Trouver votre ebook...

Liste des livres et Ebooks trouvés
Nous avons trouvé un total de 32 livres disponibles en téléchargement
Adorno et l'Antiquité

Adorno et l'Antiquité

Auteure: Jacqueline Marre ,

Nombre de pages: 286

Peut-on sauver Médée ? Et peut-on le faire grâce à la lecture du livre de Horkheimer et Adorno, La dialectique de la Raison ? Dans la tragédie grecque, Médée, que son mari Jason venait de répudier pour épouser la fille du roi, a tué ses enfants, et détruit le palais de Corinthe. Dans l'histoire de la philosophie, Adorno consacre à L'Odyssée un chapitre de La dialectique de la Raison, et présente Ulysse comme un farouche militant des progrès de la raison, « sacrifié pour l'abolition du sacrifice ». En suivant son exemple critique, on peut imaginer Médée comme la face noire d'Ulysse...

Génocide

Génocide

Auteure: Yves Ternon ,

Nombre de pages: 304

Génocide. Ce néologisme, créé par Rafael Lemkin en 1943 pour signifier la destruction des Juifs d’Europe, assassinés pour ce qu’ils étaient, n’appartient hélas pas au passé. Avant la Shoah, le monde avait été témoin du génocide des Arméniens en 1915 ; plus près de nous, en 1994, les Tutsi furent également les victimes de ces destructions de masse. Yves Ternon s’est consacré depuis les années 1960 à l’étude de la médecine allemande sous le national-socialisme. Il est depuis devenu un historien de premier plan sur la question du crime de génocide. Cet ouvrage, qui constitue la synthèse de ses recherches sur la question, est consacré dans un premier temps à « décortiquer » les sources idéologiques, juridiques et historiques ; dans un second temps, aux paramètres ayant conduit à leur application visant à la destruction du peuple arménien de l’Empire ottoman, des Juifs d’Europe et des Tutsi du Rwanda. La préface de l’historienne Annette Becker revient sur le parcours d’Yves Ternon, parcours ayant abouti à cette réflexion autour de la genèse du racisme biologique et du crime de génocide. Une réflexion nécessaire à l’heure où...

Technocritiques

Technocritiques

Auteure: François JARRIGE ,

Nombre de pages: 440

Depuis une trentaine d'années, les grands projets technologiques suscitent des critiques croissantes et de nombreux conflits. Cet essai d'histoire globale, pe premier ouvrage de référence sur la question, entend retracer l'évolution et les spécificités des contestations de la technologie, du XVIII e siècle à nos jours, en articulant une histoire des pensées critiques et une histoire sociale des contestataires, nourrie de très nombreuses anecdotes édifiantes et peu connues. Les techniques promettent abondance et bonheur ; elles définissent la condition humaine d'aujourd'hui. Pourquoi les contester, et à quoi bon ? Les discours technocritiques ne masquent-ils pas des peurs irrationnelles, un conservatisme suranné, voire un propos réactionnaire ? Pourtant, depuis que les sociétés humaines sont entrées dans la spirale de l'industrialisation, des individus et des groupes très divers ont dénoncé les techniques de leur temps et agi pour en enrayer les effets. Contre l'immense condescendance de la postérité, Technocritiques est un ouvrage qui prend au sérieux ces discours et ces luttes. Depuis deux siècles, les technocritiques sont foisonnantes et multiformes,...

Ce que le nazisme a fait à la psychanalyse

Ce que le nazisme a fait à la psychanalyse

Auteure: Laurence Kahn ,

Est-il imaginable que la psychanalyse soit demeurée indemne du désastre engendré par le nazisme ? Outre l’émigration d’Est en Ouest de ses foyers vivants et la profonde modification du milieu d’origine de cette pensée et de cette pratique, l’atteinte provoquée par l’implacable bouleversement du socle culturel et langagier sur lequel reposait la théorie psychanalytique donne lieu tout d’abord à l’émergence d’une lutte pied à pied contre les fondements biologiques de l’identité et la « naturalité » de la race et du sol prôné par le nazisme. Puis, cette lutte laisse la place à un mouvement qui associe progressivement l’humanisation de la méthode, l’intersubjectivisme et la co-narrativité. Prenant pour voie d’entrée l’« indicible trauma », la réflexion analytique se penche dès lors majoritairement sur la pathologie des victimes. L’apparition de l’Ego Psychology, le retour au modèle traumatique (validé par la matérialité des faits historiques), l’omission du « délire de masse » tel que Freud et les analystes de l’immédiat-après-guerre l’envisageaient : les psychanalystes ont-ils pris la pleine mesure de la...

