'homme de donner un sens et un but à sa vie tout en gardant une unité entre l'objectivité et la subjectivité. L'objectif de cet ouvrage est de montrer l'actualité et la fécondité des analyses simmeliennes qui nous engagent à explorer la complexité des relations individu/société. Cette nouvelle thématique socio-philosophique concerne tous les domaines, aussi bien philosophiques, qu'artistiques et religieux.

Philosophie de la mode

Philosophie de la mode

Auteure: Georg SIMMEL ,

Nombre de pages: 59

Stilettos, sweat en néoprène Marc Jacobs, mini-short fluide en mousseline, chignon bas. La mode a ceci d'original qu'elle ne confère nulle utilité pratique aux choses utiles, en l'occurrence se chausser et se protéger du froid. Elle est fondamentalement arbitraire. Et c'est ainsi qu'elle exerce pour Simmel son empire. Elle n'est pas un besoin vital mais un besoin social. Ou, plutôt, elle résulte de deux besoins sociaux contradictoires : l'instinct d'imitation et l'instinct de différenciation. L'homme manifeste dans le choix de ses vêtements son appartenance à un groupe. Il s'adapte à travers eux au rôle que lui assigne la communauté dans laquelle il vit. Mais dans le même temps, il ressent le besoin de se différencier, d'accuser au cœur de la société son individualité. Adopter un style d'une autre communauté, c'est d'emblée se détacher de son groupe d'origine. En raison de la variété de ses contenus, la mode d'aujourd’hui affirme sa singularité par rapport à celles d'hier et de demain. Mais elle le fait d'autant mieux qu'elle marque ainsi la différence de classes. D'après Simmel, la classe moyenne serait la plus sensible à ses caprices. Prompte au...

La rationalité des valeurs

La rationalité des valeurs

Auteure: Sylvie Mesure ,

Nombre de pages: 328

Érosion des traditions, désenchantement du monde, modernisation de la culture : l'interrogation sur les valeurs ne peut plus aisément aujourd'hui se référer à des évidences pré- établies. Pour autant, l'époque est-elle vouée à une inventivité sans règles ni principes ? Dès lors que ces valeurs ne s'enracinent plus dans ces " croyances dogmatiques ", deviennent-elles l'objet de choix irrationnels échappant à toute justification ?

Les grandes villes et la vie de l'esprit

Les grandes villes et la vie de l'esprit

Auteure: Georg Simmel ,

Nombre de pages: 112

Quelle est la psychologie de l'habitant des grandes villes ? Son rythme de vie est-il à l'origine de son individualisme ? Comment s'adapte-t-il aux normes de la société ?

Le problème de la sociologie

Le problème de la sociologie

Auteure: Georg Simmel ,

Nombre de pages: 109

Pendant longtemps, il semblait que le mot de sociologie eût une vertu magique ; c'était la clef de toutes les énigmes de l'histoire comme de la pratique, de la morale comme de l'esthétique, etc. C est qu'on donnait pour objet à la sociologie tout ce qui se passe dans la société ;par suite, tous les faits qui ne sont pas de l ordre physique semblaient être de son ressort.

La Machine à faire des Dieux

La Machine à faire des Dieux

Auteure: Serge Moscovici ,

Nombre de pages: 492

Il est un dogme aujourd'hui largement partagé par les sciences de l'homme: les mouvements, les crises et les phénomènes qui se produisent dans la société doivent être expliqués par des causes sociales et aucunement psychiques. Or, ce dogme est un idéal d'autrefois, figé en préjugé. Assurément les causes psychiques se distinguent des causes sociales. Mais tous les phénomènes sociaux sont le fait des hommes. Ce sont leurs passions qui stimulent leurs grandes créations politiques, religieuses et culturelles; qui, plus encore qu'un amalgame d'intérêts et de pensées, définissent les liens qui président d'abord à l'être et à l'agir ensemble. Pourquoi cette passion sociale _ quelle qu'en soit la forme: charisme, sacrifice, effervescence, communauté ou révolution _ surgit-elle et comment transforme-t-elle, par sa dynamique, un amas d'individus en une collectivité authentique? A ces questions, Serge Moscovici répond en faisant leur juste part aux explications d'ordre psychique. Chemin faisant, il éclaire d'un jour nouveau les oeuvres de Durkheim, Mauss, Weber et Simmel. Seule la fécondation réciproque de la psychologie et de la sociologie empêchera celle-ci...

