Trouver votre ebook...

Liste des livres et Ebooks trouvés
Nous avons trouvé un total de 40 livres disponibles en téléchargement
Les Vagues

Les Vagues

Auteure: Virginia Woolf ,

Nombre de pages: 272

Texte intégral révisé suivi d'une biographie de Virginia Woolf. Préface et traduction de Marguerite Yourcenar. Avec ses longs monologues intérieurs dont les courbes se succèdent et s'entrecroisent, "Les Vagues" est une composition musicale à six instruments sur le thème de la vie. Libérée de l'espace et du temps, l'intrigue s'amenuise au point de disparaître et rien ne permet de différencier les vies individuelles des six personnages, ainsi que le langage dans lequel ils expriment leur histoire de la naissance à la mort. Ce sont moins des héros qu'une suite d'impressions multiples se déroulant comme le flux et le reflux des vagues. Dans la succession des instants la romancière choisit le moment d'être qui cristallise une réalité mouvante. Derrrière la diversité des modes d'existence elle tente de retrouver l'être continu. Qu'est-ce que la vie, qui suis-je ? "Des pièces, des morceaux, des fragments" dit-elle. En faisant du monde invisible qui habite le plus profond de notre conscience et de notre inconscience l'essence du roman, Virginia Woolf atteint ici à l'essence de la poésie. "La vie n'est pas une série de lanternes disposées symétriquement; la vie...

Virginia Woolf. Le pur et l'impur

Virginia Woolf. Le pur et l'impur

Auteure: Christine Reynier ,

Nombre de pages: 270

Le rôle majeur joué par Virginia Woolf dans la littérature anglaise des années vingt et trente n'est plus à démontrer. On sait combien Mrs Dalloway, La Promenade au phare, Les Vagues, contribuèrent à faire émerger une écriture de la modernité, une langue mouvante, habile, suspendue à la frontière de la prose et de la poésie, lovée au plus intime de la conscience. Dans l'ombre de ces romans, le reste de son œuvre foisonnante reste encore mal connu. Les écrits politiques de Woolf, ses nouvelles, ses essais, sa correspondance permettent cependant de voir un imaginaire littéraire et politique à l'œuvre. De même, alors que la critique tendit précédemment à privilégier les enjeux formels et phénoménologiques de l'écriture poétique de Woolf, des études récentes ont exploré ses liens avec son contexte épistémologique et politique, les échos intertextuels ou inter-esthétiques qui s'y font entendre. Le volume d'articles réunis ici se propose de faire le point sur ces perspectives formelles et théoriques. Il est le fruit des travaux du Colloque de Cerisy qui se tint en 2001 sur l'œuvre de la romancière. En choisissant d'interroger les notions de « pur ...

Intrigue chez Virginia Woolf

Intrigue chez Virginia Woolf

Auteure: Anne-Marie Bougret ,

Clara lit dans le journal que son amant est mêlé à une affaire de meurtre et de proxénétisme. Un comble quand on est une fervente admiratrice de Virginia Woolf et de son féminisme avant-gardiste ! Pour tirer cette affaire au clair, elle entraîne sa vieille amie Sally dans une histoire qui les dépasse, à travers une région où rôde le fantôme de la célèbre romancière. Clara parviendra-t-elle à échapper à la mafia, et à réhabiliter à la fois l’honneur de son amoureux et la mémoire de son égérie ?

Mrs Dalloway

Mrs Dalloway

Auteure: Virginia Woolf ,

Nombre de pages: 322

Londres, 1923. Par une claire matinée de juin, Clarissa Dalloway, qui donne une fête dans la soirée, sort acheter des fleurs. À la faveur de sa promenade, elle se laisse imprégner par tout ce qui l’entoure, sillonne les rues et remonte le temps. Tandis que les impressions affluent, elle se souvient d’un été à Bourton, où sa vie a basculé... Dans ce roman du temps vécu où les voix et les époques s’entremêlent, Virginia Woolf décrit des existences hantées par le spectre de l’histoire et de la guerre, ou menacées par la folie. Mais entre les ruines de la tradition et les bouleversements de la modernité, Mrs Dalloway (1925) fait le pari qu’il est possible de vivre l’instant présent, ce moment « où toutes les choses arrivent ensemble ».