Des soldats noirs face au Reich

Des soldats noirs face au Reich

Auteure: Jean Vigreux , Johann Chapoutot ,

Une « guerre pour la civilisation » germanique et pour l’Europe blanche : c’est ainsi que les nazis présentaient leur entreprise, qui avait également une dimension de revanche, à la fois sur la Première Guerre mondiale et sur la « honte noire » infligée par les Français. En effet, depuis les années 1920, racistes et xénophobes allemands ne décoléraient pas : la France avait osé faire occuper le territoire de l’Allemagne par des soldats de couleur, issus des troupes coloniales. Lors de la campagne de France, en mai-juin 1940, environ trois mille de ces soldats coloniaux ont été assassinés, en-dehors de toute action de combat, par des unités militaires allemandes issues de la Wehrmacht et de la Waffen-SS. Ce livre revient sur ces événements, sur leur contexte historique et idéologique, sur le mépris du droit international affiché par l’Allemagne nazie, et sur le sort des soldats coloniaux qui échappèrent à la mort et partirent en captivité.

Le nazisme et l'Antiquité

Le nazisme et l'Antiquité

Auteure: Johann Chapoutot ,

Nombre de pages: 660

Pour Hitler, le passé de la race, celui qui doit emplir de fierté les Allemands, ne se trouve pas en Germanie, mais en Grèce et à Rome. Une réécriture de l'Histoire, qui annexe la Méditerranée à la race nordique, investit le discours nazi et l'espace public allemand. Les peuples aryens de l'Antiquité peuvent dès lors servir d'inspiration et de modèle pour construire une société et un homme nouveaux : tandis que Sparte rappelle comment fondre des individualités en une communauté solidaire, Rome est le meilleur exemple quand il s'agit d'édifier un Empire. L'Antiquité grecque et romaine enseigne comment se perpétuer dans une mémoire monumentale et héroïque, celle du mythe. Cet ouvrage, qui restitue une autre histoire de l'Antiquité, fait pénétrer au cœur du projet totalitaire nazi : il s'agit de dominer non seulement le présent et l'avenir mais aussi un passé réécrit et instrumentalisé.

Les mythes de la Seconde Guerre mondiale

Les mythes de la Seconde Guerre mondiale

Auteure: COLLECTIF ,

Nombre de pages: 312

21 mythes de la Seconde Guerre mondiale expliqués et déconstruits par une équipe d'historien et la rédaction de Guerres et Histoire, dirigées par Jean Lopez et Olivier Wieviorka. "Une opération salutaire de désintox historique", selon L'Express. Les idées reçues sur la Seconde Guerre mondiale abondent. Mais desservant la cause de la connaissance, elles montrent surtout que la propagande de l'Axe comme celle des Alliés a durablement imprimé sa marque. Ce volume vise donc à rétablir quelques vérités en revenant, au crible de vingt-trois entrées, sur les grands mythes de cette guerre qui, tenus pour vérités d'Evangile, n'en restent pas moins erronés. Ainsi, par exemple, combien de Français persistent à croire que la défaite aux jours sombres de 1940 était inscrite dans les astres ou que Hitler n'a fait que devancer une attaque de Staline ? A ces questions essentielles, les meilleurs spécialistes apportent au fil de chapitres courts et enlevés des réponses souvent inattendues, parfois surprenantes et toujours passionnantes. " Une opération salutaire de désintox historique. " L'Express " Un ouvrage clair, sérieux, utile et accessible. " Le Point Dirigé par ...

La loi du sang. Penser et agir en nazi

La loi du sang. Penser et agir en nazi

Auteure: Johann Chapoutot ,

Nombre de pages: 576

Devant l’ampleur et le caractère inédit des crimes nazis – qu’ils soient collectifs ou individuels –, les historiens butent sur la causalité profonde, qui reste obscure. Ces comportements monstrueux s’appuient pourtant sur des fondements normatifs et un argumentaire juridique qu’il faut prendre au sérieux. C’est ce que fait ici Johann Chapoutot dans un travail de grande ampleur qui analyse comment les philosophes, juristes, historiens, médecins ont élaboré les théories qui faisaient de la race le fondement du droit et de la loi du sang la loi de la nature qui justifiait tout : la procréation, l’extermination, la domination. Une profonde intimité avec une immense littérature publique ou privée – correspondances, journaux intimes –, avec la science et le cinéma du temps, rend sensible comment les acteurs se sont approprié ces normes qui donnent un sens et une justification à leurs manières d’agir. Comment tuer un enfant au bord de la fosse peut relever de la bravoure militaire face à l’ennemi biologique. Si le métier d’historien consiste à comprendre et non à juger, ou à mieux comprendre pour mieux juger, ce livre jette une lumière...