Une histoire critique de la sociologie allemande : aliénation et réification (1)

Une histoire critique de la sociologie allemande : aliénation et réification (1)

Auteure: Frédéric Vanderberghe ,

Nombre de pages: 384

Une histoire critique de la sociologie allemande ? Autant dire une histoire qui touche au cœur théorique de la sociologie mondiale, et qui concerne au plus haut point, également, la philosophie du XXe siècle. Mais aussi une histoire complexe, trop souvent mal connue dans les pays francophones. D’où l’importance et l’intérêt de cet ouvrage, qui ne se limite pas à une présentation des œuvres des grands fondateurs de la sociologie allemande : son auteur montre comment des théories et des questionnements en apparence disparates et irrémédiablement éclatés, s’organisent en fait, depuis Hegel, à partir d’une même réflexion critique sur la réification, ou encore la chosification (Verdinglichung), que la modernité est censée faire subir aux individus. C’est sur le terrain de cette thématique centrale que naissent et s’entrecroisent, indissociablement, théories scientifiques, dénonciations apocalyptiques et épistémologies profondes.

Philosophie de la religion

Philosophie de la religion

Auteure: Georg Simmel ,

Nombre de pages: 254

Que faire de la religion, que tout concourt à déqualifier, mais qui résiste, obstinément, à la menace de sa disparition ? Et qui résiste, non pas comme un vestige du passé, mais comme une ressource de mobilisation, une source de sens et de légitimité de l’action collective, un outil de construction de soi, en dépit de tout, parfois au risque du pire ? Cette question est au cœur des quatre principaux essais, dont deux sont inédits en français, que Simmel consacre, entre 1903 et 1912, à la religion et à la religiosité : « Du salut de l’âme », « La religion », « La personnalité de Dieu » et « La religion et le positionnement religieux aujourd’hui ». Avec une préface de Denis Pelletier, historien, spécialiste du catholicisme, directeur d'études à l'Ecole pratique des hautes études (Paris).

Psychologie des femmes

Psychologie des femmes

Auteure: Georg Simmel ,

Nombre de pages: 144

Un texte inédit du grand sociologue allemand pour comprendre - à travers des thèmes comme l'empathie, le sentiment amoureux, la prostitution, la coquetterie, les stratégies de séduction ou encore le sens de l'acte sexuel - la différence des sexes et les solutions que les hommes et les femmes inventent au quotidien pour se définir les uns par rapport aux autres.

La fabrique des derniers hommes

La fabrique des derniers hommes

Auteure: Aurélien BERLAN ,

Nombre de pages: 344

En s'appuyant sur l'œuvre des " pères fondateurs " de la sociologie allemande, Weber, Simmel et Tönnies , un essai original sur le diagnostic historique du temps présent, sur la base d'une analyse des forces socioéconomiques et socioculturelles qui façonnent notre humanité, qui travaille toute une partie de la pensée moderne. Curieuse époque que la nôtre, où le " progrès " – la transformation des conditions de vie liée aux applications sociales de la science – n'a jamais été aussi rapide, mais où seuls quelques idéologues croient encore que nos enfants auront une vie meilleure. Car les crises économiques, sociales et écologiques s'accumulent sans fin. Ce paradoxe s'éclaire si l'on revient à l'aube de notre temps, à l'époque où le capitalisme industriel, l'État bureaucratique et la science organisée se sont brutalement mis en place, et aux diagnostics historiques de ceux qui ont cherché à en saisir les implications pour la vie humaine. Max Weber, Georg Simmel et Ferdinand Tönnies ont identifié avec une lucidité implacable les pathologies constitutives de notre époque : la marchandisation générale, l'érosion du lien social, la perte de sens et...

Psychologie des femmes

Psychologie des femmes

Auteure: Jean-Jacques Guinchard , Georg Simmel ,

Nombre de pages: 144

Psychologie des femmes, de Georg Simmel Préface de Jean-Jacques Guinchard Traduit par Frédéric Joly Texte inédit Éditions Payot Pour bien vivre en société, il faut soi-même avoir trouvé la bonne distance avec les autres. Penseur de la sociabilité, du plaisir d'être ensemble, Georg Simmel (1858-1918) est l'un des premiers sociologues à s'être intéressé sérieusement à la question féminine. Il le fit dès 1890, dans cette Psychologie des femmes qui était restée inédite en français. Empathie, sentiment amoureux, prostitution, coquetterie, stratégies de séduction, sens même de l'acte sexuel sont autant de thèmes qui lui permettent d'étudier la différence des sexes - radicale, selon lui - et les solutions que les hommes et les femmes inventent au quotidien pour se définir les uns par rapport aux autres.

