Trouver votre ebook...

Liste des livres et Ebooks trouvés
Nous avons trouvé un total de 40 livres disponibles en téléchargement
De la guerre

De la guerre

Auteure: Carl von Clausewitz ,

Nombre de pages: 190

Texte intégral révisé suivi d'une biographie de Carl von Clausewitz. Conçu, écrit et constamment remanié entre 1816 et 1830, demeuré inachevé mais publié à titre posthume en 1832, "De la guerre" doit sa célébrité et son influence au fait qu'il est le premier traité de stratégie militaire à envisager la guerre comme constante anthropologique et à en élaborer une philosophie. Tirant la leçon des bouleversements introduits dans la conduite des guerres par les campagnes de la Révolution française et de l'Empire, Clausewitz insiste sur le rôle décisif que jouent les forces morales dans les conflits, alors que les auteurs spécialisés jusqu'alors ramenaient l'art de la guerre à de simples séries de mouvements de troupes. Selon lui, les soldats doivent être galvanisés par de puissantes motivations idéologiques et la force d'âme, faite de courage et de détermination mais aussi de clairvoyance intellectuelle, est la qualité suprême du chef de guerre. S'opposant au cosmopolitisme et à l'humanisme pacifiste de la génération des Lumières en Prusse, qui avait accueilli avec enthousiasme le traité d'Emmanuel Kant "Pour la paix perpétuelle", il met ici...

La guerre et l’Europe

La guerre et l’Europe

Auteure: Anne-Marie Dillens ,

Nombre de pages: 175

Dans le prologue de la Condition de l'homme moderne, H. Arendt prédit des temps dans lesquels les hommes ne pourront plus penser ce qu'ils font car les mots pour le faire leur manqueront. Il y a deux ans, au moment de la campagne aérienne du Kosovo, les nations libres ont eu du mal à trouver les mots pour penser leur recours à la force armée. Comme le rappelle le spécialiste du droit des conflits dans ce volume, Olivier Corten, une première difficulté en la matière était liée à l'absence d'un mandat clair donné par le Conseil de sécurité aux forces alliées ; une seconde, au non respect de l'égalité souveraine des États et du formalisme caractéristique du droit international contemporain. Est-ce à dire pour autant que l'intervention décidée par les démocraties occidentales pour des motifs officiellement humanitaires allait purement et simplement à rencontre du droit international ? Désignée par le président Chirac comme « une opération pour la paix et pour le droit », l'opération « force alliée » fut menée, selon les États européens, au nom d'une certaine moralisation des règles du droit ou de valeurs éthiques prévalant sur le...

Penser la guerre, Clausewitz (Tome 1) - L'âge européen

Penser la guerre, Clausewitz (Tome 1) - L'âge européen

Auteure: Raymond Aron ,

Nombre de pages: 378

"J'ai lu De la guerre pour la première fois il y a une vingtaine d'années, puis je l'ai cité comme tout le monde. En 1971-1972, j’étudiais l’ensemble des écrits militaires, politiques, personnels de Clausewitz et crus constater que la pensée du plus célèbre des stratèges restait à découvrir et à comprendre", écrit Raymond Aron en 1976. La pensée de Carl von Clausewitz retrouve ici sa dimension essentielle : être une théorie en devenir, qui jamais ne trouva sa forme définitive, puisque le général prussien, né en 1780, mourut en 1831, victime du choléra. Dans ce premier tome, Raymond Aron reconstruit, avec la rigueur qu’on lui connaît, le système intellectuel de celui qui voulut mettre à jour l’esprit, c’est-à-dire la nature et l’essence, de la guerre, "véritable caméléon". Formation du système, tendances divergentes, synthèse finale, équivoque irréductible, rapport à Montesquieu, à Kant ou à Hegel – sur tous ces sujets Aron formule ses analyses qu’il confronte aux jugements des critiques allemands. Grand prix de la Fondation de France 1976 Prix Paul-Valéry 1976

La guerre totale. – [Nouv. éd. entièrement revue et corrigée].

La guerre totale. – [Nouv. éd. entièrement revue et corrigée].