Le meurtre de Weimar

Le meurtre de Weimar

Auteure: Johann Chapoutot ,

Nombre de pages: 144

Dans la nuit du 9 au 10 août 1932, dans un bourg de Silésie, cinq membres de la SA assassinent brutalement un militant communiste. Les meurtriers sont condamnés à mort, mais leur peine est rapidement commuée par le gouvernement : Berlin a cédé à la pression du parti nazi, débordé par une base à laquelle les chefs se rallient. Cette commutation marque la fin de la République de Weimar : à l’état de droit va bientôt se substituer une légalité nouvelle, un droit de guerre et d’exception, dont les nazis se réclament pour maquiller leurs crimes en « exécutions » et présenter leurs meurtriers comme des « combattants ». À l’intérieur du parti nazi, cette affaire a révélé une dissension entre la base SA, tentée par la violence et le coup de force, et la hiérarchie, plus légaliste : ce contentieux sera tranché plus tard, lors de la nuit des longs couteaux. À partir d’un fait divers, ce livre invite à une histoire culturelle et politique de la République de Weimar et du parti national-socialiste.

Bougie, port maghrébin, 1067-1510

Bougie, port maghrébin, 1067-1510

Auteure: Dominique Valérian ,

Nombre de pages: 795

Bougie, la Bejaïa de l’Algérie actuelle, fut l’un des ports les plus actifs et prospères du Maghreb médiéval. De sa fondation en 1067 jusqu’à sa conquête par les Espagnols en 1510, cette cité participe aux échanges qui s’intensifient alors en Méditerranée, attire les marchands d’Italie, de la péninsule Ibérique et de Provence, mais développe aussi ses propres activités. Car elle tire sa puissance de son ouverture à un espace maritime dynamique, mais aussi de sa capacité à agir comme pôle d’impulsion politique et économique dans le Maghreb central. Cette étude, mobilisant aussi bien les textes arabes que les documents d’archives européens, souligne cette insertion du port dans des réseaux tant maghrébins que méditerranéens. Dans un contexte où l’initiative est largement passée du côté latin, son devenir est ainsi lié aux évolutions de la conjoncture générale en Méditerranée occidentale, et notamment en Europe. Malgré les difficultés auxquelles elle doit faire face, Bougie apparaît comme exemplaire des villes maritimes du Maghreb qui, à une époque trop souvent considérée globalement comme marquée par le déclin du monde...

La Révolution culturelle nazie

La Révolution culturelle nazie

Auteure: Johann Chapoutot ,

Nombre de pages: 286

Pour les nazis, la "culture" était à l’origine la simple transcription de la nature : on révérait les arbres et les cours d’eau, on s’accouplait, se nourrissait et se battait comme tous les autres animaux, on défendait sa horde et elle seule. La dénaturation est intervenue quand les Sémites se sont installés en Grèce, quand l’évangélisation a introduit le judéo-christianisme, puis quand la Révolution française a parachevé ces constructions idéologiques absurdes (égalité, compassion, abstraction du droit...). Pour sauver la race nordique-germanique, il fallait opérer une "révolution culturelle", retrouver le mode d’être des Anciens et faire à nouveau coïncider culture et nature. C’est en refondant ainsi le droit et la morale que l’homme germanique a cru pouvoir agir conformément à ce que commandait sa survie. Grâce à la réécriture du droit et de la morale, il devenait légal et moral de frapper et de tuer. Avec ce recueil d’études, Johann Chapoutot parachève et relie le projet de deux de ses livres précédents, Le National-socialisme et l’Antiquité (2008) et La Loi du sang : penser et agir en nazi (2014). En approfondissant des...