Émile Durkheim

Émile Durkheim

Auteure: Marcel Fournier ,

Nombre de pages: 946

L’année 2008 marquera le 150e anniversaire de la naissance d’Émile Durkheim. Cet ouvrage de Marcel Fournier est la première grande biographie en français de celui qui est considéré comme le fondateur de la sociologie en France et dont l’œuvre, de La Division du travail social (1893) aux Formes élémentaires de la vie religieuse (1912), en passant par Les Règles de la méthode sociologique (1895) et Le Suicide (1897), le place au rang des grands auteurs classiques de sciences humaines et sociales. La contribution d’Émile Durkheim à la fondation de cette nouvelle discipline universitaire est d’autant plus importante qu’il crée en 1896 une revue, L’Année sociologique, qu’il fonde une nouvelle école de pensée (souvent qualifiée de holisme) et qu’il réunit autour de lui une équipe de collaborateurs qui forment ce qu’il est convenu d’appeler l’École française de sociologie : Marcel Mauss, Célestin Bouglé, Maurice Halbwachs, etc.

L'Argent

L'Argent

Auteure: France Farago , Gilles Vannier ,

Nombre de pages: 288

Cet ouvrage a été conçu de manière à permettre aux élèves des classes préparatoires aux Grandes Écoles Scientifiques de maîtriser parfaitement, et dans les meilleurs délais, à la fois les pratiques (comment construire sa réflexion et la présenter en bonne adéquation avec ce qui est attendu du candidat), le savoir (quelles sont les lignes de force de la réflexion sur l’argent, que faut-il retenir des œuvres au programme) et les exigences de performance personnelle (comment faire la différence...) pour réussir l’épreuve de français/philo des concours. Dans l’ordre : 1. Étude générale du thème Le sens de la question, sa place dans l’histoire de la pensée, ses enjeux = tout ce qu’il faut savoir, fondamentalement. 2. Résumé/analyse des 3 œuvres Un guide pour bien entrer dans chacune des œuvres au programme. 3. Bilan comparatif de l’analyse des 3 œuvres Tout ce qui les rapproche et les différencie + les perspectives qu’elles ouvrent pour traiter le sujet. 4. Méthodologie (dissertation, résumé, épreuves orales) Les conseils indispensables pour aborder au mieux les épreuves et bien se préparer. 5. Dissertations et résumés...

Le lien social

Le lien social

Auteure: Pierre-Yves Cusset ,

Nombre de pages: 128

C’est en faisant référence à sa crise supposée que l’on aborde le plus souvent, en France, la question du lien social. Les bouleversements que traversent les sociétés européennes du XIXe siècle sont l’occasion de réfléchir aux fondements d’un lien individu/société qui, aujourd’hui, ne va plus de soi. Après avoir présenté les apports les plus récents de la sociologie des réseaux et des réflexions en termes de capital social, l’ouvrage dresse un tableau nuancé de la réalité française. Le lien social moderne, parce qu’il est fondamentalement de plus en plus électif, est aussi plus fragile. Il est sans doute moins mis en danger par les transformations qui touchent la sphère privée que par les problèmes de cohabitation, notamment dans les espaces publics, qui s’imposent à chacun. Cette 2e édition a été mise à jour avec les données les plus récentes. Pierre-Yves Cusset est agrégé de sciences économiques et sociales.

La Monnaie souveraine

La Monnaie souveraine

Auteure: Michel Aglietta , André Orléan ,

Nombre de pages: 400

Pourquoi l'abandon du franc et le passage à l'euro suscitent tant d'émotions ? Simple transfert d'une compétence économique ? Ou, plus profondément, remise en cause de notre identité nationale ? Mais alors comment la monnaie en vient-elle à symboliser l'identité d'un peuple ? Ce livre s'attache à répondre à ces questions en analysant la monnaie dans chacune de ses dimensions, économique bien sûr, mais aussi et avant tout religieuse, politique, sociale, psychanalytique, etc. Résultat d'un travail interdisciplinaire de plusieurs années, il montre comment la monnaie est beaucoup plus qu'un instrument d'échange de biens et de services : c'est le ciment des sociétés, les plus archaïques comme les plus contemporaines. Elle régit non seulement les relations des individus entre eux, mais aussi celles des citoyens avec l'État souverain. C'est le fonctionnement même de nos sociétés que cette analyse de la monnaie nous fait comprendre. MICHEL AGLIETTA et ANDRÉ ORLÉAN Professeur d'économie à l'université de Paris X-Nanterre, Michel Aglietta est membre du Conseil d'analyse économique auprès du Premier ministre. Directeur de recherche au CNRS, André Orléan est...