Auteure: Erich Ludendorff ,

Erich Ludendorff, né le 9 avril 1865 à Kruszewnia près de Posen en Prusse (aujourd’hui Poznan en Pologne), mort le 22 décembre 1937 à Tutzing en Bavière, est général en chef des armées allemandes pendant la Première Guerre mondiale, de 1916 à 1918. Il soutient activement le mouvement nazi dans ses débuts (années 1920) et jouera un rôle capital dans la conduite de la guerre en réorganisant les forces allemandes et en préconisant la « guerre totale ». Son témoignage sur la fin de la première guerre et sur les pourparlers de paix sont très importants pour comprendre l’Allemagne de la République de Weimar et la montée du nazisme. Format professionnel électronique © Ink Book édition.

Principes fondamentaux de stratégie militaire

Principes fondamentaux de stratégie militaire

Auteure: Carl von Clausewitz ,

Nombre de pages: 96

Rédigé en 1812 pour la formation militaire du prince de Prusse, ce manuel condense en quelques dizaines de pages les thèses du monumental traité De la guerre. À son élève, Clausewitz (1780-1831) offre une véritable préparation mentale au combat : avant de se battre vraiment, l'apprenti stratège doit s'armer conceptuellement et s'aguerrir par la méditation. Qu'est-ce qu'une tactique ? Un plan de bataille ? Un but de guerre ? L'officier prussien qui combattit contre la Grande Armée insiste de façon étonnamment moderne sur la dimension psychologique du conflit, accordant une grande place à l'opinion publique et soulignant la nécessité de l'audace, de la fermeté et de la ruse face à l'incertitude et au brouillard de la guerre effective.

Clausewitz

Clausewitz

Auteure: Bruno COLSON ,

Nombre de pages: 601

La biographie du maître-penseur de la guerre. Carl von Clausewitz (1780-1831) appartient à la catégorie des illustres inconnus dont l'œuvre a masqué la vie. C'est en effet grâce à Vom Kriege (De la guerre), publié quelques années après sa mort, qu'il acquiert une célébrité qui va défier le temps. Cet immense traité reste considéré comme le plus important jamais consacré aux questions militaires et stratégiques, inspirant les plus grands généraux, mais également des intellectuels comme Guy Debord, Raymond Aron ou René Girard. Or, Clausewitz a été aussi un officier supérieur de premier ordre et un acteur influent des guerres napoléoniennes. Témoin de la " grande catastrophe " de 1806, il devient l'un des artisans de la réforme de l'armée prussienne des années 1808-1811, puis participe à la campagne de Russie dans l'armée du tsar, la Prusse étant alors alliée de Napoléon, ce qui lui vaut une disgrâce durable à sa cour. On le retrouve dans les états-majors et sur les principaux champs de bataille jusqu'à Ligny et Waterloo où ses décisions prirent une portée considérable. Général, penseur, conseiller à l'occasion frondeur, mari aimant et...

Penser la guerre, Clausewitz (Tome 2) - L'âge planétaire

Penser la guerre, Clausewitz (Tome 2) - L'âge planétaire

Auteure: Raymond Aron ,

Nombre de pages: 476

Ce tome deuxième prend l’exacte mesure de la place de Clausewitz dans le monde d'aujourd’hui. Les grandes écoles d’état-major l’enseignent, Moltke comme Foch, Lénine comme Mao Zedong l’ont lu, étudié ou appliqué. Qui d’entre tous s’y montre le plus fidèle? Clausewitz peut-il lui-même être tenu pour responsable des massacres militaires et civils de la Première Guerre mondiale ou bien pour le plus farouche procureur contre la guerre d’anéantissement menée par Hitler ? Grâce à son échec dans l’action, Clausewitz, tel Machiavel, a trouvé le loisir et la résolution d’achever au niveau de la conscience claire la théorie d’un art qu’il a imparfaitement pratiqué. Son héritage consiste en deux idées maîtresses : le principe d'anéantissement et la suprématie de l'intelligence politique sur l'instrument militaire. L'arme nucléaire confirme la deuxième et modifie le sens de la première.