Le modèle américain d'Hitler

Le modèle américain d'Hitler

Auteure: James Q. Whitman ,

Nombre de pages: 256

Allemagne, années 1930 : les nazis préparent leur accession au pouvoir. Dans la perspective des futures lois raciales de Nuremberg, ils s’intéressent tout particulièrement aux politiques ségrégationnistes mises en place aux États-Unis. Ironie de l’histoire, les nazis estimeront que la politique américaine va trop loin, notamment avec la loi « une seule goutte suffit » (ou « One-Drop Rule ») qui leur permet de classer les Africains-américains en citoyens de seconde classe. Les lois raciales nazies ont-elles été inspirées par ce « modèle américain » ? L’auteur, James Whitman, répond par l’affirmative, ayant mené une enquête détaillée sur l’impact américain lors de la mise en place des principales lois de Nuremberg, pièces maîtresses de la ségrégation antijuive du régime nazi. S’opposant à l’idée généralement défendue par les historiens que la politique de répression américaine n’aurait aucun lien significatif avec les lois raciales allemandes, l’auteur démontre dans cet essai que les nazis ont, au contraire, montré un grand intérêt, réel et soutenu, que ce modèle leur a servi de base dans l’élaboration de leur propre...

Hitler

Hitler

Auteure: Johann Chapoutot , Christian Ingrao ,

Deux grands noms de l’histoire de l’Allemagne contemporaine dressent une biographie renouvelée du personnage le plus fantasmé du XXe siècle. D’où venait Hitler, quel était son véritable but et l’a-t-il atteint ? Plus qu’un portrait, c’est un parcours, entre échecs personnels et succès politiques, entre folles obsessions et pragmatisme froid, que Johann Chapoutot et Christian Ingrao retracent. L’une de ses prophéties était : « Il n’y aura plus jamais de novembre 1918 dans l’histoire allemande. » : lui et le peuple allemand ne survivront pas à la défaite. En déconstruisant méthodiquement le mythe – cette ambition ultime d’Hitler et de Goebbels –, le travail de l’historien peut aider à vaincre une dernière fois le nazisme : Hitler n’était ni brillant, ni même sain d’esprit ; son projet ne reposait sur aucune forme de rationalité ; l’ampleur de ses crimes est inédite et documentée. Comment alors a-t-il pu emmener toute une population aussi loin dans le meurtre et l’autodestruction ?

Comprendre le nazisme

Comprendre le nazisme

Auteure: Johann Chapoutot ,

Nombre de pages: 432

Des millions de pièces d’archives, de photos et de films, des myriades de témoignages et de récits, d’innombrables traces matérielles, tout cela fait assurément du nazisme (1933-1945) la séquence historique la mieux documentée qui soit. Et pourtant la radicalité du mal qu’il représente, le nombre insensé de ses victimes et la violence hors norme de ses bourreaux interrogent sans fin voire engendrent une forme de scepticisme. Comment les nazis se sont-ils persuadés que la vie sociale et politique reposait sur la « biologie » ? Comment les barrières mentales ont-elles si facilement et si rapidement sauté ? Comment l’antijudaïsme ancien s’est-il mué en Allemagne en un antisémitisme exterminateur ? Comment les élucubrations d’historiens égarés sur la place supposée des Germains dans l’Antiquité ont-elles rencontré tant d’écho ? Comment les meilleurs juristes en sont-ils venus à récuser la morale et le droit communs ? En somme, par quelle « révolution culturelle » des hommes ordinaires sont-ils devenus des barbares ? Appuyé sur une oeuvre d’érudition considérable, le grand spécialiste qu’est Johann Chapoutot multiplie dans cet...

Aux petits mots les grands remèdes

Aux petits mots les grands remèdes

Auteure: Michael Uras ,

Nombre de pages: 384

Alex, notre héros passionné par les livres, a choisi d’exercer le métier peu commun de bibliothérapeute. Sa mission : soigner les maux de ses patients en leur prescrivant des lectures. Yann, l’adolescent fragile qui s’est fermé au monde ; le cynique Robert, étouffé par son travail et qui ne sait plus comment parler à sa femme ; Anthony, la star de football refusant de s’avouer certaines de ses passions... Tous consultent Alex. Mais qui donnera des conseils au bibliothérapeute lui-même ? La clé du bonheur se trouve-t-elle vraiment entre les lignes de ses livres chéris ? En convoquant les auteurs qui ont compté, Michaël Uras propose, sous une plume vive et légère, une histoire revigorante et inspirante, pleine d’humour et d’esprit, qui rend hommage aux mots, ceux des autres, ou ceux que chante notre petite musique intérieure. À propos de Chercher Proust : Merveilleux et délicieux. Le Masque et la Plume Un livre allègre et alerte. Les Inrockuptibles Un petit bonheur. RTBF

La promesse de l'Est. Espérance nazie et génocide (1939-1943)

La promesse de l'Est. Espérance nazie et génocide (1939-1943)

