Trouver votre ebook...

Liste des livres et Ebooks trouvés
Nous avons trouvé un total de 40 livres disponibles en téléchargement
L'éthique animale

L'éthique animale

Auteure: Jean-Baptiste Jeangène Vilmer ,

Nombre de pages: 128

Les animaux ont-ils des droits ? Avons-nous des devoirs envers eux ? Si oui, lesquels ? Si non, pourquoi ? Et quelles en sont les conséquences pratiques ? L’exploitation des animaux pour produire de la nourriture et des vêtements, contribuer à la recherche scientifique, nous divertir et nous tenir compagnie est-elle justifiée ? L’éthique animale s’intéresse à l’ensemble de ces questions. Elle ne propose pas une simple compilation de règles idéales sur ce qu’il est « moral » ou non de faire aux animaux, mais invite à penser notre rapport au monde animal. Elle est le lieu d’un débat, souvent extrêmement polémique, dans lequel s’affrontent de nombreuses positions. Ce livre en propose le premier panorama synthétique. À lire également en Que sais-je ?... La philosophie morale, Monique Canto-Sperber et Ruwen Ogien L’éthique appliquée, Michela Marzano

Éthique animale

Éthique animale

Auteure: Jean-Baptiste Jeangène Vilmer ,

Nombre de pages: 320

En tant que discipline, l'éthique animale s'est récemment constituée dans les années 1970 et quasi exclusivement dans les pays anglo-saxons, même si Herbert Spencer lui avait consacré un chapitre dans son oeuvre The Principles of Ethics (1892). Les rares occurrences francophones témoignent d'un usage maladroit et méfiant : l'éthique animale est présentée comme une activité douteuse au sujet de laquelle on utilise volontiers une rhétorique sectaire, voire hostile. La question n'est pas "pour ou contre l'éthique animale ?", mais "quelle éthique animale ?" La tradition humaniste française, à la différence de l'utilitarisme anglo-saxon, s'exprime par un fort anthropocentrisme : l'animal, comme l'environnement, est au service de l'homme, que ce soit par l'élevage ou la chasse. Mais à travers le travail de plusieurs associations et la traduction de nombreux textes du débat anglo-saxon, les universités et écoles vétérinaires s'ouvrent à l'éthique animale. Cet ouvrage s'inscrit dans ce mouvement et répond ainsi à une demande d'information croissante.

Questions d'actualité en éthique animale

Questions d'actualité en éthique animale

Auteure: Marie Pelé , Cédric Sueur ,

Nombre de pages: 236

L'éthique animale qui désigne l'étude de notre responsabilité morale à l'égard des animaux, n'est pas une prise de position mais un questionnement en perpétuelle évolution avec notre culture et notre temps. Cet ouvrage présente plusieurs éléments de réponses aux récentes questions posées par la société sur notre rapport aux animaux. Experts et étudiants abordent onze questions d'actualités en éthique animale. Leurs échanges sont retranscrits.

La question animale

La question animale

Auteure: Catherine Coquio Georges Chapouthier (Lucie Campos, Georges Engélibert (dir.).) ,

Nombre de pages: 308

Une « question animale » se pose avec insistance aujourd’hui : découvertes majeures en éthologie, avec la mise en évidence de cultures animales ; prolifération de discours philosophiques, d’essais littéraires, de récits consacrés aux bêtes, multipliant les protocoles de relecture qui questionnent les rapports entre la raison et le sensible ; développement d’une « éthique animale » et « environnementale ». Car cet intérêt se dessine sur fond de catastrophe écologique et d’extinction des espèces. Alors que les avancées scientifiques font apparaître des mondes perceptifs communs aux animaux et aux hommes, que l’imagination littéraire avait sondés autrement, leurs communautés vécues reculent, voire disparaissent, produisant une inquiétude nouvelle. L’idée surgit d’un « contrat » moral entre humains et animaux que l’époque moderne aurait rompu. Faut-il construire un tel contrat pour notre présent, et avec quels instruments ? Ou faut-il repenser de fond en comble nos rapports avec le monde animal ? Sur ces questions se confrontent utilitarisme anglo-saxon et déconstruction continentale, les uns parlant de droits, de devoirs et...

Expérimentation animale, entre droit et liberté

Expérimentation animale, entre droit et liberté

Auteure: Jean-Pierre Marguénaud ,

Nombre de pages: 80

L'expérimentation animale passe généralement pour être indispensable au progrès de la science et, par conséquent, au bonheur de l'humanité. Aussi a-t-elle été abandonnée, jusqu'en 1968, à la liberté la plus absolue. Cependant le droit, poussé par l'évolution des moeurs et des idées, s'infiltre partout et l'expérimentation animale n'échappe plus à son influence. La nouvelle directive de l'Union européenne du 22 septembre 2010 relative à la protection des animaux utilisés à des fins scientifiques, dont les principaux effets se feront sentir à partir de 2013, a ulcéré, sur de nombreux points, les associations de protection des animaux. Elle marque pourtant une nouvelle conquête du droit en créant les conditions de sa substitution à l'éthique sur laquelle, jusqu'alors, reposait essentiellement la protection des animaux destinés à l'expérimentation.