On n'a pas toujours du caviar

On n'a pas toujours du caviar

Auteure: Johannes Mario SIMMEL ,

Nombre de pages: 666

Thomas Lieven, trente ans, allemand, a pour signe particulier d'avoir eu seize passeports de neuf pays différents entre 1939 et 1957. Mais si c'était là sa seule singularité, il ne serait pas le héros involontaire, et ô combien charismatique, de l'excellent roman d'espionnage qu'est On n'a pas toujours du caviar. Clone de James Bond et d'Arsène Lupin, Thomas Lieven, en plus d'être un fin gourmet, est un peu cambrioleur, un peu menteur, toujours tombeur, goujat quand il n'a pas le choix, mais gentleman... le plus souvent. Il aime les femmes, qui l'aiment aussi, car, bien sûr, c'est un amant prestigieux. Avec un rebondissement à chaque page, On n'a pas toujours du caviar est un remarquable divertissement qui n'a pas pris une ride.

Sociologie des marchés

Sociologie des marchés

Auteure: Pierre François ,

Nombre de pages: 320

La sociologie a multiplié les travaux détaillant le fonctionnement des marchés concrets, mais elle ne propose pas de réflexion théorique systématique sur la notion de marché : qu'est-ce qu'un marché ? Cet ouvrage présente les marchés dans leur diversité (financier, travail, santé...) et légitime la notion de marché comme clé de toute introduction à la sociologie économique.

Désastres urbains

Désastres urbains

Auteure: Thierry PAQUOT ,

Nombre de pages: 211

Grand ensemble, gratte-ciel, mall, gated community, " grand ceci et le grand cela "... autant d'" objets " architecturalo-urbanistiques propres à la société productiviste qui amplifient les déséquilibres sociaux, économiques, écologiques et communicationnels, et qui provoquent d'insoupçonnables dégâts au nom même du " progrès " et de la " marche de l'histoire ". Contrairement aux idées reçues, ils ne " font " pas ville. Bien au contraire, ils contribuent à l'effacement de l'esprit des villes. Grands ensembles, centres commerciaux, gratte-ciel, gated communities et " grands projets " sont les principaux dispositifs architecturalo-urbanistiques qui accompagnent l'accélération de l'urbanisation partout dans le monde. Emblématiques de la société productiviste et construits au nom du " progrès " et de la " marche de l'histoire ", ces désastres urbains n'ont en réalité comme seule fonction que de rentabiliser des territoires désincarnés et interconnectés. Cette enquête montre – visites de lieux et de bâtiments, romans, essais, travaux techniques, films ou rapports officiels à l'appui – comment ils façonnent l'uniformisation des paysages urbains,...

Le choc des métropoles

Le choc des métropoles

Auteure: Stéphane FUZESSERY , Philippe SIMAY ,

Nombre de pages: 256

Quelle fut, au début du siècle, l’expérience commune de la grande ville en Europe ? Qu’éprouva-t-on, à Berlin, Paris ou Londres, face à l’accumulation des personnes, à la mobilité de masse, à l’accélération et l’intensification des circulations, à l’emprise toujours croissante des nouvelles textures du fer, du verre et du bitume, à la mécanisation et à l’électrification des réseaux techniques ? Et comment, à travers le filtre de ces expériences nouvelles, la modernisation tout entière fut-elle ressentie ? Trois œuvres sont convoquées ici pour analyser ce qu'a pu constituer le choc des métropoles au début du XXe siècle: Georg Simmel, Siegfried Kracauer, Walter Benjamin.