Auteure: Christian Ingrao ,

Nombre de pages: 480

Comment les nazis ont-ils rêvé leur victoire et le " Reich de mille ans " ? Entre 1939 et 1944, l'utopie impériale nazie connut des débuts de réalisation dans les espaces conquis à l'Est, brutalement vidés de leurs habitants, déplacés, réduits en esclavage et, pour les Juifs, assassinés. Elle eut ses ingénieurs, ses agences et ses pionniers (pas moins de 27 000 jeunes Allemands). Elle suscita de la ferveur et de l'adhésion. Dans le Reich de mille ans aux frontières élargies par la conquête, une communauté racialement pure vivrait bientôt une existence réconciliée de prospérité sereine. Christian Ingrao examine pour la première fois, dans leur cohérence et dans leurs tensions, le travail des différentes institutions, le parcours des hommes et des femmes qui y ont pris part, l'ampleur des planifications successivement dessinées. Il poursuit une anthropologie sociale de l'émotion nazie et dévoile, à côté de la haine et de l'angoisse, la part de la joie et de l'attente, deux faces d'une même réalité. L'espérance nazie fut le cauchemar des populations. C'est ce que révèle crûment l'étude des violences déchaînées à l'échelle de la région de...

Sur les chemins de terre brune

Sur les chemins de terre brune

Auteure: Frédéric Sallée ,

Nombre de pages: 512

Européens, Anglo-Saxons ou Asiatiques, anonymes et personnalités célèbres, ils furent nombreux à sillonner l’Allemagne de 1933 à 1939. Flânant de Brême à Heidelberg, ces touristes parcoururent les lieux de pèlerinage du nazisme en action, Munich-Nuremberg-Berchtesgaden, jusqu’au camp de concentration de Dachau. Quelles furent leurs impressions face à ce pays aussi séduisant qu’effrayant, doté de structures d’accueil performantes ? Tantôt parodie de voyages-Potemkine, riche en mises en scène, tantôt fenêtre entr’ouverte sur l’autoritarisme, l’Allemagne nazie a su attirer des sphères aussi variées que les cercles mondains, les anciens combattants, les diplomates, les journalistes, le monde des arts ou les grands dirigeants économiques. Des préparatifs, véritable tour sur soi avant la confrontation au nazisme, à la diffusion du retour, les différents temps du voyage révèlent une chronologie propre aux méthodes de séduction mises en place par le Troisième Reich à l’égard de l’étranger. En s’appuyant sur une riche documentation littéraire, Frédéric Sallée dresse un tableau nuancé et novateur des relations internationales de...

L'économie symbiotique

L'économie symbiotique

Auteure: Isabelle Delannoy ,

Nombre de pages: 341

Cet ouvrage présente une analyse innovante des nouveaux modes de production et d’organisation économique ayant émergé ces cinquante dernières années et montre qu’ils forment une seule et même économie, apparue de façon cohérente et non concertée dans le monde. Réinscrivant les activités humaines dans les grands cycles de la planète, couplant leur productivité à la régénération des écosystèmes et des liens sociaux, ils forment ensemble une économie que l’on peut qualifier de symbiotique.

La Belgique pour débutants

La Belgique pour débutants

Auteure: Alain Gerlache , Johan Vande Lanotte , Marc Uyttendaele ,

Nombre de pages: 310

Présentation du paysage politique et administratif en Belgique La sagesse populaire le dit : nous aimons mieux ce que nous connaissons mieux. Or, qui ne s'est jamais ouvert sur la complexité des rouages de l’État belge ? Sur l'incapacité d'en expliquer simplement les structures, voire même d'en comprendre les principes ? Où trouver de l'aide ? Ici et maintenant, avec La Belgique pour débutants. Ce guide indispensable répond à une démarche citoyenne : mener précisément le lecteur au travers du labyrinthe que constitue le fonctionnement des administrations et institutions belges. Rédigée par des témoins réputés de notre temps, cette nouvelle édition présente de nombreux schémas, résumés et illustrations qui la rendent encore plus attrayante et intelligible. Place à la clarté, tant pour les gens de métier que pour toute personne soucieuse de ses droits et de ses libertés, désirant s'inscrire activement dans la société qu'elle chérit. Ce guide pratique vous permettra de mieux comprendre le fonctionnement des institutions politiques et de l'administration de l'État belge.