Nuit et jour (édition enrichie)

Nuit et jour (édition enrichie)

Auteure: Virginia Woolf ,

Nombre de pages: 720

Édition enrichie de Françoise Pellan comportant une préface et un dossier sur l’œuvre. Mêlant comédie de mœurs et satire de la société anglaise à la veille de la Grande Guerre, ce deuxième roman de Virginia Woolf, paru en 1919, raconte l’éducation sentimentale de jeunes gens qui doivent choisir entre une existence confortablement ancrée dans le passé et l'aventure dans l’inconnu. Il met en scène leurs hésitations devant l’amour et le mariage, leurs interrogations sur les relations entre les sexes et la condition des femmes, leurs rapports complexes au milieu familial et aux aînés. D’une surprenante drôlerie, entre ironie et nostalgie, il dépeint un monde, celui de l’avant-guerre, qui paraissait déjà lointain en 1919. À la violence et à la confusion du réel, Virginia Woolf oppose la sécurité d’un univers fictif familier et la cohésion d’un récit bien agencé. Œuvre d’un sujet en miettes dans un monde en chaos, Nuit et jour est la tentative, désespérée et superbe, de réconcilier "la part de soi qui agit à la lumière du jour, et la part contemplative et sombre comme la nuit".

La Chambre de Jacob

La Chambre de Jacob

Auteure: Virginia Woolf ,

Nombre de pages: 240

De son enfance sur les falaises de Cornouailles à ses études à l'Université de Cambridge, la vie de Jacob Flanders est révélée au gré de sensations et d'impressions : lettres de sa mère, conversations amicales, pensées de la femme qui l'aime... Jusqu'à ce qu'il apparaisse dans la lumière d'un lampadaire londonien : nous sommes en 1914, il a trente-six ans, et l'Europe est aux portes de la guerre.La Chambre de Jacob invite à un voyage à l'orée de nos sens, où le flot des souvenirs et des affects dessinent le portrait d'un homme en prise avec son monde. L'occasion pour la romancière britannique d'aborder, déjà, la condition féminine et le poids de la morale victorienne - autant de thèmes qui hanteront son oeuvre.

Mrs Dalloway de Virginia Woolf (Fiche de lecture)

Mrs Dalloway de Virginia Woolf (Fiche de lecture)

Auteure: Mélanie Kuta ,

Nombre de pages: 10

Décryptez Mrs Dalloway de Virginia Woolf avec l’analyse du PetitLitteraire.fr ! Que faut-il retenir de Mrs Dalloway, le roman phare de la littérature anglaise du XXe siècle ? Retrouvez tout ce que vous devez savoir sur cette œuvre dans une fiche de lecture complète et détaillée. Vous trouverez notamment dans cette fiche : • Un résumé complet • Une présentation des personnages principaux tels que Clarissa Dalloway et Richard Dalloway • Une analyse des spécificités de l’œuvre : la société britannique, le thème de la mort et le monologue intérieur Une analyse de référence pour comprendre rapidement le sens de l’œuvre. LE MOT DE L’ÉDITEUR : « Dans cette nouvelle édition de notre analyse de Mrs Dalloway (2014), avec Mélanie Kuta, nous fournissons des pistes pour décoder un des romans majeurs de cette célèbre écrivaine anglaise. Notre analyse permet de faire rapidement le tour de l’œuvre et d’aller au-delà des clichés. » Stéphanie FELTEN À propos de la collection LePetitLitteraire.fr : Plébiscité tant par les passionnés de littérature que par les lycéens, LePetitLittéraire.fr est considéré comme une référence en matière...