Douleur animale, douleur humaine

Douleur animale, douleur humaine

Auteure: Jean-Luc Guichet ,

Nombre de pages: 218

Cet ouvrage, associant des chercheurs de disciplines et de préoccupations très diverses, a trois objectifs : faire le point sur la question de la douleur et des états associés chez l'animal, interroger l'une par l'autre douleur animale et douleur humaine, clarifier les bases éthiques du débat. Si l'animal, faute de langage comparable au nôtre, ne peut nous déclarer sa douleur, son comportement est cependant loin d'être silencieux. Cette question peut ainsi être ressaisie sous un plus large horizon que celui strictement humain, permettant une compréhension renouvelée. En retour, la reconnaissance de la douleur animale pose à l'homme des problèmes éthiques qu'il ne peut indéfiniment différer.

Kamala, une louve dans ma famille

Kamala, une louve dans ma famille

Auteure: Pierre Jouventin ,

Nombre de pages: 349

C’est un récit bouleversant, une réflexion scientifique passionnante. C’est une aventure hors du commun qui débuta un jour de 1975 : Pierre Jouventin accepte alors d’adopter un louveteau nouveau-né, que le zoo de Montpellier s’apprête à sacrifier. Lui, dont le métier est d’étudier le comportement des animaux sauvages dans leur environnement, sera amené à réaliser l’impossible : élever une louve en appartement ! Il deviendra non pas son maître, mais sa famille. Car la louve aimera Pierre, Line et leur fils comme s’ils étaient ses « parents », sa meute. Ce livre remet en question toutes les croyances, tous les clichés sur notre plus vieil « ennemi ». Et nous découvrons qu’il nous est plus facile de nous entendre avec un loup qu’avec un chimpanzé, notre cousin ! Le loup est un modèle de gestion des ressources naturelles, mais aussi de savoir-vivre en société. Craintif, puissant, éventuellement dangereux, il se révèle joueur, très solidaire, très affectueux et doté d’un sens strict de la hiérarchie. Il n’est pas docile, mais il veille sur ses proches et sait faire preuve d’altruisme – ce qui est démontré ici pour la première...

Les liens entre éthique et droit

Les liens entre éthique et droit

Auteure: Lucille Boisseau-Sowinski , Delphine Tharaud ,

Nombre de pages: 176

A priori distincts, le droit renvoyant à la régulation des comportements par la loi et l'éthique à la distinction entre bien et mal, ces deux domaines s'interpénètrent et se nourrissent, particulièrement sur la question animale. La réflexion sur l'éthique animale s'est amplifiée ces cinquante dernières années et a conduit à une prise en compte des intérêts et de la qualité d'êtres vivants des animaux. Le droit s'en est fait l'écho. Pour autant, cette dynamique n'est pas si évidente : quelles théories peuvent inspirer le droit ?

L'éthique animale

L'éthique animale

Auteure: Jean-Baptiste Jeangène Vilmer ,

Les animaux ont-ils des droits ? Avons-nous des devoirs envers eux ? Si oui, lesquels ? Si non, pourquoi ? Et quelles en sont les conséquences pratiques ? L’exploitation des animaux pour produire de la nourriture et des vêtements, contribuer à la recherche scientifique, nous divertir et nous tenir compagnie est-elle justifiée ? L’éthique animale s’intéresse à l’ensemble de ces questions. Elle ne propose pas une simple compilation de règles idéales sur ce qu’il est « moral » ou non de faire aux animaux, mais invite à penser notre rapport au monde animal. Elle est le lieu d’un débat, souvent extrêmement polémique, dans lequel s’affrontent de nombreuses positions. Ce livre en propose le premier panorama synthétique.

Homme et animal, la question des frontières

Homme et animal, la question des frontières

Auteure: Valérie Camos , Frank Cézilly , Pierre Guenancia , Jean-Pierre Sylvestre ,

Nombre de pages: 214

Certains arguments permettent aujourd'hui de réévaluer la thèse de la singularité de l'homme. Du point de vue de l'identité psychologique et des performances cognitives, la différence entre les grands singes et l'homme ne serait pas de nature mais seulement de degrés. La biologie considère également les distinctions homme/animaux comme des différences dans la nature, et non entre nature et culture. Au plan éthique, les formes d'appropriation des animaux ont conduit à les instrumentaliser. À cela s'ajoutent les menaces sur les espèces sauvages dues au développement industriel. Certains admettent ainsi une véritable solidarité d'ordre moral ou juridique entre les formes de vie humaines et animales. Cet ouvrage multidisciplinaire aborde l'ensemble de ces problèmes. Écrit par des philosophes, des éthologues, des sociologues et des biologistes, il s'adresse aux étudiants et spécialistes des disciplines abordées et à tous les lecteurs que ce débat intéresse.