De la guerre

De la guerre

Auteure: Bruno COLSON ,

Nombre de pages: 598

Le grand traité sur la guerre que Napoléon voulait écrire à Sainte-Hélène. Pour la première fois, les textes les plus intéressants de Napoléon sont rassemblés avec l'indication précise de leur provenance et avec un souci de cohérence, selon le plan du traité de De la guerre de Clausewitz. Le résultat est étonnant d'actualité et de profondeur humaine. Napoléon fait réfléchir sur la nature de la guerre, la tactique et la stratégie, l'art de remporter les batailles, les guerres civiles... Tout ce qu'il dit des qualités d'un chef de guerre peut s'appliquer aujourd'hui à un officier en opérations. La maîtrise qu'il a pu exercer dans ce domaine transparaît et frappe toujours par sa vérité. La façon dont il envisage les relations entre théorie et pratique, entre les " principes " et les " circonstances ", peut s'appliquer à toute action collective finalisée en milieu conflictuel. Pour offrir au lecteur un livre de références, Bruno Colson a consulté non seulement toutes les sources publiées mais aussi certains manuscrits comme ceux des généraux Bertrand et Gourgaud, compagnons de Sainte-Hélène, ce qui lui a permis de découvrir des maximes et...

Introduction à la stratégie

Introduction à la stratégie

Auteure: André Beaufre , Centre d'études de politique étrangère ,

Nombre de pages: 150

Cet ouvrage est une réédition numérique d’un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d’origine.

Les Arts de la Guerre (Premium Ebook)

Les Arts de la Guerre (Premium Ebook)

Auteure: Sun Tzu , Nicolas Machiavel , Carl von Clausewitz ,

Nombre de pages: 470

**** Cet ebook possède une mise en page optimisée pour la lecture numérique **** Cette édition spéciale propose trois traités philosophiques incontournables sur les thèmes conjoints de la Guerre et de la Stratégie : - « L’Art de la Guerre » de Sun Tzu - « L’Art de la Guerre » de Nicolas Machiavel - « De la Stratégie » par Carl von Clausewitz Malgré leur ancienneté, ces ouvrages restent d’une actualité troublante et invitent le lecteur à une réflexion qui dépasse très largement le cadre des thèmes proposés. Il y est ainsi question de pouvoir, de politique, d’influence, de séduction et de management.

Jouer la guerre

Jouer la guerre

Auteure: Antoine Bourguilleau ,

Nombre de pages: 276

Les activités ludiques – dés, jeux de pions, cartes – sont l’un des passe-temps du soldat, qu’il soit en campagne ou en casernement, et, au-delà de la récréation, la re-création fait partie des obsessions des officiers et généraux, qui étudient les campagnes du passé afin de se former à la conduite de la guerre à un niveau et à une échelle très éloignés de celle du simple soldat : celle de la bataille ou de la campagne. C’est au XVIIIe siècle que naissent les prémices des jeux de simulation, à destination des officiers, visant à les préparer, de manière ludique, aux rigueurs et aléas de la guerre. Un wargame est donc une tentative de se projeter dans le futur par le biais d’une meilleure compréhension du passé. C’est une combinaison de « jeu », d’histoire et de science, ou pour le dire plus simplement : les échecs, en mieux. Cet ouvrage a donc pour objet d’étudier les jeux de simulation, comment ils se sont créés au XVIIIe et ont été développés, comment ils ont été reçus, compris, utilisés, et ce qu’ils sont aujourd’hui.

La pluralité interprétative

La pluralité interprétative

Auteure: Anne Andronikof ,

Nombre de pages: 236

L’étroitesse d’esprit, le dogmatisme, l’intolérance, le fanatisme sont, à des degrés divers, des formes d’enfermement dans un schéma mental. Pour y échapper, il faut accéder à la « pluralité interprétative » : devenir capable de « manipuler » ses propres représentations et ses idées pour adopter, au moins temporairement et en imagination, d’autres points de vue que le sien. Mais quelles sont les bases cérébrales et mentales d’une telle capacité chez l’enfant et chez l’adulte ? À travers quelles formes historiques – culturelles, religieuses, artistiques – s’est-elle incarnée et développée ? Peut-on l’enseigner aux enfants, et comment ? Organisé les 12 et 13 juin 2008 au Collège de France, le colloque La pluralité interprétative. Fondements historiques et cognitifs de la notion de point de vue a tenté de faire le point sur ces questions.