Mrs Dalloway

Mrs Dalloway

Auteure: Virginia Woolf ,

Nombre de pages: 256

« Mrs Dalloway dit qu'elle se chargerait d'acheter les fleurs. » De cet incipit, resté aussi célèbre que ceux de Camus ou Nabokov, découle la journée d'une femme, Clarissa Dalloway, au rythme des heures qui s'égrainent, entraînant le lecteur dans les sinuosités joyciennes de son inconscient et de ses monologues introspectifs. À contre-sens des canons de la littérature victorienne, Mrs Dalloway n'en reste pas moins, en dépit de son avant-gardisme, un des romans les plus appréciés de Virginia Woolf, celui dont elle dira, dans son Journal d'un écrivain, qu'elle y avait exprimé « bien plus complètement que de coutume ce qu'elle voulait dire ». Outre une technique d'écriture novatrice, Mrs Dalloway se propose de « critiquer le système social, le montrer à l'oeuvre dans toute son intensité ». Virginia Woolf pose un regard critique sur la condition bourgeoise, l'évolution des moeurs, l'avenir des femmes, mais aussi sur la folie à travers le personnage de Septimus. Mrs Dalloway, qui n'a rien perdu de sa modernité, ouvre par effet de miroir quelques portes d'entrée dans la psyché de son auteur.

Virginia Woolf

Virginia Woolf

Auteure: Alexandra Lemasson ,

Nombre de pages: 272

"J'aime boire du champagne et devenir follement exaltée. J'aime partir en voiture vers Rodmell dans la chaleur d'un vendredi soir et manger du jambon, et être assise sur ma terrasse et fumer un cigare avec un hibou ou deux." Virginia Woolf (1882-1941) fut une femme aux vies multiples : partagée entre Londres et sa retraite du Sussex, rompue aux mondanités comme à la solitude, attentive aux petits miracles quotidiens et bousculée par la folie.

Virginia Woolf

Virginia Woolf

Auteure: Viviane Forrester ,

Nombre de pages: 352

Chatoyante et fragile, désopilante et meurtrie, voici Virginia Woolf dans le récit bouleversant donné par Viviane Forrester.La présence de Virginia nous fait trembler d'émotion, souvent ployer de rire, parfois la détester. Elle est avant tout différente de la légende tramée par son mari Leonard, qui se forgeait une carapace en projetant sur elle ses propres troubles.Dans la ronde brillante et mouvementée de ceux qui l'entourent au long de sa vie, chacun révèle des secrets, des masques jusqu'ici négligés.Surtout, jaillit à vif, à nu, dans la plénitude ou dans les affres, une femme apte à étreindre le monde, dont elle guette le vrai langage et les silences. Une femme qui eut à subir son propre génie, à s'efforcer de le faire accepter par les siens. Une femme qui aura pu dire : « Je sens dans mes doigts le poids de chaque mot », avant de répondre à « l'étreinte » promise par la mort en allant se noyer, les poches pleines de pierres, dans la rivière Ouse. Un suicide dont on découvrira certaines raisons passées inaperçues.

Rêves de femmes

Rêves de femmes

Auteure: Virginia Woolf ,

Nombre de pages: 144

Ces six courtes nouvelles, qui s’étendent sur toute la carrière de Virginia Woolf, condensent tout son génie littéraire. Avec une absolue liberté d’écrire, allant à l’essentiel, elle revendique l’autonomie morale, affective et sociale des femmes, et affirme leur droit à désirer. Pour elle le désir est un "moment d’être" : une expérience sensorielle totale, qu’elle saisit dans une écriture impressionniste. Il en résulte une atmosphère de rêverie langoureuse, de sensibilité érotique qui englobe tout, les êtres, les paysages et le temps. Woolf capture ici superbement l’intimité des femmes entre elles, qui s’affirment comme sujets pensants et désirants.

Conscience et roman, I

Conscience et roman, I

Auteure: Jean-Louis Chrétien ,

Nombre de pages: 289

Nous ne pouvons connaître les autres hommes que par leurs gestes, leurs paroles et leurs actes. Depuis deux siècles, le roman ne s'en est plus satisfait, et s'est voué, avec une intensité toujours croissante, à nous montrer la conscience au grand jour. Ce qu’elle a de plus secret, et parfois pour elle-même, vient sous nos yeux dans le moindre récit. Et ce que la Bible réservait à Dieu, sonder les reins et les cœurs, est devenu l’attribut commun des romanciers. Quel est le sens de cette transformation radicale ? Comment a-t-elle eu lieu ? Quels chemins a-t-elle suivis, et quelles formes a-t-elle produites ? De quelle compréhension de la conscience est-elle lourde ? Ce volume se concentre sur le monologue intérieur, en se tenant au plus près de ses usages variés, conversations intimes des héros de Stendhal, fulgurations décisives de Balzac, « tempêtes sous un crâne » de Victor Hugo. L’exploration se poursuit avec Virginia Woolf (Les Vagues), William Faulkner (Lumière d’août), et Samuel Beckett (L’Innommable).