Dictionnaire des risques

Dictionnaire des risques

Auteure: Yves Dupont ,

Nombre de pages: 568

Nos sociétés qui se veulent les plus protectrices de la planète ont découvert qu'elles étaient essentiellement fragiles : risque industriel, écologique, épidémiologique, terroriste, etc. Pour ne pas céder à la panique, à l'irrationnel ou aux à-peu-près, et pour rendre possible un débat responsable et lucide entre citoyens, il importe de savoir de quoi on parle, et quels sont les liens entre les différents ordre de réalités et les différentes formes d'approches. Un dictionnaire est la formule idéale pour balayer l'ensemble du champ concerné par la notion de "risque". Cette 2e édition s'enrichit d'une vingtaine d'entrées traitant des nanotechnologies, des victimes, de l'origine environnementale des cancers, de la biopolitique, de la décroissance soutenable, de la crise de l'école, les catastrophes naturelles, etc., toutes questions qui se posent aujourd'hui dans l'urgence, inquiètent les populations et alimentent en permanence une actualité environnementale toujours plus présente.

Ensemble

Ensemble

Auteure: Richard Sennett ,

Nombre de pages: 384

Inscrit dans les gènes de tous les animaux sociaux, le soutien mutuel est reconnaissable aussi bien chez les chimpanzés qui s'épouillent les uns les autres que chez les enfants qui construisent un château de sable ou les hommes et les femmes qui amassent des sacs de terre pour parer à une inondation soudaine : tous coopèrent pour accomplir ce qu'ils ne peuvent faire seuls. Cette tendance naturelle, innée, est pourtant moins un trait génétique qu'un art, une capacité sociale, qui requiert un rituel pour se développer. Dans un monde structuré par la concurrence, où la compétition prime toujours sur l'entente, savons-nous encore ce que c'est qu'être ensemble, par-delà le repli tribal du « nous-contre-eux » ? Dans ce deuxième volet de la trilogie qu'il consacre à l'Homo faber, Richard Sennett, se fait tour à tour historien, sociologue, philosophe ou anthropologue pour étudier cet atout social particulier qu'est la coopération dans le travail pratique. De la coordination des tâches dans l'atelier de l'imprimeur aux répétitions d'un orchestre, il nous fait découvrir de nombreuses expériences de communauté et d'action collective qui permettent de proposer une ...

Le Poids des apparences

Le Poids des apparences

Auteure: Jean-François Amadieu ,

Nombre de pages: 224

Réussit-on mieux à l'école si on est beau ? A-t-on plus de chances de trouver un premier emploi, de faire une belle carrière ou de bien gagner sa vie ? Est-on plus heureux en amour ou en ménage ? Voici, entre démonstration et dénonciation, une étude précise des effets de l'apparence physique sur la réussite scolaire, professionnelle, amoureuse ou encore politique. Et si notre visage, notre corps, nos vêtements et notre allure jouaient un rôle essentiel dans notre destinée ? Et si l'apparence physique était un des facteurs les plus insidieux de discrimination sociale et de reproduction des inégalités ?Jean-François Amadieu est professeur à l'université de Paris-I-Panthéon - Sorbonne où il enseigne la sociologie et la gestion des ressources humaines.

Philosophie et Histoire

Philosophie et Histoire

Auteure: Bernard Groethuysen ,

Nombre de pages: 368

L'histoire de cette fin de siècle, l'effondrement du communisme, le retour des nationalismes, l'interrogation persistante sur la nature de la démocratie rend toute son actualité à la pensée de Bernard Groethuysen (1880-1946). Représentant éminent de l'Europe des esprits, formé à l'école des grands penseurs allemands et ami de la plupart des intellectuels français qui ont compté dans l'Entre-deux-guerres, l'auteur des Origines de l'esprit bourgeois en France n'a cessé d'honorer l'impératif socratique du « Connais-toi toi-même ». En réunissant des textes devenus inaccessibles dont Les Origines sociales de l'incrédulité bourgeoise en France et l'important Dialectique de la démocratie, traduit pour la première fois en français , ce livre fait apparaître l'immense richesse de l'oeuvre de ce philosophe attentif aux courants de pensée les plus novateurs, qui a su mobiliser de façon exemplaire l'érudition historique pour constituer une anthropologie philosophique dont l'ambition fut de décrypter « la voie suivie par la méditation de l'homme sur soi ».