Les entretiens oubliés d'Hitler 1923-1940

Les entretiens oubliés d'Hitler 1923-1940

Auteure: Eric BRANCA ,

Nombre de pages: 245

Hitler parle. Depuis son émergence politique, en 1923, jusqu'à la défaite de la France, en 1940, Hitler a utilisé la presse démocratique comme nul autre dictateur ne l'avait fait avant lui. Complétant et souvent corrigeant ses innombrables discours, il accorda des entretiens à des journalistes triés sur le volet afin d'endormir les opinions publiques occidentales sur la réalité de ses desseins et le caractère impitoyable de leur mise en œuvre. Malgré les centaines de milliers de pages consacrées au Führer depuis plus de soixante-dix ans, ces interviews, accordées aux plus grands correspondants américains, britanniques et français de l'époque, n'ont pourtant jamais fait l'objet de la moindre publication, si ce n'est par le biais d'une poignée de citations. Elles sont pourtant essentielles, à la fois par ce qu'elles disent et par ce qu'elles dissimulent. Les voici publiées pour la première fois. Éric Branca a choisi les seize plus significatives, il les a fidèlement traduites, soigneusement présentées et annotées. Enfin, il a rédigé un important chapitre introductif intitulé " Hitler et la presse étrangère. Histoire d'une fascination " qui en dit...

La guerre de 1940

La guerre de 1940

Auteure: Steffen Prauser (dir.). Stefan Martens ,

Nombre de pages: 228

À la veille du 75e anniversaire du début de la Seconde Guerre mondiale, ce livre propose un nouveau regard sur la débâcle de mai-juin 1940. Les auteurs, chercheurs français et étrangers, adoptent une perspective originale : celle d’une histoire croisée et régionale, qui s’intéresse non seulement à l’Allemagne et à la France, mais aussi aux Pays-Bas, au Luxembourg et à la Belgique. C’est donc l’Europe occidentale dans sa totalité qui se trouve au centre de cet ouvrage, en tant que théâtre de cette offensive fulgurante et point de départ des vagues d’exode successives.

Retour sur Titan

Retour sur Titan

Auteure: Stephen Baxter ,

Nombre de pages: 86

Année 3685. L’humanité a essaimé à travers le Système solaire et un nouvel âge d’or s’offre à elle. Une renaissance qui doit beaucoup à un homme, Michael Poole, ingénieur brillant dont les inventions ont joué un rôle crucial dans l’expansion humaine. Mais Poole voit plus grand. Plus loin. Or pour cela il lui faut des ressources à la mesure de sa démesure — une manne qu’il pourrait bien dénicher sur Titan, l’un des derniers lieux encore inexplorés du Système. Quitte à s’aventurer dans les entrailles glacées du satellite de Saturne... et y découvrir l’impensable.

Cabinet de curiosités sociales

Cabinet de curiosités sociales

Auteure: Gérald Bronner ,

Gérald Bronner continue d’explorer les croyances collectives afin d’en extirper la part d’irrationnel. Dans ce Cabinet de curiosités sociales, les objets exhibés relèvent de notre vie quotidienne, et pourtant nous n’en remarquons pas l’étrangeté : Pourquoi les ballons sont-ils presque tous ronds ? Pourquoi les chantiers sont-ils toujours en retard ? Qu’est-ce que l’apparition des téléphones portables change quant à la probabilité d’existence des soucoupes volantes ? Telles sont quelques-unes des questions en apparence triviales posées par ce livre. En apparence seulement, car comme pour tout cabinet de curiosités, il s’agira d’édifier l’esprit par l’exemple et ouvrir le regard aux marges de la réalité. Cette marge ne se situera pas aux confins du monde connu comme dans les traditionnels cabinets de curiosité mais juste là... devant nos yeux.

Algérie, une autre histoire de l'indépendance

Algérie, une autre histoire de l'indépendance

Auteure: Nedjib Sidi Moussa ,

Comment des Algériens colonisés sont-ils devenus révolutionnaires? Et comment sont-ils restés fidèles à leur engagement après 1962? Les itinéraires des partisans de Messali Hadj, favorables à une assemblée constituante souveraine, lèvent le voile sur une autre histoire de l’indépendance algérienne. En éclairant le parcours des animateurs d’un courant réprimé par les autorités coloniales et marginalisé par un Front de libération nationale devenu hégémonique, cet ouvrage redonne vie au mouvement fondé par le pionnier malheureux de la révolution algérienne. En mobilisant des sources inédites, il interroge la pluralité des devenirs, les alliances ambivalentes et les tensions mémorielles qui les traversent. À l’heure où le regard sur la guerre d’Algérie s’est renouvelé et alors que le destin politique du pays est en jeu, les questions soulevées par ces trajectoires sont plus que jamais d’actualité.