L'Art de la guerre

L'Art de la guerre

Auteure: Sun Tzu ,

Nombre de pages: 109

« Celui qui excelle à résoudre les difficultés le fait avant qu’elles ne surviennent. » Premier traité de stratégie connu au monde, jamais L’Art de la guerre ne fut autant lu et apprécié qu’aujourd’hui. Enseigné dans les académies militaires, mais aussi à l’université et dans les écoles de commerce, cité en référence au sein des groupes de réflexion patronaux, diplomatiques ou encore politiques, sa récente notoriété est à la hauteur de l’oubli qu’il a subi pendant plusieurs siècles. Rédigé au VIe siècle av. J.-C. par le général chinois Sun Tzu, ce classique désormais incontournable vous donne les clés pour comprendre et gérer les rapports de force et autres situations conflictuelles, quel que soit le domaine, et remporter la victoire en contraignant votre adversaire à abandonner la lutte avant même qu’elle n’ait commencé!

Grotius et la doctrine de la guerre juste

Grotius et la doctrine de la guerre juste

Auteure: Peter Haggenmacher ,

Nombre de pages: 643

La place de Grotius dans l'histoire du droit international demeure controversée : pour d'aucuns, le juriste de Delft reste le « père du droit des gens », pour d'autres, son De iure belli ac pacis (1625) se borne à donner une forme définitive aux travaux de ses devanciers, ceux-ci étant donc les vrais fondateurs de la science moderne du droit international. Les uns et les autres ne perçoivent l'humaniste néerlandais qu'en fonction de cette discipline juridique actuelle. Dépassant ce débat, Peter Haggenmacher montre au contraire que ni Grotius ni ses devanciers ne pensaient en fonction de cette discipline encore inexistante de leur temps ; et que leur cadre de référence est en réalité le droit de la guerre, conçu non pas comme un secteur du droit international, mais comme un corps doctrinal indépendant. A son avis le droit de la guerre constituait à l'époque de Grotius une branche bien individualisée de la pensée juridique, aboutissement d'une réflexion de plus en plus étendue et cohérente sur le problème de la guerre juste par les théologiens et les juristes au moyen âge et au début des temps modernes. C'est dans le prolongement de cette doctrine...

Guerre juste, guerre injuste

Guerre juste, guerre injuste

Auteure: Christian Nadeau , Julie Saada ,

Nombre de pages: 160

Le retour des doctrines de la "guerre juste" dans les discours des grandes puissances pourrait suffire à en condamner le concept : ces doctrines ne servent-elles pas à justifier leurs entreprises impérialistes ? Si vouloir la justice au prix de la guerre revient souvent à imposer sa propre conception du juste, la réalité de la guerre (violence armée à des fins politiques) la couperait néanmoins du droit et de la morale. Faut-il pour autant condamner toute réflexion sur la guerre juste ? Toute évaluation normative comme toute critique politique deviendrait alors impossible. Dénoncer une guerre comme injuste ou refuser les usages politiques qu'on peut en faire, suppose des catégories morales et juridiques permettant de dégager des critères de justice applicables à la guerre. Les trois axes de la théorie sont présentés : le droit de la guerre, le droit dans la guerre, le droit d'après la guerre.