Manifeste animaliste

Manifeste animaliste

Auteure: Corine Pelluchon ,

Nombre de pages: 97

" Nos rapports aux animaux sont un miroir dans lequel nous voyons ce que nous sommes devenus au fil des siècles. Ce ne sont pas seulement les horreurs dont notre espèce se rend coupable en exploitant d'autres êtres sensibles qui apparaissent dans ce miroir, mais le visage blafard d'une humanité en train de perdre son âme. " Soulignant l'universalité de la cause animale, Corine Pelluchon montre que les violences infligées aux animaux reflètent les dysfonctionnements de la société. Raison pour laquelle il convient de politiser la cause animale et de donner des repères théoriques et pratiques pour y parvenir. Pour commencer il convient de cesser la stigmatisation et l'ère des compromis qui ne donnent aucun résultat tangible. Stratégiquement ensuite, il faut aider les personnes travaillant dans l'élevage, l'expérimentation, l'alimentation ou la mode à se reconvertir et à innover étant entendu que la principale cause de l'exploitation animale provient d'un système économique qui étend la dérégulation sur toute la surface de la terre. Sensibiliser dès le plus jeune âge, découvrir la richesse des existences animales, enseigner l'éthique animale et...

Plaidoyer pour les animaux

Plaidoyer pour les animaux

Auteure: Matthieu Ricard ,

Nombre de pages: 322

Dans la lignée de Plaidoyer pour l'altruisme, Matthieu Ricard invite à étendre notre bienveillance à l'ensemble des êtres sensibles. Dans l'intérêt des animaux, mais aussi des hommes. Nous tuons chaque année 60 milliards d'animaux terrestres et 1 000 milliards d'animaux marins pour notre consommation. Un massacre inégalé dans l'histoire de l'Humanité qui pose un défi éthique majeur et nuit à nos sociétés : cette surconsommation aggrave la faim dans le monde, provoque des déséquilibres écologiques, est mauvaise pour notre santé. En plus de l'alimentation, nous instrumentalisons aussi les animaux pour des raisons purement vénales (trafic de la faune sauvage), pour la recherche scientifique ou par simple divertissement (corridas, cirques, zoos). Et si le temps était venu de les considérer non plus comme des êtres inférieurs mais comme nos "concitoyens" sur cette terre ? Nous vivons dans un monde interdépendant où le sort de chaque être, quel qu'il soit, est intimement lié à celui des autres. Il ne s'agit pas de s'occuper que des animaux mais aussi des animaux. Cet essai lumineux met à la portée de tous les connaissances actuelles sur les animaux, et...

Profession : animal de laboratoire

Profession : animal de laboratoire

Auteure: Audrey Jougla ,

Nombre de pages: 258

Pendant plus d’un an, Audrey Jougla a enquêté en caméra cachée dans les laboratoires publics et privés français pour comprendre la réalité de l’expérimentation animale. Quels sont les tests pratiqués aujourd’hui ? Dans quel but ? En Europe, plus de 11, 5 millions d’animaux subissent chaque année des tests, qui ne concernent pas seulement les rongeurs mais de nombreuses espèces familières comme les chats, les chiens, les chevaux ou les singes.En poussant les portes de ces lieux interdits au grand public, où personne n’a encore pu accéder sans effraction, Audrey Jougla nous embarque dans le récit de son aventure aux côtés des militants de la cause animale. Une enquête inédite et un récit saisissant sur la souffrance infligée aux animaux, qui interroge notre humanité face à l’absurdité de la violence.

No steak

No steak

Auteure: Aymeric Caron ,

Nombre de pages: 360

Bientôt, nous ne mangerons plus de viande. Nous cesserons définitivement de tuer des êtres vivants – 60 milliards d’animaux chaque année – pour nous en nourrir. Épuisement des sols, utilisation abusive des ressources en eau, pollution des nappes phréatiques, réchauffement climatique, manque de surfaces agricoles : ce rythme est intenable. Et il le sera d’autant plus lorsque nous serons 9 ou 10 milliards en 2050, et peut-être 15 milliards en 2100. Nous allons donc cesser de manger de la viande parce que notre planète nous l’ordonne, mais pas seulement pour cette raison. Le passage à un régime végétarien va faire partie d’une nouvelle phase de notre évolution. La science nous prouve un peu plus chaque jour que, contrairement à ce que nous avons longtemps prétendu, les animaux sont des êtres qui souffrent, ressentent des émotions et ont une vie sociale. Et c’est là que la philosophie prend le relais. Depuis une trentaine d’années, l’éthique animale nous invite à reconsidérer totalement nos devoirs moraux vis-à-vis des autres animaux, auxquels nous sommes tenus d’accorder des droits. Mais, pourrait-on répliquer, ne faisons-nous pas partie...