L'air que tu respires

L'air que tu respires

Auteure: Frances de Pontes Peebles ,

Nombre de pages: 525

« Lorsqu’on joue de la samba dans une roda, on rit de sa propre misère. Moi et ma solitude, on se tient par la main, on se fraye un chemin au milieu de la musique, émerveillées de se voir si pitoyables et si magnifiques au même instant. » Au Brésil, dans les années 1930, une orpheline travaille dans une plantation de cannes à sucre. Sa vie bascule lorsque surgit la fille pourrie gâtée du nouveau propriétaire. Alors que tout les oppose, Dores et Graça se lient et s’affranchissent vite du monde dans lequel elles sont nées. Elles vont vivre une aventure musicale passionnelle, faite de bonheur et de rivalité. L’une possède une voix magnifique, l’autre écrit les paroles. Mais une seule prendra toute la lumière et deviendra une star. De Rio à Hollywood, du fado à la samba, à mille lieues du spectacle conçu pour les défilés de carnaval, L’air que tu respires fait le tableau d’une amitié amoureuse à l’échelle d’une vie et nous invite à réfléchir aux relations qui nous façonnent.

Analyse et réception des sons au cinéma

Analyse et réception des sons au cinéma

Auteure: Thierry Millet ,

Nombre de pages: 303

Ecouter le son au cinéma n'a rien d'une évidence, en réaliser l'analyse non plus. Très souvent troublé par l'impact de l'image il est bien délicat d'en mener sereinement l'écoute. Des réalisateurs comme Godard, Vertov, Tarkovski, Lynch, Woo nous y invitent pourtant fortement, des plasticiens comme Viola ou Huyghe également. Ils nous permettent d'expliciter la mise en scène sonore au cinéma et d'en révéler ses enjeux, son histoire, ses techniques.

La Traversée amoureuse

La Traversée amoureuse

Auteure: Vita Sackville-West ,

Nombre de pages: 188

« Il y a maintenant trois semaines que nous sommes en mer. C’était peut-être une idée folle de suivre Laura. » Une croisière autour du monde aux côtés de la femme qu’il aime. C’est ainsi qu’Edmund Carr, journaliste d’une cinquantaine d’années, a choisi de passer les derniers mois qu’il lui reste à vivre. Il a délibérément caché à Laura, la jeune veuve dont il est épris, la nature de ses sentiments et le mal qui l’accable. Au fil des jours, Edmund sent la passion grandir en lui, et avec elle, la jalousie. Pourquoi Laura passe-t-elle autant de temps avec le séduisant colonel Dalrymple ? Que faisait-il au sortir de sa cabine en pleine nuit ? Huis-clos amoureux dans l’univers confiné d’un paquebot de luxe, La Traversée amoureuse confirme le talent d’observatrice de Vita Sackville-West et son incroyable modernité.

La Marche du cavalier

La Marche du cavalier

Auteure: Geneviève Brisac ,

Nombre de pages: 144

Bien plus qu’un essai sur l’existence supposée de la « littérature féminine », La Marche du cavalier tente d’approcher l’énigme de la création, dans une époque où l’idée même d’une telle énigme semble vouée à la disparition.

Aimer, mais comment?

Aimer, mais comment?

Auteure: Jacqueline Rousseau-Dujardin ,

Nombre de pages: 176

Aimer est difficile autant que d’être aimé, même si chacun y aspire. C’est que la rencontre de l’autre entame le soi qui, passé les premières effusions, se retire dans des postures établies depuis l’enfance ou s’efforce, mais non sans écueils, de préserver un lien qui donne valeur à la vie. Les écrivains ont suivi dans leurs œuvres ces parcours qui furent les leurs, ceux des personnages qu’ils ont créés et souvent les deux à la fois. Jacqueline Rousseau-Dujardin a choisi d’accompagner quelques-unes de ces versions amoureuses sous leurs formes variées, passant par Proust, Henry James, Madame de Staël, Madame Guyon, Balzac, Virginia Woolf. Et de méditer, aidée par son expérience psychanalytique, sur les solutions – ou les aveuglements – que tel ou tel donne ou oppose au désir amoureux et à son évolution. Jacqueline Rousseau-Dujardin est psychanalyste, elle exerce à Paris.