Une histoire de la guerre - Du XIXe siècle à nos jours

Une histoire de la guerre - Du XIXe siècle à nos jours

Auteure: Collectif ,

Nombre de pages: 798

Voici Une histoire de la guerre, dans tous ses aspects et toutes ses dimensions, depuis l'essor des États-nations au début du XIXe siècle jusqu'à la quasi-disparition actuelle des affrontements interétatiques. En deux siècles et demi, l'expérience concrète de la guerre a profondément changé : fin des batailles traditionnelles, utilisation d'armes de plus en plus meurtrières, mobilisation des fronts intérieurs, y compris parfois les femmes et les enfants. À mesure où disparaissait la frontière entre combattants et non-combattants, les civils sont devenus des cibles à part entière des bombardements, blocus, massacres, génocides et épurations ethniques. Sans négliger la stratégie et les chefs de guerre, cet ouvrage explore à parts égales le front et l'arrière, les conflits et leur impact sur les sociétés et l'environnement, la mobilisation des institutions politiques et militaires, de l'économie, des affects et des croyances, ou encore les violences sur les corps et les esprits, en proposant de grandes traversées thématiques de longue durée. Réunis pour la première fois en un seul volume, les meilleurs spécialistes du phénomène guerrier –...

Atlas militaire et stratégique

Atlas militaire et stratégique

Auteure: Collectif , Bruno Tertrais ,

Nombre de pages: 99

Faire la guerre, maintenir la paix : les nouveaux enjeux militaires. France, États-Unis, Russie, Chine... Les grandes puissances font face à de nouvelles menaces et cherchent les meilleurs moyens de les combattre. Comment organisent-elles leurs forces et définissent-elles leur stratégie ? Cet atlas présente les théories militaires, mais s'appuie aussi sur de nombreux exemples régionaux : • La stratégie : principes, espaces et moyens de combat. • Les acteurs : États, organisations internationales, pirates, terroristes... • Les crises et tensions actuelles: Asie, Moyen-Orient, Afrique, Arctique. • l'avenir de la guerre: guerres du futur, nouvelles technologies, enjeux climatiques. Grâce à plus de 80 cartes et documents, l'atlas analyse ainsi un monde sous tension et l'éclaire sous l'angle des enjeux militaires et stratégiques.

Dialogue militaire entre Anciens et Modernes

Dialogue militaire entre Anciens et Modernes

Auteure: Jean-Pierre Bois ,

Nombre de pages: 183

Longtemps confondue avec l'histoire générale, puis réduite au xixe siècle à des mémoires de généraux et à des études descriptives, l'histoire militaire est aujourd'hui en plein renouveau. Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, alors qu'il semblait nécessaire de comprendre les échecs à répétition de l'armée française devant leurs agresseurs allemands, Emile Georges Léonard a ouvert une voie nouvelle – celle de la modernité – dans cette discipline jusqu'ici boudée par les universitaires. Deux universités en particulier (Paris IV et Montpellier III) ont encadré cette renaissance d'une histoire désormais accompagnée par les grandes institutions historiques militaires. Elles se sont rejointes pour animer un dialogue nourri entre Antiquisants et Modernistes. C'est en effet dans la phalange macédonienne et la légion romaine que les Modernes ont cherché les modèles qui leur manquaient. Leuctres ou Cannes, Epaminondas et les Romains, de Fabius à César, l'infanterie romaine ou les cavaleries barbares, tout cela a été remis en perspective par des auteurs qui traduisaient Polybe, Végèce ou Frontin. C'est ce dialogue dont cherche à rendre compte le...

Commentaires sur le traité de la guerre de Clausewitz

Commentaires sur le traité de la guerre de Clausewitz

Auteure: Édouard de La Barre Duparcq ,

Nombre de pages: 340

Clausewitz

Clausewitz

Auteure: Andrew Holmes ,

Nombre de pages: 252

Avec les MASTER CLASS, prenez conseil auprès des meilleurs et allez à l’essentiel Aborder chaque situation professionnelle à la manière d'une opération militaire est passionnant et extrêmement efficace. De la guerre, le célèbre ouvrage de Carl von Clausewitz dont les principes sont étudiés par tous les stratèges depuis plus de 150 ans, va faire de vous un meilleur chef et un plus fin tacticien. Avec ce livre, découvrez les idées de Clausewitz appliquées à l'univers professionnel et à la société contemporaine. Ses théories vous donneront des arguments pour comprendre : - pourquoi le commerce, comme la guerre, n'est ni un art ni une science ; - comment faire de votre entreprise une forteresse imprenable ; - l'importance d'un commandement fort ; - les mérites et les limites d'une attitude sans merci ; - et toutes les raisons pour délaisser votre smartphone... et ouvrir de véritables « lignes de communication ». Avec ce livre, Andrew Holmes montre comment appliquer à votre entreprise et à votre carrière les conseils de l'un des plus grands auteurs en stratégie militaire. A PROPOS DE L’AUTEUR Andrew Holmes est auteur, consultant et associé du cabinet...