Questions d'éthique contemporaine

Questions d'éthique contemporaine

Auteure: Ludivine Thiaw-Po-Une ,

Nombre de pages: 1224

Ethique de la biologie, mais aussi éthique de la science, des affaires, des assurances, de lentreprise, du corps et de la sexualité, de la communication, de lenvironnement, de la famille... Les champs dapplication de léthique sont sans limites. ... Composé de trois parties, cet ouvrage présente dabord les grandes options philosophiques (libéralisme, utilitarisme, éthique de la discussion, etc.) et les grandes figures (Aristote, Kant, Spinoza, Heidegger, Foucault, etc.) en matière déthique, puis les différents domaines concernés, et enfin les grands débats (pour ou contre la pornographie, le clonage, leuthanasie, léducation, lavortement...). Écrit de façon pédagogique, il donne une bibliographie très actuelle pour chaque entrée, un index des thèmes et des noms. Louvrage rassemble plus de cinquante intervenants francophones. ...

L'influence de l'odeur des croissants chauds sur la bonté humaine

L'influence de l'odeur des croissants chauds sur la bonté humaine

Auteure: Ruwen Ogien ,

Nombre de pages: 336

Vous trouverez dans ce livre des histoires de criminels invisibles, de canots de sauvetage qui risquent de couler si on ne sacrifie pas un passager, des machines à donner du plaisir que personne n'a envie d'utiliser, de tramways fous qu'il faut arrêter par n'importe quel moyen, y compris en jetant un gros homme sur la voie. Vous y lirez des récits d'expériences montrant qu'il faut peu de choses pour se comporter comme un monstre, et d'autres expériences prouvant qu'il faut encore moins de choses pour se comporter quasiment comme un saint : une pièce de monnaie qu'on trouve dans la rue par hasard, une bonne odeur de croissants chauds qu'on respire en passant. Vous y serez confrontés à des casse-tête moraux. Est-il cohérent de dire : "ma vie est digne d'être vécue, mais j'aurais préféré de ne pas naître" ? Est-il acceptable de laisser mourir une personne pour transplanter ses organes sur cinq malades qui en ont un besoin vital ? Vaut-il mieux vivre la vie brève et médiocre d'un poulet d'élevage industriel ou ne pas vivre du tout ? Cependant, le but de ce livre n'est pas de montrer qu'il est difficile de savoir ce qui est bien ou mal, juste ou injuste. Il est de...

Sommes-nous naturellement moraux ?

Sommes-nous naturellement moraux ?

Auteure: Vanessa Nurock ,

D’où vient l’éthique ? Sommes-nous prédisposés à développer une capacité à juger moralement ? Les bébés sont-ils capables de faire la différence entre le bien et le mal ? Ces questions ont longtemps été abordées de manière réductionniste selon une double opposition : celle de l’inné ou de l’acquis ; celle du scientisme ou de la religion. Comme le montrent à la fois l’analyse philosophique de travaux scientifiques récents et la pensée des Lumières, il est pourtant possible de dépasser cette double alternative en répondant : ni vernis culturel, ni prédétermination naturelle ! Ni dieu ni neurone ! Ce livre propose de prendre en compte à la fois les bases naturelles de la morale et sa dimension sociale sans, pour autant, réduire l’éthique à l’une ou l’autre de ces deux dimensions. Une telle approche contribue à renouveler la réflexion sur des enjeux fondamentaux de notre temps comme, par exemple, ceux de l’éducation morale, de l’éthique animale, des origines du sens religieux et de la morale artificielle.

L’imposture intellectuelle des carnivores

L’imposture intellectuelle des carnivores

Auteure: Thomas Lepeltier ,

Nombre de pages: 160

« Être végétarien quand vous pouvez manger de la viande c’est récuser l’animal en vous. » « Pour abattre un animal, il faut aimer les animaux. » « Quand les êtres vivants mangeront des pierres, le problème [de la viande] ne se posera plus. » Voici quelques citations de philosophes et d’intellectuels qui défient la logique et encouragent la cruauté. Plutôt que de reconnaître que nous ne devons pas faire souffrir et tuer des êtres sensibles juste pour notre plaisir, ces intellectuels justifient la consommation de produits d’origine animale. Ils confortent une société qui, parce qu’elle ne veut pas changer ses habitudes culinaires, abat quotidiennement des millions d’animaux. Ce livre énumère et dénonce l’ensemble des arguments développés par les carnivores pour que cesse ce grand massacre et qu’un débat constructif sur la place des animaux dans la société puisse enfin commencer. Thomas Lepeltier est un historien et philosophe des sciences. Il est l’auteur de plusieurs livres sur cette thématique, dont Darwin hérétique (2007, Seuil), Univers parallèles (2010, Seuil), La Face cachée de l’univers (2014, Seuil). En 2013, il a...