Une chambre à soi

Une chambre à soi

Auteure: Virginia Woolf ,

Nombre de pages: 290

OUVRAGE BILINGUE ! « J’aime souvent les femmes. J’aime leur anticonformisme. J’aime leur complétude. J’aime leur anonymat... » ​ Nouvelle traduction de l’essai qui bouleversa toute la condition féminine à l’échelle de son siècle, présentée et annotée par le traducteur Jean-Yves Cotté.

Une lecture inoubliable

Une lecture inoubliable

Auteure: Collectif ,

Nombre de pages: 244

La règle du jeu ? Parler d’une lecture restée inoubliable. Une gageure relevée par cent écrivains, directeurs littéraires, professeurs, élèves. Le résultat ? Un magnifique bouquet « d’enfances » qui balaie les idées reçues. Parce que tous ont joué le jeu, nous sommes loin des livres qu’il faut avoir lus. Chacun a baissé la garde et Tintin peut, sans difficulté, côtoyer Kafka. Mieux encore : ce livre se révèle l’amorce d’une « bibliothèque idéale » ouverte à tous les courants. De l’Odyssée à Stephen King, le choix est grand. Chacun y trouvera son compte.

En compagnie de Mrs Dalloway

En compagnie de Mrs Dalloway

Auteure: Virginia Woolf ,

Nombre de pages: 96

Nouvelles extraites d'Œuvres romanesques, I (Bibliothèque de la Pléiade)

Les heures

Les heures

Auteure: Michael CUNNINGHAM ,

Nombre de pages: 181

C'est à New York, en cette fin de XXè siècle. C'est à Londres, en 1923. C'est à Los Angeles, en 1949. Clarissa est éditrice, Virginia, écrivain, Laura, mère au foyer. Trois femmes, trois histoires reliées par un subtil jeu de correspondances, dont l'émouvante cohésion ne sera révélée que dans les dernières pages... Tour de force littéraire, bouleversant de sensibilité, Les Heures ont été couronnées en 1999 par le Pen Faulkner et le Prix Pulitzer. Au-delà d'une formidable réussite romanesque, cette œuvre célèbre la féconde entente d'un trio qui exacerbe ici les pouvoirs de l'imaginaire : l'écrivain, son personnage et son lecteur.

Histoire(s) du cinéma de Jean-Luc Godard

Histoire(s) du cinéma de Jean-Luc Godard

Auteure: Céline Scemama-Heard ,

Nombre de pages: 262

Musique, photographie, peinture, gravure, sculpture, littérature, archives, philosophie, poésie, discours, histoire et ...cinéma. Godard a mis un s à ses Histoire(s) du cinéma. L'oeuvre de Godard impose une contemplation paradoxalement violente parce que l'écran des Histoire(s) est à l'image des plis du temps où sont retenus toutes les souffrances et tout ce qui est inachevé. Le montage permet des substitutions, des surimpressions et des rapprochements qui font du cinéma une grande puissance historique.

Le Temps des orphelins

Le Temps des orphelins

Auteure: Laurent Sagalovitsch ,

Nombre de pages: 224

Avril 1945. Daniel, jeune rabbin venu d’Amérique, s’est engagé auprès des troupes alliées pour libérer l’Europe. En Allemagne, il est l’un des premiers à entrer dans les camps d’Ohrdruf et de Buchenwald et à y découvrir l’horreur absolue. Sa descente aux enfers aurait été sans retour s’il n’avait croisé le regard de cet enfant de quatre ou cinq ans, qui attend, dans un silence obstiné, celui qui l’aidera à retrouver ses parents. Quand un homme de foi, confronté au vertige du silence de Dieu, est ramené parmi les vivants par un petit être aux yeux trop grands. Laurent Sagalovitsch est né en 1967. « Lorsque, des années plus tard, ils se souviendraient de cette guerre, ce ne serait ni les plages ensanglantées de Normandie, ni la lente et interminable avancée dans les Ardennes, ni la libération de Paris auxquelles ils songeraient mais à ce camp, à cette matinée d’avril où leurs vies avaient basculé. »