À travers les murs

À travers les murs

Auteure: Eyal Weizman ,

Nombre de pages: 112

Lors de la réoccupation des villes de Palestine au printemps 2002, l'armée israélienne a utilisé une tactique inédite : au lieu de progresser dans les rues tortueuses des vieux quartiers ou des camps de réfugiés, les soldats passaient de maison en maison, à travers murs et planchers, évitant ainsi de servir de cibles aux résistants palestiniens. Cette méthode, "conceptualisée" sous le nom de "géométrie inversée" par des généraux qui aiment à citer Debord, Deleuze et Guattari ou Derrida, représente un tournant postmoderne dans la guerre des villes. Les territoires occupés sont ainsi devenus un laboratoire spatial pour de nouvelles techniques d'attaque, d'occupation et de contrôle de populations, qui sont ensuite exportées aux frontières où se livre la guerre globale. Et inversement, la réflexion sur l'urbanisme est largement passée dans des centres de recherche où des militaires travaillent sur l'art de construire/ détruire en s'appuyant sur de pseudo-concepts philosophiques. Mais Eyal Weizman montre que ces idées nouvelles - substrat d'une querelle des Anciens et des Modernes dans l'armée israélienne - n'ont pas été étrangères au fiasco libanais...

Clausewitz et la guerre

Clausewitz et la guerre

Auteure: Hervé Guineret ,

"La pensée de Clausewitz, 1780-1831, se développe dans une Europe qui connaît de multiples bouleversements politiques et militaires. Simultanément, la discussion stratégique s'oriente en fonction de deux axes incompatibles. Le premier privilégie le modèle newtonien de la loi et tente de l'appliquer aux pratiques humaines et à la société. Le second s'inspire de Montesquieu afin de penser un autre type de rationalité. Dans ce contexte, Clausewitz affirme clairement que la complexité des actions humaines interdit de les réduire à une simple détermination, que l'élément "moral" revêt une importance capitale, m^me s'il rend difficile la saisie du fait guerrier. Aussi, l'auteur se propose de montrer que "De la guerre", ouvrage de référence dans la plupart des écoles militaires, n'est pas seulemen un traité de stratégie. Par delà les analyses du fait guerrier, Clausewitz veut fonder un régime de rationalité, celui des sciences humaines, définir la liberté humaine et ses difficultés." Texte de couverture

Une pensée hétérodoxe de la guerre. De Hobbes à Clausewitz

Une pensée hétérodoxe de la guerre. De Hobbes à Clausewitz

Auteure: Delphine Thivet ,

Parmi les différentes conceptualisations dont le phénomène de la guerre a pu faire l’objet, l’œuvre de Thomas Hobbes (1588-1679) et celle de Carl von Clausewitz (1780-1831) se sont souvent trouvées rangées, depuis le développement du champ disciplinaire des relations internationales en particulier, parmi des auteurs dits « réalistes » tels que Thucydide ou Machiavel notamment. Or leur pensée respective semble échapper à toutes les formes de catégorisation : ni pur « réalisme », ni bellicisme, ni pensée de la « raison d’État », d’une part, ni idéalisme, « pacifisme », ou pensée de la guerre juste, d’autre part, l’œuvre de Hobbes et celle de Clausewitz occupent une place à part parmi ceux qui, semblablement à eux, ont pris la guerre pour objet de leur réflexion. Malgré les deux siècles et bien d’autres choses qui les séparent, une pensée hétérodoxe de la guerre se fait ainsi écho à travers elles. Hobbes comme Clausewitz s’efforcent en effet d’appréhender la guerre, non point en juristes, tel Hugo Grotius, ni même en spécialistes de l’art de la guerre, comme Machiavel, ou bien encore en moralistes, tel Juste Lipse, mais bel...