Pensées végétariennes

Pensées végétariennes

Auteure: François-Marie Arouet dit Voltaire ,

Nombre de pages: 96

« Qu’y a-t-il de plus abominable que de se nourrir continuellement de cadavres ? », s’interroge en 1772 un fervent défenseur du végétarisme, qui fait aussi l’éloge de « cette admirable loi par laquelle il est défendu de manger les animaux nos semblables ». Contre toute attente, l’auteur de ces propos n’est autre que Voltaire. Le philosophe consacre depuis plusieurs années déjà des pages au sort des animaux de boucherie dans son œuvre. Nul n’aurait soupçonné Voltaire de se faire le zélateur et théoricien du végétarisme. Ces passages épars n’en constituent pas moins un corpus homogène. Le problème de la responsabilité des hommes dans la souffrance des bêtes rejoint chez lui des préoccupations philosophiques plus larges et plus anciennes, à commencer par le problème du mal. Renan Larue réunit pour la première fois ses plaidoyers en faveurs de la cause animale.

Dictionnaire horrifié de la souffrance animale

Dictionnaire horrifié de la souffrance animale

Auteure: Alexandrine Civard-Racinais ,

Nombre de pages: 200

« L’enfer n’existe pas pour les animaux, ils y sont déjà... » La sentence de Victor Hugo ne s’est pas démentie en un siècle, loin de là. Sait-on seulement ce qu’on inflige aux animaux pour que nous soyons nourris, divertis, vêtus, soignés ? Alexandrine Civard-Racinais a mené l’enquête, des élevages industriels aux zoos, des laboratoires d’expérimentations aux abattoirs et livre, sans fard ni pathos, la description de ce que subissent aujourd’hui les animaux. Sous la forme d’un petit dictionnaire aux accents ubuesques, on découvre, souvent avec effroi, ce que signifie « fouiller » une truie ou pourquoi les chimpanzés peuvent aussi souffrir de l’Alzheimer, cette maladie exclusivement humaine.

Apologie du carnivore

Apologie du carnivore

Auteure: Dominique Lestel ,

Nombre de pages: 142

Etre végétarien serait un choix éthique hautement respectable tandis que le carnivore serait voué aux gémonies. Et si c’était l’inverse ? Caractérisant le « végétarien éthique » comme celui qui refuse de se laisser intoxiquer par l’animal, Dominique Lestel considère que cette attitude rétablit la frontière fondatrice « hygiénique » entre l’homme et l’animal. Constatant que, face à un végétarien, un carnivore avance souvent des arguments d’une faiblesse désolante, Dominique Lestel se livre ici à une mordante apologie du carnivore, à rebours des thèses habituellement admises. Il estime qu’être carnivore et manger de la viande est plus « éthique » qu’être végétarien. Pour lui, manger de la viande est le seul moyen de nous rappeler que nous appartenons au règne animal et que notre chair est chair animale. Lestel plaide finalement pour un renouvellement de notre « philosophie du manger » : au lieu de nous interdire de manger l’animal au nom d’une vision du monde inspirée de l’univers de Walt Disney et teintée de culpabilité chrétienne, nous devrions plutôt militer pour que les animaux puissent également nous manger –...

L'animal est-il une personne ?

L'animal est-il une personne ?

Auteure: Yves Christen ,

Nombre de pages: 542

Longtemps nous avons considéré les animaux comme ceux que la nature avait privés des qualités que nous, les humains, possédons : l'aptitude à raisonner, apprendre, communiquer, s'adapter, décoder, transmettre, enseigner, progresser... Les travaux scientifiques ont pulvérisé cette idée reçue, et depuis la dernière décennie, ils nous surprennent encore plus. Qui sont vraiment les animaux ? On les savait joueurs, blagueurs, rieurs, féroces parfois ; on les découvre tricheurs, menteurs, trompeurs, mais aussi aimants, mélancoliques ou encore émotifs, stratèges, sensibles aux intentions d'autrui, capables de respecter une morale ou d'élaborer une culture. La très grande ingéniosité des tests et l'extraordinaire diversité des observations scientifiques (éthologie, génétique, psychologie, zoologie, primatologie, neurosciences) nous révèlent les facettes de l'intelligence et de l'identité animales, et prouvent l'absurdité qu'il y a à réduire les compétences de la bête à la seule force de son instinct. Car en dépit des caractéristiques qui fondent l'homogénéité de son espèce, chaque animal est un individu à part entière, un être social unique,...