Croire et détruire

Croire et détruire

Auteure: Christian Ingrao ,

Nombre de pages: 580

Ils étaient quatre-vingts et avaient à peine trente ans lors de l’arrivée d’Adolf Hitler au pouvoir. Leurs études universitaires destinaient ces juristes, économistes, linguistes, philosophes ou historiens à de belles carrières. Ils ont choisi de s’engager au sein des organes de répression du Troisième Reich. Ils ont théorisé et planifié l’élimination de vingt millions d’individus de race prétendument « inférieure ». Ils ont organisé et assisté à l’extermination d’un million d’entre eux. Au long d’une enquête éprouvante dans les archives du SD et de la SS, Christian Ingrao retrace le destin de ces enfants de la Grande Guerre, s’intéresse à leurs réseaux – militants, universitaires ou amicaux –, étudie leurs manières d’envisager la guerre et le « Monde d’ennemis » qui, selon eux, les menace. Apparaissent alors les mécanismes de l’engagement, dans le nazisme puis dans le meurtre de masse. Grâce à cette étude pionnière, on comprend comment ces hommes ont fait pour croire et pour détruire. Car l’histoire du nazisme est aussi tissée d’expériences personnelles, de ferveur et d’angoisse, d’utopie et de cruauté....

La mythologie selon Game of Thrones

La mythologie selon Game of Thrones

Auteure: Gwendal Fossois ,

Game of Thrones meilleur prof de mythologie ? - un livre pour les fans de la série aux millions de spectateurs - une approche inédite et intelligente - une parution qui accompagne la très attendue saison 8 Redécouvrez votre saga préférée à travers la mythologie George R. R. Martin s'est inspiré des plus grands mythes pour composer la toile de fond de son roman incontournable adulé dans le monde entier. L'univers de Game of Thrones est rempli de références mythologiques : des hommes ressuscités par on ne sait quel mystère, des personnages qui ne meurent pas dans le feu ou qui sont capables de changer d'apparence, des dragons, des loups-garous et des hordes de morts-vivants congelés jusqu'à l'os... Que serait Daenerys sans ses dragons ? Qui s'intéresserait à la Garde de Nuit s'il n'y avait pas d'étranges Marcheurs blancs de l'autre côté du Mur ? Et Mélisandre, d'où sort-elle au bout du compte ? Dans Game of Thrones, les références aux mythologies grecque et romaine (mais aussi nordiques, anglo-saxonnes et arthuriennes) sont légion. Tout autant que les clins d'œil aux religions et croyances païennes qui donnent cette dimension unique à cette saga que nous ...

Condamner à mort au Moyen Âge

Condamner à mort au Moyen Âge

Auteure: Claude Gauvard ,

« Digne de mourir, comme inutile au monde » : c’est en ces termes que les archives ont conservé la trace de la condamnation à mort d’un valet déclaré coupable de vol, à Paris, en 1391. Est-ce là une simple tournure de phrase destinée à la postérité, ou cette expression traduit-elle la réalité d’un jugement considérant l’« utilité au monde » comme un prérequis au droit de vivre ? Et ce « monde », est-il celui du roi, qui affirme ainsi son pouvoir sur ses sujets, ou celui d’une chrétienté qui ne considère plus que le criminel peut être racheté ? Condamner à mort au Moyen Âge n’est pas un acte plus anodin qu’aujourd’hui. Il n’est pas non plus, semble-t-il, plus fréquent. Et si la condamnation est un outil d’affirmation du pouvoir royal, ce n’est pas par sa nature coercitive ou arbitraire, mais par l’encadrement des juges et la pratique de la grâce. C’est là l’autre pan d’un Moyen Âge rénové depuis plusieurs décennies que Claude Gauvard révèle, avec cette volonté d’approcher au plus près, par un examen minutieux et clairvoyant des sources, la cohérence d’une société médiévale qui nous est à la fois...