La Justice en Question? Experience d’une Mediatrice

La Justice en Question? Experience d’une Mediatrice

Auteure: Janie Bugnion ,

Nombre de pages: 236

Le glaive, la balance et les yeux bandés sont les symboles de la Justice. Force est de constater que la procédure judiciaire ne répond pas toujours à l’attente : « Que justice soit faite ». C’est de cette constatation que la médiation pénale est née en France en 1984 sous l’impulsion de Robert Badinter, Garde des Sceaux. Après une étude comparative de divers modèles de médiation, cet ouvrage analyse la mise en œuvre du modèle de la médiation humaniste développé par Jacqueline Morineau à la lumière de concepts empruntés aussi bien à la sociologie et à l’anthropologie qu’à la psychologie, à la linguistique, à la philosophie et au droit. Ce livre dégage le sens que revêt la médiation dans ce modèle, celui d’un processus ritualisé conduit par la médiatrice ou le médiateur, qui utilise le conflit comme un objet transitionnel pour guider les parties dans une triple traversée, à travers les lieux, les discours et les visions du monde. Il montre comment la médiation permet de répondre à la souffrance engendrée par le conflit en mettant en œuvre une éthique reconstructive de reconnaissance et une éthique procédurale de discussion. La...

Changements et pensées du changement

Changements et pensées du changement

Auteure: Robert CASTEL , Claude MARTIN ,

Nombre de pages: 401

Cet ouvrage est le résultat d'un échange entre Robert Castel et une vingtaine de ses collègues, en relation théorique et intellectuelle avec son oeuvre sociologique, qui se propose de " faire une généalogie du présent ". La question du changement a toujours représenté un défi pour la réflexion sociologique. Elle a généralement été appréhendée sous l'angle d'une opposition entre innovations à effets limités et ruptures paradigmatiques. En insistant sur les continuités et les lentes recompositions, Robert Castel a proposé une lecture originale de cette question, interprétant le changement comme une métamorphose, une synthèse du passé et du présent. De ses premiers travaux sur la psychiatrie, la psychanalyse et la diffusion de la culture psychologique à ses études sur l'effritement de la condition salariale, qui est pour lui le symptôme d'une nouvelle " grande transformation ", Robert Castel a composé une fresque précieuse, incontournable, pour penser notre présent. Constitué d'une vingtaine de textes, cet ouvrage propose une réflexion essentielle sur la sociologie de Robert Castel. Chacun des auteurs y interroge la relation théorique et...

Les Juifs et l'Allemagne

Les Juifs et l'Allemagne

Auteure: Enzo TRAVERSO ,

Nombre de pages: 734

Dans le sillage de Hannah Arendt, cet ouvrage suit les traces de deux figures idéal-typiques du judaïsme moderne – le paria et le parvenu – autour desquelles se dégage une typologie des intellectuels juifs. (Cette édition numérique reprend, à l'identique, l'édition originale de 1992) La pensée judéo-allemande rayonne, dans l'histoire du XXe siècle, comme une sorte d'âge d'or de la culture, qui continue à projeter sa lumière sur notre époque. Et pourquoi, elle apparaît aujourd'hui comme un continent englouti de l'histoire. S'interroger sur ce paradoxe et sur le parcours de la judéité au sein de la Mitteleuropa signifie alors aller aux sources d'une déchirure majeure du monde contemporain, qui a transformé l'Allemagne de pays modèle de l'émancipation en lieu où fut conçu et mis en œuvre un projet d'anéantissement systématique des Juifs. Cet épilogue tragique pousse l'historien à repenser l'entrée des Juifs dans la modernité et à rétablir, au-delà du mythe, la réalité de la " symbiose judéo-allemande ". Dans le sillage de Hannah Arendt, cet ouvrage suit les traces de deux figures idéal-typiques du judaïsme moderne – le paria et le parvenu...

De l'avarice, du gaspillage et de la pauvreté

De l'avarice, du gaspillage et de la pauvreté

Auteure: Georg Simmel ,

Nombre de pages: 127

Quel sens peuvent avoir l’avarice et le gaspillage, alors que l’argent se caractérise par son abstraction ? Et qu’est-ce que la pauvreté, qu’elle soit choisie comme dans le cas de certaines communautés religieuses (franciscains et bouddhistes) ou subie ? Pour y répondre, deux essais du grand sociologue allemand : un texte de 1899, inédit en français, suivi de la célèbre étude de 1907 où Simmel montre que le pauvre n’est pas caractérisé par le manque de ressources, mais bien plutôt celui que nous désignons comme pauvre et que nous plaçons dans une relation d’assistance. Dès lors, comment le pauvre peut-il sortir de la pauvreté ?