Deepwater Horizon. Ethique de la nature et philosophie de la crise écologique

Deepwater Horizon. Ethique de la nature et philosophie de la crise écologique

Auteure: Stéphane Ferret ,

Nombre de pages: 334

L'écologie est l'un des enjeux majeurs du XXIe siècle. Tout le monde connaît les effets, parfois dévastateurs, de l'activité humaine sur l'environnement, qu'il s'agisse du réchauffement climatique ou de l'effondrement de la biodiversité. Stéphane Ferret nous invite à explorer les origines métaphysiques de la crise écologique. Il prend appui sur la tradition philosophique occidentale et sur la théorie de l'évolution de Darwin pour établir son diagnostic : la vision du monde exclusivement humaniste conduit inexorablement au désastre. Dans le sillage de l'éthique de l'environnement et de l'éthique animale anglo-américaines contemporaines, il propose une ambitieuse réflexion sur la valeur et sur les droits des êtres de nature – les êtres individuels comme les arbres et les éléphants ; les entités plurielles ou supra-individuelles comme les forêts et les troupeaux d'éléphants. Rédigé dans un style clair et argumenté, riche en références et en expériences de pensée, Deepwater Horizon – le nom de la plate-forme pétrolière offshore qui explosa le 20 avril 2010 dans le golfe du Mexique – plonge le lecteur au cœur de la pensée écologique, souvent ...

L'animal est-il un homme comme les autres ?

L'animal est-il un homme comme les autres ?

Auteure: Aurélien Barrau , Louis Schweitzer ,

Nombre de pages: 144

Une révolution philosophique et éthique est en cours: la frontière entre humain et animal disparaît. Darwin avait déjà révolutionné l'idée que nous nous faisions de notre place dans la nature. La science découvre aujourd'hui que les animaux pensent, peuvent apprendre, transmettre et qu'ils sont des êtres sensibles. Dans cet ouvrage, Louis Schweitzer, président de la fondation "Droit animal, éthique et science" et Aurélien Barrau, philosophe et astrophysicien, militant pour le respect des animaux, tentent de répondre aux questions essentielles que pose notre rapport aux animaux: quelle est la nature de l'intelligence animale? qu'est-ce que l'anti-spécisme? peut-on se passer des produits animaux? comment adapter nos modes de vie? quel serait un droit des animaux? Pourquoi s'occuper des animaux alors que tant d'hommes souffrent sur la Terre?

Le végétarisme et ses ennemis

Le végétarisme et ses ennemis

Auteure: Renan Larue ,

Nombre de pages: 324

Cet ouvrage rend compte de la querelle qui oppose depuis l’Antiquité partisans et contempteurs du végétarisme. Alors que les débats faisaient rage entre les pythagoriciens, notamment, et les stoïciens à propos du droit qu’ont les hommes d’user des animaux et de leurs chairs, l’Église imposa très tôt aux fidèles de ne rejeter aucune nourriture, hors des périodes dites maigres, sous peine d’excommunication. Il faudra attendre les Lumières pour que « renaissent » le végétarisme et l’idée d’un éventuel droit des bêtes à ne pas être pas tuées et mangées par les hommes. Les principales figures de l’éthique animale qui s’inscrivent dans ce sillage prônent aujourd’hui le « véganisme », c’est-à-dire la fin de toutes les formes que peut prendre l’exploitation des animaux, et tout particulièrement l’élevage. De telles positions suscitent des réactions hostiles de la part des industriels, mais aussi des philosophes se revendiquant de l’humanisme. Selon ces derniers, l’intérêt que suscite le mode de vie végane témoignerait même du déclin des valeurs occidentales.

Les Animaux aussi ont des droits

Les Animaux aussi ont des droits

Auteure: Peter Singer , Elisabeth de Fontenay , Boris Cyrulnik ,

Nombre de pages: 288

Ils souffrent comme nous. Comme nous aussi, ils jouissent du bien-être. Mieux que nous parfois, ils s’imposent par la ruse et l’intelligence. Comment continuer à les traiter comme des « choses » dont on se contenterait de condamner l’abus ? Mais faut-il pour autant leur accorder des droits, et si oui lesquels ? Et qui veillera à leur application ? Pour répondre à ces questions et à tant d’autres, Boris Cyrulnik l’éthologue, Élisabeth de Fontenay la philosophe, Peter Singer le bioéthicien croisent leurs regards et confrontent leurs savoirs sur la question animale.Trois sensibilités, trois parcours, trois formes d’engagement : la voie est tracée, au-delà des divergences et des contradictions, et en partie grâce à elles, pour que le législateur s’attelle à la rédaction du contrat qu’il nous faut maintenant passer sans délai avec nos frères en animalité, au nom de la dignité humaine.Boris Cyrulnik est éthologue et neuropsychiatre.Élisabeth de Fontenay est philosophe.Peter Singer, fondateur du Mouvement de libération animale, enseigne la bioéthique.Karine Lou Matignon est journaliste et écrivain.David Rosane est ornithologue.