Les révolutions russes

Les révolutions russes

Auteure: Nicolas Werth ,

Février 1917. L’empire de Nicolas II s’enlise dans la guerre. Les failles de l’économie russe, dont la modernisation est restée inachevée, apparaissent au grand jour. Entre l’autocratie des Romanov et une société en pleine mutation, le fossé se creuse. Quelques jours suffiront pour renverser le tsar. Sa chute ouvre la voie à une expérience démocratique unique dans l’histoire multiséculaire de la Russie, une expérience qui durera moins de huit mois : en octobre 1917, les bolcheviks, conduits par Lénine, prennent le palais d’Hiver... Ce sont ces événements de l’année 1917 que raconte avec passion Nicolas Werth. Dépassant le clivage entre les interprétations soviétique et libérale, il s’attache à analyser non pas une seule révolution politique, mais une multiplicité de révolutions sociales et nationales. À lire également en Que sais-je ?... Histoire de l’Union soviétique de Lénine à Staline (1917-1953), Nicolas Werth Histoire de l’Union soviétique de Khrouchtchev à Gorbatchev (1953-1991), Nicolas Werth

Les 100 mots de la Shoah

Les 100 mots de la Shoah

Auteure: Christophe Tarricone , Tal Bruttmann ,

La Shoah occupe une place centrale dans la mémoire commune. Or, il y a un gouffre entre la manière dont les historiens l’étudient et la manière dont le grand public en parle. C’est pourquoi Tal Bruttmann et Christophe Tarricone se proposent de définir avec la plus grande rigueur scientifique des termes et des notions qui, à bien des égards, sont « piégés ». Qui sait par exemple que, depuis plusieurs décennies, les historiens utilisent l’expression « centre de mise à mort » plutôt que « camp d’extermination » ? « Shoah » et « Holocauste » sont-ils strictement synonymes ? Que recouvre réellement le concept de Lebensraum ? En faisant le point sur le vocabulaire, mais aussi sur les acteurs, les lieux et les sources, ces 100 mots tentent d’approcher une réalité qu’aucun mot ne peut dire.

L'Épuration en France

L'Épuration en France

Auteure: Marc Bergère ,

Ni bain de sang ni absence totale de justice, l’épuration a eu lieu en France dans un temps éminemment troublé, marqué par le basculement soudain de l’Occupation à la Libération. Si, sans conteste, l’été 1944 reste la séquence de tous les dangers, favorisant la confusion entre justice et vengeance, l’État reprend vite son droit et ses droits dans une double dynamique de régulation et de légitimation. L’épuration légale qu’il instaure, pensée pour toucher le plus grand nombre, devient dès lors un phénomène social d’ampleur. Il a concerné, sous différentes formes, près de 500 000 Françaises et Français. Très vite, il est pourtant apparu aux nouvelles autorités que l’épuration devait avoir des limites, mais surtout une fin. Une dimension souvent sous-estimée qui a creusé un écart entre sanctions prononcées et sanctions subies. Dans ces pages, Marc Bergère montre combien l’épuration en France fut sans doute plus violente, plus profonde et plus durable qu’on ne l’a longtemps pensé.

Le Prix de la fraternité

Le Prix de la fraternité

Auteure: Guillaume de Tanoüarn ,

Nombre de pages: 336

Face aux enjeux de notre temps, nous semblons à bout de souffle : nous ne savons plus définir ce qui nous est commun et permettrait de relever les défis qui se présentent à nous. Désemparés, nous oublions la fraternité, notion évangélique et républicaine, qui nous permet de vivre ensemble. Pour raviver cette fraternité qui se dérobe à nos yeux, la seule solution est de refonder une foi commune, non pas confessionnelle, mais un élan de vie partagé qui nous porte et nous rassemble. Dans cet essai inattendu et vivifi ant, Guillaume de Tanoüarn ausculte en philosophe la crise de notre société. Convoquant Mandeville et Adam Smith, Diderot et Rousseau, Augustin et Kant, il relit la modernité sans la condamner et s’interroge sur les moyens de renouer avec une fraternité vivante. Car il est urgent et salutaire d’en redécouvrir le sens pour retrouver ce qui nous unit.

Chercher Proust

Chercher Proust

Auteure: Michaël URAS ,

Nombre de pages: 270

Michaël Uras nous fait découvrir dans Chercher Proust l’histoire pas trop sérieuse de son antihéros Jacques Bartel, complètement étouffé par son amour immodéré de Proust. Roman d’apprentissage plein d’humour et de références culturelles, Chercher Proust n’est pas réservé aux « fous » de Proust. Michaël Uras moque le monde de ses spécialistes, théoriciens de son œuvre, qui vivent enfermés dans leurs « laboratoires ».Chercher Proust est un roman dans lequel la littérature envahit la vie d’un jeune homme pour mieux l’en libérer.Chercher Proust est avant tout un livre sur la passion en général.Finaliste du Prix de l’Inaperçu 2013.



X
FERMER