En compagnie de Mrs Dalloway

En compagnie de Mrs Dalloway

Auteure: Virginia Woolf ,

Nombre de pages: 96

Nouvelles extraites d'Œuvres romanesques, I (Bibliothèque de la Pléiade)

Des fantômes sous les arbres

Des fantômes sous les arbres

Auteure: Virginia Woolf ,

Laissez le vent souffler ; laissez le pavot se semer lui-même et l’œillet s’accoupler avec le chou. Laissez l’hirondelle construire son nid dans le salon, le chardon jaillir du carrelage, le papillon profiter au soleil du tissu fané du fauteuil. Laissez les débris de verre et de porcelaine dormir sur le gazon, et qu’ils s’entortillent d’herbes et de ronces. Kew Gardens • Le temps passe • Une maison hantée • La Marque sur le mur • Lundi ou mardi • Un roman non écrit • Le Symbole • La Ville d’eau Huit nouvelles comme autant de facettes de Virginia Woolf, proposées ici dans une nouvelle traduction de Christine Jeanney, aux éditions publie.net

Les mêmes yeux que Lost

Les mêmes yeux que Lost

Auteure: Pacome Thiellement ,

Nombre de pages: 119

La fiction sait ce que la réalité ne fait que sentir. L’Occident a répandu ses ténèbres sur le reste de la Terre. Et la série Lost ne se contente pas d’en dresser le portrait le plus complet ; elle met également en scène la quête d’un nouveau pôle d’orientation, qui passe par la compréhension de nos conditionnements et déterminations, l’interprétation symbolique unificatrice et la naissance d’un regard parfait qui intègre et dépasse tous les conflits. Dans cet essai, l’auteur démontre que Lost, à mi-chemin du projet tout public et de la narration complexe, en dépassant le clivage historiquement connu du grand récit mythique et de la fiction d’avant-garde, ouvre de plain-pied l’art du XXIe siècle. Sont mis à contribution, entre autres, Sohrawardî, René Guénon, Henry James, René Daumal et Twin Peaks pour produire le ta’wîl de Lost : une exégèse qui soit également un exil de notre prison occidentale.

Atlas d'un homme inquiet

Atlas d'un homme inquiet

Auteure: Christoph Ransmayr ,

Nombre de pages: 464

« Les histoires n'arrivent pas, les histoires se racontent. » De l'Arctique aux Tropiques en passant par tous les continents et par les îles les plus lointaines, le grand écrivain autrichien Christoph Ransmayr propose soixante-dix escales qui sont autant de petits tableaux du monde tel qu'il l'a perçu au fil de ses pérégrinations. Dramatiques ou insolites, les anecdotes alternent avec les réflexions suscitées par des lieux chargés d'histoire, ou les instants d'éternité face aux merveilles de la nature. Atlas du monde extérieur, ce livre est aussi une carte émotionnelle où l'auteur de La Montagne volante livre l'essence de son art. La puissance poétique de l'écriture, la hauteur de vue du philosophe combinée à une attention extrême au détail font de ce livre un joyau.

Sans jamais atteindre le sommet

Sans jamais atteindre le sommet

Auteure: Paolo Cognetti ,

Nombre de pages: 176

« J’ai fini par y aller vraiment, dans l’Himalaya. Non pour escalader les sommets, comme j’en rêvais enfant, mais pour explorer les vallées. Je voulais voir si, quelque part sur terre, il existait encore une montagne intègre, la voir de mes yeux avant qu’elle ne disparaisse. J’ai quitté les Alpes abandonnées et urbanisées et j’ai atterri dans le coin le plus reculé du Népal, un petit Tibet qui survit à l’ombre du grand, aujourd’hui perdu. J’ai parcouru 300 kilomètres à pied et franchi huit cols à plus de 5 000 mètres, sans atteindre aucun sommet. J’avais, pour me tenir compagnie, un livre culte, un chien rencontré sur la route, des amis : au retour, il me restait les amis. » Paolo Cognetti Traduit de l’italien par Anita Rochedy