Larmes de combat

Larmes de combat

Auteure: Brigitte BARDOT , Anne-Cécile HUPRELLE ,

Nombre de pages: 172

Pour la première fois, B.B. explore sa part sauvage, douce et féroce, expliquant bien des choix, inspirations et révoltes qui ont jalonné sa vie. Instinctive, libre et émouvante, elle revient sur son parcours de star, son quotidien au contact de ses compagnons animaux, sa lutte. Plus qu'un héritage, Brigitte Bardot offre une confession de sentiments profonds. Que garderez-vous de moi ? Une danse lascive au son d'un mambo endiablé ? Une petite Parisienne devenue star par hasard ? Une idéaliste qui a voulu un jour consacrer ce qui lui restait de temps sur terre à la cause animale ? Si aujourd'hui j'accepte de parler de moi, même très intimement, si j'accepte de publier ce dernier livre, c'est parce que j'en ai besoin, je veux balayer toute ambiguïté concernant ma vie et mes intentions, dans un souci d'honnêteté et de transparence. Je veux remettre à plat le sens de mon combat et rappeler toujours et encore la place qui doit être rendue aux animaux. Ils m'ont sauvée, dans quelles mesures je les sauve moi ? " Brigitte Bardot À 83 ans, Brigitte Bardot verse des larmes de combat et s'interroge sur la puissance de son action depuis près d'un demi-siècle. Cette...

Le Bluff éthique

Le Bluff éthique

Auteure: Frédéric Schiffter ,

Nombre de pages: 193

Vouée au chaos du marché planétaire, notre société, avec ses professeurs d'éthiques, ressemble aux cités en déclin de l'époque gréco-romaine où pullulaient de doctes prêcheurs de sagesses. Autres temps, même commerce. A l'image de leurs antiques modèles platoniciens, aristotéliciens, cyniques, stoïciens et épicuriens, nos donneurs de leçons actuels vantent à la criée médiatique leurs recettes d'une vie bonne - ou, c'est selon, réussie , jouissive , vertueuse , libre , engagée , altruiste . Appréciés de la foule, ces philosophes moralisateurs éclipsent une lignée de philosophes démoralisants - allant des Sophistes à Wittgenstein, en passant par Machiavel, Montaigne, La Rochefoucauld, Gracian, Hobbes et Schopenhauer -, dont l'art, prisé du petit nombre, est de saigner les idéaux de la lame du doute, et, du scalpel de la précision, d'en mettre à nu les squelettes. En revisitant l'histoire des idées, ces pages rappellent qu'entre des pensées qui élucident, sans plus, notre condition tragique, et des discours qui prétendent, sans rire, nous apprendre à vivre et à mourir, il y a le même rapport qu'entre des vérités et du bluff.

Cruelty-Free

Cruelty-Free

Auteure: Laurence Harang , Sabine Brels , Patrick Llored , Sébastien Moro , Enrique utria , Brigitte Gothière ,

Nombre de pages: 240

Comment être vegan et vivre cruelty-free dans la société d'aujourd'hui ? Comment s’alimenter sainement et de manière équilibrée quand on ne mange aucune protéine animale (et aucun produit laitier) ? Que mettre dans ses placards de cuisine et où s’approvisionner ? Comment identifier les labels alimentaires véganes Quels sont les plats véganes de base à savoir cuisiner ? Quels vêtements acheter et quels cosmétiques utiliser en étant certains d’éviter la souffrance animale ? Quels produits ménagers utiliser ? Et en société, comment parler de son engagement végane et le vivre sans se couper du monde ? Philosophes et chercheurs, les auteurs de cet ouvrage de référence font le point sur la cause animale. Faut-il manger les animaux pour être en bonne santé et faut-il s'abstenir de les consommer pour des raisons éthiques ? Rien n'est si sûr à l'heure de la surproduction et des élevages industriels. Une large partie du livre est consacrée à la pratique quotidienne de la philosophie végane. Un ouvrage complet et pragmatique sur le véganisme. Préface de Brigitte Gothière, cofondatrice et porte-parole de l'association L214.

Le véganisme

Le véganisme

Auteure: Valéry Giroux , Renan Larue ,

Plus qu’un régime ou un mode de vie, le véganisme est un mouvement social et politique visant à libérer les animaux du joug humain. S’opposant au carnisme, les véganes renoncent autant que possible à utiliser des produits ou des services issus de leur exploitation. Leurs arguments rencontrent aujourd’hui un écho de plus en plus favorable parmi les consommateurs, alors même que les animaux, sur terre et dans la mer, n’ont jamais été tués dans de si grandes proportions. Cet essai est l’occasion pour ses auteurs de montrer que la société que les véganes appellent de leurs vœux (et préfigurent par leurs pratiques quotidiennes) repose sur une conception élargie de la justice. Une justice qui devrait embrasser l’ensemble des êtres doués de sensibilité.