Paix et guerre entre les nations

Paix et guerre entre les nations

Auteure: Raymond Aron ,

Nombre de pages: 832

Dissuasion, subversion, persuasion. Ce sont les trois concepts qui désignent les composantes principales des diplomaties-stratégies. Au terme de son enquête, Raymond Aron tente de définir la morale de l'action diplomatique, la stratégie qui donne la meilleure chance de sauver la paix sans sacrifier la liberté. Enfin en un exercice de pensée utopique, il cherche les conditions de paix par la loi. En 1962, lorsque cet ouvrage paraît, ces conditions ne sont pas réalisées et la paix se résume à l'absence ou à la limitation des guerres. L'analyse de Raymond Aron prend place en pleine guerre froide et explicite les rapports de force qu'impose l'arme nucléaire détenue par quelques puissances militaires. C'est aussi une réflexion sur le devenir de l'humanité.

Quatre stratèges dans la Seconde Guerre mondiale

Quatre stratèges dans la Seconde Guerre mondiale

Auteure: Bruno Jarrosson ,

Nombre de pages: 190

La seconde Guerre mondiale s'est déployée comme une partie d'échecs où chaque stratège a joué sa partie et défini son style et ses croyances. Pour saisir la stratégie d'Hitler, Churchill, Staline et Roosevelt, cet ouvrage analyse les raisonnements et décisions des douze moments décisifs - de 1936 à 1945. Ces études révèlent la nature de la stratégie -réaliste ou idéaliste, directe ou indirecte-et les qualités mises en œuvre, offrant une fresque souvent baroque et rarement heureuse.

Clausewitz

Clausewitz

Auteure: Emmanuel Terray ,

Nombre de pages: 272

L'étonnante fortune dont jouit aujourd'hui encore l'oeuvre de Clausewitz (1780-1831), l'auteur du fameux traité De la guerre, présente un caractère quelque peu paradoxal. Du point de vue de son objet propre, la guerre, la pensée de Clausewitz correspond en effet à une période historique précise - le concert des grands Etats européens aux XVIIIe et XIXe siècles -, et l'on peut juger que cette époque est à présent révolue du fait de l'avènement de l'arme nucléaire, du fait aussi des effets de la mondialisation sur l'autonomie et la consistance des Etats. Pourtant les oeuvres de Clausewitz présentent bien davantage qu'un intérêt historique. On peut d'abord y trouver les fondements d'une théorie générale de l'action dans le milieu de l'incertitude et du risque ; mieux, toute doctrine qui prend pour axiome premier la souveraineté de l'individu et qui essaie de construire sur cette base le social, le politique ou l'historique est nécessairement amenée à penser la vie sociale sur le modèle de la guerre ; dès lors, elle a tout intérêt à se tourner vers Clausewitz, où elle trouvera une description, à ce jour inégalée, des formes générales que prend le...

Carl Von Clausewitz - Penser la guerre, penser la Stratégie

Carl Von Clausewitz - Penser la guerre, penser la Stratégie

Auteure: Frédéric Le Roy ,

Clausewitz doit sa notoriété à la rédaction de ce qui est aujourd’hui considéré comme l’ouvrage majeur dans le domaine de la stratégie militaire : De la Guerre. Cet ouvrage est publié par sa veuve en 1832. Il lui vaut tout de suite une très forte notoriété en Allemagne. Cette notoriété franchit les frontières au rythme des victoires de l’armée allemande. La défaite de la France en 1870 conduit ainsi les officiers français à le découvrir pour le considérer rapidement comme un auteur majeur. Son influence grandira tout au long du XXe siècle jusqu’à ce que la plus grande puissance militaire de ce siècle, les Etats-Unis, le considère à son tour comme l’auteur majeur dans le domaine de la stratégie militaire. La caractéristique principale de son œuvre est le changement d’optique considérable qu’elle induit : il ne s’agit plus d’enseigner des recettes de victoire mais de penser la guerre (Aron, 1987). La guerre est considérée comme une activité humaine et, donc, dans une perspective kantienne, comme le résultat des passions, des pulsions, des sentiments et des instincts des hommes. Vu l’immensité de l’œuvre, il ne s’agira pas...