Comprendre la famille 6

Comprendre la famille 6

Auteure: Carl Lacharité , Gilles Pronovost ,

Nombre de pages: 408

Au fil des ans, les Actes des divers symposiums se sont révélés être une source majeure de référence pour ceux et celles qui désirent mieux comprendre la famille, dans son évolution et ses transformations. La présente édition ne fait pas exception à la règle. On y retrouve vingt-deux contributions, regroupées sous les rubriques suivantes: enfance et paternité; problèmes de santé et bien-être chez les enfants et les adolescents; interactions entre le milieu scolaire et le milieu familial; problématiques reliées au suicide; expériences de solidarité et d'entraide.

Histoire de la théorie sociologique - Livre de l'élève - Edition 1997

Histoire de la théorie sociologique - Livre de l'élève - Edition 1997

Auteure: Pierre Demeulenaere ,

Nombre de pages: 160

L'auteur étudie les apports des différents mouvements ainsi que des sociologies qui ont développé des notions fondamentales, soulignant les rapprochements entre des modèles en apparence opposés.

Sur la piste des OPNI (objets politiques non identifiés)

Sur la piste des OPNI (objets politiques non identifiés)

Nombre de pages: 501

Evoquer des " objets politiques non identifiés " ne relève pas simplement du jeu de mots. Derrière le calembour se profile une approche des phénomènes politiques qui s'intéresse d'abord aux représentations que les citoyens se font des systèmes dans lesquels ils vivent et doivent agir. Comment les pensent-ils, où s'y situent-ils, que croient-ils possible et désirable d'y entreprendre ? Répondre à ces questions impose d'imaginer de nouvelles manières d'entrer dans le politique vécu, d'ouvrir des portillons dérobés auxquels ne mènent pas toujours les chemins battus de la politologie. Les représentations sociales sont difficiles à saisir. Elles recèlent une part de symbolique et d'imaginaire qui ne se livre pas directement. Le langage ordinaire tend à en araser les ambivalences et les contradictions, d'autant plus que celles-ci renvoient à des sentiments troublants du pouvoir. Pour mieux appréhender les représentations du politique, cet ouvrage propose donc d'étudier quelques "OPNI" : la rue, la peinture, la littérature, la fête, la bande dessinée, la musique, la chanson populaire, le cinéma, le sport, la chasse et la cuisine.

L'argent par les textes

L'argent par les textes

Auteure: Mathilde Sorel , François Pépin , Michèle Navarro ,

Nombre de pages: 192

Tout pour réussir sa dissertation Molière - L'Avare Zola - L'Argent Simmel - Philosophie de l'argent L’épreuve de français/philo en prépas scientifiques impose une connaissante parfaite, presque intime, des oeuvres au programme. D’où le grand intérêt de cet ouvrage original et inédit qui présente : - L’essentiel sur les 3 œuvres au programme - Les passages clés à retenir Les compléments indispensables UN VRAI + POUR FAIRE LA DIFFÉRENCE Cet ouvrage a été rédigé par Mathilde Sorel, François Pépin et Michèle Navarro, professeurs agrégés.

La barbe ne fait pas le philosophe

La barbe ne fait pas le philosophe

Auteure: Sophie CHASSAT ,

Nombre de pages: 246

" Anecdotique ", " blabla ", " cellulite ", " désinvolture ", " flânerie ", " maquillage ", " style ", etc. : la philosophe Sophie Chassat explore la profondeur du superficiel dans ce petit abécédaire philosophique plein d'humour, aussi informel que divertissant. " Anecdotique ", " blabla ", " cellulite ", " désinvolture ", " flânerie ", " maquillage ", " style ", etc. : la philosophe Sophie Chassat explore la profondeur du superficiel dans ce petit abécédaire philosophique plein d'humour, aussi informel que divertissant. L'accessoire, simple babiole sans intérêt ou voie d'" accès " à l'essentiel ? La légèreté, insouciance coupable ou signe d'une authentique liberté d'esprit ? Le superflu, ornement inutile ou " chose très nécessaire ", selon Voltaire ? La mode, préoccupation écervelée ou modalité fondamentale de l'apparaître humain ? À travers sa soixantaine d'entrées, cet abécédaire philosophique revalorise ce que Nietzsche appelait la " profondeur du superficiel ". De l'anecdotique au frivole, en passant par la caresse, les mondanités, le zeste ou encore le farniente, Sophie Chassat explore, avec humour et fantaisie, un univers injustement méprisé....



X
FERMER