Philosophie de la corrida

Philosophie de la corrida

Auteure: Francis Wolff ,

Nombre de pages: 342

La corrida a inspiré les plus grands artistes et nombre de théoriciens. Mais nul, à ce jour, ne s’était aventuré à philosopher sur elle. C’est le défi qu’a relevé Francis Wolff. A le lire, on comprend que la corrida, parce qu’elle touche aux valeurs éthiques et qu’elle redéfinit l’essence même de l’art, est un magnifique objet de pensée. La corrida est une lutte à mort entre un homme et un taureau, mais sa morale n’est pas celle qu’on croit. Car aucune espèce animale liée à l’homme n’a de sort plus enviable que celui du taureau qui vit en toute liberté et meurt en combattant. La corrida est également une école de sagesse : être torero, c’est une certaine manière de styliser sa vie, d’afficher son détachement par rapport aux aléas de l’existence, de promettre une victoire sur l’imprévisible. La corrida est aussi un art. Elle donne forme à une matière brute, la charge du taureau ; elle crée du beau avec son contraire, la peur de mourir ; elle exhibe un réel dont les autres arts ne font que rêver. Sous la plume jubilatoire de Francis Wolff, on découvre ce que Socrate pensait de la tauromachie, que Belmonte peut être...

Défis éthiques

Défis éthiques

Auteure: Georges Cottier ,

Nombre de pages: 366

Il semblerait à première vue que la réflexion éthique doive mener un combat par trop inégal quand elle se heurte à certaines campagnes d'opinion bénéficiant de puissants moyens de propagande. Mais ce n'est qu'une première impression. La propagande, qui procède par simplification et par images qui font choc, s'adresse à une zone superficielle et émotive de la personnalité. Au-delà, la réflexion fait appel à l'exigence de la vérité, au sens de la responsabilité et de l'honnêteté qui sont au coeur de la personne. Ce sont là des données indéracinables de l'être humain, dont on peut se distraire ou qu'on peut pour un temps occulter, mais qu'on ne peut pas définitivement détruire.

Confessions d'une mangeuse de viande

Confessions d'une mangeuse de viande

Auteure: Marcela Iacub ,

Nombre de pages: 162

Née à Buenos Aires, Marcela Iacub est juriste et chercheur au CNRS. Elle intègre le barreau de Buenos Aires à vingt et un ans. En 1989, elle s’installe à Paris, où elle devient juriste spécialisée dans la bioéthique. Après sa thèse de doctorat à l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS), sous la direction du professeur Antoine Lyon-Caen, elle devient chercheuse au CNRS et membre associée au Centre d'étude des normes juridiques de l'EHESS. Marcela Iacub est l’une des meilleures spécialistes en bioéthique, elle travaille notamment sur les problèmes posés par l’évolution des technologies de la procréation et les revendications contemporaines touchant à la sexualité. Marcela Iacub est l'auteur de Le Crime était presque sexuel (EPEL, 2002), Penser les droits de la naissance (PUF, 2003), Qu’avez-vous fait de la libération sexuelle ? (Flammarion, 2002), L’Empire du ventre (Fayard, 2004), Aimer tue (Stock, 2005), Bêtes et victimes (Stock, 2005), Antimanuel d’éducation sexuelle, avec Patrice Maniglier (Bréal, 2005) et Une journée dans la vie de Lionel Jospin (Fayard, 2006). photo : © CROCUSSS/OPALE

L'animal est l'avenir de l'homme

L'animal est l'avenir de l'homme

Auteure: Dominique Lestel ,

Nombre de pages: 192

La question de notre rapport aux animaux est sans conteste un enjeu politique, philosophique et éthique majeur de notre époque. Peut-on encore fonder notre rapport au monde animal sur la conception cartésienne de « l’animal-machine » ? Comment expliquer que les défenseurs des animaux soient considérés comme des êtres trop sensibles et vaguement pathétiques, des ennemis de l’homme ? Dominique Lestel pense à l’inverse que le souci porté aux animaux est une preuve d’humanisme, voire d’humanité et le démontre dans cet essai enlevé et engagé. Il montre combien l’animal est pour l’homme un interlocuteur à part entière et parfois un partenaire, auprès duquel nous avons contracté une dette infinie. Revenant notamment sur la question de l’expérimentation animale (sans pour autant y être absolument opposé), il plaide pour le développement d’une bioéthique de la réciprocité, partant du principe que si nous prenons beaucoup à l’animal, nous devons aussi lui donner. Un livre de philosophie pratique, destiné bien sûr à donner des munitions à tous ceux qui persistent à défendre la cause animale, mais aussi à tous ceux qui souhaitent...



X
FERMER