Dictionnaire de la guerre et de la paix

Dictionnaire de la guerre et de la paix

Auteure: Frédéric Ramel , Jean-Baptiste Jeangène Vilmer , Benoît Durieux ,

L’entrée dans le XXIe siècle n’a pas relégué la guerre dans la catégorie des reliques de l’histoire, bien au contraire. Depuis le 11 septembre 2001 jusqu’aux actions menées par l’État islamique en passant par les interventions au Moyen-Orient ou au Mali, les événements récents confirment son actualité. Affectée par une série de mutations qui dépassent les seules innovations technologiques et l’irruption de nouveaux acteurs stratégiques, la guerre doit être pensée dans toutes ses dimensions, historiques et philosophiques, politiques et militaires, juridiques et prospectives. Et une telle entreprise ne peut être conduite sans que, en symétrie, la paix soit appréhendée dans ses fondements, ses modèles et ses conditions. Regroupant plus de 300 entrées et faisant appel à plus de 200 contributeurs – universitaires, militaires, acteurs de la société civile –, le présent dictionnaire entend offrir une série de repères indispensables pour analyser ces enjeux de notre temps, avec un double objectif : constituer un ouvrage de référence en langue française sur les questions stratégiques et contribuer à la consolidation des études sur la...

Les nations armées : de la guerre des peuples à la guerre des étoiles

Les nations armées : de la guerre des peuples à la guerre des étoiles

Auteure: Maurice Faivre ,

Nombre de pages: 318

« Rassembler dans la défense de la nation : les hommes, les choses et les esprits », telle est la finalité des nations armées. Telles sont, à l’origine des temps modernes, la levée en masse de 1793, les milices suisses, la tradition militariste prussienne et les guerres civiles américaines. Plus près de nous, les défenses totales de 1914 à 1945, les milices révolutionnaires, la people’s war et la guerre industrielle, constituent autant de modèles spécifiques, conformes au génie de chaque peuple. Partant de l’analyse des modèles historiques, et des théoriciens qui de Machiavel à Mao Tsé-Toung les ont conceptualisés, la comparaison des systèmes met en lumière leurs éléments de synthèse : le facteur de masse, la direction globalisante, l’adhésion des citoyens, la destruction de l’ennemi, l’exploitation des techniques. Ces éléments se combinent différemment selon l’évolution de la démographie, des institutions, des idéologies et des stratégies, déterminant ainsi, jusqu’en 1945, une typologie des systèmes. Ces bases sont remises en cause par le fait nucléaire et technologique, qui privilégie la qualité des armements au détriment...

De la guerre

De la guerre

Auteure: Bruno COLSON ,

Nombre de pages: 598

Le grand traité sur la guerre que Napoléon voulait écrire à Sainte-Hélène. Pour la première fois, les textes les plus intéressants de Napoléon sont rassemblés avec l'indication précise de leur provenance et avec un souci de cohérence, selon le plan du traité de De la guerre de Clausewitz. Le résultat est étonnant d'actualité et de profondeur humaine. Napoléon fait réfléchir sur la nature de la guerre, la tactique et la stratégie, l'art de remporter les batailles, les guerres civiles... Tout ce qu'il dit des qualités d'un chef de guerre peut s'appliquer aujourd'hui à un officier en opérations. La maîtrise qu'il a pu exercer dans ce domaine transparaît et frappe toujours par sa vérité. La façon dont il envisage les relations entre théorie et pratique, entre les " principes " et les " circonstances ", peut s'appliquer à toute action collective finalisée en milieu conflictuel. Pour offrir au lecteur un livre de références, Bruno Colson a consulté non seulement toutes les sources publiées mais aussi certains manuscrits comme ceux des généraux Bertrand et Gourgaud, compagnons de Sainte-Hélène, ce qui lui a permis de découvrir des maximes et...



X
FERMER