Sentinelles

Sentinelles

Auteure: Cécile Wajsbrot ,

Nombre de pages: 210

Conversations un soir de vernissage à Beaubourg ; l’exposition est consacrée à un vidéaste. Les invités se croisent, s’évaluent, superficiels, ironiques. Il y a aussi l’artiste, une amie, un admirateur, et d’autres – figures d’un théâtre d’ombres. Devant les écrans de contrôle, quelqu’un veille. Mais il suffit d’un incident technique pour faire déraper la soirée. Le monde réel vacille, s’efface, une autre réalité apparaît.

Totale éclipse

Totale éclipse

Auteure: Cécile Wajsbrot ,

Nombre de pages: 216

À Paris, dans le café où elle a l’habitude d’aller, la narratrice entend une chanson qui la plonge dans le souvenir d’une histoire, le souvenir de sentiments auxquels elle croyait avoir renoncé. Photographe, elle est aussi dans un moment de perte d’inspiration. Une rencontre imprévue la replonge dans les affres de l’amour, en même temps qu’elle lui ouvre de nouvelles pistes de réflexions artistiques. La création et la vie se mêlent, l’une servant l’autre. Mais l’équilibre ne risque-t-il pas de s’inverser en cours de route ? « Quand la réalité devient trop cruelle, trop dure, je choisis un morceau que j’aime et je plonge dans un océan familier, les guitares électriques, la batterie soulignent le rythme de ma nage, rien d’autre n’existe, ni ceux qui m’ont blessée ni ceux qui pourraient adoucir le sort, rien que la voix de quelqu’un qui me raconte sa vie, une histoire qu’il ou elle a vécue, ou qu’un ami, une amie lui a racontée, une scène à laquelle il ou elle a assisté. »

Orlando (édition enrichie)

Orlando (édition enrichie)

Auteure: Virginia Woolf ,

Nombre de pages: 416

Édition enrichie d'une préface inédite de l'auteur. Virginia Woolf raconte la vie d’un héros dont l’existence s’étend du milieu du XVIe siècle jusqu’à nos jours, et qui change de sexe. D'abord poète à l’époque élisabéthaine, puis ambassadeur à Constantinople, Orlando devient au XVIIIe siècle bohémienne ; s'habituant à sa condition de femme, il traverse ainsi l’époque victorienne puis atterrit dans les années 1920 où, toujours femme et devenu poète à succès, Orlando est à la recherche du sens du temps. Paru en 1928, ce roman est marqué par l’innovation formelle de Virginia Woolf, son intérêt pour l’histoire de son pays, l’Angleterre, enfin sa passion pour Vita Sackville-West, aristocrate, romancière, poète, dont Orlando est la transposition fantasmée. Mêlant tous les genres littéraires – biographie, roman historique, autobiographie –, cet extraordinaire roman questionne, de manière très actuelle, l’instabilité des identités.

L'île aux musées

L'île aux musées

Auteure: Cécile Wajsbrot ,

Nombre de pages: 240

Cécile Wajsbrot continue d’explorer l’œuvre d’art et sa perception en traçant un sillon personnel. Après le métaphysique et bouleversant Conversations avec le maître elle nous invite à approcher l’univers de la peinture et de la sculpture dans deux huis-clos capitaux se déroulant, l’un à Berlin sur L’île des musées, l’autre au Jardin des Tuileries à Paris. Quatre personnages, simples silhouettes, se dessinent pour incarner deux couples vivant une période de conflit. Ils se séparent lors du week-end prolongé de Pâques pour fuir l’ennui, réfléchir et faire le point sur leurs vies. Durant cette période de transition, de suspens, parenthèse nécessaire pour panser leurs blessures intérieures, les voix énigmatiques des tableaux et des sculptures évoquent l’histoire des lieux chargés d’art et de tragédies. S’y mêlent alors — dans un fondu enchaîné déroutant — celles réelles des personnages, fragiles, en quête de sens, d’amour, de paix, d’avenir. Au milieu d’une foule indifférente et des traces de décombres, se tissent peu à peu des liens timides. Les nœuds se desserrent, le désir naît dans la confidence et les secrets. ...

Conversations avec le maître

Conversations avec le maître

Auteure: Cécile Wajsbrot ,

Nombre de pages: 176

Un jour, dans un café parisien, un homme fait signe à la jeune femme, la narratrice. Il est compositeur, la cinquantaine. Elle, vingt ans de moins, travaille dans une agence immobilière. Il l’invite à se rendre chez lui pour converser. Chaque après-midi, elle vient donc prendre le thé avec cet homme sans nom qu’elle appelle intérieurement le maître. Ils parlent de la musique, de la solitude et de l’hostilité du monde qui les entoure. Leurs rencontres cesseront brutalement, chacun des interlocuteurs ayant été rejoint par son propre silence. La jeune femme ressent cette fin comme une rupture. Deux ans plus tard, un inconnu lui apprend la mort du musicien et lui demande de rassembler ses souvenirs pour témoigner de ces réunions quotidiennes. La jeune femme accepte. Chaque soir, elle retranscrit ses conversations. Tandis que sur son ordinateur déferlent les images du tsunami, interminable flux de visages disparus, d’existences emportées, de noms effacés. L’écran capte également les forums, débats et discussions retraçant les préoccupations de l’époque... Usant d'une subtile polyphonie de pulsions secrètes et d'images, Cécile Wajsbrot nous plonge...

La nuit tombe...

La nuit tombe...

Auteure: Guillaume Vincent ,

Nombre de pages: 65

Sur un rythme intense et inquiétant, une chambre d’hôtel accueille trois histoires qui se font mystérieusement écho.

Deadline, dernière limite

Deadline, dernière limite

Auteure: Jean-Pierre JOURDAN ,

Nombre de pages: 525

Les expériences dites de " mort imminente " (E.M.I) ne concernent pas seulement des individus en état de mort clinique : elles peuvent aussi se produire chez des sujets en parfaite santé, à la faveur de situations moins dramatiques, tels accident évité de justesse, anesthésie générale... Fait étrange, tous ceux qui ont vécu une E.M.I. en rapportent des perceptions, des sentiments et des souvenirs singuliers dont la similarité déjoue toutes les lois du hasard. Que se passe-t-il en ces instants limites ? Comment peut-on percevoir et mémoriser ce qui se passe autour de soi alors que l'on est parfaitement inconscient ? Comment explorer un tel phénomène et quel sens lui donner ? Avec rigueur et objectivité, le Dr. J.-P. Jourdan analyse et décrypte tous les aspects du problème en s'appuyant sur de nombreux témoignages. Fort de ces observations, il ouvre d'autres pistes de réflexion pour la recherche scientifique visant une meilleure connaissance de la conscience humaine et de sa place dans l'univers.

L'Ecriture du désir - Prix de l'Essai de l'Académie Française

L'Ecriture du désir - Prix de l'Essai de l'Académie Française

Auteure: Belinda Cannone ,

Nombre de pages: 128

"Il me semble qu'on n'a pas assez dit comment l'activité d'écrire s'enracine dans le désir, parce qu'elle en est une manifestation essentielle. Parce que le désir, élan des forces de vie, parcelle de l'énergie cosmique, se concentre particulièrement dans le désir sensuel et dans l'amour, s'y donne à voir dans son aspect le plus concentré, le plus beau, cet essai ne cessera plus d'entrelacer la narration du désir qui meut l'écrivain à des réflexions sur le désir érotique dont il a parfois à écrire. Il essaiera de dire le désir de connaître que les romans manifestent, et qui nourrit la lecture. Ce qui compose l'étrange et sinueux tracé de la littérature et de notre existence." B.C. Belinda Cannone est écrivain. Elle a notamment publié Dernières promenades à Pétrapolis (Seuil, 1990), L'Ile au Nadir (Quai Voltaire, 1991), Trois nuits d'un personnage (Stock, 1994), Lent delta (Verticales, 1998).



X
FERMER